S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Reviews pour Ses attitudes de lolita

Laissée par : dreamer le 22/01/2017 00:03 pour le chapitre ...des reflets sur les joues

Oh non ? Sérieux ? Avec Albus ? Je suis sous le choc là, y avait aucun panneau indicateur !! Bon, ok, en le voyant arriver près de Dom, j'avoue qu'un petit panneau  DANGER s'est mis à clignoter dans ma tête, mais j'y avais pas fait attention jusqu'à ce que tu décrives ce baiser avec autant de passion et de fougue !! J'étais comme au cinéma, bouche bée et tout ^^

Alors, même si j'accroche pas trop aux amours entre cousins, ton écriture est tellement intense que j'étais totalement subjuguée.

Et puis cette attitude rebelle qu'a adopté Dominique, son rejet de l'autorité de ses tantes, ça sonnait tellement juste à mes oreilles... La façon dont tu décris Albus, pur serpent, rusétat et manipulateur, ça, par contre, c'est à l'opposé de ce que je lis d'habitude, mais ce n'est pas desagréable, au contraire !

Enfin bref, tu écris sI bien que j'en viens à aimer un truc qui me dépasse totalement, et ça c'est quand même exceptionnel, alors merci <3


Laissée par : dreamer le 21/01/2017 23:48 pour le chapitre Entre leur bonheur parfait et elle...

Bon bah si ça sauve les bébés zèbres,  autant en profiter alors ;)

J'aime beaucoup le personnage de Dominique et c'est donc avec joie que j'ai cliqué sur cette fic :D

Cette tension entre Victoire et elle, c'est quelque chose que je me suis toujours imaginé, alors ça me plaît de voir que tu l'envisages ainsi ! Et de manière plus générale, ce décalage entre Dom' et sa famille, c'est ce qui fait d'elle un personnage intéressant ! Par contre je n'imaginais pas qu'elle ressentait autant d'amertume... peut-être serai-je plus éclairée par la suite sur ses raisons ? 


Laissée par : Samantha Black le 15/12/2016 11:06 pour le chapitre ...des reflets sur les joues
C'est rigolo. J'ai toujours imaginé la relation entre Victoire et Dominique ainsi. Victoire la parfaite avec sa vie parfaite et Dominique moins parfaite, plus réelle. J'aime beaucoup la manière dont Dominique décrit la famille Weasley, c'est tout à fait réaliste, dans une aussi grande famille il y a forcément des personnes avec qui on s'entend plus qu'avec d'autres. J'ai pris plaisir à lire ces deux chapitres. Merci de l'avoir partagé avec nous. :)

Laissée par : selket le 31/10/2016 16:07 pour le chapitre ...des reflets sur les joues
J'aurai jamais imaginé Dominique en lolita et pourtant je l'aime ta Dominique et a cause d'elle, grace à elle je mets cette fiction en favoris.

Je trouves pas choquant la relation entre Dominique et Albus.

Par contre j'ai adorais l'ennuie qui pousse Dominique à faire enrager les autres. Et ton Albus si fort qui change du gentil petit Albus souvent décrit par d'autre auteurs.

J'aimerai bien lire d'autre texte sur ces deux personnages que tu décris là ^^

Laissée par : selket le 31/10/2016 16:02 pour le chapitre Entre leur bonheur parfait et elle...
Je sauve les bébés zebres en te laissant une review. En même temps ton texte le mérite. j'aime vraiment la next-gen. Et la tienne semble être un beau fruit pourri. Parfait à l'exterieur, acre à l'interieur. Je file découvrir le chapitre suivant.
En attendant j'aime ta Dominique très people avec son magazine, son orangeade, et ses immenses lunettes.

Laissée par : Chevre22 le 25/06/2016 16:46 pour le chapitre ...des reflets sur les joues

Intéressant traitement des caractères des personnages. On en redemande !



Réponse de l'auteur: Malheureusement pas de suite prévue à ce jour ! Je suis néanmoins contente que cela t'ait plu :) Merci pour ta review !

