S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Grand Ménage des Résumés


Chers autrices et auteurs d’HPFanfic,


Depuis quelques semaines, l’équipe a débuté le Grand Ménage des Résumés. Nous passons en revue les résumés de l’ensemble des fanfictions publiées sur le site afin de contrôler le respect du règlement.


Pour rappel, le nombre de catégories mentionnées est de 3 maximum, le nombre de personnages de 4 maxi, et la taille des illustrations est de 500px largeur sur 250px hauteur maxi. Nous vérifions aussi les crédits de ces dernières.


Ainsi, nous vous convions à vérifier vos résumés afin de corriger les éventuelles entorses, mises en évidence par nos mentions. « L’Edit » de la modération peut être supprimé une fois le problème résolu. Pour toute question, vous pouvez contacter Chalusse sur le forum, Schtroumpfette qui assure le suivi de ce projet ; ou bien l’équipe par mail à cette adresse : moderation[ at ]hpfanfiction[ . ]org.


À très vite !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 13/11/2019 21:04


95ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 95e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 23 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'équipe des Nuits le 10/11/2019 16:17


Sélections du mois


 

Félicitations à Zakath Nath et Yuro qui remportent la sélection sur Rubeus Hagrid ! Leurs fanfictions recevront une vignette avec notre garde-chasse préféré.

 

Des sapins, des guirlandes et des cadeaux ! En décembre, nous aurons une sélection sur Noël. Venez proposer vos fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant  ici ou bien en répondant à cette news.

 

Enfin, durant le mois de novembre suivez les sentiers obscurs de la magie noire avec notre sélection sur les Horcruxes ! Reviewez et votez pour vos favoris ici.

 

Bonne lecture à tous !


De L'Équipe des Podiums le 07/11/2019 21:46



Ça bouge dans la modé !!!


Suite à la campagne de recrutement du mois de septembre, votre équipe de modération est ravie de vous annoncer l’arrivée de deux nouvelles recrues. Chalusse pour un CDD et LookCatMe pour un CDI.
Bienvenue à elles dans nos rangs !

Nous n’oublions pas Omicronn, qui a réintégré la modération pour notre plus grand plaisir.

Et comme elle ne serait rien sans une cheffe, l’équipe est très heureuse de procéder à la réélection de Caroliloonette !

Félicitations à elles !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 27/10/2019 17:14


14ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 14e édition des Nuits Insolites se déroulera le VENDREDI 1er NOVEMBRE à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L' équipe des Nuits le 25/10/2019 23:49



À voter !

Le froid s'installe peu à peu et rien de tel qu'une petite fanfiction au coin du feu pour se réchauffer, non ? Venez donc choisir le prochain thème des Sélections pour le mois de décembre parmi : Mental Disorders, Nostalgie/Souvenir, Scorpius Malefoy eeeeeeet Noël !

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 octobre 2019, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 19/10/2019 10:36


Reviews pour The Moon Above Me

Laisse par : SunonHogwarts le 24/07/2015 03:26 pour le chapitre Chapitre 1
Je ressors toute chamboulée de cette lecture, et j'ai vraiment du mal à t'exprimer ce que je ressens. Je m'excuse donc d'avance pour ce qui sera sans doute une review courte.

Je n'avais encore jamais lu de fanfic du POV d'un elfe, et je trouve que c'est une très bonne idée.

Tes mots sont tellement forts, tellement... wahou... Et puis tu parles à la Yoda ! (non je ne suis pas une grosse fan, pas du tout). Ce qui peut faire très bizarre, mais ici, ça passe tout seule, ça s'encre parfaitement dans l'histoire et le personnage.

Franchement, c'est sans doute l'histoire la plus étrange que j'ai pu lire dur HPF, et je la trouve tellement belle.

Seul petit point à revoir : la mise en page. J'ai vu dans tes précédents RaR que tu trouvais ça plus approprié, mais ça rend la lecture difficile.

