S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à Einalem et Flavie qui gagnent la sélection sur les Horcruxes ! Leurs fanfictions recevront une vignette digne de Vous-Savez-Qui.

Pour débuter l'année 2020, vous avez choisi le thème One Shot. Venez donc proposer vos deux OS préférés pour janvier en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de décembre, plongez dans nos histoires de Noël et reviewez/votez pour vos favoris ici.

Bonne lecture à tous !


De L'équipe des Podiums le 05/12/2019 19:56


96ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 96e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 7 décembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'équipe des Podiums le 03/12/2019 12:48



À voter !

2020 approche à grands pas. Qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions mais aussi... sélections ! (Comment ça, rien à voir ?) Venez donc choisir le thème de janvier pour débuter cette année sous les meilleurs auspices parmi : Parodie, OS, Nymphadora Tonks et Bibliothèque de Poudlard !

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 30 novembre 2019, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 19/11/2019 20:13


Grand Ménage des Résumés


Chers autrices et auteurs d’HPFanfic,


Depuis quelques semaines, l’équipe a débuté le Grand Ménage des Résumés. Nous passons en revue les résumés de l’ensemble des fanfictions publiées sur le site afin de contrôler le respect du règlement.


Pour rappel, le nombre de catégories mentionnées est de 3 maximum, le nombre de personnages de 4 maxi, et la taille des illustrations est de 500px largeur sur 250px hauteur maxi. Nous vérifions aussi les crédits de ces dernières.


Ainsi, nous vous convions à vérifier vos résumés afin de corriger les éventuelles entorses, mises en évidence par nos mentions. « L’Edit » de la modération peut être supprimé une fois le problème résolu. Pour toute question, vous pouvez contacter Chalusse sur le forum, Schtroumpfette qui assure le suivi de ce projet ; ou bien l’équipe par mail à cette adresse : moderation[ at ]hpfanfiction[ . ]org.


À très vite !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 13/11/2019 21:04


95ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 95e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 23 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'équipe des Nuits le 10/11/2019 16:17


Sélections du mois


 

Félicitations à Zakath Nath et Yuro qui remportent la sélection sur Rubeus Hagrid ! Leurs fanfictions recevront une vignette avec notre garde-chasse préféré.

 

Des sapins, des guirlandes et des cadeaux ! En décembre, nous aurons une sélection sur Noël. Venez proposer vos fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant  ici ou bien en répondant à cette news.

 

Enfin, durant le mois de novembre suivez les sentiers obscurs de la magie noire avec notre sélection sur les Horcruxes ! Reviewez et votez pour vos favoris ici.

 

Bonne lecture à tous !


De L'Équipe des Podiums le 07/11/2019 21:46


Reviews pour Ces personnages oubliés

Laisse par : selket le 02/05/2019 14:40 pour le chapitre De l'eau plein les yeux
Un joli texte sur un personnage ma foi fort peu commun.

Si tu passe par là pense à remettre à jour ton texte car les caractères spéciaux ça pique les yeux ^^

Laisse par : Melody le 02/05/2019 12:07 pour le chapitre De l'eau plein les yeux

Bonjour !


J'ai vraiment bien aimé cet OS. C'est rare de lire sur Mimi alors que je trouve que c'est un personnage qui a beaucoup de potentiel. La dernière phrase m'a serré le cœur.


À bientôt, 


Mélow


Laisse par : Caroliloonette le 21/10/2018 23:10 pour le chapitre Impuissance
Coucou Vialane,

Je profite du projet "Au Bonheur des Commentateurs" pour lire ce texte-ci. Je me demandais si je t'avais déjà lue d'ailleurs.

On perçoit bien la solitude dans ton texte. Je me suis demandée si c'était un missing-moment ou si c'était un univers alternatif dans lequel Lucius est mort. Car en fait en lisant j'ai cru qu'il n'était définitivement plus là.

On voit bien qu'elle essaie de se donner une contenance en se raccrochant aux choses du quotidien !

