S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Refonte du site


Chers membres d'HPF,

Vous aimeriez changer le site ? Avoir de nouveaux skins, de nouvelles fonctionnalités, pouvoir garder vos lectures en cours en marque-pages, laisser des reviews plus facilement ? Bref, refaire le site à votre image ?

Pour ça, nous vous proposons de répondre à ce questionnaire pour nous décrire ce que vous aimeriez trouver sur HPFanfiction, ce que vous utilisez aujourd'hui et aimeriez utiliser encore demain ou bien au contraire, ce qui ne va pas et que vous aimeriez changer !

Le but est de refaire entièrement HPFanfiction : un nouveau site, avec les mêmes histoires mais conçu avec vous et pour vous !



Si vous avez la moindre question concernant cette démarche, ou si vous rencontrez des problèmes lors de votre réponse au questionnaire, vous pouvez nous trouver ici. Attention, ce questionnaire nécessite un peu de temps (~20 minutes) (!)
De L'équipe technique le 11/06/2017 21:31


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Albus Dumbledore du mois de juin sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 31 mai pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

Les propositions sont ouvertes pour le thème Comédie du mois de juillet : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Famille Malfoy : Sous les apparences de R_Even, Capitaine de DameLicorne et Bustier de Soie de Selket !



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 07/06/2017 11:00


66e édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 66e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 17 juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 03/06/2017 12:00


Questionnaire sur l'association HPF


 


Bonjour à tous !

Les membres du CA ont mis en place un questionnaire visant à comprendre votre situation vis-à-vis de l'association et des différents sites associés. Que vous soyez membres de l’association ou non, que vous fréquentiez HPFanfiction et/ou le Héron, peu importe ! Les réponses de chacun d’entre vous sont importantes.
Cela ne vous prendra que quelques minutes pour y répondre.

A l'issue de ce questionnaire, vous aurez la possibilité de nous faire part de toutes les remarques et suggestions diverses qui vous viendront à l'esprit. Vous pourrez aussi nous envoyer vos propositions de sujets de discussion pour la prochaine AG.

Ce questionnaire sera clôturé le dimanche 4 juin.

Merci d'avance pour votre participation !

Si vous avez des questions à propos de ce questionnaire, vous pouvez toujours contacter les membres du CA par mail (bureau [@] herosdepapierfroisse (.) fr) ou par MP


De L'équipe du CA le 14/05/2017 17:31


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Famille Malfoy du mois de mai sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 31 mai pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

Les propositions sont ouvertes pour le thème Albus Dumbledore du mois de juin : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Sorciers de l'étranger : Miss Delacour de Ellie, Le Maître du Haut Château de AlbusDumbledore et Harry Otter et la Coupe de Feutre de Ielenna, Princesse et Roxane-James !



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 13/05/2017 20:48


Concours PWP : Voyage en terre inconnue




Les votes pour le concours PWP sont ouverts !
Venez lire et départager les 13 participations en lice. Toutes les modalités pour les votes sont disponibles sur le forum. Vous avez jusqu'au 14 mai pour faire votre choix !
De L'équipe du CA le 06/05/2017 18:04


Smashin'Mushrooms par NutnChestnut

[11 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Lettie ODwyer tait affale sur son canap, en compagnie dun grand homme trs large dpaules, lourdement tatou, avec crte et blouson en cuir. En face delle, assise par terre, une jeune fille qui devait avoir dix-huit ans tait blottie dans les bras dun jeune homme plutt petit mais trs compact.

Lappartement ntait pas trs grand et il paraissait encore rtrcit par les multiples oiseaux dans leurs diverses cages, et par les six chats disperss dans la pice principale, occups dormir, regarder les oiseaux lair de rien, faire leur toilette ou leurs griffes sur les fauteuils.

Soudain, on frappa la porte.

Lettie frona les sourcils, vrifia que tous ses invits avaient lair prsentable, puis se dirigea vers la porte. Lorsquelle louvrit, ce fut sa nice et son neveu, valises la main, chiens en laisse, et un trs bel homme blond derrire eux quelle vit.

