S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Inscrivez-vous aux Journées Reviews !


Lire, écrire…

La Journée Reviews d’octobre se déroulera du vendredi 22 au dimanche 24 octobre. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !

Le principe ? Réparti.e.s en binômes ou trinômes, vous écrivez au moins 10 reviews à votre binôme (5+5 pour le trinôme) pendant ces trois jours, sur HPFanfiction ou le Héron, au choix.



De Les JR le 19/10/2021 20:31


Semaine d'adaptation ludique


La SAL revient !

Que vous ayez envie de découvrir le forum et ses sites, de braver des défis en équipes, ou de partager votre savoir de fossile de l'asso, vos pokeballs et vous pouvez vous inscrire dès à présent dans le vestibule !


De La SAL le 18/10/2021 14:50


Le Grand Ménage Orange 2020


Bonjour à toutes et tous, ici les Schtroumpfettes !

Nous adressons un message à nos adhérents ou anciens adhérents : le Grand Ménage Orange (plus connu sous le nom de GMO) pour la période 2012-2020 vient officiellement de prendre fin ! Ce sont plus de 9800 chapitres qui ont été passés au crible par nos yeux scrutateurs. Vous trouverez plus d'informations ici.
Pour les membres dont le compte aurait été verrouillé ou qui auraient perdu leur validation automatique suite au GMO, veuillez nous envoyer un mail à l'adresse hpf.moderation@gmail.com.

A très vite !

De L'équipe de modération d'HPFanfic le 10/10/2021 10:21


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d'épine, Juliette54, Drachvador, Polock et Uzy qui remportent la toute mignonne (ou moins) Sélection Famille !

Pour novembre 2021, c'est le thème de Deuil qui vous arrachera peut-être quelques larmes. Vous pouvez dès à présent proposer vos deux fanfictions favorites sur ce thème en vous rendant ici ou bien en répondant à cette news.

Enfin, durant le mois d'octobre, voyagez et rêvez dans des Lieux Magiques. Venez voter pour vos histoires préférées juste ici.

Entrez dans des grottes et des contrées jusque-là inexplorées !


De L'équipe des Podiums le 08/10/2021 13:54


116 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 116e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 octobre à partir de 20h. Cette nuit sera en collaboration avec l'organisation de la SAL, la semaine d'intégration d'HPF. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 05/10/2021 19:15


115 ème édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 115e édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 18 septembre à partir de 20h. Il s'agira d'une nuit où les musiques serviront aussi d'inspiration ! Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt!
De L'équipe des Nuits le 08/09/2021 19:17


Reviews pour Cho Lanta : Les Larmes Secrètes

Laissée par : Violety le 11/05/2021 17:10 pour le chapitre Chapitre unique

Yooo Tiiki !

Alors déjà avant de lire je tiens à te dire que je suis fan de ce titre et que tu as bien raison de ne pas t'excuser :D (maintenant je vais lire mdr)

Re : Mais quelle beauté ce texte Tiiki ! J'aime beaucoup, beaucoup la manière dont tu t'es appropriée le thème "aquatique" et dont tu l'as mêlé à la fois à ton histoire (avec les larmes, le robinet qui coule, etc) et dans ton écriture avec toutes ces métaphores... Il y a plein de phrases que j'aime bien dans ce récit, mais celle-ci est pour moi représentative de la manière très intéressante dont tu t'es emparée du thème :

Elle ratait tout ce qu’elle entreprenait ; elle se noyait dans des verres d’eau, rendait des devoirs imbibés de souffrance, sur le terrain elle se liquéfiait en plein vol et à cause d’elle l’équipe coulait…

Ta Cho est très bien écrite. On n'apprend pas grand chose ici sur elle, pas vraiment, tout ce qui est dit on l'a compris entre les lignes et dans les discours d'Hermione à la lecture... Mais c'est extrêmement touchant de lire tout ceci avec "ses" mots, de "son" point de vue. J'ai très bien ressenti les contradictions qui s'emparent d'elle, qui la submergent, j'ai trouvé dans ce texte des sensations connues d'anxiété, de confusion, de trop-plein, dont tu as su rendre compte d'une très belle manière. Et cette colère, cette colère née de l'impuissance et de tous ces sentiments et de toutes ces contradictions - j'ai adoré la lire !

