S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Maintenance des serveurs


Attention, deux interventions techniques prévues par notre hébergeur peuvent impacter votre utilisation de nos sites les 28 mai et 4 juin, de 20h à minuit ! Pas d'inquiétudes à avoir si vous remarquez des coupures ponctuelles sur ces plages horaires, promis ce ne sont pas de vilains gremlins qui grignotent nos câbles ;)

De Conseil d'Administration le 26/05/2024 18:10


144e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 144e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 18 mai à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits et à vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A très bientôt !


De L'équipe des Nuits le 12/05/2024 11:00


Nouvelles des Podiums du joli mois d'avril


Bonsoir à toustes !

En ce début de printemps, c'est la nouvelle pousse des sélections nouveau format qui fait sa germination !

Vous pouvez donc voter pour le thème du prochain trimestre de lectures, ici, entre le personnage Hagrid, la catégorie Romance ou le genre Aventure/action, jusqu'au 30 avril !

Egalement jusqu'au 30 avril, vous pouvez lire ici les textes de la Sélection Enfances, puis voter ! Nous vous encourageons fortement à laisser un petit mot après votre lecture, cela motive et encourage toujours, et donne corps à notre volonté de favoriser les échanges autour des textes sélectionnés.

De jolies récompenses sont prévues grâce aux créations graphiques de lilychx ! Rendez-vous au début du joli mois de mai...


De L'Equipe des Podiums le 03/04/2024 00:05


143e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 143e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Vendredi 12 avril à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 31/03/2024 15:51


Journées Reviews de mars !


Aux membres d'HPF,

Les prochaines Journées Reviews auront lieu du vendredi 22 au lundi 25 mars. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page jusqu'au jeudi 21 mars.

A bientôt !


De Journées Reviews le 17/03/2024 18:35


142e Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 142e édition des Nuits d'HPF se déroulera le Samedi 23 mars à partir de 20h. N'hésitez pas à venir découvrir les nuits. C'est ici pour vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
À très bientôt !

 


De L'équipe des nuits le 12/03/2024 11:27


Reviews pour Jusqu'à ce que la mort nous unisse

Laissée par : CamCaz17 le 23/09/2020 18:24 pour le chapitre Où le septième fils propose un plan à sa bien aimée

Coucou Sifoell, je suis ravie de pouvoir lire ton texte !

J'ai beaucoup aimé ce premier chapitre qui révèle tant de choses sur la relation entre Cedrella et Septimus. L'amour de Cedrella pour Septimus déborde dans tous les sens et on le ressent totalement, tellement que j'en ai eu un sourire lorsqu'elle le croise de nouveau au niveau des Trois Balais !

L'idée de Septimus m'a l'air folle et je n'attends que de cliquer sur suivant pour voir ce que cela va donner ! J'ai également beaucoup aimé le décor que tu as amené, dans le contexte de Grindelwald, avec un respect de la famille Black et le cadre que tu poses quant à la liste des 28. Je ne connais pas du tout cette époque et tu m'as donné envie d'en apprendre plus.

Le début de ton chapitre, jusqu'à l'arrivée de Cedrella à la boutique Anderson, m'a donné un vague sentiment que j'avais eu en lisant Au bonheur des Dames, de Zola. Je pense que c'est dans la description que tu as faite de Cedrella, son élégance, son passage sous les regards d'une ville bondée, la façon dont est décrit Septimus aux yeux de Cedrella ravie. Ou peut-être est-ce le passage sur la main gantée, je ne saurais dire mais il y a quelque chose qui m'a énormément plu et qui me confirme que ton écriture correspond totalement à l'époque ancienne !

Je me dirige dès maintenant vers la suite, merci beaucoup pour ce chapitre ;)



Réponse de l'auteur: Coucou Camcaz ! Ils sont au début de leur relation, encore dans l'idéal, dans l'impossible, prêts à tout l'un pour l'autre (je ne dis pas que cela se tasse ensuite), mais là, oui, ils sont passionnés. S'il y a bien un truc que j'aime faire, dans les fics que j'écris (ou en original), c'est bien de contextualiser l'histoire et les personnages. Ils ne vivent pas dans des bulles. Pour la petite histoire, les Weasley ont protesté quand ils ont figuré dans la liste des 28 sacrés parce qu'ils ne partageaient pas ces valeurs de pureté du sang, et leurs protestations les ont amené à être considérés comme des traîtres à leur sang. J'imagine que dans pas mal de familles de sangs-purs aisées, l'apparence est primordiale, et l'éducation qui va avec. Donc, Cedrella est belle, maniérée, élégante, polie, courtoise... Mais en tout cas merci (je n'ai pas lu Au bonheur des Dames et garde un souvenir vague de Zola avec qui je n'ai pas accroché au lycée, depuis, tout est fini entre nous). Merci !

