S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

32ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 32e édition des Nuits Insolites se déroulera le samedi 18 février à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits en ce mois de Saint-Valentin. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic. A très bientôt !

 


De Les Nuits le 06/02/2023 15:45


128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Reviews pour When the blue of the sea means the sky

Laissée par : Tiiki le 24/10/2022 13:57 pour le chapitre Chapitre unique
Bonjour Emiwyn,

Je découvre ce texte à l'occasion des Sélections du mois sur le thème Next-Gen. C'est un texte très bien écrit et très... déstabilisant. Tant au niveau du choix de personnages, du sujet que tu traites, que du style de "fausse conversation" avec cette deuxième personne qui nous place au plus près des pensées d'Albus.

Alors d'un côté c'est très troublant et je sais pas bien si j'apprécie vraiment ce texte, et de l'autre je reconnais que l'effet de gradation fonctionne hyper bien et j'aime bien comment tu désosses son déni jusqu'à lui mettre les tripes à l'air sur les dernières phrases (avant la re-distanciation finale).

Merci pour cette lecture, si tu passais encore par là.

Laissée par : Satchre le 20/01/2015 12:13 pour le chapitre Chapitre unique
*Review Noël 2014*

Coucou Emi :)

Comme tu l'as compris les lignes qui vont suivre ont vocation à être une review de Noël, et j'espère que tu me pardonneras le long mois de retard. Au début, j'ai pensé à choisir ton Jily D'un temps va l'autre parce qu'il me semble que tu as publié un deuxième chapitre et que je ne l'ai jamais lu. Et puis je me suis dit que, comme j'ai de toute façon l'intention de le lire, c'était de la triche alors j'ai cliqué sur ta fiche auteur et j'ai vu qu'il y avait un texte sur Rose et Albus, et comme c'est rare de lire des texte sur les liens entre cousins ça m'a bien tentée... J'ai pas compris tout de suite où je mettais les pieds en fait ^^

Au début ça m'a perturbée. D'abord parce que je n'avais pas capté que c'était un Albus/Rose au sens "on s'aime mais pas comme des cousins sont sensés s'aimer". Mais surtout parce qu'on a que les prises de paroles d'Albus, on ne voit jamais son interlocuteur, on devine à peine que c'est un cousin Potter-Weasley, et, même si Albus semble lui répondre en reprenant des parcelles de questions, en commentant des expressions, on pourrait presque douter de l'existence de cet interlocuteur et imaginer Albus seul en train de ressasser encore et encore.

Du coup, ton texte est vraiment centré sur Albus, ses pensées, ses sentiments, ses peurs, sa honte. Du coup ça devient super fort, bouillonnant de sentiments. Du coup, ton textes il est juste puissant, il emporte tout sur son passage comme les flots brisant un barrage.

J'avais déjà noter ton écriture sublime. Tes idées assez magnifiques aussi. Je ne crois pas avoir lu énormément de tes écrits d'ailleurs, t'as déjà dû te faire la réflexion. En fait, j'ai toujours cette hésitation avant de le faire, presque une réticence parce que je sais qu'on n'ouvre pas un de tes textes pour le refermer cinq minutes plus tard et l'oublier. En fait, tu es juste diablement douée Emi. Tu as une plume (même si elle est virtuelle, même si c'est un clavier et que ça fait tout de suite moins sexy de dire "clavier") magnifique, un don pour jouer avec les mots et les idées, pour toucher ton lecteur et le marquer au fer rouge. Je crois que si je n'admirais pas autant chaque texte que j'ai lu de toi, je serais morte de jalousie, peut-être même que j'arriverais à te détester, mais je suis juste totalement admirative. J'espère que tu ne lâcheras jamais les mots, que tu continuera à nous enchanter, parce que te lire c'est lire du magnifique, du splendide.

