S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

101ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 101e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 6 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 26/05/2020 17:44


LE SITE DE L’ASSOCIATION HPF FAIT PEAU NEUVE !


Comme vous le savez sûrement, HPFanfiction dépend de l’association Héros de Papier Froissé. Aujourd’hui, grâce à un fantastique travail, l’association est ravie de vous présenter son tout nouveau site !
Présentation de l’asso ; adhésion ; règlement ; statuts ; différents sites ; blog ; boutique ou encore nos contacts… N’hésitez pas à y faire un tour ICI pour tout savoir sur HPF !


De Le Conseil d'Administration le 24/05/2020 18:57


Concours HPF - "Mon centaure bien-aimé" !


Bonjour à toutes et à tous,

Le manque de défi d’écriture se fait ressentir ? Samantha Black vous propose un concours mettant à l’honneur nos amis les centaures et autres créatures magiques !

Son organisatrice vous le présente : « Ce concours a pour but de mettre en scène une relation amicale, amoureuse, antagoniste entre un personnage qui fait partie des créatures magiques « pensantes » (centaures, gobelins, géants, elfes de maison…) et un humain. »

"Mon centaure bien-aimé" est ouvert à tous et votre texte devra être publié avant le 30 juillet à 23h59 !
Retrouvez " Mon centaure bien-aimé " sur le forum HPF. Découvrez l’ensemble des contraintes mais aussi les récompenses, et inscrivez-vous ici !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 21/05/2020 13:58


Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de juillet 2020 sont ouverts ! Venez choisir entre : Luna Lovegood, Après-guerre, Famille ou Pansy Parkinson.

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 mai 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 18/05/2020 21:26


LE « KIÈTU ? » D’HPF !


Auteur.ice sur le site Harry Potter Fanfiction ?
Présente-toi à la communauté HPF par le biais de sa page Facebook. Offre-nous l'occasion de te découvrir et laisse la magie opérer !


Votre page Facebook continue de vous proposer de découvrir les auteur.ice.s qui font vivre le site Harry Potter Fanfiction.
Régulièrement, un.e auteur.ice est mis.e en lumière grâce à un formulaire de présentation qu’il ou elle remplira au préalable.
L’auteur.ice pourra nous parler de son rapport à l’écriture de Fanfictions, des thèmes ou personnages qu’il ou elle affectionne tout particulièrement ; mais aussi mettre en avant l’une de ses Fanfictions et présenter l’auteur.ice ou la Fanfiction qu’il ou elle préfère !

Cher.e.s auteur.ice.s, nous espérons que vous serez nombreuses et nombreux à vous présenter à la communauté HPFienne. Nous avons hâte de vous découvrir et de découvrir vos textes ! Pour ce faire, nous vous invitons à remplir ce court formulaire de présentation.

Pour découvrir les auteur.ice.s ayant déjà participé, rendez-vous ici !

N’hésitez pas à nous interpeller dans les commentaires ou sur Facebook, si vous avez la moindre question !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 13/05/2020 14:51


100ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 100e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 16 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Nous vous attendons nombreux.ses pour fêter avec nous cet anniversaire exceptionnel des Nuits ! Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 09/05/2020 12:16


Reviews pour Morceaux d'une vie

Laissée par : Awena le 27/03/2017 22:10 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977

Oh non mais tu fais exprès j'ai limite envie de pleurer
c'est tellement la plus triste mort que tu pouvais trouver
il y a un aspect poétique par contre ici que j'aime vraimetn et des phrases fortes comme : je me suis endormie épouse et me suis réveillée veuve
ça claque comme on dit
Sans parler d'une certaine retenue qu'on sent dans les mots
Et puis Augusta qui sans prendre vraiment le temps de s'attarder sur sa propre peine, pense à son fils...
ça me fend le coeur mais c'est ça qui est bien :)



Réponse de l'auteur: Merci, oui cette mort il fallait bien l'inclure à un moment, vu qu'on sait qu'il n'est plus en vie plus tard.

Laissée par : Tykk le 10/08/2015 22:04 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977

Et paf, ça n'a pas manqué, du drame. 

*Cherche comment retimber sur ces pattes de la théorie de la review précédente*

Bon alors déjà le mari d'Augusta est pas sensé manquer de tuer Neville en le faisant tomber sans faire exprès d'un balcon (pour tester s'il avait des pourvoirs magiques). Bref, il était pas sensé mourir maintenant en 1977 non ?

N'empêche, je trouve ce drabble très discret, presque pudique. Augusta vient de se réveiller aux côtés d'un cadavre c'est ça ? Et reste à pleurer à ses côtés ? C'est assez horrible, comme scène, mais tu le décris pas de manière horrible, c'est ça qui est intéressant.



