S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Au Bonheur des Commentateurs


Après une troisième semaine pleine de réussite, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte sans image dans son résumé.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 13/10/2018 23:14


Concours Officiel - Mappa Mundi


Les participations pour le concours Mappa Mundi vous sont enfin dévoilées !


Il est maintenant temps de lire, reviewer et voter pour vos créatures préférées grâce à ce formulaire et vous pourrez retrouver les 17 participations dans la série créée pour le concours !

Vous avez jusqu'au dimanche 14 octobre 23h59 pour élire nos grands vainqueurs.
De Les Schtroumpfettes de compèt' le 08/10/2018 22:41


82e Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 82e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 13 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'Équipe des Nuits le 08/10/2018 00:03


Au bonheur des commentateurs


Après avoir fait la joie de 30 autrices et auteurs sur le Héron et HPFanfiction, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte publié depuis au moins 2 ans.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 07/10/2018 01:09


Refonte des sites - recrutement


Bonjour !

Après une petite pause, l'association souhaite continuer d'avancer sur la refonte des sites. Pour cela nous cherchons des petites mains qui auraient envie d'aider sur les points suivants :

- finir le cahier des charges pour les besoins des nouveaux sites

- définir le financement et dans cette éventualité, organiser la campagne de financement

Si cela vous intéresse de participer à l'aventure, que vous ayez ou non déjà fait cela, n'hésitez pas à nous contacter sur admin_hpf[at]herosdepapierfroisse.fr ou par commentaire de ce post ! Merci d'avance


De Le Conseil d'Administration le 01/10/2018 12:23


Au bonheur des commentateurs


Après avoir fait la joie de 42 autrices et auteurs sur le Héron et HPFanfiction, "Au bonheur des commentateurs" continue cette semaine à nous faire découvrir de nouveaux textes. Cette fois-ci, il vous faudra reviewer un texte présent dans les nouveautés.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous rendre ici ou à nous contacter sur notre mail projetreview[at]gmail.com !
De le 30/09/2018 12:03


Une journée chez Lyssle & Son par alrescha

[10 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Au chemin de Traverse


Image



Le Chemin de Traverse est un des lieux mythiques de la saga, le premier endroit magique que Harry découvre, celui où tous les sorciers se sont rendus un jour. C’est un lieu de rencontres, de promenades, de souvenirs mais aussi un lieu de travail.

Image
image Pottermore


Le concours que je vous propose a pour but de mettre en avant les différentes boutiques de la célèbre rue commerçante. De la boutique d’Ollivander au vendeur de glaces, du magasin de Prêt à porter pour mages et sorciers à la ménagerie magique, les histoires des commerçants au cours des années (voire des siècles) sont nombreuses.

:arrow: Projet : Venez raconter la création même du chemin de Traverse, l’apparition d’une boutique ou la fermeture d’une autre ; imaginez la journée de Florian Fortarôme ou du vendeur de chez Fleury and Botts; dénoncez les pratiques peu honnêtes sur l’allée des Embrumes…

:arrow: Contraintes :
- écrire un OS de 1000 mots minimum dont la totalité de l’action se passe sur le Chemin de Traverse (et/ou l’allée des embrumes)
- inclure une rencontre entre deux commerçants ; dans la situation que vous voulez : sympathie, concurrence, réunion de le guilde des commerçants, entraide …
- inclure une référence à Pré-au-Lard, l’autre célèbre rue commerçante du monde magique où, par exemple, les nombreux élèves de Poudlard vont dépenser leurs mornilles le weekend !
- publier votre texte avant le 16 février (ça laisse un mois et demi, ça ira ? Dites-moi...) ;

:arrow: Autres remarques :
- Le point de vue est libre : cela peut être celui d’un commerçant comme celui d’un client ou même celui d’une gargouille de Gringotts !
- Les OC sont évidemment autorisés et sont même les bienvenus pour en apprendre davantage sur les responsables des différentes boutiques.
- Toutes les époques sont autorisées. et c'est même recommandé :D Comment se débrouille Olivander jeune... A quoi ressemble le Chaudron Baveur avec Hannah comme gérante ? ...
- Le rating sera tout public.
- Pour info, voici la liste des boutiques sur WikiPotter

