S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

101ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 101e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 6 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 26/05/2020 17:44


LE SITE DE L’ASSOCIATION HPF FAIT PEAU NEUVE !


Comme vous le savez sûrement, HPFanfiction dépend de l’association Héros de Papier Froissé. Aujourd’hui, grâce à un fantastique travail, l’association est ravie de vous présenter son tout nouveau site !
Présentation de l’asso ; adhésion ; règlement ; statuts ; différents sites ; blog ; boutique ou encore nos contacts… N’hésitez pas à y faire un tour ICI pour tout savoir sur HPF !


De Le Conseil d'Administration le 24/05/2020 18:57


Concours HPF - "Mon centaure bien-aimé" !


Bonjour à toutes et à tous,

Le manque de défi d’écriture se fait ressentir ? Samantha Black vous propose un concours mettant à l’honneur nos amis les centaures et autres créatures magiques !

Son organisatrice vous le présente : « Ce concours a pour but de mettre en scène une relation amicale, amoureuse, antagoniste entre un personnage qui fait partie des créatures magiques « pensantes » (centaures, gobelins, géants, elfes de maison…) et un humain. »

"Mon centaure bien-aimé" est ouvert à tous et votre texte devra être publié avant le 30 juillet à 23h59 !
Retrouvez " Mon centaure bien-aimé " sur le forum HPF. Découvrez l’ensemble des contraintes mais aussi les récompenses, et inscrivez-vous ici !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 21/05/2020 13:58


Sélections du mois


À voter !

Les votes pour le thème de juillet 2020 sont ouverts ! Venez choisir entre : Luna Lovegood, Après-guerre, Famille ou Pansy Parkinson.

Rendez-vous sur ce topic pour voter jusqu'au 31 mai 2020, 23h59.


De L'équipe des Podiums le 18/05/2020 21:26


LE « KIÈTU ? » D’HPF !


Auteur.ice sur le site Harry Potter Fanfiction ?
Présente-toi à la communauté HPF par le biais de sa page Facebook. Offre-nous l'occasion de te découvrir et laisse la magie opérer !


Votre page Facebook continue de vous proposer de découvrir les auteur.ice.s qui font vivre le site Harry Potter Fanfiction.
Régulièrement, un.e auteur.ice est mis.e en lumière grâce à un formulaire de présentation qu’il ou elle remplira au préalable.
L’auteur.ice pourra nous parler de son rapport à l’écriture de Fanfictions, des thèmes ou personnages qu’il ou elle affectionne tout particulièrement ; mais aussi mettre en avant l’une de ses Fanfictions et présenter l’auteur.ice ou la Fanfiction qu’il ou elle préfère !

Cher.e.s auteur.ice.s, nous espérons que vous serez nombreuses et nombreux à vous présenter à la communauté HPFienne. Nous avons hâte de vous découvrir et de découvrir vos textes ! Pour ce faire, nous vous invitons à remplir ce court formulaire de présentation.

Pour découvrir les auteur.ice.s ayant déjà participé, rendez-vous ici !

N’hésitez pas à nous interpeller dans les commentaires ou sur Facebook, si vous avez la moindre question !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 13/05/2020 14:51


100ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 100e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 16 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Nous vous attendons nombreux.ses pour fêter avec nous cet anniversaire exceptionnel des Nuits ! Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


De L' équipe des Nuits le 09/05/2020 12:16


Reviews pour Une fleur unique au monde

Laissée par : Zandry le 06/05/2019 00:07 pour le chapitre Une fleur unique au monde

Bloo j'ai (on ne s'en serait pas douté) adoré ce texte!!

Mais qu'est ce que je les aime tes frère et soeurs, tes frères et soeurs qui s'aiment à en crever.

Et je voudrais tellement les réparés, c'est pratiquement physique.

J'ai envie de les prendre dans mes bras et de jeter un sort d'oubliette à Lily, parce qu'elle n'oublira jamais, ça ne s'oublit pas des mots pareils, et surtout à cet âge qui la définira en grande partie.

J'ai envie de sérrer de James et de pleurer, et de lui dire que je suis désolée et que moi je veux bien l'aimer, et que je veux bien l'aduler, et l'admirer jusqu'à l'étouffer. Même si ce serait jamais suffisant.

Les sentiments qui ressortent ici m'ont particulièrements touchés, je l'ai bien prit dans la tronche ce "...toi", et ça fait mal super mal Bloo.

C'est trop cruel, fait leur bien vrivre ce que tu veux, fait les se sentir mal aimés, délaissés, mais pas comme ça, c'est affreux.

Je ne saurais pas te dire pourquoi James me touche plus que Louis, Louis que j'aime plus pourtant. 

Et presque j'en oublirait Lily, qui ne sentira jamais à la hauteur. Et pourtant je lui pardonne çà, à james qui contrairement à ce que je t'ai envoyé sur le forum, est en colère. Et une colère d'enfant en plus, une colère vraie et profonde, mais avec de l'amour pour l'empêcher de se transformé en haine, avec de l'amour pour le transformer en quelque choose de plus douloureux encore. De plus tenace.

 

Encore un texte que j'ai hésité à lire. Il faut vraiment que j'arrête de me demander si oui ou non je veux les lire tes textes, parceque c'es très con.