-Sacha ! Liam ! sexclama Lettie ODwyer. Euh bonjour, complta la femme en posant ses yeux sur Lucius.

Le jeune aristocrate posa son regard clair sur la grande femme qutait la tante de Sacha et Liam. Son lien familial avec Sacha tait clairement expos sur le visage des deux femmes, par leur haute taille, leur minceur extrme, lpaisseur de leurs cheveux, leurs grand front un peu plat et leurs grands nez, la nuance trs particulire de gris dans leurs yeux, et jusqu la fume suspecte qui flottait dans la pice.

-Nous sommes la porte, Tatie, exposa Liam. En fait, on sest jet nous-mme dehors, mais jimagine que si ton frre avait t conscient, il laurait fait lui-mme.
-Il tait inconscient ? demanda Lettie dun air poli.
-Oui, je lai un peu maltrait, sourit Lucius avec un rictus.
-Ah, enfin quelquun qui le fait ! sexclama femme avec un grand sourire. Jte fais un clin pour loccasion !

Et avant que Lucius nai pu faire quoi que ce soit, la tante Moldue treint le Sang-Pur. Sa raction ne se fit pas attendre : Lucius la repoussa tellement violemment, inconsciemment aid par sa magie, que Lettie vola travers la pice et heurta le coin de la table dans un crac sinistre.

Lucius sortit de lappartement en courant et claqua la porte derrire lui. Liam la rouvrit aussitt et slana la poursuite de son amant dans les escaliers.

-Dsole, expliqua Sacha avec dtachement. Lucius est haptophobe, surtout avec les gens quils na jamais vu et les femmes.
-Haptophobe ?
-Il a la phobie du toucher, dtailla la Batteuse.

Cette excuse tait plus correcte que Dsole, Lucius vient dune trs ancienne famille de sorciers ultra-racistes et conservateurs qui considrent les Moldus comme des dchets ; dailleurs, il ne comprend toujours pas comment il a russi aimer Liam. Ah, et il va srement prendre deux douches par jours pendant une semaine maintenant que Lettie la touch ! .

Sacha posa enfin sa valise, referma la porte, fit assoir ses deux chiens qui observaient les chats et les oiseaux avec un air un peu trop intress, puis traversa la pice jusqu sa tante toujours couche au pied de sa table. La femme commenait dj rouvrir les yeux, et Sacha palpa un instant lendroit o la table avait heurt la tte de sa tante, et, bien quelle nait aucune ide de la gravit intrieure du choc, lextrieur, au moins, a ne saignait pas.

-Alors Tatie ? demanda Sacha dun air concern. On peut sinstaller chez toi ?
-Mh ? Ah, oui, bien sr ! sexclama Lettie. Tu sais o tinstaller, dans la chambre du fond !
-Vui !

Et Sacha reprit sa valise et celle de son frre qui devait faire des trucs pas spcialement nettes avec Lucius pour mettre autant de temps remonter et se dirigea vers le couloir.

La chambre du fond tait une pice de dimensions restreintes, dans laquelle on avait dispos deux lits jumeaux en mtal blanc, dont les couvre-lits taient rouges. Il y avait une armoire avec des portes-miroir, encastre dans le mur, deux tables de chevet avec des lampes, et rien dautre.

Une paisse couche de poussire recouvrait le tout, car personne navait dormit dans cette chambre depuis deux ans et demi depuis quIsmal tait mort, en fait. Sacha soupira puis posa sa valise sur le lit sous la fentre et commena ranger ses affaires.

Lorsquelle eut dispos les quelques vtements quelle avait emport dans larmoire, et prit les livres dont elle allait avoir besoin pour faire ses devoirs sous le bras, avec encre, plumes et parchemins coincs dans ses petites mains avec quelques difficults Liam passa enfin la porte de la petite chambre.

