S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


À voter !

Chers HPFiens, les votes pour la prochaine Sélection du Mois sont lancés ! Vous avez jusqu'au 31 août 2019 23h59 pour décider quel sera le mystérieux thème du mois d'octobre parmi Horreur/Angoisse, Épistolaire, Rubeus Hagrid, Secrets, Univers Alternatifs.

Rendez-vous sur ce topic pour voter et à bientôt !


De L'équipe des Podiums le 19/08/2019 11:08


Concours officiel "Souvenirs d'antan" - Votes


Les votes pour le concours organisé par l'équipe de modération HPF sont ouverts. Vous trouverez toutes les informations en suivant ce lien-ci. La série pour lire les textes se trouve par-là.

Bonne lecture à toutes et tous !!!

A bientôt pour l'annonce des résultats !
De L'équipe de modération HPF le 17/08/2019 17:38


92ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 92e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 31 août à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 12/08/2019 12:00


Sélections du mois


 

Sélections du mois ~ JUILLET 2019

 

Bonjour HPFiens !

 

L'Équipe des Podiums félicite avec enthousiasme dedellia, Lul et Westyversionfrench pour le succès de leurs fanfictions pour lesquelles le peuple a voté et qui se verront ornés d'une SUPER vignette.

Pour le mois de septembre et la rentrée, le thème Gare de King's Cross a été voté. Comme d'habitude, vous êtes invités à proposer vos textes sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Les votes autour du thème Voyage étant cloturés, nous vous informons que ceux pour le thème d'Août viennent d'être ouverts : le thème Féminisme y est à l'honneur ! Vous pouvez dores et déjà lire les textes, les reviewer et voter pour vos fanfictions favorites en vous rendant ici.

 

L'équipe des Podiums vous souhaite une bonne journée !


De L'Équipe des Podiums le 05/08/2019 08:39


Vacances d'été et prolongation concours officiel


Bonjour,

Notre équipe profitant de la pause estivale pour voyager aux quatre coins de l'Europe, nous tenions à vous informer que les délais de validation des chapitres sont suceptibles d'être allongés !

Par ailleurs nous vous informons que vous pouvez soumettre votre texte pour notre concours officiel Souvenirs d'antan jusqu'au 13 août 23h59. N'hésitez pas à participer ! Vous trouverez toutes les informations ici.

Bel été à vous et à bientôt !
De L'équipe de modération d'HPFanfic le 31/07/2019 19:07


91ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 91e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 26 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 15/07/2019 07:42


Reviews pour Météorites

Laisse par : M-A le 29/07/2018 02:01 pour le chapitre PUNK is not dead

Salut !

Je reviens commenter avec un peu de retard, je n'avais pas pu te laisser un mot quand je l'ai lu. 
J'ai vraiment adoré ! Bon pour les détails historiques sur le punk je ne suis pas forcément d'accord sur tout mais c'est sûrment parce que je suis Team England & The Clash :P
Mais sinon c'est vraiment génial ! Le punk lui va tellement bien et cette sorte de curiosité provocatrice aussi. Je suis fan du côté "je prends tout ce qui peut les emmerder" qu'a Sirius tout au long de la fic. 
Les OC que tu as introduit sont super attachants je trouve ! On est presque triste qu'ils ne restent pas en contact à la fin.
Ce qui est cool c'est que le rythme de ta fic est très punk. Il est saccadé, achuré, rapide. Ton texte hurle littéralement, que ce soit de douleur ou de rébellion. 
Enfin bref, j'aime beaucoup. Histoire de faire court ^^
Un grand bravo à toi !

À bientôt ! 
M-A


Laisse par : selket le 11/04/2018 22:30 pour le chapitre PUNK is not dead
Hello Fleur,

Je suis tombée amoureuse de ton Sirius punk. Peut-être qu'au départ j'aurai plus imaginé un SIrius métalleux mais ça lui colle bien mieux a la peau le mouvement punk.

J'ai plongé avec Sirius dans la découverte de cette univers musical que je ne connais pas. Mon petit coeur de fan à palpitait à l'allusion de la création du mouvement métal.
Je sais maintenant pourquoi Sirius c'est procuré une moto.

