S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

104ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 104e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 26 septembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!


De L' équipe des Nuits le 18/09/2020 17:43


Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de novembre 2020 sont ouverts ! Venez choisir entre : Parodie, Maladie mentale, Voyage temporel, Missing moment ou Antagoniste(s).

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 30 septembre 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 16/09/2020 22:07


PROJET HPF – « SAL - Semaine d'Adaptation Ludique »


Aujourd’hui, nous vous proposons de participer au super projet d’intégration du forum de l’association HPF ! Entre découverte du fonctionnement et rencontres avec d’autres membres via des animations ludiques…

Ses organisatrices vous présentent le projet : « Tu viens d'arriver ? Tu te perds encore dans les méandres de ce forum et tu aimerais en savoir plus ? Tu es là depuis si longtemps que tu fais partie des meubles et tu voudrais partager ton expérience ? Tu voudrais rencontrer de nouvelles personnes ? Alors la SAL est faite pour toi !
La Semaine d'Adaptation Ludique est la semaine d'intégration du forum HPF. Pendant dix jours, votre équipe et vous devrez affronter jeux, défis et devinettes afin de découvrir chaque recoin des sites HPF et créer des liens avec les membres. Si ça vous intéresse, rendez-vous sur ce topic !

Les informations utiles :
- Les inscriptions auront lieu du 11/09 au 30/09
- La SAL aura lieu du dimanche 11/10 au mercredi 21/10
- Les équipes sont constituées de jeunes et anciennes et anciens du forum »

Bonne intégration !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 11/09/2020 12:05


PROJET HPF – « Story of music »


Vous êtes fans d’écriture et de musique ? Ce tout nouveau projet est fait pour vous !

Son organisatrice, Lyssa7, vous le présente : « Ce projet tourne donc autour de la musique. Le but est de s'en inspirer pour écrire un texte.
Le projet comporte trois axes sur lesquels je me suis basée :
- L'ambiance/le genre (pop, rock, metal, soul, reggae, rap, musique traditionnelle),
- Un instrument qui est associé à ladite ambiance et influence le texte, ainsi que
- Une chanson qui appartient au genre choisi par le participant.

L'auteur doit donc associer ces trois axes pour écrire son texte, et on doit ressentir l'influence du genre, de l'instrument et de la chanson à travers les actions/la personnalité du personnage, l'époque choisie, le contexte, etc.
Il n'y a pas de conditions particulières et la deadline est fixée au 15 janvier 2021. »

N’hésitez plus à vous inscrire ! Lyssa7 et les autres participants n’attendent plus que vous sur ce topic !
Bonne écriture !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 09/09/2020 11:31


PROJET HPF – « PROUD TO BE ME »


La rentrée HPF s'annonce studieuse grâce à un tout nouveau projet d’écriture !

Son organisatrice, Alrescha, vous le présente : « Ce projet a pour but de vous faire écrire sur un personnage LGBTQ+. Toutefois, les catégories slash et femslash sont à éviter afin de valoriser les autres.
Pour participer, plusieurs formules vous sont proposées :

- Créer un OC.
- Utiliser un personnage de l’univers d’HP existant dont on ne connaît rien ou pas grand-chose.
- Utiliser un personnage de l’univers d’HP dont on connaît tout ou presque, mais que l’on choisit de montrer différemment.

L’objectif n'étant pas de se presser mais d'apporter un vent de liberté, une deadline symbolique est fixée au 30 juin 2021. »

Intéressés ? N’attendez plus et venez vous inscrire, poser vos questions et suivre l’avancée du projet sur le topic dédié !
Bonne écriture !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 06/09/2020 10:21


Sélections du mois


Félicitations à Roxane-James, princesse, Eanna, jukava, Violety, Ielenna et Melfique qui nous ont donné chaud et qui remportent la Sélection Lemon !

Pour octobre 2020, nous partirons en exploration avec la Sélection Quête/Voyage initiatique. Venez proposer deux fanfictions sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois de septembre, découvrez les différents visages de la maison en jaune et noir avec notre Sélection Poufsouffle. Venez voter pour vos histoires préférées ici.

Belle rentrée à toutes et tous !


De L'équipe des Podiums le 05/09/2020 20:50


Reviews pour Le chant des partisans

Laissée par : Sadi le 14/11/2016 14:01 pour le chapitre Justin Finch-Fletchley

C'est génial ! Tes personnages sont super crédibles, ça donne presque l'impression que tes OS sont canon *-*

À quand la suite ? :D (un an après)



Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review Sadi, ça me fait plaisir que tu aies apprécié les premiers chapitres de cette fic ! Je ne sais pas exactement quand sera publiée la suite mais je compte l'achever d'ici à la fin de l'année scolaire ;)

Laissée par : The Night Circus le 26/07/2015 19:40 pour le chapitre Lee Jordan

J'ai beaucoup aimé. 

Déjà... 

LEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE <3 <3 <3

C'est l'un de mes personnages préférés parmis les seconds -voire troisième-rôle. Ses commentaires de quidditch quoi, la base. 

J'ai bien rigolé avec le passage sur le football, c'est très agréable dans ce genre d'ambiance je trouve, ça rappelle un peu que la vie continue, et puis c'est réel aussi. Mais dans les histoires très sombres, j'aime un peu d'humour; ça a le double effet de rehausser la comédie ET la noirceur de ce qu'il y a autour. ça se renforce quoi. 

Et pusi j'aime aussi l'idée de la cousine carcmole, et j'aime beaucoup aussi la mention de la façon dont les jumeaux aident les né-moldus...

Bref, bravo encore !