T'as aussi ce don pour rendre les choses évidentes, c'est impressionnant. Quand j'écris une review après un texte qui m'a vraiment emballée, ça m'arrive souvent de dire à l'auteur que je n'ai pas la même vision des personnages ou de l'histoire mais que son texte est si bien que j'adhère presque malgré moi ; des fois, ça devient une évidence le temps d'une lecture, je me laisse emportée par une vision qui n'est pas la mienne et qui finira par m'abandonner au bout d'un temps plus ou moins long. Avec toi, c'est pire que ça. Après avoir lu ce texte, je sais que je ne pourrais plus jamais imaginer Albus sans Rose, Emi ! J'écrirai sans doute ce texte auquel je pense, avec cet OC que j'imaginais avec lui, mais je n'arriverais jamais à imaginer un autre couple vraisemblable que Albus/Rose. Je suis certaine de n'en avoir jamais lu, alors je ne sais pas si c'est une idée totalement novatrice, si on te la donner ou autre, mais c'est absolument génial !

J'adore Albus qui semble assez différent de son père dans ton texte. Dans les fan-fictions, je trouve qu'on a tendance à trop faire d'Albus un deuxième Harry, comme on fait trop de James Sirius un deuxième James (et Sirius). Là ton Albus me semble vraiment différent de son père, même si je suppose qu'en un OS c'est pas forcément une impression réaliste ^^ J'adore la manière qu'il a de parler de Rose, l'image que tu nous brosses d'elle par son biais d'Albus... P*tain mais si c'est pas un amour sincère ça ! Même s'il le nie, qu'au début il parle sur un ton presque indifférent, ça explose tout au long de son discours, comme sa souffrance qui l'envahit... Faut dire ce qui est la fin, c'est carrément du désespoir. Et ça fait mal. Sans doute pas autant qu'à lui, mais ça fait vraiment trop mal et c'est à ce moment-là que j'aimerais être cette lectrice qui lit avec indifférence parce qu'elle sait qu'Albus n'est qu'un personnage de fiction...

J'aurais presque envie d'entrer dans le texte pour aller secouer Hermione comme un cocotier, lui faire ouvrir les yeux, lui montrer à quel point c'est un p*tain d'amour irrationnel plus beau que dans les contes de fées ! Je vais peut-être te paraître horrible mais m*rde, chez les sorciers c'est monnaie courante les mariages entre cousins ! Même chez nous c'est autorisé, alors ok c'est carrément dingue et je comprends trop que ça mette mal dans la famille, que les autres ils comprennent pas, mais on va quand même pas les laisser crever de désespoir ! T_T

J'ai déjà lu du Lily/Teddy et ça a un goût dans ce genre-là. Mais Lily/Teddy ça vire toujours à la présentation d'un amour par très sain, assez tordu. J'aimais bien le Lily/Teddy au début, j'en ai lu deux puis cinq puis dix et puis ça m'a saoulé et j'ai jamais remis les pieds dans un Lily/Teddy parce que l'histoire malsaine que ça finit toujours par devenir, bof quoi. Là c'est tellement pas ça que je sais pas comment te dire à quel point je trouve que ton texte est dingue. Ton Rose/Albus est seulement magnifique ! Quand je lis ce texte j'ai mal, la colère monte en moi aussi comme un effet symétrique à celle d'Albus, j'ai envie de hurler contre ces cousins, cette famille, ces profs qui se permettent de juger à l'emporte-pièces, et puis à la fin j'ai l'impression qu'il reste que les larmes.

J'aurais aimé t'écrire une super belle review, pleine de remarques pertinentes qui t'auraient fait plaisir, t'auraient communiqué un peu de ces sentiments qui m'ont habitée à la lecture. A la place, j'ai l'impression d'avoir tourné en rond, m'être exprimer de manière inintelligible, d'avoir bafouillé comme une demeurée.
Ce texte est magnifique Emi. Ton écriture est juste magnifique, tes mots, la manière dont tu les modèles, les sentiments que tu y dissimules, tout ça, c'est juste magnifique. Je vais envoyer cette review brouillonne sur laquelle j'ai pourtant passé une heure, je vais fermer When the blue of the sea means the sky, et pourtant je suis pas prête d'oublier Albus, son amour, son désespoir, sa honte et sa colère.

Merci pour ta lecture. Merci pour tes mots. Merci.