Il avait les yeux brillants et un petit sourire trs satisfait sur le visage.

-Toi, tu as encore fait le coup Ne-me-quitte-pas-mon-amour-tu-comptes-bien-trop-pour-moi-sob-sob-oh-oui-prends-moi-contre-ce-mur ! analysa Sacha quand elle vit la tte de son frre.

Le jeune homme haussa les sourcils derrire ses lunettes mais nen dit pas plus.

-Je vais faire mes devoirs la cuisine, dclara Sacha. Et jai pris rendez-vous chez lopticien du Chemin de Traverse, aussi, je nai pas envie de retourner Poudlard avec mes lunettes, jai lair dun rat de bibliothque, cest horrible.
-Quand a ? demanda distraitement Liam en tant les clips de sa valise pour ranger ses vtements.
-Aprs demain ! rpondit Sacha en passant la porte.

Elle traversa tout lappartement pour atteindre la cuisine, vrifiant au passage si sa tante allait bien. Lunique fentre de la cuisine donnait sur la mer grise et froide. Le seul avantage du petit appartement de la tante de Sacha tait sa vue, du fait quil dominait les environs, se trouvant au septime tage dune barre grise.

La jeune Serdaigle posa ses devoirs sur la table et sy attella.

Cinq jours passrent doucement. 1976 arriva, avec de nouvelles rsolutions pour certains, et aucunes pour dautre devinez qui donc.

-Je suis beaucoup trop parfaite pour avoir envie de changer, dclara Sacha en enfilant son blouson kaki.

Nous tions le deux janvier, prsent, et il tait dix heures du matin. Il tait temps de rentrer Poudlard, et on pouvait dire que les jumeaux en taient plutt heureux, mme si ils taient tristes de laisser leurs chiens derrire eux.

Liam hissa sa valise dans le coffre de la vieille voiture fleurie de leur tante et bouriffa les cheveux de sa sur qui sindigna grand cris.

La tante Lettie dvala les escaliers en courant et glissa avec style sur le verglas jusqu sa voiture. Sacha, qui avait fini de couiner, claqua le coffre et monta dans la voiture en prenant la cage dHettie qui tait enfin revenue du Venezuela.

Liam monta ct delle et Lettie mit le contact. Aprs avoir fait quelques difficults, le moteur salluma, puis la voiture geint un peu cause du verglas, mais finit tout de mme par atteindre la route principale.

Dcidment, Sacha aimait beaucoup sa tante, et elle lui ressemblait galement normment.

Alors, lorsquelle la vit conduire encore une
fois, Sacha se dit que quand elle aurait son permit voiture, elle conduirait comme sa chre tante.

Ladite chre tante conduisait dangereusement.

Elle dpassait les limitations de vitesse dau moins trente kilomtres heures et utilisait ses clignotants et ses feux une fois sur quatre - le fait que Lettie ne se fit pas flasher de toute lautoroute qui menait Londres tenait srement des volonts des forces suprieures de ce monde.

Tante Lettie fut oblige de ralentir dans Londres, et il tait onze heures moins le quart quand ils arrivrent Kings Cross.

-Sacha commena la tante Lettie.
-Mmmmoui ? rpliqua Sacha en arrtant de stirer le cou elle essayer dapercevoir quelquun de sa connaissance.

Lettie tait un peu rose sur les pommettes.

-Euh est-ce que je pourrais venir avec vous tu sais sur le quai ?

Sacha et Liam dvisagrent leur tante avec des yeux ronds.

-Ah euh ouais, OK ! sexclama Liam, surprit.

Les parents des jumeaux navaient jamais manifest lenvie daller sur le quai 9 .

Les trois Irlandais attinrent trs bientt la barrire entre les quais 9 et 10 et les jumeaux dcrivirent le processus de la traverse leur tante qui avait lair tout excit.

Ils sappuyrent tous les trois nonchalamment sur le mur dapparence solide et passrent soudain travers, emmenant valises, cages et chiens venus dire au revoir.

