S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Les Sélections sont de retour !


Les sélections sont de retour !


Chers HPFiens, nous vous l'avions annoncé;, les Sélections seraient de retour au premier décembre. Nous avons donc quelques nouvelles à vous communiquer.

Pour commencer, peut-être l'avez-vous remarqué;, peut-être pas, mais de nouvelles pages concernant les Sélections ont été créées il y peu de temps. Vous pouvez les retrouver dans le menu "Jury des Aspics" en haut du site. Vous retrouverez sur la page Les Sélections d'HPF des explications quant aux Sélections et vous pourrez également voter pour vos textes préférés sur cette même page. La page Les textes médaillés répertorie les textes primés, de quoi vous garantir de longues heures de lecture ! L'équipe vous souhaite une bonne découverte !


Pour continuer sur notre lancée de bonnes nouvelles, sachez que le sondage pour choisir votre fanfiction préférée sur le thème des Sœurs Black est ouvert et disponible sur le forum, ou directement sur la page du site, ici !


Enfin, vous avez voté pour le thème pour les Sélections de Février 2019. Vous pouvez dès à présent proposer vos fanfictions favorites ici ! A très vite ;)


De L'Équipe des Podiums le 07/12/2018 18:16


84ème Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 84e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 14 décembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'Équipe des Nuits le 07/12/2018 12:36


10 ans de Héros de Papier Froissé - résultats


10 ans de l'association Héros de Papier Froissé - résultats

 



Merci à toutes celles et ceux qui ont participé à notre questionnaire pour les 10 ans de l'association !

Vous pouvez d'ailleurs trouver toutes les réponses attendues ICI

Parmi les questionnaires reçus, 14 remplissaient la condition des 17 bonnes réponses minimum et sans plus tarder, ont été tirées au sort les personnes suivantes :

Fleur d'épine ! Blulenya ! Melow !

 


De Conseil d'Administration le 26/11/2018 15:26


Au Bonheur des Commentateurs


Après une neuvième semaine faisant le bonheur de 21 auteurs, "Au bonheur des commentateurs" continue à vous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un auteur que vous n'avez encore jamais lu.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 25/11/2018 13:13


Au Bonheur des Commentateurs


Après une huitième semaine faisant le bonheur de 25 auteurs, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte contenant un animal dans le résumé ou le titre.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 18/11/2018 16:56


Retour des Sélections d'HPF


 

Retour des Sélections d'HPF


Chers HPFiens, nous avons l'honneur, la joie, la fierté de vous annoncer que les Sélections d'HPF vont faire leur grand retour le 1er Décembre 2018. Sans tout vous dévoiler, nous aimerions vous informer que plusieurs changements seront à l'honneur avec ce grand retour. À savoir : Un nouveau système de vote plus équitable, une Charte ainsi que de nouvelles pages entièrement dédiées aux Sélections sur les sites. 

Nous vous informons également que les Suggestions sur le thème des Sœurs Black reprennent et que vous aurez jusqu'au premier décembre pour proposer vos textes préférés ici

De même, vous pouvez d'ores et déjà voter ici pour le thème des Sélections de Janvier 2019 ! ;)

 


De L'Équipe des Podiums le 16/11/2018 11:49


Seule sous la Pluie par Akasora

[14 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Disclaimer : Les personnages appartiennent à J.K. Rowling, je ne fais que les mettre en scène.
Note de chapitre:

Bonjour ! Cet OS a été écrit par rapport à l'image proposée par Ielenna dans son projet Take a Picture. C'est donc un Jily, pas très joyeux, mais bon.

Un immense merci à Dunne, LYA et Ocee pour leur aide précieuse :hug: :keur:
La suite de cet OS est Le parfum de la pluie

Musique d'ambiance : Stubborn Love de The Lumineers.
Il y avait quelque chose sur ses paules. Un monde, certainement, car elle semblait sur le point de scrouler. La pluie tombait verse, mais elle ne paraissait pas sen apercevoir. Sous son parapluie, il ne voyait que le bas de son visage, ses lvres gerces et rougies par ce rflexe quelle avait de les mordiller pour ne pas pleurer, son menton tremblant et ses cheveux mouills collant son cou.