Laissée par : Kriss le 21/02/2014 19:09 pour le chapitre Chapitre unique
Tu vois, j'sais pas bien par quoi commencer. J'me suis dit, comme ça, "Tiens, ça fait longtemps que j'ai pas checké Emy, elle me manque", alors j'me suis dit que j'allais t'envoyer un MP. Et puis je savais pas quoi te raconter dedans, parce qu'en ce moment y a rien d'extraordinaire ni de formidable qui se passe, et je savais plus où on s'était arrêté dans nos vies, et j'ai laissé tombé. Parce que de toute manière j'étais d'humeur à lire, pas à écrire. Et comme j'aime ce que tu écris, j'ai cliqué sur ton profil. Et puis j'ai vu cette fic. Elle m'a rappelé quelque chose, mais j'me souvenais plus bien si je l'avais vraiment lue ou pas, et en même temps, l'amour entre cousins mais pas vraiment, tout ça, j'adore. Alors bon, j'ai cliqué direct. Et le fait est que je l'avais déjà lue, effectivement. Sauf que j'ai jamais reviewé. Donc je je le fais maintenant, parce que ce texte il est effroyablement poignant, il est mélancolique, il est distant dans le ton et tellement proche dans les mots. Tellement proche parce que tu sais si bien (d)écrire ce qui se passe dans la tête et dans le coeur d'Albus qu'on dirait que tu es une partie de lui. T'as ce talent de mettre des putains de mots pleins de réalité sur des choses qui se passent vraiment, et ça c'est oufissime, parce que c'est ça, écrire pour de vrai. Regarder, imaginer, déchiffrer, comprendre, absorber, en faire un tas plein de feels, et faire en sorte qu'au final ça donne un truc criant. Criant de vérité et de souffrance et de bonheur et de manque et de plein de choses encore. Et bref, j'ai un peu eu une fracture du coeur en lisant ton texte, parce qu'il est putain de vachement bien. Bien, bien, bien, et rebien derrière. Et en plus, tu as eu l'idée de génie de narrer ça en une moitié de dialogue. C'est brillant. On s'imagine l'autre partie, on y colle l'ambiance qui nous plait, et entre tes lignes on imagine la valse des jugements : les cousins, et puis les parents, les profs, tous ces regards qui estiment avoir le droit de mettre des étiquettes sur les sentiments. Et ça fait mal aussi, alors qu'au final c'est juste un personnage dans un OS. Mais c'était fort. Alors excuse-moi de te laisser une review en tas comme ça, mais elle correspond à ce qu'ai ressenti. Un tas de trucs que j'arrive pas trop à démêler mais qui a cette saveur douce-amère chère à mon coeur. Bravo, Emy-Chérie, tu as vraiment du talent et je t'admire :)

Laissée par : Death le 28/12/2013 16:43 pour le chapitre Chapitre unique

Cet OS je le trouve simplement magique.

La vie est si injuste et les sentiments d'Albus sont si vrai si pure, et pourtant si sale. Interdit, dangeux, c'est digne d'une grande tragédie. Tout y est bien retranscrit avec une véritée simple, poignante qui torture le personnage.

J'ais sincérement aimé.

Merci. (pardon pour les fautes éventuelles) 


Laissée par : Madebeau le 20/06/2013 18:19 pour le chapitre Chapitre unique
C'est assez chelou, je dois bien te l'avouer, moi les amours entre cousins ça me fait bizare, ouais, je dirais même que pour moi c'est incestieux !

Mais pour moi c'est encore plus chelou que j'ai finis le texte et que j'ai laissé une review ! Parce qu'en général quand je commence à lire un texte et que le couple ne me plait vraiment vraiment pas je ferme de suite, mais pas là, et encore plus étrange, je voulais te laisser mon avis...

Mais j'aime beaucoup, on sent le côté tactile d'Albus, (tu vas te demander ou je suis allée pêcher ça ^^, mais c'est qu'il parle souvent de la peau de Rose et des filles en général !) Aussi ce qui m'a plu c'est la façon dont la colère d'Albus monte, la façon dont on sent qu'il est vraiment amoureux et qu'il en souffre.

Comment il parle des filles, ça m'éclate (tu dois surement avoir vécu dans la tête d'un mec ^^).

Sinon la conversation avec cette personne qui arrive à tellement le mettre en colère.. Cet amour qui le rend si honteux, et si malheureux !

Ouais, donc j'adore mais je crois que j'aurais encore plus aimer si ça avait été une fille inabordable, mais que ce n'était pas malsain ! Mais c'est ça qui donne tout son charme au texte !