Laissée par : Bevy le 10/10/2015 12:55 pour le chapitre ...des reflets sur les joues
Alors j’ai fait une fautes de frappes énormes dans ma review précédente, je voulais dire « mon vilain petit canard qui souffre de la perfection de Fleur… » . On retrouve vraiment ta Dominique moqueuse, que ce soit envers Hermione, Ginny ou Molly. Et pourtant, il y a un gros fond de vérité et je comprends ce désir de pure provocation de la part de Dominique ( n’étant moi-même pas très famille, pour le peu que j’en vois, je ne supporte plus que ma tante que coupe la parole et ne me laisse jamais me justifier, comme si j’avais 15ans… ) . Albus est magnifique, je te jure, je crois que c’est la première fois que je le vois comme ça, d’habitude, c’est lui le « gentil » et James et sale gosse séducteur et prétentieux ( enfin, si un jour tu zieuttes mes fics sur le Next, tu verras que moi-même je fais des choses très différentes des sentiers battus). Tante Hermione, qui n’est née-moldue, serait bien emmerdée aussi, de voir au grand jour la relation sz son insupportable nièce et son neveu. Et Ginny n’aimerait pas beaucoup non plus^^.

Te lire à vraiment été un plaisir en tout cas !

Réponse de l'auteur: Ah ce n'est pas grave, j'avais bien compris ;) Je suis contente que l'attitude de Dominique te plaise et surtout Albus que j'imagine aisément comme un vrai voyou dans ses meilleurs moments ! Tante Hermione et Tante Ginny n'apprécieraient pas du tout tu as parfaitement raison, et c'est ça qui est délicieux dans leur histoire à leurs yeux.
Merci pour tes reviews Bevy :)

Laissée par : Bevy le 10/10/2015 12:42 pour le chapitre Entre leur bonheur parfait et elle...
J’ai un moment hésité a lire ton texte, parce que j’ai le Teddy-Victoire en horreur et encore plus Victoire en mode poupée ou Fleur Bis ( sauf si elle est encore plus prétentieuse et insupportable de sa mère). Mais ici, Victoire ( mon vilain petit canard qui s’ouvre de la perfection de Fleur et de la rivalité de Louis et Dominique) fait juste figuration et la star, c’est vraiment Dominique. Et merci de ne pas en avoir fait l’ombre de Victoire ou de sa mère ! J’aime son regard sur sa famille, cynique et presque cruel ! Et j’adore l’évocation d’Audrey qui n’aime pas le jus de citrouille ( en vrai, ça doit être infect sauf avec la dose de sucre^^)

Réponse de l'auteur: Ah je comprends tes craintes autour de Victoire, je les partage pas mal même et je trouve ça marrant de donner cette image d'elle ici alors qu'à mes yeux il ne s'agit que d'une apparence trompeuse ^^ Je suis contente que Dominique t'ait plu, j'adore cette fille haute en couleur ^^ (Je te rejoins sur le jus de citrouille !)

Laissée par : Fleurdepine le 01/10/2015 04:49 pour le chapitre ...des reflets sur les joues

