S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de mars 2020 sont ouverts ! Arriverez-vous à choisir entre : Sang-Pur, Lemon, Recueil de drabbles ou Serdaigle ?

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 janvier 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 15/01/2020 16:28


Sélections du mois


Félicitations à Lyssa7 et Eanna qui gagnent la sélection de Noël ! Leurs fanfictions recevront une jolie vignette qui brille de mille feux.

Vous avez des idées pour améliorer les Sélections ou vous aimeriez en parler plus souvent et répondre à des défis, n'hésitez pas à vous rendre sur nos nouvelles pages : Les Eurêka des Sélectionneurs et Le Club des Sélectionneurs.

Pour février 2020, vous avez choisi le thème Enquête. Venez donc proposer vos deux fanfictions préférées en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de janvier, plongez dans nos OS tour à tour émouvant, drôle, tragique et léger. Il y en a pour tous les goûts ! Reviewez et votez pour vos favoris ici.

Bonne lecture à tous !


De L'équipe des Podiums le 03/01/2020 15:35


Voeux de bonne année et mouvement dans l'équipe


L'équipe de modération HPF vous adresse ses meilleurs voeux pour une année 2020 riche en inspiration pour voir éclore de nouvelles fics !

Un grand merci à Zakath Nath qui quitte aujourd'hui notre équipe de modération. Nous la remercions pour tout le travail effectué et lui souhaitons une bonne continuation !

A très bientôt pour de nouvelles aventures sur HPFanfic !!!

L'équipe de modération HPF
De Equipe de Modération HPF le 31/12/2019 21:21


15ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 15e édition des Nuits Insolites se déroulera le VENDREDI 3 JANVIER à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 30/12/2019 20:16


Assemblée Générale Extraordinaire


Bonjour,

Une Assemblée Générale Extraordinaire est présentement en cours sur le forum de l'association. Les membres et non-membres de l'association Heros de Papier Froisse sont invités à y participer. Les votes sont toutefois réservés uniquement aux membres. La clôture de l'AGE aura lieu le 3 janvier 2020 à 14h.

Au plaisir de vous y croiser !


De Le Conseil d'Administration le 27/12/2019 21:42


Echange de Noël 2019


/! FLASH INFO EXPRESS /!


Comme vous avez pu le constater le forum est de nouveau hors service en ce 24 décembre.

Afin que l'Échange de Noël 2019 puisse tout de même se dérouler dans les meilleures conditions nous avons transmis aux participant.es l'adresse mail de leur enfant sage.

Si jamais vous n'avez pas reçu notre mail, contactez-nous sur notre adresse mail :

hpf.moderation[at]gmail.com


Passez de belles fêtes de fin d'année et à très vite !

L'équipe de modération HPF
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 24/12/2019 12:36


Reviews pour Echange de Noël 2018

Laisse par : Tiiki le 15/01/2020 16:00 pour le chapitre Les Mirages
Bonjour Bloo !

Je viens te lire comme cet OS a été proposé pour la sélection de janvier. Le choix des personnages est intriguant, et donne envie d'en savoir plus sur ce qui peut relier deux personnes aussi a priori éloignées que Dennis et Gabrielle. Mais dès le début la romance n'est pas servie sur un plateau, tu nous confrontes à la dureté de l'après-guerre : la nécessité d'avancer et de continuer sa vie et ses études, et puis l'éloignement tant rester là où un être cher nous a été arraché est insupportable. Alors seulement se croisent ensuite les chemins de Dennis et Gabrielle. Le moins que l'on puisse dire, c'est que tu prends le temps de poser les choses et tu ne cèdes pas à la facilité. Leurs histoires et leurs sentiments respectifs sont complexes, autant contrastés qu'ils sont finalement semblables (deux ombres, oui, c'est très joliment dit, et ce n'est pas du tout amené gratuitement parce qu'avant de poser les mots sur ce que tu appelles les mirages, tu nous les décris). C'est vraiment très bien fait, cet entremêlement de désespoir, de déceptions (ils ne seront jamais leurs aînés) et d'aspirations plus légères, d'amertume et de douceur, de dureté envers soi et d'indulgence envers l'autre. D'amour aussi. De bonheurs éphémères lorsqu'ils profitent de l'instant. Ça fait beaucoup réfléchir et ça fait du bien.

C'est vraiment un très bel OS et je regrette de ne pas l'avoir découvert avant. Merci Bloo.

Laisse par : Eanna le 03/01/2020 15:51 pour le chapitre Hannah et le Chaudron Baveur
Coucou Caro !

