S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

128ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 128e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 20 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits comme bonne résolution pour 2023. vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De Les Nuits le 12/01/2023 23:25


Sélections du mois


Félicitations à MadameMueller, Lossifovna, CacheCoeur et Juliette54qui remportent la Sélection Fanfictions Longues !

Et pour le mois de janvier, venez lire la Sélection Remus Lupin ! Vous pouvez découvrir ces cinq histoires et voter jusqu'au 31 janvier ici.

Persévérance, loyauté, courage… Les valeurs de Hermione Granger vous inspirent-elles ? Lors du mois de février mettez-les à l’honneur lors la Sélection Hermione Granger ! Vous avez jusqu'au 31 janvier pour proposer des textes (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/01/2023 19:18


31ème Nuit Insolite


Chers membres d'HPF,


Nous vous informons que la 31e édition des Nuits Insolites se déroulera le vendredi 16 décembre à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits pour la dernière de 2022. vous inscrire !


Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.


A très bientôt !



De Les Nuits le 16/12/2022 12:52


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Bloo et Kuli qui remportent la Sélection Next-Gen !

Et pour le mois de décembre, venez lire la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez encore découvrir ces 12 histoires et voter jusqu'au 31 décembre ici.

Vous aimez les fourrures à poil doux ? Lors du mois de janvier vous en trouverez une toute douce avec la Sélection Remus Lupin ! Vous avez jusqu'au 31 décembre pour proposer des textes sur notre loup-garou favori (vos deux fanfictions favorites, ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.


De L'équipe des Podiums le 02/12/2022 20:53


127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Reviews pour Le supplice de la roue

Laissée par : Kiliwatch le 22/12/2017 01:03 pour le chapitre Epilogue
Bonsoir R_Even ;)

J’ai trouvé ta fanfiction en cherchant un Slash un peu moins guilleret que les Albus/Scorpius qu’on trouve habituellement. Et… je dois avouer que PLUS tu insistais sur le Warning, PLUS ça attisait ma curiosité. A tel point que –je ne dirais pas que j’ai été déçue– mais disons que je m’attendais à pire !

Je vais commencer par les points négatifs pour terminer en te caressant dans le sens du poil, ça te vas ? Tant pis, je me lance : j’ai eu un peu de mal avec ta manie d’aller à la ligne à chaque nouvelle idée. Je prends un passage comme « Antonin ouvrit grand les yeux. / C'était magnifique. / Et presque irréaliste. », je vois bien que tu essayes de rendre quelque chose de saccadé comme pour transmettre la surprise, l’émotion d’Antonin. Mais ça marche déjà très bien en posant plusieurs points comme dans O.M.G. tu vois ? Pas besoin de passer des lignes ;)
Autre chose : les noms de tes personnages m’ont souvent fait tiquer. Je comprends que Justine et Juliette étaient en référence au Marquis de Sade… mais l’histoire se passe quand même au Royaume-Uni ! Tu peux au moins traduire en Justine et Juliet. Quand à Kenneth O'Connor, ça sonne très très lourd. Je ne sais pas trop si tu me comprends, mais en général on essaye d’avoir un prénom long puis un nom de famille court ou un prénom facile à prononcer puis un nom de famille plus difficile à prononcer (ou l’inverse), or ici, tu as choisi un prénom avec une lourde sonorité (Kenneth) et un nom de famille aussi (entre l’apostrophe et tout, ça semble également lourd). De manière général, je ne sais pas pourquoi tous ceux qui cherchent des noms de famille anglais se rabattent toujours sur le O’quelque chose. Déjà, c’est Irlandais, pas anglais. Ensuite, les Irlandais ne représentent que 9% de la population au RU !
Au passage, j’ai un ami qui s’appelle Antonin alors euh… ça m’a bloqué parfois. Je crois que je ne le regarderais plus jamais de la même façon o_O Mais ça, tu ne pouvais rien y faire, c’est le vrai nom du vrai personnage –si toute fois un personnage a jamais été « vrai » ;)