:arrow: Pour les récompenses, je ne m’engage pas dans quelque chose d’énorme mais il y aura quand même un petit quelque chose :
1ère place : 5 reviews et 1 vignette
2ème place : 3 reviews et 1 vignette
3ème place : 1 review et 1 vignette

:arrow: FAQ
- Vous pouvez créer votre propre boutique si elle propose un objet ou un service en lien avec le monde sorcier
Dans le salon, l'horloge sonna les sept heures du matin. Les sept coups résonnèrent longuement dans toutes les pièces de la maison. Henry Lyssle se leva et ouvrit les volets. Le soleil de juillet le fit sourire. L'été, c'était la période prospère de l'année pour son commerce d'animaux magiques. Les élèves de Poudlard se rueraient chez lui pour trouver le compagnon idéal.
Il prépara le petit déjeuner pour lui et son assistant, son fils Edward.

-Ned ! C'est prêt ! lança t-il d'un ton joyeux.

Le jeune homme vint le rejoindre à table avec une tête de chat mal luné. De tous les Lyssle, Edward était le seul à avoir été réparti à Serpentard et parfois son père se disait que le Choixpeau avait toujours d'excellentes raisons.

Henry engloutit son toast et se changea.

-Tu viens me rejoindre dès que tu es prêt ?
-Mmm.

Henry descendit au rez-de-chaussée, le sourire aux lèvres. Les chats miaulaient leur faim et les crapauds croassaient gaiement dans leur mare. Tout allait pour le mieux en ce 1er juillet.

Il nourrit tout ce petit monde, attendit que son fils le rejoigne et ensemble ils procédèrent à un examen général des animaux. Il ne s'agissait pas de vendre un animal malade ou mal en point.

Vers dix heures, ils ouvrirent les stores, laissant entrer la lumière dans la boutique aux boiseries vertes et jaunes.

-Je vais vérifier la devanture, dit Henry.

Et il sortit sur le Chemin de Traverse. Il reprenait vie, comme lui en cette période de l'année. Les boutiques s'animaient. Il examina la devanture. L'animalerie se transmettait de père en fils. Quelqu'un s'était amusé à écrire par-dessus le mot fils pour le changer en "monstre". Une référence au physique d'Edward, une de plus, parce qu'il avait les yeux vairons et les traits irréguliers.

Il soupira. Ca n'était pas la première fois et ça ne serait pas la dernière. Il effaça le mot d'un coup de baguette magique.

-Scripto Protego ! lança une voix grave derrière lui. Je vois que des vandales ont encore repeint ta devanture, Henry.

Tobias, de la boutique de Quidditch, se tenait derrière lui. Toujours vêtu d'un pull jaune, élément de la tenue de Quidditch de l'équipe de Poufsouffle, il arborait un sourire chaleureux.

-Hélas, oui, Tobias. Ton sort devrait les dissuader durant l'été, je l'espère.
-Une période cruciale pour nous tous. Ton fils n'est toujours pas intéressé par le Quidditch ? Je lui mettrais un balai et tout ce qu'il faut de côté, si c'est le cas.
-Je ne crois pas que ça l'intéresse. Tu sais, il est très discret. Je devrais le rejoindre, d'ailleurs. Les premiers clients ne vont pas tarder.
-Oui… Tu me diras, hein ? Je vous ferais un prix d'ami !
-Sans faute.

Henry rentra dans sa boutique. Edward se tenait un peu raide derrière la caisse.

-Tobias te passe le bonjour.
-… Papa, avant qu'on ouvre, tu pourrais signer mon autorisation de sortie pour Pré-au-Lard ?
-Il n'y a pas d'animalerie, là-bas, hein ?
-Pas à ma connaissance…
-Bon, alors je t'autorise.

Il signa le parchemin et lui donna une petite tape sur l'épaule. Il jeta un regard à l'extérieur. Les badauds arrivaient. Il sourit quand une sorcière en boubou bleu arriva.

