S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de mars 2020 sont ouverts ! Arriverez-vous à choisir entre : Sang-Pur, Lemon, Recueil de drabbles ou Serdaigle ?

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 janvier 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 15/01/2020 16:28


Sélections du mois


Félicitations à Lyssa7 et Eanna qui gagnent la sélection de Noël ! Leurs fanfictions recevront une jolie vignette qui brille de mille feux.

Vous avez des idées pour améliorer les Sélections ou vous aimeriez en parler plus souvent et répondre à des défis, n'hésitez pas à vous rendre sur nos nouvelles pages : Les Eurêka des Sélectionneurs et Le Club des Sélectionneurs.

Pour février 2020, vous avez choisi le thème Enquête. Venez donc proposer vos deux fanfictions préférées en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de janvier, plongez dans nos OS tour à tour émouvant, drôle, tragique et léger. Il y en a pour tous les goûts ! Reviewez et votez pour vos favoris ici.

Bonne lecture à tous !


De L'équipe des Podiums le 03/01/2020 15:35


Voeux de bonne année et mouvement dans l'équipe


L'équipe de modération HPF vous adresse ses meilleurs voeux pour une année 2020 riche en inspiration pour voir éclore de nouvelles fics !

Un grand merci à Zakath Nath qui quitte aujourd'hui notre équipe de modération. Nous la remercions pour tout le travail effectué et lui souhaitons une bonne continuation !

A très bientôt pour de nouvelles aventures sur HPFanfic !!!

L'équipe de modération HPF
De Equipe de Modération HPF le 31/12/2019 21:21


15ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 15e édition des Nuits Insolites se déroulera le VENDREDI 3 JANVIER à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 30/12/2019 20:16


Assemblée Générale Extraordinaire


Bonjour,

Une Assemblée Générale Extraordinaire est présentement en cours sur le forum de l'association. Les membres et non-membres de l'association Heros de Papier Froisse sont invités à y participer. Les votes sont toutefois réservés uniquement aux membres. La clôture de l'AGE aura lieu le 3 janvier 2020 à 14h.

Au plaisir de vous y croiser !


De Le Conseil d'Administration le 27/12/2019 21:42


Echange de Noël 2019


/! FLASH INFO EXPRESS /!


Comme vous avez pu le constater le forum est de nouveau hors service en ce 24 décembre.

Afin que l'Échange de Noël 2019 puisse tout de même se dérouler dans les meilleures conditions nous avons transmis aux participant.es l'adresse mail de leur enfant sage.

Si jamais vous n'avez pas reçu notre mail, contactez-nous sur notre adresse mail :

hpf.moderation[at]gmail.com


Passez de belles fêtes de fin d'année et à très vite !

L'équipe de modération HPF
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 24/12/2019 12:36


Reviews pour Chambre 213

Laisse par : Eejil9 le 04/11/2018 14:47 pour le chapitre 8 - 17 décembre 2028

Coucou Catie ! Cette review sera courte mais brève, vu que j'ai déjà reviewé cette fic et que j'ai déjà dit beaucoup de choses, mais vu que je suis repassée par là, que j'ai pleuré pour de bon puisque cette fois, je n'étais pas dans le métro... Il fallait bien que je te laisse un petit mot !

Ta fic n'a pas pris une ride, j'ai tellement aimé que j'aimerais la remettre encore dans mes favoris si elle n'y était pas déjà. Tu es un génie, je ne sais pas si je te l'ai déjà dit.

Plein de bisous <3



Réponse de l'auteur:

Oooooh mais Eejil <3 Je réponds ici un peu pour la forme vu que je te l'ai déjà dit sur le tchat, mais tu ne peux pas savoir à quel point ça m'a rendu heureuse de savoir que tu avais relu cette fic, qu'elle t'avait secoué encore une fois et que tu avais pris le temps de laisser un petit mot. <3 <3 Je te remercie mille fois pour ces beaux mots, ses compliments que je ne mérite pas, je ne saurais jamais te dire à quel point ça me fait plaisir, je vais passer le reste de la journée à flotter sur mon nuage. <3 Merci <3


Laisse par : Lyssa7 le 21/05/2017 12:04 pour le chapitre 8 - 17 décembre 2028
My God, ce chapitre est formidable !!! J’en ai eu les larmes aux yeux dès le début du chapitre. Alors, je te le dis, je suis nullissime pour écrire les reviews dans ce genre de cas parce que mon émotion ne me permet pas de choisir les bons mots pour exprimer ce que j’ai ressenti. Je vais essayer quand même parce que, vraiment, ce chapitre, c’était de l’or en barre !

Alors… Déjà, on comprend qu’Andromeda est quelqu’un d’extrêmement fier. Elle pensait que si sa sœur ne faisait pas l’effort de venir à elle, elle ne le ferait pas non plus. Je dois dire que je suis totalement d’accord avec ta vision des choses sur ce point. Comme dit dans l’un des précédents chapitres, Andromeda est une Black et elle doit forcément en garder quelques-unes des caractéristiques, notamment la fierté.

On arrive ensuite au moment où Drago lui dit « à demain » et je te le dis d’avance, je vais pleurer à chaudes larmes si tu la fais mourir le soir-même ! En plus, je suis persuadée que c’est exactement ce que tu as fait…

Et voilà, je le savais !!!! C’est… clairement sadique ! Bon… je peux aussi comprendre ce choix parce que, quelque part, j’aurais opté pour la même option. C’est une belle note de fin, un peu triste, mais une super belle note parce qu’elle pardonne et elle peut partir en paix.

Plus globalement, j’ai adoré cette fiction ! Vraiment, réellement, sincèrement, c’est une super belle fiction qui répond parfaitement au thème de la transmission et qui prend aux tripes. La relation entre Drago et Andromeda est superbe, les situations sont plus réalistes les unes que les autres. Les sujets de la maladie et du pardon sont très bien traités et c’est un véritable plaisir à lire bien qu’on en ressort avec une boule dans la gorge. Bref, ce texte mérite clairement une place sur le podium du concours et je te souhaite bonne chance ! (même si, entre nous, tu n’en as pas besoin !)

