S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Les Sélections sont de retour !


Les sélections sont de retour !


Chers HPFiens, nous vous l'avions annoncé;, les Sélections seraient de retour au premier décembre. Nous avons donc quelques nouvelles à vous communiquer.

Pour commencer, peut-être l'avez-vous remarqué;, peut-être pas, mais de nouvelles pages concernant les Sélections ont été créées il y peu de temps. Vous pouvez les retrouver dans le menu "Jury des Aspics" en haut du site. Vous retrouverez sur la page Les Sélections d'HPF des explications quant aux Sélections et vous pourrez également voter pour vos textes préférés sur cette même page. La page Les textes médaillés répertorie les textes primés, de quoi vous garantir de longues heures de lecture ! L'équipe vous souhaite une bonne découverte !


Pour continuer sur notre lancée de bonnes nouvelles, sachez que le sondage pour choisir votre fanfiction préférée sur le thème des Sœurs Black est ouvert et disponible sur le forum, ou directement sur la page du site, ici !


Enfin, vous avez voté pour le thème pour les Sélections de Février 2019. Vous pouvez dès à présent proposer vos fanfictions favorites ici ! A très vite ;)


De L'Équipe des Podiums le 07/12/2018 18:16


84ème Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 84e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 14 décembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'Équipe des Nuits le 07/12/2018 12:36


10 ans de Héros de Papier Froissé - résultats


10 ans de l'association Héros de Papier Froissé - résultats

 



Merci à toutes celles et ceux qui ont participé à notre questionnaire pour les 10 ans de l'association !

Vous pouvez d'ailleurs trouver toutes les réponses attendues ICI

Parmi les questionnaires reçus, 14 remplissaient la condition des 17 bonnes réponses minimum et sans plus tarder, ont été tirées au sort les personnes suivantes :

Fleur d'épine ! Blulenya ! Melow !

 


De Conseil d'Administration le 26/11/2018 15:26


Au Bonheur des Commentateurs


Après une neuvième semaine faisant le bonheur de 21 auteurs, "Au bonheur des commentateurs" continue à vous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un auteur que vous n'avez encore jamais lu.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 25/11/2018 13:13


Au Bonheur des Commentateurs


Après une huitième semaine faisant le bonheur de 25 auteurs, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte contenant un animal dans le résumé ou le titre.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 18/11/2018 16:56


Retour des Sélections d'HPF


 

Retour des Sélections d'HPF


Chers HPFiens, nous avons l'honneur, la joie, la fierté de vous annoncer que les Sélections d'HPF vont faire leur grand retour le 1er Décembre 2018. Sans tout vous dévoiler, nous aimerions vous informer que plusieurs changements seront à l'honneur avec ce grand retour. À savoir : Un nouveau système de vote plus équitable, une Charte ainsi que de nouvelles pages entièrement dédiées aux Sélections sur les sites. 

Nous vous informons également que les Suggestions sur le thème des Sœurs Black reprennent et que vous aurez jusqu'au premier décembre pour proposer vos textes préférés ici

De même, vous pouvez d'ores et déjà voter ici pour le thème des Sélections de Janvier 2019 ! ;)

 


De L'Équipe des Podiums le 16/11/2018 11:49


Beauté fatale par jalea

[109 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Salut :)

Me revoilà avec une nouvelle histoire, un nouvel OC, sur un thème qui a sans doute déjà été abordé (les Vélanes). Cette fois, je vous emmène du côté des Poufsouffle, voir si la vie est un peu plus rose xD

Ce sera une fiction drôle, avec un peu d'action et les Maraudeurs qui se tapent l'incruste =D Il y aura aussi de la romance mais ce sera secondaire.

Bonne lecture !
Chapitre 1 : Vélanes et Loups-Garous.





- Il est temps, Deanna. annonce Judith, l'heure est venue de nous battre, faire entendre notre voix ! s'exclame-t-elle en brandissant le poing en l'air.

C'est reparti. J'ai beau adorer ma cousine, elle a quand même une forte tendance à exagérer et à interpréter les choses à sa sauce. Je mâchouille mon morceau de bacon en la regardant avec une totale indifférence. Cette pseudo guerre entre les Vélanes et les Sorciers ne me concerne pas. Je me suis habitué à mon nouveau visage, ma tranquillité.... J'aime passer inaperçue et pouvoir me fondre dans la masse. Je n'ai aucune envie de retrouver ma vie d'avant, merci bien !

