S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Journées Reviews


Lire, écrire…

Tu as envie de lire ? De découvrir un ou une auteure ? D'échanger sur ses écrits et sur les tiens à travers quelques reviews sympathiques ?

La Journée Reviews est là pour ça, et elle aura lieu cette fois-ci du 13 au 16 mai !

Viens nous rejoindre en t'inscrivant ici !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.

 


De le 04/05/2022 19:14


Reviews pour Les zibelines triompheront bien

Laissée par : mathvou1 le 16/05/2022 20:17 pour le chapitre Lavande

Je me suis beaucoup amusée en lisant le début de ce chapitre car j’ai moi-même pas mal étudié le cas de Regulus, et j’ai également supposé que l’attention de la famille Black était très orientée vers Sirius, parce que insolent, turbulent, bravache. On devine dans le canon que l’atmosphère était pesante au 12, square Grimmaurd. On peut aussi supposer que Regulus essayait désespérément de s’attirer la même attention, sans succès ; ses derniers exploits révèlent d’ailleurs qu’il souhaitait avant tout faire ses preuves, peu importe le camp dans lequel il se trouvait. Et le tic qui est le même pour Sirius et Regulus... En effet, il est tentant d’imaginer que les deux frères n'étaient pas si différents que ça. 


Quant à la suite du chapitre, quand on apprend ce qui est arrivé à Eulalia et Amy, c’est vraiment horrible. On a du mal à imaginer qu’une telle chose puisse arriver à Poudlard, un lieu si magique, si protecteur. Et pourtant... Les conséquences sur leur santé (TCA, dissociation) sont, hélas, bien trop réalistes.


Encore une fois, Sybil nous intrigue. Qu’est-il arrivé à ses parents ? Où sont-ils ? Qui est-elle vraiment ?


En tout cas, j’aime ta lecture de ces deux personnages, farouches et solitaires. J’ai hâte de voir comment va se passer leur sortie à Pré-au-Lard !



Réponse de l'auteur: Ouiiii Regulus alors justement j'ai très, très hâte de découvrir encore davantage ta vision de ce personnage ! Qui a vraiment un potentiel incroyable, parce qu'on connaît très bien son frère, un peu sa mère, le milieu et le contexte dans lequel il a grandi, on connaît ses cousines, mais de lui, on ne sait absolument rien de direct, seulement ce qui est rapporté. Alors, à la fois il y a des éléments, et en même temps, une part tellement vaste laissée à l'appréciation de chacun ! Mais oui, je te rejoins là-dessus, quoi que je ne dirais même pas que Regulus était forcément sage comme une image mais juste, un enfant calme (ça existe, j'étais moi-même une enfant calme, qui kiffait lire des bouquins en paix, caresser les chats dans le jardin, et inventer mes histoires dans mon coin). Alors que Sirius, à l'inverse, était agité et exubérant, et donc forcément, occupait beaucoup plus le devant et l'attention de ses parents, même si l'attention en question n'était pas nécessairement positive. Malgré tout, je les imagine assez proches dans leur enfance, ne serait-ce que parce qu'ils ne s'avaient que l'un l'autre dans cette grande maison un peu froide, comme enfants. Je vois bien Regulus venir voir discrètement son frère dans sa chambre quand il est puni, et Sirius endosser la responsabilité des rares bêtises de Regulus, pour le protéger. D'où leur déception à chacun quand ils se sont sentis abandonnés par l'autre. Pour Amy et Eulalia, je regrette le destin que je leur ai imaginé dans un chapitre je crois, vraiment très, très noir et ça fait partie des choses que je corrigerais bien par la suite, parce qu'heureusement oui on peut aussi se remettre d'un viol et se construire, et être heureuse. Mais même si ces sujets ne sont jamais abordés dans les livres, et qu'ils n'en sont tout simplement pas le sujet, je ne pense malheureusement pas que même une école comme Poudlard était exemptée de ces violences, quand on sait comme elles sont malheureusement partout, dans tous les milieux, tous les pays. Le fait en plus, d'être en internet, d'être les uns sur les autres tout le temps, doit créer parfois une atmosphère malsaine, pas moyen d'échapper à quelqu'un ou de dénoncer quelque chose sans que tout le monde soit aussitôt au courant, j'imagine. Merci en tout cas de prendre le temps de commenter cette histoire chapitre par chapitre alors qu'elle est pourtant terminée, c'est vraiment adorable ♥ .

