S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

71e édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 71e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 25 novembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 11/11/2017 11:24


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Minerva McGonagall du mois de novembre sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 30 novembre pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

Vous avez participé à un Echange de Noël ces 10 dernières années ? Ou avez adoré une fic écrite dans le cadre de cet échange ? Pour ses dix ans, les propositions sont donc ouvertes pour le thème Echange de Noël du mois de décembre : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Univers Alternatif : AngelStars et sa fic longue Une histoire de constellation ainsi que Laney avec Tu m'appartiens !



Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 04/11/2017 21:57


Mise à Jour de la FAQ


Chers membres d'HPF,

C'était en projet depuis longtemps, et vous l'avez peut-être même remarqué si vous consultez régulièrement cette page : nous avons mis à jour la Foire aux Questions ! Destinée aux lecteurs, aux membres, et aux auteurs de HPF, elle répond à vos questions sur les délais de validation des fanfictions, sur les mentions qui peuvent apparaître dans les titres de vos histoires, sur les moyens de contacter les auteurs, ou encore sur l'hébergement des images. Elle est à lire en complément du règlement, et répond à un certain nombre de questions que l'on reçoit régulièrement par mail.

Bonne lecture !

De L'équipe des Modératrices le 28/10/2017 20:12


70e édition des Nuits d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 70e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 octobre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Pour connaitre les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 11/10/2017 13:11


Sélections du mois


Chers membres d'HPF,

Les votes pour la sélection Univers Alternatif du mois d'octobre sont en cours. Vous pouvez découvrir les choix des lecteurs et voter jusqu'au 31 octobre pour les textes que vous avez aimés sur ce topic !

Vous avez admiré le courage de Minerva McGonagall tout au long de la saga ? Vous adorez sa technique de défense dans le 7e tome ? Ou la trouvez-vous trop sévère ? Les propositions sont donc bien ouvertes pour le thème Minerva McGonagall du mois de novembre : n'hésitez pas à soumettre vos coups de coeur ici !

Félicitations aux textes sélectionnés sur le thème Maraudeurs : Princesse se sélectionne avec Cornedrue ainsi que Jukava, pour son texte Just dashes accross the heart !



Nous sommes toujours en pleine réflexion pour un système de vote et de proposition qui ne nécessite pas l'inscription sur le forum, n'hésitez pas à nous suggérer vos idées !

Vous pouvez toujours trouver l'ensemble des Sélections du Mois sur le site et proposer vos thèmes et idées sur les topics du forum.
De L'équipe des Podiums le 01/10/2017 20:35


2ème Edition des Nuits Insolites


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 2e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 7 octobre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir vous inscrire !
Les modalités de participation sont disponibles sur le même topic. A très bientôt !
De L'équipe des Nuits le 27/09/2017 21:47


Articles douteux. par Prudence

[9 Reviews]
Imprimante
Table des matières

- Taille du texte +
Note de chapitre:

Je me serais bien vue faire une fic à plusieurs chapitres la dessus mais c'est un OS qu'on demande! Donc si jamais vous aimeriez réellement que je développe plus, il y aura toujours moyen que je m'en charge après le concours ^^ en créant une fic à côté ^^ Bref bonne lecture!
Le 23 Septembre 1974, fut créée la Gazette de Poudlard. Entièrement rédigée par une certaine Bertha Jorkins, elle avait pour principal objectif la dénonciation de tous les potions et ragots possible à Poudlard. Et bien entendu, tout le monde s’accordait à dire qu’elle était très forte dans ce domaine là !

Oui, Bertha était l’une de ses jeunes filles totalement délaissées par la vie, rejetées par le monde entier, sans ami. Sans son journal, ni ses dizaines de ragots à raconter, Bertha était une fille totalement inintéressante, voire complètement ennuyeuse. Personne ne réussit un jour, du moins aux dernières nouvelles, le pari de tenir une conversation quelque peu prenante avec elle. Oh bien entendu, certains s’y étaient bien risqués. Mais ils furent tous forcés de constater qu’elle était vraiment assommante.