BREF. Par la suite, j’ai été agréablement surprise de voir comment les choses s’enchaînaient avec fluidité, alternant entre le point de vue de Kenneth et celui d’Antonin –une très bonne idée– la relation entre les personnages progresse petit à petit, j’ai l’impression de suivre un syndrome de Stockholm en pleine éclosion ^^ Tu as réussi à faire de Dolohov quelqu’un de charismatique. Pas dans le physique parce qu’on n’a pas beaucoup de descriptions (ni sur lui ni sur Kenneth d’ailleurs) mais plutôt dans ses répliques. On sait que c’est quelqu’un de mauvais, qui est capable de faire des choses horribles, tu nous le prouve à plusieurs reprises et pourtant il a façon de se justifier et de renverser la situation à son avantage, c’est bluffant !
Je n’aime pas trop les récits manichéens avec les gentils d’un côté, les méchants de l’autre. C’est trop facile de dire que quelqu’un est mauvais parce qu’il est comme ça et puis c’est tout ! Ça n’apprend rien à personne. Moi j’aime qu’on joue dans les deux camps, ni tout noir, ni tout blanc. J’aime les anti-héros, ceux qui se battent, échouent, se perdent… et en ça, j’ai trouvé le personnage de Dolohov extrêmement intéressant ! J’ai peut-être fini par attraper le syndrome de Stockholm moi aussi ^^

On finit par comprendre le choix du titre, l’histoire derrière tout ça. C’est beau. C’est franchement beau ! Ça m’a rappelé Un Roi sans divertissement de Jean Giono –je te le conseille. Je regrette par moment que tu ne prennes pas plus le temps de décrire les scènes avec plus détails mais globalement, c’est d’une poésie dramatique, d’une douce méchanceté, d’un noir ardent, d’une beauté abjecte… une véritable oxymore à elle toute seule !
A la fin, je suis restée sur LE CUL à me dire que « non, ce n’est pas possible, tu ne peux quand même pas terminer là-dessus ! » Mais finalement si. La chute a été brutale. Et c’est d’autant plus beau. Puis lorsque Kenneth fait la roue devant la tombe d’Antonin, c’était magnifique. Il n’y avait pas besoin d’autres mots. Tu m’as littéralement achevée. Je suis restée deux minutes à regarder la fin de chapitre en me demandant ce que j’allais bien pouvoir faire maintenant…

Alors merci d’avoir partagé cette belle histoire ;)

Kiliwatch.

Réponse de l'auteur:

Bonjour Kiliwatch (et désolé de te répondre aussi tard),

D'abord merci beaucoup pour ta review si longue et constructive. J'apprécie beaucoup que tu partages ton ressenti personel, tes remarques positives et négative :)

Je vais répondre en essyant de suivre l'ordre de ta review^^

D'abord pour ce qui est du warning, effectivement, il est peut-être exagéré mais à l'époque je trouvais que le lemon c'était hard, donc parler enfermement, viols, cannibalisme... même bien romancé / sous format comi-tragique, ça me paraissait affreux. En plus, à la base cette ficion était un délire complet. D'ailleurs, c'est resté un délire complet jusqu'au dernier chapitre. Je me suis éclaté à faire tout ce que je voulais à la fois dans le texte et dans les notes d'auteurs (qui sont parfois partie plus loin que les chapitres en eux-même). Je m'étais fixé trois règles : faire des phrases aux style et à la grammaire corrects, respecter le canon JKR (donc Antonin ne devient pas gentil, VV ne gagne pas et Kenneth ne devient pas un personage suffisement important pour que HP entende parler de lui) et chaque chapitre devait faire exactement 4 pages word. Les deux règles ont parfois été difficiles à respecter et celle des 4 pages expliquent certains découpages qui peuvent paraitrent étranges dans les chapitres, dont les retour à la lignes qui me permettaient parfois d'atteindre plus facilement mon quotas quand je n'avais pas grand chose à dire. En plus, j'étais dans ma pérode le retour à la ligne, c'est a vie et je me suis calmée depuis ^^

