S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Reviews pour Échec et Mat

Laissée par : ninipraline le 03/04/2018 02:37 pour le chapitre Échec et Mat

 

Quelle curieuse contrainte, faire une review uniquement en se basant sur l’illustration. Mais puisqu’il le faut et qu’il me faut un cobaye consentant, je te désigne volontaire. ;-)

 

Les deux premiers mots qui me viennent : Pertinent et prometteur.

 

D’abord, un joli jeu de damier pour symboliser le jeu d’échec, et cette vertigineuse chute dans laquelle se répète ce même quadrillage comme un piège, comme un final, comme un mat.

 

La cage d’escalier ferme l’horizon. Les escaliers sur la gauche ne proposent qu’une culbute sans fin, une seule destination le trou tout au fond du fond. Et le damier du palier, le jeu d’échec, se présente comme une offre de secours, une perche glissante, jouer sa rémission dans une partie contre… contre qui d’ailleurs, le destin, les règles établies, la reine de coeur d’Alice au pays des Merveilles ?

Ne risque-t-on pas plus en gagnant, sa tête par exemple, qu’en laissant la reine gagnER, auquel cas, elle nous coupera également la tête. Mais je m’égare dans cette présentation en guetappent de fic.

 

Un fic donc, qui se présente sous l'image d'une une interminable spirale vers l’enfer et un palier - damier qui joue la provocation en proposant une échappatoire, qu’il n’offrira sans doute pas. Il y a un vertige de se sentir pris, attiré, aspiré vers le bas, vers le fond. On hésite, on frémit et puis on se dit qu’on va sans doute se lancer, une fois la review sur l’illustration postée.

 

Cela donne envie d’en savoir plus. Mais je te laisse là, avec la review – contrainte pour me pencher sur cette fameuse joueuse de Wallburga.

 



Réponse de l'auteur:

Du coup c'est très compliqué de répondre à ta review :') :')
Mais elle a le mérite de m'avoir fait rire !
Et, comme je le disais sur le fo, j'ai trouvé ça mignon que tu essaies de développer autant sur l'illustration.
Du coup, pour cet effort - et ce tour de force -, bravo !
Sinon, et bien je crois que tu as analysé mille fois plus cette image que moi-même je ne l'avais fait en la choisissant pour illustrer ma fic haha.
Je l'avais choisie pour le jeu d'échec, évidemment (vu le titre, je pense qu'on peut le comprendre), tu as donc raison d'insister sur ça. La chute vertigineuse correspond également très bien à ce qui est raconté dans le texte - la chute de Voldemort, des sangs purs, de Walburga et l'héritage des Black. 
Pour le reste, je ne sais pas trop comment commenter mais du coup je te remercie à nouveau de t'être autant acharnée à commenter mon illu (et proposer une analyse aussi fouillée, je suis admirative !) <3


Laissée par : Sectumsempra le 18/09/2016 12:20 pour le chapitre Échec et Mat

Ce texte est tellement intelligemment construit! Les métaphores de l'échiquier et du cafard sont merveilleusement bien menées, tu les installes correctement et les termine vraiment bien. Ce passage vers la fin avec la répétition de Potter jusqu'à l'échec et mat est magique. Tellement poétique, tellement rythmé, tellement hargneux. Sur le coup j'ai juste vu la rage de Walburga, mais à la fin de ma lecture j'avais l'impression de pas avoir lu la fin vraiment, je l'avais survolé, j'avais saisi le sens, les émotions, la force des mots, mais j'avais pas lu la construction du truc. Alors j'ai lu, et putain c'était beau! Au delà de l'émotion de Walb' je souriais devant mon écran, devant tes tournures de phrases, répétitions, jeux de sonorités, tout ça était si bien trouvé, c'était formidable.

Pour parler d'autre chose que de ton style, le fond est tout aussi excellent, c'est tellement le genre de cette femme de blamer les autres au lieu de se remettre en question, de céder à la rage plutôt qu'à la tristesse (ou de camoufler sa peine derrière la colère, je ne sais pas), de ne montrer son attachement pour Sirius qu'en parlant de son nom et de l'injure qu'y porte les gens qui parlent de lui.

(Je suis tellement pris par cette review et marqué par le texte que je viens de lire que je viens de laisser cramer une gauffre par inadvertance, j'espère que t'es fière de toi).

J'aimerais tellement détailler chaque phrase pour expliquer à quel point elle est fantastique, mais je risquerais d'y laisser d'autres gauffres et tu as travaillé ce texte, tu le connais mieux que moi, tu dois savoir qu'il est incroyable.

J'ai adoré ce texte, peut-être mon préféré de ceux que j'ai lu pour l'instant, bravo à toi, et merci pour ce petit bijou!