Laissée par : Spiritos le 23/09/2020 16:24 pour le chapitre Où le septième fils s'unit à la fille retrouvée.

Je confirme, tu ne peux pas laisser l'histoire là... je veux la suite ! 

En tout cas oui, la lecture a été très agréable, merci pour cette fic :hug: 

Spiri



Réponse de l'auteur: Je pense que je vais développer la suite, mais j'ai d'autres fics à finir avant, cela va me laisser le temps d'y penser. De rien ;)

Laissée par : Spiritos le 23/09/2020 16:22 pour le chapitre Où le septième fils délivre sa bien aimée

Franchement, il faudrait que tous les amants secrets qi ont recourt à ces procédés douteux conviennet d'un meilleur signal... la frayeur que ça a dû être pour Septimus ! 

Tout est bien qui fini bien du coup (pas comme dans Roméo et Juliette -> trois fois que je t'énerve avec ça xD, je n'ai même pas aimé le livre lol)

Que va-t-il se passer, maintenant ? Un Happy End ? (on croise les doigts :) )

Spiri 



Réponse de l'auteur: Ils auraient juste du s'enfuir (mais j'avais les contraintes du concours). Et je voulais que l'histoire finisse bien (ils donnent naissance à Arthur Weasley quand même !)

Laissée par : Spiritos le 23/09/2020 16:19 pour le chapitre Où le septième fils fait face à un imprévu de taille.

Oh, une Fletcher... j'ai de la peine pour cette famille. 

Et pour Septimus aussi... vraie mort ou fausse mort ? Intrigue à la Roméo et Juliette, décidément.. super idée ! 

A tte dans le prochain chapitre 

Spiri :hug: 



Réponse de l'auteur: Coucou, Je pense que je vais parsemer du Fletcher dans un peu toutes mes fics, pour entretenir le fait que cette famille a super mauvaise réputation dans le monde sorcier, méprisés à peu près par tout le monde. Ce n'était pas évident pour Septimus, comme ils n'avaient pas prévu de le faire à ce moment-là, c'était un peu à pile ou face.

Laissée par : Spiritos le 23/09/2020 16:15 pour le chapitre Où le septième fils trouve des alliés

Une intrigue à la Roméo et Juliette... j'aime bien ! 

Original de faire intervenir Newt et Thésée, Léta est morte ? J'ai regardé les Crimes de Grindelwald, mais j'ai pas beaucoup aimé, donc si ça se trouve j'ai totalement oublié cette info un peu capitale quand même xD

J'aimais pas Thésée dans tous les cas -> et pour Newt, il a trouvé mieux, non ?

Bref :mg:

A tout de suite (pour la suite hehe)

Spiri 



Réponse de l'auteur: Oui, je voulais vraiment partir sur une belle histoire d'amour ! Dans les conditions du concours, à l'époque de Grindelwald, on devait faire intervenir Dumbledore, Grindelwald, Norbert Dragonneau et je ne sais plus qui. J'ai choisir Norbert, et en faisant des recherches, j'ai découvert que sa mère élevait des hippogriffes, et je me suis dit, tant qu'à utiliser Norbert et sa mère comme personnages, autant prendre aussi Thésée et reconstituer le contexte post-les crimes de Grindelwald (dont je n'ai pas gardé un souvenir impérissable non plus, je t'avouerai). Je n'ai pas super apprécié Thésée dans les films, et je pense que Leta n'avait pas une bonne influence sur eux. A de suite aussi ;)

Laissée par : Spiritos le 23/09/2020 16:11 pour le chapitre Où le septième fils propose un plan à sa bien aimée

Hey ! 

