S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Inscrivez-vous aux Journées Reviews !


Lire, écrire…

La Journée Reviews d’octobre se déroulera du vendredi 22 au dimanche 24 octobre. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.



De Les JR le 19/10/2021 20:31


Semaine d'adaptation ludique


La SAL revient !

Que vous ayez envie de découvrir le forum et ses sites, de braver des défis en équipes, ou de partager votre savoir de fossile de l'asso, vos pokeballs et vous pouvez vous inscrire dès à présent dans le vestibule !


De La SAL le 18/10/2021 14:50


Le Grand Ménage Orange 2020


Bonjour à toutes et tous, ici les Schtroumpfettes !

Nous adressons un message à nos adhérents ou anciens adhérents : le Grand Ménage Orange (plus connu sous le nom de GMO) pour la période 2012-2020 vient officiellement de prendre fin ! Ce sont plus de 9800 chapitres qui ont été passés au crible par nos yeux scrutateurs. Vous trouverez plus d'informations ici.
Pour les membres dont le compte aurait été verrouillé ou qui auraient perdu leur validation automatique suite au GMO, veuillez nous envoyer un mail à l'adresse hpf.moderation@gmail.com.

A très vite !

De L'équipe de modération d'HPFanfic le 10/10/2021 10:21


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d'épine, Juliette54, Drachvador, Polock et Uzy qui remportent la toute mignonne (ou moins) Sélection Famille !

Pour novembre 2021, c'est le thème de Deuil qui vous arrachera peut-être quelques larmes. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'octobre, voyagez et rêvez dans des Lieux Magiques. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Entrez dans des grottes et des contrées jusque-là inexplorées !


De L'équipe des Podiums le 08/10/2021 13:54


116 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 116e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 octobre à partir de 20h. Cette nuit sera en collaboration avec l'organisation de la SAL, la semaine d'intégration d'HPF. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 05/10/2021 19:15


115 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 115e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 septembre à partir de 20h. Il s'agira d'une nuit où les musiques serviront aussi d'inspiration ! Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/09/2021 19:17


Reviews pour A l'ombre du feu sacré

Laissée par : Calixto le 03/04/2021 12:58 pour le chapitre Chapitre 4

J'ai lu quasiment toutes les participations à ce concours, qui ont donné des textes surprenants et très beaux, mais celui-là est sans contexte l'un des plus originaux. Je ne lis jamais de femslah mais je devrais m'y mettre parce que les textes de ce concours sont incroyables, et celui-là l'est aussi. J'aime le portrait dressé de Pétunia, une femme gelée réchauffée par ce feu de la passion, un brasier auquel on ne peut échapper, auquel elle succombe, parce que tout l'attire vers Hestia, vers cette autre femme. Je trouve ce texte puissant, parce que deux femmes y renaissent, reprennent possession de leurs corps et de leurs vies, par cet amour ardent qui les renverse. Le fait que ce soit toutes deux des femmes "âgées", et que notre société jette à la poubelle les femmes après la ménopause, alors qu'elle glorifie l'âge, la maturité, chez les hommes, rend tout ça encore plus fort et symbolique. C'est sublime !


Laissée par : Oppugno le 14/02/2021 22:36 pour le chapitre Chapitre 4

Bonjour !

J'ai d'adord été attirée par ton pseudo, étant une grande fan de Pierre Bottero. Puis j'ai lu la citation : j'ai alors commencé à lire ton histoire.

J'ai tout lu d'une traite et j'ai beaucoup aimé ! Je n'avais jamais lu de fanfiction avec Pétunia (je n'ai d'ailleurs pas lu énormément de fanfctions tout court en vérité^^) et j'ai trouvé que c'était une très bonne idée de développer ce personnage dont on ne connaît finalement pas tant de choses que ça à son sujet dans les livres. Et le fait d'avoir son point de vue et en même temps celui de Hestia est super !

