S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News


À voter !

Le froid s'installe peu à peu et rien de tel qu'une petite fanfiction au coin du feu pour se réchauffer, non ? Venez donc choisir le prochain thème des Sélections pour le mois de décembre parmi : Mental Disorders, Nostalgie/Souvenir, Scorpius Malefoy eeeeeeet Noël !

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 octobre 2019, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 19/10/2019 10:36



Ho ho ho !

Faites un.e heureux.se le soir de Noël en lui écrivant une histoire personnalisée et en échange vous en recevrez une, concoctée spécialement pour vous !

Envie de vous laisser porter par la féerie de Noël ? N'hésitez plus et rendez-vous sur le topic de l'Echange 2019


De L'équipe de modération HPFanfic le 13/10/2019 22:22


94ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 94e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 10/10/2019 21:06



Bientôt sur le forum…


De L'équipe des Podiums le 07/10/2019 18:44


Les caractères spéciaux


Le retour des caractères spéciaux !!!


Un grand merci à Anwa et SUZYtfr, qui ont travaillé dur pour venir à bout des erreurs d'encodage des textes.

L'erreur d'encodage persiste sur les fiches de présentation des fics (catégorie,série, publié le, mise à jout le) mais l'équipe est informée et s'en occupe.

Si vous trouvez des textes où il reste des erreurs d'encodage, merci de les signaler sur ce topic-là.
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 03/10/2019 20:00


Les Sélections du Mois


Félicitations à Zaz_ et Yali qui remportent la sélection sur la Gare de King's Cross ! Leurs fanfictions recevront une jolie vignette aux couleurs du Quai 9 ¾.

Pour novembre, vous avez choisi le thème des Horcruxes. Nous vous attendons nombreux pour proposer vos fanfictions favorites sur ce sujet en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d’octobre, retrouvez notre sélection sur Rubeus Hagrid et votez pour vos favoris ici.

Bonne lecture à tous !


De L'Équipe des Podiums le 02/10/2019 21:45


Reviews pour Le contemplatif

Laisse par : Zandry le 17/03/2019 19:32 pour le chapitre Le contemplatif

J'ai beaucoup aimé ce Théodore paumé qui survit en essayant de rester fidèle à ce qu'il croit être lui même, et son espoir à la fin de tout recommencer. 

J'aime aussi beaucoup le fait que tu appuis sur les nuances des personnages, que tu réussisses à lier se que l'on sait d'eux et ce que tu leur créer toi. 

Ça donne vraiment envie d'en savoir plus .

Je trouve ta vision du monde d'après guerre très réaliste, la réaction des gens qui déversent leur haine et tout le reste . 

À bientôt ^^



Réponse de l'auteur: Coucou Zandry, Merci pour tes reviews toutes adorables. Si tu veux lire plutôt sur certains personnages je t'invite à fouiller du côté de mes séries. J'adore le monde d'après-guerre c'est là où je prends le plus de plaisir pour écrire

Laisse par : Ella C le 31/03/2018 22:14 pour le chapitre Le contemplatif

Bonjour chère journaliste !

