S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Chers et chères membres d'HPF,

Les votes pour la sélection sur les participations aux Next Gen, pour le mois d'avril, sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 30 avril pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

La Résistance est le thème à l'honneur en mai : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici, ou par commentaire de cette news !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème des Molly/Arthur : Extraaterrestre pour L'écho de leurs rireset DameLicorne pour Ouvrir les yeux !



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 09/04/2018 21:58


76ème édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 76e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 14 Avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire, pour vous laisser inspirer par la musique !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 06/04/2018 15:51


5ème édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 5e édition des Nuits Insolites se déroulera le Samedi 7 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic. A très bientôt !


De L'Équipe des Nuits le 26/03/2018 19:30


Sélections du mois


Chers et chères membres d'HPF,

Les votes pour la sélection sur les participations aux Arthur/Molly, pour le mois de mars, sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 31 mars pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

La Next-Gen est de retour en avril : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici, ou par commentaire de cette news !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème des Concours : Taouret Metamorphosis de Hortensea, Catie avec Chambre 213 et Right into Darkness, accompagnées de SunonHogwarts pour son texte Princesse de pluie !



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 18/03/2018 19:27


75ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 75e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 10 mars à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire, pour vous laisser inspirer par la musique !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 03/03/2018 15:00


Sauvegardes automatiques quotidiennes


Chers membres d'HPF,

Dorénavant, tous les jours à 4h30 du matin, heure de Paris, les sites de l'association HPF (HPFic, le Héron, le blog, la boutique, le site de l'asso et le forum) sont indisponibles pendant environ 20 minutes.


De L'Equipe Technique le 18/02/2018 18:27


Entre Ombre et Lumière par PlumeEnVadrouille

[34 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Petite précision : le début du chapitre a lieu à 07h07 et 07 secondes.

Le tout premier chapitre de ma toute pemière fic!

J'espère qu'il vous plaira.

(Modifié depuis)

En ce matin du sept juillet 1991, Julia Potter se réveilla en sursaut, à sept heures du matin. Le cauchemard qu'elle avait fait n'aurait pas été évocateur pour n'importe qui, mais pour elle, il avait une importance toute particulière. Un éclair de lumière verte, le noir complet, puis une voix qui vous dit qu'un certaint compte à rebours à commencé, ça a de quoi laisser dans le flou. Pas pour Julia, car elle savait pourquoi il arrivait maintenant. Car aujourd'hui était un jour particulier pour la jeune fille ; elle fêtait ses onze ans.

Elle contempla le blanc de son plafond de ses yeux amande couleur chocolat, pensive. Elle profitait du calme provisoire de la maison pour laisser son esprit divaguer. Une heure de calme, avant la levée générale. En effet, les Jankins, famille adoptive de Julia, était particulièrement lève-tôt. Elle pensait à sa rentrée à Poudlard cette année quand elle entendit des éléphants descendre les escaliers. Son cousin et son oncle et sa tante, qui dormaient à l'étage du dessus, commençaient, a priori, à prendre la direction du salon. Elle s'apprêtait à ouvrir la porte quand elle vit la porte se faire enfoncer, pour faire apparaître son cousin Stephen, qui se jeta dans les bras de la jeune fille.

 

« Joyeux anniversaire, Julia! Beugla le garçon.

 

-Merci. Mais la porte n'avait pas besoin de subir toute cette énergie positive, tu sais. Elle ne t'a rien fait.

 

-Parce que tu aurais préféré que je vienne habillé en noir avec une tête de mort, et que je te souhaite ton anniversaire d'un ton lugubre ? Dit-il en prenant une voix guturale et en se hissant sur la pointe des pieds.

 

-D'accord, d'accord, tu avais raison, accepta-t-elle en éclatant de rire. Et j'espère que tu auras toujours autant d'énergie pour la réparer,n'est-ce pas ? fini-t-elle, un sourire discret aux lèvres.

 

-Quoi ?! Non, c'est pas juste, tu n'as pas le droit de me dire ça ! Pouffa-t-il. »

 

Et ils interrompirent leur petite conversation, car Philipus, l'oncle de Julia et le père de Stephen appela les deux enfants pour le petit déjeuner.

 

En descendant, Julia fut tout d'abord happée par sa tante Wilhelmina qui la couvra de baisers et lui chuchota un affectionné « joyeux anniversaire ma chérie », puis par son oncle qui, une fois ayant enlacé sa nièce, ne résista pas à l'envie de lui chatouiller les côtes. Elle se détacha des bras de l'homme, essoufflée et un petit peu sonnée, pour aller s'installer à la table ronde, lieu des repas dans la famille. Elle mit une main dans ses longs cheveux bruns et brillants pour se donner une sorte de contenance. Ensuite, quand lui imposa son entourage la question de l'ouverture des cadeaux immédiate ou non, elle décréta avec humour qu'elle n'allait quand même as faire mourir trois personnes de faim pour des cadeaux.

