S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

71e édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 71e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 25 novembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 11/11/2017 11:24


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Minerva McGonagall du mois de novembre sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 30 novembre pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

Vous avez participé à un Echange de Noël ces 10 dernières années ? Ou avez adoré une fic écrite dans le cadre de cet échange ? Pour ses dix ans, les propositions sont donc ouvertes pour le thème Echange de Noël du mois de décembre : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Univers Alternatif : AngelStars et sa fic longue Une histoire de constellation ainsi que Laney avec Tu m'appartiens !



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 04/11/2017 21:57


Mise à Jour de la FAQ


Chers membres d'HPF,

C'était en projet depuis longtemps, et vous l'avez peut-être même remarqué si vous consultez régulièrement cette page : nous avons mis à jour la Foire aux Questions ! Destinée aux lecteurs, aux membres, et aux auteurs de HPF, elle répond à vos questions sur les délais de validation des fanfictions, sur les mentions qui peuvent apparaître dans les titres de vos histoires, sur les moyens de contacter les auteurs, ou encore sur l'hébergement des images. Elle est à lire en complément du règlement, et répond à un certain nombre de questions que l'on reçoit régulièrement par mail.

Bonne lecture !

De L'équipe des Modératrices le 28/10/2017 20:12


70e édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 70e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 octobre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 11/10/2017 13:11


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Univers Alternatif du mois d'octobre sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 31 octobre pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

Vous avez admiré le courage de Minerva McGonagall tout au long de la saga ? Vous adorez sa technique de défense dans le 7e tome ? Ou la trouvez-vous trop sévère ? Les propositions sont donc bien ouvertes pour le thème Minerva McGonagall du mois de novembre : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Maraudeurs : Princesse se sélectionne avec Cornedrue ainsi que Jukava, pour son texte Just dashes accross the heart !



Nous sommes toujours en pleine réflexion pour un système de vote et de proposition qui ne nécessite pas l'inscription sur le forum, n'hésitez pas à nous suggérer vos idées !

Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 01/10/2017 20:35


2ème Edition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 2e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 7 octobre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic. A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 27/09/2017 21:47


Moi, ou Comment survivre quand on s’appelle Lily L. Potter par Kiara Coper

[25 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Et voila, c'est la troisième et dernière histoire de la famille Potter !!! J'espère que vous l'aimerez !!! Elle est indépendante des deux premières, vous n'être donc pas obligé d'avoir lu les autres pour lire celle là, simplement, les autres permettent de connaitre mieux certains personnages !!! Voila, j'espère que Lily vous accrochera autant que Jamie et Alice !!! Bonne lecture !!
Note de chapitre:

Et voila une nouvelle histoire !!! Cette fois-ci, ce sont les aventures de Lily !!! Elle va en voir de toute les couleurs mais elle est forte notre Lily !!! Donc j'espère que vous suivrez ses aventures !! Bonne lecture !!!!
Chapitre 1 : Les Retrouvailles





-T’inquiète pas, Lily Jolie, on t’enverra des lettres tous les jours ! s’exclame James en m’ébouriffant les cheveux.
-A toi aussi Hugo, se moque Rose.


Je lève les yeux au ciel. Non mais vraiment, la famille ! Tous les cousins sont venus nous dire au revoir pour notre dernière année à Poudlard, à Hugo et moi. Je crois que c’est surtout parce qu’ils sont nostalgique de Kings Cross. Faut dire qu’ils n’y retourneront pas avant que Cora ait atteint onze ans, ce qui veut dire de nombreuses années. La fille de Teddy et Vick n’a qu’un an, et pourtant, j’ai l’impression qu’elle la depuis bien plus longtemps.

Je regarde notre énorme famille qui grandit au fur et à mesure que les uns et les autres se casent. Alice tient la main de James en me souriant, tandis que Jamie, elle s’est appropriée la taille de mon autre frère. Ces deux crétins n’arrêtent pas de me chambrer depuis peu, en me disant que mon tour va forcément arriver. Pfff ! Que des abrutis ! Roxanne embête Hugo, avec l’aide de Dorian, avant que celui-ci, probablement payé par mon cousin chéri, ne se retourne contre elle et l’embrasse. Victoire n’a pas pu venir, mais Teddy, étant mon parrain, n’a pas eu le choix. Bon d’accord, je ne lui ai pas laissé le choix. Molly est seule, bizarrement. Je croyais qu’elle sortait avec un certain Charles, mais apparemment, c’est fini. Fred, Dominique, Lucy et Louis sont aussi seuls. Mais comme répète ma Vélane de cousine, pas pour longtemps !