Il se tenait lcart. Il ne fallait pas la brusquer, en cet instant, elle tait aussi fragile quune poupe de porcelaine et il ne voulait pas la casser. Les gens commenaient sen aller. Doucement ils sapprochaient delle, murmuraient quelques paroles rassurantes et sloignaient. Eux non plus ne voulaient pas quelle se brise. Finalement, il ne resta plus que deux silhouettes. La sienne, plutt petite, et celle de sa sur, lance. Mme elle finit par partir, cependant. Ne resta plus que Lily, immobile devant ce morceau de pierre. La pluie ruisselait sur son parapluie quelle tenait de travers et mouillait ses vtements, mais elle sen fichait. Elle ne sen rendait certainement pas compte. Elle tait l, seule, sous la pluie, et plus rien navait dimportance.

Il tait tremp. Ses lunettes taient embues, il ne voyait plus trs bien. Il avait froid aussi, on tait en octobre, le vent soufflait fort et la pluie fouettait son visage. Et peut-tre quil serait malade, le lendemain, mais il ne sen souciait pas. Tant quelle ne bougeait pas, il ne bougerait pas non plus.

Aprs de longues minutes, James sapprocha doucement. Ses pas produisaient un bruit de succion et le sol tait si mouill quil sy enfonait. Elle ne se retourna pas. Les yeux rivs sur la terre fraichement retourne et la pierre tombale peine plante, elle ne bougeait pas. Il se plaa ct delle, aussi droit quelle, et la regarda du coin de lil. Elle navait rien de la Lily quil avait connue les six dernires annes. Elle ntait plus le rayon de soleil qui avait souvent illumin sa journe par son sourire. Elle navait plus les joues roses, sa peau tait dune pleur faire peur. Ses yeux dun vert si beau semblaient teints.

Cest idiot.

Sa voix tait blanche. Ctait normal aprs tout, dans sa situation, il naurait pas agi diffremment. Mais elle tait Lily et il tait James. Il avait toujours cru, navement sans aucun doute, quelle serait heureuse toute sa vie, quelle brillerait quimportaient les difficults. Il navait jamais voulu penser ce qui pouvait la rendre triste, ce qui pouvait la faire souffrir, parce quil naimait pas simaginer cette Lily. Celle qui ne parviendrait pas se lever le matin, car la douleur tait juste trop. Trop grande, trop pesante, trop douloureuse.

Cest idiot, vraiment, rpta Lily. La guerre menace notre monde mais le leur, il est sr. Aussi sr quil puisse ltre, du moins. Je ne pensais pas devoir minquiter pour eux plus qu lordinaire. Ils navaient aucun contact avec le monde magique et sils venaient tre en danger, javais prvu de les envoyer loin de lAngleterre le temps que les choses se tassent. Javais un plan.

Elle eut un rire sans joie qui se transforma en sanglot. Elle tenta de se reprendre, sa respiration saccade parfois entrecoupe de gmissements.

Je navais pas pens minquiter des dangers de leur vie de tous les jours, continua-t-elle aprs plusieurs minutes dune voix rauque. Cest idiot. Il y a la guerre, il y a les Mangemorts, il y a Voldemort. Mais eux, ils meurent dans un accident de voiture. Un simple accident de voiture. Ca parait si drisoire. Je ny ai mme pas pens. Quils pouvaient tre en danger en menant une vie normale.

James grimaa. Il aurait aim la prendre dans ses bras, ou peut-tre juste tenir sa main. Il aurait aim la serrer contre lui et lui murmurer des paroles rconfortantes. Il aurait aim la faire se sentir mieux. Mais leur relation, certes plus cordiale quauparavant, ntait pas assez dveloppe pour quil puisse se le permettre. Il se contenta alors de garder le silence et dattendre.

Je nai mme pas eu loccasion de leur dire adieu.

Elle serra les dents un long moment, mais les larmes coulrent quand mme sur ses joues dj humides de pluie. Elle les essuya rageusement.

Je crois que la dernire chose que mait dite mon pre, ctait de ne pas en vouloir Petunia. Il ma lanc un regard un peu du, sur le quai 9, parce que je lavais critique dans la voiture. Jtais vexe, alors je lai simplement embrass sur la joue et et je suis monte dans le train. Sans un regard en arrire.

Lily se tut un instant, sa lvre infrieure tremblait linstar de ses mains quelle serrait un peu plus autour du parapluie.

Maman tait reste en retrait, elle ne voulait pas me faire de remarque, elle aussi, mais je sais quelle pensait la mme chose. Jai t si froide avec eux.

