S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

93ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 93e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 28 septembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 16/09/2019 17:54


Recrutement pour l'Équipe de modération


Bonjour à toutes et tous,

En cette période de rentrée scolaire, notre équipe de modération est à la recherche de deux nouvelles recrues :

- un CDI pour succéder à Zakath Nath qui quittera notre équipe en fin d'année.
- un CDD jusqu'au 31 décembre 2020 pour suppléer l'équipe lors du Grand Ménage Orange que nous débuterons en janvier 2020.

Une grande partie de notre travail s'effectue sur HPFanfiction avec la validation et l'invalidation des chapitres. Nous organisons aussi des concours ou projets d'écriture. Nous gérons la boîte mail sur laquelle arrivent les questions relatives au site. Nous publions régulièrement des news.

Vous trouverez toutes les informations relatives à ce recrutement ici sur notre forum.

Le recrutement sera ouvert jusqu'au 30 septembre 2019.

A vos plumes et au plaisir de vous lire !

Caroliloonette
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 05/09/2019 20:40


Sélections du mois


 

Un grand bravo à Api et Bloo pour leurs magnifiques textes qui remportent la sélection Féminisme ! Leurs fanfictions recevront une jolie vignette.

 

C'est finalement notre demi-géant préféré Rubeus Hagrid qui sera à l'honneur pour les sélections du mois d'octobre et vous pouvez déjà proposer vos fanfictions favorites sur ce sujet en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

 

La rentrée est partout même dans vos sélections ! Au mois de septembre, venez lire, reviewer et voter pour les textes de la Gare de King's Cross ici.


De L'Équipe des Podiums le 04/09/2019 11:54


Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 13e édition des Nuits Insolites se déroulera le SAMEDI 7 SEPTEMBRE à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L' équipe des Nuits le 03/09/2019 07:35


Équipe de modération HPF


Un grand merci à Lyssa qui après une année et demi passée au sein de l'équipe de modération part voguer vers de nouveaux horizons.

Bonne continuation à toi !!!
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 01/09/2019 19:15


Sélections du mois


À voter !

Chers HPFiens, les votes pour la prochaine Sélection du Mois sont lancés ! Vous avez jusqu'au 31 août 2019 23h59 pour décider quel sera le mystérieux thème du mois d'octobre parmi Horreur/Angoisse, Épistolaire, Rubeus Hagrid, Secrets, Univers Alternatifs.

Rendez-vous sur ce topic pour voter et à bientôt !


De L'équipe des Podiums le 19/08/2019 11:08


Reviews pour P comme Projet "Et si c'était eux ?"

Laisse par : Adso le 26/07/2019 01:22 pour le chapitre Désobéir

Bonsoir DameLicorne,

Je sais que tu ne réponds jamais aux reviews qu'on te laisse, mais j'espère que tu les lis...

Cela fait un certain temps que je n'avais pas lu l'un de tes textes, et le fait est que je les aime toujours autant!

Malheureusement j'ai l'impression que tu as abandonné ou mis de côté l'écriture de celui- ci, et donc je te supplie d'y revenir...

Je me suis souvent demandée comment Percy avait pu être si facilement prévenu par Abelforth, de quelle façon ces deux personnages qui semblent diamétralement opposés ont-ils pu se retrouver en contact?

Dans tous les cas ce début de fic est très prometteur, et tu écris divinement bien, alors merci. 

Plein de bonnes choses et à bientôt. 


Laisse par : Bloo le 06/05/2019 19:51 pour le chapitre L'ombre d'un souffle
Décidément, tu me fais lire sur des personnages auxquels je ne suis guère habituée, parce qu'on ne peut pas dire que j'apprécie beaucoup Rusard non plus ! Mais vois-tu, encore une fois, j'ai aimé ton texte et donc aidé une histoire centrée sur Rusard et Rogue. Je ne sais même plus quoi dire à part chapeau XD .

Plus sérieusement, je ne sais pas quoi penser du sort de Rusard pendant la guerre. Je ne pense pas que les Carrow auraient voulu le tuer parce que c'était peut-être un Cracmol mais il était prêt à faire endurer n'importe quelles horreurs aux élèves, il n'aurait rien dit de leurs actions, et aurait même probablement mis Miss Teigne à contribution. Donc je ne pense pas qu'ils auraient eu intérêt à le tuer.

