S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

7ème édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 7e édition des Nuits Insolites se déroulera le Samedi 1er septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic. À très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 20/08/2018 18:04


80e Edition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 80e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 août à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/08/2018 19:43


Délais de validation


Bonjour à toutes et tous !

Une bonne partie de notre équipe étant en vacances, nous tenions à vous informer que les délais de validation des chapitres qui nous sont soumis sont susceptibles d'être plus longs.
Merci de votre compréhension !
Bel été ! Profitez-bien !
De L'équipe de modération HPF le 09/08/2018 14:04


Précautions estivales, valables pour le restant de l'année !


Surnommées les Schtroumpfettes ou les Bleues, nous sommes les petites mains qui s'activent quotidiennement en coulisses pour lire et valider (ou invalider si votre chapitre ne respecte pas un des points du règlement) vos fanfictions dans les plus brefs délais.



Nous nous réjouissons de voir fleurir de nouveaux chapitres chaque jour, cependant nous avons pu remarquer que quelques auteurs nous envoyaient plusieurs chapitres à la suite et nous tenons à rappeler que nous prenons sur notre temps libre pour lire chacun des chapitres postés avant validation. Il serait donc plus agréable, si vous voulez nous éviter les coups de soleil, de ne pas poster plus de deux chapitres à la fois. Nous en profitons également pour rappeler que les chapitres de moins de 500 mots hors drabbles ne sont pas acceptés.



Nous ajoutons, pour les auteurs/autrices dont le chapitre serait invalidé, qu'il ne faut pas retirer la mention [en attente de...] afin de ne pas ralentir le travail de la modération. Cependant, vous pouvez le modifier en [corrigé] si vous avez apporté les corrections demandées. Un mail vous expliquant les raisons de cette invalidation sera envoyé à l'adresse courriel renseignée dans votre profil (merci de la mettre à jour).



Si vous avez la moindre question, vous pouvez nous contacter à cette adresse mail : hpf.moderation@gmail.com



Nous comptons sur votre coopération pour assurer la survie des Schtroumpfettes et nous vous souhaitons à tous un très bel été de lecture et d'écriture !



L'équipe des Schtroumpfettes
De Les Schtroumpfettes de compèt' le 19/07/2018 20:09


79e Edition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 79e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 28 Juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/07/2018 15:32


78e édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 78e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 16 Juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 11/06/2018 12:57


L'écho de leurs rires par ExtraaTerrestre

[22 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Tout appartient à J.K. Rowling, je vous souhaite une bonne lecture o/
Une maille à l’envers, une maille à l’endroit.


Molly avait défait le sort. Plus de magie, plus de vie. Juste ses doigts qui s’abîmaient sur les aiguilles, lentement, doucement. Continuellement. Ça expiait ses fautes, ça comblait le manque. Dans le salon vide du Terrier, il n’y avait plus rien. Partie, la joie. Partis, les enfants et les turbulences. Sur la table, il n’y avait même pas un bout de tarte qui traînait. C’était une salle vide, une salle morte.

Morte… Un peu comme Molly au fond. Morte parce que Ron était parti, George était parti, Bill, Charlie et Percy aussi. Même sa petite fille, sa seule et unique princesse. Elle aurait tant voulu que ses enfants, ses bébés restent petits pour toujours. Elle aurait voulu les voir courir dans le jardin pendant des années encore, le sourire aux lèvres, insouciants et heureux.


Une maille à l’envers, une maille à l’endroit.


Elle ne supportait plus le silence. Où était Arthur ? Où était-il parti ? Depuis la fin de la guerre, il disparaissait pendant des heures, s’enfermant dans sa cabane de bricolage. Il restait là-bas, parmi tous ses objets moldus. Il la laissait. Il la délaissait. Parfois le soir, il venait se coucher après elle, se glissant sous la couette doucement, tendrement. Il se tournait vers elle et elle sentait son regard fixer son dos avec insistance. Parfois il posait sa main sur sa hanche, parfois il se retournait simplement et s’endormait. Certains soirs, Arthur ne venait pas la rejoindre. Il devait errer dans les chambres, s’endormir dans le lit d’un des enfants. Il était détruit, dévasté. Il n’était plus l’homme qu’elle avait épousé.


Une maille à l’envers, une maille à l’endroit.


Oui, Molly ne supportait plus le vide qu’ils avaient tous laissé derrière eux. Alors, elle avait enlevé le sort, elle avait pris les aiguilles. La pelote de laine orange était tombée de ses genoux et avait roulée sur le parquet. Elle était trop loin pour qu’elle l’atteigne en se penchant. Alors Molly l’avait laissée là et s’était mise à tricoter. Elle croisait le fil de laine entre les aiguilles, créant de ses doigts un petit pull, un pull pour enfant. C’était magique. Ça la ramenait des années auparavant, dans une autre vie, dans une vie de bonheur et de joie.


Une maille à l’envers, une maille à l’endroit.


Molly le tenait dans ses mains ridées et amaigries par l’âge. Le petit pull était fini. Un grand "F" y était tricoté. Elle en avait déjà fait un de ce genre. Une larme coula et vint se faufiler entre les mailles du tricot. Il y avait deux mailles de l’envers qui se suivaient. Un accro, une irrégularité. Molly haussa les épaules, personne ne le verrait.

Une irrégularité comme celle qui chavirait sa vie. Elle serait la seule à la voir, la seule à en pâtir. Sa vie filait à l’envers. Jamais, non jamais, les enfants devraient partir avant leurs parents. Ce n’est pas comme ça que la vie est faite, ce n’est pas comme ça que les choses doivent se passer. Et pourtant, pourtant, Fred était parti. Il avait créé ce revers, créé cet accro. Comme pour un tricot, si on appuyait trop fort, un vide se créait et grandissait jusqu’à détruire tout autour de lui.


Molly posa le pull sur la table. Elle l’enverrait à George par hibou plus tard dans l’après-midi. Elle reprit ses aiguilles et changea de pelote. La vieille femme se remit alors à tricoter. Il lui restait beaucoup d’autres à faire, beaucoup d’autres petits-enfants à habiller et pourtant, ça ne serait jamais assez pour elle. Elle continua, ignorant le silence pesant, la pièce bien trop rangée. Elle voulait juste oublier. Simplement oublier.


Une maille à l’endroit. Une maille à l’envers.

Encore et toujours.
Note de fin de chapitre :

Merci d'avoir lu ! N'hésitez pas à reviewer ;)
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.