Pour terminer ce week-end, je vais aller faire un tour sur ton recueil concernant Luna parce que je ne voudrais pas lire qu’un seul chapitre de ta fic « Monsters », ce serait vraiment dommage et je n’aurais pas le temps de la continuer dans le mois qui suit vu la tonne de fics que je dois continuer… D’ailleurs, quand je passerais te lire, je voudrais me plonger dedans d’une traite ! x)

Des bisous,

Lyssa

Réponse de l'auteur:

Je te l'ai déjà dit mais je te le répète, tu es vraiment trop adorable ! :hug: Ca me touche beaucoup que mes mots aient pu t'émouvoir à ce point, et plus je te relis et plus je me dis que je ne mérite pas tous ces compliments. <3 Tu n'as pas idée d'à quel point je suis touchée et émue par tout ce que tu dis, vraiment ! Un jour où je suis déprimée je viendrais lire tes reviews et je verrais de nouveau la vie en rose ! o/

Je suis très heureuse que tu apprécies cette vision d'Andromeda, que tu y adhères et que tu sois d'accord avec moi. Je l'ai toujours vu fière, beaucoup plus Black que Sirius si je peux m'exprimer ainsi. XD Parce que dans ma tête, elle a déjà plus d'attachement à sa famille que Sirius, et donc par conséquent je la vois bien plus regretter son départ que lui (surtout par rapport à ses soeurs, et plus particulièrement à Narcissa en fait), et donc garder bien plus de traces de son éducation. Enfin bref, ça me fait plaisir que tu aies relevé ce point-là ! :hug:

Je suis vraiment vraiment désolée de t'avoir fait pleurer sur la fin, je t'assure, je le suis. :hug: Même si bon, c'était aussi un peu le but, que ce soit triste. :mg: -> Bon après si on y réfléchit, c'est pas siiii tragique que ça non ? Non, vraiment pas ? :mg: Parce que bon, Andromeda aurait aussi pu ne jamais pardonner à sa soeur. Alors que là, elle lui pardonne, ou en tout cas elle fait un premier geste vers elle, et son message sera transmis à Narcissa par l'intermédiaire de Drago. Franchement, j'ai été gentille sur ce coup. :mg: -> (en plus une revieweuse de ff net m'a suggéré une fin bieeeen plus horrible, où on serait POV Andromeda, qu'elle aurait envie de parler, de dire à Drago qu'elle voulait pardonner à sa soeur, mais qu'avant que Drago arrive, elle meurt sans pouvoir le lui dire, franchement, je trouve que j'ai été beaucoup plus gentille sur ce coup :mg: ->)

En tout cas je suis vraiment heureuse que cette petite fic t'aie autant plu, tout ce que tu dis me touche beaucoup et me remonte le moral pour les dix ans à venir ! :D Je ne sais que te dire d'autre à part des millions de merci, de bisous, de câlins, pour tout ces jolis mots qui me font chaud au coeur, tu n'as pas idée d'à quel point. Alors merci Lyssa d'avoir été aussi adorable et formidable, tes reviews, c'est vraiment de l'or en barre. :hug: :hug:

(et entre parenthèse je comprends tout à fait pour Monsters, c'est un petit pavé, et je pensais vraiment que mon binôme allait se lancer là-dedans quand je l'ai mis dans ma fiche donc no worries ! XD) Tout plein de bisous <3


Laisse par : Lyssa7 le 21/05/2017 11:31 pour le chapitre 7 - 25 octobre 2025
J’ai été parcouru d’un frisson dans ce chapitre en comprenant que cet instant était l’annonce de la médicomage pour qu’Andromeda reste alitée. On ressent les émotions de Drago en même temps que lui dans ce chapitre et j’ai eu, moi aussi, envie de hurler contre cette femme et sa condescendance. En même temps, elle voit passer tellement de patients que ce genre de paroles doit faire partie de son quotidien donc, d’une certaine façon, c’est assez compréhensible qu’elle réagisse de cette façon.

Pour qui elle est un fardeau. Drago a eu beau tenter de la convaincre du contraire, il sait qu’elle le pense toujours. = ça rend vraiment ton texte réaliste, je trouve. Les malades, surtout ceux qui doivent être alités, ont souvent tendance à penser qu’ils sont un fardeau pour leur famille.
C’est tellement triste qu’Andromeda décide, une fois de plus, de laisser son passé derrière elle ainsi que sa sœur. On sent toute la déception de Drago lorsqu’il essuie un regret de plus. Ce passage est extrêmement touchant dans le sens où l’on perçoit la rancœur d’Andromeda alors que Drago tente de la convaincre. Tu sais qu’après cette scène, je serai particulièrement triste si elle n’accepte pas de revoir Narcissa ? Non ? Eh bien, je te l’affirme, j’aurais le cœur brisé.

Je vais lire le dernier chapitre en espérant que le pardon sera accordée même si, bon, je préfère ne pas me faire trop d’illusions…

Lyssa

Réponse de l'auteur:

Oh mais Lyssa tu es vraiment trop adorable, je ne mérite pas tous ces beaux mots ! :hug: Tout ce que tu dis me touche énormément, je t'assure. Ca me fait plaisir que tu te sois sentie aussi happée dans l'histoire, aussi concernée par les personnages, que toi aussi tu aies eu envie de hurler sur la médicomage, je trouve que c'est un merveilleux compliment. <3 Après, comme tu le dis, cette pauvre femme voit aussi passer des dizaines de patients chaque jour. C'est sûr qu'en faisant ce métier, il faut se blinder, quitte à passer pour un sans-coeur auprès des familles, ça doit être très difficile aussi de leur côté (d'ailleurs ça me donne envie de lire une fic de ce point de vue tiens). Encore une fois, je te remercie du fond du coeur pour trouver ce chapitre réaliste, je suis très touchée par ce compliment, merci beaucoup. Et je suis contente d'avoir su transmettre dans ce passage à la fois la rancoeur d'Andromeda et la déception de Drago, merci d'avoir trouvé ça touchant, vraiment. <3 Et désolée d'avance de t'avoir brisé le coeur. :mg: -> Merci mille fois pour tes jolis mots :hug:


Laisse par : Lyssa7 le 21/05/2017 11:12 pour le chapitre 6 - 14 février 2021
La peur de Drago lorsqu’il pénètre dans l’hôpital est parfaitement retranscrite.
J’imagine très bien qu’on doit ressentir ce genre de choses quand on nous annonce que l’un de nos proches a fait un malaise et qu’on ne sait pas ce qu’il en est.