Parce que je trouve que Jo nous a laissé assez de personnage pour qu'on trouve des couples qui ne sont pas de la même famille !

Bravo c'est super, ton style est très fluide et c'est vraiment très bien écrit.

Mais ce n'est pas mon genre de couple, parce qu'en général j'aime à rêver que c'est possible...

Laissée par : Miss Lucy le 17/06/2013 16:56 pour le chapitre Chapitre unique

Je suis amoureuse de ton texte et c'est pas beaucoup plus facile que d'être amoureux de sa cousine. Merci de compatir.

Ton texte est magique. On vit la scène comme si on y était : on ressent l'amour d'Albus, sa honte ...  Ton style est exceptionnel. Tu pourrais écrire et faire dire n'importe quoi à tes personnages, ça passerait comme une lettre à la poste. J'aime cet Albus cynique parce qu'il est extremement humain et extremement touchant. Cet amour ne me choque pas parce que tu l'amènes avec élégance, douceur et surtout avec une certaine évidence. On ne peut pas dire à quelqu'un d'arreter d'aimer lorsque les sentiments sont sincères. 

Merci pour ce moment magique passé avec Albus. Merci. Merci.


Laissée par : Laura1406 le 17/05/2013 18:40 pour le chapitre Chapitre unique
Bon, j'ai laissé traîner les jours en pensant que j'arriverais à te dire tout ce que je pensais de ton texte mais apparemment, ça ne marche pas... Je vais faire comme je peux, excuse-moi d'avance si c'est confus.

Déjà, waw. A la fin de ton texte, c'est comme si j'avais reçu une énorme claque dans la figure pour pas être vulgaire. J'ai pas les mots, je sais pas quoi dire tellement c'est sublime ce que tu nous as écrit là. Et puis ton Albus est juste parfait, j'adore le ton que tu mets dans ses mots, complètement passionné et dès qu'il parle de Rose, dès qu'on comprend qu'il parle de Rose, qu'il parle de l'amour qui fait mal... On sent la tristesse mêlé à la colère qu'il ressent, on sent le ton devenir plus dur, plus intense.

C'est marquant. Les phrases sont marquantes tant le ton d'Albus résonne dans la tête. On l'entend parler, c'est comme si j'étais devenu un mec et qu'il me parlait, qu'il confiait tout ce qu'il ressentait, qu'il lâchait enfin le morceau sur son amour pour Rose. C'est étrange, impossible pour lui d'aimer Rose et on comprend à quel point ça fait mal. Et à la fois on se dit "mais bordel, on s'en fout des préjugés", qu'est-ce que ça peut bien faire qu'Albus aime Rose ?

Et puis les deux dernières phrases. Elles sont parfaites et clôturent ton texte qui est parfait.

Plus je te lis, plus tu me bluffes avec ton style, ta façon d'écrire. Avec tes phrases qui coulent de source, les mots qui sont juste sublimes. Et puis merde quoi, j'ai envie de pleurer maintenant parce que ce texte est touchant, marquant comme tout ceux que tu as écrit. Et encore une fois, j'admire ce que tu fais. Je t'admire parce que tu as don. Je te l'ai sûrement déjà dit mais je peux pas m'empêcher de te le redire, des milliers de fois s'il le faut. Tu as don et te lire, c'est juste un énorme plaisir, une évasion de total du monde et une bouffée d'émotion à chaque fois.

Juste bravo. Et merci.

Réponse de l'auteur: Pfff tu vas me faire devenir pire que rouge, là... Sérieusement, merci merci merci pour tous ces compliments, cette review de taré... Je sais pas quoi dire. Je suis soufflée par tous ces compliments et... Et incapable de dire quoi que ce soit. Juste merci infiniment parce que tout ce que tu me dis, je le garde précieusement pour les moments où je suis moins assurée dans l'écriture, tous les moments de page blanche ou quoi. Ca me touche tellement tout ce que tu me dis *.*, merci. Merci infiniment.

Laissée par : Anabetha le 16/05/2013 19:44 pour le chapitre Chapitre unique
J'adore ton os :-). Il est drôle et a une style particulier que j'aime beaucoup :-). Bravo !

