S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Grand Ménage des Résumés


Chers autrices et auteurs d’HPFanfic,


Depuis quelques semaines, l’équipe a débuté le Grand Ménage des Résumés. Nous passons en revue les résumés de l’ensemble des fanfictions publiées sur le site afin de contrôler le respect du règlement.


Pour rappel, le nombre de catégories mentionnées est de 3 maximum, le nombre de personnages de 4 maxi, et la taille des illustrations est de 500px largeur sur 250px hauteur maxi. Nous vérifions aussi les crédits de ces dernières.


Ainsi, nous vous convions à vérifier vos résumés afin de corriger les éventuelles entorses, mises en évidence par nos mentions. « L’Edit » de la modération peut être supprimé une fois le problème résolu. Pour toute question, vous pouvez contacter Chalusse sur le forum, Schtroumpfette qui assure le suivi de ce projet ; ou bien l’équipe par mail à cette adresse : moderation[ at ]hpfanfiction[ . ]org.


À très vite !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 13/11/2019 21:04


95ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 95e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 23 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'équipe des Nuits le 10/11/2019 16:17


Sélections du mois


 

Félicitations à Zakath Nath et Yuro qui remportent la sélection sur Rubeus Hagrid ! Leurs fanfictions recevront une vignette avec notre garde-chasse préféré.

 

Des sapins, des guirlandes et des cadeaux ! En décembre, nous aurons une sélection sur Noël. Venez proposer vos fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant  ici ou bien en répondant à cette news.

 

Enfin, durant le mois de novembre suivez les sentiers obscurs de la magie noire avec notre sélection sur les Horcruxes ! Reviewez et votez pour vos favoris ici.

 

Bonne lecture à tous !


De L'Équipe des Podiums le 07/11/2019 21:46



Ça bouge dans la modé !!!


Suite à la campagne de recrutement du mois de septembre, votre équipe de modération est ravie de vous annoncer l’arrivée de deux nouvelles recrues. Chalusse pour un CDD et LookCatMe pour un CDI.
Bienvenue à elles dans nos rangs !

Nous n’oublions pas Omicronn, qui a réintégré la modération pour notre plus grand plaisir.

Et comme elle ne serait rien sans une cheffe, l’équipe est très heureuse de procéder à la réélection de Caroliloonette !

Félicitations à elles !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 27/10/2019 17:14


14ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 14e édition des Nuits Insolites se déroulera le VENDREDI 1er NOVEMBRE à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L' équipe des Nuits le 25/10/2019 23:49



À voter !

Le froid s'installe peu à peu et rien de tel qu'une petite fanfiction au coin du feu pour se réchauffer, non ? Venez donc choisir le prochain thème des Sélections pour le mois de décembre parmi : Mental Disorders, Nostalgie/Souvenir, Scorpius Malefoy eeeeeeet Noël !

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 octobre 2019, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 19/10/2019 10:36


Reviews pour Les enfants de la plume

Laisse par : Melody le 26/04/2019 20:54 pour le chapitre La plume du destin

Bonsoir R_Even, 

Je trouve ce début de fanfiction vraiment prometteur et super original. 

Merci pour cette lecture ! 

Melow



Réponse de l'auteur:

Bonjour Melody,

Désolée de te répondre aussi tardivement.

J'espère que la suite du receuil t'a plu tout autant que le début.

Merci beaucoup pour ta review :)

Reven


Laisse par : selket le 05/04/2019 14:32 pour le chapitre Le petit Chaperon rouge
Coucou R_Even :)

J'avais jamais lut ton recueil et c'est bien dommage. Je l'aime beaucoup. L'écriture est fluide, sonne vraiment comme un conte. L'histoire est genial, franchement chapeau pour l'idée.

Je comprends pourquoi Eejil a recommandé ce texte pour les sélections du mois d'avril.

PS : merci pour la note au chapitre 12, mais tu sais je trouver que aucuns passages ressemblent au caniveau des étrons ;) tu as ton style bien à toi. Au fait encore merci pour le betatage de mon recueil.