Laissée par : selket le 19/04/2018 00:05 pour le chapitre Une fleur unique au monde
Hello,

Je continue à découvrir tes textes des petits princes. Mais dis moi ils sont où les autres textes sur chaque membre de la next-gen? ^^

J'aime beaucoup ce texte. Pendant tout le début du texte on a l'impression que le soleil nous écrase, que le temps se fige sous une chape de plomb alors qu'on observe sans pourvoir rien faire Lily détruire cette fleur. L'ambiance est étrange, pesante mais on peut qu'assister sans comprendre ce qui pousse Lily dans cet état second.

Et puis la fin vient clore cette histoire. Enfin on comprend le pourquoi de l’effeuillage de la marguerite. Mais au final on ne ressort pas plus heureux de ce dialogue où l'amertume de James prend à la gorge. Que se passe-t-il avec ses parents? Le malaise s'intensifie alors que Lily rassurée d'être la princesse de son petit monde rayonne.

A très bientôt
Selket

Laissée par : Catie le 11/09/2016 10:46 pour le chapitre Une fleur unique au monde

J'étais persuadée d'avoir lu tous tes textes de la série des Petits Princes, mais non, il me restait celui-ci, et quel texte ! Ca aurait été vraiment dommage de passer à côté, parce que je l'ai trouvé magnifique !

Déjà j'ai adoré cette image au début, de Lily qui arrache les pétales de la fleur. C'est si joliment dit et écrit, j'ai été vraiment transporté par tes mots. J'ai trouvé qu'il y avait une certaine poésie au niveau des sonorités, du rythme des phrases, et j'aime beaucoup le parallèle fait entre ses sentiments et ses actes. On voit au fur et à mesure du texte, quand elle commence à arracher violemment les pétales, que dans sa tête c'est un peu le bazar, et dans son coeur aussi, elle sait plus trop quoi penser, et j'adore le fait qu'on ne comprenne pas ça parce que tu nous étales ses pensées mais parce que tu nous décris ses actes et son comportement envers la fleur. Bref, j'ai l'impression que c'est très bête ce que je dis, mais j'ai trouvé cette métaphore très jolie et vraiment très bien menée !

Et puis la venue de James. ♥ Je me demandais un peu au début pourquoi, pourquoi Lily arrache les pétales de cette fleur, qu'est-ce qui la dérange, pourquoi peut-elle penser que ses parents ne l'aiment pas, et la venue de James explique tout. J'ai adoré cet affrontement entre les deux, les regrets de James, leurs pleurs, et puis surtout ce pardon à la fin. ♥ Cet OS est plus centré sur Lily mais ce que j'ai pu apercevoir de James ici me font un peu tomber amoureuse de la vision que tu as de lui. J'aime l'idée d'un James qui se sent pas super bien dans sa peau, que ce soit lui, parmi la fratrie, qui ait le rapport le plus compliqué avec ses parents. On sent tout ça dans ton texte, son amertume, sa rancoeur, mais c'est tout sous-entendu, implicite, sous-jacent, et justement j'adore que tu nous le fasses comprendre sans le dire explicitement, je trouve ça génial ! Et puis comment il s'excuse à Lily, en mode trop gêné, avec la voix qui se casse un peu, et qu'il se sent mal mais en même temps les excuses c'est pas trop sont truc, bref c'est exactement comme ça que je vois James, et j'adooooore comment tu l'as présenté ici. ♥

Et puis je suis aussi fan de la relation entre Lily et James, et de la thématique du départ à Poudlard et de leur éloignement. C'est un truc qui m'a toujours un peu intéressé, parce qu'un enfant qui part de la maison pour un internat, même s'il revient pendant les vacances, ça change tout dans une maison, et j'adore comment tu abordes le thème ici, que le départ de James soit un peu le point d'un départ d'une sorte d'éloignement, et quand il revient pour l'été c'est un peu difficile d'ajuster, mais finalement ils finissent par se rapprocher de nouveau, fin bref, je trouve que ça sonne très juste et que c'est très réaliste, donc encore un bon point. ♥

Encore bravo pour écrire de si jolis textes Bloo, je suis vraiment heureuse de ce week-end review parce que je découvre tout un tas de petites perles et ça me fait vraiment plaisir ! :D



