S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


124ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 124e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 24 juin à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 08/06/2022 18:45


Assemblée Générale 2022


Chers membres d’HPF,

Nous désirons vous informer que l’Assemblée Générale 2022 aura lieu du vendredi 17 juin 22h au vendredi 24 juin 22h sur le forum.

Seuls les adhérents à l’association peuvent voter, mais tous les membres sont encouragés à venir lire et discuter.

Au plaisir de vous y voir !

Le CA
De Les membres du CA le 06/06/2022 18:39


Sélections du mois


Félicitations à CacheCoeur, Juliette54, Tiiki et Bloo, qui remportent la Sélection Drabbles !

Vous pouvez dès à présent commencer vos lectures pour élire en décembre prochain vos Fictions longues préférées. Vous avez 7 mois pour découvrir 12 univers qui ont conquis les lecteurs ! Pour en savoir plus et pour suivre notre planning de lectures, rendez-vous ICI.

En juillet, on compte sur vous pour la Sélection des Animaux Fantastiques ! Avec la sortie du troisième film, c'est de circonstance, non ? Vous pouvez d'ores et déjà proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Et au mois de juin, remontez aux origines de Poudlard. Nous vous proposons six textes qui mettront à l'honneur, individuellement comme collectivement, ses Fondateurs : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle, et Salazar Serpentard. Vous avez jusqu'au 30 juin pour lire et voter par ici.



De Equipe des Podiums le 05/06/2022 16:03


123ème édition des Nuits


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 123e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 21 mai à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De L'équipe des Nuits le 13/05/2022 17:22


Journées Reviews


Lire, écrire…

Tu as envie de lire ? De découvrir un ou une auteure ? D'échanger sur ses écrits et sur les tiens à travers quelques reviews sympathiques ?

La Journée Reviews est là pour ça, et elle aura lieu cette fois-ci du 13 au 16 mai !

Viens nous rejoindre en t'inscrivant ici !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.

 


De le 04/05/2022 19:14


Reviews pour Les zibelines triompheront bien

Laissée par : mathvou1 le 24/05/2022 20:14 pour le chapitre Trois, deux, un

Coucou Bloo !!


 


Parce que les JR c'est jamais vraiment fini, je poursuis ta fic à mon rythme de sénatrice.


 


Je sais que je te l’ai déjà dit, mais en tant que néophyte des fanfiction, je dois t’avouer que ça me fait bizarre d’imaginer une histoire aussi glauque se passer à Poudlard. Dans la saga, tout y est si merveilleux, si enfantin. Même dans le tome 7, quand Neville reconstitue l’armée de Dumbledore, on imagine quand même un peu d’héroïsme, une unité au sein de l’armée de Dumbledore. Et les évènements que tu racontes sont vraiment terribles, et nombreux... Ça n’est pas le sujet qui m’effraie, mais je n’arrive pas trop à concilier cette ambiance glauque et cette malveillance pure entre les élèves avec l’image que j’ai de Poudlard. Ça viendra sans doute, mais je dois faire un petit effort d’adaptation.


 


De façon générale, tes personnages font très adultes, ils ont des réfléxions déjà très poussées sur le féminisme et sur ces agressions. Je trouve qu’à cet âge-là, et surtout à l'époque de Regulus & co, on n’est pas du tout lucide sur ce qu’est justement un viol, on n’arrive pas à nommer les choses et c’est justement ça le problème : on ne sait pas ce qui ne va pas, on se débat dans le vide. Le fait que Sybil ait immédiatement identifié ces évènements comme des viols me pose question, mais peut-être a-t-elle déjà fait un long travail là-dessus au vu de son histoire personnelle... Et de manière générale, leurs dialogues, leurs débats, leur comportement en soirée me ferait plus penser à de jeunes adultes qu’à des adolescents.


 


Cela dit, j’ai le pressentiment que Sybil a de bonnes raisons d’être ainsi. Avec tous ces sous-entendus sur sa famille, on devine que son enfance n’en était pas vraiment une, ce qui pourrait expliquer son vocabulaire très mature. Quant à Regulus, avec toute la pression familiale qui repose sur ses épaules, on peut très bien imaginer qu’il ait déjà, lui aussi, un comportement d’adulte.


 


Dans ta note de fin, tu demandais un retour un peu plus précis sur Regulus mais je trouve qu’on n’en sait pas encore assez. Pour l’instant, il n’a pas fait grand-chose de son initiative personnelle. Il se laisse doucement convaincre par Sybil, et on sent qu’elle va progressivement l’entraîner avec lui. J’ai hâte de le voir s’assouplir un peu sur ses idées bien moches sur les moldus... Et son affection pour Kreattur qui, on le sait, va être clé dans le changement de camp qu’il va opérer.