Réponse de l'auteur:

Hello,

Désolée de répondre aussi tard.

Merci beaucoup pour ta review, je suis ravie que le texte t'aies plu. C'est vraiment gratifiant, surtout venant d'une auteure comme toi :)

Félicitations pour ta victoire aux séléctions, au passage :)

 


Laisse par : Eejil9 le 02/04/2017 01:42 pour le chapitre Le petit Chaperon rouge

Oh celui-ci est un de mes préférés ! Un conte, qui réécrit un conte, en encore plus gore et atroce (pourtant, y avait du level avec la version initiale du Petit Chaperon Rouge !) 

L'histoire du loup garou, je l'ai senti venir dès que tu as dit que la petite saignait un peu ! Mais bon, l'intérêt d'un conte, c'est pas d'être imprévisible, c'est de bien fonctionner, et celui là, il fonctionne plus que bien !

Un seul souci de cohérence : visiblement chez toi les loups se transforment toutes les nuits et pas seulement à la pleine lune, c'est voulu ? Dans tous les cas j'ai trouvé ça un peu étrange à la lecture !

Seulement, la chute rattrapait tout : parce que s'il y a une chose que j'ai vraiment adorée, c'est que la morale soit sensiblement la même que celle du conte de Perrault, tout en la détournant... Un conte qui parle de conte, c'est du métalittéraire, c'est juste un orgasme de lecture pour une fille qui étudie la littérature comme moi, c'est la richesse de l'interprétation, c'est tout ! Sans doute pour ça que c'est celui que j'ai préféré !

Si j'ai bien compris, tu as d'autres textes à écrire pour les Enfants de la Plume. Je ne sais pas trop comment t'encourager autrement qu'en te disant : s'il te plait, j'ai trop envie de lire la suite ! J'ai adoré le début, la fin ne peut pas me décevoir ! 

Si ça ne te suffit pas, je vais l'ajouter en favoris, pour te convaincre que c'est une bonne idée ! :D

A bientôt sur tes autres fics, R_Even ! (parce que j'ai encore de la marge pour égaler le nombre de reviews que tu m'as laissé !)



Réponse de l'auteur:

Re !

J'avoue que faire pire que l'histoire originale est un challenge et je suis contente que tu aimes cette ré-écriture.

Le coup du petit chaperon rouge qui est en fait le loup m'a paru assez évident et bon, l'effet de surprise n'aurait pas marché. Sinon, pour ce qui est de la pleine lune, en fait je suis partie du principe que les loups se transforme à la pleine lune ainsi que la nuit d'avant et la nuit d'après (on voit la lune à 99 % donc j'imagine que la transformation a aussi lieu mais que le loup est plus faible).

Je suis contente que la mise en abyme te plaise avec le conte qui parle de la morale des contes, surtout que je sais à quel point tu es pro en litterature :)

J'ai effectivement quelques contes en réserves que je voudrais bien finir si j'arrive à trouver le temps (pour spoiler un peu, j'avais en tête de reprendre Méduse, Midas, Aladin et l'Atlantide.). Mon but étant d'arriver à une vingtaine de contes.

Donc voilà, ta review m'a fait très plaisir et j'essaierai de m'y remettre mais je ne veux rien promettre pour ne pas décevoir.

Merci beaucoup :)


Laisse par : Eejil9 le 02/04/2017 01:30 pour le chapitre Dracula

J'ai de nouveau beaucoup aimé ! l'alternative entre le paysan et le fils du seigneur, le gentil et le méchant... Et le fait que ce manichéisme s'inverse sans s'inverser, d'une certaine manière !

Je ne sais pas ce qui vient de la vraie histoire de Dracula dans ce texte (parce que je n'ai jamais lu Dracula, oui, je sais, je me fais toute petite et je pars me cacher très loin, mais pas dans les Carpates).

En tous cas, c'était de nouveau très bien maîtrisé. La plume n'a pas été très fourbe pour le coup : elle a exercé presque au mot près les souhaits de Vladmir, c'est lui qui a été un peu idiot en les formulant...