Liam, le plus grand, se dressa de toute sa hauteur pour localiser Sixtine. La franaise tait au bout du convoi, avec sa mre qui avait la main sur une grande poussette.

Sacha, Liam et leur tante Lettie se frayrent un chemin jusquaux deux franaises ; Sixtine tait ravie de les revoir mais Mrs Valencourt semblait toujours morne. Elle fit tout de mme un petit sourire fade quand on lui prsenta Lettie qui regardait de partout dun air ravi.

-Tatie, appela Sacha. On monte nos valises et Hettie, on redescend aprs !
-Ok ! rpliqua la jeune femme qui regardait toujours de partout.

Sixtine guida les jumeaux jusquau compartiment quelle avait slectionn pour eux trois en coutant les jumeaux lui raconter comment Lucius avait fait taire leur pre. Lorsque Sacha dcrivit le sort utilis par le Serpentard, Sixtine scroula de rire contre une porte vitre ouvrant sur un compartiment plein de septimes annes de Serpentard, dont Lucius.

Sixtine lui fit un clin dil et leva son pouce pendant que laristocrate avait lair ptrifi, puis elle continua son chemin avec les jumeaux la remorque, toujours riant des moments plus ou moins alatoires.

Finalement, ils arrivrent au compartiment investit par Sixtine. La valise de la jeune fille tait coince dans le filet, et sa chouette dormait tranquillement dans sa grande cage.

-Tas vu les Gryffondors de lEnfer ? demanda Sacha dun ton badin.
-Non, mais jimagine quils vont tre en retard, comme dhabitude !
-Remus nest pas souvent en retard, rpliqua la Batteuse.
-Petit Remus tout mignon ! roucoula Sixtine avec un regard en coin Sacha qui frona le nez et tira la langue.
-Notre tante nous attend sur le quai ! dclama doctement la Batteuse.

Et elle ressortit du compartiment en crochetant ses deux camarades par le col.

Les trois Serdaigles restrent converser avec Mrs Valencourt et la tante des jumeaux jusqu ce que le train commence siffler et fumer encore plus ; il ny avait toujours pas lombre dun Maraudeur.

Vaguement inquiets, les SmashinMushrooms montrent dans leur wagon mais restrent la fentre, secouant la main ladresse de leur famille. Jupiter et Junkie sautaient en pleurant pour atteindre leurs matres ; les portes des compartiments commenaient se fermer quand enfin les Potter passrent la barrire en courant, directement suivis par Sirius, puis Remus et Peter, et enfin Lily vola littralement travers la barrire et fona vers le train comme si sa vie en dpendait ; Dieu merci, ils navaient pas leurs normes malles mais seulement les valises quils utilisaient pour rentrer en cours danne. Les parents des retardataires eurent juste le temps dembrasser leurs enfants avant que le train ne dmarre.

Bientt Sixtine et Liam durent partir pour patrouiller dans les couloirs et Sacha se retrouva seule. Elle lisait tranquillement le livre sur le Quidditch quelle avait reu Nol quand la porte souvrit sur ses camarades de dortoir, Judith et Clo.

Les trois jeunes filles discutrent de tout et de rien pendant une heure, jusqu ce quune sorte de tornade entre soudain dans le compartiment rest ouvert.

-Enfin nous trouvons votre compartiment ! sexclama James.
-On cherche partout depuis une heure au moins ! renchrit Sirius. On a cru que vous ne nous aimiez plus et que
-Tais-toi une seconde, Sirius, ordonna Alice en sasseyant ct de Judith qui regardait les cinq Gryffondors dun air interdit James, Sirius, Peter, Alice Lidell et Franck Longdubat.

Il savra rapidement que le compartiment tait trop petit pour contenir autant de personnes. Judith et Clo partirent rejoindre leurs amis (Nagada Naah, Nickolas Bravda, et dautres personnes sympathiques du mme type).