Drago se tait, mais il a envie de hurler. De lui dire d’arrêter de parler d’elle comme si elle n’était pas là alors qu’elle est à peine à deux mètres d’eux, de cesser d’employer des mots qui le terrifient. Il veut se couvrir les oreilles des deux mains et hurler jusqu’à ce que cette femme et son horrifiante vérité disparaissent, comme un enfant. Mais il ne peut pas. C’est une de ces situations où il a besoin d’être un adulte, d’être d’un soutien inconditionnel. Il ne peut pas flancher. Il n’en a pas le droit. = J’imagine tellement cette scène. Drago figé mais dont les yeux doivent fixer cette médicomage avec une telle froideur… Cette froideur qui n’est qu’une façade alors qu’à l’intérieur, il doit bouillir, contenir sa fureur face à une telle injustice. Je suis tellement d’accord avec cette réflexion sur les médecins qui parlent de leur patient comme si celui-ci n’était pas là ou qu’il était relégué à un être faible, sans consistance. Et cette phrase sur le fait d’être adulte… Je suis admirative. C’est si vrai. En tant qu’adulte, nous ne pouvons que réagir comme tel alors que parfois, c’est si compliqué, si dur. Surtout dans ce genre de situation.

Je suis aussi admirative de la façon que tu as d’aborder le sujet de la maladie, avec une plume douce, touchante. Tu ne la rends pas belle, tu la rends réaliste et c’est ce qui fait tout le charme de ce texte. La maladie est là, dans sa laideur, et tu ne la caches pas, tu en parles avec facilité et une puissance qui nous fait monter les larmes aux yeux.

Tu rends aussi tes personnages humains. Ils ne sont pas parfaits et c’est ce que tu nous fais comprendre en décrivant Andromeda par les yeux de Drago. Elle lui a tant appris mais pourtant, elle ne réussit pas à pardonner à Narcissa. Ce qui se comprend très bien en soit, mais ce qui prouve aussi qu’Andromeda n’est pas non plus une héroïne, elle a des défauts comme tout le monde. Il lui manque la faculté de pardonner.

C’était vraiment un «beau » chapitre parce que, comme je le disais, tu ne transformes pas la maladie, tu ne choisis pas de la cacher ou de la rendre belle. Elle est là, avec tous ses symptômes, toute cette douleur et toute cette injustice. Ça transparaît dans tes mots, dans chacune de tes phrases. Et c’est splendide dans le sens où c’est magnifiquement crédible, réaliste, touchant. On peut facilement s’identifier à Drago, comprendre Andromeda. J’arrive presque à voir les murs blancs de l’hôpital, le vase sur la table de chevet et ses pivoines, les sourcils froncés d’inquiétude de Drago et la fatigue d’Andromeda.

Je vais lire la suite de ce pas !;)

Lyssa

Réponse de l'auteur:

Oh ça me fait tellement plaisir que tu relèves ce passage, tu n'as pas idée d'à quel point ! Je crois que c'est sur l'un où j'ai eu le plus de mal à retranscrire ce que j'avais envie d'écrire. Et tu relèves parfaitement tout ce que j'ai voulu faire passer, la froideur extérieure de Drago alors qu'il bout de l'intérieur ; toute la partie sur les médecins, détachés de leurs patients ; la difficulté d'être un adulte et de devoir encaisser et supporter tous les évèments... bref tout ton paragraphe me colle un sourire sur le visage et me fait flotter sur un petit nuage. Je ne mérite pas autant de compliments, vraiment, merci beaucoup, je suis très touchée et ça me fait très plaisir. :hug: Et je suis d'autant plus touchée par tout ce que tu dis ensuite, surtout au sujet de la maladie. Je ne l'ai jamais vécue "de près", dans le sens où personne de ma famille proche n'est tombé aussi malade, et c'était très dur pour moi de retranscrire de manière plus ou moins juste, alors quand je lis ce genre de reviews, ça me rassure et me soulage beaucoup. Alors mille fois mercis pour ça, vraiment. <3 Que tu trouves ça réaliste et crédible, vraiment, ça me touche beaucoup. <3 Et je suis d'autant plus heureuse que tu arrives autant à te projeter dans cette scène que j'ai tenté de décrire, j'ai plus les mots pour te remercier. <3 Oh, et merci aussi pour tout ce que tu dis par rapport au fait que les personnages soient humains, c'est toujours une de mes craintes, qu'ils paraissent parfois trop détachés, alors merci, vraiment. Des millions de fois et du fond du coeur, merci <3 :hug:


Laisse par : Lyssa7 le 21/05/2017 10:49 pour le chapitre 5 - 22 janvier 2019
Bonjour Catie !

Dans ce chapitre, on retrouve Narcissa et ses manières aristocratiques.

J’aime beaucoup ta façon de la décrire puisqu’elle n’est jamais montrée comme une héroïne mais comme une femme qui a tout fait pour sauver sa famille. Tu abordes très simplement et de façon touchante la relation qui unit les deux sœurs, ce tabou qu’il y a entre eux après toutes ces années.

C’est un chapitre assez court mais on sent toute l’affection sous-jacente que porte encore Narcissa à sa sœur, ses souvenirs qui lui reviennent sans doute en pleine figure. Les dernières phrases sont puissantes, on espère tout comme Drago une réconciliation entre elles. Bon, cette review est vraiment, vraiment courte… Je vais faire en sorte d’en dire un peu plus dans le suivant !;)

Je file lire la suite !

Lyssa

Réponse de l'auteur:

Oh je suis vraiment heureuse que tu aies apprécié cette petite description de Narcissa. :hug: Je dois t'avouer que de base c'était pas trop prévu qu'elle apparaisse, elle en a un peu fait qu'à sa tête. :mg: Mais bon j'ai pas pu résister parce que les soeurs Black quoi. Et ça me fait très plaisir que tu aies trouvé leur relation touchante, vraiment, même après avoir écrit quinze fois sur elle je doute toujours de retranscrire réellement ce que je veux, donc merci beaucoup pour tout ce que tu dis. <3 Je te remercie mille fois pour tous tes compliments, ça me fait énormément plaisir, je t'assure ! :hug:


Laisse par : Lyssa7 le 20/05/2017 21:45 pour le chapitre 4 - 8 avril 2018
Dans ce chapitre, on fait un bond de dix ans dans le temps et on retrouve un Drago qui fume la cigarette. Étant quelqu’un qui possède ce vice, je ne le jugerais pas mais je dois dire que, pour le coup, je suis un peu dubitative. Drago est un sang-pur et je ne le vois pas avec une cigarette à la main puisque c’est complètement moldu. Je veux bien croire qu’il ait changé mais de là à adopter les habitudes des moldus, je ne ne sais pas…

Seulement, je te fais confiance car, au vu de ce tu écris, je sais que tu as peut-être une raison qui va me convaincre du contraire. ;) Donc, no soucy, je poursuis tranquillement ma lecture.