 


À propos des autres personnages secondaires, je trouve ça cool parce qu’on a un peu tout l’éventail des idées à propos des moldus : ceux qui les méprisent, ceux qui assument leur statut, ceux qui se rebellent, et enfin ceux qui s’en fichent. Ça change un peu du truc super manichéen « Serpentard vs Gryffondor » et je trouve ça très bien.


 


J'arrive trop tard pour t'encourager à écrire les prochains chapitres puisque cette fic est terminée, mais puisqu'il est question d'une suite je ne peux que la réclamer. Il ne me reste que cinq chapitres et même s’ils sont longs, je sens qu’on va aller de plus en plus loin dans la réfléxion et dans la construction des personnages et que je serai triste de les quitter.


 


Fiou ! C’est la plus longue review que j’ai jamais écrite je crois ; j’ai souvent du mal à développer mes commentaires, mais il y a vraiment beaucoup de choses à dire sur ta fic. Globalement, c’est très riche, parfois on ne sait plus où donner de la tête dans les indices et infos que tu dispenses, mais on sent que tu sais où tu vas et on se laisse volontiers guider.


 


J’en profite pour te recommander le livre La petite fille sur la banquise, d’Adélaïde Bon, si tu ne l’as pas lu. Je suis sûre qu’il te plaira.


 


Bonne journée à toi, et à très bientôt !


 