Réponse de l'auteur: Aw, ravie que ça t'ait plu, merci beaucoup =).

Laissée par : Asianchoose le 13/05/2013 21:36 pour le chapitre Chapitre unique
Cette "fausse" conversation, je crois que c'est vraiment ce qui me plait dans ce texte. Oui, ça et... tout le reste en fait. Les mots, le cheminement, le déni, les non-dits, la colère, Albus... Ouais, je sais pas quoi dire en fait alors je vais me contenter de mettre cet OS en favoris. Et te féliciter. Parce que là... pfiou.

Réponse de l'auteur: Wow, eh bah moi je sais diable pas quoi te répondre, si ce n'est un immense merci pour tous tes compliments... Jsuis super touchée, merci beaucoup petite fée décérébrée x).

Laissée par : Eliah le 13/05/2013 12:56 pour le chapitre Chapitre unique
Une fille, c'est pas tout le temps en train de réfléchir, d'abord. Ouais, parce que là, je sais pas, j'arrive plus à réfléchir avec ton p*tain de texte qui est juste magnifique à en crever.

Tu disais ce week-end que tu étais jalouse de moi à propos de tu-sais-quoi. Moi, je suis hyper-méga-jalouse de ton talent d'écriture, parce que quand j'essaie d'écrire des trucs comme ça, ça me va jamais. J'y arrive pas. Et p*tain, qu'est-ce que j'aimerais...

Réponse de l'auteur: Wow... Tu me tues, Eliah... Juste tous tes compliments, c'est un truc de taré, quoi. Je sais juste pas quoi te répondre, quoi. Je suis trop contente que mon ptit texte te plaise et que tu le trouves beau, ça me touche énormément et ça me fait vraiment plaisir. Et moi je suis jalouse de ta capacité à bâtir des histoires complexes avec de vraies intrigues et de vraies bouts de poésie dedans. Dis pas que tu sais pas écrire des trucs avec de l'émotion à mourir ou de la poésie parce que c'est faux, j'en ai lu pas beaucoup mais ce que j'ai lu c'est d'une sensibilité à mourir. Merci encore en tous les cas :hug:

Réponse de la revieweuse toute-puissante avec ses super-pouvoirs de modo :mg: : merci Emy... *insérer un piti coeur* :)

Laissée par : Akasora le 12/05/2013 21:41 pour le chapitre Chapitre unique
Raw emotions. Désolée chui fatiguée et je trouve pas les mots en français. en tout cas, c'est la première chose qui m'est venue. Enfin nan, la seconde, mais la première est vulgaire donc je me suis dit que c'est mieux de commencer par ça. Donc c'est des raws emotions, brutal, douloureux, ca donne le sourire et ca rend triste en même temps. C'est beau, vachement beau, tellement beau, c'est complexé et c'est torturé, c'est aussi paradoxal, on sent une certaine maturité, et aussi de la résignation, mais d'un autre côté, on comprend qu'Albus est encore un gamin, vulnérable, il cherche à se jutifier, il s'emporte parce qu'il aimerait assumer mais que c'est impossible. Bon ma review est un peu raw aussi, comme toujours tu me diras, mais j'ai vraiment adoré, cet os est très différent de ce que tu fais d'habitude (je trouve) mais ça n'en a pas été moins un plaisir de le lire, au contraire, ça change et ça fout une sacré claque dans la figure parce que cet os c'est une décharge d'émotions. Une putain de décharge de putains d'émotions ! Bon, je me répète un peu donc je vais m'arrêter là. Bravo, et merci, et encore une fois bravo !

Réponse de l'auteur: Pffff Aka, je galère à te répondre parce qu'honnêtement... je sais pas quoi te dire. Merci semble insuffisant, et pourtant c'est bieng tout ce qui me vient. Voui, c'est dur, parce que c'est un amour difficile, parce que c'est pas normal normalement, parce que c'est pas commun mais c'est d'l'amour alors valà... Je sais paaaaaaaaaas m'exprimer, mais... Merci x). Et je vais m'acheter un langage ^^.