Réponse de l'auteur: Et bien, que d'enthousiasme pour Lee, je crois bien que tu es la première personne me montrant autant d'amour pour le personnage, haha ! Merci beaucoup pour ta review en tout cas, surtout si Lee est effectivement l'un de tes personnages favoris ;) C'est vrai que j'aime beaucoup ses commentaires de Quidditch moi aussi, mais autrement c'est un personnage sur lequel je ne m'étais jamais particulièrement penchée et j'ai été ravie de le faire à cette occasion, même si lui construire un background m'a demandée pas mal de réflexions. Je suis vraiment contente que tu aies apprécié les touches d'humour parce que le comique est très loin d'être un genre avec lequel je sois à l'aise ordinairement !

Laissée par : The Night Circus le 26/07/2015 19:28 pour le chapitre Padma Patil

J'adhère moins à celui-ci. Même si je comprends que y'a pas de camps tout noir ou tout blanc, je n'imagine pas uen seule seconde qu'un groupe de gamins menés par des personnages comme Neville, Ginny et Luna organise des "missions tortures", en particulier Neville, au vu de son histoire familiale. 

Qu'un élève de l'AD pète un câble comme le fait Harry face à l'un des Carrow qui s'en prend à McGonagall, je concois, mais une mission organisée, et donnée en plus à une fille qui justement ne réussirait pas à faire de mal à une mouche, ça a une perversité que je n'imagine pas dans le trio de tête de l'AD. J'imagine pas l'AD comme tous innocents, mais pas au point de faire des "sorties tortures"

Ceci dit, et malgré cette divergence d'idée, ce chapitre renforce quelque part mon admiration pour ta fic parce que tu ne fais pas dans la facilité. Ce que tu décris est tellement vrai, en dépit de mon incapacité à l'appliquer à l'AD. 

Et puis les personnages sont tellement attachants, Padma est très touchante, et Terry aussi, surtout lorsque tu parles de sa façon de craquer le soir... Bref, j'ai pas aimé l'idée de bas,e mais j'ai aimé que tu l'ai eue et la façon dont tu l'as développée. 



Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review TNC, et de souligner les points qu'il me reste à améliorer dans ce chapitre ! Comme je l'expliquais à Satchrê, mon gros problème est de ne pas avoir suffisamment détaillé le contexte de la mission. A vrai dire, je ne vois pas non plus Ginny, Neville ou Luna avoir lancé une telle vendetta : pour moi, l'idée pourrait avoir été émise lors d'une réunion, et rejetée par un vote à mains levés, mais tout de même souhaitée par une forte minorité qui décide alors, pour cette fois, de "faire scission" et de mener son action comme elle l'entend. Sans le consentement de l'ensemble des membres donc. Mais je n'ai pas suffisamment explicité le contexte et je le regrette beaucoup avec le recul même si je ne vais pas modifier le chapitre maintenant. J'essayerai d'y revenir par la suite cela dit, d'autant que Terry aura un chapitre pour lui ;) En tout cas je suis contente que tu aies un peu apprécié ce chapitre malgré tout et surtout que tu aies pris le temps de me laisser ton avis sincère dessus :)

Laissée par : The Night Circus le 23/07/2015 03:15 pour le chapitre Alicia Spinnet

Oh bon sang, celui-là et je pense mon préféré jusqu'à présent. 

Je toruve terrible et terrifiant à quel point le parralèle est facile avec des choses récentes; entre autre ça me fait penser à l'appartheid et au KKK. C'est l'histoire que ut as donnée à la mère d'Alice qui me fait penser à ces histoires de femmes blanches ayant "osé" épousé des noirs et dont le couple a cher payé pour avoir simplement été amoureux. (ma phrase n'a aucun sense... je suis fatiguée désolée. )

J'adore les thèmes aussi de la personne qui décide de baisser la tête et continue à vivre normalement, et perds sa propre estime, jusqu'au coup final de la disparition de ses parents. 

J'aimais bien l'idée aussi de la ferme, qui est l'essence même d'un endroit vivant, et du contraste avec le silence qui l'habite désormais, et lorsque j'ai lu le dernier vers, je me suis dit bon sang mais c'est bien sûr. 

et puis j'aime bien aussi que tu parles d'Alicia Spinnet, parce que j'adore l'équipe de quidditch de Harry. 

Bre,f un grand merci pour ce chapitre à la fois subtil et fin !



Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ton adorable review TNC, c'est à moi de te remercier de prendre ainsi le temps de commenter chacun de mes chapitres :) Je comprends tout à fait ton parallèle, pour ma part je pense surtout à la WWII en écrivant ce texte, aux femmes qui ont pu par exemple épouser un juif et se voir reprocher cet amour, mais le parallèle avec l'apartheid est tout aussi saisissant. Et je suis contente que tu aies apprécié l'idée du personnage qui serre les dents et ne dit rien, qui n'est pas un de ces "héros de la première heure". Moi, je trouve Alicia toute aussi héroïque que les autres parce que dès qu'elle reconnaît son erreur elle s'engage, ce qui demande un putain de courage là aussi, mais d'autres pourront penser qu'elle est juste lâche (pas forcément ceux qui se sont le plus engagés d'ailleurs, aheum). Encore merci en tout cas :)

Laissée par : The Night Circus le 23/07/2015 03:06 pour le chapitre Seamus Finnigan

Bon sang, j'adore tout ce qui a trait à la résistance à Poudlard pendant la septième année. 

Comme dans le chapitre précédent, y'a un peu la même construction j'ai l'impression ; d'abord la chimère du passé et de ce qui aurait dû être, et puis le retour au douloureux présent. 

