S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Maraudeurs du mois de septembre sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 30 septembre pour les textes que vous avez aimés sur ce topic ! D'ailleurs, si vous aimez écrire sur James Potter et Sirius Black, un projet est en cours sur le forum, un Halloween Maraudesque !

Harry à Serpentard ? Voldemort a gagné la guerre ? Sirius n'est pas mort ? Vous avez lu un texte qui présente une réalité alternative, un "et si ça n'avait pas eu lieu ?" et vous aimeriez le partager ? Alors n'hésitez pas ! Les propositions sont donc ouvertes pour le thème Univers Alternatifs du mois d'août : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Nuits d'HPF : Catie voit deux de ses textes sélectionnés avec Voûte Céleste et Ma faiblesse ! Eanna l'accompagne avec Sous l'océan !



Nous aimerions vous proposer un système de vote et de proposition qui ne nécessite pas l'inscription sur le forum : seriez-vous intéressé ? N'hésitez pas à nous le dire en commentaire ! Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum. Vous êtes intéressé par gérer ces Sélections ? Mettre en avant les textes du mois ? Ça tombe bien, l'équipe recrute ! Les modalités sont ici !
De L'équipe des Podiums le 10/09/2017 21:10


HPF invite vos fanfictions au Bal des Sorciers



Cette année, HPF n’aura pas de stand au Bal des Sorciers, mais cela n’empêchera pas notre conquête du monde de s’étendre. Comment marquer les esprits si nous ne sommes pas présents allez-vous dire ? C’est très simple : notre plan machiavélique consiste à proposer un recueil de fanfictions que les personnes présentes lors de l’événement découvriront grâce à nos flyers qui inonderont la salle !



Ingénieux n’est-ce pas ? Mais ce n’est pas tout… le recueil sera composé uniquement d’inédits. Et pour le proposer, nous avons besoin de vous chers membres de l’association ! Et oui, qui mieux que vous pour transmettre le savoir-faire d’HPF !

Laissez libre court à votre imagination et profitez d’un projet sans contraintes ou si peu !

Toutes les modalités sont disponibles sur le forum.
De Le Conseil d'Administration le 05/09/2017 15:59


69e édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 69e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 9 septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 04/09/2017 18:44


68ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 68e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 26 août à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/08/2017 19:16


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection des Nuits d'HPF du mois d'août sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 31 août pour les textes que vous avez aimés sur ce topic ! N'hésitez pas à participer d'ailleurs à la première édition des Nuits insolites demain soir !

Les propositions sont ouvertes pour le thème Maraudeurs du mois d'août : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici ! Il s'agit de textes centrés sur les Maraudeurs (de leur histoire à leurs méfaits en passant par la célèbre carte), mais pouvant être du point de vue d'un seul des quatre garçons.

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Comédie : Confessions d'une voyante en pleine crise existentielle de Jalea et RB de Ptitcouik !



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 04/08/2017 19:25


1ère Edition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 1ère édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 5 août à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic. A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 31/07/2017 23:26


Sous l'océan par Eanna

[9 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Ce doit être ma première fic vraiment débile, étrangement j'en suis plutôt fière, car je ne croyais pas être capable d'écrire autant en une heure !
Merci beaucoup à LaLouisaBlack et LostInTheSun pour avoir organisé les Nuits d'HPF, même si je n'ai fait qu'un thème, j'ai trouvé l'idée excellente et rien de tel pour donner de l'inspiration ! :)
La chanson vient du film La Petite Sirène, de Walt Disney et a été composée par Alan Menken et Howard Ashman. Et merci à Onde67 pour la jolie image qui illustre le texte ;)
Note de chapitre:

Bonne lecture !
Il y a quelque chose que nous n’avons jamais su… Lors du Tournoi des Trois Sorciers, pendant la Deuxième Tâche, nous avons tous été mis au courant du fait que Fleur Delacour avait été très retardée à cause d’une attaque de Strangulot. Mais en réalité, il n’en était rien, du moins pas totalement…



°O°O°o°O°o°O°o°O°o°O°o°O°o°O°o°




― Damoiselle, écoute-moi ! Le monde humain, c’est la pagaille ! La vie sous la mer, c’est bien mieux que la vie qu’ils ont sur la terre !