J'ai un peu tiqué là-dessus du coup mais, dans l'hypothèse où ils auraient voulu le tuer, j'imagine bien Rogue lui sauver la mise en revanche. Peut-être en arguant justement que Rusard pouvait leur être utile. Je crois que Rogue a dû mépriser Rusard au plus haut point toute sa vie mais il n'empêche qu'il faisait partie de son quotidien à Poudlard et quoi que Rogue puisse en dire, il était beaucoup trop attaché au château et à ses habitants dans une certaine mesure pour en laisser quelqu'un partir comme ça.

J'aime beaucoup ton interprétation de Rusard : je l'imagine exactement comme ça moi aussi, prêt à honorer sa dette, mais pas à devenir sentimental non plus, on parle de Rusard. Je t'avoue que je ne m'attendais pas à ce que tu ne respectes pas le canon au début, et donc je pensais que Severus allait mourir sous les yeux de Rusard impuissant comme il est un Cracmol et je trouvais ça très cruel, j'étais même prête à lâcher une larme ahah. Du coup, je crois que je préfère cette fin-là. La mort de Rogue ne m'a jamais attristée en soi parce que je trouve que c'est peut-être l'une des plus logiques de la saga et que, quelque part, il n'y avait sans doute plus rien de bon pour Rogue dans ce monde après la bataille. Mais je suis curieuse de voir ce que tu vas faire de ça ;) .

Du coup, non, je ne dirais pas que Rusard est fidèle, ou alors peut-être à Miss Teigne seulement. Ne serait-ce que parce que la fidélité est une qualité humaine trop belle pour être possédée par Rusard ! Mais, plus sérieusement, je pense que Rusard a fait ce qu'il fallait mais qu'il n'y aucune fidélité là-dedans, juste le désir un peu égoïste quelque part de s'affranchir d'une dette. D'ailleurs, sinon, il aurait pris des nouvelles de Rogue ! Maintenant la question est, est-ce que Rogue va vouloir honorer sa dette à son tour ? Et donc Rusard aura encore une dette à honorer ? Et donc ça n'en finira jamais comme l'histoire de la poule et de l'oeuf ?

Je note bien d'aller lire ta fanfic longue en tout cas ;) .

Laisse par : Zandry le 06/05/2019 12:28 pour le chapitre L'ombre d'un souffle

Salut Kiwxi ^^

Je n'ai jamais aimé les histoire où Rogue réssussitait, en fait je ne suis fidèle partisante du canon et j'ai beaucoup de mal avec les fics qui ne le suivent pas.

Et pourtant, je trouve ton texte très crédible, c'est une première dans l'histoire du hors canon !  J'aime le fait que Rusard le sauve pour s'aquiter de sa dette, même si ça cache quand même un peu d'empathie.

J'ai pitiè de Rusard, c'est triste comme vie, et je trouve que cet amour qu'il a pour miss Teigne permet de le montrer sous un autre jour, de le montrer simplement, comme un vieux messieurs, seul et aigri à qui la vie n'a pas fait de cadeau.

Et on lui pardonne sa cruauté. J'irais pas jusqu'à dire que je le prendrait dans mes bras, mais j'ai pitié de lui.

Je trouve que ton personnage est très proche de celui de JK Rowling, ça rend ton histoire réaliste et ça lui donne plus de légitimité par rapport au canon.

 

à très bientôt

 

 


Laisse par : Zandry le 17/03/2019 19:32 pour le chapitre Le contemplatif

J'ai beaucoup aimé ce Théodore paumé qui survit en essayant de rester fidèle à ce qu'il croit être lui même, et son espoir à la fin de tout recommencer. 

J'aime aussi beaucoup le fait que tu appuis sur les nuances des personnages, que tu réussisses à lier se que l'on sait d'eux et ce que tu leur créer toi. 

Ça donne vraiment envie d'en savoir plus .

Je trouve ta vision du monde d'après guerre très réaliste, la réaction des gens qui déversent leur haine et tout le reste . 

