S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

85ème Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 85e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 18 janvier à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'Équipe des Nuits le 14/01/2019 13:22


Réouverture des Soumissions aux Éditions HPF


 

Les Éditions HPF font peau neuve !
Après plusieurs mois de travail acharné, des heures de réunions Discord et un bon millier de litres de thé, nous sommes ravies et très fières de vous présenter :

Le nouveau site des Éditions HPF !


Celui-ci s'inscrit dans un changement de ligne éditoriale qui s'oriente désormais vers les littératures de l'imaginaire, comprenant science-fiction, fantasy et fantastique sans distinction de sous-genre, comme vous pouvez le lire sur notre page de présentation.
Et puisqu'une nouveauté ne vient pas seule, nous vous annonçons aussi la réouverture de nos soumissions de manuscrits ! Rendez-vous sur notre page de soumission pour toutes les infos.
N'hésitez pas à répandre le message autour de vous, auprès de vos amis autrices et auteurs à la recherche d'éditeur, ou en partageant nos annonces sur les réseaux sociaux. Au plaisir de vous lire !


De L'Équipe des Éditions le 06/01/2019 19:35


Sélections du mois


Sélections Charlie Weasley


Chers HPFiens, bonne année à vous ! Pour bien commencer 2019, nous vous proposons des chevauchées de dragons, un dépaysement total, ou un retour en famille, l'amour à votre bras. 

Venez découvrir la Sélection Charlie Weasley jusqu'au 31 janvier 2019 et n'hésitez pas à voter en vous connectant sur la page du Jury des Aspics, ici : Les Sélections d'HPF !!

N'hésitez pas, également, à venir proposer vos textes favoris sur le pairing Sirius/OC ici ou en commentaire de cette news ! A très vite ;)


De L'équipe des Podiums le 03/01/2019 21:05


9ème édition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 9e édition des Nuits Insolites se déroulera le Samedi 5 Janvier à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L' équipe des Nuits le 29/12/2018 13:29


Les Sélections sont de retour !


Les sélections sont de retour !


Chers HPFiens, nous vous l'avions annoncé;, les Sélections seraient de retour au premier décembre. Nous avons donc quelques nouvelles à vous communiquer.

Pour commencer, peut-être l'avez-vous remarqué;, peut-être pas, mais de nouvelles pages concernant les Sélections ont été créées il y peu de temps. Vous pouvez les retrouver dans le menu "Jury des Aspics" en haut du site. Vous retrouverez sur la page Les Sélections d'HPF des explications quant aux Sélections et vous pourrez également voter pour vos textes préférés sur cette même page. La page Les textes médaillés répertorie les textes primés, de quoi vous garantir de longues heures de lecture ! L'équipe vous souhaite une bonne découverte !


Pour continuer sur notre lancée de bonnes nouvelles, sachez que le sondage pour choisir votre fanfiction préférée sur le thème des Sœurs Black est ouvert et disponible sur le forum, ou directement sur la page du site, ici !


Enfin, vous avez voté pour le thème pour les Sélections de Février 2019. Vous pouvez dès à présent proposer vos fanfictions favorites ici ! A très vite ;)


De L'Équipe des Podiums le 07/12/2018 18:16


84ème Édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 84e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 14 décembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L'Équipe des Nuits le 07/12/2018 12:36


Aurores boréales par Roxane-James

[2 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note d'auteur :

Joyeux anniversaire Lyssa :)

C'est toujours un plaisir de te lire et de papoter avec toi ;) que des bonnes choses pour toi ! (avec un jour de retard mais quand même !)

Rox'

PS : tu as reconnu l'image ;) ?

Note de chapitre:

Je voulais juste écrire un petit truc qui fasse sourire, sans forcément de profondeur ou quoi...

 

« Le Portoloin en direction de Rovaniemi, capitale de la Laponie, va partir dans vingt minutes. Tous les voyageurs sont priés de se rendre au poste de départ avec leur ticket d'embarquement. »

Rose resta dans le sillage de sa mère qui se frayait adroitement un chemin dans la foule et essaya de se détendre, gardant ses yeux vissés sur ses chaussures. Malheureusement, cela eut pour effet de la faire trébucher de nombreuses fois et de la mettre dans l'embarras. Le court trajet séparant les deux femmes du poste d'embarquement lui parut durer une éternité et ce fût avec un réel soulagement qu'elle salua le Sorcier Composteur qui veillait au bon déroulement des voyages en Portoloin. Mrs Zeller lui tendit avec empressement le ticket de Rose, armée d'un sourire éclatant, et se tourna vers sa fille quand il lui fit signe que tout était en place.