J'aime beaucoup ta vision de Théodore Nott : le côté loup solitaire, observateur en retrait de la guerre que l'on connaît du canon, mais avec une touche de mélancolie en plus, de désillusion, d'amertume. J'aime surtout l'ambivalence que tu lui donnes, l'équilibre entre ses qualités et ses défauts, entre son cynisme et sa poésie contemplative, presque douce. Ça en fait un joli personnage gris. Mon passage préféré est celui qui parle de Serpentard, parce que c'est là que je l'ai le plus ressenti : il dit que Serpentard ne lui correspond pas tellement, qu'il aurait mieux montré sa personnalité à Serdaigle, mais d'un autre côté il a conscience d'être ambitieux, rusé et lâche, caractères totalement Serpentardesques. Il regrette d'avoir été réparti dans cette maison parce qu'il s'y sentait différent, mais il semble se complaire dans ces regrets, y tirant une sorte d'orgueil mal placé à ne pas être comme ses camarades, n'hésitant pas à les condamner avec hauteurs parce qu'ils ne sont pas lui, mais se plaignant d'être lui. Quand il critique ses camarades de maison, il met Draco, Blaise, Pansy et Daphné dans le lot parce que ces quatre-là aussi ont suivi leurs parents ; et plus loin, il se met à les défendre face aux médisances de la société. Le ton cynique fait le lien entre toutes ces facettes de sa personnalité. C'est non seulement très agréable à lire, mais ça donne aussi l'impression que Théo n'a pas trouvé sa place et, que de lassitude ou d'amertume, il rejette l'entièreté du monde en bloc. "Vous ne m'acceptez pas, alors je ne vous accepterai pas non plus"... Ça le rend touchant, humain, c'est une belle réappropriation. D'autant plus que le moment de poésie, quand il regarde le ciel au début, apporte un peu de douceur et crée un joli contraste en même temps qu'une respiration. J'aime aussi voir Théo plus poétique, ne pensant pas à la guerre mais se perdant dans les couleurs du ciel... C'est aussi pour ça que j'aime ton titre au passage, parce qu'il est poétique.

Et puis, je crois qu'il est facile de se reconnaître dans la scène du début : ce manque d'inspiration, de motivation, où tout est plus intéressant que la feuille posée devant soi. (Par contre, sur un niveau purement technique/coquilles, il y a quelques répétitions de "ciel" et "jaune" dans le premier paragraphe, et c'est "agacé" au lieu de "agaçait"). J'aime sa résonance avec la scène de fin, comme si les souvenirs du milieu n'étaient qu'un mauvais passage entre deux instants de beauté. Et puis, choisir de clore cet OS sur de la volonté, la résolution d'avancer, est un beau message d'espoir. Je serais curieuse de savoir de quoi parle ce livre, pour avoir une telle place centrale dans ses réflexions sur la guerre ! Je serais curieuse de savoir de quoi parle ce livre, pour avoir une telle place centrale dans ses réflexions sur la guerre ! Et ce "milliers de crépuscules à admirer"... Un arrêt sur image sur le Théo poétique, le fameux contemplatif, très joli et appréciable. J’adore que tu termines sur ça, que ce soit la dernière phrase à retenir, comme si ce côté de sa personnalité prenait le pas sur le reste…

A la prochaine !

 



Réponse de l'auteur: Hello, En voilà une review qui fait sacrément plaisir :) En vérité cela faisait longtemps que le passage sur Théo qui regarde les nuages était écrit mais je n'arrivais pas à avancer sur ce texte. Alors quand ce challenge est arrivé je me suis dit que c'était l'occasion d'écrire sur ce personnage que j'aimais beaucoup mais sur lequel je n'avais jamais écrit. Et par la même occasion ce fragment de texte est ressortit de mes archives. Autant dire que le challenge est tombé à pique. Pour les coquilles je vais les corriger. J'avoue j'ai tendance à laisser des coquilles alors merci à toi pour les corrections. Je suis ravie que mon Théodore Nott t'ai plut. Car quand on commence à écrire sur des personnages ça fait plaisir de voir que les gens les apprécient.

Laisse par : Hortensea le 20/02/2018 12:46 pour le chapitre Le contemplatif

♥ Opération Cupidon ♥

Ce texte me faisait beaucoup d'oeil depuis quelques temps, Selket. Et je suis vraiment ravie d'avoir trouvé le temps de m'y pencher durant ma pause déjeuner car c'est un fort joli texte, bien comme je les aime, sur bien des points.