C’est en les voyant tous ensembles, que je me rends compte que le temps a passé. Ils ont tous un travail, aujourd’hui. Ou presque tous. Certains sont marié, d’autres ne vont pas tarder. Et puis, avec Rose et Scorpius, deux familles ennemies ne feront bientôt plus qu’une ! Dire que sur ce même quai, Oncle Ron a interdit à Rose de s’approcher de Scorpius. Et c’est pourtant ici qu’ils ont annoncé aux familles qu’ils étaient ensemble. Enfin, qu’Hugo s’en est chargé.


-Fait ce que vous voulez, bande de Trolls, je lance, avant de sourire pleinement. Nous on va s’éclater encore un an, alors que vous, vous allez vous ennuyer à travailler pour gagner votre vie.
-Mais ne vous inquiétez pas, continu Hugo. On vous enverra des super photos de la forêt interdite, et de tous les recoins de Poudlard. On sait comme ils vous manquent, particulièrement la cuisine, hein !


Sur ces belles paroles toute la bande sourit. C’est ça qui est génial, c’est que la cuisine a été utilisé par toute notre petite tribut, ce qui fait que quand on y va c’est un peu comme s’ils étaient encore avec nous.

Ça va être l’heure alors on commence à dire au revoir. Mes deux frangins me serrent dans leur bras comme s’ils tentaient de me désintégrer. Leurs copines, elles sont plus subtiles et se contente de gros bisous et d’un petit câlin. Pour le reste, c’est principalement une séance de décoiffage. Règle numéro un lorsqu’on part à Poudlard, ne jamais se coiffer, parce que ça ne servira à rien.

Papa et maman sont les derniers, et après un gros câlin de mon père (même à dix-sept ans, je ne m’en lasse pas) ma mère me prend enfin dans ses bras.


-Ça va aller ma chérie ?


Je soupire. Depuis cet été, elle ne veut plus me quitter des yeux. Mais je vais bien et je le lui répète.


-Je sais, ma puce, je sais. Alors profite de ton année. Je t’aime.


Je l’embrasse et tire Hugo jusqu’au Poudlard Express. Dire que c’est notre dernière rentrée. Alors que je vais pour m’enfoncer dans le train, Teddy me retient par la main.


-Bonne année, Lils. Et amuse-toi bien. Tu verras comme ton année va être particulière.


Je lui souris et les portes se ferment devant moi. Ils me l’ont tous dit, ça. La dernière année est spéciale par rapport aux autres. Elle est … magique. Maintenant, c’est à moi de l’expérimenter.


-Lils, bouge-toi, on doit trouver un compartiment.


J’esquisse un rictus.


-Voyons, Hugo, on est en septième année, il suffit de faire dégager les petits nouveaux.


Mon cousin lève les yeux au ciel et attrape sa valise pour bouger. Alors qu’on passe devant un compartiment, la porte s’ouvre et Cynthia nous appelle.


-Hugo ! Lily ! Venez, on vous a gardé des places.


Je remarque qu’elle a d’abord regardé Hugo avant de me parler ce qui m’amuse. Ça fait un moment qu’ils se tournent autour, les deux, et j’attends avec impatience que l’un d’eux fasse le premier pas. Hugo n’essaye même plus de démentir. Faut dire que dès que j’y fais une allusion, il vire écrevisse. On rentre dans le compartiment, pour voir qu’en plus de Cynthia, il y a Emma, Franck, Benjamin et malheureusement pour moi, Quentin, cet abruti de Serdaigle. Et c’est évidemment à côté de lui que je me retrouve. J’ai à peine le temps de m’assoir, qu’Emma se jette sur moi.


-Lils, ça va ? Tu n’es pas trop fatiguée, angoissée ? T’as vu quelqu’un ou…
-Emma. Stop. Tout va très bien. Et vous ? Vos vacances ?


Les miennes ont fait la une du journal. Enfin, un épisode, en particulier, que je ne tiens pas à me remémorer. Ce que j’arrive d’ailleurs très bien à éviter, vu que personne n’ose m’en parler quand j’élude comme ça. Le seul qui pourrait oser, c’est Hugo, mais il me connait suffisamment pour savoir comment je vais.


