S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de mars 2020 sont ouverts ! Arriverez-vous à choisir entre : Sang-Pur, Lemon, Recueil de drabbles ou Serdaigle ?

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 janvier 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 15/01/2020 16:28


Sélections du mois


Félicitations à Lyssa7 et Eanna qui gagnent la sélection de Noël ! Leurs fanfictions recevront une jolie vignette qui brille de mille feux.

Vous avez des idées pour améliorer les Sélections ou vous aimeriez en parler plus souvent et répondre à des défis, n'hésitez pas à vous rendre sur nos nouvelles pages : Les Eurêka des Sélectionneurs et Le Club des Sélectionneurs.

Pour février 2020, vous avez choisi le thème Enquête. Venez donc proposer vos deux fanfictions préférées en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de janvier, plongez dans nos OS tour à tour émouvant, drôle, tragique et léger. Il y en a pour tous les goûts ! Reviewez et votez pour vos favoris ici.

Bonne lecture à tous !


De L'équipe des Podiums le 03/01/2020 15:35


Voeux de bonne année et mouvement dans l'équipe


L'équipe de modération HPF vous adresse ses meilleurs voeux pour une année 2020 riche en inspiration pour voir éclore de nouvelles fics !

Un grand merci à Zakath Nath qui quitte aujourd'hui notre équipe de modération. Nous la remercions pour tout le travail effectué et lui souhaitons une bonne continuation !

A très bientôt pour de nouvelles aventures sur HPFanfic !!!

L'équipe de modération HPF
De Equipe de Modération HPF le 31/12/2019 21:21


15ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 15e édition des Nuits Insolites se déroulera le VENDREDI 3 JANVIER à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 30/12/2019 20:16


Assemblée Générale Extraordinaire


Bonjour,

Une Assemblée Générale Extraordinaire est présentement en cours sur le forum de l'association. Les membres et non-membres de l'association Heros de Papier Froisse sont invités à y participer. Les votes sont toutefois réservés uniquement aux membres. La clôture de l'AGE aura lieu le 3 janvier 2020 à 14h.

Au plaisir de vous y croiser !


De Le Conseil d'Administration le 27/12/2019 21:42


Echange de Noël 2019


/! FLASH INFO EXPRESS /!


Comme vous avez pu le constater le forum est de nouveau hors service en ce 24 décembre.

Afin que l'Échange de Noël 2019 puisse tout de même se dérouler dans les meilleures conditions nous avons transmis aux participant.es l'adresse mail de leur enfant sage.

Si jamais vous n'avez pas reçu notre mail, contactez-nous sur notre adresse mail :

hpf.moderation[at]gmail.com


Passez de belles fêtes de fin d'année et à très vite !

L'équipe de modération HPF
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 24/12/2019 12:36


Reviews pour Sur les épaules de géants

Laisse par : Kiwxi le 08/06/2018 14:59 pour le chapitre Les mains liées
Alors là, NON, ton chapitre ne m'a pas déçu pour le moins du monde. J'aime le fait qu'Albus ait aussi des moments de faiblesses, sûrement très rare en effet, mais quelques uns tout de même. Mais aussi qu'il se confie à Minerva. A qui d'autre aurait-il pu ?
J'aime les voir tous les deux, dans un moment de tristes, faiblesse et de confessions; eux d'eux qui sont si pudique sur leur vie privée et sentiments.

Laisse par : Kiwxi le 06/06/2018 19:36 pour le chapitre L'entretien
J'aime leur échange sur les procédés de métamorphoses et du sort. A demi mots, parce qu'ils en connaissent les principes et aboutissants, et il n'est nul besoin de préciser. Même pour nous simple lecteurs qui ne sommes par forcément au fait de tous les techniques de comment fonctionne un sort ou une métamorphose dans leurs subtilités. On voit que bien qu'ils ne soient pas encore amis, ils se comprennent déjà à demi mots.


J'aime le fait qu'Albus la fasse évoluer et la fasse avancer ! Et dernier point c'est la deuxième fois que j'entends parler d'un Dougal dans la vie personnelle de Minerva. Mais qui est-ce ? Je n'ai pas souvenir qu'on en entende parler dans les livres, et encore moins dans les films. Donc c'est une infos qui doit venir de ne je sais où, mais ça m'intrigue !

En tout cas merci, j'ai hâte de lire la suite.

