S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Assemblée Générale 2019


Chers membres d'HPF,

L'Assemblée Générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé, dont dépend Harry Potter Fanfiction, est ouverte depuis hier soir 18h, et se terminera ce dimanche 16 juin à 22h. Les discussions et votes se font ici. Vous êtes évidemment les bienvenus, même sans être inscrits sur le forum !

A bientôt sur un de nos sites, ou lors de cette AG !
De Le Conseil d'Administration le 15/06/2019 21:27


90e Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 90e édition des Nuits d'HPF se déroulera dusamedi 22 juin 20h au dimanche 23 juin 19h59 Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. et celui-ci.


De L'Équipe des Nuits le 13/06/2019 16:19


Les Sélections du Mois


Sélections du mois ~ MAI 2019

Bonjour HPFiens !

L'Équipe des Podiums félicite avec enthousiasme Maiawelle et Akasora pour le succès de leurs fanfictions pour lesquelles le peuple a voté et qui se verront ornés d'une SUPER vignette.

Pour le mois de Juillet, le thème Voyages a été voté. Comme d'habitude, vous êtes invités à proposer vos textes en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Les votes autour du thème Fantômes étant cloturés, nous vous informons que ceux pour le thème de Juin viennent de commencer : le thème Couples improbables y est à l'honneur ! Vous pouvez dores et déjà lire les textes, les reviewer et voter pour vos fanfictions favorites en vous rendant ici.

L'équipe des Podiums vous souhaite une bonne journée !


De L'Équipe des Podiums le 02/06/2019 11:27


89ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 89e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 31 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 18/05/2019 21:30


Les Sélections du mois


Sélections du mois ~ AVRIL 2019

Oyez oyez, peuple !

L'Équipe des Podiums a l'honneur de féliciter R_Even et selket pour le succès de leurs fanfictions pour lesquelles le peuple a voté et qui se verront ornés d'une SUPER vignette.

Et qui dit fin de sélection, dit nouvelle sélection (et oui, c'est un cercle sans fin, comme la vie), le thème Couples improbables sera à l'honneur durant le mois de Juin donc l'équipe vous suggère de faire appel à vos pairing les plus farfelus en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Les votes autour du thème Métamorphoses étant cloturés, nous vous informons que ceux pour le thème de Mai viennent de commencer : le thème Fantôme y est à l'honneur ! Vous pouvez dores et déjà lire les textes, les reviewer et voter pour vos fanfictions favorites en vous rendant ici, ou bien en cliquant ici.

L'équipe des Podiums vous fait des bisous.


De L'équipe des Podiums le 11/05/2019 17:48


11ème Édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 11e édition des Nuits Insolites se déroulera le Samedi 4 Mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !

Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !


De L'Equipe des Nuits le 25/04/2019 21:21


Reviews pour L'héritier

Laisse par : BellaCarlisle le 21/03/2018 22:48 pour le chapitre L'héritier
Hello Labige !

Je sais que ça fait un moment qu'il a été publié mais j'ai beaucoup aimé ce texte sur la naissance de Sirius, plus particulièrement parce que tu te concentres sur le ressenti de ses parents. La souffrance de Walburga est perceptible tout au long, tu as distillé pas mal de détails qui font qu'on ne peut pas se tromper sur ses sentiments. C'est même assez paradoxal d'avoir autant de haine de sa part à un moment qui devrait être réjouissant pour elle.

J'apprécie toutes les références à la famille Black, les émotions colériques de Walburga envers son frère, le fait qu'ils aient besoin d'un hériter pour assurer leur lignée. On en oublie presque que tu nous décris une naissance mais la scène revient par les yeux d'Orion et par la douleur de Walburga.

La fin contraste bien avec le reste du texte, même si on sait d'avance que Sirius fera le déshonneur de sa famille malgré tout. D'ailleurs, j'aime bien ce rappel de l'honneur qui revient souvent, avec les commérages et tout le reste.