-Alors, t’as eu encore d’autres grandes aventures comme ça, à la fin de tes vacances ?


Je fusille Quentin du regard. Ce mec est un cas désespéré.


-Excuse-moi, Willow, mais qu’est-ce que tu fous là ? Tu n’es pas censé être avec tes amis, et me foutre la paix ?


Il serre la mâchoire, et c’est Cynthia qui répond pour lui.


-Lily ! Il voulait savoir comment tu allais, c’est tout !


Je lève les yeux au ciel. Ben voyons ! Monsieur s’inquiète. Il ne s’inquiétait pas autant, l’année dernière, quand après m’avoir embrassé, il s’est barré pour ne pas en reparler. A vrai dire, je ne lui en veux pas. Après tout, je lui ais foutu la plus grosse baffe de sa vie.


-Je vais bien, merci de t’inquiéter. Ou est Jane ?


Quentin devient tout blanc et se lève d’un coup.


-La réunion des préfêts ! Merde ! Je suis en retard.


Ah, bah si c’est pas génial, ça ! J’apprends où est mon amie et en même temps cet abruti sort de ma vue pour toute la durée du voyage !Je m’installe plus tranquillement dans mon siège et ferme les yeux pour apprécier le silence qui est là pour quelques minutes. Il est malheureusement rapidement interrompu.


-Lils, si tu veux parler …


Je soupire. Je sais que c’est admirable de leur part de faire attention à moi, mais je n’ai plus cinq ans et je sais gérer toute seule.


-Merci mais ça ira. Vous ne devinerez jamais qui j’ai croisé dans les couloirs !


Je vois bien les regards qu’ils s’échangent. Mais je fais comme si ça n’avait pas d’importance. J’aimerais tellement que James soit là pour faire une bêtise et détourner l’attention sur lui, ou qu’Al invente un prétexte pour m’emmener faire un tour le long du train. Seulement, mes deux grands frères ne sont pas là cette année, tout comme ils ne l’étaient plus l’année dernière. Et aussi lourds qu’ils soient, ils me manquent, dans ces situations-là. Heureusement pour moi, j’ai Hugo.


-Tu veux parler de « Bella » et « Edward » ?


Il a suffi de cette petite phrase pour que toute notre bande s’agite.


-Oh ! Alors ils se sont remit ensemble ?
-Elle lui a encore avoué son amour éternel ?
-Purée ! Mais qu’ils se marient qu’on soit tranquille, soupira Franck.


« Bella » et « Edward » est un couple de notre année qui se tourne autour depuis la première année. Pendant un moment, il disait qu’il n’était pas assez bien pour elle, puisa accepté de sortir avec elle, avant qu’elle ne s’évanouisse de fatigue un jour et qu’il s’en attribut le mérite avant de la quitter. Elle l’a suivie partout, l’a supplié, a essayé de le rendre jaloux … bref quand j’ai lu Twilight (trouvé dans une bibliothèque municipale de Londres) j’ai décrété que le surnom leur allait à merveille. Et les autres ont été de mon avis.


-En tout cas, ils se donnaient la main et se souriaient.


Et voilà. Je suis sauvé ! On a changé de sujet et je peux être tranquille jusqu’à la fin de la soirée.


OoOoOoO



Je me réveille en sursaut. C’est le soir et on ne va plus tarder à arriver à Poudlard. Je suis un peu grogui et je ne comprends pas tout de suite pourquoi les filles mettent les gars à la porte.


-Qu’est-ce que vous faites ?
-Ah ! Lily ! T’es réveillée, parfait ! On se change, mets ta robe de sorcière.


Je m’exécute docilement. Une fois qu’on s’est changé, nous échangeons de place avec les garçons et on se pose dans le couloir. C’est le moment que choisit Jane pour nous rejoindre. Elle est arrivée à Poudlard il y a deux ans, après avoir quitté Singapour. Son père est chinois et sa mère anglaise. Après avoir passé son enfance en Asie, elle a débarqué sur le continent européen. Elle a été placée dans notre chambre quand nous étions en cinquième année. Elle a rapidement fait partie de notre groupe et en est même devenue la voix hallucinante de la raison, ce qui fait qu’elle a été miraculeusement choisit pour être préfète en chef (sans avoir été préfète avant).


-Jane ! Alors, c’était comment la réunion ?