MV



Réponse de l'auteur: Hello Mathvou ! Tout d'abord un très très très grand merci à toi pour tes reviews !! ♥ Vraiment merci d'avoir pris le temps de commenter cette histoire, et surtout de le faire chapitre par chapitre, parce que je sais comme ça peut être frustrant de s'arrêter pour prendre le temps de rédiger un commentaire alors que la suite est là à portée de main. C'est super gentil de le prendre, ce temps, et même si cette fanfiction en l'occurrence est terminée, c'est toujours un plaisir que de découvrir de nouvelles reviews y compris sur les chapitres plus anciens, surtout maintenant que j'ai terminé la rédaction et que, voilà, je sais exactement où tout ça va, c'est drôle de lire tes impressions. D'une façon ça me motive aussi à continuer à envisager une suite (parce qu'il y a une suite, évidemment, jusque très loin dans ma tête ah ah, mais je n'ai pas assez le temps encore de coucher un tel projet sur le papier, même s'il prend forme de plus en plus). Donc vraiment : un très très grand merci à toi, et je vais prendre le temps de répondre à chacune de tes reviews, mais je vais commencer par la plus longue pour ne pas choisir la facilité ah ah :D . Donc, déjà, je voulais te dire que ta première remarque m'a fait beaucoup sourire, parce que quand j'ai débarqué sur HPFanfiction moi, il y avait beaucoup d'auteurs/d'autrices populaires qui écrivaient des histoires assez sombres voire vraiment très noires. Et moi, de l'autre côté, j'étais la fille qui n'écrivait que des fins heureuses, et parfois des trucs tristes mais d'une façon ou d'une autre, avec toujours de l'espoir dedans. J'étais la Bisounours quoi :mrgreen: . Et j'espère que tu le ressentiras par la suite, je n'en ai pas complètement dévié et j'essaye toujours de faire de l'espoir ma marque de fatigue, parce que j'écris très clairement pour faire passer des messages (plus ou moins politiques hein, parfois le message, c'est juste d'écrire un truc feel-good pour que les gens se sentent bien mais, voilà, d'autres fois je crois aussi nécessaire d'aller plus loin dans l'engagement) et je crois que les personnes auxquelles je m'adresse méritent de l'espoir. Mais je comprends que l'ambiance te paraisse très sombre, comme ça, et éloigné de l'univers décrit par JKR ! Il y a deux choses pour moi : d'une part le contexte, on parle de la première guerre, d'un Voldemort qui sévit et que tout le monde croit invincible, et si JKR décrit un Poudlard somme toute magique, il n'en reste pas moins qu'elle écrit ici que, pendant cette première guerre du moins, les Maraudeurs ont rejoint l'Ordre dès la fin de leurs études tandis qu'un Regulus Black devenait Mangemort à seize ans, bref, j'ai du mal à imaginer que la violence et ce climat très dur ne régnaient pas déjà dans les couloirs de Poudlard. La deuxième, et pour avoir travaillé avec des adolescents et en côtoyer dans le militantisme (j'écris ça comme si j'avais 147 ans alors que bon je suis dans ma vingtaine hein ah ah), c'est que je trouve les filles et les garçons aujourd'hui, et notamment les filles très jeunes dès le lycée voire le collège, très sensibilisées, très féministes, très au fait de beaucoup de sujets qui, à leur âge, me passait effectivement très au-dessus de la tête (enfin, pas tout à fait : en fait j'avais intégré énormément de choses en ayant vaguement conscience qu'il y avait un problème, que ce n'était pas normal, et à l'âge de Sybil, je n'avais quasiment pas une copine ni moi-même qui n'avions pas vécu au moins une agression à l'école, la différence, c'est qu'on se taisait et le gardait pour nous en se sentant vaguement coupables). Ici j'avais vraiment envie de montrer que, même jeune, on peut être très adulte dans ses réflexions, parfois plus que les vrais adultes justement, et traduire le fait qu'à titre personnel, voilà, je suis très impressionnée par la génération qui vient après la mienne, et si je suis globalement une pessimiste, j'ai quand même aussi un peu d'espoir précisément grâce à cette génération, qui me semble si engagée déjà sur le climat, sur le féminisme, sur les questions sociétales. C'est passionnant en tout cas de pouvoir juste en échanger déjà ! Et quoi qu'il en soit, j'espère que malgré ça, les réactions et les interactions des personnages te paraîtront crédibles, et si ce n'est pas le cas que je pourrai améliorer cet aspect-là dans mes prochaines histoires :) . Pour Regulus, clairement, je l'imagine très adulte dans ses réactions, parce qu'encore une fois voilà, on sait qu'il prend la marque à seize ans, fait probablement le choix de se retourner vers dix-sept ans, et meurt à dix-huit ans, donc je ne pense pas qu'il ait vraiment eu le loisir d'être un adolescent. Mais comme je l'imagine jusqu'à sa réalisation avec Kreattur, c'est quelqu'un qui s'est beaucoup laissé porter par sa famille, par ce qu'on lui disait de faire, donc j'ai construit son caractère à partir de ça. Merci pour tes remarques aussi sur le manichéisme ! C'est ce que je reproche parfois aux fanfics sur les Maraudeurs, et voilà je ne voulais pas tomber dans le cliché des gentils Gryffondor face aux méchants Serpentard, ça me fait très plaisir que tu le remarques ! Très plaisir aussi, plus globalement, que tu aies pris le temps de rédiger tout ça, et je suis d'ailleurs très honorée d'être ta plus longue review ah ah. Et La petite fille sur la banquise !! C'est dans ma PAL depuis des mois, c'est drôle que tu m'en parles justement maintenant, l'été approche et je vais pouvoir reprendre un peu du temps pour lire, alors je me le note encore plus maintenant. Merci beaucoup Mathvou, je réponds très vite à tes autres commentaires et surtout j'espère que la suite ne te décevra pas. Passe une très belle soirée ! ♥

Laissée par : Carminny le 29/09/2019 13:57 pour le chapitre Trois, deux, un

Oui, ton Regulus me paraît fidèle. Plus encore par son contact avec Sybil il gagne en profondeur et on voit ses motivations de protéger les siens, alors que les autres lui sont égal: il faut que ça le concerne pour qu'il se sente impliqué. Il aurait fait un Poufsouffle adorable.
Et je suis contente pour Sybil qu'il soit venu parce que on sent qu'elle ne pouvait pas se sortir toute seule de cette violence, et puis profiter des rumeurs est pratique.
Ton texte est superbement écrit. Avec les pensées, les réflexions des deux personnages, leur évolution, les réflexions sur la société sorcière qui ne se restreignent pourtant pas à elle. Gros câlins.



Réponse de l'auteur: Oooh mais je suis tellement d'accord avec toi ! Regulus aurait certainement fait un bon Poufsouffle et d'ailleurs j'ai même fini par mettre cette conclusion dans la bouche de Sirius dans un futur chapitre ;) . Je crois que j'ai vraiment mis dans mon headcanon que le Choixpeau a hésité entre Poufsouffle et Serpentard mais peut-être justement parce qu'il a une âme de Poufsouffle il a choisi Serpentard par loyauté envers les siens… Merci en tout cas pour tes jolis mots qui me vont droit au coeur Carminny ♥ .

