S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

78e édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 78e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 16 Juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 11/06/2018 12:57


Assemblée Générale 2018


Chers membres d'HPF,

L'Assemblée Générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé, dont dépend le Harry Potter Fanfiction, est ouverte depuis ce soir 18h, et se terminera le dimanche 10 juin 22h. Les discussions et votes se font ici. Vous êtes évidemment les bienvenus, même sans être inscrit sur le forum !

A bientôt sur un de nos sites, ou lors de cette AG !
De Le Conseil d'Administration le 08/06/2018 20:20


Poussières de Temps


Le quatrième ouvrage des Éditions HPF vient de sortir ! Il s'agit de Poussières de temps, une anthologie qui réunit 16 auteurs sur le thème... du temps.

Les Éditions HPF dépendent de Héros de Papier Froissé, l'association qui gère également Harry Potter Fanfiction, et les bénéfices réalisés sur la vente de ce livre nous permettent entre autres de maintenir ce site. Alors si vous avez envie d'un peu de lecture papier pour changer, n'hésitez plus !
De L'Équipe des Éditions HPF le 08/06/2018 10:08


Sélections du mois


Chers et chères membres d'HPF,

Tout d'abord toutes nos excuses pour l'absence de News le mois passé. Nous avons commencé une réflexion sur les Sélections du Mois que nous ne trouvons pas forcément adaptées aujourd'hui à vous, lecteurs et auteurs sur le site non inscrits sur le forum.

Si vous souhaitez participer au changement de format et nous dire ce que VOUS aimeriez avoir (sur quels critères sélectionner un texte ? comment voter ?) n'hésitez pas à remplir le questionnaire suivant ⬇
Questionnaire : les Sélections du Mois

Votre avis est très important parce que nous n'avons pas l'occasion de l'avoir sur le forum ♥


Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Next Gen : M'aimeras-tu ? de Chalusse, 23 ans plus tard de claravictoria, Secrets, Désirs et Complications de mariye et Bloo pour Bellezza !




Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Résistance : Le murmure des plaines de TennyLunard, Les désirs dérangés 2: Les fatalités de Kana94, Polock pour Une mort très douce, A roar of delight de Clairelittleton, ainsi que Charliz pour son texte Le Travers de l'Homme !



Bravo à ces auteurs et autrices !
De L'équipe des Podiums le 06/06/2018 11:13


Les Nuits Insolites d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 6e édition des Nuits Insolites se déroulera le Samedi 2 Juin à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 24/05/2018 13:11


Mise à jour des fiches de présentation des Modératrices


FLASH INFO !

Les Modératrices d'HPFanfiction vous intriguent ? Vous vous demandez qui peut bien passer des journées à lire des chapitres de fics sans lien les uns aux autres, à envoyer des mails, à poster des reviews sur la construction des dialogues ou le rating des fics ? Vous doutez que ces personnes soient réellement humaines ?...

Pour les connaître, rien de plus simple ! Tant pour leurs pseudos que pour leurs têtes (ou du moins, l'aperçu qu'elles acceptent de vous en donner...), rendez-vous dans la section L'Équipe du site, où vous trouverez une mise à jour toute fraîche des fiches de présentation de ces modératrices, réalisées par Bloo. Elles vous présenteront les 8 Schtroumpfettes qui quadrillent le site jour et nuit, et veillent à sa bonne marche !
De Les Schtroumpfettes de compèt' le 22/05/2018 22:22


Au nom de la Rose par Layi New!

[125 Reviews]
Imprimante Chapitre ou Histoire
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Vous savez que ce n'est pas parce que je mets des semaines à faire mes RàR qu'il ne faut plus me laisser de review hein ? * fais les yeux doux *   Il faut donc croire que Kara, Elisabeth et leurs compères ont eut un peu moins de succès que Rose et ses vipères, mais je ne perds pas espoir, vous saurez les apprécier à leur juste valeur. 


Toujours est-il que vous allez être contents, on retrouve Rose dans ce chapitre ! ;) 


Sinon, rien à voir, mais pour ce chapitre (les autres aussi, d'ailleurs) un énorme merci à Lul qui a traqué les nombreuses fautes que j'avais laissées trainer - y'en avait un sacré paqué ! :o 

 

Ce soir là, comme beaucoup d’autres, ils avaient dépassé le couvre feu depuis plus de deux heures. Elle était restée discuter avec Kara au sujet du professeur Wayne – que celle-ci trouvait de plus en plus charmant –  tandis que leurs amis regagnaient leurs dortoirs, si bien qu’elle se retrouvait à présent seule pour descendre jusqu’aux cachots. Elle dévala les escaliers, tourna à droite puis à gauche, espérant que personne ne la surprendrait puisqu’elle avait laissé la Cape et la Carte à Kara. Pressée, elle ne remarqua pas l’ombre au détour d’un couloir. Elle sentit seulement les mains sur son visage, sur sa bouche, sur son corps. Elle tenta de se débattre, mais la poigne était trop ferme.

- Non ! hurla Rose.

- Qu’est ce qui se passe ? réagit immédiatement Prudence d’une voix pataude, réveillée en sursaut.