Pour les prénoms ensuite, je plaide coupable pour Justine et Juliette que j'aurais pu angliciser. Par contre, j'ai choisi Kenneth O'Connor à cause de sa lourdeur. J'aime beaucoup le fait que son nom et son prénom se ressemble beaucoup (K-voyelle-NN-mêmevoyelle-consonne moins appuyé que les deux première) et que le O soit là au milieu comme un mirroir déformant. Le prénom et le nom se ressemble mais se distinguent clairement. De plus, O'Connor est le nom d'une ancienne famille royale et Kenneth signe "de bonne naissance". Du coup, je trouvais assez drôle qu'il soit né-moldu et se batte contre les mangemorts qui représentent l'élite du monde sorcier.

Alterner entre les points de vue a été plutôt bénéfique pour moi parce que ça m'a permis de jouer sur les tons en alternant le sérieux - comique - tragique - ironique... sans que ça fasse trop artificiel. Et puis, je crois que c'était mieux pour ma santé mentale^^ (parce que le pov Kenneth seul aurait été déprimant et le pov Antonin seul aurait viré au gore ou au gothique).

J'ai souvent imaginé Dolohov comme un dandis cruel (un peu à la Lord Henry dans le portrait de Dorian Gray) et j'ai été pas mal influencé par la vision de Kriss du personnage. Je suis contente que tu apprécies (parce qu'il est vraiment fou dans cette fiction). Par contre pour ce qui est du charisme physique... à l'époque de l'histoire, il a au moins 50 ans, il a fait deux guerre et il a passé plus de quinze ans à Azkaban. Du coup, on peut l'imaginer en vieux soldat badass ou en cassé de la vie. Je te laisse le choix :)

Je n'aime pas non plus les personnages manichéens donc je suis très contente que tu partages ce point de vue !

Je ne connais pas Un Roi sans divertissement mais j'essaierai de le lire à l'occasion :)

La fin a été dure à écrire. Je savais qu'il fallait terminer l'histoire parce que, à mon sens, donner une fin à une histoire est important, mais ça n'a pas rendu le dernier chapitre moins dur à faire. Et quelque part, ça me fait du bien de voir que mes émotions ont été partagé avec le lecteur, qu'on a ri au même endroit, déliré en même temps... et que le retour à la réalité a été bizarre pour tous.

Je suis en tout cas très heureuse d'avoir pu partagé cette fiction avec toi et je te souhaite de très belles lectures à l'avenir :)

R_Even


Laissée par : Helwige le 20/07/2017 11:45 pour le chapitre Epilogue

Cette fic était trop géniale et les ocs aussi 

Merci



Réponse de l'auteur:

Hello !

Merci beaucoup pour ta review. Je suis contente que l'histoire et les personnages t'aient plu :)


Laissée par : Che5692 le 11/05/2017 19:51 pour le chapitre Chapitre 12 : Rabrouer

La partie sur l'approvisionnement me rappelle le Petit Prince !



Réponse de l'auteur:

Ouhouhou... je me sens flattée :)

 


Laissée par : Che5692 le 11/05/2017 18:47 pour le chapitre Chapitre 9 : Rouillé

Greylock, c'est Greyback-Sherlock ?

Comme Greback, il subit une malédiction et comme Sherlock il vient d'une autre époque et est isolé des autres( quand je suis crevée je raconte n'importe quoi) 

J'adore ta fic sinon !



Réponse de l'auteur:

Hello !