Chapeau, vraiment, et bonne chance pour le concours !

P.S : Complètement HS, mais ton pseudo me fait penser au film Willow et à l'actrice qui joue Prim dans Hunger Games. Et comme je suis fan des deux, je me sentais obligé de te le faire partager. Si ça trouve, ça n'a aucun rapport xD

Laisse par : LilyBlack38 le 22/07/2015 17:23 pour le chapitre Chapitre 1
Bon. Eh bien... Je ressors toute bizarre de cette lecture. J'ai été lire les avis des autres parce que je me suis soudain retrouvée sans mots pour te dire ce que je ressens. Et du coup, je vais emprunter quelques paroles de mes congénères revieweurs pour te dire que j'aime beaucoup ton texte, même si j'ai l'impression de n'avoir pas tout compris (c'est la première fois que je lis un texte comme le tien, que ce soit en fic ou en livre, et je ne suis pas une habituée de ce genre littéraire qui est bien trop complexe pour moi). Même si je serais incapable d'expliquer exactement pourquoi ni comment, ton OS m'a quand même laissé cette impression d'oppression (mentionnée dans une review précédente) de par le "compactage" des mots, peut-être ? Les phrases décousues, j'adore ! Et j'ai été servie par ton texte... J'ai un peu cette impression de tourbillon d'émotions et de pensées, de chaos également, mais en même temps de calme face à tout ça. Ton elfe semble posée et réfléchie dans tout cet enchevêtrement de pensées. Et puis vient la Lune. La lumière qui donne l'impression de délivrance.

Non vraiment, ma review donne peut-être pas l'impression comme ça, mais je suis toute chamboulée par ton texte. Tu vois, il y a des histoires qui chamboulent de par leur tristesse, le tien chamboule de par la sensation d'égarement qu'il laisse à la fin. J'ai réellement un souci de communication là. Haha ! Je reste complètement sans mots et, paradoxalement, j'en ai écrit pas mal. J'ai le coeur tout gonflé mais je ne saurais pas dire pourquoi. J'ai la poitrine oppressée, mais je ne saurais pas expliquer ce qui a provoqué ça exactement. Le choix de ton personnage, celui de tes mots, celui du style, celui de la mise en page... Tout ça à la fois ?

Bwef, je m'en vais me mettre en boule dans un coin et attendre que ça me passe... ^^

Merci pour ce moment !

Laisse par : Seonne le 22/07/2015 09:28 pour le chapitre Chapitre 1

Ton texte est... impressionnant. C'est de la poésie en prose, non ? Je sais que le langage des Elfes est un peu particulier parfois, mais ici c'est vraiment l'impression que ça donne. D'ailleurs, ton Elfe nous dit bien à la fin qu'elle s'est libérée du langague des Elfes, et qu'elle peut parler à sa guise (ou ai-je al compris ?). En tout cas le style est beau - magnifique même, ton Elfe a vraiment l'air d'un poète (une poètesse, ça ne se dit pas, si ?). Les descriptions sont magnifiques. C'est vraiment beau, c'est le mot.

L'intrigue est originale, et elle prend le lecteur aux tripes (moi en tout cas). Je n'avais jamais lu de récit sur les Elfes, encore moins d'un point de vue interne/première personne. Tu nous montres la cruauté qu'ils subissent, et à quel point c'est difficile pour eux, d'être traités comme des esclaves. J'aime beaucoup ce côté dénonciation, parce que ça me praît tout à fait justifié.

Et puis le y a le contexte, qui reste très flou. On voudrait en savoir plus sur l'Egarée, les Maîtres, et ce qui lui arrive vraiment (c'est un peu difficile à comprendre). Tu crées une aura de mystère, comme dans un mythe, une légende. Et ton héroïne sort de l'ordinaire.

Seul petit bémol... La métamorphose... On ne la voit pas très clairement en fait. C'est le passage d'être une esclave à la liberté, non ? Bon, finalement on la voit quand même en fait. Parce qu'elle est très différente des autres Elfes de HP.

