S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

93ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 93e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 28 septembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 16/09/2019 17:54


Recrutement pour l'Équipe de modération


Bonjour à toutes et tous,

En cette période de rentrée scolaire, notre équipe de modération est à la recherche de deux nouvelles recrues :

- un CDI pour succéder à Zakath Nath qui quittera notre équipe en fin d'année.
- un CDD jusqu'au 31 décembre 2020 pour suppléer l'équipe lors du Grand Ménage Orange que nous débuterons en janvier 2020.

Une grande partie de notre travail s'effectue sur HPFanfiction avec la validation et l'invalidation des chapitres. Nous organisons aussi des concours ou projets d'écriture. Nous gérons la boîte mail sur laquelle arrivent les questions relatives au site. Nous publions régulièrement des news.

Vous trouverez toutes les informations relatives à ce recrutement ici sur notre forum.

Le recrutement sera ouvert jusqu'au 30 septembre 2019.

A vos plumes et au plaisir de vous lire !

Caroliloonette
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 05/09/2019 20:40


Sélections du mois


 

Un grand bravo à Api et Bloo pour leurs magnifiques textes qui remportent la sélection Féminisme ! Leurs fanfictions recevront une jolie vignette.

 

C'est finalement notre demi-géant préféré Rubeus Hagrid qui sera à l'honneur pour les sélections du mois d'octobre et vous pouvez déjà proposer vos fanfictions favorites sur ce sujet en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

 

La rentrée est partout même dans vos sélections ! Au mois de septembre, venez lire, reviewer et voter pour les textes de la Gare de King's Cross ici.


De L'Équipe des Podiums le 04/09/2019 11:54


Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 13e édition des Nuits Insolites se déroulera le SAMEDI 7 SEPTEMBRE à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L' équipe des Nuits le 03/09/2019 07:35


Équipe de modération HPF


Un grand merci à Lyssa qui après une année et demi passée au sein de l'équipe de modération part voguer vers de nouveaux horizons.

Bonne continuation à toi !!!
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 01/09/2019 19:15


Sélections du mois


À voter !

Chers HPFiens, les votes pour la prochaine Sélection du Mois sont lancés ! Vous avez jusqu'au 31 août 2019 23h59 pour décider quel sera le mystérieux thème du mois d'octobre parmi Horreur/Angoisse, Épistolaire, Rubeus Hagrid, Secrets, Univers Alternatifs.

Rendez-vous sur ce topic pour voter et à bientôt !


De L'équipe des Podiums le 19/08/2019 11:08


Reviews pour Oeil d'aigle et coeur de lion

Laisse par : Ella C le 23/03/2018 22:59 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997

Bonsoir chère journaliste !

Déjà, merci d'avoir mis du langage des fleurs dans cette fic' ! C'est quelque chose que j'adore, et j'avoue qu'assister aux déconvenues successives de Yaxley est réjouissant, même si leur passif l'est moins. ^^

Il y a pas mal de thèmes dans ta fic', donc j'espère que cette review ne va pas être trop fouillie. En fait, pris individuellement, je trouve que tes chapitres sont pas mal différents les uns des autres, surtout pour les trois derniers... Au début, c'est clair : tu reprends des évènements clés de HP pour nous en montrer un autre point de vue. J'ai trouvé ça intéressant et intelligemment fait : à chaque fois l'élément canon s'articule avec la vie d'Amélia et de Rufus, ce qui permet de les découvrir petit à petit, à mesure de leurs réactions, information par information. Dans cette première moitié, c'est Rufus que j'ai préféré : après l'avoir connu Ministre de la Magie, perdu devant l'ampleur du désastre et discrédité par Harry et Dumbledore, l'homme enjoué et intègre, au caractère fort, que tu dépeins apporte un peu de fraicheur, de nouveauté. J'aime quand les gens se réapproprient es personnages, pour en livrer leur propre vision, et j'aime d'autant plus découvrir un aspect en contradiction avec ce que je savais déjà, ce qui est totalement le cas chez toi... Bref, j'aime beaucoup ton Rufus.