Laissée par : Kiwxi le 08/05/2019 12:26 pour le chapitre Trois, deux, un
Re-bonjour ma chère Bloo,

Je crois que je ne t'ai pas assez dis dans mes reviews à quel point j'aime ta plume, et à quel point j'aime ce que tu écris. Particulièrement ici !
A travers Sybil, tu nous fais un véritable manifeste (comme le disait Selket), et je trouve dans toute ta fanfics, et particulièrement dans ce chapitre. Elle mérite et devrait être lue par tout le monde ! Je dis bien TOUT LE MONDE ! Au point où, si ca ne tenait qu'à moi, il faudrait enlevé la restriction d'âge. Ou plutôt la baisser et la mettre à "interdit au moins de 12". Oui oui je sais, mais bon je suis comme ça un peu dans l'extrême et le radical par moment dans mes pensées et idéaux x). Parce que dès le plus jeune âge on peut apprendre aux enfants la bonne conduite, le respect, le consentement. Certes leur apprendre et expliquer sans leur disant clairement ce qu'est un viol, mais à 12/13 ans tu peux commencer à l'entendre et le comprendre. Mais bon c'est n'est pas seulement moi qui décide de ces règles ^^"...

Toujours est-il que je suis sincèrement contente de lire ce magnifique texte. Bravo à toi pour cette écriture, cette plume, ce réalisme des caractères des personnages. Bravo !

Réponse de l'auteur: Ooooh merci beaucoup Kiwxi c'est vraiment très gentil à toi de dire ça ! Pour le style ça me fait vraiment plaisir parce que je fais un vrai effort sur cette histoire, c'est pour ça que les chapitres me prennent du temps à écrire et que je n'arrive pas à enchaîner les milliers de mots par jour comme j'ai pu le faire pour d'autres histoires. Le mot "zibeline" m'a tapé dans l'œil en écoutant des enfants chanter la comptine "Boris et Natacha" et je l'ai en tête quand j'écris cette histoire et je voulais vraiment quelque chose qui soit un peu musical. C'est excitant au final de renouveler un peu mon style d'écriture, de se dire que même après quinze ans on peut encore évoluer, changer des choses, enfin ça me fait très plaisir que tu le notes vraiment merci du fond du coeur ! Pour le rating, il ne peut pas être autrement à mon sens considérant les thèmes abordés, même si je suis bien d'accord qu'on devrait parler du consentement bien avant ça, mais c'est aussi parce qu'il va y avoir des choses bien plus dures encore dans les prochains chapitres (le 7 notamment) donc, le rating est obligatoire. Puis en tant que modératrice je dois bien montrer l'exemple ahah :D .

Laissée par : Haru Nonaka le 17/03/2019 16:14 pour le chapitre Trois, deux, un

Coucou Bloo. Ce chapitre je l'ai trouvé plus calme finalement, etrangement. Même si il s'y passe beaucoups de choses, et que les révélations, les choix et les actions de tes personnages marquent un tournant certain, je l'ai trouvé plus tranquille. Malgré le fait que cette fois Regulus decouvre encore plus la violence de Sybil et que l'histoire de Marlène et des filles révelée est terrible, dans ce qu'elle a d'echos avec notre epoque actuelle aussi, bien qu'elle soit située dans le passé (j'apprecie encore une fois beaucoup le fait que tu definisse Marlène, dans ses differentes nuances et facette, tant sociales que personelle, d'apprendre des choses sur son histoire, sur elle, de vraiment la presenter et pas de la reduire a ce qui lui est arrivé, ne pas la definir comme  "victime" en premiere identitée mais comme personne qui a subit cette violence destructrice et qui se retrouve a devoir vivre avec)

Si dans mon ressentit ce chapitre est moins pesant que le précédent, c'est peut être parceque tes personnages ne sont plus seul, peut être parceque Regulus est devenu plus conscient aussi, et s'interoge sur son monde, sur les autres qui l'entoure differament. Qu'a présent il se soucie et il se questionne aussi. J'ai bien aimé comment tu le fais prendre pleinement conscience encore plus de ses contradictions, d'une manière plus acceptée, qui le met dans une position de questionement, et non plus autant en resistance, quelque chose se developpe peu a peu, même si il est encore emprunt de son ideologie et de sa conception du monde, ca a beaucoup progressé il me semble. Je trouve toujours ton Regulus credible, même si tu prend peut être le chemin d'un UA (est ce le cas?), ce qui ne me poserait aucun problèmes ^^.