Par contre, je trouve que c’est très logique qu’Andromeda se retrouve aux abords de la Chaumière aux Coquillages après que Teddy sorte avec Victoire. Que Drago y soit aussi puisqu’il se retrouve apparemment très souvent. On comprend aussi que l’élément déclencheur soit l’amitié de Scorpius avec Albus, ce qui est très crédible également.

Et là… BAM ! Sacrée claque alors qu’on ne s’y attend pas : l’annonce de la maladie d’Andromeda. Je dois dire que dans ce chapitre, je n’étais pas autant transportée que dans les précédents mais à cette annonce, toute l’amertume, toute la tristesse, ressort d’un coup dans tes mots. Et BAM, coup de massue niveau émotions !

Comme si elle partait déjà loin, très loin de lui. = cette phrase donne toute la dimension dramatique de cette annonce, ce que ressent Drago sans le dire. C’est beau, tragiquement beau. On sait qu’elle a encore des années à vivre mais c’est tellement injuste après tout ce qu’elle a perdu de subir encore cette douleur. Et pourtant, Andromeda paraît tellement sereine, comme si elle n’appréhendait pas la mort, ne la craignait pas, qu’elle l’attendait. Je pense que, quelque part, elle pense qu’elle a assez vécu et qu’elle est prête à rejoindre son mari, sa fille, son gendre. Peut-être un peu égoïstement, Drago pense à tous ces moments qu’il ne vivra pas avec elle. Encore une fois, je trouve ton texte réaliste et crédible dans le sens où lorsqu’on a un proche dans cette situation, on a tendance à réagir ainsi. Ce qui est aussi humain. Le Drago que tu fais vivre sous tes mots est humain, touchant, et bien qu’il ait sa part d’égoïsme, pour une fois je l’aime d’autant plus.

Un très beau chapitre même si je reste quand même sceptique sur le côté « cigarette », j’aurais plutôt vu un remix sorcier, ou une sorte de pipe (ouais, ce serait très étrange ! x) Drago avec une pipe ! Je viens de me mettre à rire toute seule en ayant cette image sous les yeux ! x) ) Ce n’est qu’un détail de toute façon et il n’enlève rien à la qualité de ton texte.

Des bisous,

Lyssa

Réponse de l'auteur:

Ah je savais que le coup de la cigarette n'allait pas plaire à tout le monde ! :mg: Pas parce que c'est un vice, comme tu dis, mais par rapport à toute la thématique Sang-Pur/Moldu, etc... Je vais t'avouer que je n'y ai pas du tout réfléchi en écrivant. Ca m'est venu assez naturellement, car j'avais besoin d'un vice assimilable à celui-ci, qu'il abandonnerait ensuite quand il réaliserait que la vie est éphémère, avec la maladie d'Andromeda, blablabla. Bref, une sorte de symbolisation matérielle de sa lente réalisation des choses. Après, c'est vrai que j'aurais pu utiliser un équivalent sorcier (mais pas une pipe parce que je pense que comme toi j'aurais été morte de rire en écrivant XD), je n'y ai pas pensé, mea culpa ! Depuis que je l'ai lu accro à la cigarette dans un OS, j'ai du mal à m'enlever l'image de la tête, et pourtant c'était un UA donc rien à voir avec le monde d'HP. XD Bref, c'est vrai que j'aurais du faire gaffe à ce détail, je comprends qu'il t'ait gêné. :)

Je suis super contente que tu aies aimé que le passage se situe à la Chaumière aux Coquillages, j'avoue que j'aime bien dérouler certaines de mes scènes là-bas, je trouve que le cadre se prête super bien à l'écriture (d'ailleurs je viens de me rendre que j'ai situé la presque totalité de mes Dean/Luna là-bas XD). Et je tenais aussi à caser vite fait l'amitié entre Scorpius et Albus, contente que ça te plaise. :)

Je suis aussi très heureuse que tu aies ressenti toutes ces émotions au moment de l'annonce d'Andromeda, tu retranscris tout ce que j'ai essayé de transmettre comme sentiments, alors ça me fait vraiment très plaisir. <3 Et tu as su capter, notamment dans la phrase que tu relèves, tout ce que j'ai voulu faire passer en peu de mots, donc merci. <3 Comme tu dis, je voulais vraiment qu'Andromeda paraisse calme, qu'elle est "prête", parce que comme tu dis, elle a trop vécu, trop perdu pour être amère et désespérée face à sa propre mort. Et je te remercie encore mille fois pour tous ces mots que tu mets sur Drago, je suis très très contente que tu le considères humain, réaliste, touchant, vraiment, ça me fait très plaisir ! :hug: Merci encore et tout plein de bisous :hug:


Laisse par : Lyssa7 le 20/05/2017 21:23 pour le chapitre 3 - 23 mai 2006
Me revoilà pour ce troisième chapitre qui s’annonce plus doux que le précédent. On sent tout de même en arrière-plan cette tristesse émanant d’Andromeda et cette culpabilité que ressent encore Drago mais les années ont passé et bien que les souvenirs sont toujours là, ils sont moins cuisants qu’auparavant.

J’aime beaucoup la timidité de Drago face à sa tante lorsqu’il annonce la grossesse d’Astoria. On comprend aussi qu’Andromeda est devenue sa confidente et ça rend ce moment simple très touchant.

Je veux bien croire que tu n’es pas prêt pour ça, mais sois sûr d’une chose, c’est que tu en es capable. = Cette phrase est la phrase que tout père peu sûr de réussir sa paternité souhaiterait entendre. Elle est belle, simple mais tellement véridique concernant Drago. Tout comme Andromeda, je suis persuadée que ses erreurs passées l’ont fait grandir, mûrir et bien qu’on est jamais prêt pour ce chamboulement dans sa vie (je peux te le garantir, c’est un cyclone, une tempête, une bourrasque ! x) ), la plupart du temps, on en est capables.

