S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

61e édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 61e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 28 janvier à partir de 21h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 17/01/2017 08:37


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Gryffondor du mois de janvier sont en cours. Vous pouvez découvrir les propositions des lecteurs et voter jusqu'au 31 janvier pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

Les propositions sont ouvertes pour le thème Professeurs de Poudlard du mois de Février : n'hésitez pas à proposer vos coups de coeur ici !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Famille : Perfusions de peinture de Catie et Julia Erwelin, Couronnés de nos pensées de Chouette et Distrait de SunonHogwarts.

Vous pouvez encore départager le quatrième texte sélectionné sur ce topic jusqu'à samedi !



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 02/01/2017 21:19


IRL Château en É


Vous souhaitez participer à une IRL officielle de l'association Héros de Papier Froissé ? Rencontrez vos lecteurs, vos auteurs favoris ou l'équipe de modération de HPFanfiction, du Héron à la Plume Flamboyante et du forum ?

Alors rejoignez-nous pour l'IRL Château en É !


Crédits : Labige


A l'occasion des 5 ans des Éditions HPF, toute l'équipe se réunit dans le Beaujolais du vendredi 18 août jusqu'au lundi 21 août 2017 et n'attend qu'une chose : vous rencontrer !

Pour tout détail concernant l'événement, les modalités d'inscriptions (avant le 8 janvier) et les tarifs : ici sur le forum ou sur le site de l'association.

A bientôt sur un de nos sites,

Le CA de Héros de Papier Froissé
De L'équipe du CA le 21/12/2016 14:07


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Famille du mois de décembre sont en cours. Vous pouvez découvrir les propositions des lecteurs et voter jusqu'au 31 décembre pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

Les propositions sont ouvertes pour le thème Gryffondor du mois de Janvier : n'hésitez pas à proposer vos coups de coeur ici !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Hermione Granger : Hermione de Papier de Oflos, Magnifique mauvaise herbe de Selket et Canicule de Bibi



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 13/12/2016 20:19


60e édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 60e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 21h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 06/12/2016 15:36


Concours officiel : Je voudrais un bonhomme de neige


Pour l'approche des fêtes, un nouveau concours officiel est organisé sur le forum !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce sujet.
De L'équipe du CA le 26/11/2016 00:30


Une question de génétique ? par Bibi2

[285 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonjour bonjour ! Comment allez-vous ? Les vacances ont été bonnes ? Je n'ai pas chaumé, j'ai retravaillé mes premiers chapitres et comme j'en ai supprimé un et refondus d'autres, pour ne pas perdre vos reviews, j'ai dû tout décaller mon histoire. Ce qui m'a prit un bon bout de temps ! Breeeef, c'est pour ça qu'à moins que vous soyez membre et que vous ayez laissé une gentille review pour que je puisse vous avertir via la réponse ^^, vous ne lirez ce chapitre que quand j'aurai fini la magouille de mes chapitres.


Résumé : Kate et Aleaume se sont battus en duel lors du cours de DCFM et ont atterri à l'infirmerie. Le Directeur convoque les parents et découvre avec surprise que Kate s'appelle en réalité Evans. Hermione découvre que Blanche est en réalité la jumelle de Mordred, ce qui fait de Kate la cousine d'Aleaume.

 

Chapitre 19 – Prise de conscience

 

L’infirmerie était baignée par les timides rayons du soleil de ce mois de novembre traversant les larges baies vitrées. Une dizaine de lis immaculés contribuaient à donner une atmosphère calme à cet endroit. Quiétude qui était passablement perturbée aujourd’hui. L’infirmière avait ensorcelée ses bouchons d’oreilles pour ne plus entendre les cris perçants que lançait une de ses patients. Et ça faisait deux heures que cela durait ! Elle avait beau chercher dans tous ses grimoires, rien n’y faisait, elle n’arrivait pas à comprendre de quoi pouvait bien souffrir cette jeune fille.