Bref j'ai vraiment aimé cette histoire, merci pour ton travail !!


Laissée par : MaPlumeAPapote le 14/02/2021 21:34 pour le chapitre Chapitre 4

(Je reprends ma plume belle plume et un long parchemin pour terminer ici ma lecture et ma lettre)

Chère Valentine, 

Je dois dire que ce chapitre m'a donné des frissons. Après la sensation de bien-être qui m'a habitée au précédent chapitre, on a cette tension qui caractérise le lien si fort qui les unie malgré leurs mains qui ne se touchent plus. C'était vraiment saisissant ! On a senti et on a compris leur solitude dans les précédents chapitres et là on sent vraiment leur Rencontre (avec un R majuscule). C'est comme si elles ouvraient les yeux pour comprendre enfin ce qui était pourtant si évident. Leur besoin de partager cette solitude pour ne plus être seule. La claque est immense et si réconfortante : on le ressent vraiment bien dans ces nouveaux sentiments que perçoit Pétunia suite à cette "poignée" de mains (j'ai pas d'autres termes qui me vienne à l'esprit). Bref, c'est ce que j'ai préféré je crois dans ce chapitre ! :) 

J'ai beaucoup aimé aussi le fait que Hestia se confie un peu à son tour, comme pour ouvrir un peu plus la porte et que les dernières barrières tombent. 

Le fait qu'elles s'embrassent et que finalement elles couchent ensemble m'a fait un peu bizarre je t'avoue. Dans le sens où j'ai un peu de mal à voir ces deux femmes avoir un lien si fort malgré le fait que tu nous ais bien dépeind l'évolution de leur relation. Mais après, je pense que c'est plus un sentiment personnel parce que comme je viens de le souligner, je trouve que ça ne tombe pas de nulle part, c'est bien mené et la scène est très bien écrite. Juste la transition m'a fait une petite sensation étrange. Mais passé ce moment, j'ai pris quand même vraiment beaucoup de plaisir à lire la fin du chapitre que j'ai trouvé super bien écrite. Leurs corps qui se lient et les sentiments qui se dévoilent. J'ai été contente pour elles parce qu'on sent qu'elles se sentent finalement femmes et bien dans leurs corps. Avec toute la pression quotidienne, leur solitude... j'ai vraiment été heureuse pour elles ^^ Puis c'était si joliement dit ! Bref, je tiens vraiment à souligner que j'ai quand même beaucoup aimé ce chapitre ! :) 

Je suis aussi contente de voir que Pétunia a pu se révéler un peu. Evoluer. On sent vraiment qu'elle est une femme différente que lorsqu'elle est avec Vernon. Plus épanouie, elle écoute plus son corps et ses sentiments. Elle profite de la vie et des émotions positives qu'elle peut ressentir. Et c'est vraiment beau à voir ! Je trouve ça d'ailleurs triste qu'elle ne l'ait pas fait avant... Qu'elle ait refusé de s'accorder tout ça parce que 1. elle a sans doute toujours voulu museler ses sentiments suite à tout ce qu'elle a pu ressentir avec sa soeur et la magie; 2. le fait qu'elle a fait un mariage sans réel amour (même si elle s'entend bien avec Vernon), et qu'elle ait toujours fait passer sa famille, son fils avant elle-même. Bref, la voir s'épanouir dans ces ébats, ça fait du bien à voir ! :) 

De son côté, on sent aussi qu'Hestia laisse libre court à ses sentiments. Mais c'est plus le fait qu'elle puisse ENFIN les partager avec quelqu'un alors qu'elle est plutôt solitaire dans sa vie. Elle a pu ouvrir son coeur et surtout quelqu'un a pris le temps de l'écouter et je suis contente pour elle. 