Laissée par : Bevy le 03/01/2016 21:21 pour le chapitre Échec et Mat
Tu sais que ta Walburga me manquait. Son potentiel de folie, de manipulation. Ayant lu tes autres textes, ça m’aurait vraiment étonné qu’elle aille défendre son fils. Elle sait bien sûr qu’il est innocent et pourtant l’emprisonnement de Sirius ne l’attriste pas. Parce que Sirius l’a depuis longtemps déçue et qu’elle l’a perdue parce qu’il n’est pas le fils qu’elle espérait. Je connais très mal cette période, mais c’est vrai qu’avec les Malfoy en disgrâce, suffisamment malins pour l’éviter et plaider à leur enrôlement involontaire, à son cadet mort (j’aurais cru que ça serait plus tard curieusement… ) à Bella en prison et au lord déchu, Walburga est bien seule, déjà un peu folle. Cette haine du nom de Potter, que ce soit le père ou le fils, le dégout qu’ils lui inspirent, sa satisfaction, mine de rien, à savoir James mort, pour avoir achevé de lui voler son fils, c’est du Walburga tout craché. Ça la rend profondément antipathique et une nouvelle fois, je me demande comment elle en est arrivée à comparer à ce point sa vie, ses proches, à des pièces d’échecs. Parce même Bellatrix ou Narcissa n’ont pas ce potentiel. La première est follement dangereuse et Narcissa, je l’ai toujours trouvé lisse dans la saga, même quand elle fait croire à Voldemort qu’Harry est mort.
Une bonne année 2016 à toi Fleur.

Laissée par : Ophelie725 le 02/12/2015 16:44 pour le chapitre Échec et Mat

C'était génial !!! J'ai vraiment aimé la description que Walburga fait de James, c'est extrêmement bien écrit, il est rare de voir un texte avec une si grande qualité littéraire.

 

Le plan de cet OS autour des echecs est bien suivi, il y a une évolution et tu reste dans le thème, même si je ne connais rien à propos des échecs j'ai bien compris ton texte !

Encore une fois, félicitations !

Bisous,

Ophélie



Réponse de l'auteur:

Merci du fond du coeur Ophelie < 3
Tous tes compliments me touchent énormément, je suis ravie que tu aies aimé.
Plein plein de bisous à toi aussi 
Fleur


Laissée par : princesse le 13/11/2015 15:54 pour le chapitre Échec et Mat
Coucou Fleur d’épine,

Je continue ma petite balade meurtrière pour mon petit coeur parmi les textes du projet Deathly Hollow, et j’en arrive enfin au tiens. Pourquoi je dis enfin? Parce que ton titre m’a longtemps obnubilé tant je le trouve approprié pour la grande Walburga Black ; )

Au niveau de ton texte, je ne m’attendais pas du tout à ce genre de « registre » et de « format ». Je ne sais pas trop ce que que j’attendais, mais certainement pas ça. Après, je suis loin d’être déçue, rassure-toi ; ) Bien au contraire, je sais que lorsque je viens lire tes textes je suis toujours agréablement surprise par le format que tu choisis. Tes phrases sont assez courtes, du coup elles en deviennent percutantes, et j’ai beaucoup aimé les redondances qu’on y trouve. Redondance positif comme ce passage:

"Il la hanterait encore après sa mort.
Potter.
Il continuerait à être la raison de ses malheurs.
Potter.
Saint Potter. »

C’est une sortie de litanie tellement bien tourné (et aussi amère) qu’on est obligé de se mettre dans la tête de Walburga pour comprendre d’où lui vient sa hantise et sa haine envers James Potter.
Le fait que tu aies pris le partie de faire apparaître ton texte comme sous la forme d’un « poème » donne du cachet à tes mots et permet d’impliquer le lecteur dans la partie d’échec que semble jouer Walburga depuis qu’elle est née finalement. D’ailleurs en parlant d’échec, j’ai beaucoup aimé toutes les techniques de jeux auxquels tu as fait référence. On voit que ton texte est travaillée en finesse et c'est super agréable. : )

Après au niveau du fond, c’est tout aussi bien que la forme ; )
Tu nous immisce dans les profondeurs des sentiments de Walburga et des Black, et ça nous permet de voir un petit peu leur quotidien et ce qu’attendait Walburga de la vie. La seule chose qui m’a un peu dérangé, c’est que j’avais l’impression que Walburga était détaché de ce qui était arrivé à Regulus… Alors que c’est censé être son fils favoris. J’aurais peut-être vue un terme plus « intense » on va dire plutôt que « second », mais bon ce n’est que mon avis perso et je peux comprendre que tu aie voulu mettre l’accent sur Sirius. Ca ne m’a pas dérangé de savourer ton texte et chacun de tes mots.

En tout cas, c’était vraiment bien mené, j’ai adoré du début jusqu’à la fin, surtout de part le format que tu as choisit : )

Encore félicitation : )

XOXO
Princesse

Laissée par : Sheshe le 06/11/2015 22:42 pour le chapitre Échec et Mat
C'est assez... intéressant de lire le POV de Walburga Black, parce que perso j'aurais même pas su quoi imaginer ^^
Alors j'ai jamais joué aux échecs mais j'imagine que tout ce que tu as cité c'était des tactiques alors écoutes je veux bien te croire sur le fait que maman Black a tout fait comme il faut x) ensuite la comparaison entre James et un cafard... comment te dire ? Je surkiff James Potter et je suis phobique des cafards, alors vois tu, tu viens de détruire l'image que j'ai de James Potter xDDD
Sinon je ne comprends pas totalement mais en même temps je suis intriguée que Walburga fasse une fixette sur JP (bon oui c'est le but du projet ^^') alors qu'à la base c'est un peu Harry qui a destroy Voldy, et Peter (mais ça elle le sait pas certes) qui a trahi son fils, mais là encore je trouve ça intéressant qu'elle prenne JP comme bouc émissaire/élément perturbateur de sa triste vie (limite elle serait prête à l'accuser d'être responsable de la mort de Regulus ^^")
Bon et ben j'ai bien aimé ce POV d'une personne qui n'aimait pas James Potter, ça change :)