Le weekend est devenu mercredi, tout va bien xD 

En tout cas beau chapitre ! J'aime bien la relation Cedrella/Septimus qu'on découvre un peu, ils m'ont l'air d'être sacrément malins :lol: 

See u au prochain chapitre 

Spiri



Réponse de l'auteur: Coucou, Non, mais pareil, y a pas idée d'avoir des week-ends si courts et des semaines si longues... Merci ;) J'aime bien comment ils font ceux qui ne se connaissent pas, mais qui se connaissent quand même ;) A de suite ;)

Laissée par : FearlessUntamed le 21/09/2020 17:41 pour le chapitre Où le septième fils s'unit à la fille retrouvée.

Hello Sifoell,

 

Je suis contente de pouvoir découvrir tes lectures ! Et j’ai le plaisir de voir que tu as posté pas mal de choses, que ton répertoire est assez varié, donc ça me permet de faire mes petites ‘’courses.’’
La raison pour laquelle j’ai commencé par celle-ci, c’est tout simplement l’image dans ton résumé, qui est super belle. Je suis quelqu’un de très visuel, donc forcément, elle m’a attiré. J’aime beaucoup le titre aussi, bien trouvé !

Il me semble que c’est la première fois que je lis sur cette époque et sur ces personnages. Ce que j’ai beaucoup apprécié, dès le départ, outre ton écriture qui est très agréable et descriptive sans partir dans la prose grandiloquente, c’est le cadre que tu poses. Intrigues de Famille de Sang-Pur et Amours Impossibles - deux thèmes de prédilection pour moi :)

 

Ce que j’apprécie dans ton texte, aussi, c’est que c’est très recherché au niveau du cadre de l’époque et tu intègres aussi tes propres idées et détails qui se fondent parfaitement dans l’univers potterien. Les potions, les créatures magiques, les 28 sacrés… Beau boulot là-dessus !

 Un détail marrant que j’ai repéré, quand tu as ajouté l »astérisque à côté du mot amande, je savais que c’était pour nous expliquer plus tard que c’était pour masquer le goût du cyanure (je l’ai appris dans un reportage l’année dernière haha)

 J’ai beaucoup aimé l’idée d’utiliser la potion de mort vivante. C’était original de l’associer avec l’autre potion pour la réanimer après sa mort. Ce côté de l’histoire avait d’ailleurs un petit côté conte de fée romantique, avec le prince qui embrasse sa princesse.


La seule question au sujet de l’intrigue que j’ai est la suivante - au final, Cedrella et Septimus vivent leur vie tranquillement mais ils ne se cachent pas ?

Le père de Cedrella ne voulait pas que sa fille épouse Septimus et la préférait morte que déshonorée.

Mais au final - 1. Sa fille n’est pas morte 2.  Elle épouse finalement Septimus 3. Il l’apprend, ce qui revient au même sur sa réputation, non ? Vu qu’elle a gardé son identité et qu’ils ne semblent pas cacher le fait qu’elle soit vivante ni qu’ils sont ensemble (exemple du mariage, où même sa famille est invitée même si elle ne vient) J’imagine que l’information va passer vers les autres familles de sang-purs et que ça deviendra une information de notoriété publique ?

Et si c’est le cas, pourquoi passer par toute cette mascarade et ne pas tout simplement s’enfuir et quitter sa famille ?
J’aurais pensé, qu’elle aurait changé son identité ou qu’ils auraient fait table. Mais peut-être que j’ai manqué un détail ! Tu pourras m’aider à clarifier ça dans ta réponse ! (désolée mon cerceau est fatigué, je sors d’une longue série d’entretiens)

Merci pour cette petite histoire, très mignonne, dont l’intrigue était simple, mais bien exploitée, avec une très jolie plume !