Laisse par : Dedellia le 08/01/2018 23:28 pour le chapitre L'héritier
Je trouve ce texte vraiment original. C’est non seulement un personnage peu utilisé, mais aussi un contexte peu fréquent. Je trouve que l’univers qui entoure le couple de futurs parents est bien décrits et qu’on s’y plonge facilement. Tous ces petits détails sur la sorcière qui prédit le sexe du béné et le epndule rendent ton histoire riche.
Puis j’aime le deuxième pount de vue. Même si Walburga blâme son enfant, elle ne réalise pas (ou ne veut pas) admettre que l’âge la rattrape. Bref, l’OS gagne à la présence d’Orion.

Laisse par : Bevy le 25/06/2017 17:33 pour le chapitre L'héritier
Déjà, j’aime qu’une partie de ton histoire soit du point de vue d’Orion, qui est si effacé d’ordinaire par rapport à sa dictatrice de femme (sérieusement, chez les Black, ce sont les femmes qui portent la culotte entre Bellatrix et Walburga. Et même la maman de Dora n’est pas en reste je pense). Le rapport à la maternité, non par amour mais par nécessité, le devoir d’avoir un héritier mâle et surtout pas une fille première née, défaite de la noblesse des sang purs et de leurs coutumes et biens retrancris du point de vue d’Orion. Et le frère de Walburga peut se faire du soucis quand on sait que c’est Sirius qui vient au monde. Alphard a la belle vie au final, le bougre, pas de femme à entretenir, pas de gosses, pas de responsabilités familiales et sans doute un droit à l’erreur plus large que ça sœur, qui a dû sacrifier beaucoup de chose pour devenir ce qu’elle est. Une sorcière respectée, crainte et désirée par la société sorcière. D’où son désir de ne pas sacrifier ça pour un gosse dont elle n’estime pas avoir besoin. Encore une fois, chaque fois que je lis un texte sur elle, j’ai l’impression qu’elle n’aime ni son mari, ni son frère, ni ses fils et ni son elfe de maison !
La douleur de l’accouchement , sa crainte d’avoir une fille ( par superstition ? ) et sa haine de l’enfant est vraiment bien retranscrit. Mais même si Walburga est soulagé que ce premier né soit un garçon, qu’elle lui prédit un bel avenir, je doute qu’elle aime vraiment.

Bref, ma review peut te paraitre confuse, mais j’ai vraiment aimé ce texte !

Laisse par : lamaraudeuse le 30/10/2016 15:24 pour le chapitre L'héritier

j'adore ça représent tout a fairt l'image que je me fais de  Walburga


Laisse par : Ailuighp le 09/07/2016 16:29 pour le chapitre L'héritier

Il est beau cet OS...
Ce texte nous apprend qu'il faut toujours avoir confiance pour ce genre de choses... Laisser faire le destin...


Laisse par : Asumi le 14/04/2016 22:28 pour le chapitre L'héritier

Je trouve ce onze shot vraiment super, il reflète parfaitement l image d une sang pur éploré par sa possible mise au monde d'une fille, d un non héritier ! Vraiment super top


Laisse par : Satchre le 10/03/2016 11:08 pour le chapitre L'héritier
Ce texte est absolument sublime *.* Sérieusement, je ne sais pas depuis combien de temps je n'en avais pas lu un aussi bon, Labige. Tu as réussi à rendre toute l'ambiance malsaine qui imprègne la vie d'Orion et Walburga, poser tout le décor pour une enfance horrible qui attend Sirius. On a l'impression de respirer cette atmosphère immonde qu'imprègnent les pensées de Walburga, et un peu d'Orion parce que c'est un duo dont tu as magnifiquement exploité le potentiel. J'ai adoré la manière dont tu glisses du mari à la femme, dont tu expliques progressivement tout ce qui se joue autour de cette naissance. J'aime l'image que tu renvoies de Walburga, l'empire sur lequel elle désire régner éternellement comme à ses vingts ans en refusant l'emprise du temps que son mari souligne implacablement. Les enjeux familiaux aussi que tu as bien rendus. La dimension psychologique est super et l'accouchement est d'un réalisme effarant. La maison malsaine, les cris, la douleur, la haine et puis ce pragmatisme de base quand Orion dévoile le sexe de son fils. Je perds mes mots pour te dire à quel point j'ai adoré ce texte ♥ Un immense bravo à toi et merci beaucoup pour cette lecture qui m'a coupé le souffle.