Laissée par : Dentellys le 28/10/2015 00:24 pour le chapitre Échec et Mat

Alors, alors... Je me décide enfin à aller voir mes petites camarades ! :) 

Prongsette du soir, bonsoir ! 


Que dire ? J'aime beaucoup. Etre plus précise ? Tout de suite : 

- J'ai souvent du mal avec les textes sans le moindre dialogue. Là, c'est passé tout seul.

- Comme j'apprécie souvent les textes en raison de certains phrases percutantes, je te cite les miennes : "Un bébé avait mis fin au règne du Grand Lord. Un être pas plus haut qu'un tabouret" ainsi que ce passage "Ils étaient envahissants, s'attaquaient à vos affaires quand vous aviez le dos tourné, utilisaient leurs excréments dégoulinants de leurs bouches difformes. Lorsque l'on apercevait un cafard, il fallait réagir instantanément. Instinctivement. L'éliminer." Pourquoi ? Parce que c'est bien écrit, déjà (toudoum shack !) et aussi parce que... ça m'a fait penser à Titanic (je sais, drôle de raison), peut-être vois-tu pourquoi je dis ça. 

- Enfin, j'apprécie presque toujours les textes parlant de personnages "mauvais", plus encore lorsque l'on va directement dans leurs tête ô combien dérangées : les Sang Pur tellement imbus de leurs personnes, les Mangemorts plus particulièrement (ça ne va pas toujours de paire). En tout cas, j'apprécie lorsque c'est bien mené : pour le coup, je valide :) 

Bref, tout ça pour dire que j'ai bien aimé (je me répète. Petite mémé droit devant !) 


Bonne nuit/soirée/journée,

Dentellys.


Laissée par : SunonHogwarts le 27/10/2015 13:03 pour le chapitre Échec et Mat
Coucou Fleur !

Bon, je suppose qu'on te l'a déjà dit, mais ce texte est juste magnifique. Comme tout ce que tu écris, en fait. Je me souviens avoir lu d'autres textes de toi sur Walburga (Mise en abyme, notamment) et je ne sais pas comment tu fais pour qu'ils soient toujours aussi beaux. Ton style est époustouflant, et le parallèle avec les échecs est juste génial.

Dis, c'est juste moi qui me fait un délire ou il s'est passé un truc entre Fleamont et Walburga ? :p (ahah, j'imagine la tête de James et Sirius si leurs parents avaient eu une aventure. Le truc un peu gênant quand même xD).

Ce que j'aime beaucoup, c'est que tu passe des pensées de Walburga sur Sirius à celles qu'elle a sur Voldemort tout en douceur, et ça se mêle parfaitement.

Merci pour cet OS et ta participation au projet :)

Réponse de l'auteur:

o.O

Je ne sais pas si on me l'a dit mais ça me choque de lire ce genre de chose. Ben... merci, franchement. Tout ce que tu me dis est énorme ! Je suis extrêmement touchée par tes mots à mon égard, si enthousiastes et admiratifs. J'ai du mal à m'y faire. Merci.

Hahahaha, c'est drôle, selket s'est posée la même question alors que je ne sous-entendais rien du tout entre Fleamont et Walburga XD Par contre, votre interprétation me fait mourir de rire et je me dis qu'elle pourrait être intéressante à exploiter :P (Pour Sirius et James, mon Dieu, tu m'as de nouveau fait mourir de rire XD En vrai, je ne vois pas Fleamont être infidèle, mais, dans son passé, je trouverai ça intéressant qu'il y ait eu un truc entre Walburga et lui, un amour de jeunesse, un peu interdit... Ça me donne envie d'écrire dessus :3)

Je suis contente que les pensées se mêlent parfaitement, selon toi, et que ça ne soit pas trop fouillis ! En général, quand j'écris du pov Walburga, c'est toujours un peu fouillis parce que... je ne sais pas ce qu'elle pense réellement et je ne suis pas sûre qu'elle le sache elle-même !