Les cinq Gryffondors sinstallrent, serrs les uns contre les autres ; Sacha tendit ses pieds sur Peter et entreprit de se renseigner sur la fin des vacances de ses camarades.

Les prfets de Serdaigle et ceux de Gryffondor revinrent treize heures, affams ; le chariot tait dj pass et les adolescents dans le compartiment sentassrent encore plus pour permettre aux braves qui se battaient sans relche contre les esprits malins et malfiques qui semaient le trouble et le chaos dans le train de sassoir.

-Je dteste tre prfet, marmonna Liam en dchirant lemballage dun Fondant du Chaudron avec ressentiment. En France, ils font sans et cest trs bien quand mme.
-En France, nous avons des surveillants, rpliqua Sixtine en attrapant une friandise au hasard. Les lves ne sont pas livrs eux-mmes.
-Cest vraiment super, railla Sacha depuis les genoux de son frre.

Laprs-midi passa en jeux et en blagues douteuses. Liam sclipsa deux heures quand il vit Lucius Malfoy passer devant la porte du compartiment, et puis le Poudlard Express fini par arriver sur le quai de la gare dun Pr-au-Lard couvert de neige.

Le groupe de Gryffondors et de Serdaigle se sparent pour faire les pitres leurs tables respectives puis montrent dans leurs tours sans attendre.

-Un jour, japparatrais dans cette chemine et je ferais peur tout le monde, dclara soudain Sacha en dsignant vaguement la chemine des Serdaigles.
-Certes, trs chre. Maintenant, dodo, rpliqua Sixtine.

Les Serdaigles procdrent leurs ablutions et dormirent.

Le lundi, Sacha se leva quatre heures douze elle se plait regarder lheure et la noter sur un petit carnet, cest une de ses habitudes de nvrose et alla se poster la fentre du dortoir aprs avoir enfil un jogging pais, de grosses chaussettes et un vieux pull pais dau moins quatre centimtres.

La temprature tait frisquette et Sacha regarda son souffle former de la bue sur la fentre. Elle attrapa le pot eau et but directement de toutes faons, elle navait pas la peste.

A lextrieur, la lune tait pleine et les toiles piquetaient le ciel clair et dgag.

Le parc tait couvert dune paisse couche de neige immacule, et Sacha dcida soudain de se promener un peu dans le parc et puis soudain, elle entendit un long hurlement plutt horrible et lenvie lui passa soudain.

Sacha traversa son dortoir jusqu la porte, prenant sa paire de chaussure la plus dfonce au passage, quand un murmure interrompis son chemin.

-Sacha, ctait quoi ? demanda la voix faible de Nagada.
-Aucune ide, mais a avait lair pas trs sympa.
-Tu fais gaffe hein ? demanda la jeune hirosolymitaine (1).
-Tinquite, je vais au septime, rpondit doucement Sacha.

Aprs rflexion, elle prit aussi sa veste daviateur et un paquet de tabac.

-Tu men garde une ? demanda Nagada en se retournant.
-Ok, murmura Sacha en souriant.

Sacha sortit du dortoir et se dirigea non pas vers le septime tage, comme elle lavait prvu, mais plutt vers la tour dastronomie. Elle rasait silencieusement les murs, ses chaussures dfoncs des Converses qui avaient t blanches un jour lointain parfaitement silencieuse.

Elle entendit vaguement Peeves caqueter dans un couloir parallle et vita de tenter le sort et se jeta dans un recoin la vue du Moine Gras qui se fredonnait un air.

Lorsquelle parvint enfin la tour dAstronomie, elle monta les marches en courant et fini par dboucher dans lair frai de la nuit. Elle passa ses jambes au-dessus du muret qui entourait la tour et observa la vue incroyable dont elle jouissait depuis son perchoir.

Elle alluma une cigarette quelle savoura distraitement avant de se morigner elle fumait beaucoup trop ces temps-cis, ce ntais pas raisonnable et puis elle dcida aprs tout quelle tait une sorcire et quelle emmerdait le cancer du poumon, et puis dailleurs, elle ntait presque pas essouffle alors quelle avait mont les escaliers en courant.