Laissée par : Tiiki le 23/01/2020 15:58 pour le chapitre Lavande
Ouch. C'est un sujet difficile que tu abordes là, mais dont on percevait déjà les contours dans le précédent chapitre. C'est important d'en parler, alors c'est vrai que c'est rarement fait en fanfiction, mais merci. Merci beaucoup. Je suis toujours autant touchée par Sybil, il y a quelque chose de très viscéral dans tout ce qu'elle dit et ce qu'elle fait. Elle me semble incroyablement torturée. Je suis contente d'avoir ici un personnage féminin qui reste assez fort, droit dans ses bottes, et se bat pour la "justice" (j'utilise les guillemets parce que c'est ses propres mots, et que ça reste discutable même si je serai plutôt pas du genre à condamner ;) ). Je me demande ce qu'elle est venue faire à Poudlard après Salem, ce qu'elle a vécu avant ça. Tu évoques Prague, je suppose donc que "Kvapilová" est tchèque, et je me demande si tu aborderas davantage la question de ses origines.

C'est cool de voir Regulus comme quelqu'un d'empathique, et d'à l'écoute (j'ai toujours pensé, et ça n'engage que moi, que ce qui le retenait de partir c'était la peur d'agrandir le vide laissé par Sirius, pour préserver sa mère... ou peut-être que j'ai lu trop de fanfictions qui avaient tendance à le réhabiliter, mais ça n'enlève rien aux choix regrettables qu'il a fait que de lui reconnaître des qualités, en tout cas j'aime ce caractère que tu lui prêtes). J'ai trouvé ça drôle, au fond, de voir ici ses propres insécurités (que voir du sang sur le sol l'insupporte au plus haut point). D'ailleurs, j'aime beaucoup ces petits détails qui rendent les personnages beaucoup plus crédibles.

Ça donne vraiment envie d'en lire plus, surtout quand des thématiques et des personnages aussi intéressants sont exploités par une aussi belle plume que la tienne. C'est douloureux, mais un peu salvateur aussi. Merci beaucoup. A très vite pour la suite !