- Il est surtout temps que tu t'en ailles, Jude. Qu'est-ce que tu peux m'ennuyer avec tes histoires de licornes...

Ce qui m'embête, c'est les nombreux regards qui se posent sur nous. Ma cousine Judith est d'origine Vélane, tout comme moi. Elle est en conséquence très jolie, même si elle semble avoir hérité des traits de son père. Ses cheveux sont d'un noir de jais, ses traits délicats, et sa silhouette élancée et voluptueuse. L’œil curieux de nos camarades expriment la même interrogation : « Comment est-ce possible que ces deux-là aient le même patrimoine génétique ? ». Car à l'inverse de Judith, je suis plutôt insignifiante. J'ai les cheveux raides, filasse, qui hésitent entre le foncé et le clair. Mes yeux sont naturellement cernés et j'ai le teint un peu rouge, comme si je venais de courir un cent mètres. Je crois que c'est l'un des effets secondaires de la potion que je bois chaque semaine.

- Combien de fois vais-je devoir te le dire ? Les Vélanes ne voyagent pas à dos de licornes ! se vexe-t-elle. Tu le saurais, si tu avais pris la peine d'ouvrir mon cadeau d'anniversaire.

Quoi, son bouquin sur les Mythes&Légendes ? Je lève les yeux au ciel pour lui signifier mon absolu désintérêt.

- Tu n'as pas lu la Gazette du Sorcier, ce matin ?
- Euh, si ! je mens dans l'espoir de la faire partir plus vite, c'est le gros bazar au Ministère... avec les Vélanes.
- Je vois que tu te sens concernée, ironise- t-elle sur un ton dédaigneux. Ils veulent nous forcer à signer un registre, comme les loups-garous ! s'insurge-t-elle.
- Et alors ?
- Et alors ? répète Judith en affichant de grands yeux choqués, nous ne sommes pas des créatures dangereuses ! reprend-t-elle à mi-voix.
- Premièrement, il n'y a pas de "nous"...

Voilà, elle a gagné ! Tout le monde nous regarde maintenant, y compris les Maraudeurs. Ces quatre Gryffondor sont de vrais fouineurs. Ils sont toujours à l'affût des ragots, des petites histoires louches pour renouveler leurs insultes, inventer de nouvelles blagues aussi navrantes que leur quotient intellectuel. En parlant des Gryffondor, il serait peut-être temps pour Judith de retourner à leur table, non ?

- Et deuxièmement, les Vélanes ont un pouvoir très puissant sur la population masculine. je lui rappelle sèchement.

Trop puissant. Ma cousine ne se rend pas compte à quel point elle est chanceuse. Ses origines Vélanes ne sont pas aussi visibles que les miennes. Oh, bien sûr, les garçons se retournent sur son passage ! Ils se prennent parfois un mur, ou un arbre lorsqu'ils l'a regardent trop longtemps. Mais personne n'est réellement en danger, alors qu'avec moi...

- C'était un accident, murmure Judith.

Oui, un accident qui est loin d’être un cas isolé. On ne compte plus le nombre d'hommes qui ont risqué leur vie pour essayer de plaire à une Vélane ! Je n'avais que huit ans, quand un sorcier de mon âge s'est jeté dans un lac glacé juste pour me prouver qu'il pouvait nager aussi vite qu'un strangulot. Si mon père n'avait pas entendu mes appels désespérés... Ce petit garçon serait sans doute mort. À cause de moi.

- J'envie les loups-garous, je songe à voix haute.

Judith plisse ses jolis yeux bleus marine, l'air interrogateur.

- Au moins, eux, ils ne se transforment qu'une fois par mois. Le reste du temps, ils ont la belle vie.

Franchement, je ne vois pas de quoi ils se plaignent. À part ce petit problème de poils et cette envie de dévorer leurs congénères les soirs de pleine lune... J'échange ma place avec eux quand ils veulent ! Ma cousine me lance un regard tellement outré que c'en est presque drôle.

- Je m'en vais, déclare cette dernière d'une voix solennelle.
- Pas trop tôt, je grommelle.