Bon par contre la mise en page est très désagréable. Un gros "pavé" comme ça... Ça ne donne pas très envie à mes petits yeux. Et c'est compliqué à lire, parfois je me perds dans les ligne - j'en saute une, je reviens à la précédente... Je me doutes que c'est une mise en forme volontaire, sûrement pour coller au discours de l'Elfe, mais tu aurais dû plus aérer ton texte. Peut-être aller à la ligne là où tu mets des points de suspention...

Bon je m'exuse, je me plains pour pas grand chose. Parce qu'en global, ton texte est vraiment, vraiment, vraiment superbe. Définitivement, j'adore. C'est poétique, mystérieux, surprenant, et vraiment beau. J'ai adoré. Le suspence est présent à fond, et on sent une sorte de menace qui plane, même à la fin du texte. C'est magnifique. Bravo.


Laisse par : selket le 21/07/2015 12:47 pour le chapitre Chapitre 1
Tout d’abord je dois dire que la mise en page m’a rebutée. J’ai envisagée de ne pas lire le texte tellement il m’abimé les yeux mais je me suis dit que ce n’était pas correct vis à vis de toi. Moi qui lit jamais avec mes lunettes pour le coup j’ai été obligée de les mettre.

C’est un choix très intéressant que tu as fait pour nous raconter une histoire. L’histoire est vraiment poétique et prenante.

Mais quelques points négatifs en plus de l’énorme problème de la mise en page.
J’ai du mal à voir la métamorphose ici, peut être que c’est moi qui est un soucis et n’ai rien compris à ce que tu as fait. Les passages coupés sont frustrant on a l’impression de ne pas avoir tout lut c’est bien dommage car j’imagine ça comme un récit orale alors vaut mieux faire des poses je penses.

Selket

Laisse par : Smittina le 21/07/2015 12:15 pour le chapitre Chapitre 1

Salut Willow !

Je dois avouer que le premier mot qui me vient après avoir lu ton texte c'est... Surprenant... Je crois que je n'en ai jamais lu des comme ça avant sur HPF. Au début, j'ai été un peu gênée par la mise en page mais au fur et à mesure de ma lecture, je m'y suis habituée. J'ai beaucoup aimé toutes tes phrases décousues et parfois ça m'a même fait penser à Star Wars quand l'Elfe parle, car il nous sort des phrases à la Maitre Yoda. Mais je trouve que ça colle très bien avec le personnage des elfes. Ton texte est particulier mais il n'en demeure pas moins très poétique et surtout très beau. Bref, j'ai été agréablement surprise par ton texte ici. C'est vraiment très original et j'ai bien aimé le fait que tu traites ici le sujet des Elfes de Maison. C'était osé et encore une fois, je me répète, très original, sur tous les points en fait... Bref, je te souhaite bonne chance pour le concours ainsi qu'une bonne continuation pour tous tes projets à venir !

Smittina.


Laisse par : R_Even le 19/07/2015 23:23 pour le chapitre Chapitre 1
Alors...
J'aime beaucoup ton personnage et ce mystère qui plane. L'histoire des maitres et l'attente, la souffrance, la peur...tu décris parfaitement ça et on aimerais en savoir plus là-dessus.
L'égarée m'intrigue et ses maitre m'intriguent. Je ne comprend pas très bien ce qui lui arrive à la fin (elles meurent ? elles se transforment ?) mais cela reste poétique jusqu'au bout.
Par contre...j'ai un gros problème avec la mise en page. En fait, j'ai commencé par essayer de lire sur Hpf avant de copier/coller ton texte sur word pour réussir à le lire.
Le problème, c'est que même si ton texte est très beau, les caractères Hpf ne sont pas vraiment conçu pour permettre une lecture facile des textes non aérés. Du coup, c'est un peu gênant.

Sinon, j'ai vraiment aimé :)

Bonne chance pour le concours !