Elle fuma trois autres cigarettes quand, soudain, le hurlement revint.

Sacha sentit ses cheveux et tous ses poils se dresser et elle reposa ses pieds derrire le muret, sur lequel elle saccouda tout de mme, cherchant reprer lorigine du cri. Sa cigarette se consumait dans sa main gauche et elle jouait avec la molette de rglage de feu de son briquet avec l'autre, mais toute son attention tait concentre sur le parc. Soudain, un mouvement attira son regard la lisire de la fort Interdite. Un immense chien noir avait t littralement expuls de la masse darbres par quelque chose qui apparaissait tre un chien encore plus gros que le noir. Le plus gros chien des deux semblait tre tout fait dispos attaquer le noir, qui se releva cependant et se jeta la gorge de son vis--vis. Sur ces entrefaites, un cerf surgit son tour de la fort pour apporter de laide au chien noir en contrlant ce qui, tout bien rflchit, aux yeux de Sacha, semblait tre un loup particulirement gros et couleur crme.

Le hurlement en glacer le sang sleva de nouveau et il apparut clairement que ctait lnorme loup beige qui le poussait.

Cependant, le sang de Sacha fut glac par une toute autre chose : dans les escaliers, on entendait distinctement des pas.

Sacha paniqua pendant quelques secondes puis dcida de se lancer un sortilge de Dsillusion. La dsagrable sensation glaciale qui coulait sur sa nuque disparut juste linstant o Rusard passa la porte en soufflant comme un buffle.

Se bnissant elle-mme, avec tout son amour, davoir pens au sortilge de Dsillusion, Sacha regarda Rusard avec satisfaction jusqu ce quelle rende compte quelle avait simplement abandonn son paquet de tabac, ses filtres et ses papiers ct de son briquet grav ses initiales, sur le muret.

Se maudissant environ mille fois par secondes, Sacha se rsolut laisser ses prcieuses car difficilement trouvables dans les environs de Poudlard possessions tomber dans les mains sales du concierge qui rcuprait justement le briquet en argent grav dun splendide S.M.A. OD. C. (pour Sacha Myriam Adrs ODwyer Corts). Sacha retint sa respiration alors que le concierge actionnait le briquet. Il en sortit une flamme impressionnante qui devait faire une dizaine de centimtres.

Maintenant, a lui revenait : elle avait jou avec la molette qui ajustait la taille de la flamme.

Rusard lcha le briquet qui rebondit sur le muret et tomba dans le parc. Le concierge lcha un juron plutt laid qui ngalait pas ceux de Liam et rcupra le tabac de Sacha qui poussa un juron contrari dans sa tte qui tait bien plus laid que celui du concierge.

Rusard jeta un regard suspicieux autour de lui et partit dans les escaliers. Nagada naurait pas sa cigarette et Sacha allait devoir demander sa tante de lui envoyer des cigarettes, du tabac et des filtres dici peu de temps.

Sacha jeta un coup dil par-dessus le muret : les trois animaux combattants avaient disparu et le hurlement ne se fit pas rentendre. La lune commenait clairement disparatre et Sacha dcida daller rcuprer son briquet avant de se rappeler quelle tait une sorcire et quelle pouvait utiliser un sortilge dattraction au lieu de descendre dans le parc o tranaient un norme chien, une sorte de loup beige et un cerf plutt trange.

La Serdaigle marmonna "Accio" et le briquet remonta jusqu elle en quelques secondes. Plutt satisfaite de son ide, elle se rendit compte en fouillant dans sa poche quelle navait plus que trois cigarettes pr-roules dans son tui et que ctait plutt mal barr pour elle.