Oh mais qu’il est chouette ce texte :) Je ne lis quasiment jamais sur Hannah, j’avoue que c’est un personnage qui me laisse assez indifférente, même si j’aime bien cette idée de romance avec Neville, et imaginer comment elle a pu se concrétiser. Mais j’aime beaucoup l’idée que tu aies traité de la façon dont elle obtient le Chaudron Baveur, c’est une facette du personnage vraiment intéressante, et ton texte l’exploite très bien !

Je n’arrive pas à savoir si le monde sorcier est aussi arriéré que le nôtre sur la condition féminine… Il y a des femmes à des postes assez importants (même si, pendant la période des livres, les Ministres, Directeurs d’école sont des hommes, sauf Olympe Maxime), les équipes de Quidditch sont mixtes (alors que je cherche encore quel sport d’équipe chez nous est mixte…), et on voit assez peu de stéréotypes de genre dans les bouquins, à part Harry qui parle des filles qui gloussent, Ron toujours aussi délicat avec son « tu es une fille » pour Hermione, ou pour sa robe de sorcier du Bal qui ressemble à celle d’une fille… Du coup je ne sais pas si réellement Hannah aurait eu du mal à obtenir le Chaudron Baveur parce qu’elle est une femme ! Si elle avait été hybride, atteinte de lycanthropie, voire née-Moldue, ça aurait peut-être posé plus de souci finalement !

Mais ça n’empêche que c’est intéressant de voir comment elle s’y prend, de la voir lutter pour réaliser son rêve, se confronter aux autorités compétentes et s’affirmer, prouver ce qu’elle vaut, c’est inspirant et positif ! C’est bien écrit, Hannah est attachante, touchante dans ses doutes et son rêve qu’elle veut accomplir, et puis j’adore la fin avec l’annonce que son projet est accepté, et ce coup de boost au moral que ça lui donne.

Je suis très contente d’être tombée sur ce texte dans ta fiche en tout cas, c’était très cool à lire coupine violette :)

Joyeux Noël ♥

Laisse par : Eanna le 27/12/2019 17:05 pour le chapitre Du pouvoir de l'affiliation
Coucou Charliz !

Ah, comme ça fait plaisir de trouver un texte sur Dudley :) Je désespère un peu de lire davantage sur ce personnage, sur sa relation avec Harry, sur sa reconstruction… Alors en farfouillant sur ton profil pour trouver un texte à reviewer, je n’ai pas hésité une seconde en voyant celui-ci.

J’aime beaucoup ton Dudley. Sa culpabilité notamment est vraiment touchante, et sa peur que sa fille devienne comme lui… Tout le passage où il se revoit quasiment quand il était enfant, où il se voit lui-même dans sa fille, le pire de lui-même, et commence à craindre que cette personnalité ne soit pas uniquement un construit social mais quelque chose de présent dans les gènes, je trouve ça très fort, et j’imagine complètement Dudley avoir ce genre de crainte. Je crois que ça a été plus ou moins confirmé d’ailleurs que s’il commence à changer après avoir été confronté au Détraqueur, c’est parce que le Détraqueur lui a montré en fait tout ce qu’il y avait d’horrible en lui. Ce serait probablement intéressant de confronter Dudley à un Épouvantard, je pense qu’il se verrait lui-même enfant, ou alors peut-être son enfant avec tous ses pires côtés !

Et puis l’attitude de Harry est très bien rendue aussi, je l’imagine bien être un peu gêné face au mea culpa de Dudley, ne pas savoir où se mettre, essayer de dédramatiser un peu… Et la fin, la réflexion philosophique autour de l’amour donné aux enfants, je la trouve vraiment belle et réussie. Merci pour ce joli texte :)

Joyeux Noël ♥

Laisse par : Wapa le 17/12/2019 13:08 pour le chapitre Les Mirages

Coucou Bloo !

Mais quel joli OS ! J'aime beaucoup, doux-amer et plein de contrastes. D'un côté, il y a la gravité de ce contexte post-guerre, les deuils et les traumatismes et de l'autre, la légèreté d'un amour naissant.

Plusieurs phrases splendides aussi : « Alors Gabrielle vivait à mille à l'heure...un jour, peut-être, derrière le mirage de cette vie d'aventures, elle allait trouver, enfin, son propre reflet dans les yeux de ses compagnons de route. »,« Les joies venaient avec leurs peines et les peines venaient avec leurs joies. ».