Réponse de l'auteur: Encore une fois merci énormément pour ta review Tiiki ! Tu as raison, ce n'est pas forcément un sujet qui est beaucoup abordé dans la fanfiction, ou alors de façon un peu frustrante parfois. J'ai lu des tonnes de textes où le viol de l'héroïne c'est juste le ressort scénaristique qui permet de la caser avec son sauveur mais où les conséquences psychologiques disparaissent au bout de deux chapitres voire ne sont jamais traitées. C'était un sujet important pour moi mais que je ne voulais pas non plus traiter avec les clichés habituels et je crois que je n'aurais jamais osé m'y attaquer si je n'avais pas regardé Sweet/Vicious. Qui m'a convaincue que non seulement on pouvait en parler mais même on devait le faire et on devait aux personnes concernées de bien le faire ! Je suis immensément touchée que tu aies aimé Sybil dans ce chapitre et que tu te retrouves dans ses pensées, merci, tu n'imagines pas comme ça me rassure et me fait plaisir. On pourrait discuter des heures durant de ce qu'elle fait, si c'est juste ou pas, je pense que personnellement je ne le ferais pas, et pourtant parfois je suis frustrée parce que j'ai l'impression qu'on ne se heurte qu'à des murs : des institutions défaillantes qui ne protègent pas réellement les femmes, la police, la justice, la société dans son ensemble, tout. Et parfois moi aussi l'idée de riposte féministe me séduit. J'aime vraiment énormément la façon dont c'est traité dans Sweet/Vicious avec toutes les questions que ça pose (la violence est-elle jamais légitime ? Peut-on lutter contre les violences faites aux femmes en reproduisant pour partie cette violence ? Comment rendre les choses justes quand la justice est défaillante ?) et l'évolution des personnages qui est juste superbement traité. Oui Sybil est tchèque et tu verras j'y reviens :) . C'était mon petit hommage personnel à un pays que j'ai aimé mais il n'y a pas que ça, ça joue un vrai rôle dans l'histoire ! Pour Regulus, je pense moi aussi qu'il reste en grande partie par loyauté envers sa famille (il aurait dû aller à Poufsouffle pour s'épanouir réellement) et il me semble que Sirius dit à un moment qu'ils étaient plutôt proches enfants. Sans excuser ce qu'il a fait, parce qu'au final ses parents n'ont jamais été de vrais Mangemorts donc je ne crois pas qu'ils l'aient forcé à l'être, c'était bien son choix à lui que de prendre la marque et c'est à 0 moment un choix valide, mais je pense aussi que tu peux t'auto-convaincre de beaucoup de choses pour donner un sens à ton univers. Qu'il a pu s'appliquer à faire tout l'inverse de Sirius justement pour jouer ce rôle que les parents attendaient de l'aîné, remplacer le vide laissé, même si à la base son caractère faisait qu'il se serait pas forcément engagé mais qu'il aurait préféré rester dans l'ombre. Qu'il s'est convaincu que Voldemort était l'avenir et son avenir parce que de toute façon il n'en voyait pas d'autres. Après ça n'excuse pas et même si Sirius a certainement fait beaucoup de mal en laissant son frère derrière lui il a eu du courage que Regulus n'a jamais su avoir. Je pense aussi, et ce sera développé par la suite, que Voldemort dans ces années 70 n'était pas aussi perçu comme "méchant" qu'à l'époque de Harry Potter. En vrai je vois difficilement comment un type aurait pu lever une armée prête à se battre pour lui en disant juste "mon projet c'est de tuer tous les Nés-Moldus" et je suis sûre qu'il y a eu d'abord tout un discours beaucoup plus construit, un peu à la Grindelwald en mode "pour le plus grand bien", d'abord tu fais accepter que les Nés-Moldus sont inférieurs, puis que les lois doivent donc favoriser les sorciers, puis que pour le plus grand bien de tous il faut laisser le pouvoir aux Sang-Pur car eux seuls connaissent assez la magie pour guider tout le monde, et ensuite seulement une fois que tout le monde est imprégné de ce racisme tu peux faire accepter de tuer parce que les vies des Nés-Moldus ne valent plus rien. Je pense que Regulus ne serait jamais entré dans un mouvement avec clairement l'objectif ou au moins le risque de tuer (parce que son sacrifice final ou son attitude vis-à-vis de Kreattur laissent penser qu'il y avait assez de bon en lui pour ne pas en arriver là) mais qu'il s'est enflammé pour le discours de Voldemort et engagé en croyant mener une grande cause et qu'au final il s'est retrouvé entraîné dans un truc qui le dépassait complètement, mais c'était trop tard. J'espère que ce développement te paraîtra cohérent par la suite en tout cas et vraiment merci beaucoup à toi, merci énormément Tiiki, moi aussi je te dis à très vite et au plaisir de te relire ♥ .

Laissée par : Kiwxi le 08/05/2019 00:00 pour le chapitre Lavande
Et bien et bien ...

On apprend beaucoup de choses dans ce second chapitre. Etant donné que tu n'es qu'à la moitié de chapitres publié par rapport à l'annonce que tu avais faites, je pense que tu va nous donner beaucoup d'infos, beaucoup d'actions et de rebondissements dans cette histoire !
Pour le moment tu nous pose les bases, les intrigues et l'action commence à venir avec ce chapitre-ci. Et vu comment tu y va crescendo de chapitres en chapitres je suis bien curieuse de voir où tu va nous emmenés. Sacrée challenge qu'elle se donne Sybil, de vouloir arrangé ce problème viscéral à Poudlard, en étant vengeuse masquée.