J'ai l'impression qu'ainsi tu as su lui rendre justice, à cette Cho si mal comprise par Harry, puis par les lecteurices, et donc si souvent abimée par les auteurices de fanfic. Ce texte me fait le même effet qu'un de ceux que j'avais lu sur Marietta, l'an passé, et qui m'avait fait voir le personnage sous un tout autre angle. C'est exactement ce que j'aime avec la fanfic <3 J'ai aussi eu envie de rentrer dans la scène de la prendre dans mes bras, pauvre Cho...

Vraiment, bravo pour ce moment d'introspection très beau, très bien écrit - et cette interprétation originale de la consigne !

 



Réponse de l'auteur: Coucou Vio ♥

Désolée de répondre si tard, je reprends peu à peu les droit sur ma vie (manière originale de dire que je suis en vacances) et je vais essayer d'en profiter pour rattraper mes RàR en retard.

Mille merci, vraiment, pour ton retour. Il m'a fait super chaud au coeur. J'avais adoré le thème de cette session, c'est vraiment pile le truc que j'adore écrire. Je me suis totalement basée sur la réplique d'Hermione pour reconstruire le dilemme et les contradictions qui l'animent et la submergent. Maintenant que je relis, ça semble peut-être un peu confus par moments. Je suis contente que tu aies retrouvé tous ces sentiments contradictoires dans ta lecture en tout cas, et que tu trouves que ce texte lui rend un peu plus justice. Ça m'a toujours crevé le cœur de voir la manière dont elle était traitée (par Harry) ou mal traitée (par Rowling en tant qu'autrice) dans les bouquins. Forcément, ça donne pas très envie de l'apprécier, mais comme pour Marietta (j'avais adoré cette sélection !) c'est un personnage super intéressant, et d'autant plus qu'il vit des trucs atroces au milieu de son adolescence...

Merci encore à toi pour ta lecture et ton retour si détaillé et juste !

Laissée par : Carminny le 08/05/2021 18:04 pour le chapitre Chapitre unique

C'est une excellente idée de parler des larmes de Cho. Et je suis fan de ton jeu de mot XD C'est un missing moment fantastique, j'aime beaucoup. Surtout l'arrivée de Rusard à la fin en fait.



Réponse de l'auteur: Oh, merci pour ton retour Minny ! Je suis contente aussi que cette fin avec Rusard t'ait plu.

Laissée par : Juliette54 le 06/05/2021 19:21 pour le chapitre Chapitre unique

Mais Tiiki, tu veux me faire pleurer aussi ? C'était magnifique et horrible, cette description de la culpabilité et de la tristesse de Cho. Toutes les images que tu développes sont parfaites : Charybde, elle se sent monstrueuse, le niveau de l'eau qui monte. Et puis ces phrases : 

"Le coeur de Cho est gorgé de tristesse et de mille et une contradictions. La flotte lui montait maintenant jusqu'aux chevilles."

Il y a tout dans ces deux phrases, la poésie, l'image saisissante et sublime, les "mille et une" qui rappelle les mille et une nuits, éternel retardement, cet infini vain. Et à côté de ça, la "flotte", l'eau des larmes mais dont elle parle avec dédain et colère. La beauté de la phrase précédente est vaine, et tu le rappelles/incites là-dessus brusquement avec le ton familier/vulgaire de ce mot. C'est parfait, c'est comme la vie de Cho à cet instant, brisée par le deuil, il n'y a plus de beau, et s'il en reste il est vain et culpabilisant, comme ce baiser parce que ce n'est plus comme avant, ce n'est pas Cedric. 

Je m'attendait à lire quelque chose de drôle, j'ai rit vite fait au début quand elle se traite d'idiote, mais c'est tout. Peut-être que je suis trop sensible, je ne sais pas, ou bien j'ai manqué l'humour (non, c'est bon, tu as bien mis catégorie drame). C'est de la publicité mensongère ce titre (mais je l'approuve à deux milles pourcents pour le jeu de mot aha). 

Merci pour ce texte. Je ne lis pas forcément beaucoup de fics sur Cho, mais la tienne m'aura convaincue par sa cruauté et sa justesse. 