Après je quis foncièrement en désaccord avec le fait que la violence soit justifiable du fait d'être politique, mais je pense que le conseil de Regulus à Sybil reste bon, si elle donne un sens politique a cette "vengeance", a sa rage, sa colère et sa douleur et celle qu'elle ressent dans le systhème qui l'entoure, elle peut desamorcer un peu peut être l'engrenage destructeur, la necessité de cette violence, en la transformant en dicour, et peut être que ca l'amènera à finalement réussir a en sortir. Par contre je ne sais pas vraiment a quoi m'attendre comme repercutions futures de leur "declaration". Ca peut déclancher aussi toute sorte de reactions qui peuvent aussi avoir toute sortes de consequences dont certaines qui pourrait être infiniment dramatiques aussi. Mais le silence est rompu un peu et finalement et c'est un premier pas, mais dans leur monde confiné et pourtant rongé déja par la violence et la haine, est ce que ca pourrait evoluer positivement? Est ce que dans une periode de replis et de dissention et de replis identitaire, le petit monde des sorciers de Poudlard est prêt a entendre ce qui pourrait découler de cette simple affirmation, et de toutes aussi les autres formes de violences qui s'exercent sur les sorcières et que Regulus commence a entrevoir. Est ce que cette note aura des repercutions plus larges ou sera la graine d'une révolutions a l'interieur du monde sorcier. Quels seront les reactions des differents personnages. Est ce que tes personnages seront capable aussi de porter ce combat, est ce que la violence prendra le dessus parcequ'ils sont faibles, est ce que leurs reclamations seront noyée, recuperée ou placées au second plan face aux autres combats qui sont déja visibles? Ca promet d'être complexe et d'ètre interessant tout ca... je suis vraimment très curieuse de savoir ou ta fic vas nous mener Bloo, alors tous plein d'encouragement pour ecrire (et à ton rythme ^^) ... a bientôt