J'adore le personnage de Théodore mais par dessus tout, j'aime ce que tu en as fais. Une force tranquille, réfléchie, qui flotte hors du temps et hors de l'espace. J'aime le ton cynique, désabusé mais aussi empreint de mélancolie et solitude qui se dégage des pensées du jeune homme. Je pense d'ailleurs que c'est très représentatif de la vie qu'il a eut avant: seul dans un manoir avec pour père un vieil aigri avec des opinions bien arrêtées mais qui s'est gardé de les revendiquer à voix haute en public.Et à travers son cri du coeur final, on sent bien que Théo, même s'il n'en souffle mot n'en pense pas moins. Et j'aime cette mise en perspective, celle de pousser le lecteur à réfléchir sur certains personnages/

Quoi qu'il en soit, c'est une excellente chose que tu n'aies pas fait devenir Théo mangemort, je partage totalement ton avis à ce propos et cela suit scrupuleusement la manière dont JKR le décrit dans l'oeuvre: neutre et quasi-effacé. Tu le dépeins tout en poésie et en nuances, comme tu le fais habituellement si bien dans tes textes. J'espère qu'on en aura d'autres sur lui, je serais curieuse de lire - sous ta plume - des fragments de son enfance avec son père par exemple, pour voir si nos opinions sont toujours semblables (L).

♥ Une joyeuse Saint-Valentin en retard ♥



Réponse de l'auteur: Oh une review de cupidon, ma première ♥ ça me touche beaucoup surtout venant de toi. Tout d'abord je te rassure il y aura bien d'autres textes sur Théodore Nott, le prochain se colle juste après ce texte. J'avoue ne pas avoir pensé à traiter son enfance mais ça me tente bien, tu m'as donné quelques petites idées je dois dire. Je suis ravie de voir que toi aussi tu vois Nott comme ce personnage neutre et effacé. Un grand merci pour ta fiction qui me fait extremement plaisir.

Laisse par : Bevy le 10/02/2018 21:13 pour le chapitre Le contemplatif
7.Tu as tellement de textes que c’est dur de se décider quoi lire ^^. Comme mes reviews sont relativement courtes sur les drabbles ou textes courts, il se peut que je les dépasse ( mais bon, je ne pense pas que ça te dérangera xd ! ). J’avais l’habitude de suivre tes textes avant mais là je suis complètement à la ramasse. Déjà sur mes propres textes et RAR mais en plus sur les textes de mes auteurs fétiches ^^. Tu écris souvent sur des choses diversifiées et inattendues et c’est vraiment un plaisir de lire un de tes textes!

J’ai toujours eu un faible pour les Serpentard et Poufsouffle! Même les petits Serdaigle qui ne sont pas que des têtes d’ampoules ont mes faveurs. Ce n’est pas le premier texte sur un Serpentard qui n’est ni un mouton de Mangemort, ni un révolutionnaire, mais j’aime beaucoup le portrait que tu dresses de Théodore Nott, de sa façon de regarder les autres, de vivre un peu en retrait ( un petit clin d’oeil à Lucy ? ). Et merci de défendre Pansy, Drago et Daphnée ! L’image de la hauteur ( intellectuelle, au niveau de la personnalité) et de la fenêtre qui le distrait est intéressante en tout cas! Je te laisse encore quelques reviews demain et sans doute mardi soir!

Réponse de l'auteur: Coucou ^^ Pas de soucis je suis moi aussi en retard concernant les nouvelles fics de mes auteurs favoris. Il y a trop de choses intéressantes à lire. En effet j'ai pas mal posté dernièrement, même si là la page blanche est de retour. En effet le thème des Serpentards qui ne sont pas des mangemorts est couramment abordé mais je crois que c'est parcqu'on adhère pas à la vision d'Harry Potter qui considère les Serpentards comme étant tous de futur mangemort en puissance. Il faut bien la réhabiliter cette maison. Théodore avec les soeurs Greengrass, Blaise et même Pansy font partis des nouveaux personnages que je souhaite traiter. Je vais en effet ne pas me plaindre si j'ai plus de review ;)

Laisse par : Roxane-James le 27/01/2018 11:40 pour le chapitre Le contemplatif

Coucou Selket !

