S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Assemblée Générale 2019


Chers membres d'HPF,

L'Assemblée Générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé, dont dépend Harry Potter Fanfiction, est ouverte depuis hier soir 18h, et se terminera ce dimanche 16 juin à 22h. Les discussions et votes se font ici. Vous êtes évidemment les bienvenus, même sans être inscrits sur le forum !

A bientôt sur un de nos sites, ou lors de cette AG !
De Le Conseil d'Administration le 15/06/2019 21:27


90e Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 90e édition des Nuits d'HPF se déroulera dusamedi 22 juin 20h au dimanche 23 juin 19h59 Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. et celui-ci.


De L'Équipe des Nuits le 13/06/2019 16:19


Les Sélections du Mois


Sélections du mois ~ MAI 2019

Bonjour HPFiens !

L'Équipe des Podiums félicite avec enthousiasme Maiawelle et Akasora pour le succès de leurs fanfictions pour lesquelles le peuple a voté et qui se verront ornés d'une SUPER vignette.

Pour le mois de Juillet, le thème Voyages a été voté. Comme d'habitude, vous êtes invités à proposer vos textes en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Les votes autour du thème Fantômes étant cloturés, nous vous informons que ceux pour le thème de Juin viennent de commencer : le thème Couples improbables y est à l'honneur ! Vous pouvez dores et déjà lire les textes, les reviewer et voter pour vos fanfictions favorites en vous rendant ici.

L'équipe des Podiums vous souhaite une bonne journée !


De L'Équipe des Podiums le 02/06/2019 11:27


89ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 89e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 31 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 18/05/2019 21:30


Les Sélections du mois


Sélections du mois ~ AVRIL 2019

Oyez oyez, peuple !

L'Équipe des Podiums a l'honneur de féliciter R_Even et selket pour le succès de leurs fanfictions pour lesquelles le peuple a voté et qui se verront ornés d'une SUPER vignette.

Et qui dit fin de sélection, dit nouvelle sélection (et oui, c'est un cercle sans fin, comme la vie), le thème Couples improbables sera à l'honneur durant le mois de Juin donc l'équipe vous suggère de faire appel à vos pairing les plus farfelus en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Les votes autour du thème Métamorphoses étant cloturés, nous vous informons que ceux pour le thème de Mai viennent de commencer : le thème Fantôme y est à l'honneur ! Vous pouvez dores et déjà lire les textes, les reviewer et voter pour vos fanfictions favorites en vous rendant ici, ou bien en cliquant ici.

L'équipe des Podiums vous fait des bisous.


De L'équipe des Podiums le 11/05/2019 17:48


11ème Édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 11e édition des Nuits Insolites se déroulera le Samedi 4 Mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !

Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !


De L'Equipe des Nuits le 25/04/2019 21:21


Reviews pour Le Murmure des Plaines

Laisse par : ManxCat le 24/07/2018 17:50 pour le chapitre Épilogue

Chouette histoire! Jolie et bien écrite...

J'ai passé un bon moment avec Henry, merci!



Réponse de l'auteur:

Hello ! Merci pour ta review qui me fait plaisir, et je suis heureux que tu aies passé un bon moment en lisant cette histoire !

A bientôt j'espère !


Laisse par : Bloo le 03/05/2018 11:44 pour le chapitre Épilogue
Bon, autant dire que les prières de ma dernière review n'ont pas vraiment été exaucées, mais à la lecture de cet épilogue, je crois que c'est mieux ainsi - je n'arrive pas moi-même à imaginer une autre fin pour Henry.

La guerre ne s'arrête pas à un jour de victoire et ton épilogue le rappelle tristement. La guerre fait des morts, tout court, mais aussi des morts vivants et Henry en fait partie. C'est terrible de se dire qu'il n'a jamais vraiment refait sa vie, qu'il n'a jamais pu retourner dans le monde des sorciers auquel il s'était pourtant attaché et qu'il a même contribué à sauver. En fait, on se demande ce que la magie lui a vraiment apporté, au bout du compte : n'aurait-il pas été plus heureux de rester dans l'ignorance et de ne jamais explorer ce monde-là ? Ce monde lui a tant donné, il lui a donné Marlène et un amour qui valait sans aucun doute la peine, mais quand il a tout repris, ça a été d'autant plus cruel.