Chaque père doute avant l’arrivée de son enfant. Ils se posent tous les mêmes questions que toi. Tes inquiétudes sont amplifiées par ton histoire familiale et ton passé. Mais je peux te jurer qu’au moment où Astoria aura accouché et que tu prendras ton fils ou ta fille dans tes bras, tout ça disparaîtra. Parce que rendre ce nouveau-né heureux sera ton seul but, tu n’auras plus une seconde pour douter de toi. = Je suis époustouflée par ce paragraphe. Réellement. C’est tellement véridique. A l’instant où l’on tient son enfant, on sait. On oublie nos doutes et nos angoisses. On n’a qu’un seul but : le rendre heureux. C’est un paragraphe qui m’a donné les larmes aux yeux parce que, bon, je me suis identifiée dans tes mots. Bravo pour ces lignes, pour cette intensité dans les émotions. Ah, et du coup, j’aime encore plus Drago dans ce chapitre ! x)

L’interruption de Teddy à la fin m’a arraché un petit sourire.

Ce chapitre est vivant, touchant, intense. Je viens de voir que tu doutais sur ce chapitre alors, je te le dis, parole d’une maman d’un ptit bout de chou de presque deux ans, il est parfait. Parfait par les paroles d’Andromeda, par les doutes et les angoisses de Drago, parfait par cet enfant qui joue dans le jardin sans se préoccuper des adultes, parfait par cette phrase de fin où Drago cherche un prénom, reléguant ses peurs au plus profond de son esprit. Parfait, te dis-je !;)

Je file lire la suite !

Lyssa

Réponse de l'auteur:

Rohlala je suis vraiment désolée de la nullité de mes Ràr, mais je ne sais que répondre à ces magnifiques reviews autre chose qu'un immense merci ! <3 Je suis vraiment heureuse de t'avoir fait ressentir toutes ces émotions, à la lecture, que tu aies apprécié ce côté touchant et timide de Drago par rapport à la grossesse d'Astoria, et que tu aimes ce lien qui l'unit à Andromeda.  Et puis, ça me fait toujours super plaisir que tu relèves les phrases que tu as préférés ! :D Ca me touche beaucoup sur tout ce que tu dis par rapport à la paternité, aux enfants, à cette peur, bref, tout ça, parce que je dois t'avouer que je craignais beaucoup toute cette partie. Pour la simple et bonne raison que je ne l'ai jamais vécu moi-même, et c'est vraiment très dur de retranscrire quelque chose qu'on ne connaît pas, surtout sur un sujet aussi délicat. Alors vraiment, merci du fond du coeur pour tous ces compliments, ça me touché énormément. <3 Je suis aussi contente que tu aies apprécié la petite apparition de Teddy, il fallait bien que je le case à un moment ! :p Le dernier paragraphe de ta review m'a beaucoup ému, il m'a collé un sourire sur le visage qui ne s'en ira pas de sitôt, crois-moi ! Je ne mérite pas tous ces compliments, tu es vraiment trop trop adorable. <3 Merci, merci, merci, mille fois ! :hug:


Laisse par : Lyssa7 le 20/05/2017 20:29 pour le chapitre 2 - 17 décembre 1998
Bonsoir Catie !

J’ai couché mon fils, je peux donc m’atteler tranquillement à la suite de ta fiction et apprécier purement et simplement mon moment.

Cette première phrase nous met dans une ambiance de froid hivernal et j’ai l’impression de voir les flocons tomber avec tes descriptions. Je m’imaginais la scène et c’était presque magique (surtout pour quelqu’un qui vient de Haute-Normandie et qui ne voit que très rarement la neige ! x)

Drago observe, Drago hésite, Drago ne sait pas s’il doit entrer et je trouve ce moment très touchant en fin de compte sans même savoir pourquoi. La scène et se poursuit et tes descriptions, si bien faites, continue dans une sorte de douceur. On ressent la gêne de Drago, le malaise d’Andromeda qui l’invite finalement à entrer. Littéralement, je suis surprise encore une fois que tu réussisses à me transporter avec eux dans cette pièce où brûle un feu de cheminée.

Il ne parvient pas à savoir si elle le croit tant son visage reste impénétrable = Je suis juste totalement d’accord avec cette phrase et cette définition d’Andromeda. Je vois, par moments, certaines fics la décrire comme une rebelle qui défie sa famille et qui plaque tout en claquant la porte, une sorte de Sirius au féminin : révolté et libre. Mais Andromeda Black, ce n’est pas comme cela que je la voie et je te remercie, vraiment, de ne pas la dépeindre ainsi. Elle est, comme je le devine derrière tes mots, une Black avant tout, qui a quitté sa famille parce qu’elle ne croyait pas en leurs valeurs et qu’elle aimait un homme moldu, mais elle garde cette aura, cette éducation que lui a transmis sa famille, cette froideur caractéristique. D’ailleurs, c’est comme cela que je l’ai compris dans la mention qu’en a fait JK. Rowling alors encore une fois, merci ! C’est agréable de la voir telle qu’elle doit être ! x)

La perte de sa fille m’a vraiment touchée, comme tu t’en doutes. Le cœur d’une mère ne peut rester insensible… Tu nous transmets tout son chagrin et tout le mal-être de Drago en même temps et les émotions sont tellement présentes qu’on a l’impression d’étouffer.

Je ne suis pas une fan de Drago mais ce Drago là… Bon sang (expression de vieux, désolée) il est… il est… juste tellement humain et crédible qu’on a envie de le prendre dans ses bras. Oui, même moi ! x) Le fait qu’il n’arrive pas à se pardonner malgré l’acquittement du Magenmagot, qu’il sait qu’il est coupable est juste parfait à mes yeux. Enfin bref de chez bref, tu me fais aimer Drago, ou plutôt le Drago que tu décris (pas le chaud lapin dans les Drago/Hermione qu’on se comprenne bien ! x) )

La fin de ce deuxième chapitre est juste tellement poignante.
En effet, il est loin le petit con de Poudlard mais c’est un changement qui reste réaliste par rapport au canon. Vraiment, je suis tombée sous le charme de tes mots et de ce deuxième chapitre. Je distingue tellement cette scène entre Drago et Andromeda, ce feu de cheminée, la neige qui tombe dehors, le verre de whisky qu’il lève dans sa direction et sa tante qui reste figée mais qui, quelque part, entend ses paroles même si elle ne pardonne pas encore.