Dommage qu'on n'en ait pas appris plus sur la manière de transmettre la nature de vampire ! (sauf si ça ne se transmet pas chez Dracula ? Je ne sais pas en fait... La seule vieille histoire de vampire que j'aie lue, c'est Carmilla de Sheridan Le Fanu). 

Bon, j'approche de la fin de ce recueil (qui n'est pas terminé je crois ?), ça veut dire que j'aurai au moins terminé un truc commencé pendant le projet reviews, youpi ! Je suis désolée, je suis vraiment une revieweuse en carton pâte, surtout à côté de toutes les reviews que tu m'as laissées ! Mais j'ai eu un week-end compliqué, puis j'ai chopé la crève, donc ça m'a trop ralentie... Bref, j'espère que tu n m'en veux pas trop !

A toute suite sur le prochain chapitre !



Réponse de l'auteur:

Re !

J'avoue que j'ai toujours adoré les vampires en tant que créatures fantastiques (même quand ils brillent au soleil, je n'arrive pas à m'empêcher de lire parce que... vampires !!!)

Surtout que la véritable histoire de Dracula est assez floue et qu'on peut vraiment broder, En fait, Dracula fait partie de ces quelques personnes dont on sait qu'ils ont existé mais dont l'histoire a tellement été défformée qu'au final on imaginer tout ce qu'on veut.

Et mon influence de Dracula a été très influencé par le film de Gary Shore, qui présente Dracula, non pas comme une bête sanguinaire mais comme un mal nécessaire (ce qui offre une superbe ré-interprétation du mythe d'après moi), même si l'antagoniste est assez raté dans le film.

Bref, merci pour ta review sur ce chapitre que j'ai adoré écrire :)


Laisse par : Eejil9 le 01/04/2017 20:28 pour le chapitre Lorelei

Oooooh voilà un chapitre comme je les aime ! Je retrouve ce que j'appréciais dans tes premiers textes : narration de conte, personnages à la fois connus et inconnus, style ramassé, intrigue simple, morale, cruauté...

Ta vision de l'histoire de la Lorelei était magnifique, l'explication d'un mythe moldu par l'univer HP... En fait c'est ce que je préfère dans HP, toutes ces explications de légendes moldues... Et tu le fais de manière grandiose, avec beaucoup de poésie et beaucoup de cruauté !

Cette review est courte mais c'est parce que j'arrive pas à trouver autre chose à dire, si ce n'est que j'ai vraiment, vraiment adoré ! Je pense vraiment que ton tiptyque d'avant était à l'étroit dans ce recueil. L'idée était brillante, mais le style du conte et la brièveté des 3 OS ne lui a pas rendu honneur... C'était dommage je trouve !

Alors que Lorelei... (what kind of fool was I ?)



Réponse de l'auteur:

Hey !

Désolée pour mon retard en RàR et aussi pour ne pas répondre aux trois reviews précédentes avant (je suis en train de retravailler mon triptyque parce que, clairement, le style ne va pas, donc je répondrais à ces reviews quand j'aurais fini mon retouchage).

Pour ce qui est de ce chapitre, je suis contente qu'il t'ait plu malgré sa cruauté (bon la cruauté, c'est la base de ce receuil mais quand même...)

Merci beaucoup pour ta review: elle est courte mais elle me touche beaucoup :)


Laisse par : Eejil9 le 01/04/2017 19:45 pour le chapitre Les arnaqueuses

Bon, comment ça je viens de me spoiler ? Oui mais j'avais envie de finir ce recueil avant de retourner sur la fic longue et puis... Non j'ai pas d'explication mais je râle pas pchut j'ai rien dit !

Bon, je reste sur le même commentaire : le truc en trois parties fait perdre un peu la richesse de ta narration type-conte, parce que c'est trop long et trop complexe et que donc ça perd son caractère frappant. 