J'ai tremblé, chanté avec lui les paroles des sex pistols.
Et cette fin est particulièrement touchante.

Tout du titre, à la bannière en passant par l'histoire et le punk colle bien au concours. Alors chapeau, surtout que j'ai pas trouvé les contraintes faciles.


A très bientôt
Selket

Réponse de l'auteur:

Hello Selket !

Tout d'abord un immense merci pour ta super review :D

Je suis très contente que le Sirius punk t'ait convaincue malgré ton inclination première pour un Sirius métalleux ! Je ne l'avais jamais imaginé métalleux, d'ailleurs, mais pourquoi pas après tout ? :')

Ooh ça me fait trop plaisir *-* et pour l'allusion à la création du mouvement métal, j'ai dû faire des mini-coupures parce qu'au départ, ce grand paragraphe qui reprend les mouvements musicaux du moment était beaucoup plus long mais j'avais peur que ça fasse trop "explicatif" alors j'ai supprimé une grande partie. Mais, rien que pour toi, en avant-première, et pour faire palpiter ton coeur de fan métal encore un peu plus, je te colle ici le texte qui était prévu à l'origine :

"Sinon il y a ceux qui écoutent du heavy métal : Led Zeppelin, Black Sabbath, Deep Purple. Là, c’est compliqué, on peut trouver des points communs avec le punk, comme le volume fort, le chant agressif, le registre provocateur. Ce sont tous les deux des mouvements underground, mais dans le fond, ils n’ont rien à voir. Le métal va plus parler de thèmes fantastiques ou épiques alors que le punk est vraiment ancré dans le présent. Les métalleux sont très attachés aux instruments, tu retrouves plein de solo de musique dans leurs chansons, ce qui n’est absolument pas le cas des punk."

Bon, c'était pas très très bien écrit mais il y avait beaucoup plus de détails, donc je me suis dit que ça t'aurait encore plus fait plaisir de lire ces infos en plus :D

Pour le reste, je suis très touchée de voir l'effet qu'a pu t'apporter ce voyage auprès des Sex Pistols :) 

C'est vrai que les contraintes n'étaient pas du tout faciles et je n'avais absolument pas l'intention de participer au concours au départ haha. Mais dès que j'ai eu l'idée du punk et de Sirius, ça a été plutôt facile d'organiser l'histoire dans ma tête, et lorsqu'eejil m'a imposé l'illu je me suis dit : BON SANG MAIS C'EST PARFAIT ! On va pouvoir aller à fond dans le côté explosif -->

Encore un immense merci pour cette si gentille review, et pour ton implication dans le projet aussi <3

Des bisous


Laisse par : Roxane-James le 24/03/2018 10:27 pour le chapitre PUNK is not dead

Hello Fleur !

J'ai adoré ton texte et le fait que Sirius se soit rebellé contre sa mère, entouré de cette musique. Il y a un vrai rythme dans ton histoire, c'est super agréable à lire ! :) J'avais l'impression de retrouver le personnage aussi, plus ado, plus emporté, que dans Harry  Potter. Et les premières répliques de Sirius au bar moldu "ça a du chien" etc, ça m'a bien fait rire :D

La fin est plus triste, elle marque une sorte de nouveau départ pour ce cher Patmol :') chez les Potter mais aussi dans sa tête. Et j'aime le fait, qu'à son tour, il transmette ses connaissances et sa passion à son meilleur ami ! c'est beau *.*

Bye Fleur et bravo pour ton super texte o/



Réponse de l'auteur:

Merciii Roxane pour ton adorable commentaire <3 

Je suis super contente que tu aies apprécié le Sirius de ce texte, rebelle, emporté, et que tu relèves tout ça. Encore merci, ça me fait chaud au cœur :D Je suis également très touchée par ta remarque sur le "rythme" de l'histoire ! En général, j'essaie de faire attention à ça mais sur ce texte j'avais l'impression que ce n'était pas très bien géré car, déjà, il est très long, et il y a deux ambiances complètement différentes, en plus j'avais peur que la première partie soit un peu trop longue ! Donc ta remarque à ce sujet me fait vraiment plaisir ! Contente aussi d'avoir pu te faire rire avec la réplique de Sirius :D