Toute cette amertume, ces non-dits, les blessures après-guerre qui leur ont tant pris à tous les deux. C’est juste beau dans la noirceur, une pépite d’amertume qui me colle une boule au ventre. Sache-le, ce dernier détail venant de ma part veut tout simplement dire que je trouve ton texte fantastique et qu’il me prend aux tripes (oh, une rime !). Voilà, voilà. Je vais aller me faire un thé, essayer de contrôler ma foutue sensibilité et je revins ensuite !;)

Des bisous et un 10 pour ma part,

Lyssa

Réponse de l'auteur:

Oh Lyssa ça me fait tellement plaisir que tu trouves les descriptions aussi réalistes et vives, vraiment je trouve que c'est superbe compliment, ça me fait rougir et ça me rend toute heuruse. <3 Je suis aussi heureuse d'avoir été, apparemment, juste dans mes descriptions par rapport à Drago, que tu ressentes son hésitation, tout ça, et ça me fait vraiment plaisir que tu qualifies ça de doux et touchant, et que tu voies les choses aussi vivement dans ta tête, vraiment ça me touche beaucoup ! <3 Oh et ça me touche encore plus que tu apprécies cette vision d'Andromeda ! Je suis totalement d'accord par rapport à tout ce que tu dis, comme tu as pu le voir aussi dans cette fic, je ne l'imagine pas du tout aussi révoltée et libre que Sirius. Oh mais ça me fait tellement plaisir que tu la trouves ici fidèle à la brève image que nous en a donné JKR, vraiment ça me touche énormément, merci merci merci ! <3 Je suis aussi très contente d'avoir réussi à transmettre toutes les émotions que j'ai voulu transmettre, la peine d'Andromeda, le mal-être de Drago... Oh et puis mais je suis tellement heureuse que tu apprécies Drago ici alors que d'habitude c'est vraiment pas un personnage que tu aimes ! Je trouve que y a pas de plus beau compliment, alors merci beaucoup. <3 Je suis d'accord que le Drago chaud lapin des Dramione, c'est un cliché à fuir d'ailleurs. :mg: Mais bref, trop contente que tu le trouves humain et réaliste ici. <3 Surtout si tu compares au canon, j'essaye vraiment de m'en éloigner le moins possible, alors ce que tu dis à ce sujet me touche auss beaucoup. Vraiment, merci mille fois pour tous ces magnifiques compliments que je ne mérite pas, je suis très touchée et émue par tout ce que tu dis, alors merci du fond du coeur. :hug:


Laisse par : Slytherin007 le 20/05/2017 16:34 pour le chapitre 8 - 17 décembre 2028

Alors Catie, qu'est-ce qu'on l'aime ce petit Drago là !  

Sérieusement, j'ai vu des Drago amoureux, haineux ou malheureux mais des Drago comme ça, jamais ♥♥ (et je pense que c'est celui que je préfère !). Je ne sais pas trop comment la qualifier ce petit Malefoy. Peut-être les trois à la fois ? 

Bref, sinon notre Andy nationale qu'est-ce qu'elle m'a surprise, tu vois, c'est limite si je n'ai pas eu l'impression que c'est plus son neveu qui lui a appris des choses que l'inverse ! D'un côté, elle l'a aidé à sortir de son trou mais lui (et inconcsiemment en plus) il lui a appris à pardonner et lui a permis de partir sans aucun regrets... 

Pour le mot de la fin, je dirais que cette mini-fic était très belle, la maladie d'Andromeda m'a fait monter les larmes aux yeux et l'amour que ces deux là ce portent est très beau. Le thème de la transimision est omni-présent (j'ai même vu un petit bout de Papa ou père ? xD) Tes scènes qont ultra-réalistes, tout au long du texte j'étais debout à côté de Drago et ça m'a beaucoup plu. 

Gros bisosu

PS: La toute fin, c'était extrèmement triste... Je ne préfère pas imaginer la détresse de Drago et de Narcissa après la mort d'Andy..



Réponse de l'auteur:

Oh Slyth', t'es vraiment trop trop chouuuu ! <3 Ca me fait sincèrement très très plaisir ce que tu dis, surtout sur Drago, mais t'imagines pas à quel point ! Je n'avais jamais écris sur lui, pas en personnage principal en tout cas, donc réellement, merci pour tous ces compliments, ça me touche à un point t'as pas idée ! <3 <3 Oh et je suis aussi très heureuse que tu aies apprécié cette vision d'Andy, et c'est vrai qu'ici c'est surtout elle qui a appris de la part de Drago, je tenais à ce que ce soit dans le sens vieux -> jeune en un sens, si je peux m'exprimer ainsi. Je suis aussi contente d'avoir atteint mon but et que la maladie d'Andy t'aie touché, ainsi que lien fort qu'elle partage avec Drago, ça me fait vraiment très plaisir. Et tes compliments sur les scènes réalistes et tout ça, vraiment, j'ai pas les mots pour te remercier. <3 Et oui la fin est très triste. :( Mais une revieweuse sur ff net m'a suggéré une fin bien plus atroce, donc ça aurait pu être pire. :mg: Merci en tout cas mille fois pour cette review adorable, je suis super heureuse que ça t'aie plu, vraiment merci du fond du coeur ! :hug;


Laisse par : Lyssa7 le 20/05/2017 13:33 pour le chapitre 1 - 17 décembre 2028
Rebonjour Catie !;)

Je profite de la pause sieste de mon fils pour lire et reviewer le premier chapitre de ta fiction « Chambre 213 ». Je dois dire que le titre m’évoque quelque chose de froid, une chambre d’hôpital en fait… Je suppose que c’est voulu pour faire une sorte de référence à la maladie d’Andromeda ? Si
c’est le cas, l’effet est réussi tout comme l’illustration qui me donne l’impression de voir ce bouquet de fleurs qu’on apporte aux patients (ou aux personnes âgées dans les maisons de retraite). J’ai un très mauvais souvenir de ces maisons de retraite, tout comme des hôpitaux d’ailleurs et moins j’y entre, mieux je me porte (bon, à part mon accouchement qui est le plus beau jour de ma vie. Pour la venue au monde de mon fils, pas avant qu’on s’entende bien… x) ) Mais bref, je m’égare totalement. Revenons à nos moutons, ou plutôt entrons dans la chambre 213…

Tes deux premiers paragraphes me confortent dans l’impression que j’avais eu précédemment. Cette impression de froideur, de calme, de mort aussi que m’évoque un hôpital… brrr… ça me file la chair de poule.