Réponse de l'auteur: Pour l'histoire du mec qui pend Neville au balcon pour tester ses pouvoirs c'était un oncle il me semble, le frère d'Augusta ou le frère du mari, mais ce n'était pas le grand-père il me semble. Après à la fin, je me dis qu'elle ne le voit pas comme un cadavre, c'est encore son mari dans son esprit, donc elle ne trouve pas ça si glauque de rester à ses côtés à cet instant là !

Laissée par : R_Even le 12/07/2015 21:26 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977
Ca fait mal. Je n'imaginais pas le mari d'Augusta partir si tôt.
C'est affreux de perdre ainsi son époux (son père pour Franck)et on comprend parfaitement la douleur d'Augusta et son besoin d'être seule (même si, après, elle aura besoin de son fils).
Tout comme elle, on se sent un peu perdu et on se demande comment elle va faire pour annoncer la mort à son fils.
Encore une fois, tu as une façon de décrire les choses belle et simple à la fois et ton texte, même s'il est triste, n'en reste pas moins beau.

Réponse de l'auteur: Merci, oui c'est vrai que c'est horrible de perdre coup sur coup son mari et son fils, même si elle ne le perdra pas de la même façon.

Laissée par : Ellie le 12/07/2015 01:58 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977
Joli, un rare moment où on a vraiment accès aux sentiments purs d’Augusta, j’aime bien. Il a de la “chance”, quand même, son mari, d’être mort paisiblement dans son sommeil comme ça, c’est pas à tout le monde que ça arrive, ni IRL ni dans HP ! Bon, cela dit, ça doit quand même être bien creepy pour Augusta de se réveiller à côté d’un mort XD

Réponse de l'auteur: Oui pour le côté creepy de la situation pour Augusta je te rejoins lol ! C'est vrai que quelque part mourir dans son sommeil, c'est une belle mort, au moins la personne ne souffre pas. Bon c'est vrai que c'est rare et pour le coup je pense que j'ai été influencée par le fait que je connaisse une personne à qui s'est arrivé. Merci pour ta review

Laissée par : magicalfox le 11/07/2015 13:42 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977
C'est un chapitre horrible, si triste. Je ne m'attendais pas à cela, même s'il fallait bien parler de la mère du mari d'augusta, qui n'est pas présent dans la vie de neville. C'est trop triste de se réveiller à côté d'un cadavre, de voir que l'homme avec qui on a partagé notre vie s'en est allé, de se réveiller et de comprendre qu'on est seule à présent. Je plains la pauvre augusta. L'avantage, enfin si on peut dire ça, c'est que son époux n'a pas du souffrir. Il s'est endormi dans son sommeil, et parfois ça peut réconforter en ce disant que c'est une mort paisible. Mais ça reste triste.
Et puis maintenant elle doit l'annoncer à son fils, ce qui ne sera pas une chose facile. Ca va inclure de nombreuses larmes. Franck devint un peu orphelin, même si, c'est mon avis, cela fait plus de mal de perdre l'homme de sa vie que l'un de ses parents. Enfin j'arrive pas à imaginer.
C'était un super chapitre :)

Réponse de l'auteur: Ouais ça fait forcément mal je pense de perdre l'un de ses parents, et même si l'on n'en était pas proche, car ça reste notre parent... Bon c'est clair qu'il n'a pas dû souffrir mais ça reste triste tout de même. Merci pour la review !

Laissée par : Catie le 11/07/2015 01:28 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977
J’adore ce chapitre, je le trouve absolument parfait ! Tu ne rentres pas dans les détails quant à la mort du père de Franck, et j’apprécie beaucoup. C’est vraiment très émouvant cette manière dont il est parti, en s’endormant, avec Augusta qui se réveille et qui constate qu’il ne se réveillera pas. Tu décris parfaitement bien ses sentiments face au départ d’un être cher, qui avait partagé sa vie et auquel elle tenait énormément. Et la partie sur ses interrogations face à la réaction de Franck est également très touchante. On comprend que ce décès est arrivé un peu par surprise, qu’il est choquant, et on comprend très bien qu’elle a peur d’annoncer cette nouvelle. La dernière phrase est absolument géniale. Vraiment très émouvante. J’ai la gorge serrée à imaginer Augusta assise aux côtés de son mari, en train de pleurer. J’ai une scène bien précise dans la tête grâce à ta plume, et je suis toute retournée.

Réponse de l'auteur: Merci et je suis ravie si tu as pu avoir une scène précise en tête grâce à mes explications !