Bravo à toi pour avoir réussi à écrire un si joli texte lors d'une Nuit !

Laisse par : Bevy le 26/04/2016 17:54 pour le chapitre Zacharias Smith et les lunettes de vue noires
Bon, si tu as eu l'occasion de lire mes autres reviews sur les élèves de Poufsouffle, tu sais déjà que j'aime bien le duo Pansy-Zacharias. C'est curieux d'imaginer Zach se retirer du monde sorcier mais je suis d'accord avec toi sur le fait que ce personnage aime trop la vérité pour la contourner, l'amoindrir ou l'étouffer pour protéger des réputations. Puis si son poste et son histoire avec Pansy a été un fiasco, qu'il ne s'intègre pas, pourquoi pas le monde moldu, c'est après tout courageux de sa part.

La fin m'intrigue parce j'ai cru quelques instants qu'il retournerait peut être dans le monde des sorciers mais la fin laisse penser qu'il préfère la solitude au final^^.

Allez à un prochain texte!!!

Réponse de l'auteur: 8- Contente que ce duo particulier te plaisent ! Comme j'ai dû le mentionner dans les autres RàR que je me suis interdit de relire, ce Zacharias-là n'est pour moi qu'une possibilité parmi d'autres, une voie que j'ai eu plaisir à explorer le temps d'un texte. Et s'il quittait le monde sorcier ? Quelle raison le pousserait à partir ? J'ai tiré le fil et ça a donné ça. Un Zacharias complètement déraciné, seul, perdu. Comme quoi, il est difficile de s'éloigner de son canon personnel... Même en explorant une autre piste, je montre que ce n'est pas une version viable x) Pour moi, le "vrai" Zacharias reste dans le monde sorcier. Malgré l’enjolivement de la réalité post-guerre, sa motivation et sa volonté ne fléchissent pas. Le journalisme lui donne un cadre et un idéal à poursuivre. Il n'est plus paumé.

Mais bon, ça fait réfléchir :) (est-ce que j'ai déjà dit à quel point ça me faisait plaisir de pouvoir échanger sur Zacharias avec quelqu'un qui l'apprécie et a sa propre vision ? ^o^)

Laisse par : Bevy le 18/04/2016 21:06 pour le chapitre Valse illusoire
C'est étrange, ce couple qui ne veut pas l'être mais qui l'est. Je veux dire, Pansy à l'air proche de Zacharias, assez pour souvent venir au manoir Smith mais elle vient accompagner de Draco et aurait fui Zacharias si Drago ne l'avait pas lâché une parfaite inconnue. J'avoue que ça m'aurait bien plus de voir Zacharias contrait d'interwier Harry Potter, vu l'animosité- désintérêt qu'il lui porte. Comme quoi, pas besoin d'être un sang pur plein de préjugés pour ne pas aimer le trio héhé!

Au plaisir de t'avoir lu en tout cas!

Réponse de l'auteur: 6- Yep, un couple qui ne l'est pas, proches sans l'être, bourrés d'illusions. Le couple dont on rêve tous haha. Tiens c'est drôle que tu mentionnes une interview de Harry par Zach, car c'est justement une scène que j'ai voulu écrire pendant un sacré bout de temps avant d'enfin avoir le motivation pour m'y mettre. C'est d'ailleurs pour ça que j'y ai fait référence là : à défaut d'écrire la scène, on va mentionner l'idée en passant ! Hé oui, montrer un point de vue antagoniste au trio sans se placer chez les Sang Purs est un item de plus qui rend l'écriture de Zacharias si intéressante !
Merci encore à toi pour tes reviews :)

Laisse par : Bevy le 10/04/2016 18:26 pour le chapitre Juste un peu d'amitié
J'aime bien le style épistolaire, et j'ai de plus en plus envie de le tenter comme expérience littéraire. Puis j'aime encore plus les oubliés comme Justin, dont en fait, je me souviens juste qu'il est ce garçon enthousiaste qui s'émerveille de Poudlard et de Gilderoy Lorkhart ... et qui finit pétrifié. Je l'imagine bien avoir un débit incroyable de paroles qui font pousser des soupirs d'impatience à Zacharias xd!