À bientôt ^^



Réponse de l'auteur: Coucou Zandry, Merci pour tes reviews toutes adorables. Si tu veux lire plutôt sur certains personnages je t'invite à fouiller du côté de mes séries. J'adore le monde d'après-guerre c'est là où je prends le plus de plaisir pour écrire

Laisse par : Eanna le 24/12/2018 22:48 pour le chapitre L'ombre d'un souffle
Coucou Kiwxi ! :D

Voici une petite review de Noël, sur ce texte dont le résumé m’a fait de l’œil dans ta fiche auteur, et franchement je n’ai pas regretté de l’avoir choisi ! J’ai beaucoup aimé, et j’aimerais clairement en lire plus sur cette histoire de Severus Rogue encore vivant malgré l’attaque de Nagini… J’avoue que j’ai plusieurs fois imaginé aussi qu’il en soit ainsi, sans jamais rien écrire sur le sujet, j’adore l’idée qu’il s’en sorte (et concrètement dans les livres rien ne dit qu’il est mort après tout, ce n’est pas parce que Harry donne son nom à son fils que c’est nécessairement un hommage à un défunt vu qu’il a appelé sa fille Lily Luna et que jusqu’à nouvel ordre Luna n’est pas décédée à ce stade de l’histoire^^ Bon, la survie de Rogue est hautement improbable bien sûr, mais c’est une piste que j’adorerais explorer :)

Ce que tu en as fait dans ton OS est franchement réussi je trouve. Déjà que ce soit du point de vue de Rusard, ça rend l’histoire originale, on ne s’attend pas à lire quelque chose du point de vue de ce personnage en général, ce n’est pas celui qui suscite le plus la curiosité dans les livres… Et pourtant, tu as réussi à le rendre intéressant dans ton texte, on suit Rusard dans ses pérégrinations jusqu’à la Cabane Hurlante où il découvre le corps de Rogue, on suit ses réflexions, ses hésitations, et finalement le choix qu’il fait d’aller chercher de l’aide. J’aime bien l’idée qu’il hésite un peu au début, quand il repense à tout le mépris qu’il a subi de la part de Rogue et puis des autres professeurs en général… et que finalement il choisit de le sauver, parce que Rogue l’a protégé d’une certaine façon, alors que son statut de sang le mettait en danger. On s’éloigne un peu du Rusard mauvais qu’on connaît dans les livres même s’il ne fait ça que pour rembourser sa dette. Je le trouve assez fidèle à celui des livres, avec une touche d’humanité supplémentaire qui va au-delà de son sale caractère et de son côté revêche, je trouve ça réussi :)

En tout cas j’ai beaucoup apprécié ma lecture Kiwxi ! Joyeux Noël :D

Laisse par : Bevy le 23/11/2018 18:19 pour le chapitre Serments
6. Déjà, je t’avoue que j’ai une faiblesse pour l’illustration ! Elle est belle et douce ! Et le titre me fait penser à un épisode de « Buffy contre les vampires » (nostalgie, quand tu nous tiens ^^). Puis les Poufsouffle quoi. J’ai une affection particulière pour eux, tu le sais ! Je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais j’ai adoré la personnalité que tu donnes à Ernie, un digne Poufsouffle, digne, loyal et fidèle jusqu’ au bout. Alors oui, on a peur que Susan ne se perde dans sa croisade contre les Mangemorts car j’imagine qu’il y aura toujours des partisans dans la nature et que ça n’aura pas de fin. Ce n’est pas une histoire d’une dizaine d’années ( il suffit de voir l’extrême droite aujourd’hui, les affaires de Nazis qui ne surprennent plus guère). Ce qui m’a le plus touché, je crois, c’est la solitude dans laquelle s’enferme Susan. Elle est là sans être là et j’aurais cru qu’elle finirait avec Ernie, mais au final, ce moldu, Ryan je crois, est peut-être la personne qui va la sortir de sa bulle, de sa quête de vengeance et de justice. Une dernière question, quand tu parles du réseau de tableaux et fantômes, c’est de toi ou c’est canonique. En tout cas, c’est très bien trouvé et bien mis en avant !

Laisse par : Roxane-James le 11/11/2018 21:30 pour le chapitre Ma part de courage

Coucou Alrescha :)

J'ai beaucoup aimé ton histoire, ta plume est très belle, les mots sont bien choisis et l'on ressent bien l'ambivalence des sentiments des deux frères. 