 

A bientôt,

 

Fearless



Réponse de l'auteur: Coucou Fearless, Et bien, merci pour ta longue review ! Cette fic participe au concours des potions de Lauramortentia, dont j'ai respecté plusieurs contraintes : l'époque de Grindelwald (elle se passe en 1932), et parmi les personnages imposés de cette époque, il y a Norbert Dragonneau qui au final fait partie du paysage, mais n'a pas une grande action. Il devait également y avoir une conversation avec un Weasley (dont j'ai fait un de mes perso principaux). Le philtre de mort vivante m'était imposé, et en recherchant, la potion Wiggenweld en est l'antidote. Je crois bien qu'il devait aussi y avoir une créature magique, donc ça tombait bien, parce que la mère de Norbert élève des hippogriffes de compagnie. Donc, oui, j'ai fait quelques recherches, que tu mentionnes, sur cette époque (les 28 sacrés, les sangs-purs). Et j'ai joué sur le côté conte de fées parce que dans l'histoire canon du philtre de mort vivante, une princesse en avait été la victime et un sorcier l'a embrassée avec les lèvres humectées de potion wiggenweld (l'antidote), et l'a du coup réanimée, pour l'épouser ensuite. (Tu as vu, j'en fais des recherches). Alors, oui, le défaut peut-être de cette fic, est que comme elle est courte (c'était ma décision de départ parce que comme je mène de front plusieurs fics longues, je ne voulais pas me déborder, bien que franchement, cela me démange de la compléter), et que la fin reste ouverte (cela finit sur leur mariage), je n'ai pas résolu le problème que tu soulèves. Je me dis, que, quelque part, au final, elle est juste reniée de la famille Black, donc c'est comme si elle était morte. Dans sa famille, on n'en parlera plus, elle n'existe plus (ce qui n'est pas évident). Toute la mascarade dont tu parles c'était répondre aux contraintes du concours, parce que oui, elle aurait pu juste s'enfuir, sauf que là elle est officiellement morte (elle a été enterrée, l'acte de décès publié), et officiellement pas morte et mariée à un Traître à Son Sang (fichtre). Je pense aussi qu'elle bénéficie de la protection de Iola Black qui, elle, a épousé un Moldu (pire que tout), mais je le sous-entends sans l'exploiter. Je pense que c'est pour ça que cela me démange de poursuivre l'histoire, mais pas tout de suite. Merci pour ta review très argumentée ;) A bientôt aussi, Sifoell.

Laissée par : Chrisjedusor le 14/09/2020 15:01 pour le chapitre Où le septième fils s'unit à la fille retrouvée.

 


Cette fin est toute mignonne. Trop beau. De l'Amour et encore de l'Amour. Oui, j'aime bien les happy ending mais clairement, cette histoire pourrait continuer. Genre, je sais pas moi un petit Arthur pour les deux amoureux ? :p Une fiction plus longue sur leur vie ? J'en serais de la partie en cas ^^


 


Je viens de tilter que les Dragonneau sont bien liés à Cedrella du coup. Normal que Trivia les aident encore plus. Par contre la Iola, là...mamamia ça à l'air d'être une pile électrique,ahah. Et disons qu'elle ne mâche pas ses mots. On ne dit pas de son petit-fils qu'il est un empoté x) Pauvre Norbert, on le reconnait effectivement bien avec sa timidité maladive. Par contre, j'adore le faire part mis en place par la tante de Cedrella, et ravi qu'elle ait été rendre visite pour faire un beau sermon à son frangin. Au final, si il y avait pas eut le thème du concours, ils auraient pu simplement se faciliter la vie et chercher de l'aide auprès d'Iola puisqu'elle  connait visiblement de gros secrets qui les auraient permis d'être tranquille...xD


 


Au final, on voit aussi qu'il faut du temps pour que les séquelles de la potions s'estompent, encore une fois c'est crédible, car j'imagine que les effets du conconctions magiques ne s'estompent effectivement pas en claquant des doigts.


 


Sinon Cedrella à l'air d'avoir un grand coeur. Elle pardonne Phedra, et semble voir le meilleur dans une personne. Comme quoi être un Black n'est pas forcément associé à méchant. Je suis sûre qu'elle adorera son petit neveu, Sirius.