Puis l'essentiel, tu soulignes que Justin a eu une vie, une enfance et des amis avant Poudlard et que ce n'est pas facile pour lui d'avouer son statut de sorcier à Madison. Peut être que si elle lui répond, l'aveu sera là, après tout, comme Justin le dit, elle est en droit de savoir. J'ai moi même un OC née moldu qui oscille entre ses deux mondes ( mais au caractère très différend de Justin) et je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à tenter d'écrire sur ce genre de chose en soulignant les difficultés d'étre un sorcier mais d'avoir une enfance, des racines moldues...

La seule critique, je trouve la lettre trop bien écrite pour un ado de 13 ans mais d'une part, il a dû la travailler et les sorciers écrivent beaucoup plus que les moldus!

Réponse de l'auteur: 7- Merci pour cette nouvelle review sur un tout autre texte ! Hé oui la vie de Justin (et des né-moldus en général) n'est pas évidente, sans pour autant que JKR y fasse beaucoup référence dans les livres. Ce qui nous donne l'occasion d'imaginer ce que l'on veut ! Qui est en droit de savoir quoi, la fameuse question... Je ne suis pas aussi optimiste que toi pour le coup. Le monde sorcier est cruel, je ne suis pas sûre qu'il y ait de la place pour la vérité. Mais j'ai volontairement laissé ça en suspend pour que chacun considère la suite comme il lui plaît, donc je vais m'arrêter là avec mon pessimisme ^^ (sérieusement cependant, n'est-ce pas bien plus dramatique de mentir et de se déchirer autour d'un secret impossible ? Non ? Il n'y a que moi ?)

Je comprends que le style paraisse trop mature. J'avais envie de faire passer beaucoup de choses, et c'était difficile d'équilibrer tout... Toute excuse intra-diégétique me convient, à partir de là :P

Laisse par : Bevy le 16/03/2016 14:24 pour le chapitre Pitoyable répétition
J’avoue que ce couple est très particulier, mais peut-être aussi parce que je le connais mal. Je ne suis pas fan de Pansy ( je préfère Millicent ou Daphnée chez les Serpentard de l’année de Harry) mais j’aime assez le « trop » qui la caractérise. Et qui lui va bien je trouve « trop » quelque chose ou pas assez aux yeux de Zacharias. Zacharias qui a l’air de tenir à Pansy, mais d’une façon distante et presque condescende. Parce qu’il l’accueille chez lui et qu’il voit qu’elle est différente avec lui d’avec les autres, sans forcément que ça soit positif… Comme c’est un texte des nuit HP, ce n’est pas évident de se faire un avis définitif mais si tu as d’autres textes sur eux deux ( ou sur Zacharie tout seul), j’irais les lire dans les jours et semaines à venir !

Réponse de l'auteur: 5- Rebonjour sur ce nouveau texte, et cette fois Zacharias n'est pas seul ! Je ne me souviens plus exactement comment m'est venu le couple Zacharias/Pansy. Initialement, j'avais envisagé un pairing Zacharias/Padma, si ma mémoire est bonne, mais rien n'en était sorti d'intéressant. Alors qu'avec Pansy... J'adorais cette confrontation d'ego, de pathétisme désespéré. On est loin du romantisme joyeux x) Ta formulation "sans forcément que ce soit positif" me plait beaucoup beaucoup parce que c'est tout à fait ça. Ils ont quelque chose d'unique tous les deux, ils se reconnaissent l'un dans l'autre par leur statut de paria, de lâche, leur narcissisme, et plein d'autres choses encore... Et c'est malsain. Ils s'enferment et s'utilisent. Mais est-ce vraiment si mal ? Je ne sais pas. J'ai envie de dire que personne ne peut juger, que ça peut tanguer d'un côté comme de l'autre. Et c'est ça qui me plaisait. Je développerais bien, sauf que je vois que ta prochaine review est sur Valse Illusoire, donc je continuerai là-bas vu que c'est en plein dans le sujet, sans la contrainte d'une heure pour écrire !