J'ai bien aimé savoir que Arthur et Yann continuaient à le visiter, que Arthur, lui, a pu se remettre de sa blessure déjà, même si là aussi ça avait quelque chose de profondément triste - j'avais ce tableau en tête des trois anciens combattants se retrouvant avec le fantôme de Marlène au-dessus de leur tête.

On ne sait plus exactement à la fin si le "elle" désigne Marlène et la nature, un peu des deux sans doute, et c'est très bien ainsi, et j'espère que Henry a finalement trouvé la paix qu'il mérite.

Cet épilogue m'a bouleversée, vraiment, comme toute ton histoire au demeurant, mais il boucle tellement bien la boucle et j'adore ces auteurs, comme toi, qui sont capables de conclure si brillament leur histoire : on revient à la bicyclette, Henry n'a pas besoin qu'on lui rappelle son âge comme sa tante Lucie, il pédale et contemple la nature et on en revient à ce style très poétique. Et en même temps, ce n'est pas juste une répétition du début, parce qu'il y a tout ce poids de la guerre passée et de la perte, l'ombre de Marlène qui plane sur les collines.

C'est juste exactement ce qu'il fallait.

Merci énormément d'avoir écrit cette formidable histoire, Teddy, ce fut un vrai plaisir de la lire et j'espère sincèrement qu'elle remportera une vignette parce qu'elle le mérite terriblement.

Réponse de l'auteur:

Voilà, j'arrive à te dernière review, et j'en profite pour te dire merci de manière globale. Merci pour tous tes compliments, merci pour ta lecture géniale de cette histoire, à laquelle tu as permi de prendre un sens supplémentaire, auquel je n'avais pas du tout pensé, et merci grandement d'avoir tout lu (en soi, ça peut représenter une épreuve aussi ;) )

Pour cet épilogue, tous tes compliments me vont droit au coeur.

Certes, il y avait une dimension très triste à cet épilogue, je m'en rends compte, malgré tout, j'ai essayé de mêler cette tristesse d'un certain calme heureux de Henry, qui trouve effectivement le repos qu'il mérite dans la solitude. A ce titre, je suis vraiment content que tu aies apprécié les personnages de Yann et Arthur (je n'en ai pas fini avec eux, ils reviendront, promis ;) ), et l'image que tu donnes de ces trois-là à la fin de l'histoire est très vraie !

Ton questionnement sur la place de la magie dans la vie de Henry est aussi très judicieux, et je pense que c'est aussi ce qui le pousse à ne plus vouloir se mêler au monde des sorciers, parce qu'il ne lui a rien apporté de bien positif. Ou, en tout cas, et comme tu le dis, tout ce qu'il lui a donné, il lui a repris, et c'est vrai que c'est dur, quand j'y pense...

Oh, je suis content que tu remarques ce "elle" un peu flou ! Ca c'était un petit truc auquel je tenais, et je suis content que tu l'aies trouvé ! :D Si Henry disparaît (le choix de mot est ici important), il a trouvé une fin paisible. Il a juste disparu, il s'est évanoui dans la nature, comme il l'avait toujours voulu, donc je pense que c'est la paix qu'il recherchait.

Et oui, cet épilogue c'est une boucle ! Merci beaucoup pour le compliment d'ailleurs ! Je n'imaginais pas non plus une autre fin pour ce personnage auquel je m'étais réellement attaché !

Merci énormément à toi d'avoir lu toute cette histoire, qui me tiens beaucoup à coeur malgré tout ! Si le coeur t'en dit, un deuxème volet à cette histoire a été écrit, et qui fait le bilan sur tout... (Mais je comprendrais qu'avec les Sélections, ce soit le cadet de tes soucis ! En plus, j'ai l'impression de faire de la pub, et j'aime pas trop ça...)