Réponse de l'auteur: "Sacré challenge qu'elle se donne Sybil" c'est exactement ce que j'ai pensé en regardant la série Sweet/Vicious pour la première fois, je ne dirai jamais assez à quel point cette série est d'utilité publique et à quel point elle m'a inspiré pour écrire mon histoire ahah. Merci beaucoup pour ta review en tout cas, Kiwxi, je suis contente que l'histoire continue à te plaire et que tu aies apprécié ce chapitre, en plus je n'ai vraiment pas l'habitude d'écrire des choses avec de l'action ou des rebondissements, je sais que j'ai un style plus contemplatif en général, en tout cas sur HPF, donc ça me fait vraiment plaisir ce que tu dis :) .

Laissée par : selket le 22/12/2018 17:52 pour le chapitre Lavande
*Review de Noel*

Joyeux Noel Bloo :)
c'est avec plaisir que je reviens lire la suite de ton histoire. Comme j'avais lut le premier chapitre il y a quelques temps je l'ai relut histoire de me remettre dans le bain et je dois dire qu'il est toujours aussi agréable à lire.

Tu as choisit un sujet très difficile à traiter pour ce chapitre mais je trouve que tu t'en tires très bien.

Le caractère de Regulus est vraiment très bien décrit et je ne crois pas me tromper en disant que c'est le Regulus le plus fournit, le mieux décrit que j'ai vu. Il y a tellement de détails, de petits traits de caractère de ton personnage qui ressortent dans ce chapitre c'est fou. ça nous donne l'impression de très bien comprendre Regulus mais en meme temps on a l'impression d'avoir une image faussé de lui. De moins le connaitre que Sirius, de trop le comparer à son grand-frère aussi.

Pour Sybil je suis intriguée par sa famille mais je pense que tu nous en parleras plus tard.
Je me doutais qu'elle avait un côté justicière mais je n'avais pas compris l'ampleur des mots qu'elle combat. On se sent dépassé, tout comme Regulus. On a envie d'aider ces jeunes filles sans savoir quoi faire.

On sent la guerre qui est présente. Les allusions au mangemort, à l'ordre du phoenix et pourtant tout nous parait si loin tant les problèmes au sein de Poudlard sont plus proches, plus palpables, et tout aussi horribles.

J'ai l'impression que Regulus est mordu de Sybil et je ne peux m’empêcher d'être triste en pensant qu'il meurt dans Harry Potter. C'est ça qui est dur avec Regulus c'est que sous ta plume on s'y attache mais on se dit qu'il va mourir même si on espère que non mais en même temps si il meurt pas ce n'est pas canon. Bref je ne suis pas rationnelle quand au devenir de Regulus dans cette histoire.

En attendant j'espère pouvoir vite lire la suite :)
A très bientôt
Selket

Réponse de l'auteur: C'est plus vraiment Noël mais très belle et heureuse année à toi Selket ! Et surtout merci, merci du fond du coeur pour ce merveilleux cadeau de Noël qui a illuminé une journée bien stressante parmi tant d'autres (mais ça y est mon déménagement est terminé je peux enfin me poser un peu et prendre le temps de répondre à cette magnifique review !). Je suis trop contente que l'histoire te plaise toujours, que tu aies apprécié ce deuxième chapitre, et t'imagines pas comme ta review m'a remotivée, m'a replongée dans cette histoire, bon je n'ai pas encore eu le temps d'écrire le troisième chapitre depuis, j'étais beaucoup trop occupée IRL, mais maintenant que je commence à prendre un peu un nouveau rythme de ma vie, je suis en train de m'y remettre et ta review, c'est une très jolie motivation. Merci beaucoup ! En plus, mais oh là là tu es beaucoup trop gentille, ça me fait vraiment plaisir, tellement plaisir ce que tu écris. J'ai jamais écrit sur Regulus encore, c'est la première fois que je me lance avec ce personnage et toi tu m'écris des choses tellement gentilles ! Merci du fond du coeur Selket. J'espère que la suite ne te décevra pas et que tu continueras à aimer Regulus et Sybil et vraiment ta review me fait tellement plaisir ! Oh et sur le canon… c'est sûr, c'est horrible d'écrire et de lire sur Regulus, en ce moment je dévore une fanfiction trop trop trop trooooop bien avec lui notamment, et je suis tiraillée parce que les autrices ont bien précisé qu'elles ne respecteraient pas forcément le canon (en gros dans l'histoire il y a deux OCs qui viennent du futur et leur présence au temps des Maraudeurs change des choses, de fait) mais elles ne disent pas pourquoi ! Donc je ne sais pas si par exemple Sirius va échapper à son triste sort mais Regulus mourir quand même ou si elles vont éviter la mort de Regulus, moi j'ai trop envie qu'elles l'évitent en tout cas parce que je me suis énormément attaché à leur Regulus et en plus je shippe énormément son couple avec une des OCs ahah, bref c'est tout le problème de ce genre de personnages. Maintenant pour tout te dire je ne suis pas encore arrêtée sur la fin, j'ai deux scénarios en tête, très précis tous les deux, mais aucune idée encore duquel je vais finalement choisir… je pense que ça dépendra aussi du chemin que suivra cette histoire entre-deux. Ce chemin, cette suite, je commence à m'y atteler et j'espère sincèrement qu'elle te plaira et j'ai vraiment hâte en tout cas de pouvoir la partager ! Encore merci pour ta review Selket et à très bientôt !