Laisse par : Bevy le 16/03/2016 14:11 pour le chapitre Ballet volant
Oh, enfin une fic qui ne montre pas Cho dépressive et incapable de se remettre de deuil de Cédric. Ni une Cho faisant des crises de jalousie à Harry ( qui a autant de tact que Ron avec les filles^^). Mais une Cho au jeu bien meilleur que dans le tome 3 quand elle colle Harry je trouve. Une Cho sportive qui a l’envie de gagner, qui n’est pas naïve et a des raisons légitimes de se méfier de la gentillesse de Cédric. J’ai trouvé ça très plaisant à lire en tout cas !

Réponse de l'auteur: 12- Oups, cette review m'avait échappé ! J'avais justement envie d'explorer une facette de Cho qu'on ne voit pas souvent :) Ce qui était l'occasion de m'essayer à écrire sur un match de Quidditch. Merci pour ton commentaire ^^

Laisse par : Bevy le 13/03/2016 21:14 pour le chapitre Ce furoncle de Zacharias Smith...
Hum, il aurait voulu aller aux funérailles de Dumbledore mais son père ne veut pas, c’est ça ? Et du coup Zach s’auto analyse en se remémorant la scène, cherchant ce qui cloche chez lui… C’est une autre énigme de Zacharias que tu soulèves, son apparent refus d’aller à l’enterrement, qui fait qu’il est encore plus mis en marge dans l’esprit du lecteur, qui voit le monde au travers les yeux de Harry, autrement dit en noir et blanc ( il suffit de voir comment est traité la trahison de Marietta ou comment sont perçus les Serpentard…). La tasse de thé fumante rend ses réflexions plus poétiques en tout cas et si je ne me trompe pas, il est dans le fameux bureau de son père ?
J’irais lire tes autres fics au cours des prochains jours-semaines en tout cas. Je vois que tu n’écris pas mal sur des secondaires très secondaires ou des oubliés mal aimés, donc ça me plait^^.
Ah j’oubliais, j’évoque moi-même Zacharias dans ma fic « longue » sur Marietta ^^. Je suis contente de voir que ta vision est proche de la mienne ( et de celle peaufiné avec lili) tous en ayant chacune ses particularités. Ça rend la lecture plus agréable^^.

Réponse de l'auteur: 4- Alors je t'avoue, j'avais complètement oublié ce texte. Je suis allée le relire pour l'avoir en tête, et bon sang, qu'est-ce que c'est ronflant x') Oui, c'est bien ça, j'avais voulu écrire sur ce moment et c'est ce texte qui en est sorti. Je connais tous les passages où Zacharias est mentionné dans les livres et celui-là m'avait particulièrement intrigué, d'où ce chapitre, dont le but était de nuancer le regard manichéen de Harry, comme tu le dis. Mais je pense que je suis allée trop loin haha. Quant au lieu où se déroule la scène, il me semble que j'avais en tête le salon, mais l'idée qu'il soit dans le bureau de son père est tellement mieux ! Ca ajoute une couche de mépris qui me plait beaucoup ! Donc on va dire que oooui bien sûr, il est dans le bureau, c'était ce qui était prévu :P

Encore une fois je te remercie d'avoir pris le temps de commenter individuellement chaque texte, pour le coup ça m'a donné l'occasion de me replonger dedans et de me refaire un avis. Et maintenant, zou vers tes autres reviews ! J'avoue être curieuse :)

