S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Reviews pour L’âme d’une fille n’est pas une pierre

Laissée par : sfan le 30/07/2010 01:30 pour le chapitre Once upon a midnight dreary / Une fois, par un minuit lugubre
Je pencherais pour azenor au premier texte et verowyn au second. je me trompe?

Sinon, j'aime beaucoup les deux histoires, la première a été un peu courte pour que je rentre vraiment à fond dedans (même si elle est très bien) mais la seconde est comme il faut!

Laissée par : via_ferata le 07/05/2009 13:44 pour le chapitre Once upon a midnight dreary / Une fois, par un minuit lugubre
Comme tu le sais, je souffre d’une torture des plus intenses, je viens de survivre à d’innombrables heures de mathématiques. Donc je viens soulager ma douleur entre les mots de ces fictions.

La tienne, au début, me fait penser à Horace. Mordre dans la vie à pleines dents -> carpe diem ->Sapias, uina liques et spatio breui
spem longam reseces. Dum loquimur, fugerit inuida
aetas : carpe diem, quam minimum credula postero.
Entre ôte le long espoir et le temps jaloux s’enfuit, je vois Luna. (petite via sensible sanglote doucement)

« Ça ne me blesse pas quand c’est toi.
Ça me tue, quand c’est toi. »
(petite via sensible re-sanglote doucement)

Bref, c’est beautiful.

Laissée par : via_ferata le 07/05/2009 13:44 pour le chapitre Pierre de lune
D’aucuns considèreraient que, à un moins des examens, je devrais profiter de temps de midi aussi larges que celui d’aujourd’hui pour étudier. Mais je ne suis pas d’aucuns.
Et en plus, je viens d’avoir 4 heures de math. Donc j’ai besoin d’un petit remontant.
Ce qui explique que je vienne lire une petite fiction. (c’était le nécessaire racontage de vie préliminaire)
Or, qui dit lecture dit review (sinon c’est pas marrant), même si c’est une relecture.

Donc je laisse un petit mot, pour dire que j’aime (toujours) les phrases brèves, un peu mystérieuses, très poétique ; pour te dire qu’entre le soleil et l’étoile, la tête blonde perdue dans sa galaxie est ravissante ; pour te dire, enfin que c’est magnifique. Le dialogue est adorable.

Et j’ajoute que la lune est mille fois plus belle et plus noble que le soleil.

Réponse de l'auteur: Je cherchais Mariage Blanc parmi les fics de Vëro, et là je vois que "L'âme d'une fille n'est pas une pierre" a des reviews en plus !
C'est toujours un plaisir de lire une review écrite par ta main, et l'on s'en veut de ne l'avoir vu plus tôt. Et j'espère qu'elle aura bien joué son rôle de remontant.
Même si c'est de la redite, j'aime que tu me redises que tu aimes ces phrases brèves, mystérieuses, poétiques qui sont ce qui fait mon style.
La lune comporte un mystère que le soleil ne saura jamais incarner.

Laissée par : alecto le 14/01/2009 20:27 pour le chapitre Pierre de lune
J'étais en quête d'un peu d'inspiration à propos de Luna. Alors voilà, je me balade, je déambule, et je débarque ici. Envie irrépressible de partager mes frétillements et couinements de souris. Je suis de bonne humeur, ça risque d'être délirant, donc toutes mes excuses par avance^^

Alors, Azenor: ça donne beaucoup plus l'impression d'un poème en prose que d'un récit; on se laisse bercer par les rythmes et les sonorités, sans forcément chercher à comprendre, on s'imprègne doucement et on attend que quelque chose enfin se forme. Toute mon admiration pour avoir su rendre l'assonance en "ais" autre chose qu'atroce! C'est un exploit en soi.
Il y a ce passage qui me marque: "Je songeais, je ne savais. La lune me protégeait, et dans ses bras enfin je m’éveillais moi-même." Rythme haché, puis déploiement... En fait l'ensemble pourrait être lu sous cet angle-là. Le manque au début, avec tous ces verbes qui appellent un COD, c'est comme un texte rongé par le silence. Une sorte d'énigme qui se résout par la très jolie phrase finale.
Ce qui est étrange, c'est que ton texte semble désincarné. Il y a la lune, la nuit, le cercle de nacre, mais cela ne crée pas de cadre réaliste, au contraire: un paysage de symboles. Ce qui est un peu paradoxal, c'est que ce sont ces objets qui semblent le plus réels dans leur minéralité blessante; par rapport, on dirait que la conscience n'est qu'une voix ténue, fuyante, qui interroge et s'effiloche...
*trois coups de gaffiot sur la tête* Promis, j'arrête là le lyrisme mal placé.
Ah si, pour finir: à la fin du premier paragraphe (strophe?), j'aime beaucoup le passage à la troisième personne. Je comprends pas, mais j'aime beaucoup:)