Réponse de l'auteur: Encore une fois un immense merci pour ta review Haru, tu vas me trouver incroyablement redondante dans mes remerciements mais de toute façon j'ai un sourire très stupide sur le visage et mon cerveau est trop occupé à être content pour avoir des idées plus originales de réponse ahah. Alors, pour Marlène, c'était important pour moi de ne pas l'introduire juste comme une victime, surtout que c'est une amie de Sybil. Mais en fait je suis toujours un peu agacée par la couverture médiatique de ce qu'on appelle les "faits divers" et qui sont des viols ou des féminicides : en général on présente toujours longuement le coupable, et souvent pour nous dire que "oh là là c'était un homme gentil on aurait pas cru qu'il ferait ça". On va nous dire son âge, son métier, etc. Et la victime est juste réduite à "la victime" et c'est tout, limite si on a pas plus de considérations pour son agresseur. J'aimerais qu'on parle d'elles, qu'au lieu de dire "il était trop déprimé depuis qu'elle l'avait quitté alors il l'a tué" on dise que c'était une femme avec ses rêves, ses passions, ses projets, qu'on parle de ces femmes dont leurs agresseurs ont privé le monde. Du coup je voulais vraiment que Marlène soit avant tout Marlène avec sa vie, son caractère, ses rêves, et pas juste la victime de Benjy. Je regrette de ne pas avoir pu davantage développer Amy et Eulalia mais peut-être qu'elles feront l'objet d'OS complémentaires à l'histoire qui prendrait des proportions beaucoup trop grandes autrement pour seulement dix chapitres. L'histoire fait clairement écho à notre époque, à ce que nous vivons en ce moment, parce que j'ai beaucoup de tristesse et de colère en moi quant à la situation des femmes dans le monde et la lenteur avec laquelle elle évolue. Parfois j'ai peur d'en faire trop un manifeste et, en même temps, la littérature c'est aussi fait pour s'engager et si je dois avoir une forme d'engagement, pour le moment en tout cas, je voudrais que ce soit à travers l'écriture. Après tout on a des milliers d'histoire dans lesquels on glorifie des mecs au comportement de merde, les filles finissent avec des abuseurs mais c'est trop romantique et blablabla, donc je pense que c'est important de montrer aussi autre chose, nos stéréotypes, la culture du viol, ça passe aussi par ce qu'on véhicule dans notre culture. J'aurais aimé avoir une série comme Sweet/Vicious quand j'étais plus jeune, ça m'aurait peut-être aidé à sortir plus tôt de certaines situations, il y a peut-être des jeunes filles qui lisent cette histoire, alors c'est important pour moi de parler de ces sujets. Regulus évolue, oui, et je suis contente que tu le trouves crédible :) . C'est délicat parce que je fais des bons dans le temps entre chaque chapitre et je ne veux pas donner l'impression qu'il change trop vite mais là par exemple il s'est passé trois mois depuis le chapitre 3 donc forcément il a eu le temps de cogiter depuis. Est-ce que je prends le chemin d'un UA ? Et bien je ne parlerai pas même sous la torture ahah. Mais en tout cas je vais suivre les grandes lignes de ce qu'on sait de l'histoire de Regulus et cette histoire est prévue pour aller jusqu'à la fin de l'année 1979. Regulus ne va pas renoncer à devenir un Mangemort et s'enfuir avec Sybil sur une île déserte, je me dis que ce serait trop facile et que je n'aurais plus grand-chose à dire, en fait, si c'était le cas, même si ça pourrait peut-être être réaliste compte tenu de son évolution. Après il est possible malgré tout que je ne respecte pas scrupuleusement le canon ;) . Concernant la violence de Sybil, je pense honnêtement que je ne pourrais jamais faire ce qu'elle a fait, mais je la comprends. Je la comprends énormément. Elle vit en sachant qu'elle n'obtiendra jamais justice, que personne ne l'a cru, et que son agresseur vit tranquillement une bien meilleur vie que la sienne. Pour moi c'est peut-être là qu'est la plus grande violence. Je pense aussi que la violence peut parfois, malheureusement, être nécessaire pour obtenir de vrais changements, et on a trop tendance à lisser les mouvements sociaux ou même féministes aujourd'hui en oubliant qu'à l'époque il a fallu se battre pour obtenir certains droits ! Par exemple on oppose toujours les suffragettes aux féministes d'aujourd'hui qui seraient trop extrémistes, c'est oublier que les suffragettes faisaient sauter des bombes pendant leurs manifestations et qu'à l'époque on les qualifiait aussi d'extrémistes ! C'est un peu illusoire de penser qu'on peut obtenir la remise en cause d'une inégalité profonde qui profite forcément à un certain groupe juste en demandant gentiment. Même si je suis d'accord que ce genre de situation ne devrait pas exister et que c'est affreux de devoir en arriver là. Après, comme toi, je pense que Regulus est plus dans le vrai que Sybil et qu'elle devrait suivre son conseil. Mais est-ce que ça va vraiment changer les choses en mieux ? Ce sera développé dans les chapitres suivants et pas seulement le 5, le silence est rompu en effet mais ce n'est évidemment pas si simple et la question est bien de savoir si Sybil et Regulus pourront assumer les conséquences de leur choix. J'espère que la suite te paraître convaincante en tout cas :) .

Laissée par : selket le 11/03/2019 12:20 pour le chapitre Trois, deux, un
Coucou Bloo,

Je suis désolée de tarder à venir lire ta fanfic. Pourtant je l'ai tout de suite repéré dans les nouveautés mais voilà je n'ai pas trop le temps et ta fic j'aime la lire a tête reposée pour comprendre tout les tenants et aboutissements tellement elle est complexe et dense.

Je suis ravie de continuer à te motiver à écrire car franchement tes histoires sont génial et tes personnages attachants !! Et même si je ne retrouve pas ton style très fleurie dans tes fics longues contrairement à tes os j'adore tes fics longues pour tout ces petits détails et le travail de recherche qu'il y a derrière. Tu es un peu comme moi je trouve tu n'as pas tout à fait le même style si c'est un OS ou une fic longue et pourtant quand je vois tes personnages avec cette sensibilité et cette profondeur je sais que ce sont les tiens. Je sais pas si ce que je dis est clair :/
Dans tes OS tu crées les paysages avec des impressions et des sensations c'est très évanescents alors que dans les fics tu les construits minutieusement comme un puzzle.

Pour rebondir sur ta rar sur ma précédente review j'avoue que je n'y avais jamais réfléchit mais oui en effet Regulus aurait pu s'en sortir alors pourquoi il ne l'a pas fait ? Après tout Harry n'a pas laissé Dumbledore là. J'ai toujours pensé que c'était par crainte de Voldemort et pour que ses parents le croit mort en "hero" "martyr" pour la cause qui leur était la tienne après tout Voldemort a du leur faire croire qu'il était mort en mission et pas au fond de cette grotte que personne ne connait.