Laisse par : Bevy le 13/03/2016 21:01 pour le chapitre Ce furoncle de Zacharias Smith...
J’ai moins accroché celui-là, du fait que je vois de plus en plus la Répartition comme une vaste fumisterie, à savoir qu’on n’est pas 100% Serpentard, Poufsouffle dans l’âme, ect, il y a un peu de tout et j’adore quand les personnages ne répondent pas en surface aux critères de leurs maisons. Et que je trouve un peu triste le cloisonnement « enfantin » des premiers tomes, le quasi non échange jusqu’ au tome 5…. En vrai, si Poudlard existait, ça serait un calvaire d’être dans une maison et d’avoir tous ses potes ailleurs^^. Mais c’est amusant le genre que veut se donner Zacharias… et auquel personne ne croit ^^. Puis comme j’ai pu lire des deux autres chapitres avant, je ne vois pas ton texte que comme une facilité narrative pour présenter le personnage ( même si on l’a tous fait, parce qu’être le Choixpeau, ça doit être cool^ !)

Réponse de l'auteur: 3- Je comprends ton point de vue ! Je pense également que dans la réalité, ce système n'est pas tenable, ni même efficace. Mettre des personnes qui se ressemblent ensemble ? Mouais... Je comprends l'idée selon laquelle ça les encourage à développer certaines qualités qui leurs correspondent, mais n'est-ce pas plus intéressant de laisser la liberté de tisser des liens avec n'importe qui et de ne pas déterminer le type de personne qu'on deviendra ? Le stéréotype ne fait pas tout, chacun s'approprie sa maison comme il l'entend, mais il n'empêche que ça influence.

Néanmoins, dans le cadre de la fiction, j'accepte de m'y soumettre ^^ En tant que lecteur, extérieur à l'histoire, je trouve ça foutrement intéressant ces Maisons et ces persos, auxquels on peut se comparer pour potentiellement parfaire l'image qu'on a de nous-mêmes et de ce qui est important pour nous. Où aurais-je été ? Qu'aurais-je fait à leur place ? J'adore ces questions, ça ne coûte rien et sert de socle à la réflexion et au partage.

Mais bref je m'égare ! Zacharias, revenons-y. Le fait qu'il soit à Poufsouffle m'a grandement aidée dans la caractérisation que j'en avais fait. J'étais, et je suis toujours, convaincue qu'il a entièrement sa place dans cette Maison et c'est là une pièce de plus de son personnage que j'apprécie. Pour moi, ce texte avait pour but de le présenter à un stage intermédiaire de sa vie : il n'est plus un petit garçon, mais il n'est pas non plus l'étudiant de Septième année sûr de lui (dans une certaine mesure). Sa peur est plus ingénue, il est perdu, déjà agacé par Harry pour des broutilles. Il va grandir. Mais peu importe qui il deviendra, une chose est sûre : il est Poufsouffle. Je voulais marquer le coup, fixer cette scène dans mon canon personnel.

Laisse par : Bevy le 13/03/2016 20:29 pour le chapitre Ce furoncle de Zacharias Smith...
J’ai bien aimé celui-là, avec ce récit à la Tolkien, les petites dérives et le fameux « cela est une autre histoire ». En fait, le seul reproche que j’aurais, c’est que les petits caractères ralentissent la lecture et la seule solution serait de tout reposté… ce qui est chiant, je te l’accorde^^. Au fait, au début, je n’ai pas vu le rapport entre l’orage et le bureau. Je me disais « son père va lui montrer l’orage pour lui prouver que c’est beau les éclairs et qu’il n’a pas à avoir peur… » . Et en fait non, il veut le distraire mais Zacharie, en tant que petit garçon habitué à la magie, se fiche des peluches moldue et ne leur trouve pas d’intérêt… Ce qui est triste pour son père, qui fait preuve d’une étonnante curiosité et ouverture d’esprit pour un sorcier ! C’est un mélange, je trouve, entre Arthur Weasley et le père de Luna pour l’aspect érudit ! Mais c’est quand même bien, parce qu’un lecteur averti verra les prémisses du Zacharias adolescent et méprisant, snobe, dans son attitude envers Harry et ses compères….