Oh là là, mais je les aime vraiment toutes les deux ! Et j'aime beaucoup ce que tu as fait de leur couple parce que c'était très bien mené ! Alors un grand bravo à toi pour ces textes, cette histoire. Et merci pour cette très belle lecture ! <3 

J'espère avoir pu te faire plaisir pour cette Saint Valentin ! Mais comme la deadline est jusqu'au 17 mars, j'essayerai de repasser pour commenter d'autres de tes textes parce que j'adore ta plume et que ça me ferait trop plaisir de pouvoir te faire plaisir encore un peu :) J'espère que tu as pu avoir ton train, que tu n'as pas eu trop froid et que tu es bien rentrée chez toi, au chaud ! Passes une belle soirée et un bon début de semaine !

Ta Valentine <3


Laissée par : MaPlumeAPapote le 14/02/2021 18:45 pour le chapitre Chapitre 3

Ooouh ! Mais j'adore !! Ce chapitre était vraiment plus... calme et serrein. Dès le début on sent le changement, même si on ne le comprend pas, on respire mieux. Vraiment, j'ai adoré ce que j'ai ressenti. La danse du feu, le calme dans le coeur de Hestia qui se sent à sa place et plus serreine. J'en était vraiment heureuse pour elle ! 

De son côté, Pétunia qui essaye de chasser ses mauvaises pensées et qui retrouve dans des gestes simples et sans doute quotidien du bien être. Elle retrouve le cadre apaisant du salon et là, c'est le moment magique où elles se retrouvent et ressentent la même chose ! 

Vraiment, tu as fait super travail d'écriture pour faire ressortir tout ça ! :D

La deuxième partie du chapitre, lorsque Pétunia ouvre les vannes, était superbe aussi. On continue sur la magie du chapitre et on voit combien elle en avait sur le coeur. Elle met des mots sur tous les changements qui se sont opérés depuis qu'elle a quitté sa maison et ses habitudes et je suis contente de voir que tout n'est pas négatif. Elle change. Duddley change. Et ce n'est pas une mauvaise chose ! Le fait qu'elle le réalise est super ! Et comme Hestia, je la trouve admirable. Parce que vraiment, l'image qu'on a d'elle pendant toute l'enfance de Harry c'est plus l'image d'une sorcière sans coeur et avec beaucoup de regrets. Mais en même temps, je trouve que tu décris encore une fois très bien les choses et les personnages, parce que là j'ai en tête le moment où Harry la croise à la fin et qu'elle lui parle une dernière fois, à coeur ouvert aussi (enfin je ne me souviens pas bien de ce passage mais du sentiment qu'il m'a laissé, faudrait que j'aille le relire).

Bref, ce chapitre était vraiment fort et très bien écrit ! Néanmoins, il reste encore une étape :p Je suis trop curieuse de la voir ^^ Par contre, je n'ai pas le temps de le lire tout de suite, peut-être que je reviendrai tout à l'heure ou dans les jours qui viennent. En tout cas, merci pour cette belle lecture ! <3


Laissée par : MaPlumeAPapote le 14/02/2021 18:28 pour le chapitre Chapitre 2

(Je reprends une nouvelle feuille de papier pour continuer ma déclaration de Saint-Valentin <3)

Waouh ! Je ne pensais pas ressentir tout ça en lisant ce deuxième chapitre ! En fait, j'étais super curieuse de voir comment elles allaient venir par se rapprocher. Les voir se battre comme ça avait quelque chose d'assez... rassurant pour moi. Dans le sens où j'étais quand même contente pour Pétunia qu'elle puisse trouver dans ces petits combats un but et donc s'occuper et penser à autre chose que la guerre et ne pas tourner en rond dans cette petite maison à attendre. Donc d'un côté, ça fait plaisir quand même de la voir s'occuper de quelque chose d'aussi futil mais utile pour elle. 

