S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

95ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 95e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 23 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'équipe des Nuits le 10/11/2019 16:17


Sélections du mois


 

Félicitations à Zakath Nath et Yuro qui remportent la sélection sur Rubeus Hagrid ! Leurs fanfictions recevront une vignette avec notre garde-chasse préféré.

 

Des sapins, des guirlandes et des cadeaux ! En décembre, nous aurons une sélection sur Noël. Venez proposer vos fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant  ici ou bien en répondant à cette news.

 

Enfin, durant le mois de novembre suivez les sentiers obscurs de la magie noire avec notre sélection sur les Horcruxes ! Reviewez et votez pour vos favoris ici.

 

Bonne lecture à tous !


De L'Équipe des Podiums le 07/11/2019 21:46



Ça bouge dans la modé !!!


Suite à la campagne de recrutement du mois de septembre, votre équipe de modération est ravie de vous annoncer l’arrivée de deux nouvelles recrues. Chalusse pour un CDD et LookCatMe pour un CDI.
Bienvenue à elles dans nos rangs !

Nous n’oublions pas Omicronn, qui a réintégré la modération pour notre plus grand plaisir.

Et comme elle ne serait rien sans une cheffe, l’équipe est très heureuse de procéder à la réélection de Caroliloonette !

Félicitations à elles !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 27/10/2019 17:14


14ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 14e édition des Nuits Insolites se déroulera le VENDREDI 1er NOVEMBRE à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L' équipe des Nuits le 25/10/2019 23:49



À voter !

Le froid s'installe peu à peu et rien de tel qu'une petite fanfiction au coin du feu pour se réchauffer, non ? Venez donc choisir le prochain thème des Sélections pour le mois de décembre parmi : Mental Disorders, Nostalgie/Souvenir, Scorpius Malefoy eeeeeeet Noël !

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 octobre 2019, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 19/10/2019 10:36



Ho ho ho !

Faites un.e heureux.se le soir de Noël en lui écrivant une histoire personnalisée et en échange vous en recevrez une, concoctée spécialement pour vous !

Envie de vous laisser porter par la féerie de Noël ? N'hésitez plus et rendez-vous sur le topic de l'Echange 2019


De L'équipe de modération HPFanfic le 13/10/2019 22:22


Reviews pour Morceaux d'une vie

Laisse par : WarmSmile le 24/01/2018 16:18 pour le chapitre Chapitre 12 : Septembre 1991

C'est le permier texte que je lis sur Agusta en tant que personnage principal ^^, c'est une bonne idée de parler d'elle, particulièrement avant la naissance de son fils. J'aime beaucoup les passages avec son mari avant son décès. La fin est triste mais il ne pouvait pas en être autrement en respectant le canon.



Réponse de l'auteur: Merci à toi pour la review Warmsmile ! C'est vrai qu'il n'y a pas beaucoup de texte sur Augusta, d'ailleurs au final je n'en ai jamais lu. J'aime bien écrire sur des persos peu exploités.

Laisse par : Llalie le 25/11/2017 22:49 pour le chapitre Chapitre 13 : Juillet 2007

Tu as réussi à me tirer des larmes avec cette fic. ;o;

Je n'avais jamais vraiment cherché à me mettre à la place d'Augusta, en te lisant je réalise qu'elle a eu une vie difficile. Comme ça doit être dur de devoir voir ton enfant unique dans cet état ! J'avoue que j'étais contente que tu ne termines pas ce texte avec la mort d'Augusta parce que je crois que j'aurais fondu en larmes comme une madeleine. Ce recueil n'est pas très long mais je me suis beaucoup attachée à ce personnage, c'est sans doute la preuve que tu t'es débrouillée comme une chef !



Réponse de l'auteur: Merci Llalie ! En effet je n'ai pas choisi de terminer ce recueil par sa mort. Et merci pour tes compliments qui me font plaisir !