Laissée par : Carminny le 07/07/2018 10:21 pour le chapitre Lavande

J'aime beaucoup la façon dont Regulus s'invente des excuses pour suivre Sybil. C'est très chou. La suite est bien plus horrible mais néanmoins bien écrit notamment avec les pensées de Regulus qui ne se fixent pas et contrastent un peu avec la situation et les mots de Sybil. Et puis Regulus à la fin... il est vraiment gentil.

J'espère bien pouvoir lire la suite bientôt. Merci.



Réponse de l'auteur: Merci à toi pour tes gentilles reviews Carminny ! Je suis contente que tu aies apprécié ces deux premiers chapitres et j'espère que la suite te plaira, elle aussi, même si elle tarde malheureusement à venir, mais ça me motive aussi, pour l'écrire, de relire ces reviews adorables !

Laissée par : Haru Nonaka le 18/06/2018 08:52 pour le chapitre Lavande

Bonjour Bloo

Je rewiewe finalement ton second chapitre.

Alors, premièrement je m’interroge: Regulus à t’il finalement eu le gâteau promis en échange d’aide par Sybil? (si si, c’est une question importante, je m’inquiète pour ses risques d’addiction au sucre ;) 

Bon je m’excuse d’avance pour cette review qui s’annonce un peu bordélique .

 

 A propos du linge qu’il fait apparaitre: je trouve ça intéressant que Regulus se fustige de sa « maniaquerie » par rapport a son éducation. C’est très bien trouvé et bien sur un peu inquiétant quand a la dite éducation (car le sens derrière ce réflexe peut être double, cela tiens t’il à une maniaquerie de contrôle des apparences, ou bien faire allusion à une habitude prise face à la violence?). En tout cas ça fait  une jolie transition pour introduire le lien de Regulus à Sirius, pour développer un peu plus l’opposition et l’influence du comportement de l’ainé sur la vie du cadet. On sent bien l’insécurité de Regulus, sa lutte intérieure pour faire ce qu’on attend de lui, et sa peur de se perdre en tant que personne en s’y pliant, son coté fataliste. La liberté de Sirius lui coupe toute issue, du moins il le vit ainsi. Déchiré entre l’envie d’être Sirius, d’admirer son frère et en même temps de le haïr, condamner à payer pour les erreurs de ce dernier. Il est intelligent et capable d’empathie, mais ses qualités l’enferment aussi encore plus dans une route qu’il ne choisit pas de suivre, dans un sentiment profond d’insécurité. Son lien avec Sybil saura t il le faire s’ouvrir à d’autres choix, ou s’ouvrir un peu tout court? (je suis intriguée à l’idée de savoir si ta fic déviera ou non du canon) . On sent bien l’alternance et le trouble pendant que Regulus joue à l’infirmier, puis sa méfiance qui revient au galop lorsqu’il apprend qu’elle a de nouveau attaqué un de ses condisciples. Après je ne suis pas sure de partager l’avis de Regulus face aux méthodes employées par les partisans de l’ordre, peut être est il naïf a propos de ça. Si je ne vois pas Lily utiliser les mêmes armes et techniques que les mangemorts, je pense qu’il idéalise un peu l’autre camp. Sirius utiliserait probablement sans remord le véritaserum contre Rogue pour le faire renvoyer, il est aussi un animagus ce qui review à porter un masque (il pourrait espionner sous forme animale des élèves de Serpentard à près au lard, et il a envoyé Severus à un loup garou en cinquième année, sans compter le balancer dans le lac pour s’amuser ….). J’aime beaucoup la complexité de ton Regulus, tout en retenue à l’extérieur et bouillonnant à l’intérieur de refoulement et d’une sensibilité exacerbée.