C'est vrai que la fin marque un nouveau départ pour Sirius, que ce soit chez les Potter ou dans sa tête, mais je ne trouve pas qu'elle soit triste du coup, parce qu'il repart sur de bonnes bases et, grâce à la rencontre avec le mouvement punk qui l'a incité à tout envoyer en l'air, il a enfin pu quitter ce toit qui le rendait si malheureux. Alors, évidemment, c'est toujours triste d'avoir à quitter sa famille. Si on le fait, c'est quand même un signe d'échec. Mais il retrouve son meilleur ami et une famille qui saura lui donner de l'amour, contrairement à celle qui était la sienne auparavant. <3

Encore un immense merci d'avoir pris le temps de lire ce texte et de me laisser une review aussi mignonne <3


Laisse par : Eejil9 le 23/03/2018 19:49 pour le chapitre PUNK is not dead

Fleur.

Mais, Fleur, je crois que plus je te lis, plus je suis amoureuse de ton style. Dès le début, tu m'as embarquée. "Ils s’apprivoisaient comme des vautours et se dévoraient avec la même hargne." Mais... Mais cette image est tellement forte. Tu te rends compte que tu écris un texte et que tu me files des frissons dès la 3e phrase ? Faut le faire quand même.

Je ne connaissais rien aux Sex Pistols (je suis allée écouter d'ailleurs), et j'ai adoré ton texte pour plein de raisons. D'abord, parce que j'ai appris des tas de trucs sur le rock des années 70, des trucs que je ne savais pas, et comme j'adore emmagasiner des connaissances inutiles, ça m'a ravie à un point que tu ne peux pas imaginer. Ensuite, parce qu'on avait vraiment l'impression d'y être. Je ne sais pas à quel point tu as fait de recherches, mais ça a quelque chose d'incroyable. Les lieux, les personnages, les ressentis, on est dedans. C'est juste dingue. Quand on te lit, pour plein de textes (je pense à ton calendrier), on a l'impression de vivre plein de vies, plein d'époques. Ta force ce n'est pas tellement l'imagination - même si tu en as à renvendre - c'est cet espèce de don de téléportation. Tu nous emmènes dans le vrai, on oublie que c'est une histoire inventée. On n'oublie pas que c'est écrit par quelqu'un parce que tu as un style incroyable, mais on a l'impression que tu nous racontes quelque chose de véridique, d'effectif. C'est fou fou fou.

Et alors Sirius... Déjà, j'ai une relation compliquée avec Sirius, surtout avec Sirius adolescent. Je crois que je l'aime autant qu'il m'insupporte, ce qui fait que les textes où il est vrai, dans toute sa complexité, ça me touche plus que des textes sur des personnages que j'aime, point final. Ton Sirius pourrait être horripilant. Mais il y a le contre-point Walburga. C'est ça qui est fort. Dans n'importe quel contexte, à Poudlard, partout, il est cet ado trop sûr de lui, insupportable. Mais là, il est rebelle, écorché, en souffrance. Du coup, je crois que les passages que j'ai préférés ne sont pas tant ceux où il découvre la musique moldue, même si tes OC sont attachants. Ce que j'ai préféré, ce sont ces moments de confrontation, de violence verbale mais absolue, d'une beauté totalement irréelle - personne ne parle comme ça - et d'une puissance qui m'a clouée à ma chaise au milieu de la cafet de la BSB ce midi.

Et alors Sirius et les paroles des chansons... C'est TELLEMENT fait pour lui. On dirait que c'est fait exprès. C'est pas possible autrement. Tu es un génie, tu as trouvé la vérité de l'essence de Sirius au contact de la musique punk. C'est dingue.