Réponse de l'auteur:

Merci beaucoup pour ta remarque sur les caractères HPF, c'est vrai que dans ma tête je n'ai pas réfléchi à ça, au fait qu'il pourrait y avoir une grande différence entre ce qu'on voit sur le site et ce que je vois sur une page texte. Concernant ce que tu as relevées dans le texte, je te remercie pour y avoir été réceptive malgré la mise en page. L'essentiel pour moi était cette atmosphère de mystère un peu inquiétante, qui quelque part définit davantage l'égarée que sa propre identité. À la fin, elle renonce à son nom, aussi bien son nom personnel que le nom de son espèce. Elle cesse d'être une elfe, dans la mesure où être une elfe implique une condition particulière, une nature qu'elle n'accepte pas. J'ai failli commencer ce texte par une citation de Simone De Beauvoir (une elfe très connue) : "on ne naît pas elfe, on le devient". Je dis cela pour expliquer la métamorphose, elle cesse d'être une elfe, ou au moins elle refuse de continuer à l'être. Sa nouvelle vie d'errance l'éloigne un peu de sa catégorie sociale, de sa vie de souffrance, même si elle souffre encore de ne pas pouvoir à la fois vivre en société et autrement que comme une elfe de maison. Merci pour ta lecture.


Laisse par : Eanna le 19/07/2015 16:33 pour le chapitre Chapitre 1
Alors... Je trouve que tu as un très bon style, ton texte est très original, certaines de tes phrases sont vraiment belle, et j'ai l'impression que c'est un très long poème en prose plutôt qu'un texte de prose tout court^^
Mais j'ai rien compris x) Je ne suis pas allée lire les reviews des autres pour voir s'ils avaient capté tout ce qui m'a échappé, mais voilà, je ne sais pas qui est cet Elfe, je ne sais pas qui est cette compagnie du Maître, je ne vois pas quelle est la métamorphose... J'ai pensé à la fin du texte qu'il s'agissait de Kreattur, lorsqu'il tombe parmi les Inferi, puisque tu parles de chair putride, et puis soudain il est rappelé et il est sauf, mais la fin du texte ne colle pas, puisqu'il ne me semble pas que dans les bouquins, Kreattur parle de lui par "je"... Ou alors seulement dans sa tête^^
Il y a des passages très poétiques, et bien que je ne comprenne pas le contexte j'ai pu les apprécier, comme tout ce qui a trait à la lune.
Autre détail, la mise en page serait sans doute intéressante dans un bouquin, mais sur un site comme HPF où c'est écrit tout petit, c'est une torture pour les yeux, je ne compte pas le nombre de fois où j'ai recommencé la ligne que je venais de lire au lieu de passer à la suivante x) Et les tirets au milieu de tes phrases... A certains moment ça se justifie, mais il y a des moments où ça coup la phrase sans qu'on comprenne pourquoi, comme pour "j'aperçois - les liens sacrés qui m'ont détruite", je ne vois pas ce que ce tiret apporte...
Bref, désolée pour cette review un peu négative, ton style est bon et j'aurais sans doute apprécié davantage ton texte si j'avais eu des éléments de contexte, quelques noms, au moins dans la note d'auteur^^
Bonne chance pour le concours !

Réponse de l'auteur:

Salut Eanna, je ne trouve pas que ta review soit négative, très sincèrement les points que tu abordes concernent des choix que j'ai fait sciemment, et il est très intéressant pour moi d'avoir le point de vue d'une personne qui fréquente beaucoup ce site et et peut me faire part des obstacles qu'elle rencontre à la lecture. Pour essayer de justifier un peu malgré tout ce que j'ai fait, je voudrais préciser que la ponctuation, avec tous ces tirets, était une manière de marquer le rythme, et de mettre en valeur certains détails au niveau du sens. Pour la présentation sans sauts à la ligne, je reconnais qu'il y a beaucoup d'inconvénients, et ça fait aussi partie de ce texte. C'est dommage que ça ait eu un effet négatif sur toi.

