S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


À voter !

Chers HPFiens, les votes pour la prochaine Sélection du Mois sont lancés ! Vous avez jusqu'au 31 août 2019 23h59 pour décider quel sera le mystérieux thème du mois d'octobre parmi Horreur/Angoisse, Épistolaire, Rubeus Hagrid, Secrets, Univers Alternatifs.

Rendez-vous sur ce topic pour voter et à bientôt !


De L'équipe des Podiums le 19/08/2019 11:08


Concours officiel "Souvenirs d'antan" - Votes


Les votes pour le concours organisé par l'équipe de modération HPF sont ouverts. Vous trouverez toutes les informations en suivant ce lien-ci. La série pour lire les textes se trouve par-là.

Bonne lecture à toutes et tous !!!

A bientôt pour l'annonce des résultats !
De L'équipe de modération HPF le 17/08/2019 17:38


92ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 92e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 31 août à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 12/08/2019 12:00


Sélections du mois


 

Sélections du mois ~ JUILLET 2019

 

Bonjour HPFiens !

 

L'Équipe des Podiums félicite avec enthousiasme dedellia, Lul et Westyversionfrench pour le succès de leurs fanfictions pour lesquelles le peuple a voté et qui se verront ornés d'une SUPER vignette.

Pour le mois de septembre et la rentrée, le thème Gare de King's Cross a été voté. Comme d'habitude, vous êtes invités à proposer vos textes sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Les votes autour du thème Voyage étant cloturés, nous vous informons que ceux pour le thème d'Août viennent d'être ouverts : le thème Féminisme y est à l'honneur ! Vous pouvez dores et déjà lire les textes, les reviewer et voter pour vos fanfictions favorites en vous rendant ici.

 

L'équipe des Podiums vous souhaite une bonne journée !


De L'Équipe des Podiums le 05/08/2019 08:39


Vacances d'été et prolongation concours officiel


Bonjour,

Notre équipe profitant de la pause estivale pour voyager aux quatre coins de l'Europe, nous tenions à vous informer que les délais de validation des chapitres sont suceptibles d'être allongés !

Par ailleurs nous vous informons que vous pouvez soumettre votre texte pour notre concours officiel Souvenirs d'antan jusqu'au 13 août 23h59. N'hésitez pas à participer ! Vous trouverez toutes les informations ici.

Bel été à vous et à bientôt !
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 31/07/2019 19:07


91ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 91e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 26 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 15/07/2019 07:42


Reviews pour Les affranchis

Laisse par : Bevy le 16/04/2019 12:07 pour le chapitre Chapitre un : If I told you what I was, would you turn your back on me ?
Franchement, tu mérites des reviews. Tes chapitres sont en soit cours mais on rentre plus facilement dans l'histoire et je m'y suis sentie, dans ce salon d'un autre temps, dans cette ambiance lourde. Nos quatre Serpentard sont humains. Soit ils ont fait les mauvais choix mais il y a tout le poids de leur éducation, de leurs monde qui est désuète, condamné et qui s'éffondre. J'aime bien l'idée que les procès soient moins expéditifs, moins violents qu'après la 1er guerre contre Voldemort. Qu'il y ait une volonté de justice même si ( je le sais, tu me l'as dit) chacun va se reconstruire et se refaire une image à sa façon, à son rythme. Et de l'audace pour traiter d'un tel sujet en respectant les personnalités de nos quatre anti héros!

Laisse par : Hortensea le 02/04/2018 15:45 pour le chapitre Chapitre un : If I told you what I was, would you turn your back on me ?

Mais c'est que c'est encore un excellent chapitre, dis moi. J'ai littéralement adoré, du début à la fin!