Laissée par : LaLouisaBlack le 11/05/2013 23:28 pour le chapitre Chapitre unique
Oh. Pu. Tain. Pardon. Désolée d'être pas très polie. Je vais me laver la bouche au savon, promis, mais avant laisse moi me remettre de mon choc.
Ce texte est bouleversant. Tu viens de me donner envie de lire du Albus/Rose. Je l'ai découvert grâce au coup de coeur sur le forum, et vraiment, je ne regrette pas d'avoir cliqué sur le lien. Même si maintenant j'ai un petit arrière goût de déprime et d'amertume dans la gorge. Parce que c'est ce que m'apporte ton texte. Cette chose là, sublime et poignante, Albus interrogé et passant de questions gênantes, du déni, au regret, à la honte, à la douleur. Ca fait mal. J'ai mal pour Albus, et les deux dernières lignes sont la conclusion parfaite à un tel texte.
Il y a juste le titre que je comprends pas xD Je n'arrive pas à saisir le rapport entre ce titre et le texte... Tu peux m'expliquer ?

Enfin, merci beaucoup pour ce texte, c'est un pur moment de plaisir. Gros bisous :)

Réponse de l'auteur: Awww merci beaucoup Two Wings and Half a Baby (nope, j'ai pas oublié xD). Merci infiniment pour tous tes compliments, juste c'est du bonheur à lire et je sais pas trop quoi te dire ou comment te remercier dignement...
Pour le titre, en fait... Roh c'est compliqué. En fait, c'est un peu pour métaphoriser cet amour qui ne devrait pas être : le bleu de la mer, donc la proximité simple et enfantine qu'Albus et Rose partageaient, signifie le ciel, donc un truc bien plus immense, bien plus beau, mais aussi bien plus complexe que ce qu'ils croyaient. Du coup aussi, le ciel est plus lointain, plus immense, plus difficile à appréhender que la mer, et c'est pas la même chose même s'il y a une parenté, alors toucher la mer est compliqué, mais aller dans le ciel l'est plus encore, donc c'est inaccessible, donc c'est douloureux... Je m'exprime pas super bien, mais tu vois ce que je veux dire ? Et puis le bleu de la mer, c'est aussi la couleur des yeux de Rose, et ces yeux qu'il aime ne sont pas seulement les yeux d'une cousine qu'il adore, mais ceux d'une femme qu'il aime tout en entier avec toutes ses qualités et ses défauts, un peu comme la femme idéale qu'il dépeint. Y'a plein d'autres explications auxquelles j'ai pensé, mais que je retrouve pas, là... En tous les cas, c'est une phrase que j'avais entendue dans une chanson chantée par Johnny Flynn et Laura Marling, "The River", sauf qu'ils disaient "When the blue of the sea meets the sky", du coup j'étais trop déçue, je trouvais ma phrase bien plus poétique. Et en attaquant mon texte, je pensais à cette phrase que j'avais en tête qui pour moi, correspond totalement à l'amour entre Rose et Albus... Voilàààà. Gros bisous à toi x).


Réponse de l'auteur: Awww merci beaucoup Two Wings and Half a Baby (nope, j'ai pas oublié xD). Merci infiniment pour tous tes compliments, juste c'est du bonheur à lire et je sais pas trop quoi te dire ou comment te remercier dignement...
Pour le titre, en fait... Roh c'est compliqué. En fait, c'est un peu pour métaphoriser cet amour qui ne devrait pas être : le bleu de la mer, donc la proximité simple et enfantine qu'Albus et Rose partageaient, signifie le ciel, donc un truc bien plus immense, bien plus beau, mais aussi bien plus complexe que ce qu'ils croyaient. Du coup aussi, le ciel est plus lointain, plus immense, plus difficile à appréhender que la mer, et c'est pas la même chose même s'il y a une parenté, alors toucher la mer est compliqué, mais aller dans le ciel l'est plus encore, donc c'est inaccessible, donc c'est douloureux... Je m'exprime pas super bien, mais tu vois ce que je veux dire ? Et puis le bleu de la mer, c'est aussi la couleur des yeux de Rose, et ces yeux qu'il aime ne sont pas seulement les yeux d'une cousine qu'il adore, mais ceux d'une femme qu'il aime tout en entier avec toutes ses qualités et ses défauts, un peu comme la femme idéale qu'il dépeint. Y'a plein d'autres explications auxquelles j'ai pensé, mais que je retrouve pas, là... En tous les cas, c'est une phrase que j'avais entendue dans une chanson chantée par Johnny Flynn et Laura Marling, "The River", sauf qu'ils disaient "Where the blue of the sea meets the sky", du coup j'étais trop déçue, je trouvais ma phrase bien plus poétique. Et en attaquant mon texte, je pensais à cette phrase que j'avais en tête qui pour moi, correspond totalement à l'amour entre Rose et Albus... Voilàààà. Gros bisous à toi x).