Ton chapitre est pleins de détaisl que j'ai beaucoup aimés; le dortoir avec les 3 lits vides sur 5, c'est très fort je trouve, ça doit faire un vide immense. Le manque que Seamus éprouve vis à vis de Dean également, et puis al colère qui l'habite. Et puis j'aime beaucoup le dernier chapitre où chaque élève exprime à sa façon et avec sa personalité sa propre révolte. Et la toute dernière phrase, avant la citation, elle est spot on !



Réponse de l'auteur: Merci une nouvelle fois pour ta review TNC, ça me fait vraiment très plaisir que tu apprécies ces chapitres surtout si tu aimes déjà beaucoup la chanson à la base ! Les trois lits vides sur cinq, Akasora y a consacré un OS très fort, dont je ne me rappelle malheureusement plus le titre mais que tu pourrais retrouver sur son profil sur le sujet t'intéresse ;) Je pense que c'est effectivement extrêmement fort et que ça doit motiver en partie la colère de Seamus, je le vois bien parfois rentrer le soir découragé dans son dortoir, et retrouver toute sa rage en se retrouvant à nouveau seul avec Neville à compter les absents.

Laissée par : The Night Circus le 23/07/2015 02:58 pour le chapitre Justin Finch-Fletchley

J'adore ce chant, et j'adore tout ce qui a trait aux résistances diverses et variées, que ce soit IRL ou dans le monde HP. 

J'aime bien que tu aies décidé d'ouvrir le bal avec Justin, qui représente bien la masse de né-moldus je trouve. En ce sens qu'il ne fait pas partie des grands héros, des personnages principaux qu'on a suivit dans les sept tomes, et qu'à travers lui on peut avoir un apperçu de ce qui est arrivé aux nés-moldus qui ne sont pas Hermione. 

J'ai bien aimé également la façon dont se découpe ton texte, avec les chimères en première partie et la dure réalité dans la seconde. Je trouve aussi très frappant la façon dont dans la première partie on sent Justin entouré, et si solitaire dans la seconde... Solitaire mais avec tout de même les contacts de Ginny et Dean; et c'est un autre aspect que j'ai beaucoup aimé : malgré la solitude et l'errance, il y a une camaraderie, une fil qui le raccroche aux anciens membres de l'AD, avec ginny et Dean qui pensent à lui écrire alors qu'ils ne sont pas forcément proches à l'origine pour lui dire de se planquer vite fait. 

Malgré le desespoir à la fin du texte, ça met une espèce de patate de penser à cette entraide qui va continuer jusqu'à la bataille finale ! 



Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review TNC, je suis vraiment très contente que tu aies apprécié ce premier chapitre ! Comme toi, tout ce qui est lié aux résistantes m'inspire énormément, c'est une période que je ne me lasse pas d'étudier et dans le monde HP, l'un de mes thèmes préférés est celui de la jeunesse engagée. Je suis ravie que le choix de Justin te plaise, c'est un personnage peu connu mais le but de ce recueil est justement de permettre à ces personnages d'être mis en lumière eux aussi. On a tellement de textes sur le trio, sur Neville et Luna dans une moindre mesure, et Ginny aussi, mais on dirait que les autres n'ont jamais existé. Quant au fil qui relie encore les membres de l'AD, il sera de plus en plus présent, Justin réapparaîtra d'ailleurs, parce que je vois bien peu à peu des réseaux de résistance se mettre en place, permettant aux fugitifs de se regrouper et de commencer à mener des actions communes. D'ailleurs, pas mal de chapitres, même s'ils seront à chaque fois centrés sur un personnage, en feront apparaître d'autres, parce qu'ils sont ensemble dans cette guerre.

Laissée par : Satchre le 06/07/2015 10:12 pour le chapitre Katie Bell
Ah et je voulais juste te faire un bref récapitulatif des textes qui me plaisent le plus, parce que j'aime bien qu'on le fasse sur mes recueils de drabble et que je me disais que ça te plairait peut-être aussi. Alors par ordre de préférence : Justin, Padma, Seamus, Lee, Alicia, Katie, Cho. A bientôt j'espère ;)

Réponse de l'auteur: Ah effectivement je n'avais jamais eu de tel récapitulatif mais je trouve ça intéressant, je prends note et je vais notamment lire tes reviews sur les chapitres que tu as moins aimé pour faire en sorte que les prochains soit meilleurs ;)

Laissée par : Satchre le 06/07/2015 10:07 pour le chapitre Katie Bell
Pas de coup de coeur énorme pour ce texte, sans doute parce qu'il fait un peu redite à celui d'Alicia et que la rencontre des amis dans un pub puis le Raffleur qui arrive, je trouve ça un peu gros pour des fugitifs :/ Cela dit j'ai eu la "satisfaction" de voir enfin couler du sang. Pas que ça me fasse spécialement plaisir, mais c'est nécessaire dans une fiction pareille ;) D'ailleurs ça me permet de faire ma lourde pour Cho parce que ça aurait été intéressant de voir la Serdaigle tuer d'une balle qui aurait pu ne marquer qu'un point sombre sur le front ou la poitrine et puis Katie et un "bain" de sang dû à une arme blanche. Bref. Je ne sais pas vraiment où tu en es avec cette fiction, mais j'espère que tu donneras vite de tes nouvelles ;) Bisous Bloo !