Encore un immense merci pour ton adorable review que je ne compte pas oublier de si tôt !
Des bisous XOXO
Fleur


Laissée par : Ocee le 10/10/2015 19:31 pour le chapitre Échec et Mat
Tu sais que je ne peux pas m'empêcher de dire ce que je pense dans mes reviews et que je lis très peu dernièrement pour ne pas avoir à prendre des pincettes épuisantes, tout ça. Bon, là, il se trouve que j'ai eu très envie de lire un petit texte et qu'en pensant "mais je ne veux pas être déçue, j'en veux un bon", c'est le tien qui m'est venu en tête même si je n'ai encore jamais lu de texte de toi (je crois ?) Tu sais que Walburga ne m'intéresse pas plus que ça et que je suis difficile et pourtant j'ai eu foi et... je ne regrette vraiment pas. T'as eu un peu peur, hein ? :mg: Franchement, j'ai vraiment aimé. La façon dont s'est écrit, j'adhère totalement (j'écris comme ça parfois ^^'), y'a le rythme et les rimes qu'il faut, les bons mots, les pensées qui vont bien. C'est parfois un peu dur de rester accroché.e (d'ailleurs c'est toujours le truc qui me fait peur quand j'écris comme ça, je me demande si tout le monde va suivre et comprendre les choses comme je les entends sans que j'arrive à être plus explicite pour ne pas gâcher les mots, les phrases). Donc, oui, c'est parfois un peu dur - à deux-trois endroits, peut-être qu'il manque juste un petit détail pour que ce soit plus fluide - mais c'est aussi ce qui montre qu'on connaît et comprend vraiment les personnages donc je me suis concentrée pour être vraiment dans la tête de Walburga et j'ai été bien contente de voir dans tes RàR que j'avais tout bien capté comme tu l'entendais :D Et en plus y'a cette idée du cafard et de la partie d'échec qui est vraiment bonne et bien exploitée, jusqu'au bout avec cette chute géniale. J'avoue, j'ai juste été larguée sur le début de la partie parce que je ne connais pas assez Walburga pour savoir à quoi ça faisait référence (des fics à toi peut-être ?) mais j'ai tout de suite raccroché à l'arrivée du cavalier blanc. Et après, le passage du Potter à répétition marche très bien et j'ai eu un coup de coeur pour : "Elle observait ce destin qui s’envolait en fumée, comme les cigares de Orion, et elle ne pouvait s’empêcher de rire.

Potter dans sa tête, comme un tourbillon."

Bref, des fics comme j'aime en lire et en écrire (d'ailleurs, je fais des RàR à rallonge comme toi quand j'ai un truc à défendre/expliquer :mg: ), qui se glissent vraiment dans la tête des persos et qui arrivent à me captiver même si le perso de base ne m'intéresse pas plus que ça, parce que les idées sont raccord avec ma vision des choses et parce que c'est très bien écrit. Voilà, voilà, j'ai quand même passé du temps à écrire cette review mais c'est pas grave, c'était pas usant, et ça m'a vraiment fait plaisir que ton texte m'ait plu donc je me devais de le partager :hug:

Réponse de l'auteur:

Oh, Ocee, si tu savais tout le mal que tu me fais. Oh Ocee, si je pouvais...
Ok, j'arrête avec mes goûts démodés et insupportables (Tu es mon autreeeee). Mais pffffiouu. C'est la première review que je reçois de toi et, bon, je t'ai déjà dit tout ça au téléphone, mais je suis toute excitée et émerveillée par elle *_* C'est vrai, tu es assez exigeante, je le sais, tu es sincère aussi, comme tu le rappelles dans le début de ta review, tu aurais très bien pu ne pas aimer, surtout que je trouve ce texte un peu brouillon dans le fond, mais alors quelle surprise, cette review ! Puis, même, rien que le fait que tu aies pensé à mon texte pour ne pas être déçue, sans ne rien connaître à mon style et tout, bah ça me touche terriblement ;___;  (et OUI, j'ai eu peur, méchante!!! mère indigne !!).
En vrai, j'adore ta façon d'écrire, du coup, ça me touche encore plus de lire ton avis. Surtout quand tu dis que tu écris comme ça parfois (j'écris comme Oceee nananananaaaa), je vois de quoi tu parles, ce qui rend les choses plus faciles vu que l'on sait de quoi on parle, et ça crée un petit lien (de connivence, hehe). Donc je comprends tes reproches totalement, le fait que ce soit peut-être clair pour moi mais pas assez pour le lecteur, le fait qu'il faudrait peut-être expliquer un peu plus, quitte à gâcher la "poésie" des mots, etc. Mais je crois que j'aime trop me laisser guider, et j'aime aussi quand tout n'est pas à 100% clair, donc c'est souvent un choix de ma part. Même si c'est certain que je ne voudrais pas que cela soit dérangeant au point de décourager les autres. J'y ferai plus attention, j'ai des bêtas, normalement, qui me tapent sur les doigts si c'est trop bizarre :mg: Bref, je suis super contente que ça ne t'ait pas dérangé au point de te décourager, ici. Puis que tu aies adhéré et souligné le rythme et les rimes, toussa, ça fait fondre mon petit coeur de Poufsouffle </3 (petite nature :mg:). Pour la partie d'échec, il me semble qu'on en avait aussi parlé par téléphone, je comprends que tu aies été larguée, c'est vraiment le passage qui me gêne moi-même encore en le lisant. J'ai eu du mal à bien l'expliquer, ça fait très fouilli en fait. Mais bon, si le cavalier blanc t'a raccroché, alors ça va :mg: 
Enfin bref, ta review me fait très trèèèès plaisir, parce que je sais que tu parles avec sincérité, tu me soulignes des défauts que j'entends parfaitement, et tu mets en avant des qualités de façon très simple, en citant même parfois des extraits du texte (*-*), donc je t'en suis très reconnaissante, d'autant que tu as passé du temps à écrire cette review alors que c'est chiant d'écrire des reviews (haha). Et, en fait, tout le dernier paragraphe fait battre mon coeur comme un tambour tellement il est trop mignon et trop gentil et trop trop, quoi ! Merci ma petite maman Ocee que j'aime de tout mon coeur <3 