Bah écoute, autant j'avais été peu convaincue par le premier chapitre, autant j'ai adoré celui-ci et encore plus lorsque je me dis que tu n'as écrit le tout qu'en 2h :O
Je crois que le premier ne m'a pas trop plu car il n'était qu'une longue introduction - selon moi - et tu aurais pu fusionner les deux chapitres en un seul. Par contre, le deuxième, je sais que je l'ai adoré pour les dialogues, déjà, qui sont tous ultra stylés et sonnent très justes (c'est le risque principal avec les dialogues) ainsi que pour le ton joueur qui se dégage tout le long et qui me plaît atrocement (petit guilty pleasure que de lire ces deux-là :D). J'adore la relation entre Albus et Dominique, je les trouve très excitants tous les deux. Puis, du coup, j'imaginais Dominique en Lolita donc ça ne pouvait que jouer en sa faveur ;) Je trouve que ta description de la petite s'accorde très bien avec l'image que tu as utilisée (la mienne :D) et je suis très satisfaite du rendu final. En fait, je crois que ce qui m'a moins intéressé dans le chapitre 1, c'est que c'est très général et que tu présentes une situation que j'ai déjà lue énormément chez d'autres auteurs. Du coup, je n'étais pas fascinée par le tout MAIS quand même, j'ai trouvé qu'avoir écrit ce chapitre en une heure à peine était déjà une grande prouesse ! Bref, centrons-nous plutôt sur le chapitre que j'ai aimé, c'est-à-dire le deuxième. Bah sérieusement, il est tout plein de fraicheur et ça fait du bien ! Tout ce piquant, cette séduction un peu malsaine, m'attirent énormément. Il n'y a pas un passage que je n'ai pas aimé dans ce chapitre-ci. Ils sont tous les deux (Albus et Domi) dangereux, mordants dans leur réplique, mon dieu, que c'est agréable et jouissif de lire quelque chose comme ça ! C'est un peu pervers mais tout plein de choses que j'aime et dont je raffole *_* Quant à leur répartie... mama mia! Voilà, ce sont deux gros joueurs et les observer interagir est un pur plaisir. Merci de l'avoir partagé, merci pour ce couple improbable et complétement interdit mais du coup très excitant, merci pour cette Dominique en Lolita et merci d'avoir écrit quelque chose d'aussi bien en seulement deux heures. Bon, d'un côté, je ne te remercie pas totalement parce que ça me donne envie de me tirer les cheveux dans tous les sens que de voir tout ce que tu peux développer en si peu de temps ! Mais je te pardonne, parce que c'est toi...
Bon, pour être un peu plus précise quand même, parce que sinon, ça me stresse de ne pas l'être, déjà, dans ce début de chapitre, il y a une phrase pour commencer qui sort un peu de nulle part et qui interroge. Elle vient couper les réflexions de Dominique et je suis assez fan de cet effet ! (fais gaffe par contre, il me semble que tu as répété "des reflets" sans t'en rendre compte :)). Là, description de la position de Dominique et comme c'est une vraie Lolita, ça me fait sourire. Tous les clichés de la pin-up sont réunis, c'est géant :mg: Elle en est presque risible, si elle se prend au sérieux, mais je ne suis pas sûre qu'elle se prenne au sérieux en fait ? Elle fait exprès pour emmerder tout le monde, mais ça reste quand même drôle, parce que c'est tellement... ridicule! La position etc. Et en même temps, je la trouve classe aussi, enfin j'aime sa façon si franche de se rebeller, de s'affirmer Lolita. Ensuite, bon, description encore, ce n'est pas ça qui m'intéresse vraiment, c'est plutôt l'introduction au personnage d'Albus parce qu'il n'est pas encore nommé quand tu nous le présentes et tu utilises des indices, j'aime bien ça. Voilà, ensuite, la joute verbale entre les deux, tout à fait coquine, exquise, j'adore *_* Parce qu'en plus, toutes les répliques s'affrontent et se confrontent parfaitement, sans danger, presque assassines à chaque fois. Tous les deux très coquins, très taquins, un régal ! J'ai énormément aimé cette phrase d'Albus : "La vertu de Verts : gâcher la lumière où qu'ils aillent, répliqua-t-il moqueusement", elle est juste parfaite ! Puis l'espèce de jeu questions-réponses et leur sourire aux lèvres que j'imagine très bien à ce moment-là (ou alors, ils tentent piteusement de le cacher). Aussi, j'ai beaucoup aimé cette phrase de Dominique sur Albus, je la trouve très bien écrite et en parfait raccord avec les dialogues précédents, ça ne vient pas casser une dynamique, ça s'inscrit logiquement dans ton texte : "Les autres pouvaient bien dire ce qu'ils voulaient, Albus n'était pas une brebis malencontreusement égarée chez les grands méchants : il était la vipère sournoise qui saisissait les plus infimes variations d'une musique, notait les plus imperceptibles changements de mouvement, et en tirait des conclusions d'une justesse inquiétante.". Ensuite, j'aime énormément la reprise de Albus "les rayons de soleil, ils...", le ton employé, encore une fois, très joueur, et puis franchement, je suis trop impressionnée qu'en une heure tu aies trouvé de telles formulations qui collent tellement à la peau de tes personnages ! Côté Dominique, j'ai adoré cette réplique : "Suis-je devenue une sorte d'Harlequin hideusement coloré ? soupira-t-elle faussement.".
Ensuite, Albus a réponse à tout et c'est absolument génial ! Et Dominique est si taquine... Elle le cherche, elle le pousse à avouer des choses qu'elle veut entendre, je n'arrive pas à savoir qui maîtrise l'échange mais je dirai que c'est elle, ça se ressent notamment à la fin (oui, c'est clairement elle...). Le baiser et le geste d'Albus juste avant étaient suuuper excitants. Et les deux dernières répliques, je suis sous le charme u__u La façon dont parle Albus, on sent qu'il est complètement sous le charme, qu'il n'a plus aucune retenue et que seul son désir le guide. J'adore comment il lui parle. C'est vraiment excitant et tant pis si je l'ai déjà dit, je m'en fous, c'est excitant :mg: Quant à la réponse de Dominique, elle déchire tout XD C'est une fin parfaite, y a vraiment rien à ajouter après ça ! Et chapeau pour avoir écrit le tout en une heure, sérieusement ! 