J'avoue avoir beaucoup hésité pour une mise en page avec des sauts et des double-sauts à la ligne, mais j'avais trop de mal à découper le rythme aussi précisément. J'étais capable d'identifier des moments importants dans ce texte, mais je voulais laisser aussi une certaine liberté dans la façon de les relier, comme une sorte de tourbillon duquel émerge parfois un motif un peu plus net que les autres. Tout cela est très vague à vrai dire, concrètement, je reconnais que je n'arrive pas non plus à lire ce texte sans aggrandir la taille du texte. Et pour le sens, je voulais que la trame passe au second plan, tout en laissant à l'elfe l'opportunité de redéfinir, de nommer les différents éléments qui composent son histoire. Toutes ces choses rendent la narration assez périlleuse à mener. Tu as raison de le voir plutôt comme un poème en prose.

Concernant la métamorphose, il s'agit d'une elfe qui n'appartient pas au canon, qui finit par renoncer à sa vie d'elfe de maison, plutôt par contrainte au départ (ses maîtres ne veulent plus d'elle). Mais à l'arrivée, elle y découvre beaucoup sur sa condition d'elfe, un peu aidée par la rencontre avec des détraqueuses, qui lui révèlent beaucoup sur la noirceur de sa vie (et elle s'en sort par l'espoir). Elle ne veut plus être une elfe, elle ne veut plus être nommée par son nom, qui la relie à sa condition. C'est la raison pour laquelle je ne pouvais pas donner son nom dans ce texte. Mais tu as parfaitement raison, il aurait sans doute mieux valu que je clarifie certaines choses. Je ne m'attendais à ce que tout soit compris (je n'ai pas tout compris moi non plus), c'est un peu pour moi, pour écrire, que j'ai élaboré ce parcours, mais finalement il est très probable que tant de mystères nuisent à la démarche, ne serait-ce qu'à la compréhension du mystère principal qui est la fuite d'une identité - et même ici la fuite de toute identité, quelle qu'elle soit. Je te remercie pour la qualité de tes remarques.


Laisse par : Rosetta le 18/07/2015 23:23 pour le chapitre Chapitre 1
Chère Willow,

C'est étrange, car je n'ai envie de parler de ton texte que sur la pointe des pieds. J'ai peur de remuer d'un orteil, j'ai peur de déranger l'elfe. J'ai peur que le moindre de mes mouvements n'entraîne une perturbation en chaîne.

Le regard de la lune m'intrigue et m'effraie, me soulage et me perd. J'ai l'impression qu'elle est un miroir.

Je ne pensais pas qu'elle pouvait avoir une telle importance ici bas, et je me demande (je prie, je prie très fort) pour avoir bien compris. Et j'ai peur d'avoir compris, parce que ce que j'ai compris est triste. Mais comme c'est beau, c'est moins triste. J'ai peur de remuer d'un orteil pour ton elfe, parce que je voudrais racheter des kilos d'espoir, histoire d'être sûre qu'elle est vraiment sauvée. Car j'ai beau chercher, je ne vois pas ce qui pourrait vraiment l'avoir sortie d'affaire ? Comment aurait-elle pu réussir ? Pourquoi elle, c'est vrai ?

J'ai aimé ce qu'il y a dans ton texte ; le contenant et le contenu. L'entrée en matière, rigoureuse et régulière, presque rigide comme un paquet (ou un elfe courbé), le délitement final, qui étiole la liberté comme un lambeau. Et au centre, l'angoisse.