Ici, on voit que du côté de Hestia c'est la même chose. Elle trouve en fait dans ces petits manèges de guerre une certaine évasion qui lui fait du bien. Plus même, elle sent que quelqu'un fait attention à elle (pas forcément dans le bon sens car c'est pour l'embêter mais au moins quelqu'un commence à la connaître plus en profondeur pour apprendre ses manies et savoir ce qu'elle aime ou non). Ce dernier point m'a fait un peu mal au coeur... Je trouve ça super triste en fait... Et Pétunia a très rapidement vu ce qui faisait mal dans sa vie... 

Le sentiment qu'on voit à la fin, voir quand Hestia rentre qu'elle n'est pas vraiment "attendue" par son adversaire et voir aussi que lorsqu'elle se lève Pétunia entre dans la cuisine mais ne fait pas non plus face à son adversaire... Ca m'a serré le coeur de voir qu'elles le regrettaient mais en même temps... Je me demande ce qui va changer dans leur relation après ça ??? :D Je vais très vite lire la suiiiiite ! (je dois bientôt partir mais normalement je devrai avoir le temps de lire encore un chapitre)


Laissée par : MaPlumeAPapote le 14/02/2021 18:11 pour le chapitre Chapitre 1

(Je prends ma plume belle plume et une belle encre rose ou plutôt de la couleur que tu préfères pour te faire plus plaisir ^^) 

Ma Chère Valentine, 

Je suis tout d'abord ravie que la flèche de Cupidon nous ait reliée car c'est une vrai plaisir de retrouver ta plume et un de tes écrits ! J'ai vraiment beaucoup aimé ce premier chapitre et la façon dont tu nous présentes ton personnage. Je trouve que tu interprètes (comme McGonagall) très bien ces personnages secondaires, que tu leur donnes vraiment de la profondeur. On a vraiment l'impression d'ouvrir un recueil et de découvrir un pan de leur passé ou de leur vie cachée qui n'aurait pas eu sa place dans le canon mais qui est tout de même là ! Enfin bref, j'aime beaucoup ta façon de décrire les choses, les pensées, le contexte. 

Pétunia m'a fait un peu de peine mais j'aime ce côté où elle erre dans cette petite maison sans savoir quoi faire car on lui a tout retiré. Il y a aussi ces parallèles avec toutes les fois où la magie est entrée dans sa vie. On sait que ce n'est jamais facile pour elle, mais elle a toujours tenu tête, elle a tû du mieux qu'elle le pouvait ses sentiments et ses regrets pour avancer. Ici, on sent que c'est différent (sans doute parce qu'elle n'a pas encore beaucoup de recul mais aussi pour un petit quelque chose de plus). Elle ne peut pas supporter Hestia ! Et j'aime beaucoup comment tu emmènes la mention même de son personnage : tu l'appelles d'abord "l'autre", insistant sur ce qu'elle provoque chez Pétunia (cette colère, cette frustration) puis tu présentes tout le monde pour finir par elle sans trop en dévoiler non plus. 

Du coup : j'ai hâte de lire la suite !!!! :D Je fonce continuer ma lecture ! 

Mais je voulais aussi relever le petit passage avec Duddley que j'ai bien aimé aussi. La tension qu'on ressent entre eux due au contexte et au fait qu'il est difficile d'aimer quelqu'un en temps de guerre car on réalise combien on est exposé à la douleur d'une perte. Ca m'a touchée qu'elle puisse ressentir cela. J'ai toujours trouvé qu'elle en faisait trop pour son fils, mais en même temps on comprend bien là qu'il est l'une des choses les plus importantes de sa vie ! Bref, j'ai bien aimé ce moment :D


Laissée par : Wapa le 03/01/2021 19:09 pour le chapitre Chapitre 4

Ooooh c'est la première fois que je lis sur Pétunia à cette période là et j'ai beaucoup beaucoup aimé cette idée (je ne sais pas comment elle t'est venue mais c'est très original). 