Je trouve Amélia légèrement en retrait dans ces trois premiers chapitres. Là où Rufus agit, elle réagit, et comme elle ne bénéficie pas de l'effet de surprise, je la trouve un peu plus discrète. Sauf dans les altercations avec Ombrage, que j'ai adorées ! Le reste, c'est plus de l'exposition, des informations intéressantes (sa passion pour le jardinage, son problème de vue... (Si elle n'aime pas les lunettes, pourquoi elle ne met pas des lentilles, surtout qu'elle n'a pas l'air très myope ?)) mais qui seront surtout utiles plus tard. Cela dit, on ressent bien la relation qui les unit, cette amitié très forte et très belle. J'aime beaucoup leur complicité, leurs échanges toujours rythmés, la dynamique que tu leur donnes. (La seule chose que je ne comprends pas c'est : dans le chapitre 1, c'est l'anniversaire d'Amélia, mais Rufus veut l'emmener chez lui pour qu'elle l'aide avec son ménage...?)

 

En ce qui concerne les chapitres 5 et 6 : ils ont ma préférence. La vie d'Amélia t'oblige à délaisser ce que l'on connait déjà par Harry pour quelque de plus personnel, avec plus d'action aussi, et qui me parait (je peux me tromper) plus instinctif. En tout cas, j'ai trouvé ces deux chapitres-là plus fluides, je me suis plus laissée porter par l'histoire au lieu de jongler avec mes connaissances du canon, pour essayer de replacer les évènements au bon endroit. Bon, c'est peut-être juste moi du coup qui ait lu différemment... J'ai aussi trouvé que tu prenais plus de "risques" : comme tu n'es plus dans une optique de réaction par rapport au canon, tu as plus de libertés pour inventer des péripéties, comme cette proposition à Amelia par Dumby, avortée juste comme il faut pour ajouter une bonne dose de tension, cette colocation entre nos deux protagonistes... Du coup j'étais plus investie.

Par ailleurs, Amélia est sur le devant de la scène cette fois-ci, entre le poste de Ministre et sa mort, ça équilibre avec le début. C'est à ce moment-là que je me suis vraiment attachée à elle, surtout quand elle traverse Poudlard, qu'elle repense à sa jeunesse, aux dortoirs de Serdaigle... (Je la voyais plutôt Poufsouffle avec sa volonté et sa loyauté... Serdaigle pour moi c'est plus de la curiosité...). Et la scène de sa mort est tellement classe, ouaw ! Je l'ai adorée du premier au dernier mot, Amélia dégage une telle force, une telle maîtrise de soi ! Elle affronte le piège de face, inébranlable, provoque Voldy au passage et reste toujours dans la protection des siens. Je suis honnêtement impressionnée. Même quand c'est au tour de Rufus de mourir elle est toujours là, droite et solide, narguant Voldemort jusqu'au bout. D'ailleurs, sa présence apporte une sorte de rédemption à Rufus : après son manque de fermeté pour gérer la guerre, Amélia lui insuffle la volonté qui lui permet de rester lui aussi debout, de mourir avec l'intégrité dont il faisait preuve au chapitre 1.

L'analepse sur Yaxley approfondit encore son personnage, montre une autre facette de sa personnalité. J'ai aimé la voir sur un ton différent, plus faillible, sentimentale, même si je la voyais dans un autre genre d'histoire d'amour. Une histoire avec un investissement égal, sans cette histoire d'avortement dangereux. Mais c'est ton choix, et critiquer un parti-pris ne sert pas à grand-chose alors : j'ai aimé voir Amélia sensible et le langage des fleurs à la fin, c'est la cerise sur le gâteau.

Je comprends pourquoi le chapitre 4 est celui que tu aimes le moins... Il est un peu perdu dans cette dynamique, un peu lié au canon avec l'enquête sur Sirius, mais en même temps amorçant la transition vers la fin. Une sorte d'équilibre. Mais il était aussi agréable à lire parce que fluide, et les mentions à Kingsley et Tonks m'ont bien amusée...