Juliette



Réponse de l'auteur: Euh... bah oui pourquoi pas ? xD

Vous rivalisez d'inventivité en tout cas dans les reviews pour interpréter certains passages. Ça me ravit au possible et j'aime beaucoup ton analyse. Et le fait que tu rebondisses en particulier sur le mot "flotte" m'intéresse beaucoup, parce que comme je le disais à Cachou j'étais assez incertaine de sa place dans le texte au vu du niveau de langage.

Ah oui pardon si je t'avais pas préparé au registre du texte. Le titre visait surtout à coller avec le concours (mais je pensais que la classification et le résumé suffiraient à donner la voie). Oupsie pour le clickbait, au moins je sais que je pourrais ratisser large et attirer les amateurs d'humour sur un malentendu !

Merci à toi pour ton retour !

Laissée par : AleynaButterfly le 06/05/2021 17:21 pour le chapitre Chapitre unique

Coucou Tiiki,

J'ai énormément aimé ton texte. Je trouve que tu as su dépeindre avec justesse les fameux sentiments qu'éprouve Cho dans le tome 5. 

En particulier, la métaphore de la mer pour décrire les sentiments dans toute leur brutalité et dans leurs paradoxes était très bien trouvée. D'ailleurs, ces paradoxes sont très justes. Tu nous permets d'entrer en empathie avec ce personnage trop souvent moqué pour sa "sensibilité". Aux personnes qui la critiquent ainsi, j'ai envie de leur envoyer ton texte !! 

L'aspect "chaotique" du texte est parfait pour représenter le tumulte des émotions que ressent Cho, sans parvenir à toutes les identifier, toutes les démêler. Ça me parle !

Merci pour cette lecture,

Aleyna

PS : CE TITRE !! Tu es un génie hahaha



Réponse de l'auteur: Coucou Aleyna, un grand merci pour ta review qui fait super plaisir. Je suis contente d'avoir pu viser juste et de te voir toi-même soulever des choses d'une telle justesse.

Un texte Ch(a)o-tique (ce jeu de mot là était-il aussi le bienvenue ?)

Laissée par : CacheCoeur le 06/05/2021 10:26 pour le chapitre Chapitre unique

"Il était de notoriété publique que Cho Chang se déversait en larmes dans à peu près toutes les pièces du château, mais ce n’était pas pour autant qu’elle appréciait se donner gratuitement en spectacle. Surtout pour un si mauvais spectacle. Elle devait être totalement pathétique. Ils devaient tous la trouver ridicule."


Je crois que c'est mon passage préféré. Toute cette idée d'une Cho que les autres se représentent, parce qu'elle est pour eux, justement dans une sorte de représentation... C'est très puissant, très cruel dans l'image aussi, et ça suinte la solitude, la rupture qu'il y a entre elle, ce qu'elle ressent, ce que les autres perçoivent. La fracture est hyper marquante et c'est si bien écrit. Mais genre vraiment, vraiment, c'est juste du génie. Tous tes mots dans ce passage, tous les éléments rappelent une sorte de mise en scène, avec "les pièces du chateau", "se donner en spectacle" , ce côté mise en avant, cette passivité des autres qui se contentent de "la trouver ridicule", comme des spectacteurs... 


En fait, j'ai envie de prendre toutes les phrases que tu as écrites, les unes après les autres pour les décortiquer et te dire pourquoi je les trouve géniales. Mais ce serait méga ennuyeux à lire pour toi, alors je vais me retenir. 


Cette Cho, complétement dans l'auto-critique, qui se déteste allant jusqu'à se trouver misérable, détestable, monstrueuse même.... ça retourne complétement le coeur. Et cette métaphore dans laquelle elle se noit dans ses propres sentiments, tout en ayant conscience qu'elle y a plongé volontairement... Génie. J'ai eu l'image d'un syphon, d'un tourbillon d'eau provoqué par la baignoire qui se vide en te lisant. Tout est fluide, tout est juste. Tu as un traitement intéressant du deuil. J'ai lu beaucoup de textes sur Cho, sur la façon dont elle a géré ou non la mort de Cédric et la tienne me paraît si juste. J'en veux souvent aux auteurs de fanfictions d'oublier que Cho n'était qu'une gamine de 15/16 ans, que perdre quelqu'un de façon si tragique, c'est horrible, que les menaces qu'elle a subi de la part d'Ombrage, tout le reste devaient juste être d'une violence psychologique incroyable. Tu retranscris bien cette première détresse dans laquelle elle se trouve après ce baiser avec Harry, cette Cho sur le fil, entre Cédric et Harry, la mort, l'acceptation et la vie, le futur de l'autre. 


