S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

71e édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 71e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 25 novembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 11/11/2017 11:24


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Minerva McGonagall du mois de novembre sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 30 novembre pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

Vous avez participé à un Echange de Noël ces 10 dernières années ? Ou avez adoré une fic écrite dans le cadre de cet échange ? Pour ses dix ans, les propositions sont donc ouvertes pour le thème Echange de Noël du mois de décembre : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Univers Alternatif : AngelStars et sa fic longue Une histoire de constellation ainsi que Laney avec Tu m'appartiens !



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 04/11/2017 21:57


Mise à Jour de la FAQ


Chers membres d'HPF,

C'était en projet depuis longtemps, et vous l'avez peut-être même remarqué si vous consultez régulièrement cette page : nous avons mis à jour la Foire aux Questions ! Destinée aux lecteurs, aux membres, et aux auteurs de HPF, elle répond à vos questions sur les délais de validation des fanfictions, sur les mentions qui peuvent apparaître dans les titres de vos histoires, sur les moyens de contacter les auteurs, ou encore sur l'hébergement des images. Elle est à lire en complément du règlement, et répond à un certain nombre de questions que l'on reçoit régulièrement par mail.

Bonne lecture !

De L'équipe des Modératrices le 28/10/2017 20:12


70e édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 70e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 octobre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 11/10/2017 13:11


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Univers Alternatif du mois d'octobre sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 31 octobre pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

Vous avez admiré le courage de Minerva McGonagall tout au long de la saga ? Vous adorez sa technique de défense dans le 7e tome ? Ou la trouvez-vous trop sévère ? Les propositions sont donc bien ouvertes pour le thème Minerva McGonagall du mois de novembre : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Maraudeurs : Princesse se sélectionne avec Cornedrue ainsi que Jukava, pour son texte Just dashes accross the heart !



Nous sommes toujours en pleine réflexion pour un système de vote et de proposition qui ne nécessite pas l'inscription sur le forum, n'hésitez pas à nous suggérer vos idées !

Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 01/10/2017 20:35


2ème Edition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 2e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 7 octobre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic. A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 27/09/2017 21:47


Le Quidditch dans le sang par DameLicorne

[267 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Merci à Steamboat Willie pour son regard et ses suggestions et, bien sûr, à J.K. Rowling, pour son oeuvre que j'ai tant aimée.

Les trois premiers chapitres résument les trois premières années de Lily à Poudlard et mettent en place les personnages, l'intrigue commence vraiment au quatrième.
Lily rayonnait. Enfin ! Cela faisait si longtemps qu'elle attendait ce moment. Et le voilà enfin arrivé.

Le Poudlard Express crachait sa vapeur sur le quai 9 ¾. Toute sautillante, elle embrassa ses parents. Ginny avait la gorge serrée, mais le cachait de son mieux. Harry ébouriffa les boucles rousses de sa benjamine.
— Tu penseras à nous écrire, ma puce ?
— Promis, Papa, j'emprunterai le hibou d'un de mes frères !
— Eh, s'écria James, il y a aussi ceux de l'école, Lil !
— Pourquoi, tu auras besoin du tien pour autre chose ? lui demanda sa sœur d'un air malicieux.
Il lui tira la langue et commença à monter ses bagages dans le train.
— James sera toujours James, Lily ! s'exclama Albus sur un ton mélodramatique, faisant sourire la fillette.

Une fois le train parti, Albus aida Lily à s'installer dans un compartiment où se trouvaient déjà des Première année, avant de rejoindre ses amis. Quelques instants plus tard, son cousin Hugo, un grand roux aux yeux noisette et aux cheveux encore plus bouclés que les siens, y entrait à son tour. Ils échangèrent un large sourire et se mirent à chanter : « On va à Poudlard ! On va à Poudlard ! On va à Poudlard ! »

Trois des autres élèves du compartiment surenchérirent joyeusement. Lily s'aperçut tout à coup qu'une petite brune aux cheveux longs les regardait, les yeux ronds, sans prendre part à leur liesse. Elle lui sourit gentiment et lui demanda :
— Tu ne connais rien de Poudlard, si ?
— Pas grand-chose, mais le professeur Londubat nous en a quand même parlé un peu, lorsqu'il m'a apporté ma lettre, répondit sa camarade.
— Ah, tu es une Née-Moldue ? questionna Hugo avec intérêt. Ma mère aussi en est une, et c'est l'une des plus grandes sorcières qui soient !
— Euh oui... C'est bien « Moldus » que vous appelez les non-sorciers ?
— C'est ça, répondit Lily. Comment t'appelles-tu ?
— Violet Young, et toi ?
— Lily Potter, et lui, c'est mon cousin, Hugo Weasley.

