S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

97ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 97e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 25 janvier à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'équipe des Nuits le 20/01/2020 12:21


Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de mars 2020 sont ouverts ! Arriverez-vous à choisir entre : Sang-Pur, Lemon, Recueil de drabbles ou Serdaigle ?

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 janvier 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 15/01/2020 16:28


Sélections du mois


Félicitations à Lyssa7 et Eanna qui gagnent la sélection de Noël ! Leurs fanfictions recevront une jolie vignette qui brille de mille feux.

Vous avez des idées pour améliorer les Sélections ou vous aimeriez en parler plus souvent et répondre à des défis, n'hésitez pas à vous rendre sur nos nouvelles pages : Les Eurêka des Sélectionneurs et Le Club des Sélectionneurs.

Pour février 2020, vous avez choisi le thème Enquête. Venez donc proposer vos deux fanfictions préférées en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de janvier, plongez dans nos OS tour à tour émouvant, drôle, tragique et léger. Il y en a pour tous les goûts ! Reviewez et votez pour vos favoris ici.

Bonne lecture à tous !


De L'équipe des Podiums le 03/01/2020 15:35


Voeux de bonne année et mouvement dans l'équipe


L'équipe de modération HPF vous adresse ses meilleurs voeux pour une année 2020 riche en inspiration pour voir éclore de nouvelles fics !

Un grand merci à Zakath Nath qui quitte aujourd'hui notre équipe de modération. Nous la remercions pour tout le travail effectué et lui souhaitons une bonne continuation !

A très bientôt pour de nouvelles aventures sur HPFanfic !!!

L'équipe de modération HPF
De Equipe de Modération HPF le 31/12/2019 21:21


15ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 15e édition des Nuits Insolites se déroulera le VENDREDI 3 JANVIER à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 30/12/2019 20:16


Assemblée Générale Extraordinaire


Bonjour,

Une Assemblée Générale Extraordinaire est présentement en cours sur le forum de l'association. Les membres et non-membres de l'association Heros de Papier Froisse sont invités à y participer. Les votes sont toutefois réservés uniquement aux membres. La clôture de l'AGE aura lieu le 3 janvier 2020 à 14h.

Au plaisir de vous y croiser !


De Le Conseil d'Administration le 27/12/2019 21:42


Reviews pour Au rythme de tes soupirs

Laisse par : Bevy le 24/06/2017 16:32 pour le chapitre Au rythme de tes soupirs
Tu sais que j’aime ce texte hein. Pour cette vision désabusée du couple Ginny-Harry. Pour Ginny au bord de la crise de nerfs, qui ne sait plus quoi dire, quoi faire avec Harry ( et sans doute avec elle-même, Harry ne l’aide pas franchement à avancer). Que je plussois cet Harry largué et paumé, qui vit dans le passé, qui ne peut pas aller de l’avant et reste attacher à ses vieux fantômes. Le plus terrible je crois, cette phrase sur Cédric, quand il demande s’il serait heureux, s’il était en vie, et si eux deux, ils sont heureux.
Ça apparait trop peu dans les fics, mais pour moi, ce passage à vide de Harry est une obligation, et je pense qu’il ne trouve vraiment un réel sens à sa vie, à son existence que quand les enfants arrivent ( bon, même si on repassera pour le choix des prénoms, tu es d’accord !)
Bref, un texte triste mais réaliste. Et je suis méga contente que tu l’ais écrit pour moi ^^.

Laisse par : Samantha Black le 22/05/2017 15:39 pour le chapitre Au rythme de tes soupirs
Oula ! C'est déprimant comme texte. Je dois t'avouer que ce n'est pas le genre de textes qui m'attirent d'habitude car déjà je n'aime pas lire sur Harry (7 livres de son POV c'est suffisant selon moi) et aussi car je ne suis pas une fan des textes en "je". Alors, honnêtement, je n'ai pas aimé ce texte, pas parce que c'est mal écrit ou quoi que ce soit mais car les personnages m'ont un peu agacée en fait. Harry qui porte toute la misère du monde sur ses épaules et Ginny que je trouve tellement lasse, découragée. Pour moi, c'est une battante cette fille et là on a l'impression qu'elle a perdu tout son peps. J'imagine que cela s'explique par le fait que les années passent et Harry transporte cette mélancolie avec lui, cette culpabilité. Quand il a commencé à parler de ses récits de guerre et que Ginny ne voulait pas les entendre (je comprends pourquoi, même si on veut aider ceux qu'on aime parfois on est pas armé pour faire face à ce genre de choses), je me suis dit que Harry aurait sérieusement besoin d'aller voir un psy (si ça existe dans le monde sorcier). Après je suis à peu près certaine que c'est le genre de personne à dire que non il n'a pas besoin d'aller parler à quelqu'un. Le problème c'est qu'on dirait là qu'il traîne sa mélancolie et limite qu'il se complaît dedans.