Je regrette et je savoure à la fois de ne pas être sûre de moi, car ton texte donne envie d'écrire des pages et des pages de suppositions, de digressions, d'interrogations. Il donne envie de se mettre à parler en alexandrins, d'écouter Cindytalk en boucle, de regarder la lune pour de vrai pour la première fois. Il parvient à faire rêver du pays des glaces et de l'étrange voyage que les maîtres imposent aux elfes qui ont trop longtemps servi. Je dis étrange, mais étrange est un mot très doux pour ces grandes "détraquades" où tout semble pourtant si bien organisé... Et voilà que je m'égare moi aussi, alors je te remercie du voyage. J'aime aller loin et surtout, ne pas savoir si j'en reviens. Je crois, je crois, que c'est ce que ton texte a fait de moi...

Il a métamorphosé sa lectrice.

Réponse de l'auteur:

Rosetta, je vais écrire cette réponse de manière un peu impulsive parce que j'ai peur de me laisser submerger par tout ce que je voudrais dire si jamais j'essayais d'organiser un peu tout ce qui me vient en tête pour te remercier. La première fois que j'ai lu cette review - et sorry si ça fait tellement de temps - je crois que j'ai fait un voyage dans les étoiles, aux cotés de la Lune. Et je te remercie très sincèrement d'avoir pris le temps et l'application nécessaire à écrire une si belle review. Tout ce que tu dis de ce texte est juste dans le sens où tu as compris ce que je voulais rendre comme effet, comme sentiment, comme projet ou non-projet, et sans la certitude d'y parvenir. Parce que moi aussi je m'égare, j'aime aller loin et ne pas savoir si j'en reviens, je n'ai pas beaucoup de réponses sur ce texte, parce que j'aime quand écrire c'est ça, et j'ai parfois du mal à transmettre cela, alors merci pour ta sensibilité extraordinaire. Je ne sais pas si tout ce que tu dis de mon texte y est présent de manière assez claire et forte pour que ça vibre, j'aurais aimé que ça vibre comme des rayons de lune dans l'obscurité, mais le fait que tu aies compris vers quoi j'ai essayé d'aller est un réconfort immense qui vaut tous les spero patronum du monde. Merci pour tes mots, merci pour la perturbation en chaîne.


Laisse par : Herrion le 18/07/2015 16:42 pour le chapitre Chapitre 1

C'est le privilège des membres récents d'un site que de pouvoir user de superlatifs. Quelques jours plus tard, je maintiens l'emploi du mien, mais ta remarque suscite ma curiosité. Je suis tout à fait ouvert à la découverte d'autres écrits sortant des canons ordinaires, si tu en as à me proposer.

Pour ne pas être purement égoïste et hors-sujet dans cette review, j'ai réussi à identifier l'une des cause du sentiment de malaise qui ressort de ton texte : le vocabulaire.

Bien que ses tournures de phrases soient résolument inhumaines, l'Egarée emploie un vocabulaire très riche, raffiné, un vocabulaire qu'on entend normalement dans des bouches éduquées. En employant ce vocabulaire, elle fait valoir son expérience et son intelligence, et rend donc plus insupportable encore l'idée qu'elle soit asservie.



Réponse de l'auteur:

Salut avec beaucoup de retard. Le fait que tu insistes est très gentil de ta part. Pour les écrits sortant des canons ordinaires, tout dépend de ce que tu cherches. C'est vrai que pour des raisons de lisibilité, des écrits qui cassent le rythme des paragraphes doivent être plutôt rares, cela dit c'est aussi pour les écarts aux normes d'édition que j'apprécie de lire des fics HP, il y a parfois une liberté de ton ou de narration qui permet d'appréhender l'écriture autrement. Je ne vais pas proposer ici de fics précises, mais je pense que le mieux est de se référer aux favories de chaque personne. Enfin je dis ça mais je pense que tu connais déjà les multiples façons de chercher des fics à lire. Et puis il y aura toujours les nouveautés pour ne pas trop orienter la recherche du point de vue de la forme ou du fond.