Les trois autres écoliers écarquillèrent les yeux.
— Tu es la fille de Harry Potter et de Ginny la Harpie ? s'écria un grand brun au nez en trompette.
— Et toi, tu es le fils d'Hermione et Ron, les amis de Harry Potter ? Ou tu es un cousin ? interrogea une fillette aux nattes blondes et aux yeux vert clair, surexcitée.
Lily et Hugo échangèrent un regard navré. La rouquine croisa les bras.
— Oui, et alors ? Je ne les vois que comme mes parents, mon oncle et ma tante. Moi je vais à Poudlard pour étudier, et j'espère m'y faire de vrais amis.
Hugo approuva et demanda :
— Et vous, comment vous appelez-vous ?
— Moi, c'est Amalric Vaughn, se présenta le garçon qui n'avait pas encore parlé, un petit blond aux yeux bleus, un peu maigrichon. J'ai deux frères et une sœur. Arnold rentre en sixième année, Walter en quatrième année et Siobhan rentrera à Poudlard dans trois ans.
— Je m'appelle Ailis MacGuire, dit la fillette blonde. Mon frère, Duncan, rentre en troisième année, et ma petite sœur, Moira, a le même âge que la tienne, Amalric, elles seront peut-être ensemble.
— Je suis Lucas O'Brien, indiqua le garçon brun, et je suis fils unique.
— J'ai deux frères, précisa Lily. James rentre en cinquième année et Albus en troisième.
— Ma sœur, Rose, rentre aussi en troisième année, intervint Hugo.
— Ah oui, s'écria Ailis, Duncan m'a parlé d'eux, surtout d'Albus, d'ailleurs, vu qu'ils sont de la même Maison.
Ils devisèrent jusqu'à l'arrivée à Pré-au-Lard, échangeant notamment toutes les informations qu'ils possédaient déjà sur le château où ils allaient passer l'essentiel des sept années qui venaient.

Comme elle l'espérait secrètement, Lily fut répartie avec ses frères, à Gryffondor, ainsi que Hugo. Il en fut de même pour Ailis et Amalric. Violet fut répartie à Poufsouffle et Lucas à Serdaigle. Après le banquet, tous écoutèrent le discours de rentrée de la directrice de Poudlard. Eileen Brown était une grande femme élancée, douce mais ferme. Elle était encore jeune, même si quelques cheveux blancs parcouraient déjà ses cheveux châtains. Les plus anciens élèves se souvenaient l'avoir eue comme professeur de Potions, au début de leur scolarité.


****************


Même si ses parents lui manquaient parfois, Lily se plaisait vraiment à Poudlard. Elle se lia d'amitié avec deux de ses camarades de chambre, Ailis MacGuire, depuis leur rencontre dans le train, et Erin Finnigan. La fille de Seamus et Lavande était une petite fille pétillante aux yeux noisette et aux cheveux châtains. Son frère, Eamon, était en quatrième année. Elles partageaient un dortoir avec Julia Blentwitch, une grande blonde timide aux yeux noisette, et Lucinella Wellings, qui avait des cheveux noirs bouclés et les yeux aussi bleus que ceux de Lily.

L'ambiance était bonne, aussi bien dans le dortoir que dans la Salle Commune. Les Première année Nés-Moldus avaient fréquemment les yeux écarquillés, et même les autres étaient régulièrement impressionnés par le passage des récits à la réalité. Peeves aimait toujours autant embêter les élèves, particulièrement les plus jeunes, mais se heurtait fréquemment à James et ses amis, Lawrence Niles et Julian Abercrombie, qui avaient décidé de le faire tourner en bourrique. L'esprit frappeur se retrouvait ainsi fréquemment enfermé dans des endroits incongrus ou attaqué par des projectiles. Les trois garçons avaient même réussi à l'atteindre avec une bombabouse !


****************


Deux jours avant Halloween, Lily se précipita dans la bibliothèque, passablement énervée. Elle aperçut Albus, attablé un peu plus loin, et vint s'asseoir en face de lui, posant sa tête entre ses mains.

