S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

68ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 68e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 26 août à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 10/08/2017 19:16


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection des Nuits d'HPF du mois d'août sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 31 août pour les textes que vous avez aimés sur ce topic ! N'hésitez pas à participer d'ailleurs à la première édition des Nuits insolites demain soir !

Les propositions sont ouvertes pour le thème Maraudeurs du mois d'août : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici ! Il s'agit de textes centrés sur les Maraudeurs (de leur histoire à leurs méfaits en passant par la célèbre carte), mais pouvant être du point de vue d'un seul des quatre garçons.

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Comédie : Confessions d'une voyante en pleine crise existentielle de Jalea et RB de Ptitcouik !



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 04/08/2017 19:25


1ère Edition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 1ère édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 5 août à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic. A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 31/07/2017 23:26


Fermeture temporaire du forum




Chers membres d'HPF,

Suite au réagencement du forum qui a été discuté entre les équipes et présenté lors de l'Assemblée Générale 2017, le forum fermera ses portes du samedi 29 juillet 8h au dimanche 30 juillet 23h !
L'ensemble des autres sites reste à votre disposition sur cette période.

Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à les poser ici ou par MP aux modérateurs du forum (=pseudos en vert).

Vous pourrez trouver le nouvel agencement ici.
De Le CA et les modérateurs du forum le 26/07/2017 16:05


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Comédie du mois de juillet sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 31 juillet pour les textes que vous avez aimés sur ce topic ! Attention, il ne reste que huit jours.

Les propositions sont ouvertes pour le thème Nuits HPF du mois d'août : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici ! Il s'agit uniquement des textes écrits pendant les Nuits d'écriture organisées sur le forum. D'ailleurs une nuit est prévue ce soir !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Albus Dumbledore : Petite soeur de Seonne et Sur les épaules des géants de TheNightCircus !



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 22/07/2017 19:06


67ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 67e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 22 juillet à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 04/07/2017 19:13


Les Nuits étoilées par Samantha Black

[8 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Tout l'univers de Harry Potter appartient à JK Rowling, je ne touche donc pas une seule mornille pour mes écrits.
Note de chapitre:

Nuit du 28 janvier 2017.
Thème : Atténuer

Assis dans un bar moldu, Marcus buvait son cinquième whisky. Il était arrivé là un peu par accident. Il errait, ne savait pas trop où aller pour oublier sa peine ou au moins l'atténuer. Il finit son verre d'une traite. Il lui avait parlé deux jours plus tôt, tout semblait aller bien. Elle paraissait heureuse et souriait beaucoup. Elle n'avait jamais été une gamine triste et n'était pas devenue une adulte mélancolique mais Marcus se rappelait que ce jour-là précisément son sourire était spécial. Il ferma les yeux dessinant derrière ses paupières closes les traits de son visage. Ses yeux aussi verts que les siens et son nez droit qu'elle tenait de lui. Les taches de rousseur parsemaient ses joues, et ses cheveux bruns et indisciplinés encadraient son visage.

— Un autre ! lança Marcus en reposant son verre sur le bar.
— Vous êtes sûr, Monsieur ? questionna le barman.
— Un autre, insista-t-il.

L'homme attrapa la bouteille de whisky et lui remplit son verre. Marcus le prit et l'amena à hauteur de son visage. Il esquissa un sourire triste tout en observant le liquide ambré.

— Elle a toujours détesté le whisky, déclara-t-il soudainement.
— Ah bon ? demanda le barman.
— Elle n'aime pas l'odeur et le goût non plus. Par contre, le rhum ça elle aime ! Elle adore même ! Avec un peu de jus d'orange...
— Un punch, vous voulez dire ?
— Ouais ! Un punch, c'est ça ! Un punch ! C'est quoi ce nom de toute manière ? Ça vous ressemble bien à vous les Moldus de donner des noms improbables aux boissons. Comment il s'appelle déjà l'autre-là... ? Ah oui ! Sex on the beach ! Sex on the beach ? Vous avez déjà essayé de faire l'amour sur la plage vous ?

Il posa son regard sur le barman. Ce dernier secoua la tête négativement tout en essuyant ses verres.

— Eh bien moi je peux vous dire que ça craint ! Ça craint vraiment beaucoup ! Le sable c'est pas un truc qui rigole ! Ça s'infiltre partout ce truc-là... même dans des endroits que vous n'auriez jamais cru possible.

Marcus porta sa boisson à ses lèvres et en but une gorgée.

— Vous savez faire les mojitos ?
— Euh... Oui bien sûr. Vous en voulez un ?

Marcus secoua la tête négativement tandis qu'un sourire étirait ses lèvres.

— Elle aime ça aussi le mojito. Moins que le punch mais quand même.
— Elle va venir vous rejoindre ?
— Non, elle peut pas.
— Ah elle vous a quitté ? questionna le barman d'un air compatissant.
— Comment tu sais ça ?
— Vous n'êtes pas le premier fraîchement divorcé à venir ici, rétorqua l'homme.
— Hein ? De quoi tu me parles ? Je suis pas divorcé ! s'écria Marcus. Je suis pas divorcé, ok ?
— Ok... Ok... Pardonnez-moi, je ne souhaitais pas...

Le barman s'arrêta dans sa phrase en voyant que Marcus était en train de sangloter. Ce n'était pas la première fois qu'il voyait un homme pleurer sur son bar mais cela restait tout de même rare. Son frère avait toujours été bien plus doué que lui lorsqu'il s'agissait de résoudre ce genre de situation.

— Allez Monsieur ! Je suis sûr que ça va s'arranger avec votre femme.

Marcus n'était pas beau à voir. Les larmes coulaient le long de ses joues et se perdaient dans son cou. Les yeux rouge, les cernes sous ces derniers donnait l'impression qu'il avait pris dix ans en une journée.

— Ma femme ? Pourquoi tu me parles de ma femme ? C'est ma fille dont je te parle moi ! Ma petite fille chérie ! bredouilla-t-il tandis que les sanglots le reprenaient.

Sa fille ? Ok ! Le barman se retint de pousser un soupir. Il ne savait pas ce que sa fille avait bien pu faire à son vieux père mais cela semblait assez grave.

— Elle... Elle... Comment on va faire ? C'est pas normal ! marmonna Marcus entre deux sanglots. C'est pas normal. C'est... C'est pas aux enfants de partir les premiers. Non !

Marcus secoua la tête et le barman écarquilla les yeux. Avait-il bien compris ce que le vieil homme avait dit ?

— Elle s'appelle comment votre fille ? questionna-t-il essayant de ne pas montrer son hésitation.
— Eu... Eurydice, rétorqua-t-il. J'ai une photo, dit-il en attrapant son portefeuille.

Il en sortit une photographie de sa fille lors de son mariage et la posa sur le bar. Le barman se pencha pour regarder et cligna plusieurs fois des yeux. Devenait-il fou ? Il aurait juré que les gens sur la photo bougeaient. Avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit, Marcus récupéra le cliché et le regarda en souriant.

— Elle l'aime vraiment son Weasley vous savez ! Elle l'aime, ça se voit... Je pourrais avoir un autre verre ? demanda-t-il après avoir fini le sien d'une traite.
— D'accord, rétorqua le barman en lui en versant un.

Marcus le porta à ses lèvres. L'alcool ne l'aidait pas à oublier autant qu'il l'aurait souhaité, mais il avait l'impression qu'au moins la douleur dans son cœur était un peu moins violente.

Note de fin de chapitre :

Alors qu'avez-vous pensé de ce chapitre ?
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.