S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Au Bonheur des Commentateurs


Après une troisième semaine pleine de réussite, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte sans image dans son résumé.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 13/10/2018 23:14


Concours Officiel - Mappa Mundi


Les participations pour le concours Mappa Mundi vous sont enfin dévoilées !


Il est maintenant temps de lire, reviewer et voter pour vos créatures préférées grâce à ce formulaire et vous pourrez retrouver les 17 participations dans la série créée pour le concours !

Vous avez jusqu'au dimanche 14 octobre 23h59 pour élire nos grands vainqueurs.
De Les Schtroumpfettes de compèt' le 08/10/2018 22:41


82e Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 82e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 13 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'Équipe des Nuits le 08/10/2018 00:03


Au bonheur des commentateurs


Après avoir fait la joie de 30 autrices et auteurs sur le Héron et HPFanfiction, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte publié depuis au moins 2 ans.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 07/10/2018 01:09


Refonte des sites - recrutement


Bonjour !

Après une petite pause, l'association souhaite continuer d'avancer sur la refonte des sites. Pour cela nous cherchons des petites mains qui auraient envie d'aider sur les points suivants :

- finir le cahier des charges pour les besoins des nouveaux sites

- définir le financement et dans cette éventualité, organiser la campagne de financement

Si cela vous intéresse de participer à l'aventure, que vous ayez ou non déjà fait cela, n'hésitez pas à nous contacter sur admin_hpf[at]herosdepapierfroisse.fr ou par commentaire de ce post ! Merci d'avance


De Le Conseil d'Administration le 01/10/2018 12:23


Au bonheur des commentateurs


Après avoir fait la joie de 42 autrices et auteurs sur le Héron et HPFanfiction, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte présent dans les nouveautés.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 30/09/2018 12:03


Invictus par Asianchoose

[10 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Voilà ma participation à l’échange de fics de Noël, un petit OS pour Layi.
J’espère que tu ne seras pas trop déçue. Ça fait un mois que j’essaye d’écrire quelque chose pour toi, mais à chaque fois, j’ai eu l’impression que c’était extrêmement mauvais, alors j’ai délaissé plusieurs ébauches pour en esquisser d’autres. Et finalement, hier j’ai écrit ce petit texte qui est loin de me plaire.
Merci à Aredhel pour sa précieuse correction, cette fille est la déesse des bêtas. Et des pandas.
PS : j'ai piqué mon titre à Mr Henley dans son poème éponyme.

Rose Weasley. Le nom sonne bien. Doux, amical. Tiens, jinviterais bien Rose Weasley. Cest le genre de choses quon peut se dire. Parce que Rose Weasley aprs tout, ce nest quun nom. Un nom qui inspire la chaleur et la modestie. Une jeune fille de bonne famille, se dit-on. Rose, cest la douceur, Weasley, lhistoire et la maturit qui va avec. a cest ce quon entend.

Ensuite, il y a ce quon voit. Pas grand-chose, vrai dire. Parce que Rose, elle ne laisse pas transparatre beaucoup de choses. Un physique commun, cest ce quon voit en premier. Des cheveux roux foncs, presque chtains. Trop souvent bouriffs, pas vraiment dcoiffs, peine onduls. Puis des taches de rousseur, au centre du visage arrondi, qui stalent du nez jusquaux joues. Il y a aussi des yeux, noisettes, et des longs cils. Une bouche qui stire en un demi-sourire ou qui fait la moue. a dpend de qui vous tes. Elle peut vous sourire ou vous faire la tte, mais la plupart du temps elle se contentera de vous ignorer.

Il y a son histoire, ce quon sait delle. Cest une petite fille gte par son pre, les gens disent quelle ressemble sa mre. Peut-tre parce quelle est intelligente. Poudlard, elle se retrouve Serdaigle o je la rencontre pour la premire fois. On ralise alors quelle est loin de limage quon se fait delle, quelle aime laventure et quelle a le got de linconnu. Alors aprs ses tudes, quand elle part pour une rserve de dragons en Australie, a ne me surprend pas. On sait aussi quelle revient vite, quelle sest vite lasse, et quen gnral elle se lasse vite. Des boulots, des amants. Dernire information, mais pas des moindres, on sait quelle sort Scorpius Malefoy depuis presque deux ans. Et cest l que jentre en scne.

Il y a aussi ce quon devine. Elle est insondable, Rose, mais si vous vous montrez assez observateur, vous pourrez dceler quelques failles dans son attitude si contrle. Comme par exemple, le petit regard quelle a quand elle aperoit le nom de sa mre dans les journaux. Un mlange de jalousie, denvie et de fiert. Elle a aussi ce rire amne quand elle discute avec son pre ou son frre. Et son expression lointaine, presque voile, quand elle me parle moi. Tant de choses qui affirment que Rose Weasley, non, nest pas ce quelle parat. Mais malgr tous mes efforts pour essayer de comprendre Rose, il reste des choses qui mchappent. Ou qui chappent toute raison. Et ce soir, tout mchappe.

Moi, je suis Scorpius Malefoy. Mais dans cette histoire, je ne suis personne. Un figurant, dans le meilleur des cas. Malefoy, rien quun un nom aussi, mais qui voque plus que celui de Weasley. La faute, le repentir, la richesse. Scorpius cest dabord un garon qui na jamais rendu son pre fier. Ensuite, cest un jeune homme qui samourache des ttes rousses beaucoup trop rapidement. Cest aussi le sale gosse qui dlaisse les affaires familiales pour aller faire de la peinture dans les rues de Londres. Mais Scorpius au fond, cest surtout un homme fou amoureux. Plein de bons sentiments et aveugl par lamour. a, cest que les gens peuvent dire mon sujet. Et ils nauront pas tort, car comme me la fait souvent remarquer mon pre, je suis compltement transparent. On lit en moi comme dans un livre ouvert.