« Prend bien soin de toi...

- Oui, maman, la coupa Rose en marmonnant.

-  Je ne comprends toujours pas pourquoi tu as choisi cette destination, soupira sa mère en levant les yeux au ciel. Quand je pense que tu aurais pu partir en Espagne ! Il y fait si beau, à cette période de l'année...

- Maman, tu sais très bien que je rêve d'aller en Laponie depuis que je suis toute petite !

- Je pensais que c'était une obsession passagère, rit Mrs Zeller sous le regard agacé de sa fille. Enfin... tu es têtue comme ton père, on ne peut pas te changer, je suppose. »

Rose esquissa un sourire amusé et serra sa mère dans ses bras, mettant dans ce geste plus d'affection qu'elle ne lui avait témoigné depuis quelques années. Quand elle releva la tête pour lui dire adieu, elle s'aperçut qu'une larme dévalait la joue de la vieille sorcière et sentit son cœur se serrer dans sa poitrine.

« Je... reviens vite, ma chérie.

- Promis maman.

- Dépêche-toi, tu vas rater ton Portoloin. »

Les deux femmes se séparèrent dans un dernier sourire puis Rose rejoignit les autres passagers près de la vieille boîte de conserve qui leur servirait de moyen de transport jusqu'en Laponie. Elle s'accrocha à la boîte, essayant d'éviter les doigts boudinés de son voisin de gauche qui semblait vouloir lui arracher la main - il n'avait pas l'air d'apprécier les Portoloins - et chercha son accompagnatrice du regard. Quand Rose croisa les iris mordorés de la vieille femme, elle comprit que quelque chose clochait. Sa mère lui adressait des grands signes de la main, paniquée. Enfin, elle le vit. Le petit sac à dos qu'elle avait agrandi magiquement de l'intérieur était resté dans les mains de sa mère. Rose ouvrit de grands yeux, alarmée. Merlin, ce n'était pas possible ! Elle ne pouvait tout de même pas partir en Laponie durant un mois sans un minimum d'affaires de rechange ! Et comment allait-elle faire pour marcher dans le froid invraisemblable qui régnait là-bas si elle n'avait pas sa doudoune ?! Mais c'était trop tard, Rose était happée par le tourbillon infernal du Portoloin qui l'emmenait tout droit en Laponie, à des milliers de kilomètres de Londres.

*.*.*

« Vous allez bien, Miss ?

- Très bien, merci, je suis seulement un peu secouée...

- Ah ça, j'avais remarqué ! A peine débarquée, vous vous êtes effondrée sur le sol. Nous avons été obligés de vous transférer au service des Urgences de l'Hôpital Eir.  Votre portoloin était déréglé. J'espère que personne ne vous attendait ? »

Rose se releva subitement, manquant de tomber du lit de camps sur lequel on l'avait installée et regarda avec effarement le sorcier qui prenait sa tension à l'aide de sa baguette magique. Il parlait anglais ! Sa vie n'était peut-être pas foutue, en fin de compte.

« Vous êtes anglais ? Votre visage me dit quelque chose.

- Nous nous sommes sûrement croisés à Poudlard, répondit le jeune homme d'un air enchanté. Je m'appelle Dennis, et vous ?

- Rose Ze...

- CRIVEY ! UN PATIENT POUR TOI DANS LE SERVICE MORUE ! hurla une voix stridente dans le couloir.

- J'arrive tout de suite ! répondit Dennis sur le même ton.

- Morue ? s'enquit Rose en ouvrant de grands yeux.

- Non, moi c'est Dennis Crivey, pas morue », plaisanta le jeune homme.

Rose éclata de rire. Ce garçon était non seulement anglais mais possédait également un sourire magnifique.

« Vous devriez rester ici jusqu'à demain matin, vous avez subi un sacré choc, indiqua-t-il en se levant. Je vous retrouve dans une petite heure.

- Merci Crivey.