Mais sa vie changea radicalement lorsque le bien aimé directeur de Poudlard, à savoir Albus Dumbledore créa pour elle, la Gazette de Poudlard. C’était pour elle une esquisse de Paradis. Enfin elle allait pouvoir aller au bout de son rêve et montrer aux yeux du monde qu’elle pouvait être intéressante ! Et il fallait avouer, qu’elle ne se débrouillait pas mal du tout ! En l’espace de deux semaines, les élèves poudlardiens avaient pu découvrir que leur bien respecté professeur de potions élevait en cachette dans sa cave trois dragonneaux de l’espèce plus qu’admirée des Norvégiens à crêtes. Mais également que leur directeur préféré avait un penchant pour les bonbons aux citrons ainsi que pour leur professeur de Métamorphose. Cette dernière essaya vainement de faire interdire la gazette de Poudlard lorsqu’elle eut pris connaissance dudit article.

Oui la vie de Bertha avait pris un tournant radical grâce à cela. Elle n’était plus inconnue du grand public, et devenait la nouvelle coqueluche des premières années ! Il fallait préciser également que Bertha ne déformait en rien les faits. Non, son seul gros problème était qu’elle n’avait plus d’interdit. Certain événement que la plus part aurait aimé qu’ils restent cachés étaient dévoilés au grand jour par Bertha.

Elle crut tenir le scoop de l’année lorsqu’elle dévoila au collège tout entier l’homosexualité de Sirius Black. Quelques jours plus tard elle lançait un sondage dans l’école toute entière ( même les professeurs pouvaient voter ) sur qui pouvait être l’élu du cœur du beau ténébreux. Certains penchaient tout d’abord pour son frère de cœur, à savoir James Potter. Pour faire taire cette rumeur plus que stupide le jeune Black s’afficha au grand jour au bras de Remus Lupin.

Ceci eut pour avantage de stopper les ragots qui circulaient sur la pseudo histoire d’amour que Potter et Black vivaient. Mais à tout avantage existe un inconvénient. Le pauvre Lupin reçu en l’espace de trois heures environ 654 lettres insultantes ou encore de menace de mort. Elles étaient toutes écrites d’une main féminine mais il en reçu tout de même deux ou trois de la part de quelques jeunes hommes. Simple fait qui fit tout de même bien rire Peter Pettigrow.

Cela dit, la nouvelle du couple Black/Lupin en étonnait pus d’un. Selon la journaliste, cela ferait bien trois bonnes ( c’est le cas de le dire ^^ ) années qu’ils étaient ensemble. C’était une petite précision qu’elle avait rajouté, ne serait-ce que pour donner de la valeur à son article, mais également pour bien faire comprendre à la gente féminine qu’elle pouvait aller se rhabiller ! Sirius Black était pris, par un homme certes, mais bel et bien pris tout de même !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


S’il y en avait un qui en était exaspéré, c’était bien Severus Rogue. A vrai, dire il avait toujours su que Lupin et Black se retrouvaient souvent dans le parc la nuit pour fricoter. Mais l’écrire comme un article pour Poudlard … c’était du pathétique en puissance. Le jeune serpentard était assis sur l’un des nombreux bancs de Poudlard et feuilletait d’un air distrait le morceau de parchemin qui faisait office de Gazette de l’école.

Il le feuilletait d’un distrait tout bêtement car il pensait en même temps à la vengeance qu’il s’était fait un plaisir de mettre en œuvre sur les Maraudeurs eux même. Certains pensaient que s’attaquer au quatuor n’était que pure folie. D’autres trouvaient cela plus que courageux. Lui, il trouvait ça normal. Rancunier jusqu’à la moelle, il n’avait jamais pu supporter l’idée de ne pas se venger sur quelqu’un qui l’avait ridiculisé quelques temps plutôt.

La dernière en date le rendait plus que fier de lui-même. Quoi que cela n’avait rien eu d’exceptionnel, il n’avait fait que de refaire aux Maraudeurs ce qu’ils le lui avaient quelques jours auparavant. Mais il avait tout de même eu le mérite de ridiculiser ces imbéciles devant l’école toute entière.