Réponse de l'auteur: Je ne sais vraiment plus comment commencer mes ràr alors je vais une nouvelle terriblement manquer d'originalité pour simplement te dire : quinze millions de fois merci Catie, merci dans toutes les langues du monde (enfin en français, anglais, tchèque, espagnol, allemand, polonais et allez, peut-être en italien (ça ressemble à l'espagnol de mémoire non ?) mais c'est déjà ça). En plus les Petits Princes, c'est le projet qui me tient actuellement le plus à cœur et je suis contente que tu aies apprécié ce texte sur Lily parce que c'est le tout premier que j'ai écrit et qu'il y a eu un bon délai quand même avant que je ne m'attaque plus sérieusement à la série, et parfois j'ai un peu peur qu'il ne s'imbrique pas aussi bien avec les autres textes du coup, mais je sais que toi tu les as lus ces autres textes alors ça me rassure, un peu ♥ Je suis contente que tu aies aimé la métaphore de la fleur parce que j'ai un peu hésité avec ça, je trouvais d'abord ça affreusement cliché et puis en même temps, après être tombée sur cette illustration de Lily la fleur dans les cheveux, je pouvais juste plus m'imaginer la scène que je devais écrire autrement que comme "Lily est dans son jardin des pétales plein sa robe". Et alors, le passage avec James là vraiment, je suis trop contente que tu aies aimé parce que je pense que tu le sais maintenant, James c'est un peu chouchou et aussi certainement celui sur lequel j'ai la vision la plus arrêtée, celui qui m'intéresse vraiment beaucoup et celui dont j'ai, du coup, envie qu'il plaise aussi à mes lecteurs et mes lectrices. Il est clairement pour moi celui qui a le plus problèmes avec ses parents, pas que pour son nom mais je pense aussi, assez nettement, parce qu'il est l'aîné et que mine de rien il va porter un poids que ne porteront pas Albus et Lily ou moins durement, en tout cas, parce qu'il sera déjà passé avant eux. La relation avec Lily, elle m'intéresse beaucoup en tout cas et je la développe aussi un peu au travers des aventures d'Effy même si j'en suis pas encore exactement arrivé au point qui m'intéresse le plus concernant ces deux-là. Mais oui, leur relation a nettement commencé à se distendre avec le départ de James pour Poudlard et autant dire que ça ne va pas aller en s'arrangeant, même si le rapprochement finira par arriver d'une certaine manière. Une nouvelle fois merci un million de fois Catie, merci du fond du cœur pour cette review aussi adorable que les précédentes et pour tes superbes mots, t'avais illuminé une de mes journées il y a quelques mois, et tu l'as fait à nouveau aujourd'hui que je te relis pour pouvoir te répondre ♥

Laissée par : R_Even le 29/05/2015 17:20 pour le chapitre Une fleur unique au monde
C'est drôle, au début, je pensais qu'il s'agissait de Lily Evans. Et du coup je ne comprenais pas trop pourquoi James venait lui dire qu'il avait menti.
Mais après tout s'explique.
J'aime bien la façon dont Lily a peur que ses parents ne l'aiment pas et cette façon de s'en remettre à une fleur. C'est la logique illogique de l'enfance et ça a quelque chose de fascinant.
Et puis il y a cette relation James-Lily à peine esquissée mais qui est belle et dans laquelle on se retrouve.
Et la fin qui fait plaisir et qui a quelque chose d'ironique et de beau à a fois parce que Lily est unique même et alors qu'elle porte le nom de sa grand-mère décédée.
Et c'est aussi une chose que j'aime ici : On a une relation normale de famille sans tout le poids des noms, sans le fait que ce soit la famille Potter.
C'est une famille et c'est Lily.
Bref...j'aime beaucoup.

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta review R_Even, je suis vraiment très contente que tu aies apprécié ce texte ! Et désolée, aussi, si je n'ai pas été assez clair au début. Enfin c'est de la faute à Harry aussi, il n'avait qu'à ne pas donner de tels prénoms à ses enfants, tout aurait été bien plus simple ! Je suis vraiment contente que tu aies apprécié cette esquisse de la relation entre James et Lily, une relation que je vois vraiment assez... explosive. Faite de disputes et de nombreuses crises mais aussi de réconciliations incessantes. Et pour le poids des noms, c'est un sujet qui me tient à coeur mais chez les Potter, je vois surtout James touché par ça. Albus et Lily, pour le coup, je leur vois bien quelques problèmes à eux aussi, comme tout le monde en fait, mais pas du tout par rapport à leur prénom. Ils passent à mes yeux totalement au-dessus de ça, au contraire de James. Merci encore en tout cas !

Laissée par : Liliane le 25/05/2015 12:31 pour le chapitre Une fleur unique au monde

Salut Bloo !

Tu nous a offert un texte très touchant, là ! :) J'ai toujours les larmes aux yeux en lisant tes textes, j'essaie de me trouver une excuse : "c'est la poussière", "trop de lumière dans les yeux", mais en fait, je sais bien que c'est "trop de beauté dans son texte, waouh, j'en pleure ! ". Alors merci d'etre là et de partager avec nous de beaux moments, merci. J'admire vraiment ce que tu fais, c'est magique, et puis ça fait quelque chose au fond du coeur, comme si quelqu'un s'amuser à le prendre, jouer un peu avec et le remettre gentiment en place, avec toute la douceur du monde (je sais, c'est très bizarre). J'adoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooore !! :)

-Liliane



Réponse de l'auteur: Salut Liliane ! Décidément, ce doit être au moins la dixième review de toi à laquelle je réponds en l'espace de quelques jours, il faut vraiment que je te remercie du fond du coeur d'avoir pris le temps de m'en laisser autant, c'est vraiment adorable de ta part. C'est vraiment à moi de te remercier, parce qu'écrire les textes c'est une chose mais encore faut-il avoir la motivation pour et cette motivation, je la tire essentiellement des reviews et donc, entre autres, de tes reviews Liliane. Je suis très contente que tu aies apprécié ce texte et j'espère te revoir bientôt :)