— Ça n'a pas l'air d'aller, Lily, remarqua-t-il.
— Ils finissent par se lasser, un jour ? demanda-t-elle sombrement.
— Ah, fit-il dans un soupir, tu es poursuivie par des admirateurs de nos parents ?
Elle hocha la tête gravement.
— En deuxième ou troisième année, en général... Sans compter la curiosité des nouveaux Première année, évidemment... Surtout qu'il n'y aura pas, après toi, de nouveau Potter pour attirer leur attention.
— Génial, soupira-t-elle. Ils ne pourraient pas se contenter de lire des livres sur eux, non ?
— Si ça peut te consoler, c'était pire, pour Papa.
— Oui, le pauvre... Heureusement qu'il avait Maman, Tante Hermione et Oncle Ron !
— En tout cas, si tu as besoin, James ou moi sommes toujours prêts à t'aider, sœurette, n'hésite pas.
Lily redressa fièrement la tête et s'insurgea.
— N'oublie pas que coule en moi le sang des Potter, des Weasley, des Prewett et de Lily Evans !
Il lui sourit, complice.
— J'avais surtout besoin de parler à quelqu'un qui me comprenne, Al. Mes amies m'apprécient pour ce que je suis, du moins c'est l'impression que j'ai, mais elles ne comprennent pas à quel point c'est pénible d'être si souvent interrogée sur ses parents...
— Je sais, Lily, mais rassure-toi, les vrais amis finissent par comprendre.
— Merci, Al, lui dit-elle dans un sourire. Au fait, tu travailles sur quoi ?
— Un devoir de Potions, en binôme avec Scorpius Malefoy, répondit-il, tout en désignant du menton un garçon aux yeux gris et aux cheveux d'un blond presque blanc, assis à sa gauche.

Lily tourna alors la tête dans sa direction et devint confuse.
— Oh, je suis désolée, je n'avais pas vu qu'Albus n'était pas seul !
— Pas de souci pour moi, répondit le jeune Malefoy. Mais j'aurais peut-être dû vous laisser seuls.
— J'imagine que tu dois me trouver bien ridicule.
— Non, pas du tout, pourquoi ?
Elle le remercia d'un sourire tout en se levant et en récupérant son sac.
— Bon, je vous laisse à vos Potions.


****************


La Métamorphose était l'une des matières préférées de Lily, avec les Sortilèges. Dès les premiers cours, aussi bien avec le professeur Kent qu'avec le professeur Flitwick, elle s'était sentie dans son élément. Filius Flitwick n'avait pas tari d'éloge sur elle, la comparant même à sa tante Hermione, ce qui l'avait beaucoup gênée et avait fait pouffer de rire son cousin Hugo. Lors du premier cours de Métamorphose de l'année, Michael Kent lui avait demandé si elle était bien la fille de Harry Potter mais, devant son air fermé et son oui laconique, n'avait pas insisté et n'en avait jamais reparlé.

Ailis était très bonne aussi en Métamorphose, mais excellait surtout en Potions, où Lily se débrouillait seulement honorablement. Le point fort d'Erin était la Botanique, matière dans laquelle Lily n'était pas vraiment douée, au grand dam de son parrain, Neville Londubat. Ce professeur était aussi leur directeur de Maison. C'était un ami proche de ses parents et il aimait beaucoup la fillette, qui le lui rendait bien. Les trois amies s'entraidaient pour leurs devoirs, dans la Salle Commune de Gryffondor ou dans la bibliothèque.

En Vol, Lily se révéla rapidement digne de ses parents, au grand plaisir de ses frères : « Impeccable, sœurette, l'an prochain il y aura un nouveau Potter dans l'équipe », lui prédit James, cabotin.


****************


C'était un vendredi soir. La Salle Commune de Gryffondor était en effervescence. En effet, le lendemain était jour de sortie à Pré-au-Lard. Suivie d'Erin et Ailis, Lily vint se planter face à James, qui travaillait avec ses amis.
— Tu sais que tu es un merveilleux grand frère, Jamesie ? lui dit-elle avec un sourire enjôleur.
— Je sais, je sais... lui répondit-il en se rengorgeant faussement, faisant ricaner son entourage. Et tu veux obtenir quoi, exactement, ma petite sœur préférée ? continua-t-il, sourire en coin, en la regardant droit dans les yeux.
Lily prit un air boudeur et le ton qui va avec.
— Papa et Maman m'ont interdit d'utiliser les passages secrets pour aller quand même à Pré-au-Lard.
James éclata de rire, tandis que Julian et Lawrence la fixaient, médusés.
— Et tu voudrais donc que je te rapporte quoi, Lily jolie ? demanda-t-il, un air profondément amusé sur le visage.
— Tout ce que tu veux de chez Honeydukes et des Sorciers Facétieux ! lui répondit-elle avec un sourire jusqu'aux oreilles et un grand air innocent.
Il le lui promit dans un nouveau rire.

Un peu plus tard, et toujours accompagnée de ses amies, Lily se dirigea vers Albus. Il était installé dans le canapé qui faisait face à la cheminée, et discutait avec d'autres Gryffondor de son année. Lily vint se blottir près de lui. Il se pencha vers elle en souriant et fut surpris de lui voir un air malheureux.
— Qu'est-ce qui se passe, Lily, tu as un problème ?
— Je n'ai pas le droit d'aller à Pré-au-Lard... dit-elle d'une toute petite voix, faisant sourire quelques Troisième année, fiers de pouvoir enfin y aller.
— Tu veux que je te rapporte quelque chose ? lui demanda-t-il avec sollicitude.
— Oh Albus, tu serais un amour ! s'écria-t-elle en se jetant à son cou.
— Qu'est-ce qui te ferait plaisir ? demanda-t-il.
— Tout ce que tu veux de chez Honeydukes et des Sorciers Facétieux ! lui répondit-elle avec un grand sourire.
Lui aussi le lui promit.

