S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Au Bonheur des Commentateurs


Après une troisième semaine pleine de réussite, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte sans image dans son résumé.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 13/10/2018 23:14


Concours Officiel - Mappa Mundi


Les participations pour le concours Mappa Mundi vous sont enfin dévoilées !


Il est maintenant temps de lire, reviewer et voter pour vos créatures préférées grâce à ce formulaire et vous pourrez retrouver les 17 participations dans la série créée pour le concours !

Vous avez jusqu'au dimanche 14 octobre 23h59 pour élire nos grands vainqueurs.
De Les Schtroumpfettes de compèt' le 08/10/2018 22:41


82e Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 82e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 13 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'Équipe des Nuits le 08/10/2018 00:03


Au bonheur des commentateurs


Après avoir fait la joie de 30 autrices et auteurs sur le Héron et HPFanfiction, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte publié depuis au moins 2 ans.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 07/10/2018 01:09


Refonte des sites - recrutement


Bonjour !

Après une petite pause, l'association souhaite continuer d'avancer sur la refonte des sites. Pour cela nous cherchons des petites mains qui auraient envie d'aider sur les points suivants :

- finir le cahier des charges pour les besoins des nouveaux sites

- définir le financement et dans cette éventualité, organiser la campagne de financement

Si cela vous intéresse de participer à l'aventure, que vous ayez ou non déjà fait cela, n'hésitez pas à nous contacter sur admin_hpf[at]herosdepapierfroisse.fr ou par commentaire de ce post ! Merci d'avance


De Le Conseil d'Administration le 01/10/2018 12:23


Au bonheur des commentateurs


Après avoir fait la joie de 42 autrices et auteurs sur le Héron et HPFanfiction, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte présent dans les nouveautés.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 30/09/2018 12:03


Capturer les images par Api

[7 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Bonjour!
Cette fic à été écrite dans le cadre de l'échange de noël et donc elle est destinée a ChacolatCake qui avait demandé quelque chose de familial, joyeux...

Note de chapitre:

Ce texte traine donc dans mon ordi depuis noël...
Merci a Hugo-chéri et Laura-d'amour pour la béta :hug:
Allong sur son lit, James tournait les pages de l'album photo familial. Il regardait les images, toujours les mmes quelques dtails prs. Lily qui souriait en exhibant ses cadeaux de Nol, Ron et Molly enlacs devant le sapin illumin, la famille runie sous la neige.

Le jeune homme soupira et referma brusquement l'album. Il en avait assez d'avoir chaque anne les mmes souvenirs de Nol, les mmes moments enferms dans l'pais classeur. Le sourire de Lily et la famille runie sous la neige.

Il ferma les yeux en essayant de chasser les images la mcanique si bien huile de son esprit mais il y avait la voix chantante de Lily qui transperait les murs. Lily qui fredonnait Nol, comme tous les ans. James rsista l'envie de lui crier de se taire et rouvrit les yeux. Sa mre n'allait pas tarder l'appeler pour le repas, le dernier avant cette journe du vingt-quatre dcembre. Il allait sortir de sa chambre lorsque son regard se posa sur le vieil appareil photo que son oncle Charlie lui avait offert, quatre ans auparavant, lorsqu'il tait persuad de vouloir devenir photographe plus tard. Il s'tait dit que a ferait plaisir son pre, il avait bien vu son regard se troubler lorsqu'il avait brandi l'appareil flambant neuf devant lui. Encore un fantme.
Il connaissait Colin Crivey. Sa mre lui avait racont le petit garon qui suivait Harry Potter partout pour le prendre en photo. Le petit garon qui tait mort la guerre. Et James n'avait plus touch l'appareil aprs une violente dispute avec son pre.
Mais c'tait bientt Nol et il en avait assez de ces clichs sans mes qui peuplaient les albums de famille.

Quelques secondes plus tard, la porte claquait derrire un jeune garon et un appareil photo manquait sur une tagre.

*


- Victoire, pourquoi c'est bleu?
- Dgage James!

Le jeune homme ricana mais se tint prudemment loign de sa cousine, du chaudron et de la prparation qu'elle mlangeait nergiquement.

- Alors, pourquoi c'est bleu?
- Je n'en sais rien, rpliqua la jeune femme tout en continuant de mlanger.
- Il doit bien y avoir une raison, non?
- James...

Le jeune homme vit les paules de sa cousine se crisper mais elle ne se retourna pas, se contentant de mlanger encore et encore. Il sortit de sa poche la photo o l'on voyait Victoire afficher ce petit sourire suprieur qui lui donnait envie de la gifler, le sourire de celle qui savait qu'elle avait le monde ses pieds. Il dtestait cette Victoire au masque de cire.

- Alors, c'est toujours bleu?

Il avait le doigt sur l'objectif quand elle se retourna. Elle avait les cheveux emmls cause des vapeurs qui s'chappaient du chaudron, le nez rouge et les yeux bouffis d'avoir trop pleur. Elle tait belle Victoire quand elle tait vraie et James se flicita d'avoir prit la photo. Pour ne pas oublier Victoire qui pleurait sur Teddy fianc.

- Je suis sr qu'il sera trs bon cet apritif, dit-il en lui serrant doucement la main. Mais bleu, c'est vraiment moche Vicky.