Verowyn: aah, y a plein de thèmes qui m'obsèdent là-dedans! Le miroir qui dédouble et ne renvoie qu'un sentiment d'étrangeté à soi-même...(c'est à ce moment que survient le couinement sus-mentionné^^). Et puis la relation fantasmée de la fin!! Le rêve et la réalité placés sur le plan plan, qui s'emmêlent et se confondent, on ne fait plus la différence.
J'aime beaucoup la métaphore du fruit, les expressions figées qu'on réactive. Tout le paragraphe est génial, on sent l'écorce qui cède sous les dents et le sirop qui s'échappe. On sent la vie réduite à une orange, et c'est comme un condensé tragique de l'existence. Très chouette synesthésie. Et puis, j'allais oublier: "une orange bleue"... XD
En fait, c'est assez bizarre, parce que je trouve ce texte un peu trop mélo. Mais en même temps, certains passages qui me séduisent le plus sont parmi les plus marqués dans le genre: "Ça m’est égal. Ça ne me blesse pas quand c’est toi. Ça me tue quand c'est toi". Y a la part de moi qui réprouve qui est réduite au silence. J'ai l'impression d'être prise en traître, et c'est TRES désagréable XD.

Bon, voilà.
Toutes mes félicitations, très chères, c'était psychédélicieux^^

Réponse de l'auteur: Bon, comme on ne peut répondre que une fois à une review, voici le deal: je réponds aux deux ici, et Azou, elle vous fera part de ses commentaires sur celle de Via...
Via: Absolument très chère, tu as tout bien deviné! Je te retourne tes voeux pour le principe, vu qu'on a eu d'autres occasions de se souhaiter une bonne année depuis lors...
Alecto: *ronronnements extatiques* ça m'a rarement fait aussi plaisir d'entendre dire que mes textes produisaient un effet TRES désagréable. Et tu n'as pas besoin de te gaffiotter (oui, oui, parfaitement, ce verbe existe) la tête, l'obsession de l'analyse littéraire n'est pas quelque chose de réprouvable en soi. Miroir, inquiétante étrangeté, rêve/réalité, oui, j'avoue que je me suis fait plaisir, ce sont également des thèmes qui me motivent beaucoup... Quant aux expressions idiomatiques telles que "croquer la vie à pleine dents" (Je suppose que c'est à celle-là que tu faisais allusion) rentrer dedans, en filer la métaphore, permet selon moi d'en faire ressortir tout le côté savoureux. Bref, j'arrête l'auto-satisfaction, et je te remercie vivement pour cette sublime review. ^^

Laissée par : via_ferata le 25/12/2008 17:07 pour le chapitre Once upon a midnight dreary / Une fois, par un minuit lugubre
héhé, je parie que j'ai tout deviné.
Le premier OS est d'Azenor, ainsi que le choix de la citation de Tanguy chose-bidule-che, et l'inverse pour Vërowyn.

On ne va pas faire de la longue review, mais j'ai adoré les deux textes. Je suis sûre que ça vous suffit, même si ce n'est pas construit.

NB: joyeux Noël, Bonne année et toute la clique

Réponse de l'auteur: Via : On est déjà heureuses effectivement de savoir que tu as "adoré", mieux ça que rien du tout ;-) !Et joyeux noël, bonne année, bonne fête des rois, joyeuse Pâques, etc etc (vaut aussi pour le ramadan et Aïd el Khebir). Ah, et ce n'est pas Tanguy chose-bidule-che, mais Tanguy Malmanche, un de respect pour le plus grand écrivain de tout les temps ! A bientôt ! Alecto : Vëro m'a prévenu que ta review risquait de me faire ronronner, effectivement je ne sais pas si j'ai déjà eu une si belle review, ou du moins une review qui comprend si bien mon texte (hormis celles de Vëro mais elle est hors concours !). Je ne suis pas contre l'appellation "poème en prose" :-) Ce texte est ma fanfic qui est le moins une fanfic et qui se rapproche le plus (même totalement) de ce que je peux écrire par ailleurs. Les différentes caractéristiques que tu mets en valeur sont exactement celles qui caractérisent mon style : assonances et allitérations en nombre = une musique; des propositions courtes, d'autres plus longues = un rythme ; ces objets qui ne sont que prétextes, "symboles" as-tu dit, des objets poétiques cependant (à mon coeur) pour mettre en valeur l'ambiance, l'humeur, les songes... Je préfère ne pas t'expliciter le fin du premier paragraphe/strophe, ton imagination garde ainsi son voile rêveur incertain. Ôte ce Gaffiot de ta tête ! j'ai même du mal à voir où est le lyrisme ;-) Merci énormément pour cette magnifique review ^^

Laissée par : Floralove le 21/05/2008 14:00 pour le chapitre Once upon a midnight dreary / Une fois, par un minuit lugubre
Les deux sont magnifiques ! on voudrait ne lire que ça . C'est dificile à dire , mais j 'attribuerai " Pierre de lune " à Azenor et " Une fois par une nuit lugubre " à verowyn .C' est original ces citations .