J'ai vu ton message dans le topic se renouveler. Franchement change pas tu es géniale !! je sais que les fics longues c'est frustrant car on voit les lectures dégringolées d'un chapitre à l'autre et c'est frustrant, malheureusement je connais très bien ça. Pareil pour les reviews.
En tout cas j'adore ta fic et je viens de la rajouter dans mes favoris, j'espère un jour avoir l'occasion de la présenter à une sélection.

Bon parlons de ta fic maintenant ^^

Cette fic est un véritable manifeste et elle mériterait d'être lut par plus de gens.

J'ai beaucoup aimé ce chapitre, il y a quelque chose de doux entre Regulus et Sybil alors que pourtant l'ambiance est sombre.
Je trouve ton Regulus très réaliste. Je trouve que la comparaison Sybil/Sirius/Kreattur fonctionne très bien.

C'est toujours un plaisir de lire ta fic, les mots s'enchainent tellement bien qu'on ne remarque pas que c'est un long chapitre.

A bientôt alors :)

Selket

Réponse de l'auteur: Ooooh Selket ♥ Déjà un immense merci pour ta review, pour avoir pris le temps de rédiger ce loooong mot, tu n'imagines même pas comme il m'a fait plaisir et ce sourire jusqu'aux oreilles que j'avais en te lisant. Et surtout ne t'excuse pas d'avoir "tardé" ! Je suis la première à faire mes reviews après coup, à lire après coup, en semaine j'ai rarement le temps de lire et encore moins de reviewver donc je décale systématiquement au weekend déjà (là je profite d'être rentrée plus tôt aujourd'hui pour faire mes ràr ♥). Mais ta review me fait immensément plaisir et du coup, dans un sens, le fait d'avoir attendu pour avoir des retours c'est sûr que c'était frustrant mais je crois que j'ai encore plus apprécié ton commentaire et celui de Roxane du coup ♥ . Et alors vraiment un immense merci pour tous ces beaux compliments que tu m'as écrit parce que… je ne sais même pas quoi dire ! C'est super gentil et je suis toute émue de te lire. Ca me fait vraiment plaisir que tu soulignes les petits détails parce que je crois qu'une des raisons pour lesquelles j'écrivais si laborieusement les premiers chapitres, c'est que je voulais vraiment créer des personnages avec un vrai background, étoffés. C'est pour ça que ce sont beaucoup les mêmes qui reviennent mais en fait je préférais en développer bien quelques-uns que de créer plein d'OC sans caractéristiques propres et de toute façon je n'imagine pas Regulus très extraverti ahah. Mais vraiment merci du fond du coeur Selket ♥ . Pour Regulus, dans la grotte, je pense qu'il y a deux choses : d'une part une volonté de protéger sa famille, il devait craindre que Voldemort s'en prenne à ses parents, à Kreattur voire à Sirius (parce que je ne peux pas croire qu'il soit prêt à accepter la mort de son frère) s'il se contentait de fuir et pas de mourir, mais d'autre part je me demande s'il n'y avait pas une profonde tristesse, d'une certaine façon. Il est mort seul, en ayant bien conscience qu'il passerait pour un lâche je pense, il n'a dit à personne d'autre que Kreattur ce qu'il avait fait, tout le monde croit qu'il est mort en Mangemort alors qu'il est le premier à avoir percé le secret de Voldemort, il fait le choix de mourir à 18 ans, on sait qu'il a été fasciné très jeune par Voldemort et tout à coup il se rend compte qu'il ne se retrouve pas chez les Mangemorts et pire que Voldemort est un ennemi. Peut-être qu'il s'est aussi senti complètement découragé, il n'avait personne à qui en parler, les autres Mangemorts c'était trop risqué, ses parents c'était les mettre en danger, et il devait penser que c'était trop tard pour revenir vers Sirius, et peut-être que la mort pouvait apparaître alors comme la seule véritable issue pour lui… ce qui est super méga trop triste :'( . Je serais curieuse de savoir quelle est l'idée de J.K Rowling à ce sujet. Sinon, pour finir de répondre proprement à ta review, merci encore pour tes mots Selket, pour toutes tes remarques qui me vont droit au coeur. Je suis contente que tu notes la comparaison Sybil/Sirius/Kreattur parce que j'ai vraiment peur de rendre Regulus OOC, que ses réactions ne soient pas réalistes et je passe beeeaucoup de temps à essayer de justifier ses actions, à construire tout son cheminement politique. Merci du fond du coeur Selket, et je te dis à très vite, le prochain chapitre est déjà en bonne voie grâce à cette jolie dose de remotivation ♥ .