Voilààà, je ne pensais pas poster une review aussi longue X) Mais ton chapitre m'a inspirééé avec ce Albus et cette Dominique tout en saveur !

A très vite pour de nouvelles aventures !

PS : il est tard (ou tôt), excuse-moi pour les formulations bizarres, répétitions, etc. 



Réponse de l'auteur: Comme toujours tu te débrouilles pour laisser des pavés extraordinaires qui me laissent stupide derrière mon écran. Et, je te le disais il y a plusieurs semaine, pas mal embarrassée cette fois : il est si pervers que ça ce texte ? ^^ Je préfère en rire parce que ça n'a jamais (mais alors jamais, jamais, jamais) été dans mes intentions et pourtant je suis bien obligée à la relecture de reconnaître qu'il est pas très innocent X)
En fait, comme tu l'as bien deviné, Dominique est une caricature. Non, elle ne se prend pas au sérieux, elle joue exagérément le rôle qui a le plus de chance de susciter les réactions des autres, surtout des membres de sa famille. Elle est dans l'excès total et en a conscience, elle le fait exprès, tout en se prenant malgré elle au jeu. Je me suis retrouvée piégée par le personnage un peu de la même manière: moi qui la voulais juste ridicule, j'ai fini par la voir autrement par le biais du personnage d'Albus et finalement je n'arrive plus à la mépriser, elle m'interroge trop : il faut être quand même sacrément traumatisée par sa famille pour adopter un tel comportement dans le seul but de la choquer, non ? ^^ Et puis mine de rien, je lui donne une personnalité plus subtile intérieurement. Par exemple j'avais écrit un troisième texte à la suite de ces deux-là (il était trop mauvais, je ne l'ai pas publié) et dedans je montrais l'ambiguïté de sa réussite professionnelle: fulgurante, pas mal liée à divers séductions plus ou moins retorses, mais cachant malgré tout une intelligence très fine. Pour moi, Dominique est devenue un peu la Weasley très intelligente, d'une beauté plus spontanée que Victoire, qui aurait pu éclipser tous ses cousins pour devenir "l'égérie" de la famille, mais qui a refusé tout ça en bloc et s'est construite sur cette opposition. (Je sais pas si je suis très claire...)
Je suis contente que tu aies apprécié cette phrase sur Albus parce qu'elle résume à elle seule toute l'idée que je me suis construite du personnage. Le formidable ALbus, intelligent et gentil qui a atterri à Serpentard terrorisé. Le loup dans la bergerie, oui ! Pour sa relation avec Dominique, c'est l'interdit quasi-absolu (on est quand même dans le monde sorcier, une vieille famille, les mariages entre cousins, c'est pas non plus inadmissible) qu'il expérimente avec un vif intérêt. Le caractère choquant le fait sourire, et les provocations de Dominique l'amusent encore plus. Tu as raison de dire que c'est elle qui mène la danse en un sens, pourtant j'imagine Albus prendre progressivement les dessus a point où sa cousine se retrouve un peu "piégée" dans cette relation qu'elle avait envisagée comme éphémère au début mais qui va durer dans le temps. En fait ils sont aussi barges l'un que l'autre x)
Je suis contente que tu aies apprécié ce texte (c'était pourtant mal parti au premier chapitre, hein ? ^^ Je sais qu'il est pas génial, mais j'avais besoin de ce contexte et je trouvais que le ton tranchait trop pour réunir les deux parties) puisque mine de rien c'est ta bannière qui en est l'origine !! Merci beaucoup pour ta review, Fleur d'épine :)

Laissée par : weasley16 le 28/09/2015 21:57 pour le chapitre ...des reflets sur les joues