J'ai beaucoup aimé ce chapitre, c'est pas la question, mais je l'ai trouvé plus faible que les autres, parce que le style s'épuise à être trop étiré, et parce que ces OC me parlent sans doute moins que des personnages inscrits de manière plus étroite dans l'univers HP... En fait je n'en sais pas assez sur elles pour avoir ce frisson habituel... En fait c'est le souci du conte : sur un personnage simple, ça s'y prête à merveille. Sur des personnages aussi complexes et bien construits que tes OC, ça passe à côté, parce qu'on perd à la fois la complexité des OC et la magie simple du conte...

Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire ? J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce chapitre mais je l'ai moins aimé que les autres pour toutes les raisons que je t'ai exposées au dessus ;) (Promis c'est pas à cause du spoil !)


Laisse par : Eejil9 le 28/03/2017 11:15 pour le chapitre Tidmedle Loevoro

Pour ce chapitre, j'ai eu plus de mal... pas qu'il soit mal écrit ou mal pensé, tu as une imagination débordante et tu réussis très bien à lier les éléments du canon entre eux, et à les associer avec ceux que tu inventes... sur ce point ça relève presque du génie tellement c'est bien trouvé !

Seulement pour le coup j'ai été un peu frustrée par la forme du conte que j'aimais tellement au début : c'est trop court, trop allusif pour la vilaine curieuse que je suis... en fait, je pense que c'est parce que cette OC, tu la connais bien, donc tu laisses plein de choses implicites... mais du coup quand on attaque ton univers par là ça devient un peu compliqué à suivre : comment un corps peut-il être fait de métal et ne rien percevoir du monde qui l'entoure ? À quoi elle ressemble ? Comment ça fonctionne ? Comment entre-t-elle dans la tête des gens ?

Des tas de questions qui restent sans réponse... autant pour les trois femmes, je me dis que le mystère a du Bon (d'autant que cela biomage, je l'ai reconnue), mais pour le personnage de Tidmedle j'ai été un peu frustrée par la manière de raconter... Mais je ne l'aurais sans doute pas été si j'avais lu d'autres de tes fics, je pense !


Laisse par : Eejil9 le 28/03/2017 10:56 pour le chapitre Lord Voldemort

Pourquoi tu as dit que c'était moins bien, j'ai bien aimé perso ! Bon, c'est sûr que la division en trois parties rompt un peu l'effet conte qui fonctionnait mieux avec les récits très courts, mais en attendant je n'ai pas trouvé ce texte mal écrit... Et puis j'ai été contente de voir que j'avais tapé juste au départ en pensant aux demons !

Bon, par contre le trou du scénario c'est la pensine : c'est quoi ? Celle qu'a toujours Dumbledore dans HP ? Autre chose ? Mais si c'est autre chose pourquoi ne pas nous en dire plus ?

J'aime bien l'idée de séparer l'âme, le cœur... ça me fait penser à l'Autre de Pierre Bottero et tout ce qui me fait penser à Pierre Bottero a une place chère dans mon cœur ;)

J'ai hâte d'en savoir plus sur ce triptyque ! 


Laisse par : Eejil9 le 27/03/2017 15:35 pour le chapitre Rowena Serdaigle

Wow je suis trop contente d'avoir eu l'explication du premier chapitre ! Rowena Serdaigle, rien que ça... en tous cas, ça se voit qu'elle est super intelligente, parce que même si elle s'est fait avoir par la plume, elle a réussi à la piéger ! Et puis, Serdaigle comme créatrice de la salle sur demande, j'aime tellement l'idée ! J'ai aussi beaucoup aimé l'idée de considérer la plume comme l'explication des malheurs qui touchent l'entourage de Rowena... 

On a toujours le ton du conte que j'affectionne tout particulièrement, je trouve en plus que ça se prête très bien à une histoire sur les fondateurs, vu que c'est un passé presque mythique... 