Laissée par : Satchre le 14/04/2015 15:12 pour le chapitre Une fleur unique au monde
Ta RàR sur On est seul aussi chez les hommes m'a fait pleurer. Sérieusement. Elle m'a sincèrement touchée et je me suis dit qu'il fallait vraiment que j'y réponde. Ma première réaction c'est de penser mp mais il faut l'écrire, il faut trier parmi mon épanchement volubile, c'est long tout ça. Alors je me suis dit qu'en attendant de finir tout ça je pouvais me contenter de lire ton deuxième texte des Petits Princes. J'ai même pas envie de prendre la peine de te dire que c'était une bonne idée parce que ça supposerait que ça pouvait ne pas l'être. Oui je suis compliquée dans ma tête ^^

Nouveau textes donc. Et j'adore le titre, la phrase que tu as choisi dans Le Petit Prince, l'image que tu as choisi pour illustrer ton texte, le résumé que tu lui as donné. Rien que ça, c'est un gage de la qualité de l'histoire qu'on s'apprête à lire. Tu nous vend du rêve avant même qu'on s'y intéresse, c'est un véritable don.

Que dire de cette petite Lily Luna ? Je ne l'imagine pas vraiment comme toi, pas du tout aussi... oui en fait : insouciante. Parce qu'elle paraît assez naïve, petite, encore dans un monde enfantin un peu merveilleux même si on devine l'angoisse latente. Personnellement, j'en ai fait un personnage très tôt marquée par les injustices diverses auxquelles elle assiste, je la vois comme quelqu'un doté d'une très grande sensibilité, qui s'émerveille et rit d'un rien mais qui reste triste, mélancolique en permanence ; sensible aux autres, à leurs peines, prête à tout pour les aider autant qu'elle le pourra, et pas forcément heureuse parce qu'elle ne le peut pas. Voilà comment je l'imagine, pas vraiment comme toi et pourtant parfois ça se rejoint :)

Parce que ta Lily L., tu lui attribues une grande sensibilité aussi. C'est léger, presque en flou à l'arrière plan, mais on l'imagine passer des heures et des heures, souvent dans son lit d'ailleurs le soir dans le noir, à essayer de se convaincre que son papa et sa maman l'aiment, qu'elle est leur petite fille qui les rend heureux. Si j'ai bien compris ce n'est pas vraiment une angoisse récente parce qu'avec ses cousin(e)s, elle "jouait aux fleurs" quand elle était petite, et ce jeu anodin pour les autres était déjà source d'un malaise apeuré. Et puis James rentre, lui dit apparemment la chose de trop sur leurs parents qui ne les aiment pas, et c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.
C'est absolument horrible cette vision de petite fille apeurée par l'amour qu'elle n'inspire pas. Comme pour les sentiments de James dans On est seul aussi chez les hommes, on se doute bien en tant que lecteur, que c'est très subjectif, éloigné de la réalité. De toute façon, ça ne colle tellement pas à Harry et Ginny qu'on se doute bien qu'ils aiment réellement beaucoup leurs enfants. Mais ça n'efface pas pour autant les peurs de la petite, ça ne rassure pas non plus parce que c'est horrible qu'une enfant en arrive à penser ainsi.

J'ai énormément aimé la manière dont tu exploites la thématique florale. Et j'ai beaucoup de choses à en dire X) Tout d'abord j'aurais aimé que tu éclaircisses un point si possible : la référence aux roses, que Lily n'aime pas, n'aime plus (c'est cette séparation du "plus", l'insistance que crée l'ajout d'une nouvelle phrase, courte en plus, qui m'a fait pensé à tout ça, mais peut-être que j'extrapole, que je me casse trop la tête, etc. ^^'), est-ce qu'il faut y voir une référence à sa cousine Rose ? Est-ce qu'il s'est passé quelque chose qu'on ignore encore, et qu'avec un peu de chance on découvrira dans un prochain texte, et qui fait que Lily ne s'entend pas bien avec Rose ? Je t'avoue que ça me turlupine parce qu'on lit souvent des textes où comme elles sont cousines forcément elles s'entendent bien, parce qu'en plus sinon ça voudrait dire qu'il y en a une des deux qui n'est pas bien, etc., alors que moi je ne les ai jamais imaginé très proches. Donc voilà pour ma petite question.
Et ensuite je voulais te parler de la manière dont tu mets en avant la marguerite qui finit décortiquée. Elle a vraiment quelque chose d'angoissant cette marguerite, avec sa taille plus haute que les autres, son blanc éclatant sous le soleil flamboyant, sa beauté qui nargue, ses pétales qui se moquent. Je t'avoue que "décortiquons les fleurs" est un truc qui ne me plaît pas du tout. Déjà parce que je trouve ça débile, ensuite parce que c'est abimer quelque chose de très joli, ça se fait pas x) Mais il y a plus que ça : quand j'étais petite je ne comprenais pas ce jeu un peu bête auquel jouait les filles. Parce que personne n'y prend au sérieux et que moi je ne comprenais pas que si on le fasse ça puisse ne pas être sérieux. Du coup je pensais aussi que la "réponse" était donnée par je ne sais qu'elle vérité de la nature, ou un truc dans le genre. C'est débile, j'en étais déjà consciente à l'époque, alors je chassais vite fait ça de mes pensées... mais ça restait là quelque part. Du coup je ne peux que trouver réaliste les angoisses de Lily et te féliciter d'avoir si bien rendu ça !
Le ballet des pétales est très joli. La comparaison aux insectes m'a un peu fait frissonnée, toujours sur un mode angoissé, mais c'est très réussi et on comprend aisément cette matérialisation de la peur chez Lily L. Les mouvements décrits me paraissent un peu irréaliste, beaucoup de pétales, un vent très favorable à la scène, etc., mais ça participe tellement à la poésie angoissante, le tout sous un magnifique soleil qui devrait réchauffer les coeurs, être porteur de joie, de rires, que ça ne m'a pas dérangée plus que ça.