Laisse par : Awena le 27/03/2017 22:26 pour le chapitre Chapitre 13 : Juillet 2007

J'ai bien aimé ce petit receuil, vraiment je t"avais déjà lu pour certains concours je crois mais celui ci vaut vraiment le coup (d'ailleurs tu devrais vrament songer à rajouter des chapitres :P

En fait ce qui me manque c'est peut-être un peu plus d'explicatins sur l'enfance d'Augusta, sur ce qui fait qu'elle est comme ça
ou alros sur ce qu'elle pensait de son petit fils lorsqu'il se révèle en 6-7ème année
Mais sinon je suis tout à fait heureuse d'être tombée avec toi pour cette journée c'était vraiment vraiment une bonne découverte
:)



Réponse de l'auteur: Merci à toi Awena pour toutes tes reviews et tes encouragements. Pour les chapitres supplémentaires j'avoue que je tente d'y réfléchir mais en ce moment le temps et l'inspiration ne sont définitivement pas de mon côté ! A bientôt !

Laisse par : Awena le 27/03/2017 22:21 pour le chapitre Chapitre 11 : Octobre 1986

y aurait-il de l'espoir finalement ?
si je comprend bien le fameux patient en question c'est Lockart non ?
augusta semble si tendre ici, c'est vraimetn un personnage que tu sembles maitriser...
Et Alice, pauvre Alice, c'est drôle comme on dirait qu'elle parle de jeunes enfants dans ce texte alors qu'ils n'en sont plus, mais ce n'est pas plus mal
ça montre quel genre de vie ils ont et combien c'est difficile !



Réponse de l'auteur: Merci ! Je ne sais pas si je maîtrise "Augusta" en tout cas j'ai tenté de comprendre ce qu'elle pouvait ressentir par rapport à tout ça, comprendre cette froideur au premier abord qui se dégage d'elle...

Laisse par : Awena le 27/03/2017 22:18 pour le chapitre Chapitre 10 : Avril 1984

pauvre Neville je pense qu'il a mit du temps à le comprendre mais c'est une relation vraiment tenue qu'il a avec sa grand mère ce garcon
C'est touchant de lire ça parce que dans les livres on a presque envie de ne pas aimer cette grand mère qui semble trop dûre avec son petit fils
Mais ici on comprend....
Et puis quelle chouette idée de montrer un peu du courage que Neville possède :)



Réponse de l'auteur: Je pense qu'en effet elle l'aime vraiment son petit fils, mais c'est pour ça qu'ici j'ai expliqué sa difficulté à exprimer ses propres sentiments, ce qui ne veut pas dire qu'elle ne ressent rien.

Laisse par : Awena le 27/03/2017 22:16 pour le chapitre Chapitre 9 : Novembre 1981

c'est oppressant
vraiment tu enchaine les mots pour faier ressentir la pression qui pèse et écrase le coeur d'Augusta, ça doit effectivement être difficile à vivre
encore une fois c'est vraiment bien écrit, parce qu'on lit le texte rapidement, emporté par la panique d'Augusta et que comme elle on a envie de respirer un bon coup
Bravo !



Réponse de l'auteur: Merci à toi pour les compliments et sur ce que tu me dis sur ton ressenti en lisant celui-là !

Laisse par : Awena le 27/03/2017 22:12 pour le chapitre Chapitre 7 : Janvier 1980

celui-ci tranche avec le précédent mais tant mieux, on sent une nouvelle page qui se tourne, j'aime les phrases qui encardrent le texte, comme pour mieux exprimer la joie
C'est vrai qu'on ne songe pas souvent au fait que Alice et Frank se sont retrouvé comme Lily et James à être parent dans une période difficile



Réponse de l'auteur: Je pense que ça ne devait pas être évident en effet de mettre son premier enfant au monde durant cette période là !

Laisse par : Awena le 27/03/2017 22:10 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977

Oh non mais tu fais exprès j'ai limite envie de pleurer
c'est tellement la plus triste mort que tu pouvais trouver
il y a un aspect poétique par contre ici que j'aime vraimetn et des phrases fortes comme : je me suis endormie épouse et me suis réveillée veuve
ça claque comme on dit
Sans parler d'une certaine retenue qu'on sent dans les mots
Et puis Augusta qui sans prendre vraiment le temps de s'attarder sur sa propre peine, pense à son fils...
ça me fend le coeur mais c'est ça qui est bien :)



Réponse de l'auteur: Merci, oui cette mort il fallait bien l'inclure à un moment, vu qu'on sait qu'il n'est plus en vie plus tard.