Je la regarde s'en aller, quand elle se tourne brusquement vers moi en faisant virevolter ses cheveux.

- Mais laisse-moi te dire une chose ! s'écrie la gryffondor en me pointant du doigt, à sa manière théâtrale habituelle.

Je pousse un long soupir, elle est obligée d'en faire des tonnes ? Son tempérament rebelle et passionné est plus qu'épuisant !

- Tu n'as aucune idée de ce que peut vivre une Vélane. Et encore moins un loup-garou.

Mon sourire narquois disparaît instantanément. Moi, je n'ai aucune idée de ce que peut vivre une Vélane ? Une colère sourde me noue le ventre. Comment ose-t-elle tenir de tels propos ? Judith connaît ma véritable apparence. Elle sait de quoi je suis capable ! La jolie brune doit réaliser qu'elle est allée trop loin car son visage s'adoucit soudainement. Elle ouvre la bouche comme pour dire quelque chose, mais se ravise et finit par se détourner.

- C'était ta cousine ?

Le son de cette voix me fait grincer des dents et j'avale une gorgée de jus de citrouille avant de me tourner vers elle. Devant moi se tient Rob McDowell, un grand idiot aux yeux noisette ourlés de longs cils. Je peux dire avec certitude que je suis sa "bête noire", son souffre-douleur personnel. Il me fait sans arrêt des farces- qui ne sont drôles que pour lui, je précise; passe constamment ses nerfs sur moi, et m'oblige parfois à faire ses devoirs. Je ne tolère pas son attitude, mais je m'en suis accommodé.

Comme vous l'avez compris, je tiens à ma tranquillité.

- On dirait bien, je réponds simplement.

Je prends une voix indifférente et désinvolte, mais cela ne fait que l'agacer davantage. Dans une tentative d'intimidation, il se penche vers moi et me scrute avec attention.

- Vous ne vous ressemblez pas du tout. T'as sûrement été adopté, ajoute-t-il avec un sourire qui se veut désarmant.
- Si seulement c'était vrai.

Je soutiens son regard sans la moindre difficulté. McDowell me jette un regard noir, son expression est glaciale. Je ne comprends pas la façon dont un certain nombre de filles se pâment devant lui. Et cet abruti ne doit pas comprendre pourquoi une fille dans mon genre- laide, vous pouvez le dire- ne rougit pas en sa présence. La raison est simple : mes critères physiques sont très différents des autres filles. Et même si je craquais pour cette beauté masculine tellement cliché... je préférerai mille fois m'enticher d'un Maraudeur. Ils ont certes un QI limité, mais un peu de cœur ! Sauf en ce qui concerne Rogue... C'est compréhensible, non ? Parce que, soyons honnête : qui aime bien Severus Rogue ?

- Pourquoi tu la laisses pas tranquille, Rob ? j'entends l'un de ses amis lui demander, tandis qu'il s'installe à sa place habituelle.
- Parce que j'ai l'impression qu'elle se fout de ma tronche à chaque fois que j'ouvre la bouche ! répond-t-il avec animosité.

« Pas si idiot que ça, l'attardé ! » je ris intérieurement. Eric Cuthbert secoue la tête de droite à gauche, avant de me jeter un regard en biais. Je ne suis qu'à quelques mètres d'eux, mais ça ne les empêchent pas de parler de moi, comme si je n'étais pas là.

- Qu'est-ce que ça peut te faire ? lâche McDowell dans un grognement.

Eric hausse les épaules.

- J'aime pas m'en prendre aux filles, c'est tout.
- Une fille, une fille... c'est vite dit ! rétorque Rob, tout en s'empiffrant de bacon. Tu l'as bien regardé ?
- Tu exagères... marmonne son ami, visiblement mal à l'aise.

Ce qui est certain en tout cas, c'est que je suis loin d'être jolie. Et ça me convient parfaitement.

- Eh, face de Troll ! hurle McDowell à mon intention, passe-moi le reste de ton bacon, s'il-te-plaît.

Toujours imperturbable, je pousse mon assiette vers lui. Je sens que je vais devoir m'armer de patience, cette année.



Note de fin de chapitre :

Merci de m'avoir lu !

J’espère que ce premier chapitre vous a plu, même si je suis allée un peu loin avec le Ministère et les Vélanes xD N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, à bientôt :)
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.