Laissée par : popobo le 03/07/2015 19:53 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977
chapitre émouvant et important dans la vie d'Augusta. Au niveau du fond, j'ai bien aimé le tout début et la toute fin. Par contre les paragraphes du milieu m'ont paru moins crédibles. Au début tu utilises le "ton", du coup je me suis mise en destinataire à la place de Franck et puis après tu perds ce point de vue. Mais sinon je le redis le moment est riche en émotions.

Réponse de l'auteur: Ah il faudrait que je relise les chapitres du milieu. Merci pour la review !

Laissée par : Seonne le 03/07/2015 09:56 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977

Oh, ce chapitre est vraiment triste... Augusta a l'air desespéré - et c'est normal, si elle ne l'étais pas, ce serait étrange... La mort est toujours quelque chose de difficile à affronter, et ça l'est encore plus quand elle est si brutale, car on ne peut pas si attendre.

Depuis la naissance de Franck, toutes les émotions d'Augusta semble se ralier en quelque sorte à lui : même alors qu'elle vient de perdre son mari, elle ne pense pas seulement à elle, dans son désespoir, elle pense aussi à son fils. J'ai peur de sa réaction quand il sera attaqué par les Mangemorts...

Ce chapitre est toujours aussi fidèle au personnage. Dans son désespoir, elle ne crie pas, elle souffre en silence. Toujours cette incapacité à exprimer ses sentiments (la formulation ne doit pas être prise comme péjorative). Une fois de plus, tu nous montres la sensibilité de cette femme, sous son masque inébranlable.



Réponse de l'auteur: Merci, oui ce recueil est centré sur la relation mère-fils, et comme elle l'a eu tardivement je pense qu'il s'est développé un attachement particulier entre eux !

Laissée par : flodalys le 02/07/2015 14:38 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977

Oh quel moment difficile, on l'a peut vu dans tes petits moment de vie, mais je l'aimais déjà ton monsieur Londubat. Quelle horreur de se réveiller le matin au côté du corps de l'autre... brrr j'en ai froid dans le dos.
Là encore tu nous présente une faille d'Augusta, elle vient de perdre un pilier, mais c'est aussi une femme forte, donc elle arrivera às e reconstruire, mais je suis triste pour elle.



Réponse de l'auteur: Oui son mari était un soutien pour elle, même si c'était un soutien discret il était important dans sa vie ! Merci pour ta review !

Laissée par : Smittina le 02/07/2015 12:01 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977

Olala ce chapitre est juste trop déchirant... Augusta qui perd son mari si soudainement... Mais au moins, s'il est mort dans son sommeil il n'a pas souffert, c'est ce qu'il faut se dire. Ta phrase "Je me suis endormie épouse et me suis réveillée veuve" m'a donnée des frissons... En tout cas, je trouve qu'en si peu de mots tu as réussi à nous véhiculer tout plein d'émotions.. Moi j'en suis pas capable et suis admirative... Bref, c'est un très beau et très émouvant chapitre que tu nous as servi ici, Caro. Bravo !



Réponse de l'auteur: Merci ! Oui normalement il n'a pas trop souffert, je n'avais pas envie d'être cruel en fait ^^ !

Laissée par : SunonHogwarts le 02/07/2015 14:37 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977
C'est très touchant, très triste. On voit bien qu'Augusta a le cœur brisé par cette mort. Mais finalement, ce qui l'inquiète le plus, c'est la façon dont elle va l'annoncer à son fils.

Juste une petite chose, à la place de "si l’on m’arrache", j'aurai plutôt mit "si l'on m’arrachait".

Réponse de l'auteur: Merci pour ta review et en effet tu as raison le "si on m'arrachait est plus adéquat, je vais aller changer ça ! Merci

Laissée par : princesse le 02/07/2015 12:55 pour le chapitre Chapitre 6 : Août 1977
Petit texte à la fois déchirant et émouvant!

Plus on avance dans ton histoire et plus on voit l'évolution d'Augusta Londubat, un peu comme si elle écrivait une lettre à son fils. J'aime beaucoup ce côté "romancé", "lettre ouverte" justement, qui donne de la matière à ton texte.

Le pire dans ce texte c'est qu'on sait très bien, en tant que lecteur et potterhead, que ça ne sera pas la dernière fois qu'Augusta sera confronté à la perte d'un être chère...

Bien que Franck, son fils, ne soit pas mort, les conditions dans lesquels il a été arraché au monde des "vivants" et des "conscients" est horriblement triste...

Et je suppose que tu vas en faire un texte, non?

Réponse de l'auteur: Merci pour ta review Princesse, c'est vrai que forcément on pense à la future perte qu'elle va subir également et on est obligé de se dire que c'est vraiment trop injuste pour elle. Et oui ça viendra plus tard dans le recueil du coup !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.