Laisse par : Kiwxi le 05/06/2018 10:37 pour le chapitre Les premiers adieux
Hello Hello ^^

Je ne sais pas par quoi commencer xD. Non n'aie pas peur. J'ai cliqué avant tout parce que je cherchais une fanfics sur Minerva à lire, et que d'après ton résumé j'étais intrigué de voir comment tu allais présenter cette transmissions, échange de savoirs entre Minerva McGonnagall adolescente, jeune femme, et Albus Dumbledore.

J'aime l'idée de voir comment tu t'imagine et représente Minerva plus jeune. C'est un personnage que j'apprécie beaucoup, bien qu'elle ait un caractère et des qualités opposées aux miennes (peut-être justement pour ça). J'ai envie de voir comment d'autres que moi se l'imagine plus loin que l'image d'un professeur froid, stricte mais juste que l'on peut voir dans les livres. Elle ne peut être que ça, donc je suis contente que tu traite sa jeunesse. Ca m'intrigue beaucoup !

Je suis un peu plus déstabilisée par rapport à Albus, d'un autre côté. J'ai pas l'habitude de voir ses idées, impressions et sentiments développés. C'est tellement peu développé dans les livres. Tu me dirais pour McGonagall aussi, mais étrangement j'ai du mal à m'imaginer les réflexions qu'Albuspourrait se faire, ses regrets vis à vis de sa soeurs, etc, que pour Minerva. Là dessus aussi je suis curieuse de voir la suite, de voir comment tu fais évoluer les choses. De voir si tu continue tout du long à présenter les pensées et réflexions d'Albus, ou si l'on voit un peu plus aussi celles de Minerva. Mais aussi de voir jusqu'où tu nous emmène dans leur échanges et transmissions, et ce que ça leurs apportent.

Laisse par : Catie le 24/05/2017 20:22 pour le chapitre Le bel héritage

Depuis que j'ai comencé à te lire, je me demandais comment diable j'allais pouvoir te laisser une review sur un texte aussi magnifique. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que cette review ne sera jamais à la hauteur de cette fic exceptionnelle. Tu m'as énormément émue Nighty. Genre beaucoup beaucoup. Je suis en larmes là. J'arrête pas de m'essuyer les yeux, et c'est pas pratique pour écrire. A chaque fic que je lis de toi, à chaque fois je suis bluffée. Par ta manière d'écrire absolument unique, ton style que je trouve de plus en plus excellent, par tes idées qui sont toujours meilleures que les précédentes. Tu as une façon de décrire la relation entre Albus et Minerva qui prend aux tripes, qui est vraiment très très émouvantes. Les premiers chapitres sont tout doux, tout mignons. Tu arrives à décrire en très peu de mots leurs relations, à décrire tout ce qui les relie, et je trouve ça vraiment beau. J'aime comment tu as dépeins Minerva jeune, le fait qu'elle soit peu sûre d'elle, qu'elle s'appuie sur Albus tout autant que lui s'appuie sur elle.

Par contre, à partir du chapitre trois mais c'est l'hécatombe, je crois que j'ai jamais autant pleuré devant une fic. Le chapitre trois était bouleversant, très réaliste et extrêmement juste. Tu as su rendre les personnages vulnérables, ils se sont dévoilés, ils se sont confiés l'un à l'autre, et pourtant ils sont toujours terriblement IC. Et ça donne un côté encore plus fort à leur amitié, leur relation. C'était très bien dosé, très bien écrit, comme toujours, et j'en ai encore la gorge serrée. Et puis je t'ai dit, même le mariage, censé être mignon (:unamused:), il m'a fait pleurer comme une merde, à cause de tous ces petits détails que tu t'amuses à disséminer partout, entre sa mère décédée, Dougal assassiné, mais quelle horreur ! Et en même temps, j'ai été très émue par cette tendresse qui les lie tous les deux, par le lien fort qui les unit, je trouve vraiment que tu as su le décrire toute en subtilité, et c'est vraiment beau. Leur conversation autour de la transmission de Poudlard était aussi parfaite, tu as vraiment su trouver un équilibre parfait entre tendresse et remontrance, c'était un bonheur à lire.