Pour en revenir au langage de l'égarée, tout est parti de la volonté de ne pas la caractériser par une nature spécifique d'Elfe et de la laisser libre d'explorer des possibilités nouvelles. Au final j'ai tenté de la rendre atypique et c'est un peu paradoxal, parce qu'on pourrait se dire que c'est le caractère spécifique d'une Elfe qui apparaît. Personnellement, je la perçois simplement comme une être en marge, qui a appris à être différente par la force des choses. Merci encore.


Laisse par : Herrion le 05/07/2015 17:00 pour le chapitre Chapitre 1

Je crois que c'est le texte le plus étrange que j'ai pu lire sur HPF, et il a pourtant quelque chose d'étrangement obsédant. La syntaxe décousue et la mise en forme (ou plutôt l'absence de mise en forme) accentue l'idée d'oppression chariée par le fond. Oppression des humains sur les elfes, bien sûr, mais aussi l'oppression d'une idée libératrice trop lourde pour l'esprit qui l'a concue.

Je crois que je vais devoir relire pour mieux m'en imprégner.



Réponse de l'auteur:

Les superlatifs, c'est terrible ! Je ne sais pas comment aborder le titre que tu décernes à ce texte, sinon par la modestie : il y a tellement de démarches fascinantes sur ce site ! Je souhaite pour tout le monde que tu continue à lire sur HPF et à laisser des reviews aussi encourageantes. Dans tous les cas, je te remercie beaucoup ! Je ne sais pas si ton avis évoluera, mais l'incertitude et l'impression d'étrangeté me ravissent comme réaction.

Oppression, c'est le mot. Par contre, je n'aurais pas dit "idée trop lourde pour l'esprit qui l'a conçue". Il y a un problème de grandeur, certes, mais ce n'est pas dans l'esprit que la difficulté prend racine. La libération est un projet collectif et Elle est seule. C'est la façon dont je le comprends. Mais à partir de là, les conséquences pour l'esprit sont effectivement très lourdes. C'est peut-être ce que tu voulais dire.


Laisse par : princesse le 02/07/2015 17:53 pour le chapitre Chapitre 1
Salut Willow!

Quel magnifique texte tu viens de nous sortir pour ce merveilleux et inspirant concours.

Tu as utilisé un personnage vraiment original celui de l'elfe... l'égarée... et le choix de ton vocabulaire et de ta syntaxe est très approprié!

Parler à la yoda correspond parfaitement à l'image et au caractère des elfes de maisons si attachés à leur maître tout en n'ayant presque aucune estime pour leur travail.

Ton texte est à la fois beau et profond, mais fluide et superficiel...

C'est difficile à expliquer mais je pense que le fait d'avoir opter pour ce type de présentation, permet au lecteur de mieux rentrer dans l'histoire, de part sa légèreté aussi.

Du coup je te souhaite bonne chance pour le concours!!!

XOXO,
princesse,

Réponse de l'auteur:

Princesse, merci énormément pour ta review ! Elle me rassure tellement ! Je comprends peut-être ce que tu veux dire lorsque tu qualifies ce texte de "fluide et superficiel..." J'ai vraiment voulu garder la forme du discours à la première personne, une rencontre au détour d'une rue. Et l'objectif n'était pas de créer une immersion dans les différentes situations que l'Elfe relate. Je souhaitais plutôt d'une immersion au moment du discours, lorsque l'Elfe raconte. Chacune des phrases est prononcée.

Pour en venir à la présentation, au sens formel, j'avais choisi une mise en page hybride au moment de la publication, avec des […] et avec des paragraphes, ce que tu as pu lire. Puis, entre-temps, j'ai rendu au texte une de ses formes antérieures, pour le coup assez monolithique, mais qui donne plus de sens, d'après moi, à l'utilisation des […], et qui traduit mieux aussi l'aspect monologue. Sauf qu'au final, à cause de mon indécision chronique, je ne sais pas ce que tu penserais de ce texte dans sa nouvelle présentation. Je le précise parce que je voudrais faire justice à ta review. Quoi qu'il en soit, je te remercie encore pour tes mots très encourageants.


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.