S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Au bonheur des commentateurs


Du 23 septembre au 22 décembre, nous vous proposons de donner du bonheur autour de vous en participant à notre concours reviews "Au bonheur des commentateurs".
Le but ?
Poster un minimum de cinq reviews par semaine dont l’une devra être sur un texte correspondant au thème de la semaine. En exclusivité pour vous, le thème de la première semaine sera "commentez un texte avec moins de 5 commentaires/reviews" !
Quand ?
Pendant l'automne, du 23 septembre au 22 décembre. Vous pouvez prendre le train en marche sans problème !
Comment ça marche ?
Si vous êtes déjà inscrits sur le forum, rendez-vous ici. Sinon, nul besoin de s'inscrire ! Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante projetreview[at]gmail.com en indiquant votre souhait de participer, nous vous indiquerons la marche à suivre !

De le 21/09/2018 22:05


81e Edition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 81e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 22 septembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'Équipe des Nuits le 12/09/2018 09:50


Concours Officiel - Mappa Mundi


L'horloge de la gare de King's Cross sonne l'heure fatidique à laquelle les jeunes sorciers et sorcières du Royaume-Uni montent à bord du Poudlard Express. De l'autre côté de la voie 9 3/4, les jeunes Moldus, tout comme vous, attendent impatiemment la sortie du film Les Animaux Fantastiques 2...

Voyager avec Newt Scamander - Norbert Dragonneau pour ses amis francophones - visiter de nouveaux pays, découvrir des animaux extraordinaires, affronter de terribles menaces et s'en sortir de justesse à chaque fois... Ça fait rêver non ? Ça vous tenterait bien, n'est-ce pas ?

Alors, n'attendez plus une seconde de plus ! Et embarquez à bord du train, prenez un Portoloin ou grimpez sur votre balai pour découvrir de nouvelles contrées. Partez à l'aventure rencontrer les créatures magiques du monde entier ! Avec l'écriture, rien n'est impossible !

Venez découvrir Mappa Mundi, le dernier concours officiel de l'équipe des Bleues ! Inutile d'être inscrit sur le forum pour participer !

A très vite !
De Les Schtroumpfettes de compèt' le 01/09/2018 11:55


7ème édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 7e édition des Nuits Insolites se déroulera le Samedi 1er septembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic. À très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 20/08/2018 18:04


80e Edition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 80e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 août à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/08/2018 19:43


Délais de validation


Bonjour à toutes et tous !

Une bonne partie de notre équipe étant en vacances, nous tenions à vous informer que les délais de validation des chapitres qui nous sont soumis sont susceptibles d'être plus longs.
Merci de votre compréhension !
Bel été ! Profitez-bien !
De L'équipe de modération HPF le 09/08/2018 14:04


Chambre 213 par Catie

[27 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Hello tout le monde ! Cette fiction est ma participation au concours "De Vous à Nous" de Sonne.

En voici les règles :

- Le thème est celui de la transmission (dans les deux sens, des jeunes vers les vieux, des vieux vers les jeunes, voire les deux en même temps)

- Vous de devrez écrire sur un couple de personnages ayant au moins 20/25 ans de différence.

- Vous ne pouvez pas prendre un couple parent/enfant.

Note de chapitre:

J'ai pour ma part choisi un duo composé d'Andromeda Tonks et Drago Malefoy. Cette fiction sera découpée en huit mini-chapitres d'environ 1000 mots, qui seront posté deux fois par semaine, le lundi et le jeudi. Je m'excuse d'avance pour le thème pas très joyeux. :mg:

Avant de vous laisser, j'aimerais remercier Seonne pour avoir eu l'idée de ce concours, qui m'a énormément inspirée. J'ai pris beaucoup de plaisir à réécrire sur Andromeda et à explorer sa relation avec Drago, chose que je n'avais jamais faite jusqu'à présent. Donc merci à toi Seonne pour cette idée géniale. :hug:

Et bien sûr, un immense merci à ma petite Sun, qui a pris le temps de bêtater ce texte alors qu'elle est submergée par le travail. Mille mercis et mille bisous Sunshine, pour être toujours patiente avec moi et me supporter à travers mes crises de panique et mes recherches frénétiques d'images et de résumés. :mg: :hug:

Les couloirs aseptisés de Sainte-Mangouste sont presque vides de visiteurs en cette froide soirée de décembre. Il n’a croisé qu’une vieille dame, qui sortait de l’ascenseur alors qu’il y entrait. La cage brinquebalante l’a ensuite amené au deuxième étage. Les portes se sont ouvertes avec un grincement inquiétant et il s’est avancé dans le couloir désert avec hésitation, jusqu’à la chambre 213.

A présent il reste planté devant le battant et il se sent stupide. Le silence feutré qui l’entoure lui donne des frissons. Il a peur de ce qui l’attend à l’intérieur. Son ventre se crispe et ses mains se serrent autour du bouquet. Il lui a amené des pivoines, ses fleurs préférées.

Soudain, la porte de la chambre s’ouvre toute grande. Il a un mouvement de recul, pris au dépourvu. La Médicomage qui lui fait face lui offre un grand sourire. Ce genre de sourire un peu gêné, un peu compatissant, empreint d’une vague compréhension. Le genre de sourire qu’on adresse aux proches des mourants.

— Je ne m’attendais pas à vous voir ce soir Mr Malefoy ! Vous tombez bien, elle vient de se réveiller.