Je crois que ce chapitre est mon préféré depuis le début : déjà parce que la vilaine curieuse que je suis attendait l'explication depuis le premier chapitre, et parce que Serdaigle (ici, insérer le cœur qui ferait buguer ma review)... Je me demande où tu as trouvé l'imagination pour tout ça parce qu'on multiplie les personnages, c'est toujours le même thème et pourtant c'est toujours différent, plein de clins d'œil, de liens qui se font... j'adore ! :D



Réponse de l'auteur:

Hello!

Avec plus d'un an de retard... je réponds :)

Je suis très contente que tu aies apprécié ce chapitre et que l'explication du prologue te plaise.

J'avoue que j'adore les fondateurs et que je rêve de lire plus d'histoires sur eux (et que la création de la salle-su-demande et un sujet qui m'interesse aussi). Et puis comme tu le dis, je trouve que le conte se prête particulièrement bien comme style pour écrirer sur eux (c'est français au moins, ce que je dis ?).

Merci beaucoup pour cette superbe review.

Bises,

R_Even


Laisse par : Eejil9 le 26/03/2017 23:57 pour le chapitre Les soeurs Black

Oh j'ai (de nouveau, on va finir par se lasser) adoré ce chapitre ! Les trois soeurs Black et leur destin... Tu dis que je dois trouver tes textes déprimants, mais la remarque sur les catogans de Lucius m'a juste fait mourir de rire ! C'est vrai qu'il fallait au moins l'intervention d'une plume magique pour expliquer cette attitude pour le moins étrange ! Un mari aux cheveux de princesse... Non vraiment ça me fait trop rire !

Pour le destin d'Andromeda, c'est sans doute celui pour lequel la plume a été la plus vicieuse, parce que franchement, l'interprétation est extrêmement libre là, je me demande comment elle a pu lui sortir de tels malheurs avec ces phrases !

Pour Bellatrix, c'était transparent... A croire que quand on veut le pire, la plume ne tortille pas et fait ce qui est demandé !

Enfin, c'est drôle de voir une explication comme ça pour le destin de personnages qu'on connait déjà... En fait, pour les premiers, d'une certaine manière, la plume formait un rebondissement : quelque chose se passe et ils ne l'avaient pas prévu. Alors que pour les soeurs Black, c'est essentiellement une explication de leurs destins... Plus qu'une ruse, c'est vraiment la raison pour laquelle trois petites filles bien élevées ont eu des destins tellement différents. 

Le conte prend ici une dimension nouvelle, puisque les personnages sont vraiment de jeunes enfants... Bravo, une nouvelle fois !



Réponse de l'auteur:

Hello !

J'avoue que je ne pensais pas vraiment aux soeurs black au début, mais j'avais vraiment peur que le manque de personnages canons ne finissent par classer cette histoire dans l'original. Et du coup, ça permet de fournir une explication à un fait existant.

Lucius... je crois que je pourrais faire tout et n'importe quoi avec ce personnage (oui, je suis une Lucius addict et j'assume). Et je suis ravie que tu aies aimé le coup du catogan.

Androméda est celle qui a souffert le plus, c'est vrai. Mais d'un autre côté, c'est aussi ce qu'elle a strictement demandé (tout comme Bellatrix et Narcissa) : elle a demandé l'arc-en-ciel de la vie dans le sens où son oncle l'entendait (même si elle ne savait pas ce que sa voulait dire).

En fait, à mon sens, c'est une des fois où la plume interprète les souhaits au plus proche de ce que souhaitent ceux qui écrivent. C'est juste que, comme il s'agit d'enfants, elles ne comprennent pas les implications de leurs demandes... et patatra !

Merci en tout cas pour cette belle review :)


Laisse par : Eejil9 le 26/03/2017 23:32 pour le chapitre Manneken-Pis

Hahaha j'ai beaucoup aimé ce chapitre, beaucoup moins glauque que les précédents ! Pas que je n'aime pas le glauque, tu as dû voir dans mes précédentes reviews que plus c'est chelou, plus j'aime, mais quand même, ça fait du bien de voir l'histoire d'un enfant qui sauve une ville en pissant sur la poudre des ennemis !