Le chapitre de la mort de Dumbledore était tout en retenue, tu n'as presque fait que décrire les alentours, et en ça je le trouve fort, puissant. Ca ajoute encore plus de tragique à ce que ressent Minerva. Comme si elle se sentait tellement vide que tu te focalisais sur le paysage. J'ai l'impression d'aller trop loin, mais c'est comme ça que je l'ai ressenti. Et puis, la mention de Severus, la haine qu'elle ressent pour lui, et la peine que lui ressent, c'était à briser le coeur. :'(

Mais bien sûr, alors que je croyais que tu ne pouvais pas faire pire, tu nous écris un chapitre sur l'enterrement de Minerva. XD Certes, c'est une jolie fin, elle a eu somme toute une belle vie. Mais on écrit pas sur l'enterrement de ses personnages préférés punaise, tu veux vraiment me faire vider toutes les larmes de mon corps ! XD Je t'avoue que j'ai dû relire la première phrase plusieurs fois avant de pleinement réaliser. Et j'ai chialé comme une merde pour le discours de Neville, qui explique extrêmement bien ton titre d'ailleurs.

Bref, je crois que tu l'as compris, j'ai jamais autant pleuré de ma vie. J'ai été très très touchée par tous les sentiments que tu décris dans cette fic, tout est très juste, très réaliste, et les relations entre les personnages sont juste magnifiques. J'ai vraiment eu l'impression de voir vivre Minerva sous ta plume, tu as su lui rendre hommage d'une façon sublime. Tu as réussi à la dépeindre tout en nuances, à la fois forte et fragile, humaine. Et puis bien sûr, j'ai adoré que tu abordes un côté différent de la transmission à chaque chapitre, c'était subtile, et vraiment très bien pensé de ta part, et j'ai adoré !

Merci pour ce texte mon petit fossile, même si j'ai pleuré, que je suis toute émue et toute retournée maintenant, je serais vraiment passé à côté de quelque chose dans ma vie si je ne l'avais pas lu. Des milliers de coeur sur toi ma Nighty <3 <3 (et je te hais un peu quand même, mais je t'aime fort aussi <3 )


Laisse par : Melody le 20/05/2017 06:39 pour le chapitre Le bel héritage

Coucou The Night Circus !


 


J’ai entamé cette fameuse journée review (bon, on est la nuit [vendredi, 23h] mais ça ne compte pas) en lisant cette fic, que tu avais recommandé.


Bref il est actuellement 6h26 du matin et ça fait trois heures que je n'arrive plus à dormir, donc je vais me lancer à corps et clavier perdus dans cette journée review !


 


Je l’avais déjà vue dans le fil des nouveautés mais je n’avais pas été très emballée par le résumé, ni le titre. Va savoir pourquoi. J’en ai lu une autre dans le cadre du même concours, mais je ne me rappelle ni du titre, ni de l’auteur, juste que la fameuse relation était entre Drago Malefoy et Andromeda Black, et j’avais beaucoup aimé.  


En tout cas, j’ai adoré cette mini fic. Et du coup je suis très reconnaissante de la journée review qui m’a fait découvrir une fic aussi… Waouh. Franchement j’ai du mal à trouver les mots (et vu comme je suis bavarde, ce n’est pas peu dire).


J’ai été bouleversée.


Les deux premiers chapitres ne m’ont pas plus enthousiasmée que ça, même si l’épisode où Minerva fait de la magie était assez visuel, et très beau. Il manquait un petit quelque chose à cette relation professeur-élève. Mais c’est peut-être parce que j’ai du mal à me figurer une Minerva jeune. En revanche, dès le troisième chapitre, ça été le coup de cœur. La claque figurative. Je ne sais pas pourquoi tu as eu autant de mal à l’écrire, il est vraiment bon. Très poétique, j’ai eu l’impression de retrouver le Albus et la Minerva des livres, ça m’a comme réconfortée. Leur personnalité était super fidèle. J’ai tellement adoré ta plume que j’ai relevé mes passages préférés (c’est un peu plus bas).


La relation entre Albus et Minerva et l’évolution de celle-ci est elle aussi assez fidèle, même si les premiers chapitres semblent un peu infidèles (je ne vois pas du tout Albus prendre qui que ce soit dans ses bras). J’ai aussi eu un peu de mal à imaginer qu’ils se confient l’un à l’autre aussi aisément, mais après tout, pourquoi pas.


J’ai énormément apprécié que ta fic soit canon et que tu respectes en tout point (si je ne dis pas de bêtises) la vie de Minerva. C’était le petit truc en plus. J’ai très bien reconnue Minerva quand elle enguirlande Albus suite à sa blessure à la main, elle est exactement comme je me suis imaginée qu’elle pouvait être. Et le petit écho à sa « lucidité » avait quelque chose de très mélancolique, que j’ai beaucoup aimé. Mon côté rêveuse j’imagine.