La jeune fille dcida de lever son sortilge de Dsillusion quand elle serait en scurit dans sa salle commune et consulta sa montre qui linforma quil tait six heures treize du matin et quelle avait largement le temps de rentrer dans la tour Serdaigle sans courir et quelle pourrait mme se reposer deux minutes dans un fauteuil avant de rveiller amoureusement ses camarades.

oOo

-ON SE LEEEEVE ! hurla une voix dans loreille de Judith.
-Sachabordeldemerdetamrejteaivacrevdeuminutejustpourvoir, rpliqua la jeune rousse en se retournant.

Ladite Sacha nalla pas crever juste pour voir, et dcida plutt dagiter sa baguette afin que les couvertures de ses condisciples se fassent la malle.

Un concert de gmissements et de cris rsonna dans le dortoir mais Sacha ne faiblit pas et bientt, ses quatre condisciples se levrent avec un bonheur tout relatif. La Batteuse se dbarrassa de son jogging, de son vieux pull et de ses chaussettes en laines et bondit aussi sec dans son uniforme la temprature frisquette ne donnait pas tellement envie de traner en sous-vtements - attrapa son sac, le remplit avec les manuels de ses cours du matin, le balana sur son paule, enfila les horribles chaussures rglementaires et sortit de son dortoir en jetant une de ses cigarettes pr-roules Nagada.

-Je voulais une roule par toi, marmonna la jeune femme en secouant ses pais cheveux noirs mchs de toutes sortes de couleurs.
-Rusard ma chopp mon tabac, mes feuilles et mes filtres, grogna Sacha. Mais si tu la veux pas, rend la moi, aucun soucis !

Nagada la regarda en coin et dcida dallumer la tige de tabac.

Sacha marmonna dans sa barbe et sortit de son dortoir pour se diriger dun pas morne vers la Grande Salle.

Le plafond tait blanc, et il ny avait quun tout petit nombre dlves une heure aussi matinale dans la Grande Salle. Sacha se laissa tomber sans enthousiasme sur le banc des Serdaigles et se versa une tasse de caf avant de se souvenir quelle naimait pas a. Elle haussa les paules et versa huit cuilleres de sucre dans sa tasse avant de la touiller distraitement tellement distraitement quelle tait encore en train de la touiller quand Sixtine et Liam sassirent en face delle. Sixtine lui prit sa cuillre des mains, versa un peu de lait dans la tasse de la Batteuse et lui donna un toast.

Sacha cligna plusieurs fois des yeux avant de remercier sa blonde qui lui fit un sourire. Liam versa du th dans son bol, mit du miel et tartina un toast avec de la confiture dabricot et le mcha dun air morne.

Soudain, les hiboux rentrrent tous par les fentres et firent pleuvoir lettres et paquets sur leurs destinataires. Sacha tait tranquillement en train de boire son sucre au caf et au lait quand une lettre dapparence administrative et moldue tomba du ciel directement dans le pot de lait.

Rlant, pestant et sifflant contre les hiboux postaux qui ne savent pas viser un destinataire, Sacha rcupra la lettre Liam tait occup faire lamour avec les yeux de son sale blond et Sixtine devait srement lire lavenir dans le ciel, au vu de lattention avec laquelle elle fixait le plafond.

La lettre, trempe, provenait de la banque des jumeaux enfin, celle de leurs parents et les informait que Mr. ODwyer avait bloqu arrt ses versements mensuels mais vu quils taient intelligents, ils avaient rcupr tout largent quils avaient sur tous leurs comptes.

-Liam, interpella Sacha. Li-aaaaaaaaaaaaaaa-mmmm ! Oh, Liam Rambo Samuel !

Liam reporta son attention sur sa sur qui agitait la lettre trempe sous son nez et la
prit en lassassinant du regard il dtestait sa mre de lui avoir donn Rambo comme deuxime prnom, et le fait que ce soit le nom dun de ses milles cousins dcds n'excusait strictement rien et parcourut la lettre du regard, haussa les paules et labandonna sur la table. Sixtine y jeta un il dsintress et tartina un autre toast.

La cloche sonna bientt et les trois Serdaigles se dirigrent vers les cachots o ils avaient double cours de Potions.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.