Et puis enfin, surtout, il y a James Sirius qui arrive. Tu sais déjà ce que je pense de ce personnage, à quel point ton OS On est seul aussi chez les hommes m'a émue, m'a plu. Là j'ai été très contente de le retrouver, qui plus est après sa première année à Poudlard d'après ce que j'ai compris, et c'est un peu comme une suite à ma dernière lecture :)
J'ai beaucoup aimé la complicité que tu esquisses entre eux. James est pas forcément sympa, il peut passer pour un con, mais je pense qu'il aime beaucoup sa petite soeur. Etrangement j'imagine très peu de personnages qui n'aimeraient pas Lily Luna, c'est sans doute idéalisé, tout ça, mais bon je l'explique par la vision que j'ai d'elle.
C'est un moment très touchant quand James prend sa petite soeur dans ses bras, qu'il essaye de la rassurer alors que lui-même n'y arrive pas. Les trémolos dans sa voix et ses larmes sont un nouveau déchirement. Et puis il y a toute la poésie de Lily la fleur unique < 3 Franchement Bloo, je me répète mais c'est de la vénération que j'éprouve pour toi face à cette série que tu as créée. J'espère que tu nous livreras vite d'autres textes parce que je ne sais plus quoi faire à part lire ces magnifiques adaptations de l'auteur de mon enfance ! Bref, je vais essayer de pas repartir sur ce sujet ^^ Juste que j'ai encore une fois beaucoup aimé ce que tu faisais de la citation du Petit Prince.
La réaction de Lily est très jolie. Quand elle se rend compte que son frère pleure alors qu'elle ne l'a jamais vu pleurer... *.* Surtout que ça va dans le sens de la force de James dont on parlait sur ton deuxième texte, ou du moins de sa force en apparence. Et sa manière, un peu maladroite, enfantine, si mignonne, d'essayer de lui faire retrouver le sourire, est absolument magnifique. Surtout qu'à la fin on a son rire à elle pour réchauffer nos coeurs, même si on ne peut se départir du mal-être de James parce que ça nous ronge forcément malgré la joie retrouvée ; c'est d'ailleurs une fin comme je les aime particulièrement : presque joyeuse et colorée même mais avec en arrière fond quelque chose de plus sombre qui "casse" un peu en introduisant une note très triste.

Comme d'habitude un très joli texte Bloo. Même si j'ai sans la moindre hésitation préféré On est seul aussi chez les hommes le plus beau texte que j'ai lu sous ta plume (enfin à mes yeux en tout cas ;D), j'adore cette série qui pourtant n'en est qu'à ses prémisses, j'adore ton idée, la manière dont tu l'exploites, ton écriture. Il faudrait qu'on puisse ajouter des coeurs sur tes jolis textes, c'est un gâchis de ne pas pouvoir en coller de partout dans mes reviews.
Je profite également de cette review pour te remercier à nouveau pour tes magnifiques, adorables RàR toujours aussi détaillées et pleines de compléments passionnants sur tes histoires. Peut-être garderas-tu ma review sur On est seul aussi chez les hommes, mais sache aussi que j'en garderai très précieusement ton extraordinaire RàR. Merci pour tes réponses, tes textes, ton écriture, ton enthousiasme et la force que tu mets à nous transmettre tout ça. Gros bisous, Bloo. Sat'