On avait déjà parlé de notre vision du jugements des Serpentards en privé donc je me doutais que l' on placerait toutes les actions des Serpentards sur le conditionnement de leurs éducations et sur la banalisation de l'intolérance et du Mal. C'était tout aussi surprenant qu'agréable de voir défiler des membres de l'AD pour plaider en leurs faveurs, même si on note une grande absente: Susan. Cela dit, elle représente - après la lecture de Let It Snow... - le regard commun et plein de jugements qui sera porté sur ce groupe après la Guerre, donc j'ai trouvé que c'était une excellente façon de faire du lien entre cette fic et la prochaine.

J'ai beaucoup aimé la torpeur du début du chapitre qui est teinté de tension et qui monte graduellement à travers le silence chez Théo. Et lorsque Blaise a explosé, c'était le paroxysme. Le dialogue qui s'en suit est vraiment savoureux et très très bien écrit, il véhicule tellement de chose. J'ai bien aimé que ce soit Pansy qui fédère le groupe, avec son égoïsme et le tranchant de sa vérité du "plutôt eux que nous".

J'ai vraiment hâte de voir comment cela va évoluer pour tout ce petit monde. Il nous faut vite la suite hein <3

 



Réponse de l'auteur:

Hiiii ! Je suis trop contente qu'il t'ai plu ! <3

Oui, on en avait parlé pendant une bonne heure si je me souviens bien ! :mrgreen:

Comme tu t'en doutes, l'absence de Susan se justifie par ce qu'elle a vécu avec Theodore. Hannah et les autres membres de l'AD ne sont pas au courant et, je pense qu'à cette époque, Susan n'est pas encore prête à l'affronter. En même temps, quand quelqu'un vous sauve la vie pour se servir de vous comme d'un bouclier pour prendre la fuite, il n'est pas facile de s'y confrontrer facilement ! xD Et, comme tu le dis, elle est aussi ce regard commun de la société, plein de jugements et de mépris.

Je suis vraiment contente que le dialogue plaise parce que je l'ai retravaillé deux ou trois fois en n'étant pas certaine qu'il sonnait bien. Il est difficile de se mettre dans la tête de quelqu'un qui refuse d'être à la fois un coupable et une victime et c'est ce que Blaise expose. Pansy reste dans cette manière de pensée égoïste qu'on lui a transmise : "eux avant les autres".

T'inquiète pas pour la suite, elle découle rapidement sous mes doigts ! <3

Lyssa.

 


Laisse par : Bloo le 02/04/2018 12:53 pour le chapitre Chapitre un : If I told you what I was, would you turn your back on me ?
Ce chapitre est vraiment à la hauteur de mes espérances et même plus encore !

D'abord, par rapport aux questionnement qui me sont venus en lisant ton prologue, je dois dire que j'ai vraiment adoré le passage où tu cites les membres de l'AD qui ont successivement témoigné en la faveur des Serpentard. En fait, ça m'a fait admirer encore plus ces personnages si courageux, parce qu'ils sont vraiment celles et ceux qui ont tout compris : pendant que les "grands", les adultes, le monde des sorciers se permet de juger les Serpentard en oubliant bien commodément qu'à peine deux ans auparavant c'était Harry qu'ils jugeaient ainsi, les membres de l'AD, eux, savent que tout est bien plus nuancé, bien plus compliqué, et j'ai vraiment apprécié que ce soit eux qui prennent la défense des Serpentard quand on sait que ce sont aussi eux qui se sont vraiment battus - alors que tous ceux qui jugent, pour la plupart, n'ont rien fait pendant l'année des ténèbres ou à la rigueur ont rejoint la bataille après avoir laissé des gosses endurer toute l'année le règne des Mangemorts. Quelque part, j'ai plus eu l'impression en lisant ton chapitre que c'était la jeunesse contre le vieux monde des sorciers, plus que "Serpentard vs. gentils".