Elle s’était passée le dimanche dernier. A l’heure où était servi le déjeuner plus précisément ! La grande salle était pleine à craquer comme tous les jours à cette heure-ci ! Alors que les élèves commençaient de bon appétit leur repas de midi, un étrange « crac » se fit entendre au beau milieu de la pièce. S’en suivi quelques millièmes de seconde plus tard l’apparition de quatre jeunes hommes entièrement nus. Un long silence se fit, jusqu’à ce qu’Albus Dumbledore lui-même éclate de rire. Autant dire que cela avait fait un excellent article lors de l’édition de la Gazette de Poudlard du lendemain !

Severus souriait d’un air béa en repensant à tout cela. En ce jeudi du mois de Novembre, il faisait un peu frisquet. Mais il s’en fichait bien. Sa vengeance avait opéré comme il l’avait souhaité. Et seul le but atteint lui importait. Personne ne réussit à prouver aux professeurs que l’auteur de la mauvaise blague était Rogue. Et à vrai dire, personne ne s’en souciait réellement. Même les Maraudeurs n’avaient pas cherché à le faire avouer devant le corps enseignant.

Ceci dit, cela intrigua sérieusement le jeune Serpentard au long nez. La blague avait eu lieu quatre jours avant et pas encore une fois depuis cette date, il n’y avait eu d’altercation entre lui et le quatuor. Cela lui faisait un peu peur. Car si les Maraudeurs mettaient du temps à le lui faire payer, cela voulait tout bonnement dire qu’ils lui préparaient quelques choses de véritablement salaud.

Essayant d’oublier cette pensée douteuse, Severus consentit enfin à lire plus sérieusement le journal de l’école. L’édition qu’il avait dans les mains était celle du jour même. Aucun des textes de l’intéressait vraiment. Bertha parlait à deux reprises de la victoire de l’équipe de quidditch de Gryffondor sur Serdaigle et bien entendu sur Serpentard. Mais rien à part n’attira l’attention de Rogue. Le jeune homme s’apprêta à refermer le journal lorsqu’un titre écrit en caractères gras attira son regard.

« SEVERUS ROGUE, HOMOSEXUEL REFOULE ? »

Le jeune homme ferma les yeux et prit une profonde inspiration, histoire de ne pas déchiqueter le journal avant d’avoir pris le temps de lire l’article entièrement. Voila donc. On y était. Les Maraudeurs s’étaient à leur tour vengés … et de manière plus que dégueulasse.
Après avoir réussit à se calmer, il consentit à rouvrir ses yeux et à commencer la lecture de l’article.

Severus Rogue, jeune homme de 17 ans, issu de la maison des nobles et respectés Serpentards semble nous avoir caché durant longtemps une partie plus qu’intéressante de sa personnalité. En effet, nous avons pu (enfin j’ai pu) apprendre de source sûre que le jeune Serpentard avait des tendances homosexuels. Longtemps considéré comme un homophobe de la pire espèce, je vous concède chers lecteurs que ma surprise fut aussi grande que celle que vous devez ressentir en lisant ces lignes ! Eh oui ! Qui pouvait jusqu’à lors croire que ce jeune homme, pourtant si refermé, avait des vues sur la gente masculine ! Ne jugeant pas les gens sur leur tendance sexuelle, il me paraissait cependant très important de vous le faire savoir ( j’ajouterai même qu’avec les 10 gallions que ladite source m’a filés pour vous dévoiler tout cela, fallait bien que je lui fasse honneur !). Loin de s’assumer, ce qui m’a conduit à croire sur parole mes informateurs, était le fait que jamais ce jeune garçon à la mine dépitée n’eut de sa vie une petite amie ! Du moins pas au grand jour ! La question est maintenant de savoir si Severus Rogue a vécu quelconque aventure en cachette ou si tout bonnement, il ne s’assumait pas ! N’ayez aucune inquiétude jeunes lecteurs ( ou vieux si c’est un prof qui me lit ! ) votre reporteur préférée compte bien avoir le fin mot de l’histoire !

Sans fut beaucoup trop pour le jeune Rogue qui d’un coup de baguette magique, brûla entièrement le tissu de mensonge qu’était ce fichu journal ! Il passait désormais pour un homosexuel qui ne s’assumait pas ! Oui bon … il était homosexuel, c’était un fait. Mais il s’assumait ! Il ne le criait pas sur tous les toits comme le faisait si fièrement cet imbécile de Black !