Ce qui est bien, c'est qu'il y a enfin eu quelqu'un d'assez malin pour se rendre compte que cette plume portait la poisse, et qu'on pouvait aussi s'en servir à son avantage en a refilant à quelqu'un d'autre... Pour porter la poisse aux ennemis ! 

J'ai eu un doute quand j'ai vu l'écriture des voeux, je me suis dit que la plume était assez fourbe pour nuire à tout le monde d'un coup, et ceux qui ont refilé la plume à l'Avare, et l'Avare... Mais non !

En tous cas, j'aime toujours autant les effets de renversement, et la manière qu'a la plume de toujours interpréter de travers ce qu'on lui demande... Et l'histoire du Manneken-Pis m'a bien fait rire ! (ça change de Sweeney Todd la comtesse y a pas à dire !)

Encore bravo pour cette série d'histoires ! J'ai hâte de lire la suite, c'est toujours le même schéma, et pourtant on ne se lasse pas une seconde !



Réponse de l'auteur:

Re !

Effectivement, ce chapitre est beaucoup moins sombre que les précédents mais je voulais vraiment faire quelque chose de comique (ou du moins sans de cris ni larmes).

Après, les gens (enfin, les sorciers) sont de plus en plus conscient de la dangerosité de la plume au fur et à mesure que le temps passe...et du coup, on commence à se la refiler pour faire consciement le mal^^.

Effectivement la plume aurait pu faire du mal à tout le monde mais je suis l'auteur et j'avais décidé que ce chapitre serait sympa.  (donc, c'est moi qui gagne^^)

Et c'est sûr que quand on passe d'Elizabeth Bathory, à Grindelwald, puis au Manneken-Pis...y a du changement !

Merci du commentaire :)


Laisse par : Eejil9 le 26/03/2017 23:16 pour le chapitre Gellert Grindelwald

Ooooh Gellert ! 

Niveau contenu, j'ai vraiment aimé : l'idée que ce soit par amour qu'il pousse Albus à le délaisser, c'est tellement beau... Finalement la plume est fourbe mais elle n'est fondamentalement mauvaise qu'à l'égard de celui qui l'utilise... Pour les autres, pas tant que ça, vu qu'elle a poussé Albus a rechercher le véritable "bien" ! 

Niveau style, j'ai adoré la manière dont tu as développé le style du conte ici. En fait, les phrases sont tellement brèves et frappantes qu'on dirait des maximes générales, sur l'amour, sur la vie, sur les erreurs des hommes... Ton histoire est so XVIIe siècle si je puis me permettre, avec les maximes et les contes... Manque plus que les alexandrins, et hop, on t'engage dans les rangs des classiques !

Par contre, il me semble avoir remarqué dans ce chapitre pas mal de soucis avec la concordance des temps, le récit au passé qui bascule au présent, revient au passé... Je ne sais pas si tu l'avais déjà fait dans les chapitres d'avant, c'est la première fois que ça me frappe... Comme la forme du récit est complexe et libre, c'est moins gênant que dans un récit "classique", mais ça m'a un peu surprise on va dire...

Cela dit ce n'est qu'un détail, ce cher Gellert et ses aventures avec le karma réussissent très bien à me le faire oublier !



Réponse de l'auteur:

Hey !

Gellert est un de mes personnages préférés, peut-être parce que c'est difficile de savoir à quel point il était sincère dans son amour, ses convictions, sa recherche des reliques.... ce mec est un mystère (qui va s'éclaircir avec l'arrivée des nouveaux films) et j'adore ça ! (et puis, c'est le méchant de quand Voldemort était jeune et ça fait du bien d'avoir un autre mage noir - avec d'autres lubies - à utiliser)

Par contre, je n'ai pas forcément la même opinion que toi sur la plume : Elle pousse Albus à chercher le bien parce que prendre l'expression au pied de la lettre rend Gellert malheureux. Et quand Albus revoit sa soeur et meurt, il laisse Harry/Rogue/Abelforth/l'ordre tout seul face à Voldemort. Albus meure sans être pardoné par Abelforth.

