S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

88e Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 88e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 20 avril à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'Équipe des Nuits le 07/04/2019 21:58


Sélections du mois


 

Sélections du mois

Bonjour à tous,

L'Équipe félicite Meira, Eanna et Chalusse dont les textes ont été élus pour la sélection Parents ! Leurs fanfictions se verront attribuées une jolie vignette.

Des nouvelles de la prochaine sélections ? Et oui ! Le thème Fantômes a su conquérir votre cœur pour les sélections du mois de Mai et vous pouvez déjà proposer vos fanfictions favorites sur ce sujet en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Les votes autour du thème Parents étant cloturés, nous vous informons que ceux pour le thème de Avril viennent de commencer et seront tournés vers le changement (ça tombe bien, avec le printemps…) avec le thème Métamorphose ! Vous pouvez dores et déjà lire les textes, les reviewer et voter pour vos fanfictions favorites en vous rendant ici, ou bien en cliquant ici.


De L'Équipe des Podiums le 07/04/2019 21:21


Le concours PWP fête ses 10 ans


Vous l'attendiez avec impatience : le traditionnel concours de textes érotiques est de retour et il fête ses 10 ans !
Venez découvrir les dictons choisis pour inspirer vos histoires ainsi que toutes les modalités sur le forum. On a hâte de découvrir vos textes !
De Le Conseil d'Administration le 18/03/2019 21:42


87ème Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 87e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 23 mars à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'Équipe des Nuits le 14/03/2019 16:47


Super sélections du mois !


 

Super sélections du mois !

 

Tout d'abord félicitations à Olly et princesse dont les textes ont été élus pour la sélection Sirius/OC ! Leurs fanfictions se verront attribuées une jolie vignette.

 

Des nouvelles de la prochaine sélections ? Et oui ! Le thème Métamorphose a su conquérir votre cœur pour les sélections du mois d'Avril et vous pouvez déjà proposer vos fanfictions favorites sur ce sujet en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

 

Les votes autour du thème Sirius/OC étant cloturés, nous vous informons que ceux pour le thème de Mars seront tournés vers la famille avec le thème Parents. Vous pouvez dores et déjà lire les textes, les reviewer et voter pour vos fanfictions favorites en vous rendant ici.


De L'Équipe des Podiums le 04/03/2019 23:08


10ème édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 10e édition des Nuits Insolites se déroulera le Samedi 2 Mars à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L' équipe des Nuits le 01/03/2019 07:36


Reviews pour In Our Deaf Lands

Laisse par : selket le 07/05/2018 15:46 pour le chapitre Chapitre 1 Celui qui s'est perdu en chemin ( Mana)
Hello,

J'aime beaucoup cette mise en bouche comme tu dis.

J'ai remarqué deux petites phrases gênantes que voilà :

Mais bon, il fallait croire que leur père faisait tout pour depuis que son frère était né. je trouve qu'il manque quelque chose à cette phrase pour qu'elle soit claire

En fait, la seule qui soutenait vraiment Mana était la petite dernière de la famille, âgée de 16 ans. Franny s’était de toute façon toujours bien entendue avec lui. ici c'est le âgée de 16 ans qui me gène placé comme ça il coupe un peu les deux phrases qui s'enchainent si bien sans.


J'aime beaucoup ton image et le résumé je dois dire que c'est ça qui m'a attiré. Je me demandais aussi comme tu allais t'en sortir avec les contraintes alambiquées de Fleur... et verdict tu t'en sort très bien :)

Au départ avec son prénom je croyais que Mana était une fille. Je sais même pas pourquoi j'ai pensé ça. Peut-être car les prénoms se terminant en a sont souvent féminin ^^. En tout cas les prénoms sont très originaux et peux courant ce qui colle très bien à l'ambiance je trouve.

J'espère en savoir plus très vite sur l'étrange famille McLyre.

On se revoit à la prochaine review ^^
Selket

Laisse par : Hortensea le 28/03/2018 12:01 pour le chapitre Chapitre 1 Celui qui s'est perdu en chemin ( Mana)

Coucou Ber!

Je suis contente d'avoir (enfin!) pu me pencher sur ta participation pour la Labyrithe de Fleur dans la mesure où elle me faisait de l'oeil, de surcroît que je n'avais encore jamais eu l'occasion de te lire. Sache que la mise en bouche a été plus qu'appréciée!