*


Il tait assis en haut des escaliers et pouvait voir le soleil disparatre derrire les collines travers les carreaux un peu sales de la fentre. Il avait l'appareil photo dans les mains et les regardait danser.
Il ne les avait jamais vu comme a, l'air aussi amoureux ni aussi fatigus. Fragiles.

Il avait oubli ce qu'ils avaient vcu, ces guerres qu'ils avaient traverses et ces morts qu'ils n'avaient jamais pu enterrer. Il avait tout oubli pour ne voir que leurs visages rids, leur maison un peu touffante et les plats trop gras qu'elle servait. Les tocs un peu fous qu'il avait.

Il avait oubli qu'ils taient vivants, qu'ils taient encore ensemble pour l'instant et qu'ils taient parfois comme si le temps n'avait pas d'importance.
Il se demanda qui d'autre avait oubli et appuya sur la dtente, capturant pour les annes venir l'image de Molly et Arthur enlacs, se balanant sur une mlodie qu'eux seuls entendaient.

*


- Hugo, vite les boules!
- Rose, viens m'aider!
- Mais dpchez-vous enfin!
- Tu es sre de savoir faire Rose?
- Mais oui! Et maintenant, pousse toi!

James regarda les Weasley les plus organiss de la famille courir dans tous les sens pour finaliser leur arbre de Nol et mettre au point les dernires dcorations. La veille du rveillon.
Il vit Hermione se presser en essayant d'attacher ses boucles d'oreilles pendant que Ron tentait tant bien que mal de redresser le sapin qui penchait dangereusement vers la droite. Et Hugo emptr dans les guirlandes.

Eux qui taient toujours flicits pour leur maison si bien dcore avaient l'air d'avoir eu un norme problme cette anne-l. James leva son appareil photo, prt rajouter un clich sa collection lorsque Rose leva la baguette de son pre et pronona une formule magique suppose allumer toutes les dcorations.

L'explosion qui suivit brla la face gauche du sapin ainsi qu'une bonne partie du canap ct. Et James les prit en photo, Hermione toujours si matresse d'elle-mme rouge de colre, Ron penaud , Hugo les joues en feu. Et Rose. Rose et ses beaux cheveux carboniss..

James ne put s'empcher de rire en fuyant par la porte de derrire. Il avait toujours eu envie de les couper. Les cheveux trop bien peigns de Rose.

*


Il tait venu pour Fred mais Roxanne tait dj l, assise sur le canap. Et puis il y avait Fleur qui discutait avec Angelina tout en faisant les petits paquets de chocolats qu'auraient chacun des convives. Il voulait prendre la chambre de Fred en photo. Montrer les couleurs, les posters et les livres. Pour leur dire tous qu'il ne fallait pas sinquiter, que Fred tait intelligent, qu'il savait bien que ce n'tait pas sa faute. Qu'il n'tait pas son oncle.

Mais au moment o il allait monter les escaliers, il y eut un bruit sourd suivi d'clats de rires. Il se retourna et vit le nuage de farine, l'clat des dents blanches d'Angelina et l'air stupfait de Roxanne.
Les trois cousins se regardrent, l'espace d'une seconde, se demandant qui avait dclench les hostilits. C'est elle que James prit en photo. Fleur. Fleur pleine de farine et secoue par ses clats de rire. Fleur qui se mit a cracher de la farine aprs un lanc particulirement russi de Roxanne.
Puis il les prit tous les quatre, recouverts d'une fine poudre blanche qui ne laissait voir que leurs yeux et, pour une fois, James ne regretta pas labsence de George.

Parce qu' ce moment-l, il n'y avait qu'un Fred dans la pice et ce n'tait pas un fantme. Il tait vivant et des larmes de rire perlaient au coin de ses yeux. Heureux tout simplement.

*


James tait allong sur le lit qu'il occupait lorsqu'il dormait au Terrier, dans l'ancienne chambre de l'oncle Ron. Il avait tal toutes les photos qu'il avait prises durant la journe. Des photos qui napparatraient jamais dans aucun album de famille. Qui seraient juste pour lui.
Victoire si fragile, Albus tal sur le carrelage de la salle de bain aprs avoir gliss, Bill effleurant ses cicatrices, le regard perdu. Et Rose, et Lily. Et Molly et Hugo. Et Percy, George, Dominique, Arthur. Teddy aussi. Mme Louis et ses regards avec Roxanne.

Il se demanda quel genre de photos aurait prises le petit Colin Crivey. Peut-tre qu'il n'aurait pas fait mieux.

James poussa un soupir et rangea les clichs dans une petite bote qui renfermait autrefois ses secrets d'enfant. Il tait temps de descendre pour aller fter Nol, comme tous les ans. Et comme tous les ans, Arthur allait les prendre en photo sous la neige, la famille au grand complet.

Mais au fond, James savait trs bien que lorsque ce moment arriverait, il serait heureux. Inexplicablement. Serr entre Hugo et Roxanne, dvor par l'envie de donner un coup de pied Louis pour effacer son sourire d'ange et dsireux de les quitter tous trs bientt. Inexplicablement heureux.

Foutue famille qu'il avait dans la peau.
Note de fin de chapitre :

Voila, j'espère que ça vous aura plu!
James S, je l'aime beaucoup comme personnage, et je l'imagine comme ayant beaucoup de mal a grandir, a se trouver. Mais là c'était plutôt gai non? Non?
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.