Laissée par : R_Even le 02/10/2015 20:22 pour le chapitre Échec et Mat
Ouaouh !
C'est fort. La litanie des échecs est prenante et c'est impressionnant de voir à quel point tu arrives à faire tourner la folie de Walburga autour de James Potter. Et je l'imagine bien toute seule, devenir folle en voyant tout son empire s'effondrer (surtout à cause des Potter). J'aime aussi beaucoup le fait qu'elle saches que Sirius est innocent pour le meurtre de Pettigrow et qu'elle estime que c'est James qui a trahit Sirius et pas l'inverse.
J'adore aussi les comparaisons à un cafard et à un cavalier. Ca résume à la fois James et sa relation à ses ennemis (d'ailleurs, il faut faire attention quand on écrase un cafard parce qu'il peut déposer ses oeufs sur le parquet en mourant et je trouve que ça va très bien au texte et à ce que James a "fait" à Wallburga).
Et pour finir, j'adore la dernière phrase. (et l'image du résumé qui est juste géniale^^)

Réponse de l'auteur:

fzomdf,uspocq,iozmoi,lqkxfhdjhgkchrkls,riu,lzeul,xudjk
Voilà comment on réagit à ce genre de review. Arrrgh non mais merci R_Even, ça me touche beaucoup trop ;___;
Surtout la réaction instantanée, elle est très perturbante, cette exclamation spontanée ! Ouaouh toi-même d'abord ! :P
Bref, je ne peux que te remercier d'être rentrée dans ce texte et d'avoir compris la folie de Walburga, ça m'encourage beaucoup. J'adore l'image que tu me décris parce que je l'imagine tout à fait comme ça, moi aussi, un peu comme une commédienne tragique qui lancerait son flot devant un public interdit. Pour Sirius, ça me paraît presque une évidence que Walburga sache. Il y a beaucoup de choses surinterprétées dans ce texte, beaucoup improbables aussi, parce que je voulais m'amuser un peu, mais cela, j'y crois. C'est sa mère, malgré tout, elle le connaît, elle sait pourquoi il est parti et s'il avait été mangemort, elle l'aurait su aussi. Bref, je n'ai pas réfléchi longtemps à ce sujet et je suis contente de savoir que tu es d'accord :) (ou que ça te plaît, en tous cas).
Ooooh tu m'apprends un truc pour le cafard, nom de dieu, si j'avais su, je l'aurais intégré au texte, ça correspond parfaitement à l'image de James dans l'esprit de Walburga ! Comme tu dis, ça va très bien au texte ! Merci pour cette info, je vais essayer de voir si je peux l'intégrer après coup :D (j'adore ton "fait" entre parenthèse)
Et pour finir, merciiiii <3 Vraiment, merci d'avoir laissé ton avis et un aussi gentil, je suis toute chose !

Fleur


Laissée par : selket le 01/10/2015 17:01 pour le chapitre Échec et Mat
J'ai vraiment aimé ce texte que Weasley16 m'a conseillé ^^.
Tu es très doué pour l'écriture et les métaphores. J'ai l'impression que Walburga reproche quelque chose de pire a propos de Potter. Il y a anguille sous roche.

Et puis ces mots "Celui qui avait sali. Honni. Celui qui avait pris. Ce qui était Sien. " me mette un énorme doute elle parle de Sirius ou pire? J'imagine bien un lien entre Walburga et Fleamont.

Bref j'aimerai tellement en savoir plus

Selket

Réponse de l'auteur:

Désolée pour le retard de ma réponse, selket, ta review m'a donné un grand sourire aux lèvres :D Je te remercie d'avoir pris le temps de lire et commenter, je suis très touchée par tes compliments, surtout que je doute toujours, je ne sais jamais si ça va plaire, je suis très exigeante avec moi-même mais j'ai souvent l'impression d'être mauvaise... Pour Walburga, j'aime beaucoup ton interprétation à propos de Fleamont, c'est très drôle de voir comment un texte peut être perçu par d'autres personnes et je te remercie aussi grandement pour cela. Je suis désolée de te décevoir mais Walburga parlait de Sirius dans cette citation... Par contre, ton imagination à ce sujet m'inspire énormément et je me dis que, si ça te plaît de le croire, on peut aussi imaginer qu'elle parlait de Fleamont, qu'il y a eu adultère, ce serait assez fort comme idée. Rien ne dit le contraire dans ce texte, alors libre à tout le monde de croire en ce qu'il veut ! Peut-être qu'un jour j'écrirai sur ça, tiens. Ca ne me serait jamais venu à l'esprit mais j'aime beaucoup l'idée. Du coup, désolée de te décevoir et merci pour tes mots et l'inspiration.