J'ai adoré cette guerre ménagère, tellement fidèle à Pétunia, cette compétition entre elles qui cachaient finalement autre chose. C'était très bien amené. J'aime aussi qu'elles ne soient plus toutes jeunes et que ça n'empêche rien, au contraire. Ce moment près du feu était plein de poésie. Deux solitudes qui se retrouvent. C'était très beau. J'aime que tu signales qu'elles ne correspondent pas au canon de beauté et que pourtant ça n'enlève rien à leur beauté. 

Merci pour cette jolie histoire :) 


Laissée par : Ella C le 24/11/2020 17:06 pour le chapitre Chapitre 4

Je dois commencer cette review par un grand bravo, pour la première place au concours, mais aussi pour ce choix peu facile et cette maîtrise parfaite. J'adore entrer dans une fiction en me disant "what the fuck" parce que l'association de personnages est incongrue, surtout là que je sais que ça va finir en romance, pour à la fin réaliser que tout tombe sous le sens. Vraiment, non seulement ce ship fais sens à mes yeux et je ne vais pas réussir à l'oublier, mais en plus tu l'as construit en respectant le canon !


J'adore ton application du ennemies to lovers, cette ennemie qui est en fait plus une fixation qu'autre chose. Et ça leur va tellement bien... Même si elles sont toutes les deux discrètes et assez silencieuses, tu as mis tellement d'intensité dans leurs gestes, leurs regards et leurs piques qu'on finit par se retrouver avec deux personnages très profonds. Tu as complètement retourné l'image qu'on a d'elles dans les livres (enfin, surtout de Pétunia, je ne me rappelle plus tellement de Hestia) pour les rendre complexes, désagréables sur les bords et touchantes. On sent à quel point elles sont perdues, j'ai totalement pu m'identifier à elles, et avoir de l'empathie. Même si on reste toujours dans la maison, l'intensité et le sérieux de la "guerre intérieure" laissent absolument transparaître la gravité de la guerre au-dehors, et c'est dur de ne pas voir qu'elles cherchent juste une bouée de sauvetage.


Ton style souligne bien cela aussi. Je trouve tes mots extrêment précis, presque minutieux quand tu construis des parallèles entre elles deux. Ton rythme laisse beaucoup de place au silence aussi (j'aime beaucoup comme parfois un paragraphe fait juste quelques mots, à peine une phrase...) et on peut imaginer ce que tu ne montres pas presque autant que ce que tu choisis de montrer, notamment concernant Dudley et Vernon, l'absence de soutien qu'a Pétunia, ou la solitude d'Hestia qui n'a pas de mari dont se plaindre ou de fils à protéger.


Et on finit par réaliser qu'elles ont la même solitude, les mêmes envies et qu'elles étouffent de la même manière. Ma partie préférée des ennemies to lovers, c'est celle où l'ennemies est mis de côté pour que la complicité commence à se créer, avec de petites touches d'hésitations. Et tu as tellement bien introduit ça ! Je suis très fan de leur discussion au coin de feu, qui commence par quelque chose d'aussi trivial que des ronflements pour finir sur de la profondeur, le sens du mariage, etc. C'est une scène toute en délicatesse et qui donne sens à tout ce qui s'est déroulée avant, je suis fan. La seule petite critique que je pourrais faire, c'est qu'à partir de là le basculement s'enchaîne très vite, on arrive très vite à la phase "lovers" finalement. Il suffit qu'elles se prennent la main pour qu'elles s'abandonnent, mais du coup leur complicité m'a parue assez tenue face à leur opposition précédente. Je crois que j'aurais aimé qu'elles apprennent à se connaître réellement. Je comprends ton choix cela dit, et je suis contente que les choses se concrétisent à la fin de la fiction et qu'elles ne se sentent pas coupables, qu'elles n'aient pas honte.


Une belle découverte !


P.S : Les phrases en italiques qui annoncent la fin, pour finalement se coller les unes après les autres et donner un paragraphe... C'est super poétique, j'adore !