Réponse de l'auteur: Je crois que là, nous allons faire face à un problème : mon vocabulaire commence sérieusement à être à court du moindre qualificatif un tant soit peu à la hauteur de ces splendides reviews que tu prends le temps de me laisser. Je viens à peine de répondre (avec du retard et j'en suis sincèrement désolée) à tes reviews sur "Printemps" et "Mais c'est quoi être heureux ?", et de répondre à toutes les reviews auxquelles je n'avais pas répondu dernièrement sur mes textes, à peine le temps donc, de me poser tranquillement devant mon ordinateur en me disant que je n'ai plus de review sans réponse (hormis celles de "Marchin on" auxquelles il va vraiment falloir que je me décide à répondre un jour), que je reçois le mail m'informant qu'une nouvelle review a été posté. En voyant qu'il s'agissait de "Une fleur unique au monde", j'ai eu un doute sur la personne qui aurait bien pu m'écrire cette review à ce moment précis ( ;) ), et puis, ne serait-ce qu'en voyant la longueur, caractéristique de tes reviews que tu prends toujours le temps de faire longues, soignées, rédigées (sérieusement je n'imagine même pas le temps que ça doit te prendre, en plus d'être absolument adorable, tu es aussi tellement courageuse !), bref, en constatant la longueur, j'ai compris que c'était toi avant même de lire ta signature et c'est là que le problème de vocabulaire se pose : non seulement je ne sais plus comment qualifier tes reviews (merveilleuses, splendides, magnifiques, adorables, c'est dingue comme je me répète !), mais je ne sais non plus comment te remercier. Je pourrais te l'écrire en tchèque, tiens, pour changer un peu, mais je n'ai pas de clavier tchèque et le mot "merci" nécessite des accents que je n'ai pas à ma disposition dans cette langue donc je vais malheureusement devoir faire dans le banal en me contenant une fois encore du français et en espérant vraiment que tu ne te lasseras pas de mes ràr : merci Satchre, merci, merci, merci, merci, et puis merci et encore merci et d'ailleurs merci. Tu sais, quand je vois le temps que tu prends à rédiger de telles reviews alors que tu es toi aussi en études supérieures, je me dis que moi aussi, finalement, j'aurai le temps de laisser des reviews, même en période scolaire. Alors même si elles ne seront pas aussi longues et génialissimes que les tiennes, je vais essayer dès maintenant de prendre part au projet review moi aussi :) Alors, pour en venir à Lily maintenant, déjà, j'aime beaucoup la vision que tu t'en es faite ! C'est drôle parce que nos points se distinguent beaucoup plus sur elle que sur James ! Pour moi, Lily, adolescente et élève à Poudlard en tout cas, ce sera l'élève bout-en-train, l'éternelle optimiste, toujours le sourire aux lèvres, très maligne aussi, pas à Serpentard pour rien. Par contre, là où je te rejoins un peu, c'est que je l'imagine beaucoup travailler dans le caritatif plus tard, passer son temps à voyager d'un bout à l'autre du pays si ce n'est du monde pour aider toutes les personnes qui pourraient en avoir besoin. C'est drôle d'ailleurs parce que dans ce texte elle fait vraiment très différente, mais je l'imagine aussi très impulsive et émotive, toujours à fond dans ses émotions, souvent dans le "tout blanc" ou "tout noir", même si le blanc l'emporte facilement : dès que James avoue son mensonge, le monde redevient pour elle magnifique. Donc voilà, c'est ma vision à moi, mais je serai curieuse d'en savoir plus sur ta Lily :) Comme James, elle a elle aussi eu des doutes petites sur l'amour de ses parents, parce que je pense que tous les enfants passent par une phase où ils pensent qu'on leur préfère leurs frères et sœurs, mais contrairement à son grand frère, elle va totalement se sortir de ça d'ici à son entrée à Poudlard. D'ailleurs, même si James l'aime beaucoup, je le soupçonne de lui avoir déjà fait ce genre de remarque, parce que lorsque Lily arrive, il est déjà à un âge où il commence à avoir tout ce mal-être et cette solitude et qu'il doit forcément le répercute sur les autres de temps à un autre (j'imagine les relations dans la fratrie Potter très tendue aussi à Poudlard tant que James n'aura pas finalement lâché tout ce qu'il a sur le cœur). Pour ta question sur les roses, c'est effectivement quelque chose qui doit revenir plus tard : en fait, j'imagine Lily et Rose très proches étant enfants, parce que je pense que Ron et Hermione sont ceux avec lesquels Harry et Ginny passent le plus de temps, parmi toute la famille Weasley, et donc les enfants se fréquentent déjà plus que les autres. Puis des fois, les garçons ont voulu se mettre ensemble pour faire des "trucs de garçons" laissant les deux filles toutes les deux. Mais quand Rose s'apprête à rentrer à Poudlard, elle abandonne en quelque sorte Lily, et cela remonte déjà à un peu avant puisque Rose finit par exiger de faire partie des jeux des garçons aussi, et que finalement elle ne passe plus de moments privilégiés avec Lily, du coup Lily va lui en vouloir, un peu parce qu'elle a l'impression de ne plus être autant aimée aussi, mais après je pense qu'elles redeviendront bonnes copines à Poudlard sans jamais être aussi proches que durant leur enfance. J'y reviendrai en tout cas ;) Je comprends tout à fait ce que tu écris sur les fleurs, que c'est assez incompréhensible de détruire quelque chose d'aussi