Je n'y avais jamais pensé mais j'aime beaucoup ton explication (surtout que Greylock a un petit côté détective^^)

Merci pour ta review, j'espère que la suite te plaira :)


Laissée par : mariye le 16/02/2017 12:58 pour le chapitre Chapitre 1 : Faire la roue
Salut,
Ça fait longtemps que cette histoire est finie d'être publiée mais j'essaie de toujours laisser un petit commentaire et puisque c'est ici "le point de review" ...
Pour le moment, j'aime ta façon d'écrire, je ne sais pas encore bien que penser d'Antonin, il a l'air complètementravagé... Si les pprochains chapitres sont déconseillés aux âmes sensibles, je pense que ton personnage principal ne doit pas en être une...
A suivre... Mariye

Réponse de l'auteur:

Bonjour mariye,

 

Cette fiction est finie depuis un moment mais ça fait toujours plaisir de recevoir des reviews dessus :)

Je ne sais pas où tu en es de ta lecture mais je préfère te prévenir: Antonin est complètement fou. Et mes personnages sont des âmes sensibles...c'est juste moi qui suis cruelle avec eux^^.

 

Merci beaucoup pour ta review, elle m'a fait très plaisir.

R_Even


Laissée par : Lyrinoush le 05/10/2016 05:52 pour le chapitre Epilogue
Waouw... C'était excellent. Vraiment. J'ai passé un bon moment ne lisant cette fiction...

Réponse de l'auteur:

Je suis vraiment contente que cette fiction t'ait plu jusqu'à la fin. Personnellement, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire tes commentaires.

Merci beaucoup !


Laissée par : Lyrinoush le 05/10/2016 02:17 pour le chapitre Chapitre 11 : Frouer
Vraiment bien écrit (je suis nulle pour les reviews mais je tiens à en laisser).

Réponse de l'auteur:

Une review d'une ligne c'est mille fois mieux que pas de reviews et c'est ce genre de petits commentaires qui fait que je continue à revenir sur le site quand j'ai abandonné la fanfiction pendant un-deux mois. (bon, ta review m'a fait recommencer à écrire sur -"Juste une question de confiance" qui n'est pas du tout dans la même ambiance mais... merci ;) Ca fait toujours plaisir de revenir)


Laissée par : Lyrinoush le 05/10/2016 02:13 pour le chapitre Chapitre 10 : Enroué
Oh shit... Il est fou ce type.

Réponse de l'auteur:

Re !

Antonin est complétement taré mais c'est ce qui fait son charme, non ? Et puis, je suis presque sûre que Kenneth est consentant. C'est juste caché très profondement en lui... ^^

 


Laissée par : Lyrinoush le 05/10/2016 02:04 pour le chapitre Chapitre 7 : Au bout du rouleau
Je ne peux pas m'arrêter de lire... Sérieusement, cette fiction est superbe.

Réponse de l'auteur:

J'adore tes petites reviews laissée en coup de vent, comme ça. Ca me permet de voir où tu en es dans la fiction (ce qui me rassure aussi puisqu'apparement tu suis toujours).

Je passe à la suivante...


Laissée par : Lyrinoush le 05/10/2016 01:55 pour le chapitre Chapitre 5 : Sortie de route
Joli, le coup du portoloin...

Réponse de l'auteur:

He He...je suis contente que tu aies aimé parce que j'ai du me casser la tête pour le trouver celui-là ;)


Laissée par : Lyrinoush le 05/10/2016 01:24 pour le chapitre Chapitre 1 : Faire la roue
Joli clin d'oeil à Sade, joli style, je continue...

Réponse de l'auteur:

Bonjour Lyrinoush,

Je ravi que nous partageions "l'amour" du marquis.

Merci pour ta review :)


Laissée par : Zimon le 29/02/2016 23:53 pour le chapitre Chapitre 23 : Prouesse
En imaginant avoir passé une journée parfaite... (Donc, "légèrement" différente de ne celle de Dolohov), et avec une mauvaise nouvelle de cet ordre... Je pense que le choc thermique/émotionnel m'aurait poussé à m'énerver stupidement, contre les mauvaises personnes.
Ou alors, j'aurais (encore une fois) laissé mes émotions prendre le dessus, et me serait montré trop émotif. :')
et toi, dans cette situation... Qu'aurait-tu fait ?