Laissée par : Saam le 11/05/2013 14:22 pour le chapitre Chapitre unique
Oh pu*ain Emy, Emy, Emy. Whaou. Parfois quand je te lis je peux pas m'empêcher à la belle au bois dormant. Ouais, parce que je me dis que les bonnes fées de la littérature ont du toutes se pencher sur ton berceau, c'est pas possible autrement. Tu manies tellement bien les mots. Dans tous tes texte il y a cette espèce de grace qui se dégage, la lecture est comme un espace en dehors du temps, on est toujours emporté et peu importe quel sujet tu écris, l'amertume, la colère, le chagrin des personnages n'atteint jamais cette grace. C'est toujours beau, juste beau y'a pas d'autres mots.

Et ce texte... Juste, whaou. Il est incroyable, finalement même si Albus parle à quelqu'un répond à quelqu'un c'est plus un face à face avec lui même et tout ce qu'il préfère ignorer, c'est juste très très fort et très puissant. Et puis comme le dit Aya, cette gradation du déni à la douleur c'est tellement bien fait et intelligent. Je suis juste impressionnée comme toujours.

Et puis en plus, ce que tu dis dans ce texte ça sonne si juste, si vrai. Tu touches dans le mile, c'est absolument parfait. Je si sidérée devant tant de perfection en fait. Pourtant j'aime bien chercher la petite bête mais là non, je suis déjà pas très objective parce que j'adore ce que tu fais mais là, encore plus.

Bravo bravo bravo.

Sur ce je m'en vais réviser les lettres modernes, je penserai à toi en partiel lundi, tu m'avais refilé tout plein de conseils de lectures pour ce cours là ;)

*calinoute*

Réponse de l'auteur: Awww merci Saam !! T'es trop adorable, jsuis ravie que ça t'ait plu, déjà, et en plus BORDEL tous les compliments que tu me fais !! Roh, juste chuis cramoisie, c'est juste trop gentil, trop adorable, trop énorme... Merci infiniment c'est vraiment trop gentil, et... Je sais pas quoi dire XD. Merci douze milliards de fois et... Plein de câlins x). (oh, et j'espère que ça s'est bien passé le partiel et que les conseils t'ont servi !!)

Laissée par : ErwanMalefoy le 09/05/2013 22:59 pour le chapitre Chapitre unique
Hum. J'ai eu l'impression de lire mes propres pensées, c'était bizarre comme expérience...

T'as tout le temps envie de chialer, et tu te sens particulièrement con parce que t'es un mec, que t'es grand, et que t'as plus pleuré depuis tes huit ans. [...] T'essaies d'oublier, t'essaies de t'éloigner, et tu peux pas, putain, tu peux pas parce que tu crois mourir quand tu passes plus de trois heures sans la voir.

Comment tu sais ? XDDDDDD

Bref, c'est dur. Et pi câlin à toi < 3

Réponse de l'auteur: Haha, tékon XD. Chuis ravie que ça t'ait plu ma chouchoute, et merci beaucoup pour ta review trop gentille (ouais, gentille, ça va, pas trop choquée par ce compliment un peu trop guimauve ? :mg:)

Laissée par : Keiko-Kim le 09/05/2013 21:29 pour le chapitre Chapitre unique
Emy, non seulement c'est écrit d'une très belle manière, mais en plus tu mets le doigt sur quelque chose de plus profond. Ouais, depuis que tout le monde peut se marier avec tout le monde je me pose des questions existentielles ;)
J'aime ce que tu fais, comme toujours !

Réponse de l'auteur: J'ai pas tout compris à ta review :mrgreen: mais... Merci x). Jsuis ravie que mon ptit texte t'ait plu =).

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.