Pour autant, je comprends bien toute la rancœur de Blaise, notamment, parce qu'on se doute bien que malgré la défense de Harry, de Lavande, de Seamus, de Hannah, on se doute bien que les "autres", les adultes, celles et ceux qui n'étaient pas à Poudlard, on sait et Blaise sait qu'ils ne vont pas pardonner comme ça et qu'ils se chargeront de rendre une justice de leur côté - même si la justice privée est aux antipodes de la justice mais bon, ils ne sont pas à trois contradictions près. Et en même temps, et c'est ça qui est génial avec ton texte, je n'étais pas non plus complètement empathique avec Blaise et les autres, c'est tout dans la demi-mesure : oui je pense que leur milieu les a trop influencé pour qu'ils deviennent des résistants, oui c'est pas facile de rejoindre l'AD quand ses propres parents sont des Mangemorts, mais ils avaient 17 ans, pas 12, et il arrive un âge où on doit aussi être capable de faire ses propres choix en conscience et se détacher de ce qu'on nous a inculqué chez nous. Le racisme envers les Moldus, comme pour nous dans la vie, n'est pas excusable : on peut comprendre d'où il vient, bien sûr que c'est plus dur pour eux d'apprendre la tolérance, mais pour les victimes, que ton bourreau vienne d'un mauvais milieu ou non, ça ne change rien au résultat qui est la blessure mentale ou physique, bref, on ne peut pas non plus excuser leur haine des Moldus. Et j'ai l'impression qu'ils le sentent, en fait, qu'ils s'en rendent compte qu'ils ont leur part de responsabilité, et qu'en même temps ils ne sont pas encore prêts à l'assumer parce qu'on leur a toujours fait croire qu'ils avaient raison, et c'est dur de réaliser que tout ce en quoi on a cru n'a plus de sens et ne veut rien dire. Du coup, voilà, à la fois je les comprends, et je suis d'accord avec les membres de l'AD qui les défendent, et en même temps leur dialogue à la fin m'a laissée un peu songeuse, mal à l'aise, parce que moi en tout cas je ne peux pas m'empêcher de penser qu'ils ont une part de responsabilité et que ce serait aussi trop facile de tout balayer. Mais je ne dis pas ça négativement pour le "mal à l'aise" au contraire, ton texte me fait réfléchir et j'adore ça, et je me demande ce que toi tu en penses, quel est ton avis là-dessus, sur leur responsabilité ou non :)

Bref, j'ai passé un très bon moment en te lisant et j'ai hâte de lire la suite et de savoir ce que tu vas leur proposer comme horizon !

Réponse de l'auteur:

Ton analyse est vraiment topissime, Bloo ! D'autant que c'est exactement mon ressenti également ! <3 La communauté sorcière a tendance à oublier, quand ça l'arrange, quelle partie de la société s'est battue pour la paix entre les murs d'une école.

Je voulais vraiment qu'on puisse comprendre ce que Blaise pense mais, qu'en même temps, on ne soit pas tout à fait de son côté. Tes mots m'ont énormément touchée parce que c'est exactement ce que j'ai tenté de dépeindre dans ce chapitre. Un monde qui se fissure, part en morceaux, et dont les protagonistes ne sont pas, et ne seront jamais, des héros ; ce sont même pas "de bonnes personnes". C'est ce qui est le plus intéressant dans leur construction : leur donner des raisons pour expliquer leurs choix sans pour autant les excuser. Je crois que ça définit entièrement ma vision d'eux. Je ne leur donne pas d'excuses mais des explications aux décisions qu'ils ont prises, conditionnés par leurs parents.

Je comprends que leur dialogue t'ai mise mal à l'aise. Et tu sais quoi ? Je l'étais également en l'écrivant ! Je me suis dit : "non mais tu en fais peut-être un peu trop...", "C'est vraiment trop égoïste...", etc. Pourtant, en y réfléchissant, je pense que ça correspond à ce qu'ils vivent à ce moment-là. Ils ne sont pas encore prêts à se voir comme des "coupables" et encore moins comme "des victimes" ce que leur procès voulait dire si l'on y réfléchit bien. C'est difficile de se dire que leurs parents les ont manipulés, que tout ce qu'ils croyaient n'était que des mensonges et, qu'au lieu de les guider comme ils auraient dû le faire ils les ont attirés sur la mauvaise pente. Et puis, finalement, ils seront punis d'une autre façon. Ce ne sera pas aussi simple de vivre en portant cette étiquette de "criminels" sur le front...