Il se leva brusquement. Alors là … les Maraudeurs lui en avaient fait des crasses. Mais celle-ci était certainement la pire ! Il allait se venger. Il devait se venger. Ne serait-ce que pour préserver le peu d’honneur qui lui restait. Certains pensent l’homosexualité normale. D’autres, comme Severus, trouvent cela immoral et dégoûtant. Mais il n’y pouvait. Il était comme ça, point barre. A quoi bon se tuer à essayer de changer ! Il ne le pouvait pas, et ça le dégoûtait encore plus. Les autres n’avaient absolument pas besoin de savoir le chemin tordu selon lui suivant lequel sa sexualité se dirigeait !

D’un pas plus que déterminé il se dirigea vers son dortoir. Puisque les Maraudeurs avaient décidé de s’attaquer à sa sexualité, il allait également s’attaquer à la leur ! Lupin et Black étaient également gays non ? Ils allaient voir de quoi Severus Rogue était capable. Et bien vite, ils regretteraient de s’être attaquer à lui de cette manière !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Dans le dortoir des 7èmes années de Gryffondor, les garçons riaient de bon cœur. Une bieraubeurre dans la main gauche, un exemplaire de la Gazette de Poudlard dans l’autre, ils discutaient de manière plus que joyeuse sur la tête qu’avait sûrement eu Rogue en lisant l’article le concernant, si toutefois il l’avait lu !

« J’ai hâte de voir sa tête demain matin ! fit James tout en riant.
- Moi aussi ! répondit Sirius entre deux fous rires.
- Dites les gars … demanda Peter. Vous pensez que c’est vrai ?
- De quoi ? fit Remus.
- Ben … ça ce peu qu’il soit réellement gay ! »

Un éclat de rire général se fit entendre dans le dortoir. Evidemment, l’article n’avait été écris que pour titiller l’esprit tordu de Rogue. Etant donné que jamais personne ne l’avait vu avec une fille, et que de plus, il lorgnait très souvent du regard Sirius et Remus lorsque ceux-ci s’embrassaient dans le parc, il en avait été déduit qu’il était homosexuel. Mais pour eux ce n’était qu’une simple taquinerie. Aucun des Maraudeurs ne pensait réellement ce qui avait été dit dans l’article paru le matin même. Ils étaient pourtant bien loin de se douter qu’ils étaient dans le vrai …

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Une potion ? Non venant de lui c’était bien trop prévisible. Un sortilège peut-être ? Hum pas assez discret à son goût. Une incantation dans ce cas ! Oui ça semblait plutôt pas mal !

Severus était depuis une bonne heure déjà dans la bibliothèque. On aurait pu se demander ce qu’il cherchait depuis aussi longtemps, mais personne ne se souciait de ce qu’il faisait et ça lui allait très bien. Rogue feuilletait n’importe quel ouvrage qui lui semblait contenir l’incantation qu’il convoitait. Au bout d’un moment, la bibliothécaire pu entendre un cri d’exclamation.

« Chuuuuut, fit-elle en posant son index sur ses lèvres et en fronçant les sourcils.
- Oups … excusez-moi madame ! fit Severus pas le moins du monde désolé. »

Le jeune homme se leva et se dirigea vers le bureau de la bibliothécaire pour emprunter le livre qui semblait le rendre fou de joie. La jeune femme fut très étonnée lorsqu’elle s’aperçut que le titre n’était autre que « Changement de toute nature. ». Elle ne connaissait pas tous les bouquins que renfermait la bibliothécaire, et celui-ci l’intriguait plus qu’autre chose. Qu’est-ce que le jeune Serpentard comptait faire avec ?

Loin de se soucier des appréhensions de la biblio, Severus alla se poser dans sur un banc du parc, non loin de l’arbre sous lequel riaient de bon cœur le célèbre quatuor. Un sourire sadique apparut sur son visage. Il ouvrit la page du sommaire et son sourire ne fit que s’élargir lorsqu’il tomba sur le numéro de la page qui lui dévoilerait l’incantation qu’il recherchait tant !