Je viens de comprendre que tu avais réalisé ses textes dans le cadre des nuits. Chapeau, parce qu’ils sont vraiment très bien écrits ! Le résumé s’explique désormais. Je suis un peu étonnée par cette relation, je dois bien l’avouer, mais la façon dont tu la mets en scène est impeccable. Ils ont un coté assez « adolescent » finalement. Très « héros tragiques » qui s’engagent dans une relation qui ne peut connaitre d’issue positive. On sent une envie, une rage de vivre, d’exister chez tes deux personnages. J’ai donc beaucoup aimé cette référence à « l’ennui » de Domnique. On a du mal à saisir l’essence de cette relation. Sont-ils ensemble parce qu’ils s’aiment ? Parce qu’ils recherchent l’interdit, l’étincelle qui les fera sortir de leur torpeur, d’un bonheur fade qui est devenu presque nauséabond avec le temps ? Aha, là, je surinterprète, mais c’est un peu ce que je ressens. Tes deux personnages, malgré la description que tu fais d’eux, la lolita pour Dominique, le cynique perspicace pour Albus dégagent un incroyable désir d’exister. C’est beau et juste. J’aime beaucoup ce côté, « héros romantique », au sens noble du terme.

Je n’imaginais pas du tout Albus comme ça, mais j’aime le caractère que tu lui as donné. Bravo. J’ai hâte de lire tes autres fics sur la next gen :)



Réponse de l'auteur: J'aime particulièrement ta qualification de « héros tragiques », Weasley16, ça me donne de nouvelles idées :) Pour ce qui les anime, l'élan qui les pousse à agir ainsi, tu as parfaitement compris puisque j'ai justement une ébauche de texte intitulé "La rage de vivre" ! Je t'avoue que les questions que tu poses ne sont pas destinées à trouver de réelles réponses pour la plupart, mon but est justement d'entretenir l'incertitude autour de la relation que partagent Albus et Dominique ^^ Je suis contente que ce texte, bien qu'éloigné de la perception que tu as des personnages, t'ait plu. Merci énormément pour tes reviews ♥

Laissée par : Lucette le 28/09/2015 16:00 pour le chapitre ...des reflets sur les joues
Je t'avoue que je ne suis pas tellement convaincue par ta vision de la Next Gen. Alors évidemment c'est quelque chose de purement personnel et tu n'y es pour rien ! Mais je trouve que, souvent, dans les fics, Dominique se trouve dans l'ombre de sa soeur et que, de ce fait, elle est un peu fâchée contre le monde. J'aurais aimé pouvoir lire ton texte sans qu'il y ait de référence au Victoire/Teddy.

Donc autant le premier chapitre ne me transcende pas, autant la suite me plait. Notamment grâce à Albus en fait. J'aime beaucoup ce que tu en as fait : ce que Dominique en pense (notamment cette phrase sur ses dons de vipère), sa façon de parler et de la mettre face à ses réalités/vérités. Après j'arrive pas à savoir si je vois Albus à Serpentard. Mais ça c'est une autre histoire!
Autant le couple ne me dérange pas mais je pense pas sur le long terme ^^ ça me ferait bizarre d'imaginer Albus/Dominique grandissant et ayant des enfants.

En tout cas, ton texte est très bien écrit ! Même si je n'adhère pas à ta vision de Dominique, ses réflexions correspondent très bien à une attitude de Lolita. Et puis Bravo pour avoir mener de front à la fois une réponse à un montage et les nuits. Ca fait quand même deux contraintes à remplir. C'est plutôt pas mal !

Réponse de l'auteur: Coucou Lucette !
Je comprends parfaitement que tu n'adhères pas ;) Je me permets juste de préciser que, même si ce court texte ne permet sans doute pas de s'en rendre compte, je n'imagine pas du tout Dominique dans l'ombre de sa sœur, c'est même -presque- le contraire. Ici Victoire et Teddy sont plus là dans le sens où pendant longtemps Dominique trouve qu'ils jouent trop à la parfaite famille du bonheur, sans savoir que ce n'est pas toujours facile pour eux non plus (OS en préparation ^^). Mais en fait Victoire apparaît comme une fille sage, gentille, dévouée... au point d'être presque effacée souvent, alors que j'imagine Dominique beaucoup plus forte, indépendante, et du coup plus "regardée" finalement que la magnifique Victoire. Pour Albus, jusqu'à ce thème "reflet", je t'avoue qu'il a toujours été à Gryffondor pour moi ; les aléa de l'écriture pourrait-on dire. Je suis contente que le rôle qu'il endosse ici t'ait plu malgré ça. Pour son couple avec Dominique sur le long terme... jocker ! Je n'ai pas encore trouvé de réponse satisfaisante de mon côté ^^ En tout cas merci d'avoir pris le temps de reviewer, Lucette, même si tu n'adhères pas à cette vision de la next-gen, parce que ta review m'a fait très plaisir :)