Je suis vraiment contente que cette fiction te plaise, Bloo ! <3 Tu ne peux pas imaginer à quel point ! <3 (je réponds le plus vite possible à ta dernière review) 

Lyssa.


Laisse par : BellaCarlisle le 01/04/2018 00:06 pour le chapitre Chapitre un : If I told you what I was, would you turn your back on me ?
C'est encore moi !

Bon, j'ai eu ma réponse par rapport au prologue : ils sont graciés et leur éducation est une sorte d'excuse quant à leur comportement. C'est drôle mais je m'attendais à un peu plus de résistance de la part de la communauté magique, parce qu'à mes yeux, ce n'est pas suffisant, d'autant plus qu'ils ont utilisé des sortilèges impardonnables sur leurs camarades. Il est vrai qu'ils devront quand même porter ce jugement sur leurs épaules jusqu'à la fin de leur vie et que ce n'est pas forcément la meilleure chose s'ils veulent s'insérer professionnellement quelque part.

Leur discussion est assez houleuse, on sent que Blaise est le plus touché des quatre, au niveau de la colère surtout. Il n'accepte pas ce qu'il se passe et n'hésite pas à dire ce qu'il pense. Drago semble être complètement lessivé à côté de lui. Pansy correspond au chapitre précédent, son intervention est une manière de remettre le groupe sur la même voie, sauf que ses arguments sont parfaitement égoïstes. Quant à Théodore, il m'a fait penser à celui que j'ai découvert à travers ta fanfic "So ... Let it Snow", en particulier quand il triture l'attache de sa cape.

Sinon, je les trouve très "Serpentard" et leur comportement ne me surprend pas plus que ça. Même si au début, ils semblent être encore plongés dans le jugement, dans le silence, la fin est une sorte de renaissance soudaine, une étincelle qui rallume leurs identités de vert et argent, un rappel de qui ils étaient à Poudlard.

J'ai apprécié les références aux autres personnages, ceux qui ont participé à leur défense. Comme quoi il y a plus de considération dans un camp que dans l'autre : Harry et Cie n'hésitent pas à intervenir et à témoigner alors qu'on finit sur une note plus personnelle de la part du groupe des Serpentard.

A bientôt pour le prochain chapitre :D

Réponse de l'auteur:

Ils sont graciés en effet mais ils devront porter le poids de leurs actes toute leur vie. C'est un peu comme si ce dossier "Crime contre la communauté sorcière" les suivait toute leur vie et qu'on leur collait cette étiquette jusqu'à la fin de leur existence. Qui voudra les engager après cela ? Qui sera prêts à leur laisser une seconde chance ? Tout ne s'efface pas d'un simple coup de baguette magique. Alors, la question qui se pose est : que seront-ils prêts à faire pour avancer, pour se réintégrer ? En seront-ils capables finalement ou préféreront-ils fuir comme lors de la bataille de Poudlard ? 

Blaise est sans doute le plus impulsif des quatre en fin de compte. Ils sont tous touchés mais ne réagissent pas du tout de la même façon. Tu verras, par la suite, que ce sera aussi le cas pour leurs futures décisions. Je suis contente que tu rattaches Theodore à celui que tu as lu dans "So... Let it snow" parce que j'avais peur d'être à côté de la plaque. <3

Les Serpentard sont, en effet, bien plus égoïstes mais... on les a élevés de cette façon. A travers certains détails, notamment la relation mère-fille de Pansy, celle de Blaise avec sa mère, ou celles de Drago et Theo avec leurs pères, tu comprendras les enjeux qui ont tracé une partie de leur vie. Du moins, je l'espère... <3

A très bientôt, Bella ! <3

Lyssa.


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.