Après c'est une histoire de goût le fait que je n'ai pas apprécié ce texte parce qu'à part ça j'ai trouvé que ce petit OS était bien écrit et que le rythme de l'histoire était bien trouvé. :)

Réponse de l'auteur:

J'adore parce que tu dis que tu n'as pas aimé mais  tu as tout compris ! xD Je n'aime pas plus que ça ce couple aussi, et je voulais vraiment montré en quoi. Ta review résume parfaitement ce que j'ai tenté de faire passer de manière plus alambiquée. Nan mais je vais carrément la mettre en résumé ^^ clairement harry est une tête à claque et Ginny elle est forte, mais jusqu'à quel point on peut être fort ? Si elle reste avec Harry, je l'imagine complètement prise au piège de sa mélancolie. Et oui ce type a sérieusement besoin de consulter, en même temps il a pas eu une vie toute rose... Oui mais ce faire plaindre toute une vie c'est pas normal non plus. Bref, merci de pas avoir aimé du coup, parce que en vrai tu as ressentie ce que je ressens moi-même. Du coup de câlins pour toi ! ;D


Laisse par : Eejil9 le 22/05/2017 08:29 pour le chapitre Au rythme de tes soupirs

Wow, ça me fait penser à mon couple, sauf que mon copain n'est pas un héros et que je n'ai plus la patience de Ginny.

Hmm, du coup ton texte est très très beau, mais il m'a fait me sentir super mal du coup je suis sûre que cette review ne ressemblera à rien. 

C'etait magnifique, cette adresse au tu, la place que prennent tes mots. C'est drôle parce que quand je lis tes textes, j'ai l'impression que c'est comme dans cette citation à propos du nouveau roman, je sais plus qui a écrit ça (Robbe Grillet peut être) : "ce n'est plus l'écriture d'une aventure mais l'aventure d'une écriture". Sauf que chez toi c'est vachement mieux que le Nouveau roman. C'est l'aventure d'un enfant écriture parce que dans tes textes, il n'y a plus d'aventure. Les sentiments aussi s'épuisent, et il y a tes mots, si beaux, si travaillés, qui prennent toute la place. 

Ton texte est magnifique mais j'ai tellement eu envie de crier "réveille toi !" à mon copain ces derniers temps et j'ai tellement lutté contre ses fantômes et ses soupirs que je n'ai pas réussi à l'aimer (ton texte). D'habitude je sais me défaire de mes affects pour commenter mais là j'en ai été incapable. Tes mots sublimes, ton thème si juste - je ne vois pas Harry de la même manière dans mes textes sur l'après guerre parce que je le vois dans le déni du traumatisme et je le vois se jeter à corps perdu dans son boulot d'Auror, dans son couple, juste pour oublier, ne pas penser à la guerre... jusqu'à ce que ça lui retombe dessus - mais ta lecture est très vraie, peut être plus vraie que la mienne. Tout est incroyable dans ton texte et pourtant j'ai été trop touchée, trop proche peut être du ressenti de Ginny. Je me suis juste pris une claque en fait, une magnifique claque, mais j'ai pas réussi à aimer. Ça fait trop mal.

Tu comprends ce que je veux dire ?



Réponse de l'auteur:

Oh ma mouthe !! :câlin: Je voulais pas que tu te sentes mal (*bah évite d'écrire des textes aussi déprimant alors* couché brutus.. c'est mon double démoniaque fait pas attention :mg:) Nan mais je m'en veux, appelons les oubliators pour effacer ta lecture ! Aie vraiment je devrais arrêter d'écrire des trucs comme ça, même moi je me fais chialer je te jure. En tout cas je ne t'en veux pas de ne pas avoir aimé parce que tes compliments ils sont trop touchant. Tout ce passage sur le nouveau roman... Mais mais mais... je suis trop touchée. :coeurs de dragon: Mais je suis désolé. Mais je suis trop touchééééé ! Des gros câlins pour toi, à la fois pour te réconforter et pour te remercier ! T'es une fille trop chouette (en même temps normal tu es une ma mouthe héhé) Bisouxeu


Laisse par : Lyssa7 le 25/03/2017 14:25 pour le chapitre Au rythme de tes soupirs
C'est beau. C'est magnifiquement triste mais c'est beau. Je ne m'imagine pas Harry autrement que poursuivi par les ombres de son passé alors le héros déchu que tu dépeins dans ce texte m'est familier. Ginny me fait énormément de peine mais je connais aussi cette sensation, après les disputes, que tout ira mieux. Comme elle, je savais que ce n'était qu'un leurre, que les soupirs reviendraient forcément.

Ta dernière phrase est... terriblement juste. Incroyable. Vraie. Comme dans tous tes textes.