Cela a vraiment été une très bonne surprise dans le sens où c'est très bien écrit. Ce qui m'a le plus plu, c'est le rythme qui se dégage de ta narration. C'est dans ce genre de texte où on se rend compte du pouvoir de la ponctuation et de l'emploie de phrases courtes car il y a des moments où cela a vraiiment permis aux propos de ton texte de monter en puissance. Je te dis cela notamment pour les premières phrases du texte où tu places le contexte mais aussi au niveau du dîner familial où tout éclate.

Puisque l'on évoque la famille, j'avoue que j'ai bien aimé sa dynamique dysfonctionnelle avec qu'elle a pourtant tous les éléments pour être fonctionnelle xD Ce que j'ai trouvé très bien pensé c'est que c'est une famille qui a réussi à monter et à s'installer convenablement sans être Sang-Pur, c'est une excellente chose que tu ne sois pas passé par cette case "facilité". L'exigence et la rigidité du père, la discrétion et la douceur de la mère, le caractère affirmée de la soeur, le frère qui répond aux attendus... En une sourte scène, tu es parvenu à leurs donner corps et j'ai trouvé cela très bien fait.

Concernant Mana, son histoire comme son tempéramment m'ont touché de même que sa relation avec Layla (d'ailleurs j'ai adoré la manière dont tu as exposé le rapport compliqué que Mana a voire aura peut-être avec le bébé). J'ai,me bien qu'à la fin il décide enfin de se positionner et d'assumer ses responsabilités.

J'ai trouvé la fin un peu amené rapidement par contre. 'espère que l'on retrouvera vite ce personnage car tu as évoqué qu'il n'y aurait pas d'ordre chronologique xD


Laisse par : Fleurdepine le 21/03/2018 01:09 pour le chapitre Chapitre 1 Celui qui s'est perdu en chemin ( Mana)

Aaaah, tes fameux OC qui vont s'étendre sur, au moins, trois générations ! Je les découvre enfin ! 
Tout d'abord, cher Ber (ça fait presque Cerbère, t'as vu ?), je te félicite d'avoir posté ton texte dans les temps du labyrinthe, et d'avoir ainsi pu passer la toute première épreuve, c'est très encourageant !
J'espère que tu continueras sur ta lancée.

Concernant ce texte, et bien, je suis partagée par plein de sentiments ! Il y a des scènes et des phrases qui sont ultra puissantes, genre vraiment, je m'arrêtais dessus et je me disais "ouaaaaais gros, c'est très fort", puis d'autres qui m'ont un peu moins convaincue, mais dans l'ensemble j'ai aimé <3

Je suis très touchée par ton personnage principal, Mana, et par ton écriture en général, ton style, le fond de l'histoire aussi. Comme je te connais mieux (qu'il y a un an, on va dire hehe), ça me fait plaisir de te lire parce qu'il y a des intentions que je comprends mieux et ça me rend les personnages encore plus touchants. Du coup, un gros <3 pour Mana. Je me demande quelle fin tu lui réserves, à celui-là, et j'espère que tu ne comptes pas le tuer ! è.é

Bon. Passons à l'histoire, un peu, tout de même, hein :mg: tu me connais, je pourrais tergiverser, parler de la pluie et du beau temps, et on n'aura toujours pas avancé :mg:
J'ai beaucoup aimé le début, un peu en suspend par rapport à la suite, où Mana fait face à ses actes, et face à la nature, c'est très joli comme image. Par ailleurs, je ne m'attendais pas du tout à ce que ce soit lui le père donc ça m'a beaucoup surprise, et la situation m'a intéressée. Surtout quand on apprend que c'est arrivé alors qu'ils étaient encore à Poudlard. C'est tellement jeune. Et ça rend la situation plus complexe, parce que, si de prime abord on aurait pu dire qu'il était lâche, un petit connard qui abandonne sa copine car elle est enceinte, on se dit qu'il y a prescription aussi, vouloir un gosse à 17 ans, c'est pas évident quoi. Dooonc voilà, j'aime bien la façon que tu as de torturer tes pauvres petits personnages :mg: <3 
(surtout qu'il a des regrets. C'est ce qu'il y a de plus terrible, les regrets.)

Ensuite, situation familiale compliquée, la baaase XD Non mais, c'est vrai, donnez-moi un texte avec des relations tendues fils/parents, c'est ce qu'il y a de plus intéressant ! Bon, ça fout quand même un coup au coeur de lire tout ça, j'ai une immense compassion pour les gosses qui ont été rejetés par leurs parents. Surtout que, là, c'est vraiment le paria quoi, comme tu le dis. J'aime bien que tu expliques que la mésentente remonte à beaucoup plus loin et que tu prennes le temps d'expliquer en gros pourquoi, et quels sont ses liens avec chaque membre de sa famille, ça permet de vraiment rentrer dans le récit et c'est chouette.