J'aime aussi beaucoup l'histoire de Liliane et Colin en filigrane. C'est à la fois très beau et très triste. Parce que oui, ils ont profité de chaque seconde mais ils ont aussi été séparés bien trop tôt. Tu avais déjà écrit sur eux ? Parce que ça me dit bien d'aller y faire un tour :)

Sinon j'adhère totalement à cette idée d'une Hermione créant une association pour les familles déchirées par la guerre. Ça lui ressemble totalement. Je suis conquise par la fin à Arcachon, dans ce jour qui se lève. C'est beau et romantique. Parfait pour terminer.

Merci :)    


Laisse par : Honia le 07/11/2019 12:34 pour le chapitre Les Mirages
Ton OS a ce côté si poétique et si chaleureux au travers de tes mots, que je l'ai dévoré. Avec tes mots, on sent leur force comme leur faille, celle des ainées, celle d'une ombre trop grande.

Merci beaucoup pour avoir écrit cet écrit si magique !

Laisse par : popobo le 26/10/2019 20:32 pour le chapitre Hannah et le Chaudron Baveur
Coucou !
Je découvre ton texte et j'adore. J'adore parce qu'il y a Hannah, parce que ça se passe au chemin de Traverse, parce qu'il y a juste ce qu'il faut de féminisme et aussi parce que l'ambiance des différentes boutiques me plaît beaucoup :)
Bravo pour cette simple et belle idée.
Je vais essayer de continuer ma semaine review d'automne en rattrapant mon retard dans la lecture de tes fics ;) bises A+

Laisse par : Wapa le 21/10/2019 23:04 pour le chapitre Hannah et le Chaudron Baveur

Cher Tom, moi je dis qu'une femme seule sait très bien comment occuper son temps et qu'elle n'a pas besoin de tes conseils d'un autre âge, na :P Heureusement qu'Hannah ne se laisse pas marcher sur les pieds !

Comme tu as généreusement sacrifié ta review cadeau, je me suis dit que tu méritais amplement un petit passage sur un de tes textes (même si je n'arriverai jamais à égaler la qualité des Schroumphettes XD).

En ayant lu une fic de Selket récemment sur Hannah, j'ai directement été attirée par cet OS. Clairement, je n'ai définitivement pas lu assez sur ce personnage ! En plus, ça m'intrigue beaucoup son lien avec le Chaudron Baveur. Je ne m'attendais pas du tout à cette tonalité féministe mais c'est une très bonne surprise !

C'est génial que tu montres à quel point les mentalités sont encore rétrogrades dans la société sorcière, tant du côté du vieux Tom que du côté des Gobelins. Les deux épisodes se font écho dans une belle cohérence. J'aime beaucoup ce ton condescendant, ces petites remarques assassines, ces sous-entendus. On insinue seulement sans dire clairement les choses. Ça sonne très vrai. C'est irritant et exaspérant mais aussi totalement plausible. J'aime bien qu'Hannah ose s'affirmer, qu'elle lutte contre les préjugés et qu'elle n'ait pas peur de se lancer seule dans ce grand projet. Forte et indépendante. J'adhère !

Tu parlais d'une suite ? :D

Merci pour cette chouette lecture en tout cas et à très bientôt !

PS : Tous tes tirets pour les dialogues ne sont pas les mêmes si jamais (au niveau de « c'est pour quoi » ce n'est pas des cadratins)


Laisse par : Carminny le 18/10/2019 09:04 pour le chapitre Hannah et le Chaudron Baveur

Oh, j'aime beaucoup ! C'est très chouette de voir Hannah se décider doucement et prendre son courage pour essayer de réaliser son rêve. Par contre Tom et le gobelin ne sont vraiment pas modernes pour la restreindre à "femme seule" et refuser se la prendre au sérieux. Heureusement qu'Hannah ne s'est pas laissée décourger ! C'est tout beau qu'elle réussit.


Laisse par : Carminny le 05/10/2019 10:34 pour le chapitre Comme un château de cartes

C'est trop beau, surtout cette fin. Elle est tellement fidèle à Minerva. D'ailleurs j'aime beaucoup comment tu nous la montres, forte et honnête envers ses principes même dans un moment de doutes.
J'ai été un peu sceptique en lisant Minerva directrice dans l'année du tome 7 mais j'adore le fait qu'elle est remplacée par Severus après coup.
Sinon je trouve ton Albus insupportable, ce qui signifie sans doute qu'il est fidèle et bien réussi.
Merci pour ce texte.