Merci encore pour tous tes compliments, toutes tes remarques et tes lectures, elles ont égayé ma matinée !

Au plaisir de te lire aussi, ou de te revoir ! Et bonne chance à toi aussi pour les Selections !

Teddy


Laisse par : selket le 20/03/2018 14:16 pour le chapitre Épilogue
Hello,

C'est la première fois que je plonge dans ton univers et je dois dire que j'en suis tombée amoureuse.

J'ai adoré le ton poétique de cette histoire. Et malgré la tristesse qui ressort de cette fiction il y a tellement de beauté dans la vision d'Henry que j'en ai étais touchée.


Tu écris de façon fluide, le texte est riche de métaphore, de poésie, d'images, et de mots qui s'harmonisent parfaitement entre eux.

J'ai aimé le fil rouge de ce sorcier Ouagadou. Au départ je me demandais si ce n'était qu'un détail mais nom comme Rowling dans ton texte chaque détail à son role à jouer.

L'histoire entre Henry et Marlene et magnifique.
J'aurai aimé en savoir plus sur Peter et la mère d'Henry car l'histoire est surprenante.

J'adore les fanfic se déroulant pendant une des deux guerres ou juste après et je dois dire que ta fic fait maintenant partit de mes favorites.

L'idée du paradoxe est bien trouvé et j'ai aimé cette idée de nouvelle nuance aux pouvoirs sorciers.

J'ai hâte de lire la suite des aventures d'Henry car j'ai cru comprendre qu'il y avait trois parties, dont la deuxième est actuellement en cours.

A bientôt
Selket

Réponse de l'auteur:

Coucou Selket !

Je suis très touché par ta review et par tous tes compliments, qui me vont droit au coeur ! Cette histoire a beaucoup compté pour moi, et le fait que toute la poésie que j'ai tenté d'y mettre, les personnages, et même la tristesse que tu y a décelé aient agit me fait beaucoup plaisir ! Je te remercie aussi beaucoup pour tes compliments sur mon écriture, en arriver à ce stade m'a demandé beaucoup d'effort (et de lectures aussi) !

Le fil rouge en lui-même n'était pas prévu, ou du moins, je savais, en introduisant Ougoudou, qu'il aurait de l'importance pour la suite du récit, mais c'est en arrivant au milieu de l'écriture du chapitre 4 que je me suis rendu compte de l'importance qu'il allait prendre, et donc je suis ravi que tu aies apprécié cette intrigue sous-jacente :)

Henry et Marlène sont des personnages auxquels je me suis beaucoup attaché, et les quitter après toute l'écriture du Murmure a été une petite épreuve (mais bon je ne les ai pas quitté pour de bon, ils réapparaissent dans la deuxième partie du cycle ;) )

Pour l'instant, l'histoire de Peter m'est encore floue après sa rencontre avec Henry : il part en France, il y attend la fin de la guerre, et là je perds sa trace ;) Mais je sens que, peut-être un jour, il reviendra... certainement ;)

Et je suis si content que tu aies aimé l'idée du paradoxe, la clé de voute de cette histoire, et le trait définitoire de Henry ! Franchement, toute ta review me fait grandement plaisir :)

Pour clarifier les choses, parce que je reconnais que je ne suis pas clair là-dessus, les deux permière parties du cycle sont déjà terminées : la première était "le Murmure des Plaines", et la deuxième est une song-fic titrée "When all is said and done", plus spécifiquement portée sur Marlène, mais dont Henry n'est pas absent malgré tout ;) La troisième partie sera une enquête anthropologique menée par Yann et Arthur pour le Ministère britannique ;) Je tairais tout détail supplémentaire ;) Donc, pour récapituler, deux parties sur trois sont déjà terminées, la dernière sera écrite pendant l'été je pense !