Ce genre de sourire un peu gêné, un peu compatissant, empreint d’une vague compréhension. Le genre de sourire qu’on adresse aux proches des mourants. = Cette phrase… My Godness… cette phrase, quoi ! Je vois parfaitement ce sourire où les lèvres s’esquissent à peine, un peu l’air de dire « Courage, on comprend ce que vous ressentez. Nous sommes terriblement désolés. » Ce genre de sourire qui donne envie de leur dire que, non, ils ne comprennent pas, ou si peu ! Je m’emporte, je m’emporte ! x)

J’aime beaucoup le fait qu’on ne sache que c’est Drago Malefoy qu’une fois que l’infirmière l’appelle par son nom de famille. Ça nous donne le temps de nous identifier à lui. Je dois t’avouer que je ne suis pas la plus grande fan de Drago qui existe dans le monde de la fanfic et c’est à peine si je le supporte mais dès le début de ta fiction, il n’est rien d’autre que cet homme qui vient rendre visite à un membre de sa famille et c’est touchant. Vraiment touchant. Toutes les émotions que tu fais passer en si peu de mots m’impressionne réellement.

Je dois dire aussi qu’en ayant lu l’un de tes premiers textes (sur Daphné Greengrass), ton style s’est considérablement amélioré mais pas que… il s’est affiné. Chaque mot, chaque phrase est soupesée et pensée pour telle ou telle ambiance. Je trouve que c’est fantastique ! Et je pèse mes mots, tu peux me croire !

Tu décris superbement bien cet état de maladie, le fait d’être si diminué. Comme je comprends Drago d’entrer dans cette chambre à reculons. Sur ce point, je suis aussi peu courageuse que lui…

J’ai été un peu surprise de voir Drago parler de Teddy assez naturellement mais, quand on y pense, et vu la relation que tu dessines entre Andromeda et lui, ça paraît logique finalement.

Dans sa façon de donner des nouvelles, on comprend qu’il veut faire vite, qu’il les donne comme on parlerait du beau temps. Cette façon qu’il a de regarder derrière Andromeda et non de la regarder en face retranscrit bien le fait qu’il a peur, qu’il ne supporte pas de la voir comme ça et que, d’un sens, il ne se résout pas à la voir mourir.

En même temps, on a aussi cette impression qu’il tient vraiment à elle, qu’il lui porte une certaine affection. Tes deux dernières phrases englobent le mystère qui les lie.

Voilà, pour ma deuxième review un peu moins fournie que la première mais tout aussi sincère. Je lis la suite ce soir, ou au plus tard demain.

Des bisous,

Lyssa

Réponse de l'auteur:

Hello Lyssa ! <3 Je me répète mais je suis vraiment heureuse qu'on ait été en binôme pour ce week-end review, non seulement j'ai pu découvrir des textes superbes, mais en plus tu m'as laissée des reviews absolument fabuleuses qui me mettent des étoiles dans les yeux et me collent un immense sourire sur le visage quand je les relis ! :D Bref, par contre je te préviens que je suis assez nulle en Ràr, elles ne seront jamais à la hauteur de tes reviews formidables, donc toutes mes excuses, sache qu'elles m'ont toutes fait extrêmement plaisir et que tes compliments m'ont beaucoup touchés. <3

Tout d'abord, je suis vraiment ravie que le titre et l'illu aient pu t'évoquer tout cela, c'était le but recherché donc merci pour ça ! D'ailleurs, je dois dire que je suis comme toi, j'ai toujours détesté les hôpitaux ou des maisons de retraite, moi j'y vais mieux je me porte, donc ça pas non plus été une partie de plaisir à écrire cette histoire. ^^ Oh et ça me fait tellement plaisir que tu relèves ces quelques phrases, vraiment merci beaucoup je suis très touchée ! <3

Oh et je suis hyper heureuse d'avoir pu rendre Drago touchant à tes yeux, encore plus considérant que c'est vraiment pas un personnage que t'apprécies de base, alors vraiment merci mille fois ! Haha et je suis bien heureuse que mon style se soit amélioré depuis, en cinq ans quand même, j'aurais eu honte si ça n'avait pas été le cas ! XD Mais je suis vraiment contente que tu le soulèves. <3 Je rougis en tout cas devant tes compliments, ça me touche beaucoup, je me répète mais vraiment, tes mots m'émeuvent beaucoup et me font plaisir à un point que tu n'imagines pas. :hug: Ca me fait aussi plaisir que tu dises que l'état de maladie est bien décrit, c'est vraiment un point délicat à aborder je trouve donc tout plein de coeurs sur toi pour dire ça ! <3

Tout ce que tu résumes à la fin de ta review, c'est exactement ça que je voulais faire passer, du coup ça me rassure énormément, et ça me fait trèsplaisir, alors merci beaucoup ! <3 Merci mille fois pour cette review ultra détaillée, tes compliments tous plus adorables les uns que les autres, merci du fond du coeur. <3 Et désolée pour cette Ràr si nulle en comparaison, mais vraiment, le coeur y est je te jure ! Merci mille fois ! <3


Laisse par : selket le 19/05/2017 10:25 pour le chapitre 8 - 17 décembre 2028
Je me suis doutée à la fin que la confrontation entre les deux soeurs n'aurait pas lieu. C'est triste mais peut être pour le mieux ça laisse un sentiment doux-amer d'inachevé. Vraiment ton texte est une vrai claque (je le met dans mes favoris).
La relation entre Andromeda et Drago est vraiment sublime et extrement touchante.
C'est un texte magnifique que tu as écris, mais en même temps avec toi je suis jamais déçue.

Bonne chance pour le concours !!

Réponse de l'auteur:

Oh mais selket <3 <3 Je suis toute rouge là, t'as pas idée d'à quel point tes mots m'ont fait plaisir !! <3 Franchement, je ne sais pas quoi dire, je suis perchée sur mon petit nuage rose et j'ai des arcs-en-ciel dans les yeux. :mg: Je suis vraiment super super super heureuse que ce texte t'aie plu à ce point, que tu aies aimé la relation nouée entre Andromeda et Drago, et puis ta phrase de fin mais... je suis trop touchée, vraiment, ce que tu dis me fait énormément plaisir et j'ai juste pas les mots. Merci beaucoup, merci mille fois pour ce que tu as dit, merci merci merci <3 <3 Et bonne chance à toi aussi pour le concours, évidemment ! :hug:


Laisse par : ninipraline le 18/05/2017 17:00 pour le chapitre 8 - 17 décembre 2028

Merci pour ta fanfiction, j'ai aimé ta prise de risque. Traiter une histoire sur un temps aussi long sous forme d'"extraits de vie" particulièrement courts était un défi et tu t'en es particulièrement bien sorti. Tu as su évoquer avec justesse les personnages et leur positionnement à différents moments de leur existence. J'ai trouvé cet apprentissage du pardon et de la vie juste et très forte.