Cela faisait bien cinq minutes que cet Être de l’Eau lui tenait la jambe, et elle avait peur que son sortilège de Têtenbulle ne puisse pas durer éternellement. Fier de lui montrer que grâce au professeur Dumbledore, il avait appris la langue des humains, il ne cessait de la courtiser, en essayant de la persuader de rester sous l’eau avec lui, car selon lui le monde des humains était un calvaire.

Sous l'océan, sous l'océan
Doudou, c'est bien mieux
Tout l'monde est heureux
Sous l'océan


Oh non, voilà qu’il se mettait à chanter, à présent… Et qu’il lui lançait des regards de grand conquérant… Elle avait vu bien pire, à Beauxbâtons, ou même ici à Poudlard, et n’avait pas l’intention de se laisser impressionner par cet Être de l’Eau de bas-étages. Elle continua à avancer, espérant ne pas s’être perdue dans les tréfonds du lac quand il reprit sa chanson :

Là-haut, ils bossent toute la journée, esclavage et prisonniers
Pendant qu'on plonge comme des éponges
Sous l'océan


Ah, ça, il n’avait pas vraiment tort… C’était vrai qu’ils travaillaient beaucoup, dans le monde terrestre, et elle n’était pas la première à s’en plaindre. Combien de fois avait-elle rêvé de pouvoir passer une journée à ne rien faire, et qu’on était venu la déranger pour lui faire faire tel ou tel travail ? Elle ne comptait plus ses tentatives de sieste avortées, ou les vacances bien trop courtes à son goût. Oui, elle ne pouvait pas lui donner tort, cette fois. Elle continua cependant de nager, mais il lui barra la route en lui adressant un sourire de tombeur et en reprenant :

Sous l'océan
Y'a pas d'court-bouillon, pas d'soupe de poisson, pas d'marmiton
Pour la tambouille, on leur dit non
Sous l'océan y'a pas d'hameçon
On déambule, on fait des bulles
Sous l'océan


Des Strangulots surgirent des frondaisons d’algues qui tapissaient le fond du lac et se dressèrent face à elle. Elle sortit sa baguette, pour se défendre, mais fut sidérée de voir qu’ils n’avaient pas le moins du monde l’air de lui en vouloir, mais qu’au contraire ils semblaient très avenants. Peut-être devaient-ils cela au fait qu’ils… dansaient ? En tout cas, ils se trémoussaient, aucun doute, de là à dire qu’ils dansaient, il ne fallait rien exagérer… Elle regarda l’Être de l’Eau qui une fois de plus mis en avant ses atouts physiques non négligeables à savoir un torse sculpté à la perfection et des biceps à faire pâlir de jalousie Viktor Krum qu’elle savait pourtant remarquablement bien fait de sa personne, bien qu’un peu trop baraqué à son goût… Elle leva les yeux au ciel et tenta de passer la barrière de Strangulots, mais ils l’entraînèrent dans une ronde endiablée tandis que l’autre zouave continuait à chanter :

Sous l'océan, la vie est super, mieux que sur la terre
Je te le dis... Je te le dis...
Tu vois l'esturgeon et la raie se sont lancés dans le reggae
On a le rythme, c'est de la dynamite
Sous l'océan


Elle tourna la tête, se dégageant de la ronde, et vit en effet les deux poissons incriminés - depuis quand la raie vivait-elle en eau douce ? - se déhancher sur le rythme de la chanson, renforcé par l’Être de l’Eau qui frappait dans des sortes de calebasses, produisant des sons entraînants bien qu’un peu primitifs… Rêvait-elle ? Elle ne se souvenait pourtant pas s’être endormie et il ne lui semblait pas avoir consommé de substance douteuse avant l’épreuve… Donc, c’était probablement réel. Elle toucherait deux mots au professeur Dumbledore sur l’utilité d’apprendre la langue des humains aux Êtres de l’Eau, et également sur l’attitude plus qu’étrange de la faune de ce lac…

L'triton au flûtiau
La carpe joue d'la harpe
La rascasse d'la basse
Et les rois du rap
Maquereau au saxo
L'turbo au bongo
Le lieu est le dieu d'la soul, ouais !