 

 Mais dis moi, Regulus est déjà mordu:  il fait des commentaires sur les couleurs qui vont ou non au teint de sa camarade, il divague sur ses jolies yeux, ses doigts … Oui, à son comportement on se rend compte que pour leur deuxième discussion seulement, ils se comportent déjà comme si ils se côtoyaient depuis longtemps. Bon bien sur, Sybil à un peu tendance à le tabasser à chaque mouvement qu’il essaye pour l’aider ou la consoler (bon, je sais, sa violence est liée à un traumatisme etc… et  Regulus ne semble pas encore avoir compris le risque encouru à pénétrer dans son espace vital sans son consentement, mais si a chaque de leurs rencontres il ressort avec des bleus sur tout le corps je me verrais contrainte de lui donner le numéro de SOS hommes battus).

 

La révélation de ce chapitre est bien celle que j’avais soupçonnée. Sybil mène son propre combat et celui des autres filles victimes, se la jouant justicière masquée dans les couloirs (pente dangereuse) . J’espère que Rogue n’a rien à voir avec les agressions, je ne le vois pas faire ce genre de choses (par contre fait étrange (ou pas, a cause de ce que Lily dit à Snape dans ses souvenirs de cinquième année) j’ai aussi classé Avery dans la liste des prédateurs et agresseurs). 

 

 Pauvre Regulus, bien sur qu’il ne sait pas quoi dire (vu qu’il à finit par comprendre qu’en risquant un geste vers Sybil il risque de se faire encore frapper). Je ne suis pas sur qu’envoyer des bouquet de lavande non plus soit très bien prise, ou juste comprise, malgré la signification d’apaisement et de soin que la fleur porte. En tout cas c’est un geste, une pensée, ça montre son implication et qu’il est touché, c’est déjà ca. Peut être que si il ajoutait sur le ruban « Nolite Te Bastardes Carborundorum », Sybil apprecierait encore plus (même si chronologiquement parlant le livre n’est pas sortit, donc le slogan non plus).

 

Le sujet que tu as choisit de developper est délicat à traiter. 

Mais j’ai apprécié ce chapitre également et attend impatiemment le prochain chapitre. 

Psychose ouvre de nombreuses pistes, alors je ne vais pas tenter d’hypothèses pour ce thème là. 

 

Quelques autres questions:

Qui est le Gryffondor qui va séjourner prochainement à l’infirmerie? 

 

Vas t’on en apprendre plus sur la famille de Sybil ou reste t’on avec Regulus?