Laissée par : Roxane-James le 10/03/2019 12:39 pour le chapitre Trois, deux, un

Hello Bloo ! 

Ta Fanfiction me faisait de l'œil depuis un petit moment du coup j'ai fini par la sauter dessus (bon en même temps tu me parles de Regulus, c'est fichu. C'est mon amour celui-ci ♥). 

Tu écris toujours aussi bien, même si j'ai l'impression que ce texte est plus « onirique » que ceux que j'ai déjà lus de toi. Je ne sais pas vraiment expliquer ce sentiment mais j'ai l'impression que tes phrases recèlent de poésie, d'émotions, de magie, encore plus que d'habitude (et c'est vraiment beau et agréable à lire) du coup ça donne vraiment une atmosphère particulière à ton texte, qui colle d'ailleurs au caractère de Sybil. Elle est clairement bizarre, mystérieuse et différente par rapport aux OCs que je vois defiler, et attachante à la fois. J'ai l'impression que je pourrais l'adorer et la détester à la fois. En fait, j'admire ses grands idéaux mais sa façon de procéder me fait grincer des dents.

Concernant Regulus, c'est le personnage que je préfère dans ton histoire. Ta version de lui me plaît, elle diffère de ce que je vois de lui d'habitude. Puis je trouve que tu apportes plein de nuances chez lui, il est loin d'être manichéen et c'est ce qui le rend humain et attachant.

Ton plot en lui-même me plaît beaucoup encore une fois par son originalité et la façon dont tu l'amènes. C'est addictif et intriguant à la fois. Tu nous présentes un monde complexe tout en nuances et différentes façons de le concevoir au travers de tes personnages. 

Il est évident que je lirai la suite avec grand plaisir ♥. J'ai hâte de voir ce qu'il va se passer dans les prochains chapitres. 

À bientôt, Bloo, et merci d'écrire quelque chose de si puissant et intelligent.

Rox'



Réponse de l'auteur: Hello Roxane ! Un immense merci pour avoir pris le temps de me laisser cette review et surtout si gentille en plus, oh là là je fonds d'amour merci merci ♥ . Tu as complètement illuminé mon dimanche et là encore mon mercredi et je ne sais pas si c'est ça mais en tout cas j'ai déjà écrit plus de 3000 mots sur le cinquième chapitre, j'atteint peut-être enfin ma vitesse de croisière sur cette histoire ahah. Déjà je suis d'accord avec toi : Regulus est un sujet sur lequel on a envie de sauter :mrgreen: . Ceci étant dit, merci énormément pour tes compliments, vraiment, ça me touche beaucoup parce que j'essaye de faire des efforts sur le style, j'avais en tête un truc qui se voulait presque poétique mais, forcément, c'est difficile à rendre dans la pratique, et j'ai tellement mais tellement eu de mal à écrire les premiers chapitres. Tout doucement ça commence à aller mieux, peut-être parce que je maîtrise un peu plus les personnages maintenant, mais tes compliments me vont vraiment droit au coeur. Pour Sybil, je comprends que sa façon de faire ne te paraisse pas la bonne, d'ailleurs je ne dis pas que ça l'est et je ne pense pas qu'à sa place je ferais la même chose. Le prochain chapitre parlera un peu de Lily et je me retrouve plus dans sa réaction à elle. Mais je comprends Sybil, en même temps. En fait cette histoire est très inspirée à la base par une série vraiment chouette que je te recommande à 200% si tu ne la connais pas qui est Sweet/Vicious. Ce sont deux étudiantes américaines qui décident de s'attaquer aux violeurs sur le campus à cause du constat qu'ils ne sont jamais punis et que les femmes qui osent parler ne sont jamais crues. C'est terrible de devoir en arriver là mais je comprends leur sentiment d'injustice, et celui de Sybil. La série est vraiment chouette parce qu'elle ne dit pas que c'est ce qu'il faut faire (et puis c'est une fiction anyway pas la réalité) et la question est toujours posée de est-ce qu'il faut vraiment faire ça, et jusqu'où tu vas. En tout cas ça m'a vraiment fait réfléchir et c'est en partie ce qui a fait naître cette histoire. Avec l'envie d'écrire sur Regulus ! Là encore merci énormément pour tes mots, vraiment, c'est la première fois que j'écris sur lui alors tu imagines, lire ça en retour ? Tu es beaucoup trop gentille Roxane !! Un très, très, très très très grand merci pour ta review et j'espère de tout coeur que la suite de cette histoire te plaira ♥

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.