Réponse de l'auteur: 2- Contente que celui-ci t'ait plu aussi ! J'ai dû aller voir le texte pour vérifier duquel il était question, tant ça remonte. Je suis d'accord que le bug des caractères rend la lecture difficile, mais j'ai changé d'ordi depuis et j'aurais peur de me tromper de version... Tant pis, ça restera comme ça. Alors oui, pauvre papa Smith. J'ai pris beaucoup de plaisir justement à inventer le personnage du père, dont je trouve le métier fascinant. Dommage pour lui que Zacharias ne partage pas sa passion (ni la mienne). Je trouve les récits d'enfance tellement plus tragiques quand les parents sont sympathiques mais avec des intérêts ou priorités différents de leurs enfants, ce qui est source de distance ! C'était ce que je voulais montrer ici : Zacharias enfant, vulnérable, avec néanmoins, comme tu l'as pointé, une personnalité déjà difficile en accord avec les autres textes.

Laisse par : Bevy le 13/03/2016 19:03 pour le chapitre Ce furoncle de Zacharias Smith...
Coucou Vialane ! Bon, je sais que les promts datent mais j’avais envie de les lire. Pour le concours des quatre mains, lilimordefaim et moi avons choisi Zacharias Smith comme personnage. Et après avoir bien peaufiné notre vision du personnage et bien avancé dans l’écriture, je me suis dit que ça serait bien de voir ce que qu’autres aient pu faire sur ce personnage peu apprécié…Déjà, je suis soulagée que tu n’ailles pas dans la caricature. Zacharias a beau rester antipathique, fuir le combat, briser les espoirs d’une gamine, il y a un fond de vérité dans son raisonnement. La majorité des combattants sont des gamins. Même s’ils ont fait l’AD, savent se défendre, ils n’ont pas tous les qualités d’un auror. En plus, un sort loupé, un ricochage, un accident mortel est vite arrivé. Le pov de Zach sur la propreté douteuse du la tête de sanglier est rafraichissante en revanche, elle colle parfaitement au personnage selon moi… Ecrire sur Zach et le rendre crédible et intéressant n’est pas facile et en plus, tu ne t’attaques pas au plus simple ici. Donc choixpeau bas^^ .
A une prochaine review alors !

Réponse de l'auteur: 1- Hello Bevy ! Vu que c'est la première review que tu m'as laissée, je vais commencer par celle-ci avant de rattraper mon retard sur les autres par ordre chronologique :) Et commencer du coup par une commentaire général : merci énormément d'avoir lu tous ces textes et d'avoir pris le temps de reviewer. Je ne me souviens pas du jour exact où j'ai remarqué que mon compteur de reviews avait augmenté, mais ça m'avait fait très plaisir. Ces deux dernières années, je n'ai pas oublié que j'avais des reviews en retard. Je suis la pire des procrastinatrices, mais aujourd'hui, aujourd'hui ça s'arrête, et je te réponds ! Pourquoi aujourd'hui, te demandes-tu peut-être ? Eh bien, sache que je reviens de l'IRL HPF, où quelqu'un avec qui je discutais de Zacharias (que j'avais indiqué comme mon personnage préféré) m'a parlé de toi, puisque tu appréciais aussi ce personnage. Ca m'a donné le jeton de motivation qui me manquait pour prendre ma vie en main et prendre le temps de te répondre. So, here goes !

Tout comme toi, je suis ravie d'apprendre que d'autres personnes se montrent intéressés par ce personnage ! Et encore plus qu'on ait la même vision du personnage : oui il a des défauts, mais son raisonnement se tient et ça n'en fait pas un crétin fini. Le rendre crédible et intéressant était justement le but de ce recueil, tu n'imagines pas à quel point ça me fait plaisir de voir quelqu'un partager cet avis :D (à l'époque, je parvenais à convaicre les gens qu'il n'était pas qu'un morveux lâche, mais guère plus...). Allez hop, on se retrouve dans la prochaine RàR (je vais peut-être les numéroter, au cas où) !