Petite remarque aussi sur les météorites, et ta vision très métaphorique (en même temps, une vraie météorite, ça aurait été un peu cheloue) : j'ai TROP AIME. C'était fait avec subtilité, c'était mesuré, il n'y en avait ni trop, ni pas assez... bref, on aurait juste dit que tu écrivais cette histoire sans avoir aucune contrainte, tant ce qui s'y passe paraît nécessaire, logique, naturel. C'est incroyable, parce que j'y suis allée fort sur la quantité de contraintes, et toi tu t'es promenée comme si tout était évident et logique, comme si c'était canon, comme si les choses ne pouvaient pas être autrement...

Bref, bravo. Bravo et merci d'avoir écrit un texte d'une telle qualité pour mon concours. Je vais aller faire un tour du côté des textes sur la relation Sirius / Walburga pour les autres reviews-récompenses, parce que ça m'intrigue. Je veux me prendre d'autres claques de violence verbale pure, j'ai l'impression que c'est par là que je dois chercher.

Coeurs sur toi ! <3 <3 <3


Laisse par : Steamboat Willie le 20/02/2018 22:00 pour le chapitre PUNK is not dead

Oh.

Wow.

...

Je suis sans voix.
Bravo pour ce Sirius très réaliste et déchiré entre ses convictions et sa famille !
Sur fond de culture Rock du Londres alternatif... C'est très, très réussi. :)

Bonne chance, pour le concours. :)



Réponse de l'auteur:

Oh, merci Steamboat  ❤ 
Comme je sais que tu es une grande fana de Sirius, je prends cette review avec d'autant plus de plaisir et, même, d'extase. On a toujours peur, même si on a beaucoup écrit sur un personnage et qu'on le maîtrise dans sa tête, qu'une personne qui aime ce même personnage lise ce qu'on en a fait. Enfin, du coup, je suis très touchée par tes mots et je te remercie du fond du cœur de m'avoir laissé tes impressions. Des impressions aussi fortes. Je ne sais pas comment conclure cette ràr alors je te souhaite une bonne journée et je te remercie encore pour tes mots :hug:


Laisse par : Haru Nonaka le 19/02/2018 02:34 pour le chapitre PUNK is not dead

 Alors Fleur ... mais il est Super ton texte! Nan, serieusement j'ai adoré.

L'odeur des nuits dans les bars miteux, ou protégé de la pluie sous un porche, ou à passer la nuit dans un hangar paumé au milieu de nul part pour un concert qu'on aura oublié quelques semaines plus tard, mais qui pourtant a ce moment precis semble la chose la plus entousiasmante du monde.... les nuit à la main a refaire le monde avec trop d'alcool dans les veines, a se prendre dans des discutions enflamées sur des sujets pas forcement si novateur qu'on croit, avec l'arrogance de croire qu'on a decouvert la lune les premiers, et l'entousiasme de la jeunesse revoltée ^^, ou parfois la revolte n'est pas vraiment si forte si on regarde de trop près.

Le leger ridicule des apparances qui prennent trop de place, du besoin d'appartenance à un groupe, d'identification, ce "faux gang" les cheveux dans le vent ... Sirius devant son miroir, le regard de James lorsequ'il l'accompagne au concert. ^^ 

Tu m'a replongé en arrière. Oui, je suis totalement entré dans ton texte (j'y suis aussi ré-entrée sans problème après avoir repris ma lecture après avoir été coupée, l'entousiasme grandissant en lisant la rejouissante suite).

Il y à la revolte de Sirius, si petite pourtant, si timide finalement, qui represente tant pour lui. Il y à l'ecrasement qu'il ressent dans la maison des Black et cette liberation soudaine. Je l'avait imaginé rebelle et exubérant, entrainant de force les autres dans son délire (dans le mp), mais le Sirius de ton texte sonne plus juste: sa lutte interieur, les cloisons de sa solitude et du mur des habitudes et du carcan anxiogène de ses relations malsaines avec sa mère, rend encore plus touchant sa libération maladroite. 

Et puis, les echos entre le courant musical et Sirius, cette fin, le lien des météorites qui s'incruste de plus en plus, ca semble couler de source. En plus, avec ton ecriture ...

Sirius Punk, mais bien sur, c'est evident!