Pour terminer, je me permets de signaler quelques petites coquilles :

« la niche en bois de bouleau Silvestre » chap 3

« la romance qui unissait son frère à sa belle-sœur l’avait toujours captivée, intriguée » chap3

« Elle n’était pas la seule à avoir remarqué la radicalisation de Cornélius » chap 4

« à commencer par l’enquête sur Sirius Black à proprement parler » chap 4

« qui l’avait conduite puis jetée dans la fosse au dragon " chap 5

 A la prochaine !


Laisse par : popobo le 14/03/2018 17:51 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997
Voilà, je termine mes reviews avec ce dernier chapitre qui est aussi fort et réussi que les précédents.
J'ai apprécié lire le point de vue de Rufus et voir encore la présence de Amélia dans ces derniers moments. Le passage avec Voldemort et sa bande était très intéressant avec le ressenti de Rufus : la présence donc d'Amélia et la force de leur amitié pour lutter contre les sortilèges.

Sinon bravo aussi pour la seconde histoire en arrière plan, celle de Yaxley et Amélia, qui est mystérieuse dans les premiers chapitres et qui enfin se révèle dans ce dernier chapitre. Cette histoire mériterait presque un recueil à elle seule mais son résumé est déjà très intéressant et palpitant. Il montre bien la vie difficile et éprouvant qu'Amélia a vécu (en plus des pertes dans sa famille)

Sinon, pour finir, bravo pour cette belle et longue histoire d'amitié, très crédible. A aucun moment, elle ne penche vers une éventuelle amourette. L'amitié entre Amélia et Rufus m'a paru tout à fait juste et sincère. Comme je le disais au premier chapitre, c'est un joli choix bien trouvé !

Merci pour ce bon moment de lecture !
A bientôt ;)

Laisse par : Llalie le 10/02/2018 14:03 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997

C’est déjà la fin… *pleure* J’ai tant aimé cette fiction que j’aurais aimé qu’elle soit encore plus longue et détaillée, mais c’est déjà un travail formidable que tu as effectué là et une jolie pépite que j’ai été heureuse de lire. Je ne l’aurais sans doute jamais découverte sans la journée review alors je suis franchement heureuse d’avoir eu l’occasion de lire ce texte grâce à ça.

Rufus, comme pour Harry, remonte dans mon estime avec sa mort.

Une vraie belle histoire d’amitié en tout cas. *.*


Laisse par : Haru Nonaka le 28/01/2018 17:12 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997

Bon, je revient laisser finalement une rewiew pour ce texte à la fois très interessant, très bien développé et touchant.C'est une très belle histoire d'amitiée que tu décris et je suis contente que tu l'ai développée au dela d'un OS. J'aime beaucoup pénetrer dans les coulisses du ministère de la magie, suivre d'un autre point de vue les évenements qui se déroullent dans HP. La politique et la justice sorcière, les différents points de vues, c'est passionant ^^. J'aurais beaucoup aimé voir ce qu'aurait donné Amelia comme ministre de la magie (elle aurait surment eu beaucoup de boulot par contre, beaucoup de deceptions aussi, malgré sa force de caractère aurait t'elle reussi a ne pas se laisser aller à la déprimme devant l'ampleur de la tache? on ne le saura jamais et c'est bien dommage). J'ai beaucoup aimé aussi les commentaire de tes personnages sur "le dindon rose" également (finalement Amelia est morte avant de voir Ombrage detruire totalment le systhème de justice magique, et c'est peut ètre préférable, sinon elle serait peut ètre devenue une meurtrière). L'amitié entre Rufus et elle, les reliant de leur adolescence (ou enfance, j'avoue que je ne me souvient plus) jusqu'à l'instant qui précède leur mort est forte, juste, et belle. Tu traite trés bien le sujet du concours, cet autre amour, plus durable qu'une passion, plus honète aussi, qui leur est indispensable à l'un comme l'autre mais qui n'enferme pas leur libertée, leurs choix et leurs vie, construite sur le respect profond de leurs différences. 