Réponse de l'auteur: Haha, j'ai pensé à ce chapitre justement en faisant ta ràr sur Cho, en me disant que tu verrais enfin quelqu'un se salir les mains. J'aurais l'occasion d'y revenir, mais je ne vois d'ailleurs pas Katie culpabiliser à ce propos. Elle n'en est pas fière, mais elle sait que c'était sa vie ou la sienne, et que ce n'est pas elle qui a attaqué la première de toute façon. Cette histoire a été un peu mise de côté le temps que je termine une fiction longue (pas sur HP ^^), qui est en effet maintenant terminée et donc je me reconcentre un peu sur HP ;) Merci pour toutes reviews en tout cas, et à bientôt j'espère !

Laissée par : Satchre le 06/07/2015 09:56 pour le chapitre Cho Chang
Ce chapitre ressemble pas mal à celui de Padma en effet, et le côté deux fois Serdaigle est un peu dommage. Du coup j'aurais aimé que Cho se "salissent" un peu plus les mains, surtout avec des armes Moldues à portée de mains. Quelque chose de peut-être plus spectaculaire pour montrer qu'elle a raison de critiquer sa nouvelle tendance de Gryffondor, peut-être une tentative pour sauver le fermier moldu, le meurtre d'un Mangemort et un deuxième épargné ou un truc dans le genre ? J'aurais aimé au moins qu'elle les menace et je trouve que, finement mis en scène, ça n'aurait pas fait obstacle à son traumatisme lié à la mort de Cédric. Peut-être que justement je l'aurais fait presser sur la détente sans qu'elle n'ait réellement pensé à le faire et que ce geste l'emplisse d'effroi. Je vois bien la belle petite asiatique amaigrie par sa fuite, ses longs cheveux noirs détachés, les bras tendus devant elle, un cadavre plus loin, les mains tremblantes. J'aurais voulu qu'elle sauve le fermier aussi, qu'on est pas cette impression de passivité dans ce chapitre. Punaise, j'ai envie d'écrire sur Cho maintenant, ce serait trop géant ça : la transformation d'une poupée toute douce en meurtrière... Désolée je me suis emportée et totalement écartée de ton texte ^^' En tout cas j'ai adoré la culpabilité sur son inutilité et les vies qu'elle met en danger. Et puis de manière générale, même si je n'adhère pas totalement au contenu, je suis super contente que tu aies choisi ce personnage !

Et puisqu'on parle de personnages, comme il te reste, si j'ai bien compris, onze textes, je voulais te dire un peu les idées que moi j'aurais (sans vouloir t'influencer, juste pour qu'on en parle plus tard ;p) :
Justin Seamus Alicia Padma Lee Cho Katie
- Hannah parce que je l'adore et que pour moi elle a un rôle important quoique discret dans l'AD
- Susan Bones, un peu pour les mêmes raisons et parce que je la mets en couple avec Olivier donc ça permettrait de parler de lui sans faire un autre chapitre sur un joueur de Gryffondor
- Dennis ou Colin, j'hésite, sachant que l'un serait une excuse pour parler de l'autre ^^
- Ernie parce que ce bon vieux Ernie ^^
- et puis Astoria à qui je donne aussi un rôle pas directement lié à l'AD mais dans la résistance étudiante extrêmement cachée
- et puis ça manque cruellement de Serpentard alors j'inclurais bien Milicent ou Zabini, l'un essayant d'aider discrètement un première année (Poufsouffle ou Serdaigle) et l'autre le surprenant mais restant silencieux
- Fred Weasley, parce que c'est le jumeau qui va mourir ; mais dans une scène différente de la boutique, de la radio ou de sa mort (ce qui serait extrêmement dur :/)
Et après j'hésite trop donc je vais continuer à réfléchir ^^

Réponse de l'auteur: Merci une fois encore pour tes reviews toujours aussi gentilles et pertinentes Satchrê :) C'est vrai que deux personnages qui ne se salissent pas les mains est peut-être trop, je voulais montrer ici que ce n'était pas pour les mêmes raisons mais ça fait sans doute trop redit. Si Cho ne tire pas, c'est parce que je le vois encore profondément traumatisée par la mort de Cédric. Padma ne se salit pas les mains parce qu'elle a réfléchi, que sa conscience est plus forte. Cho, c'est beaucoup plus irrationnelle, elle subit une des conséquences directes de la guerre : le deuil. Et je crois qu'elle ne peut se résoudre à tuer parce que cela reviendrait, pour elle, à devenir comme ceux qui ont tué Cédric, lui donnant l'impression de le trahir, quelque part. Cela dit l'idée qu'elle puisse tirer m'intéresse aussi beaucoup et si tu écris ce moment sur elle, tu peux être certaine que je viendrais le lire ;) Alors et à propos de tes idées, déjà j'ai beaucoup aimé les lire, c'était amusant de voir les personnages auxquels tu as pensé et qui se recoupent avec les miens (oui, beaucoup de ceux cités vont en effet apparaître ;) ), même si ce n'est pas toujours pour les mêmes raisons haha ! Pour les Serpentard, je préfère le dire tout de suite par contre, il n'y aura pas de chapitre leur étant entièrement consacré : cette histoire est centrée sur l'Armée de Dumbledore, or, et même si je trouve ça dommage, il n'y a pas de Serpentard dans l'AD. Par contre, ça ne veut pas dire que je n'envisage pas de faire intervenir des Serpentard d'une autre manière ;) Mais disons qu'aucun ne sera le personnage principal d'un chapitre, même si en revanche, je prévois d'écrire d'autres OS sur le sujet, en-dehors de cette histoire je veux dire, et que pour le coup, j'en profiterai pour réhabiliter un peu cette maison :)