Alors qu’elle fredonnait un air qu’elle seule connaissait, une tape sur son épaule la fit hurler de frayeur.

« Bon sang Monsieur le Directeur vous m’avez fait peur ! s’excusa-t-elle en enlevant les boules de cires qui préservaient ses tympans des cris stridents.

— Je suis désolé. Je suis venue vous chercher pour manger, vous avez grandement besoin de repos.

— Je ne vous le fais pas dire Monsieur le Directeur ! Avec joie ! Je vous suis. »

Prenant soin de claquer la porte en sortant, elle laissa ses patients seuls. Un peu de calme allait lui faire le plus grand bien !

 

ooOOoo

 

« C’est bon, la voie est libre ! chuchota le Duc d’Avalon.

— Chéri, nous ne sommes pas dans un roman de cape et baguettes, soupira sa femme pour le  rappeler à sa bonne tenue.

— Heu… Oui… Je voulais dire on peut y aller. Si mesdames veulent bien se donner la peine, se reprit-il en tenant la porte à Hermione, Fleur et sa femme.

— Oh ! Par Morgane ! Aleaume ! s’écria la Duchesse en se précipitant sur le corps de son fils inconscient.

Mo-mmy… », chuchota Kate,  grimaçant de douleur, en voyant sa mère se diriger vers elle. « What’s going on ? »

We’ve found the way to calm it down », lui expliqua Hermione.

En quelques mots entrecoupés des gémissements que Kate laissaient parfois échapper, les Potter lui expliquèrent ce qu’Hermione avait compris. Aleaume, son cousin ? C’était impossible ! Ils ne pouvaient pas se supporter !

Kate réfléchit quelques secondes et se dit qu’à la vérité ce n’était pas tout à fait exact. Oui Aleaume l’avait blessée en la rejetant ce matin même parce qu’elle n’était pas noble. Oui il avait essayé de se servir d’elle pour arriver à ses fins. Mais ces sourires et ces quelques mots échangés à la bibliothèque lui avait permis d’entrevoir un garçon différent quand il n’était pas sous le dictat de son père.

Et si Aleaume était son cousin après tout ? Ils pourraient peut-être apprendre à se connaître un peu mieux ? A son réveil il allait apprendre fatalement qui elle était, qui était sa famille, alors peut-être qu’il lui ferait confiance. Ils pourraient rattraper le temps perdu et se raconter leurs enfances au bord du lac. Peut-être même serait-elle la bienvenue au château Avalon, qui sait ? Après tout, elle était de la famille.

Une vague de soulagement la parcourut sans qu’elle ne sache trop pourquoi.

Oui, elle était de la famille d’Aleaume…

 

Hermione et Harry regardaient leur fille, anxieux. Voyant que les révélations qu’ils venaient de lui faire faisaient peu à peu leur chemin dans les méandres de l’esprit de Kate, ils la virent se détendre et poussèrent un soupir de soulagement. Elle était sauvée !

 

Alors que Kate se laissait petit à petit sombrer dans un sommeil réparateur plus que bienvenu, les Potter se rendirent au chevet du jeune Avalon. La douleur avait cessé chez leur fille, elle avait pris conscience des liens qui l’unissait au jeune homme. Mais qu’allait-il en être d’Aleaume, toujours inconscient ?

« On ne pourra pas lui expliquer s’il dort, murmura la duchesse. Mais je ne suis pas sûre que le réveiller soit une bonne chose.

— Il ne dort pas Astrid, il est inconscient, ce n’est pas la même chose, la rabroua le Duc.

— Je le sais bien Jean-Charles ! Je te remercie pour ta délicatesse ! Je disais donc que je ne suis pas certaine qu’il faille le sortir de son inconscience. Bien souvent c’est un moyen pour le corps de se protéger.

You’re wright, confirma Hermione. However, we have to try. »

La Directrice de Poudlard se pencha sur le lit de l’infirmerie et murmura une série d’incantation.

« You’ll have to explain it quickly”, expliqua Hermione entre deux incantations.