beau. Après, je me souviens bien que gamine j'avais beaucoup moins cette notion du "Préservons la nature et chérissons ses richesses" et je crois que je n'hésitais pas le moins du monde à arracher des fleurs ou à retourner le jardin si mes parents ne me tapaient pas sur les doigts... Maintenant, j'hésite même avant de cueillir des fleurs parce que je sais que je vais accélérer leur mort comme ça, même si en même temps j'aime bien avoir des fleurs "fraîches" chez moi (d'ailleurs il faut vraiment que j'investisse dans un vase, ça me manque dans mon appart d'étudiante !). En tout cas je suis super contente que tu aies trouvé ce passage réaliste et surtout que tu aies aimé la "poésie" qui s'en dégage, parce que j'avais peur d'être ennuyeuse à autant m'attarder sur finalement un détail à priori insignifiant, une fleur, ses pétales, du soleil, et que je n'ai pas la prétention d'avoir une écriture suffisamment poétique pour que cela captive les potentiels lecteurs. Que tu aies lu et apprécié, ça me va véritablement droit au cœur, du coup :) Et on en vient à James... je trouve ça chouette de lire ta review après avoir juste relu celle sur "On est seul aussi chez les hommes", j'en sais plus sur la vision que tu te fais déjà de James et puis je ne sais pas, c'est un peu lié tout ça en fin de compte :) James a bien fait au moins une rentrée à Poudlard, déjà, si ce n'est deux (mais je situerai ce moment l'été entre sa première et sa deuxième année). Du coup je suis juste en train de penser, ça fait plusieurs fois que je te parle d'Effy et j'ai récemment relu la première partie qui commence à dater un peu, je l'ai écrite à une époque où je ne m'étais pas autant penchée sur James et à ce moment, il n'était clairement pas le personnage principal de l'histoire donc quelque part, je le trouve trop bâclé avec le recul, trop cliché aussi par moment, et pas suffisamment en osmose avec la vision que je me fais de lui maintenant, même si j'avais déjà en tête ce traumatisme lié au prénom. Du coup si tu tiens à lire cette histoire, j'aimerais autant que tu attendes un tout petit peu, parce que je vais la remanier légèrement, rien de bien important et rien qui ne devrait me prendre plus de quelques semaines mais je vais juste modifier quelques petits points pour limiter le côté cliché de la chose... Enfin si ça se trouve tu n'avais pas l'intention de la lire du tout de toute façon, et je suis désolée ça fait très prétentieux de se faire de la pub comme ça en plus XD Mais ça ne me vient que maintenant alors j'en profite. Du coup, pour revenir à cet OS, oui là, James a clairement eu un caractère idiot, même si à ce moment, effectivement, je pense qu'il est encore très proche de Lily. Je l'ai déjà écrit je crois (je me perds dans cette ràr XD), mais je pense que ses relations avec son frère et sa sœur vont se tendre durant la période Poudlard pour finir par s'améliorer lors de sa septième année. Ici, on est encore dans une période où James et Lily se pardonnent facilement, mais ça va finir par s'aggraver, parce que James ne pourra pas s'empêcher de laisser s'échapper sa rancœur de plus en plus souvent tant elle devient partie prégnante de lui. Malgré ça, je pense qu'il reste toujours, même quand il est plus mal, profondément attaché à eux, et que ni Lily ni Albus n'arrivent jamais à être totalement en colère contre lui, mais il va y avoir une dissension claire qui s'annonce déjà ici. Puis, comme tu le dis, James pleure, ce qu'il n'a jamais fait, et je crois que quelque part, une part de lui appelait à l'aide en craquant cette première fois... sauf que Lily est petite, elle ne peut pas comprendre encore, elle aura des doutes plus tard en repensant à ce moment, mais cela remontera à des années alors elle ne saura pas comment aborder ce moment. Avec Albus ou ses parents, James aurait peut-être pu être aidé à ce moment en fin de compte, mais ce n'est pas le cas. C'est un peu l'ombre dont tu parles en arrière-plan, et je suis vraiment touchée que tu l'aies remarqué parce que cet OS étant avant tout centré sur Lily, j'avais peur que la partie "James" ne se remarque pas assez... Parce que même si chaque OS est centré sur un enfant, Les Petits Princes, c'est une série dont j'imagine chaque texte lié à un autre et ainsi de suite, c'est ce que j'aimerais faire en tout cas, même si la tâche est encore grande avec dix OS à rédiger. D'ailleurs je comprends que tu aies préféré "On est seul aussi chez les hommes" parce que l'idée même de la série n'était pas encore aussi aboutie dans ma tête lorsque j'ai écrit "Une fleur unique au monde", mais malgré cela je suis vraiment très touchée que tu l'aies aimé aussi. Et puis la fin de ta review, enfin toute ta review même, mais la fin me réchauffe encore un peu plus le cœur si tant est que ce soit encore possible tant ma journée est déjà comblée par ces mots. Se faire remercier d'écrire, c'est sûrement l'une des plus belles choses que l'on puisse s'entendre dire en tant qu'auteure et sache que ça me touche vraiment beaucoup. Et que je suis une fois encore terriblement frustrée de ne pas avoir plus de vocabulaire... Merci pour tout Satchre, pour tes reviews, tes encouragements, ton projet, de partager ta vision des personnages avec moi, de me donner envie de continuer à écrire, de me donner plein de nouvelles idées, merci Satchre, tu es extraordinaire.