Réponse de l'auteur: Hello Haru ! Avant toute chose je dois te dire que je suis vraiment désolée de répondre siiii tardivement à ta (magnifique) review, de te répondre si tardivement alors que tu as pris le temps de me rédiger un commentaire tellement long et détaillé et adorable ! Le fait est que je n'ai malheureusement pas eu le temps à consacrer à mes histoires sur HPF que j'aurais souhaité avoir… mais vraiment, du fond du coeur, merci énormément pour cette review parce que je l'ai lu et j'ai littéralement bondi de joie en la lisant, je crois (oh là là j'ai honte c'était il y a trop longtemps pour que je m'en rappelle…), et comme je commence à attaquer le troisième chapitre de cette histoire, ça me fait énormément de bien de la relire et donc de te répondre enfin ! C'est une jolie motivation alors merci énormément ! Et donc maintenant, point par point, tu fais bien de le souligner : non, Regulus n'a pas eu son gâteau ! Je sais, c'est tragique, mais je crois bien que Sybil, la pauvre, a eu d'autres préoccupations en tête. Heureusement c'était la période de Noël alors ne t'en fais pas trop pour Regulus je pense qu'il a tout ce qu'il faut en sucre ;) . Je suis super touchée par tout ce que tu écris sur Sirius, sur Regulus, parce que c'est exactement comme ça que je vois les choses et donc, ça me fait plaisir que tu l'aies bien compris comme ça. Je trouve que tu mets particulièrement le doigt sur le plus gros problème de Regulus, à mon sens, en écrivant que la liberté de Sirius lui a coûté la sienne. Tu vois, je pense qu'il ne faut pas du tout nier les défauts de Regulus, il était sans doute plus lâche que son frère, et on sait qu'il a vraiment cru en Voldemort, donc bah en une idéologie raciste quand même. C'est pas un Saint et j'ai pas envie de le présenter comme ça. Mais je crois que Sirius avait très bien conscience, quelque part, qu'il condamnait Regulus à tout ça en s'en allant. Ce qui ne veut pas forcément dire qu'il ne devait pas le faire, s'en aller, parce qu'en même temps c'est super que c'était pas vivable pour lui cette ambiance familiale et qu'il a trouvé un vrai foyer chez les Potter. Mais pour moi il a été très égoïste vis-à-vis de Regulus parce que c'était évident qu'en s'en allant il allait faire peser des attentes plus lourdes encore sur les épaules de son petit frère et ce petit frère n'avait pas une famille Potter prête à l'accueillir comme Sirius. Et je suis tellement d'accord avec toi sur sa naïveté vis-à-vis de l'Ordre ! Même si je ne dirais pas que c'est de la naïveté mais presque de l'amertume… tu sais, dans le fond, il doit être le mieux placé pour savoir ce que Sirius serait capable de faire, je suis persuadé que Regulus se disait que son frère n'hésiterait pas à le tuer dans le contexte de la guerre, mais le fait est que Sirius est dans le camp des dits héros, les "gentils" alors forcément leur violence apparaît toujours moins grave, plus légitime. (pour faire le parallèle avec notre Histoire on pourrait évoquer les résistants, et notamment les résistants de la 25ème heure, qui à la fin de la guerre ont quand même parfois commis des trucs assez atroces, des exactions, et même pas toujours sur des gens dont la collaboration avait été avérée… mais ils étaient du "bon côté" alors c'est pas cette violence-là qui a été retenue) Ensuite pour ce qui est du canon… en fait je peux pas vraiment répondre à cette question si je ne veux pas spoiler l'intrigue mais pour l'instant la fin n'est pas tout à fait arrêtée dans ma propre tête ahah ;) . J'ai deux scénarios différents en tête mais disons que, en tout cas, je suis pas forcément attachée au respect du canon, le respect des "grandes lignes" oui genre Regulus ne va pas subitement devenir le défenseur des Nés-Moldus ça c'est clair, mais après, j'écris aussi des fanfictions pour me faire plaisir et pour explorer d'autres pistes, d'autres voies. Donc c'est pas garanti que tout suivi le canon ! Quant à Sybil maintenant… j'espère que la "révélation" sur son combat ne t'a pas déçu et que tu apprécieras les autres chapitres ! J'avais envie depuis un moment d'aller au-delà de de ce truc, l'Ordre d'un côté et les Mangemorts de l'autre, et montrer qu'il y avait peut-être d'autres combats, et ce pour quoi se bat Sybil pourrait d'ailleurs être intimement lié à la guerre… on sait très bien ce qui arrive systématiquement aux femmes dans les zones en guerre et quelles que soient les forces en présence. Je n'ai pas prévu que Sybil s'en prenne à Rogue en tout cas si ça peut te rassurer et moi non plus je ne le vois pas en prédateur mais c'est parce qu'à mon sens il est beaucoup trop obsédé par Lily et cette obsession n'est pas beaucoup plus saine que les pratiques d'Avery & cie… pour le coup je trouve que le rapport de Rogue à Lily est giga malsain et j'ai beau trouver aussi beaucoup de défauts à James j'ai toujours infiniment préféré le Jily au Severus/Lily. Pour le reste de l'histoire, le point de vue sera toujours plutôt celui de Regulus, au moins dans les prochains chapitres en tout cas, mais tu auras quelques réponses à tes questions sur Sybil dans le troisième chapitre oui :) . En tout cas, une nouvelle fois, merci du fond du coeur pour ta review Haru, et même si ce troisième chapitre va arriver trèèès tardivement, j'espère qu'il te plaira et qu'il sera à la hauteur de tes attentes et j'espère te revoir très vite ! :)