Fleur


Laissée par : weasley16 le 01/10/2015 16:43 pour le chapitre Échec et Mat

Pffffiou Fleur, ce texte …<3

Déjà, j’adore ta façon d’écrire. Tes phrases courtes, succinctes qui s’enchainent à toute vitesse, qui sont coupés dans leur élan par l’usage astucieux que tu fais du point, qui sont freiné, coupé, blessée et qui en deviennent encore plus puissantes. C’est fort, c’est beau, c’est violent, parfois un peu incohérent, on cherche à courir après les pensées de Wallburga qui vont un peu trop vite, mais peut importe. Ça vibre. J’adore ta façon d’écrire.

Ensuite, tu t’en es admirablement sorti pour ce projet qui met James en avant. Ça n’apparaît pas comme étrange qu’elle pense à lui alors que son fils vient de mourir, c’est logique, évident, implacable comme ta façon d’écrire. Mon seul regret est que tu n’as pas plus parlé de Regulus, mais bon, ce n’était ni le propos du texte ni forcément nécessaire. Je reste juste un peu sur ma faim moi qui adore ce personnage.

Les comparaisons avec le cafard,  la métaphore du jeu d’échecs,  la répétition de certains mots ainsi le choix des mots que tu as, souvent violent, les sonorités… Tout ça fonctionne parfaitement.

Bravo. Un grand moment de fanfiction. :D



Réponse de l'auteur:

Ooh merci pour cette review de dingue, weasley16 ! C'est drôle parce qu'en te lisant, là, je me dis que j'adore aussi ta façon d'écrire. Je trouve qu'écrire une review est un réel exercice. J'ai toujours du mal à m'y retrouver, pour ma part, à trouver les bons mots, lorsque j'en rédige, et la tienne, elle est tout simplement magnifique et parfaite. Je suis touchée par ta façon de parler de mon texte, mon écriture, merci. Je t'assure que ta review me donne envie de lire tes écrits tellement je me perds dans ce rythme, c'est dingue. Du coup, tout ce que tu dis a encore plus d'impact que d'habitude, c'est comme si j'avais du mal à prendre mon souffle.
Pour Regulus, je suis vraiment désolée. Je crois que j'ai tendance à le délaisser car je n'ai jamais été fascinée par lui et c'est vrai, je le mets de côté, mais c'est aussi par facilité. J'aime de plus en plus ce personnage mais j'ai énormément de mal à le situer dans la famille Black. Je n'arrive pas à comprendre sa relation avec Sirius, je n'arrive pas à savoir si sa mère l'aimait véritablement ou non (pour Sirius, c'est plus simple. Quoique... ). Du coup, je m'excuse sincérement. Comme j'aime Sirius, je n'ai parlé presque que de lui (et de James, bien sûr), alors que la logique  aurait voulu qu'elle s'exprime davantage sur Regulus. Bref, je comprends ton regret et je ferai beaucoup plus attention à l'avenir ! (Il faut que je lui trouve sa place dans la relation bizarre que j'ai envisagée entre Walburga et Sirius).
Puis voilà, je suis super contente que tu aies adhéré aux comparaisons, métaphores, répétitions etc. Je crois que je rougis :$
Donc je ne sais pas si mes mots seront suffisants pour exprimer ma gratitude mais je te remercie du fond du coeur pour cette review qui a illuminé ma journée, vraiment, merci :D Pour le "grand moment de fanfiction"... attends, je cours me cacher ;__; Merci Weasley16 !
(PS : puis je crois que tu as conseillé mon texte à quelqu'un et arghjflhskfhjsk c'est trop mignon et ça me touche tellement TT)


Laissée par : Lucette le 01/10/2015 15:47 pour le chapitre Échec et Mat
Voir la mort du pov de Walbruga, ça valait le coup de jeter un coup d'oeil ! Je sais bien que le but du projet de la Jamesie Team était de parler de James et jusqu'ici c'est logique. Mais il me semble que ce qui tue la mère de Sirius c'est justement de ne plus avoir de fils du tout. J'aurais préféré peut-être avoir plus de détails sur Sirius : dire si finalement elle était contente parce qu'il était du bon côté avec leur famille ou alors qu'elle soit une des seules à savoir que non, Sirius n'est ps le traitre. Bon j'vais pas rester là sur un texte imaginaire.

C'est très bien écrit et j'aime beaucoup l'introduction du père de James dans les cercles de soricers purs même si Walbruga le déteste. L'idée de l'échiquier est bonne aussi. Et la fin est très bien écrite.
Après je pense que je ne peux pas l'apprécier autant que je le devrais justement par rapport à Sirius mais c'est parce que mon coeur n'est pas pour James héhé.

En tout cas, bien joué pour cet OS très bien écrit ! Et le challenge était de taille.