Mais Madalyn fut la plus rapide, elle ouvrit les rideaux et contempla les larmes de Rose qui ruisselaient sur ses joues. Elle était si secouée de sanglots qu’elle était incapable d’articuler un seul mot. La jeune Selwyn eut un moment d’hésitation avant de finalement prendre sa camarade dans ses bras et la serrer très fort contre elle en lui murmurant des paroles rassurantes. Rose ignora tout des échanges interloqués et inquiets des filles du dortoir, se laissant bercer par la douce mélodie des murmures de Madalyn dans ses oreilles.

Aucune d’elles ne put finir sa nuit sereinement.  Lorsque les Septième Année de Serpentard se retrouvèrent le lendemain, les garçons ne purent que constater les cernes qui leur marquaient les yeux.

- Incident nocturne, indiqua Madalyn d'une voix qui coupait court à toute discussion. 

Rose remarqua le regard échangé entre Evan et Severus, mais aucun ne chercha à discuter. Le premier certainement car il ne souhaitait pas s'attirer les foudres de sa fiancée, le second parce qu'il ne s'exprimait que peu, se contentant la plupart du temps d'observer. Ou bien il y avait d’autres choses, qu’en l’instant Rose préférait négliger.

Elle ne savait pas duquel elle devait le plus se méfier. Elle avait vaguement entendu parler de Rosier, il était dans toutes les listes officielles de Mangemorts. Et si ses connaissances du futur auraient pu pousser la jeune femme à accorder une confiance aveugle à Severus, elle avait conscience que l'élève était différent de celui qu'il deviendrait un jour. 

Rose suivit le petit groupe jusqu’à la Grande Salle. À peine assise, Rosier lui demanda :

- Wisely, tu joues au Quidditch ?

Le ton était si sec qu’elle sursauta. Depuis sa répartition, Evan n’était clairement pas celui qui lui adressait le plus la parole, et quoi qu’il en soit jamais si brutalement. Il venait de s’installer à sa place habituelle, à côté de Severus, en face de Katherine, et avait attrapé le pichet de jus de citrouille avant de lui poser cette question qui paraissait être d’une importance capitale.

- Je joue, oui.

- Tu joues bien ? insista-t-il.

La jeune femme haussa les épaules. Au même instant, Madalyn et Prudence s’asseyaient à ses côtés.

- Ce que notre cher capitaine essaie maladroitement de te demander, c’est de te joindre aux essais de ce soir. Avec les départs de l’année dernière, il y a pas mal de postes à pourvoir et il aimerait beaucoup pouvoir rafler la coupe aux Gryffondor cette année, puisque c’est son ultime chance.

Elle ignora superbement son fiancé, qui réprimandait le ton moqueur qu’elle avait adopté d’un regard noir.

- Je viendrai avec plaisir, accepta Rose.

- Pour quel poste ? s’enquit immédiatement Rosier

Elle eut un petit rire.

- Celui que tu voudras.

Elle attrapa sa tartine et les laissa plantés là, très fière de son effet. Rose n’était pas une élève très studieuse, mais s’il y avait une chose dont elle était certaine c’était de ses talents et de son don pour le Quidditch. Une place lui était réservée dans l’équipe des Harpies de Holyhead à sa sortie de Poudlard, et ce n’était certainement pas parce que sa tante en était l’entraîneuse, contrairement à ce que disaient les mauvaises langues jalouses.

Elle sourit d’avance en imaginant la tête que feraient ses camarades. De plus, cela lui ferait énormément de bien de remonter sur un balai, bien qu’elle regrettait déjà son Yajirushi. Ce petit bijou lui avait été offert par l’ensemble de la famille pour ses quatorze ans, au grand dam de James qui avait vu s’éloigner de lui la coupe de Quidditch. Serpentard n’avait jamais perdu un match depuis.

Le soir après ses cours, elle courut presque jusqu’à la remise. Elle voulait avoir le temps de faire quelques essais avant de participer à l’entrainement. Elle tenta de manier un vieux Brossdur mais abandonna rapidement au vu des soubresauts que faisait le balai à chaque accélération. Finalement elle tomba sur un Nimbus 1000. À cette époque, elle pouvait difficilement éspérer trouver mieux, jugea-t-elle. Elle se félicita d’avoir apprivoisé son outil avant l’arrivée du reste de l’équipe. Elle aurait bien du mal à se faire à la maigre vitesse du balai, mais après tout, tous les joueurs étaient plus ou moins logés à la même enseigne.

Au vu de sa tenue, elle devina aisément que Evan était Gardien en plus d’être le capitaine de l’équipe.

- Bon ! Même si je suis heureux de vous voir si nombreux à souhaiter rejoindre l’équipe, cette année je serais intransigeant…

- Pire que l’année dernière ? coupa Katherine, ironique.

Rosier l’ignora superbement.

- Suite aux départs de Connor, Jacob et à la démission de Farley

- Démission forcée, rappela Katherine, l’interrompant à nouveau.