Merci aussi pour m'avoir initiée au language des fleurs (je vais surement tout oublier rapidement mais c'était interessant et très bien integré au récit, ca convient parfaitement à Amelia qui exprime ses sentiments de manière a la fois claire et pudiquement, elle qui est a la fois raisonable et passionée). J'ai profondément hai Yaxley, de ce qu'il lui a fait, de la lachetée pitoyable du personnage qui à détruit une part d'elle. J'ai aimé aussi que tu nous montre la résilience d'Amelia, et le rôle de son amitiée dans cette dernière. La Amelia que tu nous présente est terriblement forte, mais humaine et je pense que je vais garder à partir de maintenant cette vision de ce personnage sous exploité.

Il y aurait surement beaucoup d'autres choses à dire sur ton texte, il y a beaucoup de perches vers d'autres histoires qui sont tendues, tout un univers dans le filet des relations des personages croisés au fil de ce dernier, mais je vais m'arreter là.(je suis trop bavarde et j'essaye de me soigner ^^)

PS: Merci. 


Laisse par : selket le 17/01/2018 17:16 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997
J'aime beaucoup cette fiction.

C'est une sacré histoire d'amitié que tu décris.
J'aimerais en savoir plus sur la famille Bones, sur Amelia et Yaxeley, sur Edgard ainsi que sur Scrimgeour que tu présentes ici sous un nouveau jour autre que celui d'un personnage antipathique dans HP.

Selket

Laisse par : judith1 le 10/01/2018 23:04 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997
Chère Hortensea,

Bravo pour cette fic ! J'aime les références régulières et bien choisies à la saga. La voiture, la Coupe, Mondingus par exemple. J'aime plus encore les allusions à Sirius qui mettent en relief les désaccords entre Amélia et Rufus. Désaccords qui n'entament en rien la relation entre eux, tant leur amitié est forte.

J'aime plus encore le relief et la personnalité que tu donnes à Amélia. Les fleurs, l'amitié avec Betty, les blessures de l'histoire avec Yaxley, dont on ne connaît le fin mot, justement, qu'à la fin.

Et puis chapeau pour les scènes de confrontation avec Voldemort et ses hommes, qu'ils ont vécu chacun à leur manière (Amélia plus énergique), et chacun de façon aussi remarquable. Tu relèves bien les deux défis, de l'amitié et de la guerre, j'ai adoré !

Laisse par : Tagada le 08/12/2017 16:04 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997

La mort de Rufus aussi est vraiment bien écrite et décrite. Et même si c'est quand même horrible, le fait qu'à la fin Rufus soit heureux de retrouver Betty et Amélia rend sa mort moins douloureuse je trouve. On est presque content que ce calvaire soit enfin fini et qu'il puisse enfin retrouver les deux femmes importantes de sa vie.

Et ton utilisation des expressions sorcière était vraiment géniale. J'ai beaucoup aimé la façon dont tu a transformé nos expressions pour les faire passer dans le monde des sorciers.

Bonne chance pour le concours !


Laisse par : flodalys le 03/12/2017 15:55 pour le chapitre Rufus – 1er août 1997

C'est une belle amitié que tu nous décris, j'aime quand il se comprennent d'un simple regard, les taquineries.
C'est bien écrit, mais je dois t'avouer que j'ai décroché par moment, je sais pas si c'est parce que je connais mal les personnage ou le fond un peu politique ou la combinaison des deux. Je ne suis juste pas le public visé par ton texte, ça n'enlève rien à sa valeur.

Bonne chance pour le concours.



Réponse de l'auteur:

Bonsoir Flodalys et un grand merci pour ton commentaire. Je suis contente que tu aies apprécié ta lecture et la manière tacites et complices avec laquelle Rufus et Amélia interragissent, même si le propos du texte t'a parfois perdue. Cela me fait d'autant plus plaisir que tu sois passée outre pour finir ta lecture et laisser un petit mot x)


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.