 


Bon et bien voilà. C'était un plaisir de te lire et te commenter.  je passe sur ton autre histoire , de l'autre concours pour la commenter aussi. :)


 



Réponse de l'auteur: Recoucou Chris, Alors oui, ça me démange carrément d'écrire la suite de l'histoire de Septimus et Cedrella, et leurs rapports avec les Black, les Scamander, j'ai adoré tous ces personnages. Et cette fic m'a donné l'occasion de travailler un peu le background des Fletcher (je te fais de la pub pour ma petite Philomena Fletcher qui sévit dans Menteurs, voleurs, tricheurs, une fic au long cours qui va courir sur une trentaine d'années. Gloups, on n'est pas encore à la Toussaint en première année). Breeeeef ! Donc oui, je peux aimer les fics, romans, films, où c'est tout simplement de la romance, que cela finit bien, parce que parfois c'est ce qu'on a envie de lire, regarder... Iola, j'aimerai bien écrire son histoire avec Bob Hitchens (fichtre, elle a quand même marié un moldu), et vu comme je l'ai écrite, j'imagine bien qu'entre son caractère, et sans doute les pouvoirs qu'elle a (et puis, Serpentard jusqu'au bout des doigts, qui n'hésiterait pas à utiliser des moyens retors pour se défendre...) sa famille lui a fichu une paix royale et s'est contentée de l'ignorer. J'aimerai aussi imaginer ce qu'est la vie de Cedrella qui a choisi Septimus et choisi de laisser sa famille derrière elle. Décision pas évidente, c'est quand même sa famille... J'aime beaucoup le personnage de Norbert Dragonneau tel qu'il est montré dans les films, il est trop choupi, très maladroit. Je pense que même, en dehors des contraintes du concours, Septimus ne sait pas que la grand-mère de Norbert et Thésée est une Black, ou peut-être l'a-t-il entendu. Ce qui est un peu foireux, c'est que Septimus aurait tout à fait pu faire la potion chez lui, peut-être avait-il juste besoin de soutien pour monter ce stratagème. Après, je me dis, pour faire un enfant si génial qu'Arthur Weasley, il faut bien que les parents le soient aussi, géniaux. Les Black ne sont pas méchants, pour moi, ils sont engoncés dans l'apparence, le paraître, ce qu'ils doivent montrer dans la haute société. Quelque part, ils en sont prisonniers aussi. Je trouve d'ailleurs étrange que les parents de Sirius et Regulus (rien à voir avec cette fic, mais...) étaient sympathisants de Voldemort sans être eux-mêmes Mangemorts... En tout cas merci pour tes deux très longues reviews, elles ont été très appréciées. Je vais te rendre la pareille :)

Laissée par : Chrisjedusor le 14/09/2020 14:36 pour le chapitre Où le septième fils délivre sa bien aimée

 

Coucou =) étant en congé le lundi, je me suis bloquée un peu de temps pour essayer d'avancer dans mes avis, donc je commence par toi.

Bon, si on ne connaissait pas la situation grâce au précédent chapitre, on aurait effectivement pu penser que quelque chose pourrait mal tourner. Donc disons qu'on le lit de manière plus détendu que ne le vit Septimus. Frenchement, ça doit être quelque chose de penser qu'il y ait une chance sur deux pour que la personne que tu aimes soit morte. A mon avis, l'adrénaline lui est redescendu d'un coup au petit Weasley.

J'ai beaucoup, sinon, aimé les descriptions à dos d'hypogriffes, on sentait qu'il n'était pas forcément à l'aise avec ces êtres magiques. Donc effectivement, tu as très bien géré l'utilisation de cette contraintre ;) J'ai également aimé le fait qu'il n'est effectivement pas facile de réveiller une personne victime d'une telle potion. Donc le fait de se faire masser, que ce soit la gorge où d'autres membres je trouve que ça rend le texte d'autant plus crédible.

Par contre, j'avoue être étonné du peut de protection autour du musolée des Black. A moins que Trivia passe simplement au travers ? D'ailleurs, bien joué pour cette dernière on comprend pourquoi Septimus s'est adressé à Madame Scamender. Elle-même à donc vécue au sein d'une famille conservatrice dont la mère Iola à été reniée, je ne me trompe pas ?