Laissée par : Satchre le 06/07/2015 09:27 pour le chapitre Lee Jordan
Il est très beau ce texte aussi, la fin est extrêmement forte et émouvante surtout parce qu'on sent ce spectre d'espoir qui plane sur les foyers et les campements précaires, le soir. On sent ce lien vers le monde magique et résistant qui réchauffe les coeurs, on sent la consolation et le réconfort que ça peut apporter partout. Et moi, en tant que lectrice, je me souviens de cette unique émission de Potterveille que j'ai entendue et qui résonne toujours en moi, je me rappelle des mots, des échanges d'informations mais surtout de cette sensation de soutien, d'entre-aide qui illuminait la toile de tente où je moisissais avec Harry, Ron et Hermione. Tu m'as fait revivre tout ça en seulement quelques lignes à la fin, alors merci. J'aime beaucoup ce que tu fais de Lee aussi, ce garçon qui manque d'assurance (qui n'en manquerait pas à côté d'amis aussi géniaux ?) et qui pourtant trouve son projet à lui pus fort, même si je ne nie pas leur nécessité, que ces poignées de gallions offertes. Et puis l'intervention de sa cousine Cracmole m'a énormément touchée, savoir que c'est la culture Moldue qui est à l'origine d'un des rares liens de la résistance éparpillée, c'est un sacré pied-de-nez aux Mangemorts et affiliés ! Alors bravo pour ce joli texte :)

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review Satchre, je suis vraiment très contente que tu aies aimé ce chapitre ! Il est important parce que c'est le premier qui tisse vraiment les liens entre les résistants. A partir de maintenant, les fugitifs égarés un peu aux quatre coins du pays vont pouvoir commencer à se regrouper, à s'organiser, et c'est vraiment une résistance qui va se mettre en place, plus de simples individus chacun de leur côté. Les personnages seront beaucoup plus liés entre eux dans les chapitres à venir, tu l'auras remarqué avec Katie j'imagine. Et puis merci beaucoup pour Lee, c'est vrai qu'on ne sait pas grand-chose du personnage et que j'ai donc eu presque tout à inventer, et j'étais un peu perdue au début, je ne savais pas vraiment quoi faire de lui. C'est typiquement le genre de personnage auquel je ne m'étais jamais intéressée avant. Je suis contente qu'il te plaise donc :)

Laissée par : Satchre le 06/07/2015 09:12 pour le chapitre Padma Patil
Je crois que je comprends ce qui, peut-être, ne te satisfait pas totalement dans ce chapitre-là sans que tu arrives pour autant à mettre le doigt dessus. Je dirai que le premier point c'est l'invraisemblance (le mot est un peu fort mais je n'en vois pas d'autre) de la mission "officielle" de l'AD. Sachant que Neville, Ginny et Luna en sont les instigateurs, l'AD n'irait certainement pas s'en prendre comme ça à un Serpentard tiré au sort. Cela dit j'aime beaucoup l'idée d'élèves qui disjonctent et mènent des mini vendetta, mais du coup je pense que Terry aurait plus gagné à paraître indépendant ou alors à se rattaché à un groupe indépendant ; genre des membres de l'AD qui parfois prennent de mauvaises initiatives dans leur coin, tu vois ? Et PAdma qui se seraient fait embarquer là-dedans (par exemple parce que le groupe est composé uniquement de Serdaigle qui veulent venger Luna). Et le deux point, c'est le manque d'assurance de ton texte. On sent que tu n'es pas totalement convaincue toi-même, ton style est moins prononcé que d'habitude, le récit est un peu plus plat. Je ne sais pas comment te l'expliquer concrètement en te pointant des passages, ce sont juste des sensations qui se dégagent de l'ambiance générale. Et je trouve que tu aurais dû insister plus sur le rejet de la violence parce que la deuxième moitié de ton texte est très riche, il se passe beaucoup de choses (plus que dans la première moitié exclusivement dans la tête de Padma) et pourtant on ne le voit pas totalement. Donc un texte un peu court pour tout ce qu'il y avait à dire. Après j'ai beaucoup insisté sur ces défauts parce que j'espère que ça pourrait t'aider (peut-être même à réécrire un peu cet OS), mais dans l'ensemble j'ai vraiment a-do-ré ! C'est même mon deuxième chapitre préféré pour l'instant, honnêtement. Parce que Terry qui cède à la violence d'une vendetta injuste je trouve ça très fort et représentatif des dégâts que causent la guerre, et puis l'attitude de Padme est magnifique. Cette thématique du "je n'ai jamais frappé personne", la progression de l'incompréhension vers une sorte de clairvoyance, j'ai trouvé ça absolument parfait ! Et puis, malgré cette aura très pure qui se dégage du personnage, la belle figure que tu esquisses, c'est le négatif qui est mis en avant surtout : le fait qu'elle n'accomplit pas sa mission, qu'elle passe presque pour une lâche ; et puis bien sûr, on est obligé d'être réaliste : ce n'est pas avec des mots et de la gentillesse qu'elle gagnera la guerre, il faudra bien se salir les mains à un moment. Oui, mais là, gratuitement, injustement, elle dit non, et c'est très fort, ce texte est très fort, Bloo, vraiment beau. Peut-être qu'il mérite des améliorations, mais le fond y est. En général, le fond ne te manque jamais, c'est ton écriture qui doit continuer de progresser et c'est vraiment très bien parti alors continue ma belle, courage *câlin*