C'est agréable d'avoir les « deux côtes de l'histoire » avec les deux regards de Sirius et Regulus. On ressent la tristesse de Regulus au travers de ses mots et tu as bien cerné le caractère de Sirius dans la deuxième partie. Je l'imagine bien réagir comme ça. Et sa dernière réaction par rapport à ce qu'il va faire de sa maison et sa mère m'a fait sourire. Sirius sera toujours Sirius :D

J'ai toujours trouvé très triste l'idée que Sirius ne sache jamais a quel point son frère avait été courageux. Je pense que ça aurait pu changer quelque chose si ça avait été le cas. C'est un bel hommage, vraiment.

À bientôt ♥



Réponse de l'auteur: Merci pour ta review, Roxane :) A bientôt !

Laisse par : Sylvo le 11/11/2018 21:26 pour le chapitre Ma part de courage

Ouah, dure la réaction de Sirius :) mais assez normale finalement quand on sait qu'il a passer la majeure partie de sa vie à détester son frère puis ses nombreuses années d'incarcération.

M'enfin une petite fic très agréable à lire mais triste aussi 

biz bonne continuation

Sylvo



Réponse de l'auteur: Merci ^^ pour ta review. A bientôt.

Laisse par : Sylvo le 11/11/2018 21:22 pour le chapitre Ma part de courage

Mon Dieu cette lettre, on ressent la souffrance de Regulus d'avoir été abandonné par son propre frère quand il en avait le plus besoin ! Mais en même temps Sirius aussi souffrait du rejet de ses parents qui préféraient leurs idéaux arriérés et l'image de leur famille que leur propre fils. Même si ça n'excuse pas tout.

Mais moi tout ce que je retiens de Regulus c'est qu'à la fin il s'est retourné contre Voldemort et tenais à ce que son frère sache qu'il n'allait pas mourir en fervent du mage noir. Dans l'histoire d'Harry Potter, j'ai toujours trouvé ça triste que Sirius n'apprenent jamais à quel point son jeune frère avait fait preuve d'intelligence et de courage pour dénicher le secret des horcruxes et se retourne contre Voldemort.

Je pense vraiment que ça l'aurait réconforté (Sirius j'entend). Donc le fait de laisser une lettre pour Sirius c'est quelque chose de bien je trouve :)

Sylvo


Laisse par : FleurBleue le 28/10/2018 13:44 pour le chapitre Une légende familiale

Salut Selket,

Petit texte sur Seamus très émouvant ! Je ne saurais pas décrire la détresse aussi bien que tu le fais ici ! J'ai apprécié lire ces petits paragraphes et les détails historiques que tu y as placé. Tu as su lier l'histoire personnelle de Seamus, dont le père était moldu, avec l'histoire de l'Irlande et c'est très bien mené.

J'ai bien aimé ainsi l'ambiance de ton texte. Faire des ancêtres moldus de Seamus des défenseurs de l'indépendance de l'Irlande, des membres de l'IRA. Et lui à son tour sorcier a dû aussi mener une bataille de laquelle il ressort meurtri. L'Irlande/L'Irlande du Nord tout ça est assez compliqué comme histoire. Je ne suis jamais allée en Irlande du Nord (ou alors juste à la frontière avec la République d'Irlande) mais à Belfast il doit y avoir pas mal de tensions... Enfin, je pense que tu maîtrises bien le contexte, sans doute as-tu vécu là-bas, pour le transcrire si bien ? 

Et cette idée d'auberge avec d'autres membres de l'AD un peu perdus, c'est chouette !

 



Réponse de l'auteur: Salut Fleurbleue, Je te remercie grandement pour ta review. Elle m'a fait énormément plaisir. Je n'ai jamais vécu en Irlande et je ne suis jamais allé en Irlande du Nord. Par contre je suis déjà allé en vacances 4 fois en République Irlandaise et je suis une passionnée d'histoire et de recherche ce qui m'a permis de faire énormément de recherche et de lire des témoignages sur la scission Irlandaise. Je suis contente que tout cela paraisse tellement crédible au point que tu crois que j'y ai vécu. ça ne peut pas me faire plus plaisir. Pour l'auberge des gens brisés je te conseille d’allée lire mon recueil le temps d'un thé qui parle de cette auberge et si tu veux en apprendre plus sur sa création alors je te conseille ma fic de l'autre côté de la porte

Laisse par : alrescha le 28/10/2018 08:33 pour le chapitre Dans leur monde
Rencontre entre deux langues de vipères ! J'ai adoré ! Cette exagération, ce ressentiment de Pétunia, bien encouragé par Rita. Elles font un bon duo !