 


Laissée par : Seonne le 11/11/2020 18:48 pour le chapitre Chapitre 4

Gnnnn mais Eejil tu es vraiment bien trop douée pour transmettre ce genre d'émotions à tes lectrices, ce dernier chapitre est si magnifique je suis toute émue. Bravo bravo bravo j'ai tellement tout aimé, encore une fois, je ne sais pas par quoi commencer. Déjà leur sincérité l'une vers l'autre, le fait qu'elles se confient qu'elles vascillent, l'une grâce ou à cause de l'autre, pour en sortir tellement plus fortes ensembles, c'est si BEAU. Et par la suite dans tes descriptions, ce qui est charnel et corporel mais J'ADORE. Ta façon de donner toute la beauté de leurs corps avec ce petit fuck qui fait plaisir aux stéréotypes et aux canons de beauté (de m*rde) c'était si plaisant à lire et en même temps c'était si plein de tendresse, de douceur, de ce "feu" en elle tu me redonnes tant foi en l'amour -> Non bon j'exagère mais c'est le genre de texte où je veux voir de la guimauve dégouliner.

Et aussi je voulais le souligner, je suis fan que tu aies choisi des femmes plus "âgées". Découvrir sa bi / homosexualité, même très "tard" c'est une expérience très peu exploitée (en roman, en films, en séries...) et je trouve ça génial d'avoir choisi ce prisme. Et la façon dont ça leur permet de réaliser ce que c'est de vivre. Ça donne une résonnance si différente à leurs questionnements et leur découverte et je trouve ça d'une grande beauté. Je veux te dire merci pour cette fic parce qu'elle aborde quelque chose de "différent" et tu as su le dépeindre avec brio.

Je t'envoie plein de love et je te souhaite une bonne chance pour le concours (tu peux être sûre d'avoir mon vote) ♥


Laissée par : Seonne le 11/11/2020 18:39 pour le chapitre Chapitre 3

Oooh mais ce chapitre oh la la j'ai tellement aimé. J'ai vraiment tout aimé du début à la fin alors je vais le faire chronologiquement dans le sens d'écriture du texte sinon ça va être tout décousu. Déjà le passage sur Hestia face aux flammes et le lien avec la signification de son nom je suis fan, parce qu'on sait que dans HP les noms sont rarement laissés au hasard et je trouve ça super que tu aies choisi de l'exploiter ocmme ça et ça fait tellement SENS avec le background que tu lui as donné je trouve ça touchant et ça nous permet de la comprendre mieux aussi enfin bref j'ai trouvé ça trop bien.

Et pour la suite... Ta façon de décrire ce "quelque chose" qui se passe en silence, dans le sombre, j'ai trouvé ça délicat et très bien fait parce que je voyais exactement ce dont tu voulais parler. J'ai trouvé ça prenant et la façon dont elles abordent le dialogue, en se départissant de leurs piques... Et l'ouverture de Pétunia mais WAOW. Fin je te rejoins à 100% sur le côté où elle parle pas de sentiments / ne les accepte même pas et j'ai trouvé que ça donnait une telle puissance à ses déclarations, ses espoirs, le fait qu'elle commence via Dudley, pour passer par elle, et comprendre le fossé qui finit par la séparer de Vernon...

ET LA FIN. AH. Je fonce sur la suite hein (heureusement qu'elle est publiée) mais pf c'est un délicieux cliffhanger.


Laissée par : Seonne le 11/11/2020 18:30 pour le chapitre Chapitre 2

J'aime comment tu tournes la confrontation entre elles, il y a un côté presque sournois dans les non-dits qui s'alternent avec les piques (et je n'en attendrais pas moins de Pétunia d'ailleurs). Dans la structure du chapitre aussi, c'est intéressant de voir comment tu utilises justement leurs dialogues pour passer de la fin du portrait de Pétunia à celui de Hestia que tu nous présentes d'une façon générale mais aussi avec des détails, ce qui la rend hyper attachante on va pas se mentir.