Un petit sourire énigmatique vient s’étirer sur ses lèvres. Quand elle sourit comme ça, ses yeux se brident encore plus et on pourrait presque croire qu’elle ferme les yeux. Lorsqu’elle est arrivée, elle a réussi à me faire croire que c’était une technique secrète qui permettait de voir des choses que les gens ne percevaient pas. J’y ai cru un bon mois, innocente que j’étais.


-Pas mal. Salut, Lils !


Elle est trop forte Jane. Non seulement elle sait quand il ne faut pas se mêler des affaires des autres (ce qui veut dire ici, ne rien me demander), mais en plus, elle arrive à exciter notre curiosité pour un oui ou pour un non.


-Qui est l’autre Préfet en chef ? demanda Cynthia.
-C’est bien Mr Hoetmann qui vous brief ?
-Il a dit quelque chose sur cette année ?


Mes deux amies pressent Jane de questions, pendant que j’attends les réponses. Jane ne tiendra pas longtemps.


-Je ne sais pas… vous me donnez quoi en échange ? sourit la jeune fille.
-J’accepte que tu embrasses mon cousin. Rougis pas comme ça, Cyn, je n’ai pas précisé où ! Tu sais très bien que je rigole.


Je sors une boite de Shortbread, gâteaux moldu que j’ai ramené pour elles et lui donne son paquet.


-Alors l’autre préfet est Luke Skywalket. Mr Hoetmann était bien là. Et apparemment, cette année on aura encore plus de travail que les autres années, mais il n’a pas voulu nous dire pourquoi.


Je savais que mes abrutis de cousins et frères étaient au courant de quelque chose.


-Un échange scolaire ? propose Emma.
-Un voyage d’un mois, se met à rêver Cynthia.
-Ils vont faire venir des criminels d’Azkaban comme sujet d’étude.


Les filles me regardent comme si j’étais folle. Bah quoi ! Je dis ça pour rire. Elles n’ont vraiment pas d’humour.


-Si ça se trouve, les profs vont être inspectés, et ils veulent juste qu’on se tienne à carreau.


Hugo est enfin sortit du compartiment. Il nous fait signe de rentrer.


-N’empêche, Lils, demande-moi mon avis, au lieu de te servir de moi comme monnaie d’échange.


Etrangement, il est légèrement rouge ! Et Cynthia est encore pire vu qu’il vient de sous-entendre qu’il a entendu la conversation. Non mais sérieux ! Quand est ce qu’ils se bougeront pour s’avouer leurs sentiments, ces deux-là ! On les a grillés depuis des mois !


-On arrive bientôt, murmure Franck.


On se met tous devant la vitre pour regarder la gare de Pré-au-Lard apparaitre au loin. Ça y est. On est là pour notre dernière année. Une année mémorable et pleins d’aventures, de rires, et d’amour (on en a déjà pleins qui vole autour de nous, pour passer de Cynthia à Hugo). Enfin, Poudlard.

Je me précipite pour descendre du train et aller voir Hagrid. Ce dernier, toujours aussi grand, se tien sur le quai, une lampe dans la main pour attirer le regard des nouveaux.


-Lily ! Comment vas-tu ma grande ?
-Bien Hagrid ! Et toi ?
-Mes véracrasse ont grandi ! Et tu pourras dire à Jamie que les licornes sont redescendues plus tôt, cette année et qu’elles sont toutes là avec leurs petits. Viens me voir quand tu auras le temps, je te les montrerais. Enfin, viens le plus vite possible.


Encore ce mystère qui plane. Mais que nous réserve donc cette année.


-Hugo ! Tu as encore grandit !
-Salut Hagrid ! Alors, Crocdur aime toujours mes morceaux ?
-Tu veux rire ? Il en raffole. N’hésite pas à me faire parvenir les derniers. Je vous laisse, le devoir m’attend.


Il salue rapidement nos amis et s’en va terroriser les premiers années. Je me souviens encore les commentaires des autres quand nous étions arrivé sur le quai pour la première fois, face à ce géant. Ça me faisait tellement rire d’entendre ce qu’ils imaginaient de lui, parce que quand on le connait, jamais on pourrait dire que ses yeux semblent nous désintégrer sur place. D’ailleurs c’était cet abruti de Quentin qui avait fait cette remarque, si je me souviens bien.