Réponse de l'auteur:

Coucou ! Oui effectivement, le trait est sans doute trop forcé, je t'avoue que je cherche encore la dose de nuance sur ces deux prsonnages :) Merci d'avoir laissé trace de ton passage ;) 


Laisse par : Drachvador le 26/10/2018 21:55 pour le chapitre Dans leur monde

Ooo j'ai adoré ta fic ! C'était une super idée x) Je trouve que ta Petunia est parfaite. Elle fait semblant de rien, et tout d'un coup il y a tous ces détails qui ressortent ! Je n'ose pas imaginer tout le temps qu'elle a passé à ressasser le tout sans rien dire. Et puis Rita est super observatrice, elle m'a presque fait penser à une machine x) 

Et je trouve que tu écris vraiment super bien. J'ai passé un super moment à lire ta fic !

Drachvador

PS : désolée pour l'avalanche de "super", c'est mon riche vocabulaire qui se manifeste ce soir...



Réponse de l'auteur:

Les super sont toujours supet bien apréciés chez moi, ne t'inquiète pas :D j'y ai vu ton enthousiasme et ça m'a fait plaisir. D'autant plus que j'avais peur d'être OOC avec ces deux personnages que je ne maîtrise absolument pas. 

Merci de ton passage ici !


Laisse par : Ella C le 18/10/2018 22:27 pour le chapitre L'ombre d'un souffle

"Mais grâce à cette Arabella Figg, et son commerce de chat et Fléreurs" : j'adore cette idée xD

Est-ce que Rusard est fidèle ? Je dirais que oui : l'amertume est très présente dans ce texte, que ce soit avec les questions en pensée ou ses hésitations. Et bien sûr on retrouve les thèmes récurrents avec lui : son adoration de Miss Teigne, sa cruauté en matière de punition, le fait qu'il ne se soit jamais vraiment intégré au monde sorcier... Rusard quoi. Son hésitation à sauver Rogue est très caractéristique aussi, on le sent doué de zéro empathie (à part envers Miss Teigne), même pour choisir de le sauver il faut qu'il réfléchisse, et se rappelle que Rogue lui a rendu service. Mais pour moi, c'est vraiment l’amertume qui fait tout, qui apporte sa cohésion au texte, parce qu'elle est présente quelle que soit l'action ou la personne/créature à qui il parle. Après toutes ces années, il continue à se dire que « il est le seul à avoir une baguette », il a subi le racisme, ce qui n’est pas le meilleur environnement pour accepter d’être cracmol, ne plus être dans le regret de la magie… En fait, tu montres que Rusard est à cheval entre deux mondes.

Pour ce qui est des relations : celle avec Miss Teigne, forcément, est réussie (cette façon de l'appeler ma douce...) on sent l'affection, la douceur rare chez lui et même l'admiration. J’aime bien le rôle que joue Miss Teigne dans cette histoire, le fait que ce soit elle qui sonne l’alarme, que sans elle il n’aurait peut-être rien remarqué…On sent la complicité dans la façon qu’il a de comprendre ses agissements (il remarque tout de suite que quelque chose n’est pas normal !) et ses miaulements comme s’ils étaient des mots.

La relation avec Rogue est très intéressante, parce qu'elle est très froide, réfléchie, il n'est absolument pas question d'empathie ou de sentiments. Il a une sorte de respect pour lui et d'un autre côté j'ai l'impression que Rogue a dû le gagner ce respect, d'une façon ou d'une autre. Il ne le méprise pas, je me demande même s'il ne le comprend pas un peu, quelque part ? C'est réussi, parce que j'imagine sans mal Rogue fonctionner de la sorte avec lui. Celle avec les Carrow est plus compliquée, et tu décris bien l'équilibre entre les similitudes de caractères (et de méthodes punitives) et le racisme de ces derniers et Rusard qui ne va certainement pas devenir ami avec des gens qui veulent sa mort. Quant à Pomfresh et McGonagall, elles paraissent indifférentes à ses yeux (il leur crache ce qu'il sait), et il doit bien être la seule personne du château (si ce n'est de toutes les générations étant passées par Poudlard et les ayant connues) à les déconsidérer ainsi, à ne pas se laisser atteindre par l'autorité naturelle de McGo. (Je me demande aussi ce que tu penses de sa relation avec Ombrage puisqu'elle est la seule personne à part Rogue qu'il apprécie, et de celle avec Dumby et son autorité de directeur ?)