Réponse de l'auteur: Encore merci pour ta review Satchrê, même si je ne sais plus quoi dire et dois te lasser avec mes ràr, mais merci vraiment. Puis tu m'aides à y voir un peu plus clair dans ce qui cloche effectivement avec ce chapitre. Alors, pour tout te dire, je ne crois pas que l'idée vienne de Ginny, Neville, ou Luna. Et le problème est juste carrément là, je ne l'avais juste pas remarqué avant. En fait je n'ai juste pas pensé à détailler davantage le contexte et ça me rend assez dingue d'avoir pu faire une erreur pareille. Bref. Effectivement, je vois bien des groupes un peu indépendants se former parfois. C'est de toute façon le propre d'un mouvement, des opinions parfois très diverses s'y côtoient, et divergent parfois trop fortement. Je vois bien l'AD organiser des sortes de votes : la question de savoir si on se venge sur un Serpentard pourrait ainsi avoir été soumise et rejetée par une majorité... mais tout de même souhaitée par une importante minorité qui décide alors de mener tout de même son action. J'aurais effectivement dû approfondir ça davantage et rogner à la rigueur un peu sur les souvenirs d'enfance de Padma qui gagneraient à être abrégés. Cela dit je note dans un coin dans ma tête, j'essayerais déjà de revenir dessus par la suite, puis pourquoi d'écrire d'autres OS sur l'AD (j'adorerais faire une fic longue, carrément, mais j'ai trop de projets en cours pour l'heure pour me lancer là-dedans). En tout cas je suis très touchée que tu aies malgré cela apprécié le chapitre. Comme toi je pense que dans une guerre, il arrive un moment où il faut se salir les mains, parce que tu ne gagneras pas la guerre juste à coup de tracts et de gentilles paroles. D'ailleurs l'idée m'est en partie venue du Village français, dans la troisième saison, les personnages se posent la question de s'ils doivent abattre des officiers allemands. Ils se divisent, certains ne sont pas d'accord, mais ils finissent par le faire (cette série est de toute façon une vraie source d'inspiration !). En même temps, il y a des façons de faire et pour le coup, je penche ici du côté de Padma : quitte à frapper quelqu'un, autant que ce soit directement un responsable et pas un pauvre garçon pris au hasard, parce que la haine engendre la haine et que c'est poser les jalons de la future guerre que de créer ainsi de nouvelles tensions. Merci pour ta review en tout cas et de souligner les points qu'il reste à améliorer, c'est exactement ce dont j'ai besoin *cœur*

Laissée par : Satchre le 01/07/2015 19:18 pour le chapitre Alicia Spinnet
Encore une fois, c'est un beau chapitre, Bloo, et très intéressant. Cependant, j'ai beaucoup moins accroché. J'ai énormément aimé les thématiques du renoncement et des regrets, parce qu'elles sonnent vraiment justes : tout le monde ne pouvait pas entrer directement dans le clan des résistants, ce serait pas réaliste. Mais les membres de l'AD ont quand même rejoint les cours de Harry pour beaucoup moins quand Ombrage était à Poudlard, et en plus Alicia était plus vieille que le Survivant, donc à mes yeux ça prouve qu'elle était vraiment "engagée". Du coup, je trouve que ça ne colle pas du tout, cette soumission qu tu dépeins, à l'image qu'on a du personnage, et je pense qu'il y aurait eu d'autres manière de la laisser à l'écart dans le milieu agricole/ouvrier. Enfin, c'est une divergence d'idées mais ça ne veut pas dire que ce que tu as écrit n'est pas bien, au contraire ;) J'ai même envie d'en apprendre plus sur Alicia, ses parents, son enfance et puis son fiancé, qui disparaît en cours de texte (je m'attendais à le revoir à la fin...). J'ai énormément aimé la thématique des regrets, notamment avec la décision de devenir Auror, presque pour se "racheter". Et puis avant, la honte sans nom que tu as magnifiquement mise en scène, vraiment bravo !!

Réponse de l'auteur: Et encore une fois je te remercie Satchrê, même si tu vas vraiment finir par trouver mes ràr diablement lassantes ! Merci du fond du cœur ! Sur le sujet, je ne suis pour le coup pas tout à fait d'accord avec toi : entre s'engager dans l'AD et dans la résistance pendant la guerre, il y a quand même une différence. L'AD, c'était risqué, les punitions d'Ombrage étaient loin d'être plaisantes. Mais la guerre, c'est quand même autre chose : là il ne s'agit plus de punitions mais de morts, et tandis que les actions d'Alicia à l'école n'avaient de conséquences que sur elle, elles peuvent rejaillir sur sa famille désormais. Puis, justement parce qu'elle est plus grande, Alicia a aussi plus de choses à sacrifier si elle rejoint la résistance : sa famille, son petit ami, son travail, son chez elle. Je pense que dès le début, elle souhaite bien évidemment le départ de Voldemort, mais de là à s'engager, ça pose des questions, elle ne peut pas le faire comme ça... mais dès qu'elle comprend son erreur, elle se remet immédiatement en action ! Cela dit je conçois tout à fait que tu puisses voir le personnage autrement, j'aime beaucoup ta vision aussi d'ailleurs :) Et à propos du fiancé, il réapparaîtra par la suite dans un autre chapitre ;)