Laissée par : Tykk le 30/04/2018 00:55 pour le chapitre Lavande

"Elle lui fit ensuite un léger signe de tête en direction de la sortie et il lui emboîta immédiatement le pas, la laissant le conduire à travers les couloirs du château sans se demander une seconde si elle ne lui tendait pas un nouveau piège. Il était plutôt du genre méfiant, pourtant, ils l’étaient tous, dans une certaine mesure, surtout à Serpentard, parce qu’on le leur avait appris et parce que dans le monde des sorciers tel qu’il se présentait aujourd’hui c’était parfois presque une question de survie. "

 

Alors je trouve juste la première phrase un peu incohérente avec les suivantes puisque certes il ne se méfie pas beaucoup puisqu'il la suit, mais ça cogite quand même dans sa tête.

 

Pour arriver au coeur du sujet, je m'attendais pas non plus à ce que cette fic traite d'un sujet aussi grave que l'agression sexuelle. Je suis curieuse de voir comment tu le traites, surtout que toute ton histoire est intriguante et excellente jusque là, mais très honnêtenement il y a aussi une part d'appréhension, car ce sont des sujet assez bancaux en fanfiction (et en littérature tout court aussi). 

 

Du coup j'attends la suiiiite :D



Réponse de l'auteur: Une nouvelle fois merci pour ta review Tykk, c'est trop trop gentil de ta part d'avoir pris le temps de commenter les deux chapitres :) je suis désolée que cette phrase que tu cites t'aies gênée, après je ne voulais pas dire qu'il ne se posait aucune question mais plus qu'il ne s'attend juste pas à ce qu'elle le piège encore une fois parce que ce serait trop gros, mais clairement comme tu dis ça cogite et d'ailleurs quand il réalise que c'est elle qui a attaqué Rowle et Avery, toute sa méfiance revient au galop. Pour le "coeur" de l'histoire, je pense que tu l'auras compris ça traitera aussi beaucoup de la guerre quand même, mais justement je suis souvent un peu déçue pour ne pas dire carrément énervée de la façon dont on traite ce sujet dans les fanfics et j'espère proposer quelque chose d'autre... si c'est un thème qui t'intéresse je te recommande vivement la série Sweet/Vicious dont je me suis clairement inspirée d'ailleurs, de toute façon je la mettrai en suggestion dès le troisième chapitre maintenant que le thème a été "dévoilé". Merci pour tes reviews en tout cas :)

Laissée par : izanami14 le 29/04/2018 22:51 pour le chapitre Lavande

Coucou je suis contente de pouvoir lire le second chapkcha de ta fiction !! ;) Je ai hâte de lire la suite et de voir comment va évoluer la relation entre regulus et Sybil !! :) Ton chapitre était super surtout qu on en apprend plus sur Sybil j ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite bye !! ;)



Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta gentille review Izanami, je suis très contente que tu aies apprécié ce chapitre et Sybil, je suis une fille très, très fleur bleue dans mon genre donc je te promets pleeein d'autres scènes entre Regulus et Sybil même si le contexte sera toujours assez voire très sombre, et j'espère que ça te plaira en tout cas :)

Réponse de l'auteur: Merci beaucoup pour ta gentille review Izanami, je suis très contente que tu aies apprécié ce chapitre et Sybil, je suis une fille très, très fleur bleue dans mon genre donc je te promets pleeein d'autres scènes entre Regulus et Sybil même si le contexte sera toujours assez voire très sombre, et j'espère que ça te plaira en tout cas :)

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.