Elle s’écarte pour le laisser passer, ce que Drago fait un peu à contrecœur. Il vient toujours la voir à reculons. Il ne supporte pas de la voir aussi diminuée. Aussi peu elle-même.

Comme d’habitude, il ressent presque un coup physique dans l’estomac lorsqu’il entre et qu’il l’aperçoit étendue sur son lit d’hôpital. Sa peau pâle est presque de la même couleur que ses draps blancs. Ses traits sont creusés, marqués par les rides, la fatigue, la maladie. Ses yeux sont recouverts d’un voile de douleur qui ne les quitte plus depuis plusieurs mois. Elle a remonté son pyjama grisâtre jusqu’à son menton, dissimulant son cou. Malgré cela, Drago voit tout de même les traces des abcès les plus développés sur sa mâchoire.

Comme d’habitude, il choisit de les ignorer soigneusement.

— Je t’ai apporté des fleurs.

— Je vois ça.

Sa voix éraillée le fait frémir mais il n’en laisse rien paraître. Il s’avance de lui-même jusqu’à la table de chevet pour remplacer son précédent bouquet. Il ôte les pivoines fanées du vase bleu pour y placer les nouvelles.

— Merci beaucoup, souffle Andromeda. Elles sont de la même couleur que les cheveux de Teddy dans ses bons jours.

— C’est pour ça que je les ai prises.

Il va jeter les anciennes fleurs dans la poubelle près de la porte puis retourne près d’elle et s’assoit sur la chaise en bois inconfortable à côté du lit. Ses yeux ne cessent de sauter d’un point à un autre, incapables de se fixer sur quoi que ce soit. De ses mains abîmées jusqu’à ses fins cheveux gris coupés courts, en passant par le ciel noir derrière la fenêtre et la forme cagneuse de ses genoux qui se dessine sous les draps.

— Comment vas-tu ? demande-t-elle.

Il déteste entendre sa voix. Rauque, gutturale, cassée. Malade. Parce que plus il l’entend et plus l’inéluctabilité de la situation le frappe. Il a l’impression qu’elle lui échappe, comme s’il essayait de retenir de l’eau entre ses doigts grands ouverts. Ses yeux se fixent sur un point précis avant qu’il ne réponde. Le tissu blanc de l’oreiller, près de sa tempe droite.

— Ça va. Tout se passe bien au travail. Astoria est partie en France pour une conférence. Scorpius sera diplômé dans peu de temps. Il a hâte de commencer à travailler. Et Teddy est venu dîner à la maison l’autre jour. Ils pensent à déménager avec Victoire. Acheter une vraie maison. Ils en ont assez de leur appartement minuscule.

Il se tait, la bouche sèche. Il n’aime pas parler pour ne rien dire. Déblatérer sans but, ce n’est pas lui.

— Il est passé me voir aujourd’hui, il m’en a parlé, murmure Andromeda.

Elle est soudain prise d’une violente quinte de toux. Inquiet, Drago se lève à demi, prêt à se ruer pour aller chercher de l’aide. Mais elle le rassure d’un faible geste de main, les yeux larmoyants et le visage rouge. Son col a glissé, révélant les plus gros abcès et leur couleur noire inquiétante. Il ne peut s’empêcher de les fixer. Andromeda s’empresse de les dissimuler à sa vue dès qu’elle avise son regard horrifié.

— Ils m’ont déjà administré mes potions ce midi. Il faut attendre le repas du soir si je ne veux pas être en surdosage.

Sa voix n’est réduite qu’à un chuchotis enroué. Drago la regarde d’un air grave. A chaque fois qu’il la voit, il a cette peur incontrôlable au creux du ventre. Quand il est chez lui, loin de l’hôpital, de sa respiration sifflante et des horribles symptômes de sa maladie, il peut toujours prétendre que ce n’est qu’un mauvais rêve qui n’a jamais existé. Mais quand il est là, près d’elle, ça lui semble si réel qu’il en a presque envie de vomir.

Cette situation est tellement injuste. Comme si elle n’avait pas eu assez de malheurs dans sa vie, il faut qu’en plus elle ait une fin des plus douloureuses.

— Tu veux bien m’apporter un verre d’eau ?

Drago s’exécute aussitôt. Il remplit le verre en plastique d’un coup de baguette et l’aide à le porter ensuite à ses lèvres. Il tressaille au contact de ses mains sèches mais elle ne semble pas s’en apercevoir. Lorsqu’elle s’appuie de nouveau sur ses oreillers, sa respiration paraît moins laborieuse.

— Je ne pensais pas que tu viendrais aujourd’hui, souffle-t-elle. Tu n’avais pas une réunion importante ?

— Je l’ai décalée.

— Tu n’aurais pas dû. Ton travail doit passer avant.

— Ne dis pas de bêtises. J’y tenais. On est le 17 décembre aujourd’hui.

Un sourire étire les lèvres craquelées d’Andromeda.

— Tu te souviens encore de la date.

Bien sûr qu’il se souvient de la date. Malgré les trente années écoulées, ce jour est encore frais dans son esprit.

C’est le jour qui a sans aucun doute marqué un tournant dans sa vie.

Note de fin de chapitre :

Merci pour votre lecture ! <3 Les autres fictions du concours sont disponibles dans la série, n'hésitez pas à aller les lire ! :) Et si le coeur vous en dit, je ne serai pas contre une petite review, ça met toujours du baume au coeur. <3

La suite arrive jeudi, je vous souhaite à tous une bonne semaine et à bientôt !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.