En tout cas tu nous fais sentir à quel point elles sont vraiment hyper différentes toutes les deux et en même temps tu nous glisses les indices sur ce qui les rassemble, dans cette solitude, une belle façon de nous faire la transition vers la suite parce qu'on sent déjà les prémisces de ce que ça peut devenir. Et puis la fin du chapitre est brillante, dans cette non-introspection de Pétunia qui tranche avec son inconscient, ta façon de t'adresser d'une certaine façon au lecteur qui nous en fait voir plus... ça donne envie de voir comme les choses vont s'articuler sur la suite !


Laissée par : Fleurdepine le 11/11/2020 18:04 pour le chapitre Chapitre 4

Ooooh. C'était joli comme tout ce chapitre. Elles n'étaient pas seules : cette formulation m'a marquée dès la première fois qu'elle est apparue, et ensuite c'était comme une litanie les autres fois, ça et elles étaient magnifiques, et fortes, et j'adore que ça se répète, surtout le "elles n'étaient plus seules" qui revient et qui me fait vraiment chaud au cœur <3 

Il y a des passages que je trouve vraiment très beaux, ou très frappants. Par exemple : À cause d’une seule pensée. « Je n’ai jamais ressenti cette sensation-là. J’ai quarante ans et je n’ai jamais ressenti cette sensation-là. » L’impression, donc, de ne jamais avoir vécu correctement. Et de ne jamais s’en être rendue compte.
C'est si humain comme pensée et terrible, terrible, mais mieux vaut s'en rendre compte à 40 ans que jamais, d'autant que j'ai souvent entendu dire de la part de femmes que la quarantaine, c'était la décennie où elles avaient été le plus heureuses (et j'aime bien me dire ça aussi). Mais c'est fort de lire ces mots-là de la part de Pétunia. 

J'ai adoré cette phrase : "Et sous la lumière tremblotante du feu qui se mourait dans l’âtre, sous l’ombre, aussi, du feu sacré qui ravageait leurs cœurs, elles continuèrent d’être magnifiques.". A ce moment, ton texte est devenu un poème. Leur scène d'amour, c'était un poème d'amour. 

J'aime aussi beaucoup ce passage : "Elle se plongeaient dans un plaisir méconnu, émerveillées de le découvrir, éberluées d’avoir attendu si longtemps, et d’avoir cru l’atteindre autrement." qui est criant de vérité et si plein de simplicité que c'en est destabilisant.

Je te remercie grandement pour cette histoire, Eejil <3 J'ai été très séduite par les débuts, cette espèce de guerre froide, les doutes provoqués chez l'une et chez l'autre, et la fin, ce moment où elles se retrouvent presque (comme si elles s'étaient manquées ou perdues avant cela), et qu'elles sont magnifiques et fortes ensemble. C'est puissant comme passage, comme message (avec Vernon qui ronfle toujours là-haut, mais celui-là vraiment :rolleyes:). Y'a un truc envoûtant et powerful avec ces femmes, ça fait plaisir à lire.
Merci pour ça et bonne chance pour le concours ! 


Laissée par : Fleurdepine le 11/11/2020 17:49 pour le chapitre Chapitre 3

Bon en fait j'avais quasi rien à faire aujourd'hui donc je peux reprendre ma lecture o/

Déjà, cette première phrase, après celle en italique (qui, elle aussi, keur keur), elle est superbe. Entraînante, avec le "Et puis" qui débute et je l'aime trop. Elle est annonciatrice de quelque chose de gros et elle le fait avec brio. Et le "Mais pourquoi pas, après tout ?" qui suit, il a suffit de m'achever haha. J'adore comment tu as construit ça.

Et ces deux autres qui se rencontrent enfin <3 

C'était touchant que Pétunia se confie de la sorte mais je ne sais pas pourquoi, ça m'a mise mal à l'aise ahah. En tout cas, j'ai été electrisée par le mouvement final d'Hestia (comme elle-même l'a été par son propre mouvement XD) et ces trois derniers paragraphes, je les ai trouvés parfaits.