Cet os m'a émue, il m'a aussi fait frissonné. On a envie de gifler Harry pour qu'il se réveille, qu'il cesse de vivre dans le passé, mais comme Ginny on sait que ça ne sert à rien, que c'est un être brisé.

Bravo pour ce très bel os !
Lyssa

Réponse de l'auteur:

Waouh ! Lyssa tu m'as donné la chair de poulette ! (oui ça existe, ce sont des poules plus canon :mg:) Nan mais on est d'accord qu'avec le Harry des 7 tomes on s'imagine difficilement un père de famille tout à fait sain dans sa tête. Il est névrosé et voudrait que sa vie entière soit compliquée juste pour pouvoir se plaindre de tout et tout gâché même le meilleur. Les disputes je crois que c'est universel, malheureusement quand les sentiments sont là, c'est compliqué de ne pas espérer que tout ira mieux... Mais il y a ce soupir final, celui qui chuchote à nos oreilles qu'un jour on baissera aussi les bras. Je me déprime toute seule * part relire ta review* bah ça va pas mieux, tu me donnes envie de chialer, bravo hein, oui BRAVO Lyssa, du bon boulot ... *ronchonne* Bon j'arrête de dire des bétises, et te dis un immense MERCI pour tous tes compliments, tu remplies mon coeur de hobbit plein d'étoiles. :câlin:


Laisse par : Layi le 21/01/2017 11:45 pour le chapitre Au rythme de tes soupirs

J'accroche moins à ce texte... Mais certainement car le couple Ginny/Harry m'agace. Ce rôle de "faire-valoir" de Ginny m'épuise, même si dans ton texte on la sent consciente des choses. Mais tout comme Ron et Hermione, je trouve que c'est un couple voué à l'échec si un electrochoc ne les traverse pas. Pour moi Harry et son attitude paralyse complètement l'énergie de Ginny à avancer et tu le restranscrit très bien. Même si du coup, c'est dérangeant. 


En tous cas j'aime beaucoup ton style, très soigné, très travaillé. Tu es agréable à lire. 



Réponse de l'auteur:

Oh c'est clair pour moi aussi le couple Ginny/Harry est voué ! Du coup c'est ce que j'ai tenté de mettre en place ici. Ce soupir à la fin qui rend tous ses efforts complètement inutile. Ils tournent en rond tout les deux comme deux hamster... Après je les imagine continuer perpétuellement dans cette routine. Un peu déprimant comme couple, voir surtout dérangeant comme tu le dis si bien. C'est pas permis de faire des enfants dans ces conditions ! Parents indignes ! :mg: Merci beaucoup pour tes compliments :câlins: 


Laisse par : Sectumsempra le 12/10/2016 06:12 pour le chapitre Au rythme de tes soupirs

J'ai beaucoup aimé ce texte, ta vision de leur relation est originale et intéressante, elle est parfaitement crédible je trouve, beaucoup plus qu'une relation parfaite dégoulinante de bonheur. Et Ginny "étouffée" par le fait que sa seule reconnaisssance soit en tant que "femme de l'Elu" c'est exactement comme je l'imagine donc ça me fait plaisir de le voir écrit. J'apprécie aussi le fil conducteur du soupir, c'est une bonne idée d'autant plus qu'il colle à Harry comme à Ginny, et tu l'as bien utilisé, au début, à la fin, un peu entre les deux, mais pas trop.

Le style est bon aussi, vraiment très bon même, c'est fluide, bien rythmé et bien organisé, c'est un véritable bonheur de te lire. Bravo à toi pour ce texte et bonne continuation pour tes autres écrits.



Réponse de l'auteur: Bon, j'ai mis du temps à répondre, parce qu'en vrai je savais pas trop comment tourner mes ràr, déjà que je suis nulle pour les faire en temps normal, quand je reçois des reviews comme les tiennes (ce qui n'arrive pas souvent é_è) bah je bloque totalement, tellement je suis émerveillée ^^ Donc tu l'auras compris ta (tes?)review(s) m'ont vraiment accrochée(s) un sourire aux lèvres. Surtout que je n'avais aucun retour sur ce texte en particulier. Je suis vraiment ravie de constater qu'on partage la même vision sur le couple Harry/Ginny. Je grimace souvent quand je lis sur ce couple (et aussi en lisant l'épilogue Arrrrgh) la vision rose bonbon de la famille unie j'y crois pas trop surtout avec leur passé. Alors oui on peut surmonter les épreuves, on peut choisir de vivre dans le présent... Mais je ne suis pas certaine que Harry soit un garçon à réfléchir comme ça. 0 l'inverse de Ginny qui est plus positive, mais pour moi elle est tirée vers le bas par Harry. Voilà voilà je parle beaucoup, mais retiens que tes mots m'ont vraiment fait plaisir, surtout sur un texte aussi pessimiste que celui-là, et merci pour tes compliments sur mon style ! Des free hugs pour toi ! :D

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.