Et quant à la façon dont Albus fait le bien...sans parler de la mort de Sirius et des Potter, je ne suis pas toujours sûr du résultat ou des moyens employés.

J'essaierai les alexandrins dans un conte, c'est promis (j'en ai un sur le feu que je travaille beaucoup niveau forme).

Et pour ce qui est de la langue: certains changements sont volontaires, le reste non (j'ai pas pu me faire relire pour le concours et j'ai posté en troisième vitesse alors.... bon, ben, y a quelques ratés)

Merci pour ta review :)

 


Laisse par : Eejil9 le 26/03/2017 23:07 pour le chapitre La comtesse sanglante

Oooooh j'ai adoré cette histoire-là ! La comtesse sage qui sombre dans la folie, à cause de la plume, c'est glauque à souhait, toujours raconté avec le même ton de conte, léger et doux, cette combinaison est tellement efficace je crois que je n'en aurai jamais assez de m'extasier ! C'était vraiment une idée géniale !

En tous cas, j'ai beaucoup aimé certaines phrases qui ressemblaient un peu à des enigmes, tu as l'air d'avoir joué sur l'ordre des mots et c'est vraiment super réussi, par exemple : " au coeur du lit conjugal, la comtesse, après avoir connue la joie d'avoir une petite fille, par deux fois, accoucha de la mort." C'est glauque hein, mais il y a un jeu sur les mots qui rend ton texte très poétique... 

Oui mais moi aussi j'aimerais savoir pourquoi la nourrice a conseillé d'utiliser la plume (parce que la plume est comme l'anneau unique et qu'elle pousse les gens à faire des trucs sans qu'ils s'en rendent compte peut-être ?), et surtout, ce qu'elle est devenue ! Tu as prévu de lui consacrer un chapitre ? 

Enfin bref, j'ai beaucoup aimé lire les aventures de Sweeney Todd la comtesse, qui massacre les gens en secret ! ;) (Comment ça je suis glauque ? Non mais non... J'aime juste les personnages tordus !)



Réponse de l'auteur:

Hello !

La comtesse sombre dans la folie à cause de la plume....c'est marrant que tu trouves ça bien parce que j'étais justement en train de me dire que mes victimes sont trop "gentilles". Ce sont des gens que la plume rend fou mais qui ne sont pas méchants à la base (à part Barnabas peut-être) et du coup je pensais à faire des chapitres avec des gens vraiment mauvais avant d'utiliser la plume.

Et je te plussoie totalement sur le format conte : j'adore les contes parce que, justement, il y a toujours ce paradoxe du ton très enfantin et de la morale très cruelle.

Je ne sais plus si la nourrice était malintentionée ou non mais je n'ai pas travaillé ce personnage plus que ça. Il me semble que la nourrice avait de mauvaise intentions (elle fait partie des familles touchées par la guerre du mari) mais je ne suis plus sûre...

En tout cas, je peux t'assurer qu'il y aura d'autres personnages tordus :)


Laisse par : Eejil9 le 26/03/2017 22:37 pour le chapitre Barnabas le Follet

Ooooh j'ai trop aimé ce conte-ci ! Il était moins sombre que les autres, même si la fin reste glauque vu que le héros se fait bouffer par un troll... Mais quand même, il y a quelque chose de poétique et beau, dans ce personnage qui passe de la danseuse à la danse en elle-même (on dirait le banquet de Platon, d'abord on aime une personne belle, puis le beau lui-même, tout ça... Y en a des trucs dans tes textes !)

Sinon, il y a un truc que j'ai mal compris, mais je l'ai déjà remarqué dans le chapitre précédent en fait... C'est à propos du "je" qui raconte : le premier "je", celui du premier chapitre, est celui de la personne qui contraint la plume à écrire ce livre, celle qui se change en pierre... Mais alors, le "je" des autres histoires, c'est la plume ? Comment une plume peut dire "je" ? C'est une plume, même magique...