 

Encore merci beaucoup pour cette review super ! Je te remercie aussi beaucoup d'être allée jusqu'au bout de l'histoire, parce qu'elle est tout de même assez longue malgré ses six chapitres, et peu palpitante par certains moments :)

A bientôt j'espère !


Laisse par : Eejil9 le 16/01/2018 20:29 pour le chapitre Épilogue

...

Bon d'abord je vais essayer de me calmer et d'y voir un peu clair parce que je pleure trop pour écrire une review correcte.

...

C'était à la fois une idée brillante et une horrible idée, le conseil musical de la note d'auteur. Sans la musique je n'aurais sans doute pas pleuré, mais ça s'accordait tellement bien, et il y avait une telle force dans tes mots et dans la musique... Pfiou, j'en suis toute chamboulée. Je ne connaissais pas du tout ce morceau mais *-*

Pour l'épilogue en lui-même (parce que je ne suis pas là pour reviewer de la musique, il faut que je me canalise un peu), j'ai trouvé ça très beau. Tu sais, j'ai parfois trouvé les passages contemplatifs trop contemplatifs (même si, pour répondre à une de tes ràr, ce n'est ni du délire, ni poético-mégalo, juste une différence de goût. Je suis trop terre à terre pour certaines envolées métaphoriques, mais c'est juste une question de préférences), mais ici, à part une seule phrase, j'ai trouvé ça fabuleux, plus épuré que dans d'autres passages de ta fic, très mesuré. Je suppose que c'est une question de sensibilité, mais là ça frappait juste. Juste, c'est le mot, il y avait beaucoup d'équilibre dans cet épilogue.

Je dois avouer que ça m'émeut toujours beaucoup, les personnages qui ont vécu d'incroyables aventures, ont perdu des êtres chers, et finissent par passer une longue vie de solitude. Je crois que ça me touche encore plus que s'ils mourraient, c'est terrible (je me demande ce que ça dit sur moi). (Genre, mon état émotionnel à la fin du Hobbit quand je me rends compte que Bilbo, après tout ça, va passer 60 ans tout seul chez lui, puis juste avec Frodo, mais... Comment ?) Là ça me fait le même effet. Henry s'est battu, il a aimé, vécu, il est unique, et il finit seul... Et il accepte tout ça avec résignation, et cette fin est tellement paisible que c'en est déchirant. Je crois que c'est ça qui me touche le plus : le calme du personnage et le calme du monde, alors qu'à vivre ça, j'aurais juste envie de hurler. Ce contraste entre le drame et la douceur, c'est à la fois brillant et déchirant.

Bon, cette review ne ressemble à rien, mais c'était vraiment une fin magistrale. J'ai beaucoup aimé ta fic, certains passages plus que d'autres comme je te l'ai dit au fil de mes reviews, mais le dernier chapitre et l'épilogue, c'était juste génial. On voit que c'est une histoire qui te tient à coeur, on voit que tu y as beaucoup travaillé, on voit que tu t'es vraiment investi dedans.

Peut-être que c'est pour ça que tu n'as pas eu beaucoup de lecteurs. Parce que cette histoire, c'est un peu comme Henry, c'est un paradoxe. Et la majorité des lecteurs, plus encore quand il est question de fanfiction, ne cherchent pas les paradoxes. Ils cherchent de l'attendu, du rassurant. C'est pas un reproche que je fais aux gens, je fais exactement la même chose la plupart du temps. Mais ton histoire c'est un peu un saut dans l'inconnu, ça ne ressemble à aucune des fanfictions que j'ai lues. D'où le paradoxe : les gens lisent la fanfiction pour retrouver un univers qu'ils connaissent, pas pour sauter dans l'inconnu. Là c'est assez incroyable, parce que c'est les deux en même temps. Je pique l'idée au titre du calendrier de l'Avent du Héron de Catie (d'ailleurs, lecture géniale, si tu t'ennuies... Pardon j'arrête de faire des mauvaises blagues du genre. Mais quand même, si tu as envie de lire un thriller haletant à base de personnages amnésiques et de traumatismes, fonce), mais c'est de l'inconnu connu. Ou du connu inconnu, je ne sais pas. C'est une épisode qu'on connaît tous, mais avec un style, un point de vue et des préoccupations totalement différentes de ce qu'on connaît. Ta fic, c'est un paradoxe sur pattes, c'est normal que ça attire moins les foules que les dramiones -18. C'est triste, mais c'est comme ça.