« Page 125 … allons-y. »

Le titre était écris de manière très flou. L’encre semblait avoir disparu. Mais cela n’empêcha pas Severus de la déchiffrer. « Changement de sexe » en était donc le titre. Il réussit tant bien que mal à réprimer un fou rire. Il n’avait jamais osé aller aussi loin. Les Maraudeurs eux-mêmes n’avaient jamais fait quelque chose d’aussi, dangereux, et radical. Severus ne pu s’empêcher de sentir une bouffée de fierté monter en lui. Il allait enfin pouvoir se venger. Une vengeance digne de ce nom !

Les yeux du Serpentard parcoururent trois fois de suite les lignes de la page 125 avant que ce dernier ne se décide enfin à prononcer les mots enchanteurs. On pu ainsi voir ses lèvres bouger sans pour autant entendre un seul mot sortir de sa bouche. Ses yeux fixés sur le quatuor, son sort prit forme. Un mince filet de fumée apparut devant lui et puis en l’espace d’une seule seconde s’insinua dans le corps tout entier du jeune Sirius Black.

« L’idole de ses dames et de mister Lupin aura une bonne surprise en ce levant demain matin ! »

Un sourire malveillant aux lèvres, Severus Rogue se leva de son banc et fila directement à son dortoir comme s’il avait eu peut que l’on remarque ce qu’il venait de faire.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Le lendemain matin …

« Bon les mecs on se réveille ! C’est l’heure ! Cria Remus.
- Rem’s bon sang lâche nous ! C’est Samedi laisse nous dormir, ralla Peter
- Certainement pas il est déjà 11h ! Allé debout !
- Rah putain Lunard laisse nous dormir ! »

Un blanc s’écroula sur tout le dortoir. Etait-ce bien la voix d’une fille que l’on venait d’entendre ? James semblait lui aussi s’en être rendu compte ! Il se leva brusquement, et se dirigea vers le lit de Sirius suivit de près par Peter et Remus. Le jeune Potter hésita un instant puis souleva la couette. Sous la vue du spectacle qui s’étalait sous ses yeux, il poussa un cri. Peter devint blanc comme un linge. Remus lui, s’évanouit littéralement.

« Bon sang qu’est-ce que vous avez ? demanda d’un air inquiet Sirius.
- Tu … tu devrais … »

Les mots ne réussissaient pas à sortir de sa bouche. Alors James alla dans la salle de bain et revint quelques secondes plus tard un miroir en main.

« Qu’est-ce que tu fous avec ça Prongs ? demanda Sirius qui s’inquiétait de plus en plus.
- Ecoute … tu risques … enfin … »

Sirius lui arrache le miroir des mains et le porta à ses yeux. Ce qu’il vit tout d’abord le fit rire. Un rire nerveux … le visage d’une jeune femme se dessinait sur le miroir. C’était à n’y rien comprendre.

« Qu’est-ce …
- Sirius, je te promets qu’on va découvrir ce qui s’est passé ! lui promit James. »

Le jeune Black se leva rapidement et alla dans la salle de bain. Il ne remarqua même, le corps de Remus étendu au sol. Voir son copain se transformer en copine devait faire un choc sans nul doute ! Comme pour se rassurer que tout cela n’était qu’un rêve, il alla se regarder dans l’immense miroir de leur salle de bain. Aucun doute, il était une fille. Avec tout les attributs nécessaires en prime. Son visage s’était affiné, son corps n’était en rien musclé mais svelte à en dégoûter n’importe quelle fille. Ses hanches s’étaient développées, tout comme sa poitrine. Très belle d’ailleurs. Une jolie fille en somme ! Il surprit même James à mater ses fesses dans l’encadre de la porte.

« Nan mais faut que je t’aide ? lui demanda-t-il.
- Désolée, répondit James d’un air gêné, mais t’es bien foutue faut dire ce qui est ! C’est Remus qui va être comptant.
- T’as vu la paire de miches qu’il se trimbale, fit Peter qui venait d’arriver, un air carnassier sur le visage. »

Très loin d’apprécier le fait de se faire dévorer des yeux par ses meilleurs amis, Sirius sortit de la salle de bain histoire de voir où était Remus. Heureusement qu’il n’avait pas eu l’idée de dormir torse nu … qu’est-ce que ça aurait été ?

Remus était assis sur le canapé, le visage au creux de ses mains. Sirius s’assit près de lui et posa une main réconfortante sur son épaule. Ce dernier le regard et eut un sursaut de surprise. L’image que lui renvoyait son petit ami ne s’était pas encore bien ancrée dans son esprit.