Les deux derniers chapitres (mais surtout le dernier) m’ont mis en PLS. Je l’avoue, j’ai versé mes petites larmes. Voir tout le monde aller à l’enterrement de Minerva c’était… waouh. Le discours de Neville m’a tellement touchée, j’étais entre les larmes et le rire, la gorge très nouée. C’a m’a rappelée ce fameux moment, au début du tome six, où il se lamente parce que sa grand-mère voudrait le voir persévérer en Métamorphoses plutôt qu’en Sortilèges et où McGonagall le réconforte. C’est un de mes passages préférés de ce tome et le clin d’œil était super. Te connaissant (un tout petit peu), la mention du terrain de rugby m’a fait sourire aussi. Tu as su ajouter ta patte à cette histoire (ce qui est assez logique en fait THANKS CAPTAIN OBVIOUS).  


Le seul point négatif, ce serait les fautes d’orthographes (mais je pense que c’est surtout un problème d’inattention, on en fait tous), j’ai relevé les plus grosses : comme au chapitre 1 « le compas moral » à la fin, ce ne serait pas plutôt le « combat moral » ? Et il y a « le coup de son mentor » au chapitre 3, je pense que tu voulais dire « le cou », non ?


 


Et comme promis, mes passages préférés :


CHAPITRE 3 :


« Aucun chagrin d’amour ne peut me mettre mal à l’aise. Je ne trouve rien de plus beau que l’amour, même lorsqu’il nous donne l’impression de nous détruire à l’intérieur. »


« -Vos fautes sont terribles, et je comprends que vous en souffriez. Vous avez peut-être cru me mentir, mais je n’ai jamais pensé que vous étiez né avec une barbe blanche et une sagesse de vieil indien. J’ai remarqué votre pudeur et votre solitude il y a bien longtemps, et je me doutais qu’une tragédie se cachait là dessous. On ne devient pas vous avec des chagrins communs. Vous êtes devenu celui que vous vouliez être lorsque vous avez fait face à Grindelwald, Albus, et je suis certaine que vous le resterez.


Minerva s’interrompit, et ses joues devinrent brusquement écarlates.


-Je dois vois sembler bien puérile professeur.


-Pas du tout. Je n’ai jamais vraiment considéré les choses sous cet angle à vrai dire.


-On est toujours moins lucide face à ses propres démons.


Un sourire mince, presque apaisé, étira les lèvres de Dumbledore.


-Merci, Minerva. »  


CHAPITRE 7 :


« Mais personne ne se demanda comment une femme qui ne laissait derrière elle ni famille ni enfant avait pu rassembler pareille foule pour lui dire adieu.


Rien de plus naturel.


C'était Minerva McGonagall tout de même. »


 


Des bisous,


Mélody


 


PS : J'aurais eu encore plein de choses à ajouter, sur la relation entre Minerva et Albus notamment, ou bien sur d'éventuels points qui m'ont déplu mais je déteste faire des remontrances et cette review commence déjà à être très longue (je me demande ce qui m'a pris de citer mes passages préférés aussi, ce n'était pas très malin).


PPS : Pour ce qui est de mes fictions, si toutefois tu n'as pas lu ma fiche d'inscriptions sur le fofo, je te conseille de fuir comme la dragoncelle mes deux premières fics (La force des mots et L'Instinct Amoureux - ouais, même les titres font peur), parce qu'elles sont vieilles, bourrées de fautes et pas très glorieuses...


PPPS : Désolée pour la double notifications, il s'est passé un truc chelou sur la première review, du coup, je te refais un truc tout beau tout propre. ;)


Laisse par : ninipraline le 18/05/2017 16:30 pour le chapitre Le bel héritage

Merci pour ces passages de la vie de McGonagall, tu as su apporter beaucoup de densité à ce personnage qui fut à la fois l'élève et le professeur d'Albus Dumbledore.


Leur échange et leur évolution tout au long de leur relation est très bien retranscrite. J'ai particulièrement été sensible au "retour" des émotions de Dumbledore lorsqu'il la prend dans ses bras, comme si elle avait permis à une partie ancienne du directeur de renaître à la vie.