Et au fur et à mesure qu’ils étaient appelés, les poissons dont il était question surgissaient des profondeurs du lac. Et chacun à son poste… La carpe faisait courir ses nageoires sur une vieille harpe probablement jetée là par un étudiant de Poudlard quelconque, pour une raison mystérieuse. La rascasse, beau poisson dentelé, se déchaînait sur une basse, instrument inconnu à Fleur, probablement Moldu. Et un trio de poissons donnaient un petit concert, l’un jouant du saxophone, l’autre du bongo, et le troisième chantant - ou du moins, Fleur le supposait, car il semblait remuer ses lèvres avec beaucoup d’entrain.

La raie au djembé
L'gardon au violon
Les soles rock and roll
Le thon garde le ton
Le bar et le sprat se marrent et s'éclatent
Vas-y souffle mon doudou


Et ainsi de suite, comme tous les autres, surgissaient les poissons. Fleur n’en revenait pas. Elle qui avait toujours été si rationnelle - pour une sorcière, comme c’est étrange, me direz-vous - elle se retrouvait en plein milieu d’un grand concert organisé par… des poissons ? Personne ne la croirait, par chez elle. Elle serait à coup sûr la risée de tous les étudiants de Beauxbâtons, et toute sa crédibilité de championne du Tournoi serait perdu. Imaginez donc, Fleur Delacour, la jeune fille bien sous tous rapports, revenir de cette épreuve, l’ayant lamentablement perdue, car il était évident que le temps imparti serait bientôt dépassé, en racontant qu’elle avait été retardée par un Être de l’Eau tenant à tout prix à lui faire découvrir les joies de la vie sous-marine ? Non, c’était insensé… Elle espérait qu’une excuse bidon lui avait été donnée là-haut pour expliquer son retard, et que personne ne l’avait vue danser avec des Strangulots et se faire courtiser par un Être de l’Eau…

Les limaces des mers au rythme d'enfer
Sous l'océan
Et les bigorneaux pour donner l'tempo
C'est frénétique, c'est fantastique !
On est en corso, faut qu'ça balance
Sous l'océan...


Fleur fut désespérée en se rendant compte qu’elle n’était même plus surprise de voir deux bigorneaux taper leurs coquilles en rythme et des limaces - des mers, il faut le préciser, dans un lac… - se déhancher comme des danseuses professionnelles, c’était ahurissant. Enfin, la troupe de… danseurs ? Chanteurs ? Poissons, serait plus juste, salua leur public - qui se sentait de plus en plus seule - et tous replongèrent dans les algues et les pierres d’où ils avaient surgi, emportant avec eux toute l’excentricité du moment. Ne restait plus que l’Être de l’Eau qui lui adressa un sourire très satisfait. Fleur leva un pouce avec un sourire forcé et fonça au lieu de rendez-vous. Elle le trouva très facilement, l’Être de l’Eau fut enfin utile, car il lui permit d’accéder à l’endroit où étaient attachés les prisonniers sans encombre… et où il n’y avait plus personne. Elle remonta à la surface en quatrième vitesse, sentant son sortilège faiblir et la bulle se faire fragile. Elle surgit de l’eau en inspirant un grand coup, heureuse de retrouver l’air libre - non rien à faire, elle ne serait jamais mieux que sur sa bonne vieille terre - et son soulagement fut intense quand elle vit sa petite soeur Gabrielle déjà présente, entourée de nombreuses personnes qui la rassuraient et l’aidaient à se remettre de ses émotions. Et lorsqu’on lui demanda ce qui lui était arrivé, elle confirma ce qui avait été dit à son sujet, à savoir qu’elle avait été victime d’une attaque de Strangulots. Être entraînée de force dans une ronde, on pouvait assimiler ça à une attaque, non ?...
Note de fin de chapitre :

Alors ? Ma version de l'histoire vous semble-t-elle plausible ou vous en tiendrez-vous à celle du jury du Tournoi ?...
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.