Comprenant l’enjeu, la Duchesse se rapprocha de son fils et lui prit la main. Voyant ses paupières papillonner, elle déclama à toute vitesse :

« Aleaume, mon chéri, c’est Maman. Il faut que tu écoutes bien ce que je vais te dire. Tu es victime d’une malédiction lancée par Merlin il y a des siècles de cela. Mordred avait une sœur jumelle avec qui il s’était disputé violemment. Elle s’appelait Blanche et a fui sa famille en Angleterre, reniant son nom pour couper définitivement avec son héritage. Fou de colère de voir à nouveau sa famille se déchirer, Merlin leur a lancé une malédiction disant que s’ils venaient à nouveau à se quereller, ils souffriraient jusqu’à ce qu’ils prennent conscience de leur lien de parenté. Cette malédiction s’est visiblement transmise aux descendants de Mordred, donc toi, et de Blanche. Kate que tu as combattue en cours est en réalité la fille de Harry Potter, c’est la descendante de Blanche. Tu comprends ça mon poussin ? Kate est ta cousine. Tu as bien compris Aleaume ? Dis-moi que tu as compris ?

— Mais oui j’ai compris Maman, grogna Aleaume. Qu’est-ce que ça peut bien me faire qu’elle soit ma cousine ? Je m’en contre fiche ! 

— Aleaume ! Aleaume, c’est ta cousine ! Vous êtes liés par le sang ! répéta un peu plus fort la Duchesse en voyant son fils à nouveau s’enfoncer dans les ténèbres de l’inconscience.

— Laisse-le Astrid, dit calmement le Duc en prenant la main de sa femme. Il faut que ça fasse son chemin, il comprendra tout seul.

— Et s’il ne comprend pas Jean-Charles ?! s’emporta-elle. S’il est aussi obtus que toi sur les valeurs du sang ? Si comme Mordred il rejette sa propre famille ? Qu’est-ce qu’il va se passer selon toi, hein ? Je vais te le dire : il va mourir ! Mon petit garçon ! Ton unique fils, ton précieux héritier va mourir et laisser s’éteindre votre précieuse lignée au sang si pur ! s’emporta-t-elle en frappant le torse de son époux. Ça fait des années que je sais que cette obsession pour la pureté va vous mener à votre perte, tout Avalon que vous êtes. Et en voilà la preuve ! hurla-t-elle en désignant son fils, blême. Merlin le savait, vous avez orchestré la cause de votre perte avec vos idées moyenâgeuses !

— Ça suffit ! Arrête de te donner en spectacle et lasse-lui le temps de comprendre par lui-même. »

 

ooOOoo

 

Sa cousine ? Kate. Une Potter ? Elle s’était bien foutue de lui ! Sa cousine. Lui qui avait été si seul toute son enfance. Avant d’arriver à Beauxbâtons, il n’avait côtoyé que des adultes. Des domestiques pour la plupart, qui s’empressaient de répondre au moindre de ses caprices par peur des représailles si jamais son père venait à apprendre qu’on lui avait refusé quelque chose. Etait-il possible qu’il ne soit plus seul ?

Soudain tout changea. Aleaume se retrouva milieu d’un lac brumeux. Il souleva son pied nu et le reposa à nouveau sur le liquide nacré pour voir s’il allait s’enfoncer.

« Ça ne marchera pas. On ne peut pas s’enfoncer dans ce lac », dit une voix calme qui le fit sursauter.

Le jeune homme fit volteface et vit une jeune fille vêtue d’une robe violine dont les cheveux virevoltaient au vent. Il était persuadé de l’avoir déjà vue.

« Kate ? tenta-t-il finalement.

— Qui d’autre ?

— Qu’est-ce qu’on fabrique ici ? C’est quoi cet endroit ?

— Le royaume des esprits.

— Comment est-ce que tu sais ça ?