On marche jusqu’aux calèches et juste avant de rentrer dedans, je caresse les sombrales qui vont nous amener. J’ai toujours pu les voir, à cause d’un attentat qui avait visé mon père, alors que je n’avais que cinq ans. Un homme était mort en nous protégeant. Et jamais je n’oublierais son courage.


-C’est pour aujourd’hui ou pour demain, Potter ! s’exclame ce crétin de Serdaigle, qui attend derrière moi.
-Pour demain.


Et sans attendre, j’entre dans la calèche et referme la porte derrière moi, sans lui laisser le temps de me suivre. Et vu le bruit que ça a fait, il se l’est prit en pleine tête. Bien ! Lorsqu’il rentre enfin, il me fusille du regard. Je le regarde avec un sourire satisfait, avant de me retourner vers Jane.


-Tu sais que mon cousin a coopéré avec le ministère de Singapour, par rapport à une affaire de tueur en série. Ce fou laissait le drapeau anglais qu’il tatouait sur les victimes un peu partout dans ton pays. D’ailleurs, Fred n’a pas voulu me donner le nom du sort pour faire un tatouage. Bref, le gouvernement à prit contact avec le nôtre pour essayer de mettre au clair ces affaires, et c’est lui et Molly qui s’en sont chargé.
-Oui, papa m’a parlé de cette affaire. Heureusement qu’ils l’ont fait arrêté.


Je souris, fière d’eux.


-Oui ! En plus, ça leur a fait une pub de fou et ils ont encore plus de client.


On continue de parler des affaires de mes cousins, parce que ça intéresse Jane particulièrement. Elle voudrait être un auror spécialisé dans ce genre de situation, et l’agence de mes cousins la fascine. Elle finit par me demande, alors qu’on s’apprête à rentrer dans le château, comme à chaque fois qu’on à cette conversation.


-Mais tu crois que tes cousins seraient d’accord pour que je fasse un stage chez eux l’été prochain ?
-Mais bien sûr, je lui promets, une fois de plus.
-Génial. Sinon, ça va toi ?


C’est ce que j’aime chez Jane. Elle n’est pas très démonstrative, mais c’est son éducation qui la rend comme ça. Elle s’inquiète pour les gens, et ne le laisse paraitre qu’à eux seuls, sans avoir besoin d’alerter tout le monde. Elle sait aussi comprendre que non, je ne veux pas répondre, ça veut dire non. Et même si ça l’impressionne aussi un peu que mon père soit le Sauveur, elle ne le prend pas non plus comme la plupart des gens qui ont grandi en Angleterre.


-Comme on peut. Je m’en suis remise, mais des fois …


Les portes de la Grande Salle s’ouvrent et la vision de McGo nous fait taire. Elle nous demande de nous installer.La porte s’ouvre de nouveau. Les premières années arrivent en tas, poussant des cris d’émerveillements en regardant le plafond. J’esquisse un sourire pendant qu’Hugo me chuchote à l’oreille.


-Pitié, dis-moi qu’on n’était pas aussi ridicules à leur âge !
-Non, on était pire, je rigole.


En même temps lorsque nous étions rentrée pour la première fois dans cette salle, nous avions enfin eu notre réponse à la question mondialement importante - le ciel de la grande salle est-il réelle, y a-il un toit, ou alors ce n’est que des peintures ? – généré par mon abruti de grand frère, ce qui avait fait que je l’avais traité d’abruti devant tout le monde en lui disant que je savais qu’il mentait. Ce qui avait légèrement choqué tout le monde.
Hugo rit à ce souvenir.


-Ouais, t’as raison.
-Lily ! Lily !


Je me retourne pour voir Florent Fontiny, le petit frère d’Alice, ma futur belle-sœur. Ça fait plaisir de le voir. C’est un peu comme si nous n’étions pas les seuls de la famille à être ici. Même si Florent n’est ni en Weasley, ni un Potter.


-Salut minus, comment vas-tu ?
-C’est trop beau ici ! s’exclame-t-il.
-Alors profite, lui répond-je, parce que ce n’est pas fini.


Ses yeux s’illuminent et il rejoint les autres pour écouter la chanson du Choixpeau. Les miens ne demande que l’apparition de la nourriture pour faire pareil. Et comme dirait Oncle Ron, ça n’a rien d’étonnant de la part d’une Weasley/Potter.
Note de fin de chapitre :

Et voila !!!! Alors, une idée de ce qui les attends ???
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.