"Le cœur de Cho était gorgé de tristesse et de mille et une contradictions. La flotte lui montait maintenant jusqu’aux chevilles." ça aussi c'est beau. Enfin y'a que des phrases belles, mais celle-ci me plaît particulièrement. C'est vraiment l'idée de ce coeur gorgé de tristesse, que j'ai envie d'essorer pour elle, et cette eau, qui est devenue de la "flotte"... Ce langage familier est super pertinent. 


Et enfin, la colère de Cho sur le dernier paragraphe ...  J'aime vraiment beaucoup, beaucoup ce texte ❤. 



Réponse de l'auteur: Cache ❤❤❤

Déjà j'ai eu un méga teaser de la mort de la review avec ce qui en soi était déjà une adorable revie à part entière. Tu fais du deux en un (ou du un en deux, du coup). C'est drôle que tu cites ce passage, parce que j'ai hésité à enlever cette brève métaphore de représentation théâtrale, parce que je me demandais si elle avait vraiment sa place. Ça me semblait un peu en décalage avec le reste. Et en même temps je voulais évoquer le regard que les autres pouvait poser sur elle, qui lui importe quand même un peu je crois (ou en tout cas que j'ai retrouvé dans la citation d'Hermione que j'ai mise en résumé). Bon en fait lire ton retour sur ce passage ça m'aurait donné envie de pousser le truc encore plus loin mdrrr.

Mais prends, prends. Il en faut beaucoup plus pour m'ennuyer. Et au contraire, j'adore voir un lecteur essayer de décortiquer ou d'interpréter des phrases ou essayer de mettre en avant les fils conducteurs. Je trouve que c'est un très beau compliment, en soi, de faire la démarche d'analyser un texte, et c'est toujours super intéressant de voir les résonnances particulières de certains passages chez quelqu'un, surtout qu'on se rend parfois compte qu'il y avait des choses qu'on avait soi-même pas perçues, ou qu'on avait pas conscientisé comme ça. Tout ça pour te dire : cause toujours, tu m'intéresses (de manière non ironique).

J'avoue que j'en veux autant aux auteurs de fanfiction qu'à ce cornichon de Harry. Son point de vue n'aide pas beaucoup à avoir de la compassion ou de l'empathie pour Cho qui traverse un truc absolument abominable à un âge où on est pas censé en plus penser à ce genre de choses (même si ça arrive malheureusement). Cho est totalement sur un fil. Elle dit chaud, elle dit froid. Elle se sent bien, elle se sent mal. Elle veut vie, elle pense mort (ou l'inverse, mais ça rend son ressenti totalement chaotique et d'autant plus douloureux).

Tiens, pourtant le terme de "flotte" je l'ai enlevé au moins trois ou quatre fois avant de le remettre. Je le trouvais trop familier. Et en même temps ça n'avait pas de sens d'écrire "eau" (enfin techniquement c'est la même chose mais dans le contexte ça ne servait pas le propos), et j'étais incapable de trouver un synonyme qui fonctionne. C'était un peu un mot par "dépit", faute de mieux (enfin du coup peut-être que c'était ça, le mieux). Surprise et contente de voir que tu aies trouvé ça pertinent.

Juste un grand grand merci à toi pour cette énorme review plein d'analyses intéressantes et de compliments qui me vont droit au cœur.

Laissée par : MadameGuipure le 04/05/2021 13:42 pour le chapitre Chapitre unique

Hello Tiiki !

 

Bon bien sûr je ne peux pas ne pas mentionner ton titre :D il est pas du tout éclaté, il est magique ! Je glousse dès que je tombe dessus

J'ai un peu moins gloussé en lisant le contenu. Cho ne m'intéresse pas spécialement, elle me laisse indifférente, mais tu as réussi à me la rendre sympathique. Je savais déjà que la 5e année était compliquée pour elle, mais je dois avouer que ça me passait un peu au-dessus.