En revanche, il faut arrêter avec les "soupira". Hahaha, désolée, ce n'est pas contre toi, mais avec PeF et tous les autres concours, j'ai fait une overdose des "untel soupira", "untel prit une inspiration", "untel souffla", je trouve ça videee et inutile, le gars souffre, c'est pas un "soupir" qui va illustrer l'idée mieux que tout ce que tu viens de dire juste avant !!!!!! Donc tu vas me faire le plaisir de bannir "soupirer" de ton vocabulaire littéraire, merci Ber <3 <3 (haha, je rigole, fais absolument comme tu veux. Ceci dit, je pense malgré tout que tu aurais pu t'en passer :") )

Ensuite, c'était quand même douloureux, parce qu'on sent que le type est limite en dépression, l'état léthargique, l'abandon, la culpabilité, les remords... T'aurais pas pu tomber sur des contraintes joyeuses ? Jsais pas, dire que y avait du soleil au-dessus de la mer ? Non, il a fallu que tu ailles vers le triste, vers l'amertume ! C'est tout toi, ça, Ber ! M'enfin, c'est pas grave, ça me brise le coeur mais c'est pas grave.
MAIS j'espère quand même qu'il sortira de sa solitude et qu'il va retrouver sa "petite Poufsouffle" hein è.é t'as intérêt è.é (c'est trop mignon, qu'il l'appelle sa petite poufsouffle).

"Le froid qui, d'une certaine façon, habitait encore son âme" <3 <3 <3 

J'adore le repas de famille. J'adore les repas de famille. C'est détestable, et parfois c'est l'euphorie, peu importe, il se passe toujours plein de trucs dans des repas de famille. Un jour, tu me feras plaisir, tu écriras une fic entière sur un repas de famille (sans blague, je suis sûre que tu t'en sortirais très bien). 
Ton repas de famille, donc. Très bonne introduction, avec la description du "patriarche" dont le silence est plus bruyant que tout le reste. Haha. J'adore.
La putain de tension qui plane... géniale (et tragique, pour notre petit Mana, mais bon, je pense que tu as compris que j'éprouvais beaucoup de compassion pour lui hein !).
L'échange entre le père et le fils était un délice. Tu es bon en dialogue je trouve :3 "le grand manitou", on ressent toute l'insolence et la colère avec cette formulation, le mépris aussi, c'est dingue. Et sa façon si tranchante d'enchaîner, "alors abrège s'il te plait", je suis fan. Et j'aime d'autant plus qu'il décide de prendre la situation en main, qu'il dise : je me casse. Et basta. Il préfère le faire lui-même, plutôt que d'écouter son père. C'est super fort comme moment !
Tout aussi fort, le moment où il se tourne vers sa mère, attendant une réaction de sa part, mais aucune ne vient. "Merci maman, c'est très touchant" <3 <3 <3 

Trop triste putain, tout le monde n'en a rien à foutre de lui, on le laisse partir comme ça, le type vient de finir Poudlard, il gagne pas d'argent, il a nulle part où aller, mais c'est HORRIBLE. Et ça me fend le coeur qu'il ait dû en arriver là, car, quoiqu'on en dise, on n'a jamais envie d'avoir à faire ça, quitter ses parents. S'il en est là, c'est qu'il n'y avait plus d'option, plus de retour possible, et c'est putain de triste. Mais c'est aussi, peut-être, pour le mieux, donc il faut se rassurer en se disant ça (même si je vois pas très bien où il va pouvoir loger. Chez Layla ? Ce serait cooooooooool).