J'ai trouvé la fin, au moment où il doit faire son récit aux élèves, où il assiste aux débats sur le jugement de Rogue, un peu rapide cela dit. En fait, le point de vue devient externe à ce moment-là, pour se concentrer davantage sur Rogue, mais j'aurai bien aimé rester dans un pdv interne et avoir son flux de pensée quand il se retrouve face à Potter (un avis sur la bataille de Poudlard ? Le Survivant qui a tué Voldemort ?) et qu'il n'a pas le droit de partir. Sa frustration est "expliquée" mais pas "montrée" comme c'était le cas avant...

Pour conclure, j'ai bien aimé ce texte, et tu t'es bien débrouillée avec ce personnage et le thème !



Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review ! Alors oui pour moi Miss Teigne n'est pas un "simple", dans le sens où déjà je pense que les chats "moldus" sentent, ressentent et expriment beaucoup de choses, mais ceux que Arabella Figg propose ont des pouvoirs magiques en plus de tout ça. Je n'avais jamais écris sur le personnage de Argus Rusard, c'est un homme avec un mélange de beaucoup d'émotions différentes mais étroitement liées, comme la rancœur, l'amertume, l'antipathie, et tout ce qui ressort de ce qu'il a vécu. Mais pour moi il n'est pas que ça, et pas l'idiot et ridicule concierge Cracmol de Poudlard qui court après Peeves ou les jumeaux. C'est pour ça que pour certaines phrases je m'y suis reprise à plusieurs fois :mg: à bien vouloir à bien représenté le plus de facettes du personnage. Pour ce qui est de la fin, qui est assez courte et rapide, et où je change de point de vue, j'avais peur de na pas réussir de montrer à la fois le point de vue de Rusard tout en donnant les éléments et informations qui sont donnés par les autres personnages... Pour ce qui est des relations que Rusard à avec Ombrage ou encore Dumbledore, j'avoue que ce serait très intéressant à écrire ! Tu m'as bien donné envie tiens :mg: ! Merci encore pour cette magnifique review ! Ton avis était très constructif et intéressant, merci beaucoup !

Laisse par : Ella C le 05/10/2018 10:38 pour le chapitre Une légende familiale

Comme correcteur, je peux te conseiller scribens.

 

Sinon, pour revenir sur le dernier paragraphe, il ne tombe pas comme un cheveu sur la soupe, je crois que mon premier commentaire sonne plus neganég que je l'aurai voulu. C'est juste que je comprends pourquoi Seamus va au Ministère, mais je ne comprends pas pourquoi il se met à parler de son grand-père, surtout qu'après il rechange de sujet pour parler de ses amis. Mais bon c'est juste deux phrases dans le paragraphe, rien de grave x)



Réponse de l'auteur: Merci pour le correcteur :) D’accord je comprends ce que tu veux dire. J’ai été maladroite dans ce que je voulais dire. Au final c’eteit une petite conclusion du genre les animaux fantastiques avait toujours eut une place dans sa vie et la banshee particulièrement. Et après cette constation à haute voix semais repense à ses amis en se disant que maintenant c’est eux dans sa vie

Laisse par : Ella C le 04/10/2018 23:56 pour le chapitre Une légende familiale

(Le Connemara... J'ai la chanson en tête xD)

Bonsoir !

Ce texte est très touchant. Tu as extrêmement bien retranscrit la moindre émotion de Seamus, sa douleur, sa peine, son aigreur et sa mélancolie. Tout est très détaillé et précis, si bien que les sentiments semblent passés au peigne fin, et en même temps on suit la réflexion de Seamus. Comme une plongée droit dans son esprit, c'est fluide, ça s'enchaine bien, on remonte les souvenirs et les images... J'ai adoré. Les phrases sont à la fois simples, comme elles le sont quand on pense au quotidien, et à la fois tellement justes, chaque mot est à sa place, pas un de trop, pas un qui déborde. C'est limpide, on n'a même pas besoin d'imaginer ce qu'il ressent : ça s'étale sous nos yeux. Il est tellement facile de compatir avec Seamus en te lisant, de se mettre à sa place, de ressentir le poids de la guerre... Je trouve ça très fort, voire dense, dans le sens où chaque mot appuie ce ressenti et vient l'accentuer, jusque dans les silences pesants ce "rien et pourtant. à a fin du 1er paragraphe...). Seamus ne peut pas échapper aux souvenirs, alors on ne peut pas non plus, et il faut attendre la fin du texte pour l'acceptation, le début de deuil et la respiration.