Ta participation à ce projet est juste géniale et brillante ! J'ai beaucoup aimé les personnages que tu développes durant cette période de guerre dont tu nous fais ressentir l'ambiance à chacun de tes mots. J'aime ton Théodore désabusé et un peu cynique, j'aime la fin, poétique, plus vive, qui montre qu'il y a de l'espoir et les rêves de Théodore, son envie d'écrire un livre et la fin est très belle avec ''des milliers de crépuscules à admirer''. J'ai aimé aussi le fait que Daphné soit décrite comme étant courageuse. Tu rends un bel hommage aux personnages de la saga <3

Très bel OS :) comme toujours !

Bisous

Rox'



Réponse de l'auteur: Coucou Roxane ! :) Je suis trop contente de te retrouver ici ! J'ai adoré écrire sur Théo et j'ai hâte d'écrire sur cette petite bande qu'es dans ma tête Pansy, Theo, Blaise et Daphné. Je suis ravie que tu ai aimé mon Théo puisque c'est le premier texte que j'ai écrit sur lui. Bisous Selket

Laisse par : WarmSmile le 20/01/2018 17:05 pour le chapitre Le contemplatif

Coucou ^^

C'est une vision intéressante de l'après-guerre :). Les personnages qui sont restés neutres ne sont pas souvent mis en avant, alors c'est bien de voir Théo sous cet angle-ci ^^. La dernière partie sur le principe de 'que savant-ils de tel personnage' est super car cette question interpelle et pousse à réfléchir ^^. La dernière phrase est très bien trouvée aussi ^^, prouvant que Théo a encore de quoi avancer ^^.



Réponse de l'auteur: Coucou ^^ Je suis contente que ma vision t'ai plut. C'est vrai que les personnages neutres sont moins traités, je ne sais pas pourquoi en plus ^^. Je suis contente que tu es aimé mon Théo :)

Laisse par : Samantha Black le 17/01/2018 16:43 pour le chapitre Le contemplatif
Je suis contente de découvrir ce texte sur le côté gris de la guerre. Cela me fait vraiment plaisir de lire ce genre de texte. On voit vraiment que tout n'est pas blanc ou noir mais fait de nuances de gris et tu le montres bien tout au long de ton OS.

Je dois avouer que pendant un moment, j'ai eu peur qu'il ne mentionne pas le fait que son père ait été un mangemort (un des premiers d'ailleurs) et je trouve ça bien le fait que malgré son père, il ne soit pas lui-même devenu mangemort. Cela montre qu'on est pas cantonné à faire pareil que ses parents. bien entendu, Theodore ne passe pas du côté de l'Ordre et je trouve ça très bien. Tu nous montres dans cet OS un personnage qui n'a rien fait, un attentiste comme on en a eu temps durant la seconde guerre mondiale. Pour moi, ces gens-là étaient majoritaires durant la guerre sorcière et certains sont devenus des résistants de la dernière heures, les plus mauvais, ceux qui criaient vengeance et s'en prenaient à des gens qui n'avaient que leur nom et leur maison comme faute.

C'était un très bon OS. Merci d'avoir participé à ce projet. :)

Réponse de l'auteur: Merci merci pour ta review :) De ta part tu sais que ça me touche. C'est tout à fait ça que je voulais montrer. J'ai du mal avec l'idée que si le père est mangemort les autres doivent l'être. Alors certes on sait que Drago, Crabbe et Goyle l'étais mais pas forcement les autres Serpentards. Et puis ce ne sont pas les Serpentards les méchants, bien sur qu'il y a beaucoup d'enfants élevés avec une mentalité pro-sang pur dans cette maison, bien sur que c'est plus dur de se battre contre ses parents mais des enfants qui n'ont pas voulut se battre il y en a d'autre, ainsi que des adultes. Justement j'avais envie de montrer un personnage qui n'es ni un vaincu, ni un vainqueur il a juste rien fait comme la majorité des sorciers. Cette majorité dont peu parle dans les fictions ou même dans HP. Le seul tord de Theodore c'est sa maison, son père, ses origines et j'ai du mal à voir qu'il est blâmé pour ça. Il est un bouc émissaire comme un autre.