- Oh pas de Crivey avec moi, Dennis suffira ! »

Rose répondit à son sourire bienveillant et s'effondra sur son oreiller sitôt la porte refermée. Elle n'avait vraiment pas de chance, non seulement elle avait oublié ses affaires en Angleterre mais en plus elle se retrouvait cloîtrée à l'hôpital après un problème de Portoloin stupide. Ces agents du Ministère n'étaient vraiment pas doués !

*.*.*

Quelques heures plus tard, la jeune fille découvrit Dennis Crivey à son chevet ainsi que son sac à dos qu'elle avait laissé dans les bras de sa mère à son départ. Visiblement la sorcière avait trouvé le moyen de le lui faire parvenir en un clin d'œil au bon endroit.

« Comment vous sentez-vous ?

- Je vais mieux, merci. Il faut que je sorte de l'hôpital, maintenant. Je n'ai plus que trois jours à passer ici, ce serait dommage de ne pas profiter de la Laponie... Et il faut que je trouve un endroit où loger ce soir, j'aimerais faire une longue randonnée demain matin.

- Vous pouvez venir chez moi ? J'ai un petit logement étudiant parce que je fais mon service de bénévole Médicommage ici et je vous prête mon canapé gratuitement.

- Vraiment ? s'exclama Rose, ravie.

- Oui, et si vous acceptez, je pourrais vous emmener voir les aurores boréales demain quand j'aurais terminé mon service !

- Dans ce cas... »

Rose accepta de bon cœur, enchantée à l'idée de découvrir les aurores boréales en charmante compagnie.

Elle sortie de l'hôpital le soir même, envoya un patronus à sa mère pour lui dire que tout allait bien et suivit Dennis Crivey qui était intarissable sur les bienfaits de la Laponie.

«... les paysages sont magiques, vous verrez. J'espère que vous avez prévu des habits chauds et confortables car les températures sont très basses.

- Vous êtes ici depuis combien de temps ? s'enquit Rose, amusée.

- Cela va faire trois mois dans deux semaines. Je devrai rentrer dans un mois pour continuer ma formation à St Mangouste. Tenez, c'est ouvert. »

Rose pénétra dans le minuscule appartement de Dennis Crivey, situé juste au-dessus d'un Pub qui se nommait « Etoile des Neiges » et les deux Anglais préparèrent le lit de Rose en discutant de leurs études, de leurs ambitions et des choses à voir en Laponie. Dennis s'avéra être un hôte agréable et bientôt les deux jeunes gens se tutoyèrent, discutant comme le feraient deux amis. Rose s'endormit finalement, excitée à l'idée d'accomplir un long voyage le lendemain.

*.*.*

Rose et Dennis marchaient dans la neige depuis plus d'une heure quand le ciel s'assombrit enfin. La petite colline située au bord d'un immense lac gelé était, d'après Dennis, le meilleur endroit pour observer un spectacle de la nature digne de la magie. Le jeune homme agita sa baguette magique et fit apparaître une couverture imperméable ainsi que quelques coussins sur lesquels ils prirent place, le regard dirigé vers le ciel noir.

Enfin, l'éblouissant spectacle se dévoila et Rose ne put s'empêcher de pousser un petit cri de ravissement. C'était magnifique. Elle avait l'impression que des rubans lumineux et colorés valsaient dans le ciel et se répercutaient en échos sur la surface gelée de l'immense étendue d'eau encadrée par d'épais sapins. La neige luisait sous la lumière.

« Combien de temps... ? demanda Rose, les yeux brillants.

- Nous avons toute la nuit, répondit Dennis dans un souffle. Ça te dirait de faire du patin à glace sur le lac ?

- Nous n'avons pas de...

- Si, la coupa Dennis. J'y ai pensé avant de venir. »

Ils passèrent le reste de la nuit à danser sur la surface gelée du lac, éclairés par la seule lumière de l'aurore boréale. De nombreux éclats de rire et de chutes plus tard, ils valsaient ensemble, main dans la main, sous les étoiles.

Rose ferma les yeux. Elle se sentait enfin revivre après des années à vivre sur le qui-vive après la guerre.

Elle était en paix, à des centaines de kilomètres de l'Angleterre, dans les bras d'un garçon qu'elle appréciait.

Les seules choses qui comptaient à présent étaient le saisissant spectacle qui se jouait devant eux et le sourire apaisé de Dennis.

 

Note de fin de chapitre :

Merci de votre lecture :)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.