Merci à toi pour ton texte et bonne chance pour le concours,


ninipraline.



Réponse de l'auteur:

Oh ninipraline, tu ne peux pas savoir à quel point tout ce que tu dis me fais plaisir ! :hug: Je suis vraiment très heureuse que ce texte t'aie plu, merci à toi, du fond du coeur, pour tous ces compliments, ça me touche énormément. Merci, merci, merci ! <3 <3 Et bien sûr, bonne chance à toi aussi pour le concours :hug:


Laisse par : Eejil9 le 17/05/2017 19:28 pour le chapitre 8 - 17 décembre 2028

Oh là là mais Catie mais cette fic est juste incroyable ! J'ai lu que quatre participations et sur le lit 3 exceptionnelles, je dirais bien que la tienne est ma préférée mais il y a aussi celle de Nighty... Mais comment je vais choisir ? 

J'ai tellement aimé, j'ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois (si j'avais pas été dans le metro je suis sûre que j'aurais pleuré), c'était si triste et si beau. J'ai souri aussi avec le coup de Teddy et du dragon qui attaque la maison... Ton histoire c'était tellement d'émotions d'un coup, Nighty et toi, vous voulez juste que je meure de choc émotionnel, je vois pas d'autre solution. 

J'ai tout aimé, il n'y a rien à changer dans cette histoire, je vais d'ailleurs la mettre dans mes favoris direct. J'ai adoré ta manière de mettre Drago en scène, il est humain, IC... Tellement de tristesse et de rage dans un seul personnage ! Et Andromeda est encore mieux, elle a une fierté jusque dans la maladie, et une humanité incroyable.

J'ai adoré ta manière de les décrire et j'ai adoré ta manière de commencer la scène, intercaler tous les flashbacks et la finir. C'était malin et d'un côté ça donnait à toute l'histoire une ampleur tragique... Pas de surprise, certes, mais tellement de mélancolie... 

Bravo pour cette histoires Catie, je suis désolée de ne laisser qu'une review, mais je l'ai lu un peu par ci un peu par là, j'aurais pas pu reviewer chaque chapitre... Mais cette histoire l'aurait amplement mérité !



Réponse de l'auteur:

Eejil mais... mais... Je t'ai déjà dit à quel point t'étais adorable ? Non ? ET BAH JE TE LE DIS, T'ES TROP ADORABLE ! :huuuuug: (c'est un câlin qui dure plus longtemps ->) Non vraiment ça me fait plaisir que ça t'aie touché à ce point, t'imagines même pas, je suis en train de flotter sur un petit nuage de bonheur là. <3 Vraiment, je sais pas quoi dire d'autre, ma Ràr va être juste nulle nulle nulle comparée à cette review magnifique, mais je suis sans voix devant ces compliments qui me touchent énormément. <3 Je suis très heureuse que tu trouves Drago IC, franchement c'est juste la plus belle chose que tu pouvais me dire. Parce que j'avais teeeellement peur d'écrire sur Drago, c'est la première fois que j'écris sur lui, ou en tout cas que je centre autant l'histoire sur lui, du coup je flippais grave et ce que tu me dis me rassure puissance 10 000 <3 <3 Et ce que tu dis sur Andromeda aussi, juste, je sais même plus quoi dire, je t'envoie une tonne de coeurs <3 Roh et ça me fait aussi super plaisir que tu aies aimé la structure en flash-back, c'était mon premier essai et j'avais peur de me planter, donc là encore ça me rassure beaucoup ! Et ne dis pas que tu es désolée enfin, ta review est tellement adorable et magnifique et trop coeur, je vois difficilement comment je pourrais t'en vouloir ! XD Je te remercie du fond du coeur d'avoir laissé un avis aussi détaillé et aussi génial, ça me fait plaisir à un point que t'imagines même pas, j'ai un sourire sur le visage qui va rester jusqu'à ce soir ! :D Merci mille fois Eejil t'es trop chou, des tonnes de coeurs, de bisous et de love <3 :hug: (par contre, c'est trop méchant de m'avoir teasé Nighty, maintenant je vais avoir envie de la lire alors que je voulais attendre le deuxième tour, c'est mal :mg: ->)


Laisse par : Flying Madder le 17/05/2017 12:04 pour le chapitre 8 - 17 décembre 2028

Hey !

Je n'ai pas posté de review à tous tes chapitres, mais sache que j'ai beaucoup aimé cette histoire, j'aurais aimé en savoir un peu plus sur Malfoy et comment elle l'a remis sur "le droit chemin", mais ça n'enlève rien au reste, j'ai beaucoup aimé quand même, c'est juste un peu de curiausité de ma part.

Bonne chance pour le concour et à bientôt !



Réponse de l'auteur:

Hello ! <3 Je te remercie du fond du coeur pour ta review, ça me fait super plaisir que tu aies apprécié ta lecture et que tu aies pris le temps de me dire ce que tu en as pensé. :hug: Ah pour Malefoy, tu n'es pas la seule à me faire la remarque (peut-être pas ici, mais sur ff net en tout cas), et je dois dire que ça a été une de mes frustrations en écrivant, de ne pas plus développer ce côté-là. ^^ J'ai choisi volontairement de me restreindre et de me concentrer uniquement sur sa relation avec Andromeda, mais c'est vrai que ça aurait pu apporter un autre petit côté intéressant, tu as raison. Merci mille fois pour ta review, ça me fait super plaisir ! <3 Bonne chance à toi aussi et à bientôt :hug:


Laisse par : Yuro le 10/05/2017 22:31 pour le chapitre 8 - 17 décembre 2028

C'est une très belle fic. Tout le thème de la transmission est très bien amené et cette relation au fil des années est magnifique. Bravo !



Réponse de l'auteur:

Merci beaucoup Yura pour cette gentille review ! C'est adorable et ça me fait très plaisir, merci mille fois ! :hug:


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.