Laisse par : Awena le 27/03/2017 22:06 pour le chapitre Chapitre 5 : Juin 1975

ahlala Augusta ne se laisse pas facilement approcher, en fait c'est vraiment drôle parce que j'imagine assez ma mère avoir ce genre d'éhsitation
Alice parait toute mignonne aussi
ça fait un sacré bond dans le temps ici mais finalement je trouve que ça n'est pas gênant, je reste assez curieuse du mari d'Augusta en revanche vu qu'on en parle à demi mot ^^



Réponse de l'auteur: Pour le bond dans le temps c'est vrai que j'ai tenté de faire en fonction des événements de la vie, bon après j'aurais pu trouver un truc dans la scolarité de Frank. Si jamais j'ai une idée, je l'inclurai ^^

Laisse par : Awena le 27/03/2017 22:02 pour le chapitre Chapitre 4 : Septembre 1968

ah celui là je l'adore,il y a tout, : l'aspect poétique du train qui s'éloigne et surtout la difficulté pour Augusta de formuler ses sentiments
et puis la rentrée, c'est toujours un peu magique ^^



Réponse de l'auteur: La rentrée c'est magique et horrible à la fois je trouve, dans le sens où les enfants partent si jeunes pour un long moment. C'est spécial je trouve !

Laisse par : Awena le 27/03/2017 21:59 pour le chapitre Chapitre 3 : Juin à Septembre 1956

c'est tout mignon, tout doux et c'est drôle de voir le mari d'Augusta si attentionné, il rappelle neville en fait je trouve lorsqu'elle dit : presque trop parfois, la maladresse de ce dernier c'est touchant
j'aime assez l'image qui se forme doucement d'unebelle famille :)
(il n'y aurai pas par contre une petite erreur de concordance de temps ?)



Réponse de l'auteur: Merci à toi pour la review ! Pour la concordance des temps il faut que je relise, mais c'est en effet possible !

Laisse par : Awena le 27/03/2017 21:56 pour le chapitre Chapitre 1 : Mai 1954

j'avoue avoir été intriguée par ton recueil sur Augusta londubat, c'est un personnage peu exploité en anfictions et j'étais curieuse d'en savoir plus sur sa vie
J'aime les drabbles aussi parce que je trouve que parfois les mots sont moins nombreux mais encore plus forts pour cette même raison.
Ici Augusta paraît telllement vulnérable face à son chagrin c'est touchant mais ce que j'apprécie c'est le caractère fort qu'on peut voir se dessiner entre les lignes lorsqu'elle parle de faire avaler la maudite feuille par les trous de nez par exeplle.
En celà je t'admire parce que ce n'est pas évident je trouve de faire ressortir son caractère dans une telle situation mais tu y parvient bien, heureusement nous connaissaons le fin mot de l'histoire, bien sûr augusta, que tu aura des enfants
enfin j'ai hâte de lire la suite de ses aventures en tout cas ^^

 



Réponse de l'auteur: Coucou Awena ! Maintenant que j'ai un peu plus de temps dans ma vie, je vais enfin pouvoir répondre comme il se doit à toutes les reviews que tu m'avais laissée. Déjà un grand merci à toi pour avoir lu ce recueil. C'est vrai qu'Augusta Londubat n'est pas beaucoup exploitée dans la fanfiction mais c'est un personnage qui m'a toujours intrigué. Et puis j'ai toujours bien aimé utiliser les personnages plus secondaires de la saga.

Laisse par : Seonne le 13/11/2015 20:39 pour le chapitre Chapitre 13 : Juillet 2007

Bon bah finalement, cette fic se termine sur une petite note d'espoir, et ça fait plaisir à mon petit coeur tout mou. J'adore ce que tu as fait d'Augusta, et ce dernier chapitre la résume très bien à mon goût. Elle est cette femme usée par les années, affaiblie, et pourtant si forte face à tous les malheurs qui se sont abattus sur elle sans répit ; elle est cette femme au grand coeur, qui ne sait pas comment exprimer ses sentiments, sa fierté pour son petit fils, et tant d'autre choses. Elle est vraiment attachante.

