S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Les Sélections sont de retour !


Les sélections sont de retour !


Chers HPFiens, nous vous l'avions annoncé;, les Sélections seraient de retour au premier décembre. Nous avons donc quelques nouvelles à vous communiquer.

Pour commencer, peut-être l'avez-vous remarqué;, peut-être pas, mais de nouvelles pages concernant les Sélections ont été créées il y peu de temps. Vous pouvez les retrouver dans le menu "Jury des Aspics" en haut du site. Vous retrouverez sur la page Les Sélections d'HPF des explications quant aux Sélections et vous pourrez également voter pour vos textes préférés sur cette même page. La page Les textes médaillés répertorie les textes primés, de quoi vous garantir de longues heures de lecture ! L'équipe vous souhaite une bonne découverte !


Pour continuer sur notre lancée de bonnes nouvelles, sachez que le sondage pour choisir votre fanfiction préférée sur le thème des Sœurs Black est ouvert et disponible sur le forum, ou directement sur la page du site, ici !


Enfin, vous avez voté pour le thème pour les Sélections de Février 2019. Vous pouvez dès à présent proposer vos fanfictions favorites ici ! A très vite ;)


De L'Équipe des Podiums le 07/12/2018 18:16


84ème Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 84e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 14 décembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'Équipe des Nuits le 07/12/2018 12:36


10 ans de Héros de Papier Froissé - résultats


10 ans de l'association Héros de Papier Froissé - résultats

 



Merci à toutes celles et ceux qui ont participé à notre questionnaire pour les 10 ans de l'association !

Vous pouvez d'ailleurs trouver toutes les réponses attendues ICI

Parmi les questionnaires reçus, 14 remplissaient la condition des 17 bonnes réponses minimum et sans plus tarder, ont été tirées au sort les personnes suivantes :

Fleur d'épine ! Blulenya ! Melow !

 


De Conseil d'Administration le 26/11/2018 15:26


Au Bonheur des Commentateurs


Après une neuvième semaine faisant le bonheur de 21 auteurs, "Au bonheur des commentateurs" continue à vous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un auteur que vous n'avez encore jamais lu.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 25/11/2018 13:13


Au Bonheur des Commentateurs


Après une huitième semaine faisant le bonheur de 25 auteurs, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte contenant un animal dans le résumé ou le titre.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 18/11/2018 16:56


Retour des Sélections d'HPF


 

Retour des Sélections d'HPF


Chers HPFiens, nous avons l'honneur, la joie, la fierté de vous annoncer que les Sélections d'HPF vont faire leur grand retour le 1er Décembre 2018. Sans tout vous dévoiler, nous aimerions vous informer que plusieurs changements seront à l'honneur avec ce grand retour. À savoir : Un nouveau système de vote plus équitable, une Charte ainsi que de nouvelles pages entièrement dédiées aux Sélections sur les sites. 

Nous vous informons également que les Suggestions sur le thème des Sœurs Black reprennent et que vous aurez jusqu'au premier décembre pour proposer vos textes préférés ici

De même, vous pouvez d'ores et déjà voter ici pour le thème des Sélections de Janvier 2019 ! ;)

 


De L'Équipe des Podiums le 16/11/2018 11:49


Le couloir du deuxième étage. par Layi

[8 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Bonne lecture !

Pensées furibondes, sentiments tumultueux, émotions confondantes.

Rose déambulait dans le couloir du deuxième étage, perdue dans les méandres de son esprit. Les tableaux l’observaient errer en chuchotant, témoins impuissants d’une douleur intense. Elle avait plus ou moins atterri là où ses pas l’avaient menée. C’était le deuxième niveau comme cela aurait pu être la tour d’astronomie ou les cachots. Elle se sentait seule. Terriblement dissociée et triste.

Il y avait sa cousine Lily, si petite et pourtant tellement forte, son tempérament insurgé et ses jambes voluptueuses.

Il y avait son fiancé Scorpius, son sourire charmeur et ses yeux rieurs, sa tendresse passionnée et ses bras redoutables.

 

Il y avait cet après-midi, où ils s’étaient embrassés.

 

Un seau d’eau froide sur la tête. Un poignard en pleine poitrine. Le maléfice du doloris.

 

Amertume.

 

Acidité.

 

Le gout de la trahison sur la langue, poison perfide qui lui étreignait le cœur.


Lily n’était pas sa cousine préférée. Elles ne s’étaient jamais entendues et leurs ressemblances n’étaient que physiques. Elle était de deux ans sa cadette et pour autant elles entretenaient une rivalité destructrice. Scorpius était son irremplaçable amour. Un coup de foudre, trois ans d’union déclarée, une offre officielle quelques mois auparavant. Il était son essentiel, son indispensable et son exception.

Comment était-ce arrivé ? Avait-elle été aveugle sur une passion interdite ou était-ce uniquement une funeste erreur de parcours ? Scorpius ne pouvait pas l’avoir demandé en mariage si ses sentiments n’étaient pas sincères et profonds, n’est-ce pas ? Il l’avait présenté à ses parents ! Cela avait suffisamment retourné Rose de rencontrer monsieur Malefoy pour que ce ne soit pas anodin.

 

Monsieur Malefoy.

 

Devait-elle condamner ou pardonner ? Ce n’était qu’un baiser, après tout, non ?

Ou était-ce plus que ça ?

Voix insidieuse et cruelle.