Réponse de l'auteur:

Coucou Lucette ! Déjà, merci beaucoup d'avoir pris le temps de reviewer mon texte, ça me fait très plaisir :)
Alooors. Comme tu le dis toi-même, il s'agissait ici de parler de James ce qui était un gros défi pour moi car, à ton image, je préfère largement Sirius et je suis habituée à écrire des textes sur la relation Walburga/Sirius. C'est d'ailleurs pourquoi je n'ai pas pu m'empêcher, au départ, de parler de lui ^_^ Si tu as bien fait attention, j'ai répondu à ta question dès le tout permier paragraphe avec ces deux phrases : "Elle savait bien, elle, qu’il n’avait jamais été partisan du Grand Lord. C’était son Fils après tout.", puis, juste après : "C’était ce qu’ils disaient, encore. Les ignorants." et je crois que je glisse encore un indice un tout petit peu plus tard. Bref, du coup, dans ce texte, Walburga sait très bien que son fils, Sirius, est innocent (donc oui, elle est une des seules à savoir que Sirius n'est pas le traître). Tout part de là d'ailleurs, dans sa réflexion, tout part de l'accusation de son fils parce que c'est ça qui la démange le plus. Ensuite, petit à petit, ça passe à Voldemort et à James. Voilà, je ne pouvais pas non plus m'étendre trop longtemps sur Sirius même si ça me démangeait car ce n'était clairement pas le but du projet. Mais ça m'a beaucoup plu de changer mes habitudes et traiter le pov de Walburga sur la mort de James :D D'autant que James est au centre de ses malheurs, de la perte de Sirius, de la fin du Grand règne, donc il est important dans tout ça! Mais je suis très contente que malgré ça, tu aies quand même apprécié :) Surtout l'idée de l'échiquier qui me tenait quand même bcp à coeur ! 
Si tu me le permets, je vais revenir sur une de tes prhrases. "Mais il me semble que ce qui tue la mère de Sirius c'est justement de ne plus avoir de fils du tout." = je ne suis pas d'accord. Sirius n'est plus son fils depuis longtemps déjà, depuis qu'il a 16 ans et s'est enfui de chez elle. Elle l'a effacé sur l'arbre généalogique. Elle ne le considère plus comme son fils depuis cet instant. A partir de là, elle ne le revoit plus. Donc qu'il soit à Azkaban ne change rien, fondamentalement, pour elle. Ce n'est pas comme si ils avaient des contacts la veille et que maintenant, ils se retrouvaient éloignés...  C'est la mort de Regulus qui a dû la hanter pour le coup. Mais comme ça a eu lieu une année plus tôt, je me suis centrée sur les événements récents qui, je pense, ont dû la bouleverser énormément. Pas parce qu'elle vient de perdre son deuxième fils, étant donné qu'elle l'avait déjà perdu, mais, bien sûr, avec les derniers événements, elle est obligée de repenser à lui. Ça la hante. Et, dans mon texte, j'ai pris le parti de considérer qu'elle s'affirmait en tant que mère ("c'était son Fils après tout"). Il faut savoir que j'ai créé une relation bizarre entre les deux dans mes textes précédents, une relation comme celle de Vipère au poing où, ils ont beau se détester, ils mènent un combat dans lequel ils ont besoin l'un de l'autre. Du coup, si on suit cette logique, Walburga en veut à Sirius de s'être fait arrêter pour un crime qu'il n'a pas commis, cela lui fait mal. Elle le trouve pathétique, lui qui cherchait la lumière, être sombré dans les ténèbres, s'être fait manipuler par James Potter... ça la déchire au fond d'elle, tout ça. Après, je t'avoue que ce que j'avance là découle d'une interprétation que j'ai élaborée dans tous mes textes sur Sirius et Walburga mais, à la vérité, je pense que Walburga s'en moquait que son fils aille à Azkaban ou non (ici, dans cette fic, ce n'est pas le cas. Ça la dérange, par fierté, parce qu'il n'aurait pas dû se retrouver là mais qu'il n'a pas été capable de s'en sortir... Or, son fils est plus intelligent que ça etc.), c'était la mort de Voldemort qui l'a annéantie je pense. Les Black sont très portés sur la magie noire, elle-même était une partisane de Grindelwald à l'époque. La mort de Voldemort, c'est la fin d'un règne. Ca veut aussi dire que la mort de Regulus n'aura servi à rien. Ca veut dire que tous ceux qu'elle "aime" partent en prison. Et Voldemort, c'était toute une idéologie. La mort de Voldemort a eu un plus grand impact sur sa vie et son moral que l'enfermement de Sirius, j'en suis presque sûre. Maintenant, voilà, ici j'ai fait du mieux pour parler de Sirius et montrer, à travers son image, pourquoi elle en veut autant à James, pourquoi, même, elle le déteste. J'ai essayé de dépeindre la relation que j'ai imaginée entre la mère et le fils dans d'autres textes que j'ai écrits, à l'aide de petites phrases, comme le fait qu'elle sache qu'il soit innocent puisque c'est son Fils. Je trouve même que je lui ai fait avoir trop de regrets et de compassion pour Sirius que je ne le fais d'habitude... Quand elle dit "Comme lui, qu’on avait enfermé dans les ténèbres, ces ténèbres qu’il n’avait eu cesse de fuir toute sa vie", il y a de la douleur, des regrets, de la tristesse qu'on ressent, non ? Ou alors je suis à côté de la plaque x) Après, elle explique : "Pour l'achever, enfin, on l’avait destitué de son droit pourtant inaliénable à un procès.". Le terme "achever" montre bien qu'elle compatit un minimum, qu'elle trouve cela injuste. Mais en même temps, elle le dit aussi avec dureté, parce qu'elle en veut à son fils d'avoir été aussi bête, de s'être fait prendre pour un faux crime, d'avoir été ami avec un type comme James Potter qui l'a mené à sa chute. Sinon, tout ce passage parle de Sirius : "Celui qui avait sali. Honni. Celui qui avait pris. Ce qui était Sien. Il était mort et elle n’en éprouvait aucune amertume, aucun regret, rien. Qu’un sentiment de gâchis" = elle en veut à James de le lui avoir pris, et le sentiment de gâchis, c'est surtout par rapport à son fils qui l'a abandonné pour James Potter alors qu'en faisant ça, il a gâché sa vie. On peut voir le résultat d'ailleurs, il est à Azkaban X) Elle est juste dépitée... De plus, dans le passage sur les échecs, il faut savoir que le fou noir = Sirius. "Elle avait minimisé le pouvoir de cette pièce parce que le fou était toujours plus puissant. Mais un Fou, limité par les pions est un mauvais Fou et, si la position est fermée, le Cavalier l’emporte. ", là elle explique comment James l'a emporté sur Sirius... Enfin, un dernier truc : dans le souvenir, sa façon de dire "Son Sirius était peut-être un rebelle mais...", elle ne cesse de comparer James et Sirius en insistant bien sur le fait que Sirius vaut plus que James. Il y a comme un élan de protection (faible) à l'égard de Sirius, protéger le fait qu'il soit plus puissant. Mais James, finalement, a pris le dessus et c'est pourquoi elle le déteste autant ! Certes, il est la cause de la mort de Voldemort MAIS il a aussi ridiculisé son fils à bien des égards, il le lui a enlevé, l'a complètement rendu impuissant et cela, elle ne le supporte absolument pas. (James les a tous battus, Regulus, Voldemort, Sirius..). Bref, j'ai l'impression d'avoir donné une grande place à Sirius dans ce texte, il est présent tout le long des réflexions de Walburga et il influence grandement l'avis qu'elle porte sur James. Après, je t'accorde que ce n'était pas non plus le centre du texte vu qu'il me fallait discuter de la mort de James Potter et je comprends que tu aies pu rester sur ta faim à cause de cela.
Désolée pour mon énorme réponse, j'ai tendance à me laisser emporter quand il s'agit de Sirius et Walburga X) Je te remercie à nouveau grandement pour ta review, parce que ça fait très plaisir d'en recevoir :D Et je suis contente qu'au final, tu aies trouvé le OS très bien écrit, ça me touche beaucoup ^_^