Laisse par : Catie le 24/12/2015 12:05 pour le chapitre L'héritier

O_O

Je suis sans voix. Sérieux. Je sais pas quoi dire. Ce texte m'a scotché. Heureusement que je suis toute seule chez moi, mon père me demanderait pourquoi j'ai la bouche ouverte toute seule face à mon écran s'il me voyait. Bref. Que dire ?

J'ai été bouleversé par ce texte. Je l'ai trouvé... horrible. Y a pas d'autres mots. C'est atroce. Ces sentiments qui sont totalement opposés à la joie normalement supposée pour une naissance, ça mettrait presque mal à l'aise. On ressent très bien le besoin totalement maladif d'avoir un garçon, l'obsession sans fin de Wallburga, et c'en est dérangeant. Cette haine d'un enfant pas encore né, cet enfoncement dans la folie, on se sent submergé et ça m'a foutu des frissons.

On sent tout au long du texte l'évolution des sentiments de Orion et de Wallburga, comme s'ils s'enfonçaient dans la noirceur.  Wallburga qui est totalement désespérée, la description de tout de ce qu'elle a fait pour connaître le sexe du bébé, et Orion qui dit même que si elle ne veut pas il la forcerait, j'ai trouvé ça mais tellement horrible !

Et puis même la fin, ils sont si soulagés d'avoir un fils, mais non on sait parfaitement ce qu'il va se passer, et ce n'en est que plus affreux.

Je dis c'est horrible et tout, mais c'est parce que j'ai adoré ton texte hein. :mg: Tu as su retranscrire une ambiance vraiment glaçante, avec beaucoup de justesse, qui prend vraiment aux tripes. C'est extrêmement bien écrit, très prenant, presque hypnotisant. Tu as su extrêmement bien décrire ce monde dérangeant des Sang-pur, ce besoin de briller en société, d'avoir un héritier mâle, et franchement, bravo pour ça. C'était magnifique.

 

Ma review doit être un peu décousue, désolée. x) J'espère qu'elle reste quand même compréhensible. Je te souhaite un très joyeux Noël Lab, plein de bisous. ♥


Laisse par : blantello le 12/11/2015 13:28 pour le chapitre L'héritier
Alors, j'ai plusieurs points à aborder, sous la forme de 3 paragraphes et 12 sous-paragraphes. Bien, commençons, hum hum.
*évite les jets de tomates*
Ok, ok je fais court!

Tout d'abord j'ai lu plusieurs de tes autres fics ( beaucoup d'O.S.) et je dois dire que j'aime vraiment ta façon d'écrire et de revisiter le canon!
(L'affaire Waterhaja m'a bien fait rire!)
Et comme je ne pense t'avoir beaucoup laissé de reviews: Mea Culpa, parce que je suis fan!

Ensuite ( c'est le 2ème point sur 3, t'inquiètes j'ai bientôt fini :D ), ton idée de concours m'a pas mal plu, et vu la quantité de textes qui a suivi, je pense que tout le monde a trouvé que c'était une bonne idée. Alors imagine, moi, la petite lectrice perdue, mais TRÈS contente, au milieu de toooouuuuutes ces fics qui ont pullulées!
´Fin bref, bonne idée à retenir et à passer à la postérité.

Et en conclusion ( oui je suis en train de te faire un commentaire composé de français même si j'ai déjà passé le bac! ;) ), je te donne quand même mon avis sur cette fic de l'Happy Blackday, et comme tu le dis, même si c'est plus centré sur Walburga, ça permet tout de même de comprendre la relation de Siruis avec sa mère.
J'ai très apprécié donc congratulation ( à dire avec l'accent français en anglais)!

Et d'ailleurs comment vous faites pour qu'il n'y ait pas 2 textes qui soient sur le même anniversaires de Sirius? Vous vous mettez d'accord avant, genre moi je prends cette anniv´ et toi celui la ou c'est juste du hasard?
Les voies de l'écriture sont bien impénétrables pour moi!
Bon ba j'aurais quand même pas fait court!