Laisse par : Satchre le 27/12/2015 19:10 pour le chapitre Juste un peu d'amitié
*Review de Noël*

Coucou Vialane :)

J'ai jeté mon dévolu sur ce texte pour plusieurs raisons. Déjà parce qu'il parlait d'amitié et qu'en cette période de Noël c'est un thème qui me tient plus que jamais à coeur. Ensuite parce qu'il s'agit d'un texte écrit lors d'un Echange et qu'on reste en pleine période de fêtes, et puis j'aime bien l'idée de laisser un mini cadeau sur un cadeau que tu as toi-même fait, c'est comme s'il y avait une justice, surtout quand je vois que tu as reçu si peu de commentaires pour ce texte. Et enfin, je crois que tu es une grande amie des Poufsouffle (une idée qui doit me coller aux neurones à cause de ton avatar sur le forum je suppose), alors je tenais absolument à ce qu'ils soient présents dans la lecture que je ferais ;)

J'ai beaucoup aimé cette histoire ♥ Ou plutôt cette lettre ! C'est une forme littéraire que je trouve très chouette mais très difficile à manier (je m'y risque personnellement très peu en tout cas), pourtant tu l'as bien exploitée je trouve, particulièrement dans ta manière de dévoiler progressivement la brouille entre les deux amis d'enfance et puis le tour que prend la prose de notre ami en parlant de Poudlard puis de ses camarades. La formule de salutation est absolument géniale ! C'est une manière très adroite de demander une réponse tout en se posant comme "ton dévoué blablabla", c'est super !

Ce qui est encore plus génial, selon moi, c'est le choix que tu as fait du personnage. C'est vrai que pour louer l'amitié, on s'attend (surement à tord) plutôt à voir des Poufsouffle, à la limite des Gryffondor ou Luna (mais c'est moins évident il me semble), mais on ne pense pas franchement à Justin. En fait, on pense très peu à Justin, comme je m'en suis rendue compte grâce à Bloo, peut-être parce que c'est juste ce garçon à la mâchoire un peu volontaire qui accuse Harry dans le deuxième volet, et qu'en dehors de ça, c'est un inconnu finalement.

J'aime beaucoup l'épaisseur que tu donnes au personnage du coup, ce passé Moldu que tu évoques de manière logique et puis cette amitié brisée par la magie. En un sens, on se dit même qu'il n'a pas eu de chance en étant sorcier vu que ça a cassé sa vie normale sans l'intégrer totalement à ce nouveau monde (sa pétrification) ; c'est presque tragique. Enfin, ça le serait s'il n'y avait pas le reste : cette manière dont il décrit amoureusement Poudlard, son monde et puis la façon dont il parle de ses amis.

C'est une très jolie lettre, Vialane, qui nous donne envie d'en apprendre encore un peu sur Justin. Tout en espérant que Madison lui a répondu, que les deux amis d'enfance se sont réconciliés et puis retrouvés, parce que c'est Noël et qu'on espère que le meilleur à Noël.

Merci pour cette lecture :)

Réponse de l'auteur: Comment répondre à une review aussi belle, postée il y a deux ans et demi, sur un texte écrit il y a 7 ans ? Cela fait déjà trois fois que j'efface tout... "Merci" ? Ce n'est pas suffisant, et pourtant je n'ai pas grand chose d'autre à dire, puisque tu es déjà allée soulever ce qui me tenait à coeur dans ce texte : la situation particulière de Justin, coincé entre deux mondes, les difficultés qu'il rencontre à cause de ça, mais surtout son amour pour ses amis, sorciers comme moldus, et sa volonté de ne pas les perdre. Je suis ravie que ce petit bout de fic t'ait plu et que tu aies pris le temps de laisser un avis aussi développé. Merci Satchre pour ta review ! :)