Au delà de Cho que tu rends intéressante, c'est vraiment ton écriture qui est intéressante ! Réussir à imager à ce point des pleurs dans des toilettes, waou, sérieux, c'était parfait. Il y a plein de phrases qui ont attiré mon oeil, je ne pensais pas que le vocabulaire aquatique était aussi vaste !

Ma seule déception sera que tu n'as pas utilisé ma merveilleuse astuce d'écrire en notes de fin pour respecter les 1200 mots tout en nous offrant plus de lecture ;)

 

Merci beaucoup pour ce très joli texte Tiiki !



Réponse de l'auteur: Hello Emgé ! Je suis tellement triste de t'avoir déçue en ne suivant pas ton brillant conseil. Je ne sais pas si je m'en relèverai un jour. Puisses-tu me pardonner…

Merci énormément pour ton retour, que ce soit sur le titre, sur le personnage de Cho, ou encore (et surtout) sur mon style. Je suis ravie de voir que malgré la morosité ambiante tu as passé un bon moment de lecture et que tu as réussi à t'intéresser un petit peu à Cho.

A très vite !

Laissée par : Xuulu le 02/05/2021 17:46 pour le chapitre Chapitre unique

Haha you did it pour le titre!

Eh ben t'as bien fait, c'est sûr! En fait ce thème était vraiment pour toi, il vient parfaitement coller à ce titre que tu avais déjà trouvé :D

J'ai adoré la manière dont tu as intégré l'eau, beaucoup plus subtilement qu'avec une grosse averse ou un océan (coucou moi). Le français regorge d'expressions liées au liquide et à l'eau, en fait! ça mériterait presque une petite étude linguistique. Tu as super bien lié les larmes avec l'eau des toilettes aussi, qui est un thème récurrent dans le canon et que les lecteurs de fanfic adorent retrouver.

J'aime beaucoup la profondeur que tu donnes à la douleur de Cho, qui pleure mais qui a tout de même d'excellentes raisons, et cela vient faire un beau contrepoint à l'insensibilité de Harry pendant cette période du bouquin (que je peux lui pardonner pour d'autres raisons hein, mais on peut toujours la souligner).

Il y a peut-être une petite coquille dans le 5e paragraphe, on attend plutôt "pitoyable" qu'"impitoyable"? Je ne suis pas sûre de moi.

En tout cas merci pour ce beau texte tout en subtilité! A bientôt



Réponse de l'auteur: Haha merci pour ton retour !

Honnêtement, aborder l'épreuve avec une averse ou une étendue d'eau, c'est beaucoup plus intuitif, et j'ai eu peur pendant un moment qu'on pense que j'essayais de me soustraire aux contraintes. Ah mais je crois que tu as déjà lu Bachelard pour l'eau en philosophie et en littérature ! C'est un peu un incontournable pour réfléchir sur ça.

Cho en prend plein la tronche, la pauvre. Elle vit l'horreur à un âge où on ne devrait même pas penser à ce genre de choses. Harry, le tact, et la compassion... une grande histoire d'amour (non). J'ai relu ce passage du bouquin où il parle de leur baiser et de ses larmes et j'ai halluciné de voir à quel point il est idiot mdrrrr (mais bon ça peut se comprendre aussi, on ne peut pas exiger de lui d'agir parfaitement en toutes circonstances)

Je voulais bien écrire "impitoyable" (pour amorcer la comparaison avec Charybde : elle est impitoyable en cela qu'elle n'a pas pris en considération le pauvre Harry, elle l'entraîne dans son "tourbillon" sans pitié aucune). Cela dit, une autre phrase identique avec le "pitoyable" aurait aussi pu se glisser dans le paragraphe, parce qu'elle se sent sûrement aussi pitoyable. Ça aurait été une piste intéressante pour développer et décliner davantage les "paradoxes" de Cho.

Merci pour ta review qui fait chaud au coeur !

Laissée par : Sifoell le 01/05/2021 17:49 pour le chapitre Chapitre unique

Salut Tiiki,

Oh, pauvre Cho, c'est vrai qu'elle a un côté pathétique (pas le côté négatif du terme, elle est triste et c'est bien normal) à cette période de sa vie.

