S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Les 10 ans de l'association


10 ans de l'association Héros de Papier Froissé




Pour fêter ses 10 ans, l'association qui s'occupe de gérer les sites hpfanfiction.org et le-heron.com vous propose un questionnaire. Au programme 20 questions sur les sites, Harry Potter ou encore la littérature et l'écriture !

Pour participer c'est ~ ICI

3 lots seront à gagner par tirage au sort parmi les personnes ayant au moins 17 bonnes réponses.
A vos claviers : vous avez jusqu'au 4 novembre inclus pour participer !
De Conseil d'Administration le 18/10/2018 11:25


Concours officiel Mappa Mundi


C'est l'heure des prolongations !


Vous n'avez pas eu le temps de lire toutes les participations ? Aucun problème ! Le délai a été rallongé exprès pour vous. Vous avez donc jusqu'au dimanche 21 octobre 23h59, dernier délai, pour envoyer votre bulletin de vote.
Pour rappel, les textes sont en ligne ici.
De Les Schtroumpfettes de compet' le 17/10/2018 18:29


Au Bonheur des Commentateurs


Après une troisième semaine pleine de réussite, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte sans image dans son résumé.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 13/10/2018 23:14


Concours Officiel - Mappa Mundi


Les participations pour le concours Mappa Mundi vous sont enfin dévoilées !


Il est maintenant temps de lire, reviewer et voter pour vos créatures préférées grâce à ce formulaire et vous pourrez retrouver les 17 participations dans la série créée pour le concours !

Vous avez jusqu'au dimanche 14 octobre 23h59 pour élire nos grands vainqueurs.
De Les Schtroumpfettes de compèt' le 08/10/2018 22:41


82e Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 82e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 13 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'Équipe des Nuits le 08/10/2018 00:03


Au bonheur des commentateurs


Après avoir fait la joie de 30 autrices et auteurs sur le Héron et HPFanfiction, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte publié depuis au moins 2 ans.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 07/10/2018 01:09


Une histoire de constellation par AngelStars

[439 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonjour à tous.
Merci d’avoir cliqué sur cette fic.
Voilà, donc, ma première fanfic sur les Maraudeurs
Il y a quelques années j’ai posté quelques fics sur HpFanfiction, notamment des Drarry et quelques OS et puis il y a environ trois ans j’ai supprimé mon compte en me disant que j’étais trop vieille pour tout ça et que je ne posterais plus jamais rien.
L’imagination me manquant, la motivation aussi sans doute…
Grave erreur ! Me revoilà. Et la culpabilité d’avoir tout effacé en plus. Je m’auto flagelle pour ça tout le temps maintenant !
Bref, c’est avec émotion que je poste ici «Une histoire de Constellation » un bébé qui me turlupine dans la tête depuis un moment.
Plusieurs choses avant tout et après, promis je vous laisse tranquille :

• Tous les personnages appartiennent à J.K Rowling, le reste est à moi.

• Rating -16 parce que les allusions au sexe sont assez fréquentes et que le vocabulaire de mes personnages est plutôt vulgaire. Donc je ne veux pas heurter d’âme sensible.

• Voldemort n’apparaîtra pas dans cette fic, j’ai essayé de tout mon cœur, hein, de tenir l’histoire de J.K Rowling mais non. Impossible. Donc pas de Voldemort ce qui implique qu’aucun personnage ne meurt (du moins pour l’instant*rire de sadique*).

• Néanmoins j’ai essayé de garder la trame du temps grâce aux informations de Rowling sur Pottermore et WikiHp
• Cette fic risque d’être longue, donc accrochez-vous, mais si ça peut vous rassurer, je sais où je vais ;)

Voilà, voilou, j’ai tout dit
Bon bah, y a plus qu’à…
Bonne lecture =)
Ça fait mal
Affreusement mal.
Je ne vois pas vraiment ce qu’il m’arrive, je sens juste mon corps s’écraser contre le sol.
Tout ça n’aura duré que quelques secondes.
Pourquoi je suis là, moi, déjà ?
Qu’est ce qui s’est passé ?