-Ma cliente préférée ! lança t-il.
-Mon fournisseur préféré, répondit-elle.

Elle portait des lunettes rondes à la monture épaisse et ses cheveux crépus se dressaient fièrement sur sa tête. C'était Celest Naount, la directrice d'un orphelinat au sud de Londres.

-Tu es toujours aussi ponctuelle et fidèle.
-Quand on gère cinquante orphelins, on se le doit, Henry.
-Comment as-tu fait ton découpage cette année ?
-Alors, fit-elle en sortant un long parchemin de sa poche, j'ai besoin de dix crapauds, vingt chats et autant de hiboux.
-Comment va ton hibou ?
-Pour son âge, plutôt bien. Dix ans et toujours vaillant. Tu me mets les animaux de côté et tu me les envois dès que possible ?
-Comme d'habitude, Celest.
-Merci. Je te règle d'avance, je te fais confiance.
-Ca me touche beaucoup.
-Ca fait quand même plus de dix ans qu'on travaille ensemble. Je vous laisse. En espérant que votre boutique croulera sous les clients.
-Merci, Celest.

Et la sorcière sortit.

Les premiers clients affluèrent moins de trente minutes plus tard.

Pour une première journée, ce fut calme et plusieurs fois, Henry surprit son fils à regarder sur le Chemin de Traverse.

-Tu veux sortir quelques minutes ? lui demanda t-il.
-Si ça ne te gêne pas…
-Je devrais survivre dix minutes en cas de raz de marée. Va prendre l'air, mon grand.

Henry soupira. Il avait été jeune aussi et avait aidé son père longtemps à la boutique. Il avait voulu, lui aussi sortir, se mêler à la foule mais retenu par son travail, il n'avait pas cédé. Les Lyssle avaient toujours été travailleurs. Il espérait que Ned ne rompe pas cette chaîne. C'était sa plus grande inquiétude depuis qu'Edward lui avait écrit qu'il avait été réparti à Serpentard.

Si seulement Lydia était là, sa femme et la mère d'Edward. Elle aurait remis le jeune homme sur le droit chemin et aujourd'hui il serait à Poufsouffle, Henry en était certain. Mais elle était partie, de retour parmi les arbres et les esprits de la forêt. Elle était plus heureuse là-bas. Il fallait qu'il fasse confiance à son fils. Il n'avait pas un mauvais caractère, ni un mauvais fond comme certains élèves qu'il avait pu croiser dans sa boutique.

En parlant de mauvais fond, les Malefoy père et fils entrèrent dans l'animalerie. Henry avait le droit à leur visite tous les ans depuis qu'il leur avait vendu un hibou grand duc et demandaient un nouvel animal.

-Lyssle.
-Malefoy.
-En quoi puis-je vous aider ?
-Ce hibou est malade. Vous serez prié de nous fournir un animal en bonne santé.

Henry dut retenir une réponse cinglante.

-Je vous le reprends. On a d'autres hiboux grands ducs… Tous en excellente santé. Vous voyez, yeux brillants et plumage propre.
-Tâche d'en prendre soin cette fois, Drago.
-Oui, père.

Les Malefoy réglèrent leur achat comme s'il s'agissait d'un quelconque objet et partirent. Lorsqu'ils furent hors de vue, Henry tapa sur le comptoir. Bon sang, ce qu'il détestait les Malefoy !

Ned revint. En le voyant arriver, Henry se dit que son fils ne serait jamais comme Drago Malefoy. Lui avait été élevé dans le respect autant des animaux que des personnes.

Il y eut encore une poignée de clients puis à 7 heures du soir, ils nourrirent les animaux et fermèrent les stores.

Ils firent les comptes. Celest et ses orphelins sauvaient une fois de plus la première journée de la saison en payant d'avance. Ils n'étaient pas la Ménagerie Magique mais ils s'en étaient toujours sortis, même de justesse. Les gens avaient confiance en Lyssle & Son.

Henry s'endormit, plein d'espoir pour les semaines à venir.
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.