 

Le repas était délicieux. Julia soupira de délectation. Enfin une matinée idéale, telle qu'elle la rêvait. Il faisait beau, le chocolat n'était ni trop sucré ni trop amer, mousseux, les viennoiseries préparées spécialement par sa tante étaient excellentes. Seul le début de la journée la gênait un peu, surtout qu'elle ne voulait pas déranger ses oncle et tante pour cet incident, d'autant plus qu'il était récurrent. Puis soudain, elle fut frappée par le souvenir de l'énonciation du compte à rebours. Et dans son bol, elle grommela : « Ca va commencer... », et son visage s'assombrit profondément. Sa tante se rendit compte que quelque chose n'allait pas, et lorsqu'elle s'inquiéta de son état, Julia lui lança un regard perçant puis lui dit qu'elles parleraient après.

 

Une fois le petit déjeuner terminé, Wilhelmina prit Julia par la main puis l'emmena dans la petite cuisine. Sa nièce lui avoua d'emblée avoir fait le fameux cauchemard. Et lorsqu'elle rajouta l'histoire du temps, son interlocutrice fronça les sourcils, plongée dans une profonde réflexion.

 

« Compte à rebours... Le fameux ?

 

-Oui, répondit Julia.

 

-Qui s'activera quand tu... tu sais bien...

 

-Oui, pour la première fois. Et à artir de là, qui sait ce qui arrivera. Je ne suis plus protégée. Il va falloir faire attention, avec Voldemort qui n'est as complètement anéanti. Cest lui qui serait le plus à même de le faire. »

 

Sa tante ne broncha pas à l'annonce du seigneur des ténèbres. Wilhelmina faisait partie de ce genre de femmes qui avaient vu tellement de choses, qu'elles ne s'étonnaient plus pour si peu. Elle rassura brièvement sa nièce, pour que Philipus ne se pose pas trop de questions. Il saurait, mais le plus tard serait le mieux.

 

 

 

 

 

Revenue dans le salon, Julia ouvrit ses cadeaux et reçut en prime une chouette bien vivante dans la tête. Sonnée, un peu trop souvent à son goût depuis ce matin, elle 'apprêtait à pester, mais son visage changea d'expression quand elle vit que l'oieau portait avec lui une lettre. Elle fronça les sourcils, car Ce ne pouvait être qu'un volatile de Poudlard vu la couleur de l'encre sur le parchemin. Or, on était au tout débt du mois de juillet, et la rentrée était dans moins d'un mois. Cependant, elle ne fut pas surprise de reconnaître l'écriture penchée du directeur sur l'enveloppe. Elle s'en doutait un peu, au final. Elle resta assise par terre, pensive, jusqu'à ce que son cousin se pencha sur elle par curiosité. Julia annonça alors qu'elle avait reçu La lettre. La réponse des deux adultes fut un silence qui en disait long.

 

Ils se regardèrent tous les deux un moment, sans savoir trop comment exprimer leur émotion. Stephen, du haut de ses dix ans, bien que très intelligent, ne pouvait comprendre l'importance de la chose. C'est pour ça que, perplexe, il demanda : « Bon, on les ouvre, ces lettres ? »

Note de fin de chapitre :

TA DAM!!!

Tout d'abord, vous qui m'avez lu, vous vous demandez pourquoi ai-je écris la formule des condoléances?

Tout simplement car comme écrit aussi plus haut, ceci est ma toute prmière "écriture" depuis mon inscription, et si vous qui me lisez (sauf si vous avez abandonné rien qu'en voyant la taille de ma note-remarquez, c'est un peu normal, non? C'est la première...(yeux du chat botté)-)êtes des habitués des fanfics, celle-ci-je ne sais pas- vous semblera peut-être particulièrement déporable. Mais comme, en tant qu'auteure, je fais preuve d'un maximum d'auto-dérision, vous pouvez me le faire savoir.

Donc voilà, ce chapitre commence à mettre un peu l'histoire en forme.

*J'espère que "l'intervention" du narrateur et l'interraction des lecteurs ne dérangera personne.

*Encore mieux : donnez-moi votre avis pour savoir si je peux réutiliser cette technique!

*J'espère aussi que vous aurez remarqué le petit clin d'oeil au professeur Gobe-planche.

*Si vous remarquez des fautes de frappe, d'orthographe, de syntaxe, n'hésitez pas non plus à me le faire savoir!

*Et un petit dernier pour la route, ça porte bohneur, dit-on.

Et voici la phrase finale qui deviendra mon slogan : 

POSTER UNE REVIEW AUGMENTERA LA QUALITE DE MON TEXTE.

(c'est la vérité!)

Merci-ou pas!-pour votre compréhension, chers lecteurs, et continuez(ou pas! : c'est comme vous voulez, mais pour mon bien-être, s'il-vous-plaît lisez la suite!)de suivre les aventures de Julia Potter!

PS : Pour un peu plus de "drôle", j'aurais voulu écrire à la fin : "et puisse le sort vous être favorable!" mais d'une ça fait Hunger Games et rappelons-le, nous sommes dans Harry Potter et ma série n'est pas un cross-over, et de deux, cette phras est beaucoup trop célèbre et trop utilisée, l'écrire à mon tour aurait été une sérieuse preuve d'un manque d'imagination.

Bon, là, c'est vraiment fini, je vais finir par faire une note plus longue que mon chapitre!

; )

Ui, j'ai quand même voulu laisser la note de fin, elle me rend nostalgique ^^


 

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.