Voilà pour cet avis,

Chris

 



Réponse de l'auteur: Coucou, Chris, je viens de voir la dizaine de reviews que tu m'as laissé pour les deux fics participant à des concours, et franchement, chapeau bas, c'est très gentil et attentionné, et sérieux de ta part. J'espère avoir égayé ton lundi ;) Quand j'ai pensé à ce couple Septimus / Cedrella dont on ne sait pas grand chose dans le canon, hormis le fait qu'ils ont eu plusieurs enfants (deux, trois ?) dont Arthur Weasley, je me suis dit que Cedrella étant née Black et étant rayée de la tapisserie familiale, cela n'avait pas du passer comme une lettre à la poste. Et en remontant la tapisserie, je suis tombée sur Iola Black qui (oh fichtre) a marié carrément un Moldu (le pire du pire). Je voulais partir sur une fic courte, donc en gros, exposition du sujet, montage du plan, trouver des alliés, problème et résolution, finale. Alors, pour répondre à ta review, je trouvais intéressant de faire une sorte d'alternance de focus entre ce qu'il se passe du côté de Septimus, de Cedrella, et de l'ennemi (Phedra Fletcher, puis Teignous Nott et Cygnus Black), où en gros le lecteur est au courant de tout, mais pas les personnages. J'ai assez, effectivement, l'idée qu'ingérer une potion quelconque n'est pas anodin, un peu comme les effets secondaires de tel ou tel médicament chez nous (le paracétamol, une fois qu'il m'ôte mon mal de crâne, me file un énorme coup de speed). Après, je n'ai pas risqué grand chose en disant que c'était une potion nouvelle et peu connue, donc peu utilisée. J'ai hésité à penser mettre des protections autour du mausolée des Black, en repensant à la scène du cimetière et la tombe des Lestrange dans la deuxième partie des animaux fantastiques. Et en plein dans le mille pour Trivia, Iola et les Black ;) Merci pour ce long avis, Chris ! Mille merci ! Sifoell.

Laissée par : Roneila20 le 10/09/2020 20:29 pour le chapitre Où le septième fils délivre sa bien aimée

Ce chapitre était super bien écrit. Notamment avec le comportement de Septimus et l'histoire de Trivia.



Réponse de l'auteur: Bonjour Roneila, merci beaucoup pour ta review ! Et oui, tu as vu comme je fais souffrir mes pauvres personnages ? :)

Laissée par : Roneila20 le 06/09/2020 15:35 pour le chapitre Où le septième fils fait face à un imprévu de taille.

Heureusement que Cedrella avait fabriquée la potion de son côté.

Le plan qu'ils avaient imaginer était aussi bien construit, mais desfois, il se peut qu'il y est des quoiques.



Réponse de l'auteur: Bonjour Roneila, Merci pour ta review :) Je ne voulais pas que l'histoire soit trop facile, donc leur plan a été en partie découvert (le fait qu'ils se fréquentaient), et comme j'imagine Cedrella prévoyante, elle a construit un plan B pour pouvoir s'échapper de sa famille.

Laissée par : Roneila20 le 06/09/2020 15:07 pour le chapitre Où le septième fils trouve des alliés

L'idée de mettre les Dragonneau dans le coup est bien trouvé. J'aime bien le contexte que tu aspris avec le sacrifice de Leta et la manière dont tu décrit les personnages ...



Réponse de l'auteur: Bonjour Roneila, Norbert Dragonneau était l'un des personnages que l'on pouvait choisir en écrivant dans la période de Gellert Grindelwald, du coup je l'ai choisi, et par extension, son frère et sa mère (qui n'est que mentionnée dans les infos canon de HP, le seul truc que l'on sait est qu'elle élève des hippogriffes). J'ai essayé de mettre un peu d'infos sur les deux films les Animaux fantastiques (mais je n'ai pas gardé beaucoup de souvenirs d'eux, il faudrait que je les regarde de nouveau). Merci pour ta review :)

Laissée par : DGBAnge le 31/08/2020 22:53 pour le chapitre Où le septième fils s'unit à la fille retrouvée.

J'ai beaucoup aimé ton histoire, si tendre et romantique à la fois. <3

Ton écriture est fluide et j'ai vraiment apprécié te lire, alors qu'à la base je ne suis pourtant pas fan du présent de narration. ^^ Alors, chapeau ;-)

J'ai tellement aimé les deux tourtereaux que si tu écris encore sur eux, je serai ravie de te relire.