Laissée par : Satchre le 01/07/2015 16:15 pour le chapitre Seamus Finnigan
Tu sais à quel point j'aime le personnage de Seamus, un peu con en début de cinquième année mais qui n'a jamais fait de conneries ? Ce que j'aime dans ce texte que tu lui consacres, c'est sa relation avec Dean d'abord, puis la colère haineuse qui monte en lui. Pour Dean, on sent au détour de tes phrases la force de leur amitié, leur complicité. D'ailleurs, le quatuor Seamus-Dean-Lavande-Parvati (même s'il est augmenté par la présence, notamment, de Ginny et Neville) m'a énormément rappelé ton deuxième chapitre d'Un été en Provence :) J'ai retrouvé cette image d'un groupe soudé, différent dans son vécu de la guerre, et pourtant si semblable. Sauf qu'ici il y a l'absence de Dean qui troue le texte, presque comme un mort le ferait puisque Seamus cherche inconsciemment son regard, et puis quand il se rappelle leur dernière rencontre, on a presque l'impression qu'il se remémore des images heureuse d'un autre temps où son ami était là ; alors je sais que Dean est "juste" en fuite, mais on a cette sensation étrange qu'il est comme mort et ça rend ton texte encore plus fort ! J'ai beaucoup aimé aussi quand Seamus pense aux autres élèves en fuite, qu'il mentionne Colin (et Dennis du coup ?) et surtout Justin. Déjà ça fait le lien avec le lien avec le chapitre précédent, et puis ça renforce ce coup de poignard qu'on reçoit régulièrement dans ce Chant. C'est un peu bête parce qu'il s'agit d'une toute petite phrase mais elle m'a énormément plu ! J'ai retrouvé cette image de Justin allongé, seul, en pleurs, sr cette colline, les corbeaux tournant dans le ciel (je ne l'avais pas écrit, mais ça aussi ça renforce l'atmosphère étouffante, comme une mort qui plane et qui s'abat dès qu'on a détourné le regard de ce premier chapitre ; Justin aussi, semble un peu mort ici, c'est terrible :/), image qui m'avait tant plu. Et puis pour faire le lien avec la colère, un des passages les plus forts de ce chapitre, c'est surement quand Seamus entre dans le dortoir et qu'il n'y a plus que Neville et lui. Vraiment terrible. Et justement sur la colère, j'ai adoré ce sentiment qui monte, gonfle, l'inonde au point de nourrir des pensées super cruelles (le rire m'a un peu choquée j'avoue, je trouvais ça déplacé ^^'). C'est tellement humain ce sentiment de révolte ! Tu le décris très bien en tout cas. J'ai beaucoup aimé aussi la différence que tu installes entre Neville et Seamus, Seamus qu'on imagine déjà torturé, dans un piètre état, et Neville plus indulgent envers ceux qui ont peur, peut-être à cause de sa timidité et ses complexes qui l'ont longtemps paralysé. J'ai déjà cette image de la tête brûlée prête à se lancer dans des missions suicide et du leader tout aussi engagé, mais plus posé, ce qui fait justement son leadership. Bref, j'ai aussi adoré l'image qui se dégage de ton traitement du personnage de Neville ici. Et le passage où Ginny crache à la gueule de Carrow est absolument divin *.*

Réponse de l'auteur: Encore merci pour tes reviews Satchrê, Merlin mais il va falloir que j'apprenne à dire merci dans toutes les langues du monde pour faire preuve d'un peu plus d'originalité dans mes ràr ! Effectivement, Seamus se comporte comme un con en début de cinquième année, mais j'aime beaucoup justement les personnages dont on voit clairement qu'ils sont... humains. C'est pas tout le monde qui peut être un héros depuis sa naissance et toujours se comporter exactement comme il faudrait. On a tous des failles et des moments où on assure et c'est normal, l'essentiel est de savoir s'en rendre compte et passer au-dessus. Et je trouve très courageux de la part de Seamus, justement, d'avoir présenté ses excuses à Harry puis rejoint l'AD, parce qu'il accepte ainsi totalement le fait d'avoir eu tort et dès lors, décide de s'engager à son tour. Puis comme tu le sais, je l'imagine bien se sentir un peu redevable à cause de sa cinquième année, justement, de toujours vouloir en faire plus comme pour prouver aux autres que vraiment, il n'est plus ce gars de cinquième qui ne croyait pas au retour de Voldemort et préférait fustiger Harry. Pour Dean, je pense que quelque part, Seamus doit penser tous les jours que si ça se trouve, il est effectivement mort. Oui des fois il reçoit des nouvelles, mais le reste du temps ? Quand tu ne sais ni où ton ami ni se trouve, ni avec qui, ni dans quelles conditions... il pourrait tout aussi bien être mort que tu ne le saurais même pas. Quand Seamus entre dans le dortoir et qu'il n'y a que Neville et lui, ça m'est en partie venue grâce à un bel OS que Akasora a écrit sur eux deux seuls dans leur dortoir. C'est là que j'ai réalisé qu'effectivement, se retrouver à deux seulement sur cinq... Ca doit être extrêmement dur à vivre, mine de rien ! Puis en effet, Seamus est pour moi celui qui sera le plus torturé (Neville dit d'ailleurs qu'il est dans le pire état), parce que le plus tête brûlé en effet. Neville est le leader parce que plus mesuré, mais je vois bien Seamus par exemple, passer parfois au-dessus de ses ordres, s'aventurer une nuit dans les couloirs pour une mission alors que Neville avait demandé de ne rien faire par exemple. Après, je le vois aussi s'assagir un peu au fil du temps, mine de rien, la torture doit quand même t'arrêter un minimum, mais il a toujours cet énorme désir de prouver sa valeur, de rattraper les mois perdus en cinquième année. Et puis, Dean, c'est sa famille. Ah et pour Ginny, je suis contente que tu aies apprécié, parce que Ginny is BITCHY, voilà :D