Vous imaginez donc quentre Rose, renferme et insidieuse et moi, si limpide et naf, les choses nont pas march. Dtrompez-vous. Tout sest trs bien pass. Nous sommes sortis ensemble presque deux ans et nous nous sommes fiancs. Tout devait trs bien se passer. Mais a cest avant quil narrive. Sinfiltre dans la confiance et la routine. Oui, lui, le doute. Il ne prvient pas. Sournois et silencieux, il sapproche, guette. Et quand on ne sy attend pas, il frappe. Puis il sinstalle, sintensifie.

Dire quil nous piait depuis longtemps aurait t un euphmisme. Dans notre couple, si nous pouvons appeler a un couple, les liens tisss de mensonges et de cachoteries taient fragiles, presque friables. Et quand le doute est survenu, avec ses airs dopportuniste, il na eu besoin que dune minuscule brise pour que tout scroule. Larrive doute, dans notre cas, se rsume un regard. Un soir de rveillon de Nol, chez mes parents. Ce soir-l, Rose et moi avions une annonce importante faire, celle de notre mariage. Les gens qui saiment se marient, non ? Ctait notre cas, alors pourquoi pas ? Elle avait dit oui, et mme si javais limpression quelle avait accept par rsignation, je ne minquitais pas vraiment. Ce qui comptait ctait le rsultat.

Pre, avais-je commenc entre le plat et le dessert, jai quelque chose vous dire.

Mon pre avait peine lev yeux vers moi. Dailleurs, en gnral, il vitait de me regarder.

Moi et Rose avons pris une grande dcision. On va se marier cet t.

Ca avait t le dbut de la fin. Mon pre avait jet un coup dil Rose. Furtif, presque imperceptible. Tellement que, pendant un instant, je crus lavoir rv. Pourtant, il avait bien t l. Un regard trange, de la surprise et de la colre, le regard de quelquun qui se sent trahi. Une seconde seulement, aprs quoi mon pre avait tourn les yeux vers moi et mavais flicit. Le reste de la soire stait droule comme prvu, le peu de famille qui restait aux Malefoy stait montre digne de son nom, guinde et ennuyeuse. Rose avait fait de son mieux pour samuser, mme si je devinais son envie de fter un vritable Nol, avec une famille joviale et naturelle.

Quant moi, je ntais plus vraiment l. Pris par le doute, jobservais prsent les moindres faits et gestes de mon pre, les ventuelles rponses de ma fiance. Rien dautre ne mit mes certitudes lpreuve ce soir-l, nous avions rejoint notre appartement, et normalement, jaurais d dormir en paix. Mais je ne dormis pas, ni cette nuit, ni celles qui suivirent. Le doute tait prsent bien install et chaque regard, chaque lettre, chaque excuse douteuse, tait prtexte souponner le pire.

Jessayais de men dfaire, de relativiser. De me dire que tout cela tait dans ma tte et seulement dans ma tte. Ces efforts furent vains, il na fallu que quelques mots inscrits, dplacs, dans lagenda de Rose pour que je me retrouve devant un htel. Assis sur un banc, surveiller ce qui sannonait comme la plus grande dsillusion de ma vie. Mon pre sortir en premier ; mes mains serrrent le banc si fort que jeus limpression que mes doigts allaient laisser leur empreinte sur le bois. Rien, pourtant. Je ntais pas assez fort. Si faible que jai laiss mon pre sloigner, reprendre le cours de sa vie comme si de rien ntait, sans un mot.

Cest ce moment-l que jaurais d partir. Javais eu ma preuve, je pouvais quitter Rose et marracher cette relation malsaine. Cependant, quand japerus Rose qui descendait les marches devant lhtel, je fus incapable du moindre mouvement. Alors le doute changea, se transforma en rage. Je sentis mes poings sengourdir, la colre bouillonner dans ma gorge. Lentement, je sortis ma baguette, dun geste dlibrment exagr.

Scorpius ?

Rose mavait remarqu et semblait se demander ce que je faisais l. Je pouvais galement discerner une once de peur dans son regard. Cela me fit sourire. Je ne lavais jamais vu avoir peur et ironie du sort cest la dernire expression que je lui connaitrai.

Scorpius ? rpta-t-elle en reculant dun pas.

Elle neut pas loccasion de sloigner davantage, lclair vert la frappa sous lil apeur des passants. Je lchai ma baguette, regardai son corps retomber lourdement sur le bton, ignorai les cris des Moldus. Je souris tristement. Le doute avait disparu.

Les deux Aurors me laissrent finir mon rcit, puis lun dclara :

Les crimes passionnels cest dun ennui.

Lautre ricana et ramassa les parchemins parpills sur la table en acier.

Donc, Mr. Malefoy, vous plaidez

Il attendait que je complte. Je navais rien plaider. Javais fait ce que javais fait et je devais payer, il ny avait rien ajouter. Cependant, face aux rires railleurs des Aurors, je dcidai dentrer dans leur jeu.

Je plaide le doute, dclarai-je en guise de plaidoyer. Cest humain, nest-ce pas ?

Les deux Aurors carquillrent les yeux. Le premier mattrapa par le col et me dfia du regard. Je ne baissai pourtant pas les yeux. Finalement, il me lcha et conclut dune voix rsigne :

Vous tes fou.

Et il navait srement pas tort.

Note de fin de chapitre :

Ah la douce ambiance de Noël… Joyeuses fêtes !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.