Enfin, ça m'étonne parce que quand les gens s'en servent pour écrire, c'est comme une plume normale, même avec ses particularités un peu embêtantes... Comment ça se fait qu'elle puisse écrire ses histoires au "je", comme si elle les racontait ? Je ne dis pas que c'est un mauvais choix de ta part, juste, je trouve ça mystérieux... Enfin comme tu peux le voir je pose souvent des questions sur l'énonciation et la construction du récit (qui parle ? à qui ? tout ça quoi...) En fait c'est quand ce schéma commence à ne plus trop recouvrir la réalité d'un récit que le récit (en lui-même, pas ce que tu racontes hein) devient intéressant... Et une fic où on apprécie autant les événements racontés que la manière de les raconter, ça n'a pas de prix !



Réponse de l'auteur:

Hello !

 

Je ne connais pas le banquet de Platon, donc je vais te croire sur parole^^

Sinon, le "je" représente la plume (sauf pour le premier chapitre). La plume n'est pas exactement un objet. Je crois qu'on pourrait la décrire comme étant une forme d'horcruxe: elle contient l'esprit d'une Djinn (un génie du désert). Du coup, la plume est à la fois l'objet et l'acteur du récit, le passif et l'actif. D'où le "je" ET le fait qu'elle parle d'elle-même à la troisième personne.

Au passage, j'adore tous tes commentaires sur l'énonciation. Je n'ai pas fait d'études littéraires (mais j'aurais adoré) alors je trouve ça fascinant tout ce que tu racontes :)


Laisse par : Eejil9 le 26/03/2017 22:09 pour le chapitre Les jumeaux Greylock

Vraiment tes textes me font trop penser aux mythes grecs et romains, avec des personnages qui sont trop aveugles pour se rendre compte de ce qu'ils demandent avant de se faire changer en arbre/vache/autre truc chelou. Tu colles au thème aussi bien dans tes choix de sujet que dans la manière de raconter qui est super poétique, presque enfantine... On est vraiment dans le conte qui parait léger mais qui, en réalité, ne l'est pas. (Parce que les contes ne sont pas légers, et ne sont pas mignons non plus ! Y a qu'à voir les frères Grimm ou Perrault, c'est toujours glauque à souhait !)

Je ne connais pas tes OC, j'ignore si tu les as utilisé dans d'autres fics mais ils ont un grand potentiel... Même si là leur psychologie et leur histoire sont simplifiées ("généraisées" en fait, pour faire conte, pour que ce soit l'histoire de deux personnages mais de tout le monde... Non vraiment tu maîtrises ce genre à la perfection !), je sens qu'ils ont un très gros potentiel !

Plus je lis plus ton histoire me fait penser au Seigneur des Anneaux, avec la plume qui se débrouille pour se faire donner/trouver... Je me demande si c'est fait exprès !



Réponse de l'auteur:

Effectivement, il y a une forte inspiration mythologique chez les Greylock (et pas que...). Mais l'inspiration vient majoritairement d'un chapitre d'Angel Sanctuary (un manga). Je trouve ce manga un peu trop long et un peu trop manga (tout est exagéré, y a pas de demi-mesure) mais il y a énormément de bonnes idées. Les jumeaux qui partagent le même corps, la jalousie de Dieu, l'élitisme des anges... bref, j'ai du mal avec l'histoire (surdose de guimauve) mais l'univers est génial.

 

Sinon, c'est vrai que mes personnages sont parfois très con (mais bon, y en a quelque uns qui le sont moins^^).

Mes OCs apparaissent effectivement dans Juste une question de confiance et dans les notes d'auteurs du Supplice de la roue. Et je confirme, ils sont géniaux à utiliser :)

La plume  te fait penser à l'anneau unique ? C'est vrai qu'elle s'arrange pour détruire la vie de ses victimes mais elle n'a pas de victime pré-définie. Elle prend juste celui/celle qui vient (comme l'anneau en fait...).

 


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.