Laissée par : Solune le 28/09/2015 01:06 pour le chapitre ...des reflets sur les joues

Oh! Autant que la dernière fois j'avais aimé, cette fois-ci j'adore! Même si j'avoue que je trouve ça super étrange qu'ils font des choses pas très catholique entre cousins (je n'ose pas imaginer mes propres cousins, ça serait trooop bizare ), mais je crois aussi que c'est ce qui fait le charme de ta Fic. Je n'imaginais pas Albus ainsi, mais peut-être qu'après des années chez les Serpents sa personnalité s'est développée et jadore le personnage. Dominique, quant à elle, je ne suis pas fixé sur sa personnalité, mais ta Dominique me plait beaucoup : révoltée, indépendante. Et comme toujours, je trouve que tu écris super bien et tout au long de la lecture on ne veut pas s'arrêter! Alors bravo et merci pour ce texte!  



Réponse de l'auteur: En fait, je pense qu'il ne faut pas oublier que notre société ne fonctionne pas comme la communauté magique : dans le milieu "sang-pur" on voit bien que les mariages entre cousins germains ne sont pas choquant (d'ailleurs toutes les familles sorcières sont plus ou moins liées entre elles ;)). Je pense que les Potter-Weasley ne vont pas approuver, mais aux yeux des autres sorciers même si ce n'est pas toujours très bien perçu, ça ne choquera pas. Enfin bref mon petit plaidoyer X) Après je t'avoue que je trouve leur couple trop cool parce qu'il est littéraire et que ça peut créer plein de tensions dans leur famille X)
Merci beaucoup pour ta review Solune ! Je suis très contente de voir que ce nouveau chapitre t'a plu et que tu aimes toujours autant cette Dominique-là :D Merci aussi pour tous tes compliments, ça me touche beaucoup.

Laissée par : Seonne le 27/09/2015 20:22 pour le chapitre ...des reflets sur les joues

J'ai été ravie de lire la suite - et fin. Le titre s'explique mieux ! Et bien cette relation me surprenne toujours autant, je suis quand même toujours aussi fan de cette fic.

Ça m'a fait plaisir de retrouveer le caractère si particulier de ta Dominique ! Elle est râleuse, égoïste, différente. Elle se fout de tout, et c'est ce qui me plaît chez elle. Et puis il y a toujours son côté septique, terre-à-terre, face à l'idéalisme des autres. Elle fait vraiment mature, et j'adore ça, parce qu'en général quand on lit sur Dominique, on ne la voit qu'enfant avec un caractère de gamine. Donc ça me plait, bon point !

La relation avec Albus est un peu étrange à mes yeux, et je pense que pour eux aussi. Mais j'aime bien le fait qu'il soit le seul qui semble vraiment la comprendre. Et à lui faire remarquer qu'il sait ce qu'elle fait, à essayer de la déstabiliser - on dirait un jeu pour eux. Albus donne aussi cette impression d'être bien plus que ce que l'on ne voit de lui au premier abord, et je trouve ça génial !

Donc vraiment, j'ai beaucoup aimé. Tu m'as réconcilié avec la Next Gen ! Vraiment, ça m'a fait plaisir de voir ces personnages avec une vraie personnalité, et pas "creux". C'est intéressant, et Dominique a vraiment une aura puissante. Donc voilà, j'ai beaucoup aimé !