Laisse par : Seonne le 11/11/2015 21:40 pour le chapitre L'héritier

Ton texte est superbe ! Je l'ai vraiment adoré ! Tu nous montres Walburga comme un personnage à la psychologie compliquée à saisir, et qu'elle crée son monde autour d'elle, et j'adhère totalement à cette vision du personnage. Tout est très prenant, les relations que tu dépeins entre les différents membres de la famille, et le caractère que tu donnes à chacun des personnages.

Walburga fait très "Black", et c'est un des atouts de ton texte : on retrouve bien la femme qui injurie tous les autres en se croyant au dessus de tous, trop supérieure pour pouvoir être comme eux - trop supérieure pour avoir à être déformée comme eux, endurer ces souffrances comme eux. Et à côté le point de vue d'Orion, qui nous dit qu'elle n'est pas forcément tant au dessus des autres. Leur relation est très crédile, j'ai adoré !

J'aime aussi l'image que tu montres de ce prémice de relation entre Sirius et sa mère : avant même qu'il ne naisse, elle le hait déjà. Ce qui laisse imaginer qu'elle ne pourra jamais vraiment l'aimer. C'est intéressant, et ça permet bien d'expliquer pourquoi son fils la hait, lui aussi, pourquoi il devient cet élément divergent de la famille. Et son désespoir car elle pense qu'il sera une fille... Ça aussi, très Black, très aristocratique, et on retombre sur son image de supériorité : elle ne veut pas être discréditée, ni devoir être enceinte à nouveau.

En tout cas, je l'ai trouvé très touchant. Et les deux phrases qui constituent l'unique dialogue sont une parfaite conclusion, et très bien trouvée, surtout la réplique de Walburga. Ça correspond bien à leur façon de penser. Alors, vraiment, merci pour ce OS sublime !


Laisse par : Mary-m le 09/11/2015 16:42 pour le chapitre L'héritier
Je viens d'aller relire ton texte juste pour le plaisir. Le résultat est le même à la seconde lecture, j'adore toujours autant.
Je ne sais pas ce que j'aime le plus dans ton texte...ta façon de dépeindre les parents de Sirius, ta façon d'écrire ses doutes quant à cet enfant et si ce n'était pas un garçon ?!...Je trouve ta description de l'accouchement très réaliste. La relation entre les parents de Sirius est intéressante et le fait qu'elle ne veut pas que son mari la voit dans ce moment est tellement crédible. J'ai plongé dans ton texte directement sans devoir me forcer.
Je trouve ta façon d'écrire très agréable et c'est un plaisir de te lire.
Je ne sais pas pourquoi mais j'ai adoré, ces deux phrases :
« Il s'appellera Sirius, affirme-t-il.
- Il saura briller, je te le promets, dit Walburga, rassurée.»
Merci pour ce beau moment de lecture.
Mary

Laisse par : weasley16 le 08/11/2015 18:12 pour le chapitre L'héritier

Alors, c’est vraiment la famille Black malsaine à souhait ! Il y a un tel rapport de haine à soi, de haine à l’autre dans les relations qu’entretiennent Wallburga et Orion que ça m’a fait un peu peur. ^^

Non, en réalité, je trouve cet OS vraiment très très bien. Le dégout que Wallburga à pour elle-même et qui se confond avec celui qu’elle éprouve déjà pour son fils m’a fait frissonner. On comprends peut-être mieux ce rapport amour/haine avec un fils qui l’a tellement déçue, elle qui a du mettre tant de choses de coté à sa naissance. Tu montres une femme qui à un désir de pouvoir et de puissance et qui, cependant, par son sexe, ne peut expérer briller que par sa beauté. On a vraiment l’impression qu’elle hait son sexe qui l’empêche de prendre l’ascendant sur Orion, de décider et également de tellement redouter d’avoir une fille. C’est très représentatif d’une société aux lois sociales oppressives, notamment pour les femmes. On comprends (en tout cas, moi j’ai cru comprendre que) toute sa folie, sa colère était causé par son « action limité » dans le monde, toutes les rêgles qu’on lui impose de respecter, alors qu’elle veut briller. Du coup, avec cette fin,  « il saura briller »  et cette tendresse bizarre qu’elle semble éprouver tout de même pour son fils,  on se dit qu’elle à reporter ce désir de « pouvoir » sur Sirius en espérant le voir réaliser tout ce qu’elle n’a pas pu faire. Elle a évidemment été déçue. Ou fière peut-être un peu, inconsciemment. Enfin, je sais pas. En tout cas, c’est une vision vraiment très intéressante du personnage, mais on a, du coup, un peu de mal à s’expliquer la naissance de Regulus. Peut-être s’est-elle dit que finalement, avoir un fils lui assurait plus de pouvoir ?