Bon sur ce, j'espère que cette rewiew sera lisible (vu l'etat de fatigue de mon cerveau à ette heure tardive je croise les doigts)

Merci pour ce texte. Et puis bonne chance pour le concours ^^

 



Réponse de l'auteur:

Oh merci Haru, tout ce que tu me dis me fait tellemeeent plaisir *_* 
Si j'ai réussi à te plonger dans une ambiance que tu as connue, alors c'est fantastique. Mais dis donc, tu me caches des choses, tu as été dans un groupe ou quelque chose du style ? Ou tout simplement une grande fan de groupes de rock ? Partage ton expérience !!
Mais oui, j'adore aussi ces nuits à refaire le monde avec trop d'alcool dans les veines, et l'on se croit tellement puissant et intelligent, et on a plein de rêves dans la tête, tout ce que tu exprimes me parle énormément aussi et d'ailleurs ça me manque ce genre de soirées :(
Je suis surtout très soulagée car, comme je te l'avais dit sur le chat, ton MP m'avait un peu fait peur dans le sens où je n'avais pas assez accentué sur le côté rebelle de Sirius comme tu semblais le dire, alors savoir que ça t'a quand même plu, cette timide révolte de Sirius, sa lutte intérieure, etc., ça me touche encore plus :hug:
Oh la la, je ne sais même pas quoi dire, tout ce que tu m'as écrit me remplit de joie. Merci ! 
Et ne t'en fais pas, ta review est très lisible, d'ailleurs je te remercie encore plus d'avoir laissé un commentaire alors que tu croulais de fatigue, c'est trop adorable :hug:
Merci à toi pour ta si gentille review. J'essaie de lire ton texte dans la soirée o/


Laisse par : Hortensea le 14/02/2018 23:39 pour le chapitre PUNK is not dead

J'ai adoré Fleur!

C'est un excellent texte, franchement! Je suis encore moi aussi dans l'euphorie de tout ce que Dean a communiqué à Sirius que j'ai l'impression de ne pas avoir l'esprit clair. Tu parlais de contagion dans ta note d'auteur ? Bingo, je suis contaminée par tout l'enthousiasme qui se dégage de ce moment, ce tournant dans la vie de Sirius.

Cet OS, il est péchu à pas possible, divinement bien écrit, frénétique. Les moments au Square Grimmaurd sont comme des cassures dans la rythmique que tu as donné dans les moments où Sirius est seul avec le mouvement punk, s'y jetant la tête la première.

C'est vraiment prodigieux! A croire que chaque nouveau texte que tu sors depuis ton retour est meilleur que le précédent!



Réponse de l'auteur:

Oh mais tu me gâtes en ce moment, c'est pas possible !
Je ne m'attendais pas à ce que tu reviewes ce texte aussi, du coup ma tête quand j'ai vu ton pseudo : *__*   *je suis toute excitéeeee*
Tu ne peux pas t'imaginer à quel point je suis heureuse de savoir que Dean t'a contaminé aussi !! J'avais un peu de mal avec cette partie du texte, j'ai même dû la raccourcir car elle était un peu trop longue à mon goût et j'avais peur que ça ennuie les lecteurs. Mais je me demande si je n'aurais pas dû la laisser telle quelle finalement, avec toutes ces informations en plus, car ça a l'air de t'avoir plu :') Enfin, quoiqu'il arrive, je suis très très soulagée qu'au contraire de mes craintes, le passage avec Dean dans le bar t'a convaincue ! :D
Cest une parenthèse mais j'ai lu Sur la route l'été dernier, et dedans il y a le personnage de Dean Moriarty qui est exactement comme tu le décris : plein d'une euphorie qui contamine, plein d'une vitalité excessive. Du coup je me dis que c'est un petit hommage ! (Dean Moriarty / Dean)

Pour le reste, merci !!! <3 Encore une fois, tes mots me touchent et je suis très honorée d'entendre tous ces compliments de ta part. Tellement que, comme d'habitude, je me retrouve coi, ne sachant trop que dire. A part merci. Merci d'être toujours là, de continuer à lire mes textes, et de laisser des commentaires aussi mignons. J'espère que le prochain texte sera encore meilleur dans ce cas, faudrait pas que je te déçoive :')

Plein de bisous ma belle et encore un grand MERCI


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.