Réponse de l'auteur: Coucou Seonne :) Je suis contente que cette suite/fin te plaise parce que le ton est quand même un peu différent du premier chapitre et puis j'appréhendais les réactions pour le Dominique/Albus. Pour ce qui est de Dominique, c'est vrai que c'est un personnage que l'on voit peu ; personnellement je ne la remarque jamais dans les fictions (une enfant qui est traitée en arrière-fond en général), sauf bien sûr chez Hugo qui en fait un personnage fascinant (mais très différent de celle que j'ai mise en scène ici ^^). Comme je te disais dans ma première ràr, je n'avais jamais écrit sur elle en tout cas donc je suis contente qu'elle te plaise ! Pour Albus... en fait, jusqu'à ce thème "reflet" je l'imaginais comme un enfant/adolescent très sage, studieux et un peu réservé (une attitude sage avant l'âge), donc son attitude ici contraste beaucoup avec ça ^^ Mais je me dis que finalement ça lui donne plus de profondeur ce contraste et je crois qu'il va évoluer dans ce sens désormais dans mes fictions. Je suis très contente en tout cas parce que tu as parfaitement compris ce que je voulais montrer de lui ici *hug* Merci encore pour tes deux magnifiques reviews et tous tes compliments, Seonne, je suis très flattée d'avoir pu te réconcilier avec la next-gen *cœur*

Laissée par : Seonne le 24/09/2015 17:59 pour le chapitre Entre leur bonheur parfait et elle...

Coucou Satchrê !

Assez occupée à écrire, je n'avais pas eu le temps de laisser mon avis sur ton texte pendant la Nuit de septembre. C'est donc avec un grand plaisir que je l'ai re-lu, et je suis ravie de te dire que je l'aime toujours autant. L'image de Fleur va à merveille avec ce texte - parce qu'on pourrait croire, par rapport aux autres, que c'est Dominique qui est superficielle, en décalage. Mais au final, avec son point de vue, on a plus l'impression qu'elle est juste un peu aigrie avant l'âge, et bien plus réaliste que les autres. Qu'elle voudrait les faire descendre de leur petit nuage, même si personne n'en a envie. Et du coup, finalement, elle se retrouve isolée. C'est triste, mais tout à fait réaliste dans un certain sens, et personnellement, ton texte me touche beaucoup.

En général je ne suis pas une grande fan des next-gens, mais ton texte va peut-être me faire définitivement changer d'avis. J'ai déjà eu l'occasion de lire sur Dominique Weasley, mais je n'ai jamais eu autant cette impression de découvrir plus qu'un personnage « creux ». Le texte n'est pourtant pas long, mais on a un vaste portrait de ta Dominique, et personnellement je l'adore ! elle est très mature, bien qu'on ne connaisse pas son âge, et ça fait une vrai différence avec ce qu'on voit de Victoire.

Cette histoire de son bonheur disparu à Poudlard est touchante aussi. Parce qu'on a un peu cette impression qu'elle n'y peut rien, mais qu'en même temps elle est la seule à le voir clairement.

Finalement, un autre point que j'aime beaucoup c'est la description que tu fais des adultes. Parce qu'ils idéalisent, et qu'on peut se dire qu'avec ce qu'ils ont vécu, avec la guerre, c'est normal pour eux de fermer les yeux sur ce qui pourrait gâcher leur bonheur. Et c'est ce qui dégoûte Dominique. Vraiment, j'insiste, j'adore sa maturité par rapport aux autres personnages.

Et en même temps, on voit qu'elle est humaine avec cette sorte de jalousie envers sa soeur trop parfaite, quoi que ce n'est pas vraiment exactement de la jalousie, plus une sorte de mépris, de ras-le-bol.

Bref, ta Dominique me touche beaucoup. Et pour finir, ton texte est fluide, et aussi facile qu'agréable à lire. Des phrases simples, et qui pourtant vont droit au but et atteignent le lecteur en profondeur (enfin, pour moi en tout cas). Je le dis, je le répète et le clame haut et fort : j'adore, je suis complètement fan !

A très bientôt pour la suite ;)