- Je pense qu’on a compris, Kath ! s’exaspéra Evan. Il y a donc trois postes à pourvoir. Deux Poursuiveurs et un Batteur.

- Pas d’Attrapeur ? demanda Rose, un peu déçue.

Elle était une excellente Poursuiveuse, mais jouait habituellement comme Attrapeuse. Elle aimait observer le stade d'en haut, suivre la progression des équipes, épier l’apparition du Vif d’Or et choisir le moment idéal pour l’attraper. Son capitaine, Scorpius, appréciait les comptes-rendus qu’elle était capable de lui faire à la fin des matchs. Et surtout il adorait la capacité qu’avait la jeune femme à les sortir des pires situations, même si tous déploraient parfois les risques qu’elle prenait. Elle finissait à l’infirmerie après plus de la moitié des matchs.

L’année précédente au cours de la finale, alors que Rue Kostas, l’Attrapeuse des Serdaigle, avait été à deux doigts de saisir le Vif qui voletait au ras de la pelouse, Rose s’était positionnée juste au dessus d’elle. Elle s’était perchée debout sur son balai et avait sauté de celui-ci à 4 mètres du sol, raflant la petite balle dorée à son adversaire avant de s’écrouler sur le sol. Elle avait été inconsciente deux jours et avait dû rester à l’infirmerie deux semaines pour se remettre complètement.

Mais ils avaient gagné.

- C’est moi qui suis en charge d’attraper le Vif, coupa alors Regulus en plongeant ses prunelles grises dans les siennes.

Il n’était clairement pas prêt à abandonner son poste. Cela dit, remarqua la jeune femme, il devait faire un excellent Attrapeur puisqu’il n’était ni très grand, ni très épais, des qualités importantes. Rose avait toujours été heureuse que sa petite taille devienne un avantage dans ce sport qu’elle affectionnait tant, alors qu’elle avait souvent été un handicap et une source de moquerie le reste du temps. Elle se pinça les lèvres et déclara à Rosier :

- Je prends le poste de Poursuiveuse en ce cas.

Ce dernier ricana légèrement.

- C’est moi qui décide, Wisely ! Sur vos balais ! On va voir ce que vous valez, répliqua-t-il, plein de mépris.

Mais Rose décolla avant même qu’il n’ait fini sa phrase. D’un mouvement de baguette, il fit apparaître des cercles dorés qui formèrent un parcours d’obstacle. Alors qu’elle sentait le vent ébouriffer ses cheveux, elle rit aux éclats. Finalement, peut-être était-ce ce qu’il lui fallait pour sortir de son apathie. Voler lui vidait l’esprit. Qu’elle soit en 1977, en 2024, ou ailleurs, il y avait une chose immuable : le Quidditch était une seconde nature pour elle.

Elle ignora totalement le parcours de Rosier qu’elle jugea ennuyeux d’un coup d’œil. Elle fit le tour du terrain, rasa les gradins à toute allure avant de plonger sur la pelouse. Elle caressa l’herbe du bout de ses doigts puis remonta en piqué. Elle monta aussi haut que le lui permettaient les capacités de son balai et contempla le monde. Le vent faisait danser les arbres de la forêt interdite et le soleil du soir reflétait ses rayons sur le lac. Elle prit une grande inspiration. Cela faisait quatre jours qu’elle se sentait oppressée, perdue. La peur et la prudence avaient pris le dessus sur son enthousiasme habituel. Elle décida que c’était terminé – autant que possible – tandis qu’elle redescendait vers les autres joueurs sous les cris de Rosier.

- Les anneaux, ils étaient là pour faire joli peut-être ? Tu es complètement malade, Wisely ! Et…

Elle éclata de rire.

- Non, je suis douée Rosier, cela n’a rien à voir. Tes anneaux, ils me font bien rire !

Elle le regarda ravaler son fiel. Elle avait raison. Ils le savaient tous les deux même si le capitaine semblait peiner à l’admettre. Il la toisait, patibulaire. Rosier était un meneur. Il dominait les Serpentard, était un capitaine intransigeant. Rose avait parfaitement conscience que son air provocateur le mettait en rage car il ne tolérait pas qu’on lui tienne tête.

C’est Katherine qui intervint en sa faveur.

- Evan, tu veux gagner la coupe, non ?

Il grommela.

Finalement, Rose se vit confier un poste de Poursuiveuse, rejoignant Katherine et sa sœur Lauren qui était en troisième année et qui avait passé le test avec succès. Un garçon à la mine sombre formait désormais le duo de batteur avec Croupton. Rosier ne les lâcha qu’à la nuit tombée et c’est épuisées que Katherine et elles regagnèrent le dortoir, s’excusant auprès du groupe de ne pas rester avec eux. La jeune femme la félicita encore une fois pour ses talents de joueuse avant qu’elles ne s’endorment, exténuées.

 

Note de fin de chapitre :

Et quand je dis que je me nourris des reviewver, c'est assez maladroit -sans blague- en fait il faudrait dire que mon inspiration se nourrit de vos mots, de vos compliments et de vos remarques. <3 

Du coup plus vous m'en laissez, plus j'écris. CQFD. x)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.