Laisse par : Eanna le 25/12/2015 00:06 pour le chapitre Pitoyable répétition
Que de gaieté et de joie de vivre :mg:
J’ai bien aimé ton texte, ce ne sont pas des personnages sur lesquels je suis habituée à lire et c’était intéressant de les faire interagir. Pansy est insupportable, je déteste les gens comme elle, qui renifle exprès pour qu’on sache qu’ils ne vont pas bien, et continuent jusqu’à ce que tu leur demandes d’une voix exaspérée « qu’est-ce qu’il y aaaaa ? », oui ça sent le vécu, je sais xD
Ton texte est bien écrit, j’aime bien la façon dont les phrases s’enchaînent, très courtes, percutantes, c’est agréable à lire, en plus le texte en lui-même est court, ce qui ne l’en rend que plus fort. Bon, ça respire pas la joie de vivre, hein, entre Zacharias qui est visiblement amoureux de Pansy mais sert uniquement de mouchoir quand elle est triste et qu’elle a besoin d’une bonne âme pour la consoler, et Pansy qui visiblement sort ou voit un type qui la traite mal ou est indifférent à elle… Bref, ils s’accordent bien tous les deux dans leur entrain et leur dynamisme x)
J’irai sans doute jeter un oeil à tes autres textes sur Zacharias, j’ai cru comprendre que c’était un peu ton personnage fétiche, et j’aime bien ta vision de lui, Poufsouffle dans l’âme quoiqu’il en pense - je suis sûr que son sale caractère vient du fait qu’il estime cette maison indigne de lui -, à consoler une fille qui ne veut pas de lui autrement que comme doudou avec lequel se consoler.
C’était un joli texte en tout cas, j’ai bien aimé !
Joyeux Noël Vialane !

Réponse de l'auteur: Tu m'as fait rire toute seule XD Merci beaucoup Eanna pour ta review, je suis contente que ça t'ait plu ! J'ai conscience que ce n'est pas le texte le plus poilant qui soit x) Concernant Zacharias, ce n'est pas qu'il estime sa maison indigne de lui ; à vrai dire, je n'ai jamais beaucoup réfléchi à son rapport à l'image de sa maison... Mais si ça t'intéresse (ce dont je doute, mais sait-on jamais xD), il m'est arrivé dans plusieurs RàR de différents textes de me lancer dans un exposé sur Zacharias et comment je le vois. Donc si jamais tu t'ennuies (et encore x) ), tu peux partir à la recherche de mes RàR "pavés" dans "Juste un peu d'amitié" et "La guerre prend-elle fin un jour ?". BREF -> J'avais 16 ans quand j'ai écrit ce texte, et j'étais fascinée par ce couple estampillé "mélodrame". Je l'apprécie toujours, mais je n'ai plus trop l'envie d'écrire sur eux. Comme tu le fais bien ressortir, ils sont quand même très têtes à claque, et le ton est assez particulier.

Je te remercie encore, Eanna, et joyeux Noël à toi aussi ! :D

Laisse par : Hortensea le 13/05/2015 04:03 pour le chapitre Impuissance

Décidément, je tombe sur de jolies pépites concernant Narcissa ce soir!

J'ai littéralement adoré ce texte, chapeau bas pour l'avoir rédigé dans le cadre des Nuits HPF: pour m'être livrée à l'exercice récemment je connais les contraintes de ce genre de production surtout en terme de temps.

Ton récit transpire la solitude, et la tension qui y est liée. Il y a un je-ne-sais-quoi d'oppressant là-dedans, on ne peut que compatir à ce qu'éprouve Narcissa et se faire étouffer par ce vide et silence ambiant. Les sentiments décrits sont très bien retranscrits et communicatifs, ainsi que cette impression de ne pas avoir à faire à une femme mais à une automate qui subit une sorte "d'éternité" dans son désespoir.

Bref, j'adhère! C'est la première fois que je te lis, mais cela a piqué ma curiosité donc je vais aller faire un tour sur tes autres productions ;D



Réponse de l'auteur: Wow, merci beaucoup Hortensea ! Ça fait toujours plaisir de recevoir un avis sur un "vieux texte", surtout aussi joli que le tien :)

Pas de résultats trouvés.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.