Lily s'installa ensuite dans un autre coin de la Salle Commune avec Ailis et Erin. Elles sortirent leurs devoirs et firent mine de commencer à travailler. Bien que loin des oreilles indiscrètes, elles se penchèrent les unes vers les autres pour parler tout doucement.
— Bon, les filles, vous avez vu, ce n'est pas compliqué, glissa Lily avec un clin d'œil. Il ne vous reste plus qu'à faire de même, et on aura bien reconstitué nos réserves !
Ses amies opinèrent. Après quelques conciliabules sur la meilleure manière de leur présenter les choses, Ailis alla voir Duncan, puis Erin fit de même avec Eamon. Les grands frères ayant largement joué le jeu cette fois-là, leur coopération fut sollicitée à chaque nouvelle sortie.


****************


La neige était tombée drue, sur Poudlard. On était samedi, le parc était rempli d'élèves, chaudement emmitouflés dans leurs capes et leurs écharpes. Lily et ses amies étaient en grande conversation, lorsqu'elles croisèrent James, Julian et Lawrence.
— Eh, les filles, ça vous dirait, une bataille de boules de neige ? leur proposa malicieusement James.
— Des Cinquième année contre des Première année, tu trouves ça équilibré, toi ? lui rétorqua sa sœur, faussement fâchée, les poings sur les hanches.
— Tu n'as qu'à te débrouiller pour que ça le soit ! lui rétorqua-t-il en lui envoyant une première boule, certain qu'elle relèverait le défi.
Comme il l'avait prévu, elle réagit aussitôt en criant à ses amies de se mettre à l'abri, et lui en envoyant une en retour, avant de les rejoindre. Tout en lançant des boules, les trois filles rassemblèrent autant de personnes qu'elles purent, et se lancèrent à l'assaut de James et ses amis. Très vite, la bataille devint générale, et mit tout le monde en joie.


****************


Le dimanche, Lily allait parfois rentre visite à Rubeus Hagrid, dans sa cabane. Elle connaissait le demi-géant depuis toujours, puisqu'il était un ami de sa famille. Elle lui donnait des nouvelles de ses parents tandis qu'il lui parlait de son magasin ou lui racontait des anecdotes sur ses parents et grands-parents.
— Et vous étiez professeur de Soins aux créatures magiques, à l'époque de Papa et Maman, c'est bien ça, Hagrid ?
— Oui, c'est ça. J'ai toujours aimé m'occuper des animaux. Lorsque le cher professeur Dumbledore m'a proposé de reprendre ce poste, j'ai vraiment été ravi. Mais ça n'a pas été aussi facile que je l'espérais, loin de là ! soupira-t-il. Minerva McGonagall s'est bien aperçue que je n'étais pas très à l'aise, dans ce rôle. C'est elle qui m'a proposé d'en changer, lorsqu'elle est devenue directrice, après la Bataille de Poudlard.
— Et vous avez donc eu l'idée d'ouvrir un magasin de créatures magiques à Pré-au-Lard.
— Oh, c'était d'abord son idée. Et puis tes parents, ainsi que Ron et Hermione, l'ont soutenue. J'étais vraiment inquiet, au départ.
— Mais il marche très bien, votre magasin ! J'ai entendu Maman dire que des sorciers venaient de très loin exprès.
— Ta maman a raison, Lily. Mais il m'a fallu du temps pour l'admettre, sourit-il, avant de lui proposer de remplir à nouveau de thé l'immense tasse qui se trouvait devant la fillette.


****************


À la fin de l'année scolaire, les trois amies se promirent de s'écrire fréquemment. Sur le quai, Lily se jeta avec joie dans les bras de ses parents, qui la trouvèrent grandie, depuis les vacances de Pâques. Un peu plus loin, les deux préfets Gryffondor de sixième année, Lydwinn Kendal et Arnold Vaughn, étaient en train de s'embrasser. Molly Weasley, la fille de Percy, de la même année, préfète aussi — mais de Serdaigle — les dépassa en leur disant, sourire aux lèvres : « Eh, les amoureux, il va falloir récupérer vos bagages et y aller ! »
Durant tout le trajet retour, en voiture, les enfants Potter décrivirent leur année en long, en large et en travers à leurs parents attentifs — même s'ils leur avaient déjà raconté tout cela par hibou.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.