Désolée, ma review est sans doute confuse, aha, mais j’ai vraiment beaucoup aimé !


Laisse par : Ellie le 07/11/2015 16:31 pour le chapitre L'héritier
J'ai beaucoup aimé ! C'est super intéressant comment tu as dépeint Walburga et Orion, et j'ai vraiment été emportée par la façon dont tu as narré tout ça, passant d'un à l'autre, ça coulait tout seul, c'était vraiment bien fait !

Le seul petit détail auquel j'ai pas tout à fait adhéré est vu la façon absolument catégorique dont Walburga parle de ses sentiments sur les enfants, je ne vois pas dans quel univers elle aurait accepté d'avoir Regulus XD Même si c'était un accident, vu ce que tu lui fais penser, je la vois plus se faire avorter et faire passer ça pour une fausse couche que mener une autre grossesse à terme.

Mais à part ça, vraiment, j'ai beaucoup aimé !

Laisse par : Eanna le 06/11/2015 16:11 pour le chapitre L'héritier
Ta fic pourrait faire un excellent manifeste pour la chasteté et l'abstinence :mg: Faites des gosses qu'ils disaient...
J'ai beaucoup aimé cette fic vraiment réaliste sur l'accouchement et la grossesse (enfin, réaliste, tout dépend des femmes, ma mère était radieuse et très jolie à chacune de ses grossesses, mais elle a eu de la chance^^), c'est vraiment intéressant. J'aime aussi beaucoup toute cette angoisse que tu crées autour du sexe de Sirius, le fait que si le bébé est une fille, tout est fini pour Walburga, elle aura souffert pour rien, et en plus elle aura une gamine sur les bras dont elle ne veut pas. Pour toi, est-ce que Walburga a été particulièrement dure et sévère avec Sirius durant son enfance ? Ta fic pourrait justifier ça, même si elle est soulagée à la fin, ça l'enlève rien au fait qu'elle ne veut pas du gamin, qu'elle en veut à son frère de ne pas se charger de perpétuer la lignée, et que même si Orion ne la laissera pas tomber pour faire un héritier, Sirius est un fardeau dont elle se serait bien passée.
Puis tu décris bien la condition de la femme à cette époque (c'était il y a 50 ans, mais dans la société sorcière ça équivaut à 100 xD), le fait qu'elle n'a pas le choix face à son mari qui veut un héritier, n'hésitera pas à la forcer pour obtenir ce qu'il veut, ne lui laisse pas le choix du prénom, considère sa femme en train de souffrir avec gêne, au lieu de vouloir la soutenir - elle le lui a interdit, mais il pourrait en avoir envie, non tout ce qu'il veut c'est savoir s'il a un fils -, bref, c'est vraiment sombre comme texte, mais ça m'a beaucoup plu Labige ! :D

Laisse par : Ocee le 05/11/2015 22:58 pour le chapitre L'héritier
J'ai bien aimé le réalisme de l'accouchement et puis c'est bien écrit, ça se lit tout seul même si, je dois l'avouer, Walburga et Orion sont loin d'être des persos qui m'intéressent et sur lesquels j'ai une vision définie.