 

Je n'ai qu'une petite question par contre. Vu que pour le mariage, des bancs ont été publiés, cela signifie que le retour de Cedrella parmi les vivants est rapidement rendu publique. Du coup n'est-ce pas dangereux pour les jeunes mariés, après tout ce qu'ils ont mis en place juste avant ? Ils ont quand-même orchestrés une fausse mort quelques jours avant... ^^

 

A très vite en tout cas, j'espère ^^



Réponse de l'auteur: Bonjour DBGAnge, Merci pour les compliments (au début de mon aventure dans les fanfics, j'étais sur la narration au passé, mais au final je trouve que le présent le rend plus dynamique, j'ai même modifié une trentaine de chapitres de Drago au pays des moldus en ce sens). Pour la question concernant les bancs, je ne l'ai pas précisé dans la fanfic (mais j'ai tellement aimé écrire sur Cedrella et Septimus que je pense réitérer l'aventure), je pense que les Black vont tout simplement l'ignorer, la rayer de leur vie, et pas aller dans des représailles. J'imagine un peu les Black de la génération de Cedrella comme ayant des convictions sangs purs, etc... mais pas aller dans l'action comme Bellatrix ou les mangemorts. Après tout, les parents de Sirius et Regulus, bien que sympathisants de Voldemort, ne se sont pas engagés dans le combat. Mais je pense vraiment que je continuerai leur histoire (j'ai trop kiffé aussi Iola Black que j'imagine un peu mégère, pas la langue dans sa poche, une sorte de Walburga mais en gentille).

Laissée par : Chrisjedusor le 27/08/2020 11:49 pour le chapitre Où le septième fils fait face à un imprévu de taille.

 

Coucou me revoilà :) J'espère que tu vas bien ?

Alors, pour le coup tu m'as surprise, je ne m'atendais vraiment pas à ce que les ascendants de ce vieux Mondingus apparaissent dans ton histoire ^^

Donc on voit d'ailleurs qu'ils ont toujours l'art de négocier au sein de l'allée des Embrumes et de se retrouver à Askaban dans cette famille, visiblement ça ne date pas de hier.

Bon, on peut tout de même comprendre les intentions de cette Phedra, même si frenchement pour le coup,  je suis d'accord avec les  Nott, ils n'ont rien à faire dans les 28 Sacrés. Déja quel honneur on peut retirer de vendre quelqu'un pour obtenir gain de cause ? Rien, absolument rien. On peut dire qu'elle aura bien payer sa tentative au doloris. x) Par contre, super pour le grand-père Fletcher parti avec une moldue au moins un qui a compris que tout n'est pas une question de sang...bon, je m'égare beaucoup quand je commente désolée x)

Donc HEUREUSEMENT que Cedrella à anticipée l'affaire et a concoter une seconde fiole de philtre de mort vivant, parce que sinon s'en était fini d'elle. Je ne suis pas sûre que les Black vont " vraiment" lui octroyer un enterrement pour le coup. Enfin, on imagine que du côté de Septimus que ne pas savoir si c'est une fausse mort ou non, doit le mortifier, le pauvre.

Je me trompe ou toi aussi, tu aimes faire  souffrir les personnages ? :p

Bon et bien à très vite ;)

Bises,

Chris

 



Réponse de l'auteur: Bonjour Chris, et merci pour ta review ! J'ai eu envie de lier Jusqu'à ce que la mort nous unisse à mon autre fic Menteurs, voleurs, tricheurs qui concerne Philomena Fletcher, une OC faisant partie de la famille Fletcher (qui est bien plus grave que le trafic de chaudrons de Mondingus, mais chut :) ). Alors, pour la suite de tes questionnements, pouf, dans genre cinq minutes le nouveau chapitre (et avant-dernier) sera là. Et oui, j'adore faire souffrir mes personnages (quand on voit les parcours de Harry Potter, Severus Rogue et Sirius Black, on se dit que JKR aussi, non ? Et je ne parle même pas de Game of thrones...) Merci pour ta review et à très vite aussi ;)

Laissée par : Roneila20 le 25/08/2020 16:44 pour le chapitre Où le septième fils propose un plan à sa bien aimée

L'histoire d'amour entre les deux personnage est interessante.

J'ai bien aimée la façon dont tu as décrit Cedrella Black.



Réponse de l'auteur: Bonjour Roneila, et merci pour ta review ! J'aime bien ce personnage de Cedrella que j'imagine tout en retenue, et j'imagine pas mal Septimus comme son fils Arthur Weasley, qui est beaucoup plus chaleureux, même s'il est aussi un sang pur, mais il n'a pas eu la même éducation stricte (et sa famille est globalement moins dingue).

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.