Et j'ai également trouvé que tu as su esquisser avec intelligence le continuum de la transmission et son débordement sur toutes les personnes qui l'ont cotoyé (élève et villageois.) J'ai apprécié la générosité que tu as donné à cette grande femme qui a su offrir le meilleur d'elle pour aider les autes à révéler le meilleur d'eux. C'est somme toute le plus grand héritage qu'a offert Albus Dumbledore à travers sa vie.


Merci encore à toi, et bonne chance pour le concours,


ninipraline.


Laisse par : Ivanhoe le 13/05/2017 20:23 pour le chapitre Le bel héritage

Hello !

 

J'ai toujours adoré tes textes sur Minerva, et celui-là ne fait pas exception à la règle (en fait, dans ma tête, je crois que tu es la référence pour ce personnage, parce que ta vision d'elle me semble tellement juste et tes textes si touchants que... okay, j'ai oublié la fin de ma phrase ; si tu permets toutefois que je laisse le début là u.u).

 

Je ne vais pas dire que le dernier était mon préféré, parce que j'ai adoré chacun de tes chapitres, mais faut dire que la conclusion est géniale. Je sais pas, ces dernières phrases, c'est bête, mais elles sont juste parfaites. Tout le chapitre l'est, en fait, parce que ce rassemblement de Moldus et sorciers sans clivage (hormis celui de la compréhension, mais je sais pas trop si je m'emmêle pas les pinceaux, là), c'est exactement ce qu'elle voulait, non ? Et à travers tes mots, on voit sans soucis le boucher, le coiffeur, le curé, le  pasteur, l’imam, le barman, l’épicier, le maître d’école et les autres (d'ailleurs, une représentation plurireligieuse, la tolérance et le vivre-ensemble jusqu'au bout) découvrir ébahis toute cette bande de gens bizarres qui décrivent une Minerva qu'ils ne connaissaient pas toujours.

 

Bon, j'ai du mal à m'expliquer, mais en tous cas j'ai adoré ce recueil, la relation entre Dumbledore et Mnerva, Minerva et Albus eux-même. Et surtout, j'ai trouvé ce texte terriblement juste et... logique, en un sens. J'ai bien envie de dire "comme d'habitude", mais on pas vraiment, puisqu'à chaque fois c'est différent (bon, les cinq heures de sommeil par nuit, ça me réussit pas, faut que j'arrête de laisser des commentaires avec le cerveau emmêlé).

 

Bref, merci pour cette lecture !

 

Respectueusement/cordialement/amicalement/bisous,

Ivanhoe


Laisse par : Flying Madder le 13/05/2017 15:59 pour le chapitre Le bel héritage

ah bhin là c'est difficile de ne pas pleurer, j'ai versé bien plus qu'une seule larme, j'ai beaucoup aimé comment tu as décrit Hagrid. La vision de Minerva qu'avait Neville est très juste aussi. J'aime beaucoup Neville et là tu lui fait faire un exercice pas très facile et il est magique !


Laisse par : Flying Madder le 13/05/2017 15:33 pour le chapitre Un pas après l'autre

Les trompettes d'Hagrid m'ont bien fait rire, je pense que c'est une expression qui aurait ça place dans le manuel du parfait Hagrid. Je ne me souvenais qu'elle s'était marié, c'était dans Pottermore ?


Laisse par : Flying Madder le 13/05/2017 15:20 pour le chapitre Les mains liées

bhin, pour un truc où tu t'es arraché les cheveux je le trouve plutôt très bien, moi ! Et du coup, j'ai beaucoup aimé la faiblesse de Minerva et comment elle ressurgie en Albus, ça doit être la première fois qu'il en parle aussi ouvertement je pense et c'est plutôt bien réussi.


Laisse par : Flying Madder le 13/05/2017 15:03 pour le chapitre L'entretien

Argh ! le passage de Professeur Dumbledor à Albus m'a arraché un sourir, c'était bien sympatique de voir ces deux là faire de la méthamorphose. 


Laisse par : Flying Madder le 13/05/2017 14:30 pour le chapitre Les premiers adieux

"Chaque regard, chaque esprit, est différent, et apporte ses propres variations à sa façon de pratiquer la magie, ou même, plus simplement, de voir le monde. "

C'est tout à fait un truc que pourrais dire Charles Xavier à un mutant qui entre dans son école. J'ai trouvé ça mignon.