Réponse de l'auteur: Tu as bien deviné pour l'attibution des textes à l'auteur.Merci pour ces compliments !

Laissée par : dem le 25/04/2008 19:24 pour le chapitre Once upon a midnight dreary / Une fois, par un minuit lugubre
"Je ne suis pas folle.
Ils n’ont pas compris.
Mais moi je sais…"
J'aime quand vous écrivez sur Luna...
C'est triste, mais c'est trés touchant... A bientôt

Réponse de l'auteur :: Tout d'abord, bravo pour nous avoir reconnues, et ensuite, merci. J'avoue avoir assez aime me mettre a la place de Luna...

Laissée par : dem le 25/04/2008 19:17 pour le chapitre Pierre de lune
Très joile texte Azénor...

Réponse de l'auteur :: Merci beaucoup Dem !

Laissée par : lylene le 23/04/2008 00:04 pour le chapitre Once upon a midnight dreary / Une fois, par un minuit lugubre
Une fois, par une nuit lugubre : Vero. Goût certain pour la rhétorique guimauvesque (non, pas exactement, mais on sent que c'est là malgré tout). Citation de Poe via Stéphinou. Intertextualité qui dénote une très bonne connaissance des tomes. Et l'indice suprême "cette expression un peu stupide", ô doux euphémisme d'une auteure qui n'aime pas Ron au petit cul blafard constellé de taches de rousseur, qui plante ses amis dans une tente sordide parce que la cuisine n'est pas à son goût... ;o)

Réponse de l'auteur :: Voui, le titre Edgar-Stephanien etait un gros indice c'est sur... "Tres bonne connaissance des tomes" tu vas me faire rougir, je l'ai lu qu'une fois le 7... Tu as raison que j'aime pas Ron, mais par contre je crois pas que "expression stupide" lui etait destine... C'etait "croquer la vie a pleines dents" que je qualifiais ainsi. Mais serieux je comprends meme pas comment c'est possible de songer une seule seconde a epouser un mec qui te plante dans une tente sordide parce que tu fais moins bien la bouffe qu'un elfe de maison!...

Laissée par : lylene le 23/04/2008 00:04 pour le chapitre Pierre de lune
Pierre de Lune : Lenananananana ! Phrases courtes. Impressions à mi-chemin entre symbolisme et surréalisme. Et tu réussis à coller Ron avec Luna à la fin.

Réponse de l'auteur :: On savait que toi, Lylène, saurait dire qui à écrit quoi... et en plus tu justifie ta réponse avec une bonne analyse. D'ailleurs ce que tu dis pour Vëro me rend morte de rire : elle a passé une heure vendredi soir à m'expliquer combien Ron était dégoûtant, le summum étant quand il "plante ses amis dans une tente sordide parce que la cuisine n'est pas à son goût..." (texto) ! Merci merci miss, bisous !

Laissée par : judith1 le 22/04/2008 21:09 pour le chapitre Pierre de lune
C'est excellent !
Pour être honnête, je préfère la deuxième, plus réaliste à mon goût, mais les deux sont remarquablement bien écrites.

Réponse de l'auteur :: Merci :-) Effectivement la deuxième est plus réaliste, c'est la différence entre nos styles d'écriture, ensuite c'est le goût du lecteur qui parle !

Laissée par : Remus_Black le 22/04/2008 19:24 pour le chapitre Pierre de lune
Bonjour ^^

J'ai supprimé l'image de votre résumé car elle était beaucoup trop grande, donc non conforme au Réglement. ;)

Bon maintenant c'est le lecteur qui parle :
En tant qu'amoureux absolu de Luna, j'ai beaucoup aimé vos textes respectifs ; très bien écrits. Et votre idée de "défi" à partir de ces deux citations est originale et me plaît beaucoup. ^^

Bonne continuation ^^

Réponse de l'auteur :: Oups ! Je ne suis pas des plus douée avec l'informatique, mais pourtant je l'avais redimensionnée pour qu'il n'y ait pas de problème...(vais réessayer) Et pour la review "lecteur" : contente que ça te plaise ! Merci beaucoup !rnrn

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.