 

Cela faisait à présent une heure qu’elle arpentait le château en quête d’une réponse divine. Éclaircissement qui ne tomberait certainement pas du ciel, elle en avait malheureusement conscience. Elle était misérable, furieuse, nauséeuse. Elle avait envie de hurler, de frapper quelqu’un – Scorpius ou Lily, de préférence – de se liquéfier en sanglots fracassants.

— Je vais finir par avoir le tournis à force qu’elle gesticule de la sorte ! se plaignit un tableau sur sa droite, que Rose ignora.

Puis, elle resta quelques minutes immobiles, observant le soleil se coucher au dessus du lac noir, dardant des rayons orangés sur la surface. Des oiseaux s’envolèrent par delà les arbres de la forêt interdite, libres, affranchis et impertinents. Rose se surprit à les jalouser. Ce matin, elle était heureuse, de bonne humeur, bien que mélancolique. La fin de l’année approchait, sonnant l'achèvement de ses études à Poudlard. Elle laissait des souvenirs, des rires et de la joie dans le château. Elle s’était levée convaincue qu’un futur radieux l’attendait hors de ces murs.

A présent, rien n’était plus incertain que son avenir.

— Sale crétin, égoïste, enfoiré de fiancé ! finit-elle par hurler dans le couloir abandonné.

Ou presque désert.

— Hum. Si je ne m’abuse, vous parlez de mon Scorpius, miss.

Rose se retourna et tomba nez à nez avec le père de son amant. Drago était aussi grand, blond et beau que sa progéniture. Ou peut-être était-ce l’inverse. Elle déglutit difficilement. Ne pas chuter en larme dans ses bras, ce qui serait indécent. Tout comme les pensées concupiscentes qui lui venaient à l’esprit chaque fois qu’elle croisait Drago Malefoy.

Elle les repoussa.

— Veuillez m’excuser, bredouilla-t-elle.

Il lui sourit. Que faisait-il à Poudlard ? Que faisait-il au deuxième étage ? Et pourquoi dans ce couloir ? Merlin pourquoi tout semblait si étroit lorsque monsieur Malefoy était présent ?

Pas si refoulées que ça.

— Qu’a donc fait mon fils qui mérite que vous glissiez vers une telle colère ? s’enquit-il, posant la main sur son épaule.

Électrique. Pourquoi s’acharnait-il à établir un contact physique dans les rares circonstances où ils se retrouvaient seuls ? Elle soupira.

— Rien, éluda-t-elle.

— Ce n’est pas beau, de mentir, jolie Rose, protesta monsieur Malefoy avec une moue charmante.

— Il a… Lily et lui ont…

— Qu’ont-ils fait qui vous perturbe tant ?

Rose aurait souhaité lui dire combien ce n’était plus Scorpius et sa cousine qui la bouleversait, et combien il s’agissait à présent de ses yeux d’aciers si durs et froids qui la dévisageaient, qui la mettait si mal à l’aise, qui lui faisait monter le rouge aux joues.

Désir brulant, interdit ensorcelant.  

— Ils ont fait ça, chuchota-t-elle.

Alors, elle se hissa sur la pointe des pieds, passa ses bras autour de sa nuque pour l’attirer à elle et posa ses lèvres sur celles de monsieur Malefoy. C’était grisant. Rose avait parfois imaginé qu’une telle chose puisse arriver. Jamais elle n’y avait réellement cru. Encore moins dans le couloir du deuxième étage. La jeune femme avait oublié les tableaux près d’eux, elle avait occulté qu’ils étaient dans une école et que des élèves auraient pu les surprendre. Elle omit Lily et Scorpius.

Scorpius.

Il ne la méritait pas. Rose sentit la colère lui dévorer les entrailles et mit plus d’empressement dans son geste. Cependant, elle dut se retenir d’avoir un mouvement de recul lorsqu’elle perçut la langue de Drago qui venait taquiner la sienne. Elle lui répondit avec avidité. Cela n’avait rien de doux, comme les instants partagés avec Scorpius. Non. C’était puissant, galvanisant, enivrant. Elle ouvrit les yeux et croisa le regard gris de l’homme qui se tenait si près d’elle. Elle contint un gémissement.

Il fit un pas en avant, la plaquant contre l’un des murs du couloir. Pourquoi avait-il été là ? Pourquoi s’étaient-ils rencontrés en cet instant ? Rose avait abandonné des barrières difficilement érigées à cause de sa peine et de sa rage. Embrasser le père de Scorpius était une idée qui l’avait douloureusement hantée depuis qu’elle l’avait connu. C’était inexplicable.

Un fantasme.

 

Mais les extravagances ne sont pas faites pour être forcément réalisées. Leurs corps se séparèrent, laissant Rose pantoise. Il la dévisagea, furibond.

— Nous n’aurions pas dû, chuchota-t-il, ses lèvres encore à quelques centimètres de celles de Rose.

Elle fit un signe négatif de la tête.

Non.

Ils n’auraient pas dû. Elle s’était laissé aveugler par ces nuages noirs qui semblaient la suivre depuis qu’elle avait surpris Scorpius embrasser Lily. Elle était une sotte adolescente, galvanisée par ses jeunes hormones.

Merlin.

Qu’avait-elle fait ?

 

Note de fin de chapitre :

Maintenant que vous avez lu, je peux avouer que je ne suis pas nécéssairement satisfaite du tout de cet OS (mais je l'ai posté quand même, ne chercher pas la logique, il n'y en a pas ! xD)

N'hésitez pas à me faire part de vos remarques qui permettrait de relever un peu le niveau ! ^^

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.