Franchement, coup de cœur. Tout semble tellement contrôlé, le choix des mots, la longueur des phrases, la ponctuation, ces espaces entre les paragraphes qui montrent que le temps passe, mais en même temps les émotions sont tellement semblables d'un paragraphe à l'autre qu'on dirait que tout s'enchaine, comme s'il n'y avait qu'un silence pour marquer la pause. J'ai été marquée par le rythme, qui est accentué par ces paroles en italiques (je suppose qu'elles viennent de la chanson ? N'ayant pas trouvé son titre, je ne peux pas vérifier), il apporte une bonne dynamique au texte et semblent marteler des faits inévitables (violence, répétition historique, pleurs). J'ai adoré le passage à la deuxième personne au quatrième paragraphe. C'est une personne que j'aime beaucoup de base, je trouve qu'elle permet de jouer sur la distance lectorat/personnage, et là ça a été mon paragraphe préféré, le plus chargé émotionnellement, celui où on fait face aux personnes mortes et où la douleur est la plus forte et, paradoxalement, celui qui débouche sur le sauvetage, le premier signe d'une amélioration.

Ce sauvetage m'a beaucoup plu d'ailleurs : même si le texte est profondément triste, il se finit "bien", en tout cas on peut garder espoir. Seamus ne s'enfonce pas totalement dans la mélancolie et, peu à peu, son état s'améliore, il sort de la dépression. Tout vise pile là où il faut pour moi, car l'espoir me tient à cœur.

Avoir choisi d'intégrer le thème des créatures et de la romance comme deux facettes de cet espoir est très intéressant. Lavande, symbole d'un amour passé et détruit par la guerre, symbole triste et violent donc mais d'où il tire une chose positive : sa force d'avancer. Les yeux de Lavande sont comme un phare dans le brouillard, qui le guident. (Et c'est drôle que Lavande soit mentionnée la première fois à travers un brouillard, qui fait aussi écho à celui qui embourbe ses pensées, et l'empêche de se détacher du passé). De l'autre côté, on a la banshee, symbole triste également, messagères de la mort, mais aussi symbole de deuil, qui lui donnent la force physique (en le guidant littéralement par la main) d'avancer. Les souvenirs de Seamus brouillent les différences entre les deux et je trouve ça glauque mais poétique.

J'ai un peu moins aimé le dernier paragraphe, parce que son enchainement est moins logique : on passe du ministère et des procès à son amour des créatures magiques puis à ses raisons de rester... Je comprends pas vraiment les transitions (en fait, je ne vois pas ce que le passage sur les créatures magique fait là). Il y a aussi quelques fautes d'orthographe (réveil au lieu de réveille par ex.), n'hésite pas à utiliser un correcteur sur internet :)

Bref, j'ai adoré ce texte, et j'ai été beaucoup touchée. Très beau, bravo !



Réponse de l'auteur: Merci Ella pour ta review qui est vraiment si adorable et longue aussi. Je ne pensais pas qu'on pouvais dire autant sur mon texte. Pour la chanson j'avais oublié de le préciser, pourtant j'étais persuadée de l'avoir fait, je l'ai donc rajouté en note d'auteur. Il s'agit de Zombie de The Cranberries. Je n'avais pas pensé que le dernier paragraphe tomberait comme un cheveux sur la soupe. Et je m'en désole maintenant. Pour les fautes je vais passer ça au correcteur sur internet, à ce propos si tu en as un à me conseiller je suis preneuse :) Je suis vraiment contente que tu es trouvé le découpage, l'enchainement des phrases, et les incises au sein des phrases cohérentes et bien pensée car souvent je peche dans ce domaine. Je suis ravie que le texte t'ai plut et que mon Seamus t'ai touché. C'est un personnage que j'aime beaucoup et lui et Lavande sont un couple que j'affectionne tout particulièrement. Encore merci pour cette review qui m'a mise de bonne humeur pour toute la journée à suivre. Alors autant dire qu'au réveil ça fait plaisir.

Pas de résultats trouvés.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.