Laisse par : Lyssa7 le 17/01/2018 11:47 pour le chapitre Le contemplatif

Hello Selket ! 

Je commence tout juste à reviewer les participations du projet. Ton texte est absolument parfait. J'ai exactement la même vision que toi en ce qui le concerne : isolé, à part des autres, dans aucun des deux camps. Le monde n'est pas et ne sera jamais manichéen, il est constitué de nuances de gris et le fait d'appartenir à Serpentard ou d'être un fils de mangemort ne définit pas la personne en elle-même. Je pense qu'on s'accorde énormément sur notre vision des Serpentard (que ce soit Pansy, Blaise, Daphné ou Drago). Il ne faut pas oublier que les résistants ont, eux aussi, du sang sur les mains. Bref, un superbe texte ! 

Merci pour cette lecture. 

Lyssa.



Réponse de l'auteur: Hello Lyssa ! Venant de toi je suis touchée par ce que tu penses de mon personnages. J'ai hâte d'écrire plus sur ces personnages là je les trouvent fascinant. Comme tu dis rien n'est noir rien n'est blanc. A chaque fois je pense aux traitements des femmes la WW2 qui ont été condamnées car elles avaient aimé un allemand et je me dis que les vainqueurs jugent durement les autres. Selket

Laisse par : judith1 le 13/01/2018 12:02 pour le chapitre Le contemplatif
J'aime ce portrait. Il n'est pas rare dans les fics, que les Serpentards de l'après-guerre continuent à en vouloir aux vainqueurs, il n'est pas rare non plus qu'ils expriment des regrets pour ce qui s'est passé.

Mais c'est rare qu'ils gardent leur fierté (il n'était pas un Nott pour rien), qu'ils reconnaissent les conneries de Voldemort sans se précipiter dans les jupes de l'Ordre du Phénix. Du tout ton Théodore, je le trouve presque attachant. Et je n'ose pas risquer de lui remonter le moral, je crains qu'il ne le prenne mal...

Réponse de l'auteur: Merci pour ta review. Je suis contente que mon Théodore te plaise et que tu es si bien réussit à le cerner. Je trouve que c'est un personnage intéressant, car même dans les livres il parait en retrait.

Laisse par : eve1993 le 27/12/2017 01:17 pour le chapitre Le contemplatif

*review de Noël*

Superbe texte !

J’aime beaucoup lire sur l’après-guerre des Serpentards, comment le retour à la vie a été vécu et je pense aussi que cela été très difficile. Mais dans ces cas, on comprend les deux camps. Celui de Théodore, qui n’étaient que des enfants précipités dans un monde qu’ils n’ont pas choisi, sacrifiés sur l’autel de l’ambition et la gloire familiale ; de l’autre, des personnes qui étaient dans le camps des vaincus pendant la guerre et qui cherchent à se venger de toutes les personnes ayant permis Voldemort et Cie d’avoir détruit leur vie. Seulement, c’est plus simple de trouver des coupables faciles qu’à pardonner. L’humanité n’est pas belle à voir au sortir d’une guerre…

Vraiment, bravo pour ton texte :D

Joyeux Noël !



Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review et Joyeux Noel ! J'adore écrire sur l'après guerre. Comme tu le dis c'est un moment ou on se rend compte que chacun à sa part de responsabilité. Que tout n'est pas noir ni blanc et un personnage qu'Harry peut voir comme un ennemi n'est pas forcement mauvais. Il est seulement dans le mauvais camp. Theodore est un personnage qui se prête à cette espèce de neutralité étrange que j'ai tenté de décrire. Encore merci pour ta review :D

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.