Pour autant, c'était une très belle lecture, j'ai vraiment adoré, et je ne doute pas que d'autres lecteurs s'y laissent tenter à l'avenir !

Merci pour cette belle histoire ! (et hop, dans mes favoris)



Réponse de l'auteur:

Volà, alors je reprends mon gigantesque merci de ma ràr précédente et je le replace ici : MERCI.

Déjà, c'est un merci général, global, pour être allée jusqu'au bout, pour avoir vécu avec Henry, Marlène, Alice, Yann et Arthur (qui sont des personnages auxquels je tiens beaucoup - et auxquels je ne suis pas encore prêt à dire au revoir, d'ailleurs...), et même de les avoir fait vivre, parce que je maintiens que cette histoire n'aurait eu aucune vie sans la lecture diablement intelligente et passionnée que tu en as faite ! Rien que pour cet investissement, je n'ai pas de mots assez forts pour te remercier, tant ma gratitude est énorme. Et merci d'avoir animé ces derniers jours avec des reviews toutes plus savoureuses et intelligentes les unes que les autres !

Quand à ta review pour cet épilogue : là encore, waouh. Franchement, si je m'étais attendu à une telle récéptivité quand j'avais posté cette histoire pour la première fois... Déjà le fait que tu l'aies lue avec la musique, et puis que tu en sois venue aux larmes... Mais tu es une lectrice parfaite, une lectrice modèle ! Ici, que tu me dises que j'ai frappé juste, c'est tellement fort comme compliment... Cet épilogue m'a beaucoup coûté, et je suis si ravi que cela se soit ressenti ! Pour moi, il s'agissait du vrai paroxysme poétique de cette histoire (qui s'oppose du coup à celui du chapitre 4, qui mène au délire), où finalement Henry s'intègre pleinement et calmement à la nature.

J'apprécie tout particulièrement que tu relèves le calme de ce texte, franchement, je n'aurais pu rêver meilleure lectrice ! Tout ce que tu me décris, c'est vraiment tout ce à quoi je voulais renvoyer. Le calme, la résignation, la conscience d'avoir vécu quelque chose de grand mais de s'en aller sereinement, dans la solitude mais dans la sérénité, tout cela tu l'as vu, c'est incroyable (je m'extasie, je m'extasie, on ne m'arrête plus x) ) Malgré tout, je ne crois pas que ce soit la fin définitive... Je ne sais pas, je sens que Henry est toujours vivant... un peu comme Le Petit Prince, tu vois ? Que l'aviateur entend rire dans les étoiles quand il tend l'oreille, et qu'il écoute avec son coeur. Je n'ai pas la prétention d'avoir créé un deuxième Petit Prince, loin de là, mais pour moi, c'est un peu l'effet magique que ça me fait :)

Et finalement, ce que tu dis à la fin, mon coeur a raté un battement : que tu étendes le paradoxe à toute l'histoire. Mais c'est bien trouvé, c'est beau, et ça me fait tellement plaisir... Vraiment, je suis dénué de paroles face à une telle description de mon histoire (mon bébé soit dit en passant x) ). Je te remercie aussi beaucoup pour cela, parce que je me suis réellement beaucoup investi dedans, et que tu me dises tout cela, c'est comme si tous mes efforts (et mes luttes aussi, il faut le dire x) ) étaient récompensés !

Voilà, donc on finit malgré tout sur un retour à un merci global, mais je pense que je te le dois bien !

Merci encore pour tes lectures et tes fantastiques reviews, et à bientôt, dans les reviews de tes histoires ;)


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.