« Va falloir qu’on trouve rapidement le moyen de te redonner toute ta virilité ! fit Remus.
- Ben s’il ne s’épile pas pendant quelques semaines il retrouvera bien rapidement sa virilité ! répondit James. »

La situation n’avait rien de drôle, surtout pour le pauvre Sirius. Mais la remarque de James les fit tout de même rire et détendit un tant soit peu l’atmosphère.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Remus avait demandé un rendez vous chez le directeur pour essayer de régler leur petite histoire de changement de sexe. Il n’en avait absolument pas parlé au professeur McGonagall sachant pertinemment que cette dernière les prendrait pour coupable de cette mauvaise farce. Malheureusement ce fut cette dernière qu’il trouva dans le bureau du directeur. Non sans gêne, il lui expliqua qu’il voulait voir Dumbledore. La jeune femme lui apprit alors que leur bien aimé directeur était parti pour le week end au ministère de la magie histoire de régler un petit différent.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


« Je vais devoir passer mon week end en fille ? s’écria Sirius. »

Aucun de ses trois amis n’osa lui répondre. Sirius n’était pas encore sorti du dortoir. Et il ne comptait pas montrer le bout de son nez tant que Dumbledore n’aurait pas trouvé une solution à son problème. Ce n’était pas tant le fait de se montrer sous l’apparence d’une fille qui le gênait, mais surtout le fait qu’il risquait de se faire relooker par toute la gente masculine. Il avait déjà du mal à supporter le regard qu’avaient ses meilleurs amis sur sa nouvelle poitrine … Même Remus se plaisait à le mater. A croire qu’il était bi et non totalement homo. C’est toujours bon à savoir !

« Je suis sure que c’est Rogue qui a fait le coup ! fit James.
- Bah pas la peine d’être le prof de divination pour deviner ça ! Qui d’autre aurait pu faire un truc pareil franchement ? demanda Peter.
- Tu as raison. Ca ne peut être que Rogue, renchérit Remus. »

Sirius tournait en rond dans la salle commune. Ahh ce satané Rogue ! Quelle enflure ! Lui faire ça… Il allait grandement le payer !! Foi de Black il s’en mordra les doigts !

« Bon d’abord on trouve un moyen de me rendre mon sexe d’origine. Ensuite on se charge de cet avorton. »

Les trois compères acquiescèrent.

Malheureusement, le seul moyen qu’ils avaient de rendre à Sirius se véritable identité était d’attendre le retour de Dumbledore. Ils étaient quasiment surs de se faire renvoyer ou bien d’écoper de la pire des retenues s’ils allaient demander de l’aide à un autre professeur. Ce qui n’était pas de chance, c’était le fait que le directeur ne rentrerait pas avant le lundi matin !

Au courant de l’après midi du samedi, Remus eut cependant une idée. La bibliothèque ressemblait tous les ouvrages inimaginables qui se trouvaient dans le château. Que l’état de Sirius soit du à une potion, un sortilège ou une incantation, l’auteur de la farce l’avait obligatoirement trouvée à la bibliothèque. Enfin … selon Remus ! Et même si le livre n’y était plus, il lui suffirait de chercher dans les registres qu’il avait empruntés ! Ils étaient tous les quatre pratiquement sûrs qu’il s’agissait de Rogue. Mais il fallait le confirmer ! Histoire de pouvoir aller l’interroger sur l’antidote si c’était réellement lui l’auteur du crime.

Lupin se rendit donc à la bibliothèque. Sachant très bien qu’il mettrait le mois entier à trouver le livre qu’il cherchait il décida d’aller consulter les registrer en premier. Peu d’élèves empruntaient de bouquins. Les registres n’étaient pas très grands heureusement pour lui ! Remus fit glisser son index sur les noms des emprunteurs et des livres empruntés. Soudain il tomba ( comme par hasard ) sir le nom de Severus Rogue. Ce dernier avait emprunté le jour d’avant un bouquin dont le titre était « Changement de toute nature ». Un sourire triomphant s’afficha sur ses lèvres. Il retourna rapidement à son dortoir apporter la nouvelle à Sirius.