Je t'embrasse,

Fleur


Laissée par : Mary-m le 01/10/2015 10:00 pour le chapitre Échec et Mat
Salut :-)
C'est un texte magnifique. J'en ai eu des frissons, j'ai été prise dans ton histoire du premier au dernier mot.
Cette référence aux échecs est géniale et tellement logique quand on te lit, tellement ça.
En plus, il y a toujours de la poésie dans ce que tu écris, j'adore. Ce n'est jamais lourd, les mots glissent avec une facilité déconcertante.
A force de te lire et de lire tes magnifiques textes (j'ai la flemme de chercher un synonymes :p ) sur la mère de Sirius, je découvre de nouvelles facettes chez ce dernier à travers la façon dont tu la vois elle. J'arrive à comprendre plus de chose et tu m'as permis d'évoluer en tant qu'auteur et fan de Sirius et surtout permis de développer la vision que j'avais de lui. Un grand merci Fleur pour tout ça et surtout pour ce merveilleux moment de lecture.
Bisous.

Réponse de l'auteur:

Oh, Mary, un grand merci pour ta review qui me touche énormément <3 Je ne sais pas si tu te rends compte !
Tu m'engloutis de compliments, je ne sais plus où me mettre ! Ce que tu me dis me touche d'autant plus qu'on partage toutes les deux une grande passion pour Sirius et je prends très en compte l'avis de ceux qui aiment Sirius hehe. Non mais vraiment, je reste coi devant de si jolis mots... Savoir que mon histoire t'ait prise du début à la fin, que tu aies aimé la référence aux échecs, apprécié mon style d'écriture, c'est, gniii, merci *_* 
Mais je crois que ce que j'ai trouvé encore plus adorable et touchant et mignon et... :mg: C'est lorsque tu expliques que ta vision de Sirius évolue avec mes textes... wow ! C'est extrêmement flatteur et je suis juste honorée de pouvoir t'apporter de nouvelles idées sur le personnage... Vraiment, c'est un super compliment, le meilleur. Je ne sais même pas quoi dire pour te remercier convenablement..
Merci sincérement pour tes mots si beaux et pour ta review que j'ai dévorée avec délice et aussi parce que tu es trop gentille *_*

Je t'embrasse

Fleur


Laissée par : Javalia le 01/10/2015 03:35 pour le chapitre Échec et Mat
J'ai beaucoup aimé! Super bien écrit! :)

Réponse de l'auteur:

Aaw, merci beaucoup, c'est adorable :D


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.