Laissée par : Satchre le 01/07/2015 15:41 pour le chapitre Justin Finch-Fletchley
Coucou Bloo :D Je suis de retour avec bonheur sur ton profil et, comme promis, Le chant des partisans est ma lecture prioritaire. Je t'avoue que le titre ne m'a jamais fait beaucoup rêver, surement parce qu'il est trop connoter et puis parce que je ne suis pas une grande fan de toutes ces chansons devenues symboles nationales, etc. Pourtant j'ai trouvé un charme poignant à cette organisation en dix-huit chapitres autour des dix-huit (seize d'ailleurs, si mes souvenirs sont bons, non ? avec deux qui sont répétées à la fin) phrases du Chant. Je me suis amusée, de mémoire, à répartir quelques personnages, je verrai bien si ça colle ;) Ce premier chapitre m'a beaucoup émue ? Je trouve que commencer cette fiction (ce recueil ?) par Justin était un excellent choix : pour nous, il n'est que ce Poufsouffle pétrifié en deuxième année, et puis ce membre anonyme de l'AD, et on en oublie le reste, le fait qu'il est un adolescent comme les autres. Je vais même te dire, en commençant ce début de chapitre, je ne pensais même pas au fait qu'il n'irait pas à Poudlard, pas que j'ai oublié son statut sanguin, seulement je n'y prêtais pas spécialement attention. Et c'est un point fort de ton texte : tu nous pousses à nous intéresser à un personnage "délaissé", voire ignoré. La manière dont tu décris sa rentrée imaginée est très forte, symbolique aussi de la cruauté intolérante des Mangemorts, on a l'impression que ces images, ces instants de bonheur lui ont été volés... Mon gros coup de coeur, c'est la manière dont Justin part de chez lui, sans prévenir ses parents. Les phrases où tu expliques sont silence par rapport au monde sorcier sont les plus fortes de ton texte à mes yeux surement parce que le déchirement des Nés-Moldus entre leurs parents/enfance et le monde sorcier est un sujet qui me passionne. Toujours est-il que j'ai trouvé son silence et son départ très justes. Et puis il y a la peur aussi, que tu n'hésites pas à placer dans ton texte, la peur que Justin reconnaît sans honte, avec lucidité (Il avait peur et il savait, il savait qu’à partir de cet instant, il aurait toujours peur. *.*), et puis les pleurs qui soulignent la situation terrible dans laquelle il se trouve, seul... En l'espace d'un seul chapitre, tu as modifié, durablement je pense, l'image que j'ai de ce personnage : désormais il n'est plus ce collégien à la mâchoire volontaire qui demande "à quoi tu joues Potter", il est devenu Justin, le Né-Moldu, seul, en fuite, allongé sur cette colline...

Réponse de l'auteur: Coucou Satchrê ! Merci beaucoup pour cette adorable review, enfin je devrais dire "tes" puisqu'il me semble que j'ai autant de ràr que de chapitres en ligne à te faire sur ce recueil ^^ Merci du fond du cœur, comme toujours, et je suis sincèrement désolée de ne pas faire preuve d'un peu plus d'originalité lorsque je te réponds. Contrairement à toi, j'aime beaucoup Le chant des partisans, mais c'est vrai que j'ai toujours eu une grande fascination pour la Résistance. J'ai fait mon TPE sur le rôle des femmes dans la Résistance et rencontré une ancienne résistance extraordinaire, cette chanson me donne donc toujours des frissons, avec La complainte du partisan aussi. D'ailleurs j'ai toujours pensé que Le chant ferait une très belle hymne nationale, m'enfin, ce n'est pas vraiment le sujet. Pour les phrases, il y en a bien seize mais j'ai choisi dix-huit, avec les deux répétées à la fin donc, pour caser deux personnages de plus auxquels je tenais. Je suis très contente que tu aies apprécié le choix de Justin, je crois bien n'avoir jamais lu sur lui sur ce site, sur plein d'ailleurs, et c'est bien de là que m'est venue l'idée de ce recueil. J'ai même une série sur ces personnages qui ont fait preuve d'un grand courage mais dont on ne parle jamais, et j'aime bien les mettre un peu en valeur, mais je réalise que je tourne toujours autour des mêmes et ce recueil est l'occasion de laisser leur place à d'autres. Quant au silence de Justin, je pense que c'est typique des Nés-Moldus, surtout dans ce genre de période. Tu vois, je vois bien Lily Evans n'avoir jamais non plus parler de la guerre à ses parents. Dean le dit, à un moment, qu'il ne leur raconte pas ce qu'il se passe parce qu'il n'est pas "assez bête pour ça", que jamais il ne le laisserait repartir dans ce monde ainsi. Et quant à reconnaître sa peur, c'est aussi un truc qui me tient à cœur parce que souvent on a cette image résistant = courageux = sans peur alors qu'il ne faut pas oublier que l'immense majorité d'entre eux crevait de peur 99% du temps... Ce qui ne les empêchait pas de faire preuve de courage au demeurant ! Je dirai même qu'il vaut mieux avoir un minimum peur, histoire de rester sur ses gardes. La peur est naturelle et je pense que dans cette situation, on l'éprouverait tous à un moment ou un autre. Merci encore pour ta review en tout cas :)

Laissée par : selket le 20/06/2015 12:36 pour le chapitre Alicia Spinnet
J'aime ces personnages qui n'ont rien d'un héros et en devienne un. La tu nous en offre un bel exemple.
ça change de tout ces personnages qui rentrent directement dans la résistance. Alicia pense protéger sa famille en ne disant rien mais au final rien 'ny fait alors elle prend les armes et là elle se relève.

J'adore ce chapitre.

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review selket, je suis vraiment contente que tu aies apprécié ! Je pense qu'il est effectivement humain de ne pas s'engager tout de suite, que très peu de gens le font et qu'on préfère croire que tout ira pour le mieux. Puis, dès qu'Alicia comprend sa méprise, elle décide de s'engager et pour moi, cela fait d'elle une héroïne au même titre que les autres.

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.