« Parfait ! s’exclama celui-ci. On a plus qu’à aller lui sonner les cloches !
- Tu ne préfèrerais pas attendre le retours de Dumbledore ? demanda Peter.
- Certainement pas ! Demain y’a entraînement ! Je n’ai pas envi de le louper !
- Attends tu ne peux pas venir avec nous ! Il ne faut pas que tu sortes comme ça ! On ira voir Rogue tous les trois. Toi tu restes ici, ok ? recommanda James. »

Sirius fit une moue de bébé. Mais il ne pouvait qu’avouer que son frère avait raison. Aussi acquiesça-t-il de mauvaise grâce.

Les trois jeunes hommes descendirent jusqu’au hall d’entrée. Cachés dans un coin sous l’escalier principal, Peter sortit la carte des Maraudeurs qu’il avait en poche et murmura l’incantation qui l’activa. Rogue se trouvait dans le parc. C’était parfait. Ils sortirent tous trois de leur cachette et se dirigèrent donc vers le Serpentard.

Assis sur son banc habituel, ce dernier ne vit pas les trois compères fondrent sur lui. Pris de cours, il fut rapidement plaqué au sol par le jeune Potter. Remus lança un expelliarmus et récupéra ainsi sa baguette. Peter quant à lui s’était chargé de fouiller son sac. Pendant que James et Rogue se battaient façon moldu, Remus vérifiait que personne ne se trouvait dans le coin. Il ne vit pas la ravissante petite reportrice du nom de Bertha Jorkins, cachée derrière les buissons. Peter sortit du sac un livre et cria victoire. Remus se retourna vers lui, James et Rogue cessèrent leur bataille.

« « Changement de toute nature » fit Peter en souriant. Ce n’est pas ce livre-ci que tu cherchais Lunard ?
- Absolument, merci beaucoup Queudver, répondit Remus en souriant.
- Espèce de sales … commença Rogue.
- Ahaha reste poli mon petit ! fit James tout en resserrant son étreinte sur le jeune Serpentard. »

Peter éclata de rire et James se releva, menaçant Rogue de sa baguette. Celle du jeune Serpentard était toujours dans les mains de Remus. Un sortilège de Jambencoton fut lancé par James sur Rogue. Les trois compères profitèrent de son handicap pour filer vers le château, en riant de bon cœur.

Sirius tournait en rond depuis un bon quart d’heure déjà. Sa poitrine le gênait. N’ayant aucun soutien-gorge elle lui faisait de plus en plus mal ( quand vous avez une grosse poitrine, ne pas porter de soutif c’est carrément du suicide ! ). Cela dit il était tout de même très fier de ses attributs ! Après tout, si même étant fille il était aussi mignon …

Un bruit se fit entendre dans la salle commune. Ses trois amis semblaient revenir. Il les reconnut très vite, tous trois semblaient rire aux éclats. Ils arrivèrent bien vite dans le dortoir. Un sourire aux lèvres Remus se jeta littéralement dans les bras de Sirius.

« Oh doucement j’ai plus assez de forces pour te porter ! fit-il en souriant.
- Excuse moi ! On va vite te rendre ton corps d’origine !
- Tu me trouves donc si laid en fille ?
- Absolument pas ! Mais je te trouve tout de même moins attirant. »

Cette remarque fit rire Sirius. Il se releva bien vite attendant patiemment que James trouve la formule dans le livre. Au bout de cinq minutes ( Cornedrue n’avait absolument pas eu l’idée de chercher au sommaire. A croire qu’il n’avait jamais vu de livre de sa vie … ) il trouva enfin la page, l’incantation et la contre formule qui allait avec. Il racla d’abord sa gorge, histoire d’énerver un peu plus Sirius et consentit enfin à lire la formule. Attendant patiemment de retrouver son corps, Black ferma les yeux et attendit. Une fois la formule entièrement dite, le quatuor tout entier retint sous souffle. Une seconde … deux secondes … trois secondes … toujours rien.

« Bon sang c’est pas le bon livre ! Pourquoi je ne reprends ma apparence ? s’écria Sirius. »

James haussa les épaules. Remus était sur le point de faire un arrêt cardiaque … Quant à Peter, il semblait réfléchir.