Le dernier paragraphe est vraiment porteur d'espoir. Même s'ils ne seront probablement jamais capables de retourner à la normale, ils se sont bien améliorés, puisqu'ils sont capables de lire l'article, de le comprendre et de reconnaître Neville. Ça fait vraiment plaisir de les voir comme ça.

Ta fic m'a beaucoup touchée, et je me sentais toujours un peu en trop en observant ces passages de leurs vies. Les moments que tu nous as racontés étaient tous très émouvants, touchants, et tous beaux d'une certaine manière. Ils sont aussi très personnels, et je pense que c'est ce qui me donnait cette impression d'avoir, en quelque sorte, peur de les gêner.

En tout cas, tu nous montres vraiment l'évolution d'Augusta, et ta fic est magnifique. Ç'a vraiment été un plaisir de la lire.



Réponse de l'auteur: Merci à toi pour cette ultime review sur ce recueil et pour les choses gentilles que tu me dis dedans. Merci pour tout.

Laisse par : Seonne le 13/11/2015 20:29 pour le chapitre Chapitre 12 : Septembre 1991

Encore une fois, c'est hyper triste, et on a quand même une petite note d'espoir. Le début est difficile, et même si c'est tentant que de se dire que ce qu'elle pense est injuste, au final, elle a un peu raison, non ? C'est vrai que ce n'est pas de leur faute, mais c'est normal qu'elle perde patience avec les années - surtout à ce moment là, sans Neville, elle se retrouve livrée à elle même. Ses mots sont durs, et je trouve que ça lui correspond, ce côté un peu bourru.

La fin est aussi très mignonne, mais la dernière phrase fait retomber cet espoir d'un pas vers la guérison. Augusta est devenue un peu aigrie avec le temps. Mais elle doit être tellement malheureuse... Vraiment, elle me touche toujours autant. La douleur ne l'a vraiment pas épargnée au cours de sa vie. J'aimerai tellement voir Alice et Franck guérir en fait, juste pour elle, parce qu'elle a trop souffert et que c'est injuste...

Mais bon, le fait qu'il ait compris ce qu'elle lui disait, c'est quand même une petite victoire, non ?



Réponse de l'auteur: Elle se contente en effet des petites victoires car en effet elle a compris qu'elle n' obtiendrait jamais mieux. Elle aimerait sûrement toujours être forte et ne jamais craquer, mais ce n'est malheureusement pas possible, elle est humaine après tout.

Laisse par : Seonne le 13/11/2015 20:23 pour le chapitre Chapitre 11 : Octobre 1986

Salut Caroliloonette ! Bien qu'ayant fini la lecture de cette fic', je me suis aperçue en recevant les Ràr que je n'avais pas fini de la rewiewer. L'erreur est humaine, mais je me fais un plaisir de corriger la mienne !

Ce chapitre là est tellement... triste. Vraiment, c'est la deuxième fois que je le lis, poutant je suis toujours aussi émue. Le fait que Franck la reconnaisse à peine, même après tout ce temps, c'est vraiment horrible. Je trouve que tu décris super bien ce qu'elle ressend, et c'est d'ailleurs ce qui rend ce texte si tragique.

La fin du texte, avec le café, c'est vraiment superbe. L'évolution vient, lentement, et il s'améliore. C'est quelque chose de simple, un café, pourtant là c'est beaucoup pour elle, et je la comprends. Je sais à quel point c'est horrible quand un membre de sa famille ne nous reconnait pas, et avoir un espoir, même infime, que notre image revienne à sa mémoire c'est énorme. Et je trouve que tu décris ça très bien.

La réaction d'Alice me surprend un peu. Elle a l'air vraiment claire, comme si elle avait surmonté l'accident et revenait complètement à la normale. Pourtant, on a pas forcément vraiment l'impression qu'elle soit plus réactive que lui dans HP5. Mais c'est quand même vraiment adorable.



Réponse de l'auteur: Merci pour ta review Seonne. C'est vrai que c'est horrible pour Augusta, car elle, elle est consciente de tout ça, et ça doit en effet être très difficile à vivre pour elle. Pour Alice, je voulais montrer qu'elle agissait différemment de Frank, mais bin je ne l' imagine pas non plus trop lucide.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.