Quand tu glisses aussi qu'elle est pudique, mais que lorsqu'elle gagne un match on dirait plus une harpie, m'a bien fait rire et j'en avait besoin parce que tu m'avais déjà mis la larme à l'oeil !


Laisse par : Eejil9 le 12/05/2017 22:03 pour le chapitre Le bel héritage

Si je te hais ma mouthe, je pleure tellement là, mes lunettes sont toutes mouillées et je viens de passer devant mon miroir, mon mascara est tout coulé je ressemble à un panda gothique... Comment tu as pu me faire ça ? C'était tellement beau, tellement émouvant, mais je te retiens hein, je retiens que tu racontes l'enterrement de mon personnage préféré... Et puis je ne m'y attendais pas du tout, je ne pensais quand même pas que tu allais faire ça...

J'ai lu que c'était les enfants du village qui l'avaient le plus pleuré mais en fait je suis pas sûre, je crois que c'est moi. Je suis juste ridicule c'est un personnage fictif mais qu'est-ce que je pleure là... Une chose est sûre, c'est pas moi qui ai écrit l'histoire la plus triste de ce concours (et pourtant...)

Mis à part ça, ta fic va aller direct dans les favoris, et je vais aussi la proposer aux sélections du mois de juin vu que le thème c'est Albus Dumbledore. Elle mérite d'être lue, c'est une des meilleures histoires que j'ai lues sur ce site. C'est beau, plein de finesse et d'émotion.

J'ai beaucoup aimé l'écho entre les deux derniers chapitres, le fait que le temps soit beau et que la nature soit en fête alors que tout le monde est triste. Et tous ces gens qui sont venus pour elle... C'est tellement beau.

J'ai beaucoup aimé l'explicitation du titre aussi, et le rôle de Neville dans ce chapitre. 

En parlant du titre, d'ailleurs, j'ai vu que tu avais changé l'illu... Au départ j'ai trouvé ça dommage parce que la première me faisait bien rigoler mais vu que je me suis changée en panda gothique, je me dis que la nouvelle correspond mieux au ton de cette histoire. 

Bravo en tout cas, c'était grandiose. Avalanche de coeurs sur toi ! 


Laisse par : Eejil9 le 12/05/2017 21:50 pour le chapitre Recueillie

Bon voilà je pleure... Tu es contente ? Pourquoi tu me fais ça, hein ? Pourquoi ?

Plus sérieusement, je pensais que tu nous montrerai la réaction à chaud, que tu consacrerai un chapitre à la mort d'Albus... Je ne sais pas si c'est mieux comme ça, pour mon petit coeur oui, mais je suis sûre que tu aurais pu écrire quelque chose de grandiose.

J'adore le fait que la nature compense l'interdiction des Carrow, ta manière de décrire le paysage est juste fabuleuse, la scène est à la fois triste et paisible, toute en contradiction. La nature est belle alors que dans l'esprit de Minerva il pleut à torrent. 

J'ai adoré le fait que tu fasses intervenir Rogue (attention d'ailleurs, tu l'appelles une fois Rogue et une fois Snape dans ce chapitre)... J'ai tellement de pitié pour ce personnage à ce moment-là... En fait ça rend la scène encore plus poignante et encore plus triste, et, même si c'est loin d'être mon personnage préféré, c'est surtout son entrée en scène qui m'a fait pleurer. Trop d'émotion...


Laisse par : Eejil9 le 12/05/2017 21:43 pour le chapitre Passage de témoin

Non mais non mais non... Tu peux pas faire ça, je suis pas émotionnellement capable de supporter un chapitre comme ça... Il ne lui ment pas, et on connaît la fin, ça n'ne est que plus tragique. Ce que cette pauvre Minerva va devoir supporter...

Ta fic est magnifique mais j'ai presque pas envie de continuer tellement je sais sur quoi elle va finir, j'en ai déjà le coeur qui se serre...

Sinon, j'ai beaucoup aimé la forme particulière de chapitre, toute en dialogue. J'aime toujours autant les répliques acerbes et lucides de Minerva, elle est tout à fait IC. C'est mon personnage préféré et on ne la voit jamais assez, et ici je suis tellement heureuse de la voir, de l'entendre parler... Elle est juste géniale !

Bon, quoi que je dise je file lire la suite, même si je sais que je vais pleurer...

Encore bravo pour ce superbe chapitre, ma mouthe ! <3


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.