Malgré ce dernier fait, j'ai été un peu surprise qu'elle ne veuille pas d'enfant et le déteste à l'avance vu qu'elle a eu deux mioches au final. Je suis curieuse d'avoir ton explication du coup. Est-ce que bébé Sirius a eu raison d'elle et a réussi à la ramollir (quitte à être foutue physiquement, autant continuer ? XD) Parce qu'elle l'a son héritier, maintenant, donc elle pourrait avoir la paix désormais, laisser une nourrice s'en occuper, faire un régime et redevenir la "reine m'as-tu-vu" des Black que tu dépeins. A moins que Regulus soit un accident mais, dans ce cas, pourquoi en est-elle venue à l'aimer autant alors que, d'office, elle a détesté Sirius pour tout ce qu'il lui faisait subir ? Elle aurait eu une fille, il aurait fallu recommencer pour rattraper le coup mais, là, pourquoi se farcir tout ça à nouveau (elle le dit elle-même à un moment d'ailleurs, elle ne veut pas de fille pour ne pas revivre cette immondice) ? Même si elle semble rassurée à la fin, est-ce qu'elle s'est vraiment radoucie au point d'en vouloir un deuxième ?

En fait, tu présentes plusieurs aspects dans ce rejet des gosses et, sachant qu'elle en a eu un deuxième qu'elle a aimé, ça construit un personnage assez confus, j'ai l'impression qu'elle ne sait pas vraiment ce qu'elle veut :
- elle dit ne pas vouloir d'enfant pour rester belle et puissante (à moins que ce soit une fausse excuse parce qu'elle n'arrive pas à en avoir ? mais pourtant ses reproches à Alphard semblent sincères et j'aime bien d'ailleurs cette vision de "s'il avait fait le boulot, je n'aurais été obligée à rien", c'est un des aspectes que je préfère) ;
- mais il est dit qu'ils ont essayé plein de fois d'en avoir (si elle n'en voulait pas, pourquoi tant d'essais ? à moins qu'elle ait menti à son mari du coup et qu'elle n'essayait pas vraiment, elle ?)
- parce qu'un héritier assoit sa position et donc la rend encore plus respectable et respectée aux yeux des autres (et d'un autre côté elle pleure sur sa beauté qui lui apportait du respect... elle est partagée entre deux types de respect donc... en plus, sans gosse, on murmurait qu'elle était stérile donc perte de respect... m'enfin, y'a peut-être mélange entre ce que son mari croit et sa propre vision des choses à elle vu qu'on alterne les points de vue, peut-être qu'elle s'en fichait des commérages)
- ensuite on a l'impression qu'elle déteste son enfant non pas parce qu'elle n'en voulait pas mais parce qu'elle a peur que ce soit une fille (ce qui explique le soulagement final : c'est un mec donc elle ne sera pas obligée d'en refaire un... mais dans ce cas, pourquoi Regulus ? et ça m'a fait bizarre qu'elle soit soulagée au point de dire qu'il brillera alors qu'elle ne voulait pas de gosse qui lui volerait la vedette/le pouvoir - est-ce qu'elle s'est finalement faite à l'idée de ne plus être la seule à régner ?)

Bref, c'est peut-être aussi le flot d'hormones et surtout la douleur qui agissent (et puis après tout, c'est une Black cinglée, peut-être qu'elle aime juste détester tout ce qui n'est pas elle pour n'importe quelle raison) mais voilà, je me demande ce qu'elle pense vraiment au final vu que c'est une femme qui se pense forte, est-ce qu'elle ne voulait vraiment pas de gosse mais qu'elle a cédé à la pression de la société et, si c'est bien ça, pourquoi en faire un deuxième et comment en vient-elle à l'aimer ? (à moins que Regulus soit le fils d'un amant ? ^^ parce qu'il ne semble pas y avoir vraiment d'amour entre l'Orion et la Walburga que tu dépeins...)

Bon, à ce rythme, il va me falloir un an pour lire et reviewer tous les textes de la série :_: Mais j'ai détaillé pour t'expliquer pourquoi j'ai eu du mal à accrocher à ta Walburga, je la trouve un peu confuse et cette vision de "je ne veux pas de gosse pour préserver mon physique/mon pouvoir" n'a pas réussi à me convaincre vu ce qu'on sait du personnage (deuxième gosse). En tout cas, comme le montre cette longue review, c'était intéressant à lire, ça m'a permis de réfléchir au personnage, ce qui est toujours bon à prendre ^^

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.