Laissée par : popobo le 14/12/2013 12:11 pour le chapitre Une fleur unique au monde
J'ai trouvé ton texte très touchant. Il faut quand même dire que tous les parents aiment leurs enfants, à leur façon, mais présents ou absents ils ont de l'amour à donner. Lily ne devrait pas en douter ! James a du lui raconter quelque chose d'assez énorme pour qu'elle puisse douter autant.
D'ailleurs, j'ai bien aimé l'intervention de James à la fin. D'abord ça donne une explication aux doutes de Lily mais aussi un moment frère/soeur très touchant. Comme quoi les grands frères peuvent être durs et s'en vouloir après !
J'ai bien aimé aussi ton idée de départ qui tourne autour des fleurs, ça rend bien ! Bref, joli texte;)
Joyeux Noël

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour cette adorable review de Noël popobo, elle me fait très plaisir et d'autant plus qu'elle est très gentille ! En fait, je ne pense pas que James ait forcément quelque chose de si énorme, mais Lily est petite et si son grand frère le lui a répété plusieurs fois, elle a pu se fourrer cette idée dans la tête... heureusement que le dit grand frère s'en rend compte à temps ! Encore merci pour ta review !

Laissée par : Pattenrond le 26/10/2013 03:49 pour le chapitre Une fleur unique au monde
J'ai passé un superbe moment à lire ton OS. D'abord, j'ai adoré cette petite Lily qui est trop mignonne. J'aimais beaucoup son sale caractère (mais bon, c'est une gamine) envers la fleur et envers toutes les petites contrariétés de la vie. Elle était adorable. Sinon, j'ai beaucoup aimé James également et sa façon de se comporter en grand frère où même s'il a mal agi se voit obligé d'aller consoler sa petite soeur. C'était un super texte avec un beau moment de complicité frère/soeur. Et puis, ton illu est tout simplement géniale.

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour cette adorable review Pattenrond, en fait c'est toujours un plaisir de lire tes reviews parce que tu prends toujours le temps de dire ce que tu as pensé du texte, ce que tu as aimé, et c'est vraiment génial de les lire. C'est motivant aussi. Je suis heureuse que tu aies aimé ce texte en tout cas parce que j'ai adoré l'écrire et je voulais transmettre ça à ceux qui allaient le lire. Et puis, j'ai rarement eu l'occasion d'écrire sur James et Lily, même si c'est en court dans ma fiction, je pense qu'il y a un énorme potentiel dans la fratrie Potter, Albus compris, et j'ai hâte d'écrire sur eux et tous les autres enfants ! Encore merci pour ta review Pattenrond !

Laissée par : Shizuku le 25/10/2013 19:38 pour le chapitre Une fleur unique au monde

J'ajoute une chose : faire tourner ça autour de citations du Petit Prince, c'est encore mieux (oui, j'avoue... je n'avais pas pris le temps de lire ta note en début de texte et je viens de la lire). Surtout que j'ai offert à ma mère une tasse avec l'illustration du Petit Prince et de la fleur où c'est écrit "je serai pour toi unique au monde, et tu seras pour moi unique au monde", alors cette fic me touche encore plus maintenant /fin du racontage de vie



Réponse de l'auteur: Haha, ce n'est pas grave pour la note ! Mais c'est chouette de savoir que tu aimes aussi le Petit Prince, personnellement c'est une histoire que j'adore et je dirais même que je l'aime plus encore aujourd'hui qu'il y a dix ans, parce que je comprends beaucoup plus de choses. Quand on regarde, il y a énormément de choses cachées derrière les paroles apparemment simples. Et du coup, je suis vraiment motivée pour travailler sur douze textes liés au Petit Prince, c'est mon nouveau "bébé" projet et il m'enthousiasme ! Voilà, c'était mon "racontage de life" à moi aussi !

Laissée par : Shizuku le 25/10/2013 19:35 pour le chapitre Une fleur unique au monde

C'était tellement touchaaaant ! *agite les bras dans tous les sens*

Bon j'avoue qu'au début j'ai eu un peu de mal à comprendre (je pensais que c'était Lily Evans ><), mais tout de même, j'ai adoré. Déjà j'aime bien quand une fic tourne autour d'un objet précis et en apparence insignifiant : là, c'est une pâquerette, mais ça aurait pu être un pull, une montre... Bref ça partait bien. Puis après il y a l'émotion qui monte, monte, avec le désespoir de la petite Lily, et qui retombe doucement avec l'arrivée de James (James Sirius en grand frère attentionné : dur à imaginer, mais trop mignon.) !

Tant d'émotions autour d'une simple querelle de frères et soeurs, j'admire :D Sans compter que tu écris toujours aussi bien !



Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour cette adorable review Shizuku, tu n'images pas comme elle m'a fait plaisir. J'ai adoré écrire ce texte et j'ai adoré lire ta réaction, et savoir ce que tu en avais pensé. C'est intéressant ce que tu dis sur les objets qui deviennent sujets d'un écrit, en fait j'aime bien lire les textes de ce genre aussi parce que ça intrigue sans en dire trop, et on hâte de connaître la signification qu'a cet objet, ou le symbole qu'il cache, ou encore ce qu'il apporte à l'histoire. Concernant James, en fait je ne pense pas qu'il soit toujours le grand frère idéal (la preuve, il est à l'origine responsable des larmes de Lily !), mais l'imaginer en sale gamin immature et foncièrement mauvais, je n'y arrive pas. Je pense qu'il est beaucoup plus complexe que ça, en fait. En tout cas, merci encore pour ta review !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.