— J’y suis déjà venue suite à un accident de cheval chez les Dulac. C’est Viviane qui m’avait fait venir. Aujourd’hui c’est Morgane qui a dû s’en charger, supposa-t-elle d’un ton badin.

— Quoi ?! Mais de quoi tu parles ?

— Morgane. Notre ancêtre. Elle t’a fait venir ici pour que tu prennes conscience de nos liens de parenté. Pour que tu ne meurs pas comme un imbécile bourré d’orgueil.

— Je ne comprends pas.

Bloody hell ! Tu es lent à la détente ! Tu es inconscient Aleaume, et comme la malédiction que t’a expliquée ta mère le dit si bien, si tu n’intègres pas le fait que je sois ta cousine, tu vas mourir dans d’atroces souffrances. C’est plutôt bien parti si tu veux mon avis puisque tu es déjà dans le coma. Je te donne une heure tout au plus.

— Comment est-ce que tu sais ça ?

— Viviane. Elle m’aime bien je crois.

— Ok, là je délire ! Tu es au courant que Viviane est morte ?

— Son corps oui, pas son esprit. Nous sommes au royaume des esprits. Libre à toi de me croire ou non. Moi j’aurais fait mon boulot, dit Kate dans un haussement d’épaule avant de se retourner.

— Attends ! C’est vrai que tu es la fille de Harry Potter ?

— Oui.

— Pourquoi est-ce que tu m’as menti ?

— Oh ne prend pas ça personnellement, j’ai menti à tout le monde ! D’ailleurs Lou me l’a bien fait comprendre, ajouta-t-elle amère.

— Pourquoi ?

— Pourquoi ? Parce que depuis que je porte des couches-culottes je ne peux pas me moucher sans que l’Angleterre entière soit au courant que j’ai un rhume ! Voilà pourquoi !

— J’ai bien compris que tu descendais de Blanche la soi-disant jumelle de Mordred, mais pourquoi est-ce qu’on serait cousins ? Ça fait des centaines d’années que nos familles ne se sont pas vues.

— La lignée de Mordred n’a jamais eu que des fils uniques, tout comme celle des Potter. Ce qui fait que bien que notre ADN ait considérablement changé, la magie qui relie nos familles n’a pas été modifiée. Nos pères sont cousins. Nous aussi. D’où la malédiction qui s’est déclenchée lors du duel.

— Tu es ma cousine.

— Je suis ta cousine.

— J’ai une question.

— Vas-y.

— Tu aimes Dulac ?

Excuse me ? s’étrangla Kate qui ne s’attendait pas du tout à cette question, surtout venant d’Aleaume.

— Est-ce que tu…

— Ça va j’avais compris ! Ça ne te regarde pas enfin ! Pourquoi est-ce que tu me demandes ça ?

— Si Blanche n’avait pas rejeté tout lien avec sa famille en quittant la France, tu peux être sûre que son fils aurait porté son nom, bien qu’elle ait épousé un Potter. Le nom reflète la puissante, tout le monde le sait.

— Oui et alors ?

— Alors tu es une Avalon. Du moins c’est comme ça que tu devrais t’appeler. Et une Avalon ne peut en aucun cas sortir avec un Dulac. C’est inconcevable ! Si tu fais ça, prépare-toi à déclencher une guerre en France. Je te préviens, c’est tout. »

Kate resta interdite pendant plusieurs secondes.

« Je suis une Avalon… » murmura Kate.

Elle n’avait jamais pensé à ça. Tristan était un Dulac. Voilà qui n’allait pas arranger les choses entre ces deux familles …

« Tu es une Avalon » confirma Aleaume.

Soudain une grande lumière les enveloppa et tous deux se réveillèrent à l’infirmerie.

 

Note de fin de chapitre :

Voilà voilà ^^. Un chapitre pour ce premier week-end de rentrée pour certain. Ca vous a plu ? Est-ce que vous avez des idées sur la suite ? Je vous avais manqué ? ^^ Dites-moi tout ce qui vous passe par la tête !


A la semaine prochaine !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.