Laisse par : Chrisjedusor le 29/09/2019 11:06 pour le chapitre Hannah et le Chaudron Baveur

 

Bonjour Caroliloonette,

ça fait plaisir de lire un passage de vie sur un personnage pas trés exploité et d'autant plus en mettant en avant un problème de notre société, le sexisme. Je trouve qu'avoir utilisé le présent permet d'autant plus  facilement de rentrer dans ton texte, et de se mettre à la place d'Hannah.

Je n'avais pas imaginé un Tom le barman aussi aigri mais bon je pense qu'on peu supposer qu'il est trés vieux, vu qu'il me semble dans le tome 6 d'HP que Dumbledore le mentionne à un  jeune Tom Riddle dans les souvenirs. On va dire qu'il ne c'est pas mis à jour x) Par contre, penses-tu écrire le moment où elle demande à Tom de racheter le chaudron baveur ? Sa réaction pourrait être drôle à lire ^^

Perso, je ne pense pas que les Gobelins ont des partis pris sur le fait que ce soit homme/ femme. On sait qu'ils évitent justement de prendre le parti en ce qui concerne les querelles des sorciers. Donc Hannah, éprouve de la peur à ce sujet pour rien, je pense plutôt que c'est juste que reprendre cette auberge seule, en tant que débutant fait réfléchir le gobelin - c'était mon moment hypothèse x)

Bref, j'ai beaucoup appréciée ma lecture,

bonne continuation.

Chris

ps : On peut supposer que Neville pourrait devenir son associé pour l'aider un jour ^^

 

 


Laisse par : oryna le 28/09/2019 20:37 pour le chapitre Hannah et le Chaudron Baveur

Hannah est un de mes personnages préférer justement car elle reprent le Chaudron Baveur seule malgré les mentalités encore sexiste de l'époque, j'ai donc particulièrement apprécier de la voir se battre contre les préjuger afin de réaliser sont projet. La petite mension de Ernie rappelle que malgrè le fait qu'on la suive seule tout le long du texte elle est tout de même très entourée ce qui est pour moi quelque chose d'important quand on sait qu'elle était a Poufsouffle et que la loyauté est une des principales qualités de la maison. Ton texte est fluide est très agréable a lire, j'ai passer un très bon moment.



Réponse de l'auteur: Merci à toi oryna d'avoir lu et pris le temps de me laisser une review. J'aime beaucoup aussi le personnage d'Hannah.

Laisse par : Tiiki le 20/07/2019 17:52 pour le chapitre Les peines invisibles
Bonjour Seonne :)

J'ai vraiment beaucoup aimé cette fiction, très tendre et très humaine. C'est drôle que la forme et l'angle que tu as choisis contrastent autant avec le fond, à savoir les plaies laissées béantes depuis la guerre.

L'association de Lavande, Fleur, et Bill est surprenante de prime abord, mais, regard de leurs histoires respectives, c'est finalement très bien amené. Quant au fait que l'on bascule momentanément dans la romance à travers cette inexplicable attraction, je trouve simplement ça très naturel. Je trouve l'idée de ces petites missives échangées très bonne, car elles rendaient cette relation d'autant plus intime et tendre. Je trouve ça très bien que tu montres qu'avec le temps et l'éloignement, on peut passer à autre chose. Alors qu'à l'inverse, il y a fort à parier que Lavande aurait souffert de cette situation si elle n'avait pas eu l'initiative de partir.

Au-delà du volet romance, je trouve leur amitié très touchante. Avant d'être de potentielles amantes, cela se ressent qu'elles partagent une amitié très sincère (malgré l’ambiguïté présente dès le début chez l'anglaise) et qu'elles placent la communication avant toute chose, même lorsqu'elles doivent avoir la fameuse discussion elles prennent chacune leurs responsabilités. Elles se reconstruisent l'une et l'autre et s'apportent autant qu'elles peuvent de manière totalement désintéressée : lorsque Lavande joue - peut-être à contre cœur - la thérapeute de couple, Fleur l'aide à accepter son "nouveau" corps et l'encourage à reprendre contact avec toutes les personnes qui l'entouraient avant la guerre. Leur amitié apparaît vraiment comme salvatrice après toutes les épreuves qu'elles ont vécues. Et quelque part, j'aime bien cette morale qui transparaît parfois selon laquelle un des seuls moyens de pallier la souffrance (au moins morale) c'est finalement l'amour et l'affection, au sens large. D'ailleurs, j'ai adoré les retrouvailles avec Parvati, finalement rien n'a changé et on sent vraiment ce lien indéfectible qui lie les deux jeunes femmes même après des mois sans s'être vues ou parlé.