Laissée par : Seonne le 11/11/2020 16:29 pour le chapitre Chapitre 1

Coucou mon Eejil chou ♥ j'espère que tu vas bien !

Je suis tellement contente que tu aies choisi d'écrire sur ce couple, franchement je suis fan rien qu'en lisant le résumé j'étais déjà convaincue j'ai l'impression que c'est une évidence ! Et tu sais combien j'aime Pétunia... D'ailleurs justement je vais commencer en parlant d'elle parce que c'est l'une de mes persos favorites et elle est souvent abîmée dans les fanfics : bien sûr ce n'est pas du tout le cas ici, bien au contraire. Tu la décris avec toutes ses failles, celles que j'aime tant. Elle est dépeinte sous son vrai jour et j'adore çaaaaa

D'ailleurs derrière ses faiblesses justemnt tu lui montres une grande force vis-à-vis de Dudley et tu nous fais ressentir toute la douleur de sa situation. Le souvenir de Lily que se rappelle à elle avec une telle force, c'est puissant et criant de vérité.

Bon du coup par rapport à Hestia ça part de loin et on sent que ça risque d'être compliqué... mais c'est ça qu'on aime !


Laissée par : Fleurdepine le 11/11/2020 12:56 pour le chapitre Chapitre 2

Ro, bon sang, tu me fends le cœur avec cette fin de chapitre. J'étais ravie qu'on en apprenne plus sur Hestia mais je n'avais pas prévu que ça me fasse autant souffrir ;_;
Même Pétunia me fait pitié ici (enfin, dans le chapitre précédent déjà, mais d'autant plus maintenant qu'elle s'est engagée dans cette guerre ouverte avec Hestia). 

Pourtant, au début, j'allais démarrer ma review autrement. J'allais la démarrer ainsi : 
Bwahahaha bon sang mais c'est génial, la guerre (domestique) a vraiment commencé et c'est jouissif (j'ai particulièrement aimé la scène du yahourt) ! Je suis absolument fan de cette idée. C'est puéril, mesquin, mais nécessaire pour les deux femmes, à l'une pour combattre la solitude, à l'autre pour ne pas sombrer dans la dépression, et je trouve le lien entre les deux hyper intéressant. On se laisse prendre à leurs jeux que personne d'autre ne peut comprendre comme tu le dis, car c'est une guerre personnelle (j'ai adoré cette phrase), et les hommes, de toute manière, brillent par leur absence et ne voient rien. A part l'enfant. J'adore la place qu'occupe Dudley dans cette guerre. J'adore ce que tu en as fait, comment ça devient un élément presque central, une arme. Et j'adore l'échange cinglant qu'il provoque malgré lui, parce qu'elles y vont enfin de leurs mots et elles touchent là où ça fait mal. C'est d'ailleurs ce qui nous amène au presque abandon d'Hestia et aux presque regrets de Pétunia (c'est si bien écrit, ça aussi). 
C'est tellement fou comme tu décris ce tourbillon qui emporte tout, même les inquiétudes de la vraie guerre. Je trouve ça fascinant en fait, puis le récit est tellement bien mené, quoi.
Toujours aussi fan des phrases poétiques en italiques et des "Mais avant..." qui ponctuent le récit, et qui sont la promesse d'une tendresse et d'une sensualité à venir.
J'étais également ravie d'avoir droit à ma confrontation verbale même si les conséquences m'ont brisé le cœur. Je crois que j'adore Hestia. En tout cas, c'est certain, j'ai envie de lui faire un câlin (mais bientôt, Pétunia le fera à ma place ->).
Booon, je dois bosser donc je fais une pause mais j'ai hâte de retrouver ton texte ce soir <3 A tout à l'heure !


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.