Elle eut un mouvement dhumeur, comme si elle chassait une mouche qui lembtait, ou bien un souvenir qui la hantait.

Je leur ai envoy une seule lettre, depuis. Une seule, o je leur racontais rapidement que les devoirs de Prfte-en-chef ntaient pas si terribles. Que mes amies allaient bien. Oui, les cours sont difficiles mais intressants. Et puis jespre que vous allez bien. Bonjour Tuney et Vernon. Je voulais quils pensent que, dune certaine faon, on avait pu se rconcilier, elle et moi.

James sapprocha lgrement, leva la main pour la poser sur son paule, puis se ravisa. Lily pina les lvres et frona les sourcils pour sempcher de pleurer.

Ils mont rpondu. Oh, rien de spcial, juste que tout allait bien la maison, ils taient contents que tout se passe bien pour moi. Elle ne faisait pas plus dune page, parce quils devaient sen aller, ce soir-l, mais Maman voulait quand mme me rpondre. Elle a prcis la fin : je tcrirai plus dans la semaine .

Sa voix se brisa sur les derniers mots, et finalement, le chagrin lemporta sur les dfenses quelle avait dresses. Son visage se tordit dans lexpression de douleur la plus intense que James avait jamais vue et elle clata en sanglots. Ses paules se secouaient si fort quelle lcha son parapluie et tomba genoux, le visage dans les mains alors quune longue plainte schappait de ses lvres abmes. James sagenouilla ses cts et lentoura de ses bras. Il serra les dents en la voyant si vulnrable, ravala la colre quil dirigeait contre le monde entier pour faire autant de peine la belle Lily Evans. Il posa son menton sur le sommet de sa tte et attendit quelle se calme, la berant lgrement alors que ses mains caressaient son dos dans lespoir vain de la faire se sentir un peu mieux.

Pouss par le vent, le parapluie senvola loin deux, tache de rouge dans le paysage gris. Il lobserva sloigner, tomber, slever nouveau pour finir par se prendre dans les branches dun arbre. Il ne savait pas combien de temps ils avaient pass ainsi, agenouills par terre, tremps et frigorifis, mais quand elle scarta de lui, il faisait plus sombre et il distinguait moins bien le rouge de ses yeux et ses joues.

Je te ramne chez toi, dit-il en laidant se relever.

Encore appuye contre lui, elle secoua la tte.

Non, murmura-t-elle la voix rauque. Je retourne Poudlard.
Lily, je pense que personne ten voudra si tu loupes quelques

Elle leva des yeux humides vers lui et le regarda dun air implorant.

Je nai plus personne, chez moi.

Sa mchoire se contracta alors quil la vit assimiler ces quelques mots, quelle venait de prononcer. Elle navait plus personne chez elle. Ses parents taient morts. Fermant les yeux pour ne plus voir, ne serait-ce quun instant, le chagrin sur son visage, il resserra son treinte pour les faire transplaner sur la plateforme de Pr-au-Lard. Ils marchrent en silence jusqu Poudlard, elle navait pas voulu quils appellent quelquun pour venir les chercher. Elle avait besoin dtre au calme, pendant au moins un petit moment, avant de retrouver ses amies. Elles allaient certainement la couver, et Lily voulait un peu despace. James avait simplement hoch la tte et ils avaient commenc marcher.

Elle avait souvent frissonn et James avait fini par sortir sa baguette et scher ses vtements, avant de conjurer un parapluie et de le lui donner. Elle lavait remerci dun regard, la mchoire serre alors quelle semblait rassembler ses dernires forces pour ne pas seffondrer. Et de nouveau, il ne voyait plus que le bas de son visage et ses cheveux qui, encore mouills, collaient son cou. Ses lvres taient rougies par le froid et la pression presque constante de ses dents et son menton tremblait encore.

James lui lana de nombreux regards, retint de nombreux soupirs. Un sentiment dinutilit treignait sa poitrine alors quil la voyait lutter pour survivre cette tragdie. Il naimait pas se sentir si impuissant. Il avait beau se trouver ct delle, essayer de lui montrer quil tait l pour laider se relever si elle venait tomber, la surveiller du coin de lil pour sassurer quelle ne sombrait pas, elle semblait lointaine. Seule, sous la pluie.
Note de fin de chapitre :

Voilà, j'espère qu'il vous a plu, merci d'avoir lu en tout cas !
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.