La conclusion du chapitre 10 m'a aussi beaucoup émue : finalement elles vécurent heureuses, séparément, mais néanmoins heureuses. L'épilogue tombait un peu comme un cheveu sur la soupe mais je me suis régalée parce que je n'avais pas envie que ça s'arrête.

J'aime beaucoup l'idée que le prénom "Victoire" ne soit pas seulement celui de l'enfant née le jour de la grande victoire, mais que Fleur explique d'elle-même qu'il s'inscrit dans la continuité et la finalité de leur propre combat pour leur couple et contre leurs démons. D'ailleurs, j'ai beaucoup apprécié le bouquet de prénoms : "Lavande", "Fleur", "Capucine". J'ai cette impression générale de fraîcheur dans chacun de tes chapitres et j'aime décidément beaucoup ça.

J'ai l'impression que je commence toutes mes phrases par "j'ai beaucoup aimé" mais je crois que c'est vraiment parce que j'ai été embarquée par tes mots ! xD C'est rare que je sois cueillie à ce point mais je te trouve très douée, et il se dégage de ce texte une grande sensibilité.

Merci énormément et bravo pour ce joli cadeau que tu nous as fait ! A bientôt peut-être !

Laisse par : Icequeen38 le 25/04/2019 16:59 pour le chapitre Comme un château de cartes
Comment t'est venue l'idée de ce texte ? C'est un vrai petit bijoux.

Laisse par : Bevy le 16/04/2019 21:26 pour le chapitre Les Mirages
Ton texte transmet plein de choses, c'est un truc de dingue et je ne n'ai pas vu les 5000 mots passés! En vrai, 5000 mots, ça peut paraître long à lire sur PC...Alors je ne sais pas si Gabrielle et Denis sont un couple canonique mais ce n'est pas le 1er que je vois sur eux. J'aime bien comment tu présentes Fleur sans la mettre dans une case, en montrant sa complexité, surtout vis à vis de ce qu'elle souhaite et de ce que les autres attendent elles. J'aime bien comment Gabrielle a vécu la guerre par procuration et a mûrit plus vite. Comment elle essaye de se détacher de l'image qu'à laissé sa soeur tout en faisant comme elle, en offrant un mirage. Et Denis qui est attachant, mignon, courageux et paumé! Je suis même sûre que Lilianne et Liberty ne lui en voudraient pas si, une fois, il dérogeait à la règle. Oh, et je reconnais bien Hermione avec son association pour soutenir les familles déchirées par la guerre. Merci de rappeler que ce n'est pas juste une encyclopédie vivante et une sorcière badass à ses heures!

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup Bevy d'avoir pris le temps de me laisser ce très gentil commentaire, ça me fait trooop plaisir et je suis ravie que tu aies aimé cette histoire. Déjà j'apprécie que tu aies relevé pour Hermione parce que moi aussi ça m'embête qu'on la réduise parfois à sa grande intelligence, c'est évidemment une part essentielle du personnage mais pour moi, Hermione n'est pas juste intelligente en soi, elle met son intelligence au service des autres : des causes qui lui paraissent justes, de ses amis, de ses combats. Et depuis que j'ai créé Liliane j'ai toujours imaginé Hermione comme sa protectrice, touchée par son histoire et résolue à ne pas s'arrêter là mais à créer cette association pour toutes les victimes de la guerre, surtout celles comme Liberty, qui se retrouvent à élever seules des enfants dans une société somme toute assez conservatrice où la vie de mère célibataire ne devait pas être évidente, surtout pour celles qui sont tombées enceinte adolescentes. Mais en fait je suis touchée par tous tes mots, touchée que tu aies apprécié les personnages, que les 5000 mots ne t'aient pas rebutée, et encore une fois merci d'avoir pris le temps de me dire tout ça, c'est très gentil à toi !

Laisse par : selket le 27/03/2019 16:03 pour le chapitre Les peines invisibles
Coucou Seonne,

Je suis tellement triste que ça soit fini. J'ai adoré la fin elle est très jolie et j'aime beaucoup ta petite Victoire. J'ai envie d'en lire plus sur elle, et sur Capucine et sur Lavande bien sur.

C'est une très belle fic longue que tu nous livre franchement tu maitrise très bien les histoires sur une telle longueur. Je suis jalouse je n'arrive pas à écrire des histoires aussi bien et aussi longue.

Pas de résultats trouvés.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.