« Je pense que pour inverser la formule, il faudrait que ce soit celui qui te l’a lancée qui la récite ! fit Queudver.
- T’aurais pas pu me le dire plutôt ? cria Paddy.
- Désolé, je n’y avais pas pensé sur le coup !
- Bien sûr ! C’est facile ! Ce n’est pas toi qui te retrouves avec une paire de seins énorme !
- Ben à ta place je serais content, fit Peter une lueur étrange dans le regard. »

Même James fit un sourire. Il n’avait pas tord ! Remus lui par contre ne semblait pas en être amusé ! Il se dirigea d’un pas décidé vers la malle de James et en sortit la cape d’invisibilité. Il en recouvrit Sirius et le tira par la manche.

« Lunard je peux savoir ce que tu fais ? demanda James.
- On va voir Rogue !
- Bien on y va tous dans ce cas ! »
Les quatre Maraudeurs sortirent du dortoir, Sirius sous sa cape d’invisibilité. Sur la carte des Maraudeurs on pouvait voir que Rogue se trouvait dans la grande salle. Le repas allait être servi. Il fallait trouver un moyen de le faire sortir d’ici … mais lequel ? Ce fut alors, comme si leur voix s’était faite entendre par un quelconque Dieu. Rogue venait de se lever et se dirigeait vers les cachots. Le jeune garçon semblait avoir oublié quelque chose dans son dortoir. Ce fut une aubaine que les Maraudeurs saisir sans hésitation. Ils coincèrent le Serpentard dans un sombre cachot.

« Lis l’incantation ! ordonna James qui l’avait plaqué contre le mur. »

Peter lui tendit le livre ouvert à la page nécessaire. Rogue regarda les trois amis et eut un sourire.

« Black a des soucis alors il envoie ses trois lèches bottes le secourir ? fit-il d’un air narquois.
- Espèce de sale fouine tu vas voir … répondit Sirius. »

Rogue n’avait jusqu’alors pas pu le voir car il était resté tout le temps caché sous la cape. Mais ses insinuations l’avaient mis hors de lui et l’avaient conduit à se montrer. Rogue resta un moment bouche bée devant le spectacle qui lui était offert. Puis il éclata de rire sans se soucier du point que Black leva. Et qui d’ailleurs s’écrasa sur son gros nez quelques secondes plus tard !

« Connard ! fit le Serpentard !
- Rends moi mon apparence ! ordonna Sirius. »

Le nez cassé, le visage en sang, Rogue ne pu qu’accepter sa requête. Il avait beau être une fille, sa droite restait très douloureuse ! Severus jeta un regard meurtrier à la jeune fille et prit le livre. Il récita rapidement la formule. Un mince filet de fumée apparut alors, surprenant les Maraudeurs. Il s’insinua une nouvelle fois dans le corps de Sirius. En l’espace de quelques secondes son corps redevint sien. Sa poitrine disparut, son corps s’agrandit, ses muscles se reformèrent, sa pilosité revint également. Heureux d’avoir retrouvé l’homme de sa vie, Remus se jeta à son coup et l’embrassa ce qui dégoûta le Serpentard qui reçu en prime un deuxième point dans la figure.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


Severus était allé à l’infirmerie soigner son nez. Celui-ci avait été totalement explosé par les coups de poing de Black. Aussi l’infirmière lui demanda-t-elle de rester pour la nuit. Le lendemain arriva en même temps que son petit déjeuner un exemplaire de la Gazette. Cette fois-ci ce n’était pas un petit article ridicule qu’il pouvait lire sur lui. Non l’article était carrément le gros titre de l’édition du jour. Le titre : FANTASME REALISE !

Son cœur manqua un battement. Il ferma une nouvelle fois les yeux et respira un bon coup avant de reprendre sa lecture.

Severus Rogue, aujourd’hui reconnu comme faisant partit de la communauté florissante des gays de Poudlard, n’a toujours pas réussi à s’assumer ! Preuve en est, amoureux depuis longtemps de Sirius Black, il l’aurait transformer en fille pour ainsi assouvir ses désirs tout en gardant bonne mine devant les autres élèves…

Oui … Bertha Jorkins n’était pas du genre à raconter des salades … elle interprétait juste mal ce qu’elle voyait …
Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.