Réponse de l'auteur:

Re !

Serais-tu donc émotif ?^^

Personnellement, je crois que j'aurais été sous le choc. J'aurais d'abord eu du mal à réaliser et puis j'aurais eu une sorte de "carapace émotionelle" qui se serait mise en place, de sorte que je n'aurais plus ressenti le bonheur ni le malheur. Maintenant, je n'ai jamais vraiment vécu cette situation : j'ai déjà eu des journée parfaite gâchée sur la fin mais je m'attendais à la mauvaise nouvelle alors qu'Antonin ne s'attend pas du tout à ce qui lui tombe sur le coin de la figure.

 

à bientôt,

R_Even


Laissée par : Zimon le 29/02/2016 23:44 pour le chapitre Chapitre 22 : Une odeur de roussi
Un OC... N'importe lequel ? Bien, bien, bien...
Alors, chère auteur, pour m'excuser de ne pas avoir répondu à ta question du chapitre 9, je voudrais en savoir.plus sur "ton" Greylock, et ce qu'il symbolise pour toi. :)

Réponse de l'auteur:

Re !

Je suis justement en train d'écrire sur Greylock pour ma fiction longue et donc, je dirais qu'en ce moment Greylock est à la fois un super ressort scénaristique (parce que le coup des deux âmes dans le même corps, ça permet beaucoup de choses) et un souvenir du supplice de la roue.

Bref, c'est un personnage plein de souvenirs :)


Laissée par : Zimon le 29/02/2016 23:44 pour le chapitre Chapitre 22 : Une odeur de roussi
Un OC... N'importe lequel ? Bien, bien, bien...
Alors, chère auteur, pour m'excuser de ne pas avoir répondu à ta question du chapitre 9, je voudrais en savoir.plus sur "ton" Greylock, et ce qu'il symbolise pour toi. :)

Réponse de l'auteur:

Re ! (avec beaucoup de retard...)

Parlons de Greylock. Greylock est un personnage que j'aime beaucoup. Déjà parce qu'il a été crée par mes reviewers et que c'est un lien entre eux et moi. Ensuite, c'est un personnage qui montre bien la schizophrénie qui existe en chacun de nous (à un degré fort puisqu'il s'agit de deux personnes différentes qui partagent un même corps) et que c'est un thème que j'aime bien aborder. C'est aussi un symbole de ce que peut provoquer l'indifférence et la dépendance : Astarote a maudit son frère parce qu'il ne s'occupait pas d'elle et qu'elle était incapable de s'en sortir seule.

J'aime beaucoup l'histoire des Greylock et tout les quiproqos que cela peut entraîner. C'est un bon personnage, un super ressort scénaristique et un souvenir de mes lecteurs ;)

A bientôt :)


Laissée par : Zimon le 29/02/2016 23:33 pour le chapitre Chapitre 21 : Souvenir de roumanie
Ah oui, et pour les jeux de la mort... Je pense que j'essayerai de pousser à bout les personnes "testées", du style, en leur ordonnant de torturer une personne qu'elles apprécient, pour ensuite séparer les personnes trop sentimentales, les psychopates et les serviteurs loyaux, mais sain d'esprit (et l'on a déjà vu que l'intégrité corporelle n'est pas un critère chez les Mangemorts.).
Basiques, mais bon.

Réponse de l'auteur:

Hey !

J'aime beaucoup ton idée de jeu et c'est vrai que j'imagine bien Voldemort tester les limites psychologiques de ses futures mangemorts. D'autant que cela testerait les limites de leur fidélité par la même occasion.

Bref, comme d'habitude, j'adore tes idées ^^

A toute !


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.