Réponse de l'auteur: Je ne sais même plus par quoi commencer. Peut-être une évidence : cette review est juste splendide, Seonne *coeur* Je comprends parfaitement, je n'ai moi-même pas eu le temps de lire les participations pendant la Nuit et je n'ai même pas pu le faire depuis, alors tu vois ^^' Pour l'image de Fleur d'épine, c'est vraiment la base de mon inspiration en fait. Quand j'ai vu le premier mot imposé (décalage), ça a fait tilt dans ma tête, immédiatement. Je n'avais même jamais écris sur Dominique avant ou imaginé ce que je pourrais faire de son personnage. Je suis contente que tu aies remarqué cette fausse superficialité qui la caractérise. En fait je me suis imaginée une jeune fille très peu superficielle, très attentive aux autres, mais blessée au fond d'elle, ressentant un manque d'amour même, et du coup cachant tout ça derrière des "attitudes" qui ne sont pas les siennes. Je suis vraiment très touchée quand je lis que tu n'est pas une fan de cette génération mais que tu as apprécié ce texte et ce personnage (pas "creux" pour te citer, ce que je cherche absolument à éviter alors mille merci !). Pour tout t'avouer, la next-gen, je l'ai adorée, détestée, et elle m'a beaucoup torturée (elle continue d'ailleurs) parce qu'elle est, je trouve, très difficile à cerner. Je ne vais pas trop m'étendre là-dessus parce que je travaille en ce moment sur une série de textes et que je suis intarissable sur le sujet ^^ Je suis juste très contente que tu aies aimé cette Dominique qui, comme tu l'as compris, n'est pas jalouse, mais en a juste ras-le-bol de l'aveuglement de sa famille. Sans trop épiloguer, elle n'est pas la seule, dans ma tête, qui ne partage pas cette vision du bonheur absolu cependant. Merci encore pour cette magnifique review, Seonne, et, la suite étant en attente de validation, je peux te le dire, à très vite ;)

Laissée par : weasley16 le 24/09/2015 10:29 pour le chapitre Entre leur bonheur parfait et elle...

Salut Satchre!

Ton texte est fluide, agréable, rythmé, c’est un plaisir de le lire !

Ce rôle d’observatrice sied très bien à Dominique. Tu donnes très peu de détails sur Dominique, pourtant la façon dont elle regarde le monde, dont elle juge les autres, permet au lecteur d’imaginer un tas de possibilités se créer autour d’elle, de ses espoirs, de ses désillusions, de sa fragilité, de sa jalousie envers sa sœur dissimulée sous un masque de dégout. Le détail sur les lunettes est parfait, on cerne très bien bien un personnage en mal d’amour et d’attention. (c’est comme ça que je la vois en tout cas, j’espère que ça ne pose pas problème ! :D ) Bon, après, ça reste très mystérieux. On parle d’un bonheur qui a existé et qui a disparu, mais les adultes ne s’en rendent pas compte. Les enfants sont donc les plus lucides. Pourquoi ce bonheur s’est-il envolé ? La rentrée des enfants à Poudlard est l’unique responsable ? Ou bien est-ce juste l’affaire du temps ? Ou bien seulement une sorte d’amertume liée à la guerre qui a toujours existé  et Dominique, qui grandit, s’en aperçoivent seulement maintenant ? Je ne sais pas si le texte suivant apportera des réponses, ou bien si cela doit rester mystérieux, comme une vague impression nostalgique qui se diffuse au fur et à mesure de la lecture… Bien joué en tout cas et à bientôt pour le prochain chapitre J

 

(PS/la banière de Fleur d’épine est super et ton texte lui rend honneur, ça fonctionne très bien comme un tout !)



Réponse de l'auteur: En fait ce texte est vraiment né de la bannière de Fleur d'épine, ça a été véritablement ma première source d'inspiration (il y a eu ma propre vision de la next-gen aussi, bien sûr, et puis les mots imposés lors de la Nuit -ce qui me fait pensé que j'ai oublié de les signaler !).
Comme je te le disais hier, ta review m'a vraiment fait plaisir. Ton analyse, ta compréhension de ce que j'ai voulu exprimer ici, ce mal-être de Dominique face au bonheur envolé, c'est atrocement juste et c'est magnifique pour un auteur de recevoir un commentaire pareille :)

Pour le mystère, j'ai peur qu'il reste quasi intact même après le deuxième/dernier chapitre (en attente de validation) parce que tout ça a été écrit dans le contexte très délimité des Nuits et que je ne suis pas très productive (trop exigeante avec mes textes ^^). Si la question du bonheur envolé t'intéresse vraiment j'ai l'intention de publier dans les mois à venir une série d'OS consacrée à plusieurs personnages de la next-gen.
J'imagine vraiment une génération qui a eu une enfance formidable, articulée autour du Terrier et de cette très grande famille. Mais oui, chez moi, il y a vraiment l'idée d'un bonheur envolé quand arrive le temps de Poudlard. Et tout le monde finira par s'en rendre compte...

Merci encore pour ta review, Weasley16, et à très vite ! :)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.