Je ne sais pas, je ne sais plus.
Une douleur affreuse me prend tout le corps et me donne envie de hurler mais de ma bouche rien ne sort.
Ni un cri, ni un souffle
Je suis comme figée, paralysée.
Mon cœur tambourine contre ma poitrine à m’en faire mal
Je ne vois presque plus rien, de vagues ombres, de vagues couleurs je n’ai que la sensation de cette douleur atroce qui me percute encore et encore.
Et puis il y a aussi cette sensation chaude, brûlante même, de quelque chose qui coule sur moi, sous moi.
Qu’est-ce que c’est ?

C’est étrange d’ailleurs, parce que ce qui coule est brûlant alors que je sens une sorte de froideur me parcourir…
Je n’arrive pas à me relever tout comme je n’arrive ni à parler ni à hurler.
Et pourtant j’aimerais hurler, hurler cette douleur atroce qui m’étreint
Mon œil gauche me fait mal, plus mal encore que mon dos, que mes cotes, que ma tête, c’est d’ici que part le liquide brûlant, ils semblent y en avoir une quantité.
Mon œil droit panique, il rend floue tout ce qu’il y a sous mon regard.
Pourquoi l’œil gauche est-il noir ?
Je tente de bouger encore, de faire quelque chose, n’importe quoi. J’ai l’impression de faire un effort monumental mais tout ce qui réagit est le bout de mes doigts qui gratte quelque chose.
Le sol

Le sol froid et glacé des pierres
Un sol qui est là depuis un millénaire
Qu’est ce qui m’arrive ?
Qu’est ce qui se passe ?
Pourquoi est-ce qu’il fait aussi froid ?
Soudain, c’est comme si on avait rallumé le son, des cris me vrillent les oreilles
Sont-ils les miens ?
J’en doute

J’entends mon nom, du moins je crois que c’est mon nom
Qui je suis ?
Où je suis ?
J’ai mal.
Il fait tellement froid…
Des formes s’agitent devant moi et l’une d’elle me soulève légèrement, ce simple mouvement déclenche une vague douleur telle, que mon regard redevient flou un instant.
Est-ce que je vais m’évanouir ?

-Oh mon Dieu…
-Par Merlin…
-Mais que quelqu’un fasse quelque chose !
-Aller chercher Dumbeldore !
Pourquoi est-ce qu’ils crient tous ?

Mon cœur me fait mal on dirait qu’il entame une danse, une course folle, il s’agite comme jamais mais pas comme lorsque je fais un effort.
Là, on dirait qu’il panique
Et les gens autour paniques
Mais qu’est-ce qu’il m’arrive ?
Donner moi une couverture, couvrez-moi, ce froid…
Ce froid est infernal

Dans le flou de mon regard je vois une couleur
Une couleur merveilleuse et reconnaissable
Du rouge, un rouge puissant et beau
Un rouge sang
Pourquoi y a-t-il de cette couleur partout ?
La douleur me vrille à nouveau et cette fois-ci mon cœur me fait encore plus mal.
Puis il ralentit, petit à petit
Je n’arrive plus à respirer
Je n’arrive plus à bouger
J’ai compris, je ne vais pas m’évanouir
Je vais mourir
Pourquoi ?
Qu’est ce qui s’est passé ?

Quelqu’un ! N’importe qui ! Sauvez-moi !
Faites quelque chose !
S’il vous plaît…

Ma pensée se meurt comme mon cœur, chacun ralentissant son rythme, mon sang ne me réchauffe même plus.
Il ne reste que la froideur
Éternelle compagne avant la mort
Où suis-je ?
Qui suis-je ?

Je sens mon corps s’arrêter, le souffle ni entre plus, mes yeux se voilent, qui aurait cru que lorsque le cœur arrête sa course la tête reste, seule, à penser
À penser aux derniers instants de ma vie
Mais quelle vie ?
Je ne me souviens de rien
Le noir se fait comme lorsque le rideau du spectacle descend
Il descendra une dernière fois pour moi
Et le spectacle prendra fin.
Je sens mes paupières se fermer terriblement lentement
Mon corps ne me fait plus mal
Je ne sens plus rien

Alors c’est comme ça qu’on meurt ?
Peut-être devrais-je dire un dernier mot pour la fin, avant que je n’arrive plus à penser.
Quelques éclats de conscience subsistent alors que mes paupières se ferment et que mon corps s’alourdit.
Le truc qu’on dit à la fin, c’est quoi déjà ?
Ah oui…
Au revoir.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.