J'aime bien le moment où il fait ses affaires et tout, on apprend encore à mieux le connaître, sa passion pour le rock par ex. J'aime bien sa remarque sur le fait de voyager léger. J'aime bien que sa soeur (enfin ! quelqu'un !) lui saute dans ses bras. Maaais j'ai pas aimé leur échange, qui conclue l'histoire. Je trouve ça gonflé de la part de la soeur de venir faire des remontrances à son frère sur la façon dont il a parlé à sa mère, alors que le gars vient de se faire chasser de chez lui (même si c'est soi-disant lui qui prend la décision, il se fait chasser quand même). Jsais pas, même si c'est pas cool ce qu'il a dit à sa mère, c'était pas non plus monstrueux, et le gars est en souffrance, on l'exclue du cocon familial, c'est dur ! En plus, la mère ne dit rien. Jsais pas, c'est normal, en fait, sa réaction. Et pendant que le gars fait ses valises pour QUITTER à jamais sa maison, dans laquelle il a grandi, la soeur vient lui faire des reproches ! L'abus quand même, t'es pas d'accord ?
Bon, j'aime bien qu'elle l'incite à retrouver Layla :mg: et le "par pitié", jsais pas pourquoi mais j'ai bien aimé. 
En revanche, un peu frustrée par le "Franny avait raison" : je trouve ça un peu rapide, après le combat intérieur qu'il a eu en début de chapitre, et le fait qu'il ait abandonné sa copine. Enfin, je sais pas, "Franny avait raison", c'est un peu trop simpliste à ce moment-là. Mais boooon, j'ai aimé ton texte hein, tu le prends pas mal, ce que je te dis là, hein ? J'espère pas ! Parce que j'attends une suite, moi. En plus, j'ai sauté le passage dans ma review, je viens de me rappeler, j'adoooore le moment où tu parles des générations, de l'espoir à venir pour celle de sa fille, mais pas la leur qui a trop subi, et les séquelles de la guerre. J'ai totalement sauté ça dans ma relecture, sorry ! Ça annonce bien ton histoire qui va se centrer sur plein de générations différentes et je suis curieuuuuse, j'ai hâte d'en savoir plus !

Bisous Ber <3



Réponse de l'auteur:

 

J'en ai marre de ces RàR jamais faites alors je m'y colle maintenant :D Alors tout d'abord un grand merci <3 Et je suis bien parti pour continuer la fic jusqu’au bout. J’imagine déjà des tas d’événements possibles pour mes persos. x) (Je ne sais jamais par quoi commencer avec tes reviews super longues mais super gentilles xD )

Ce que j’aime avec le Labyrinthe, c’est que c’est l’occasion de bosser sur les émotions de mes personnages. Ce que je faisais presque pas avant. Et du coup Mana était le perso idéal pour commencer le projet. Quant à sa fin à lui… ça devrait aller, je pense ;) Il fait face à ses actes mais pas tout à fait, Mana, c’est ça qui était le plus marrant à faire avec ce mec :D Parce là pour le moment, il accepte seulement la possibilité qu’il ait agi comme un gros débile en lâchant la mère de sa gamine. Il est encore loin d’être prêt à se rendre chez sa copine pour discuter. Mais oui tu as bien compris le personnage, dans l’ensemble ;) Perso je ne pense pas que j’aurais agi différemment dans une situation pareille.

Et puis bon sans soutien familiale, c'est encore mieux comme ça héhé :D Mais bon c'est vrai que sa situation est bien pourrie, j'avoue :D Le soleil attendra du coup, mais il pourrait pointer le bout de son nez très vite pour Mana ;)

Ah ouais les soupirs. Je soupire à l’idée d’arrêter de soupirer ( non en vrai, c'est devenu presque un toc et c'est chiant un toc. )

Concernant les repas de famille, euh... Bah je déteste les repas de famille moi :D Je me suis beaucoup trop retrouvé à la place de Mana pour apprécier ça, et je pense que ça se ressens pas mal pour cette scène. Et franchement la fic entière sur un repas de famille, ça se tente carrément :D

Mais pour en revenir à celui-ci, je voulais pas que Mana soit sans défense. Parce que c'est pas le genre du garçon. Je trouvais plus intéressant qu'il morde dans le lard directement pour sauver son honneur. Y compris dans celui de sa mère qui n'a vraiment rien fait. Mais bon Alma McLyre, c'est un cas un peu particulier.

Franny c'est un peu la boule de nerf de la famille, quand elle a un truc à dire, elle le dit. Du coup ouais c'est pas forcément juste pour son frangin, héhé :D Mais j'avoue que je ne savais pas vraiment comment développer ce bout-là de l'histoire. Et puis je voulais pas faire trop long non plus pour le premier chapitre. Je sais que j'ai souvent tendance à bacler mes fins, alors non bien sûr que non, je ne l'ai pas pris mal ;)


Après clairement là comme ça, sa situation fait pas rêver. Mais tu verras, qu'il va en trouver des solutions xD Et puis Mana reviendra quand les conditions imposées par la Gardienne du Labyrinthe le permettront ;) Assez vite, j'espère :P

Des bisous, Fleur <3


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.