Tes descriptions, et l'utilisation du champ lexical de l'eau sont admirables. Et j'aime bien la manière dont cela termine sur une note humoristique avec Rusard qui râle sur l'inondation.

Je comprends qu'elle soit complètement paumée dans ses sentiments envers Cédric qui est mort et Harry qui est un gentil garçon, mais pas le gars le plus empathique du monde non plus (et il est un peu occupé, il paraît).

Bref, Cho est super isoléeet n'a vraiment personne à qui parler... Donc, elle se contente de pleurer tout ce qu'elle peut dans les toilettes.

Merci pour ce très beau texte, Tiiki et à bientôt :)



Réponse de l'auteur: Coucou Sifoell !

Je te rejoins pour le côté pathétique/souffrance vive de Cho. Pour l'intervention de Rusard, pour moi c'était clair qu'il fallait lui remettre les "pieds sur terre" avant la fin d'une manière ou d'une autre. Au moins pour désamorcer un peu le côté tragique de cette spirale qui l'entraîne et qui semble sans fond. (Et puis le côté : j'ouvre le robinet pour couvrir mes pleurs et je me morfonds pendant des heures, je trouvais ça drôle d'être un peu terre à terre et de se dire "eh mais elle va inonder les chiottes, ça va encore faire du boulot pour le pauvre concierge qui n'a rien demandé à personne").

Contente que tu aies trouvé ce texte intéressant, que tu l'aies compris, et que tu aies passé un bon moment ! Merci pour ton retour !

Laissée par : Omicronn le 01/05/2021 17:02 pour le chapitre Chapitre unique
J'avais commencé à t'écrire tout ça en MP parce que c'est bête mais j'osais pas commenter (on va m'accuser de favoritisme après) puis je me suis rappelée que j'avais déjà commenté le Héron alors why not.

Tiiki, la première fois que l'on s'est "rencontrées" c'était il y a un moment maintenant, et je venais te déclamer mon amour en MP, te dire à quel point tu maîtrisais l'eau et son écriture, te dire comment tu m'avais charmée avec tes mots et ta fluidité. Et bordel, j'aurais dû me douter que tu me referais une masterclass avec un thème pareil. Je suis si heureuse que tu participes à ce concours, et que le destin (hm, juste Catie et moi) ait fait que ce thème soit sorti pendant que tu étais encore là. J'aurais dû me douter en cliquant que j'allais être époustouflée (parce que je le suis). Autant je n'apprécie pas Cho outre mesure, autant bordel ta plume est un véritable délice et dépeint à merveille l'ambiguïté de ses sentiments et de ses tourments.

"Elle ratait tout ce qu’elle entreprenait ; elle se noyait dans des verres d’eau, rendait des devoirs imbibés de souffrance, sur le terrain elle se liquéfiait en plein vol et à cause d’elle l’équipe coulait…"

Franchement, est-ce que tu te rends compte de ce que tu écris ? C'est si poétique, je suis juste fan de la beauté de tes mots, tout s'imbrique si parfaitement. Ca pourrait être lourd mais c'est aussi léger qu'une fine pluie, ça glisse comme le ferait un bébé ruisseau entre tes chevilles. Again, je suis sous le charme de tes mots, j'en voudrais encore mille des comme ça.

Tu es mon Arnaud de cette aventure, mon Poséïdon maîtrisant les flots ♥

PS : ce titre est un cadeau béni des dieux, il fallait le trouver mais rien ne te résiste.

Réponse de l'auteur: Omiiiiii c'est pas bien de me donner autant de sérotonine làààà. Et je parle peut-être juste pour moi, mais je ne vois vraiment pas d'un mauvais œil que tu reviewes certains textes en tant que simple lectrice (au contraire, même).

Je te l'ai déjà dit mais ton retour m'a fait bondir de joie, je sais que tu ne réagis pas à tout et ta review m'est d'autant plus précieuse. Merci Destin (Catiti et grOminet ♥) d'avoir sorti ce thème en début de concours (j'aurais bien eu les boules dans le cas contraire mais j'aurais trouvé le moyen d'écrire en HC même si ça avait été en fin d'aventure et que j'avais été éliminée). C'est pas un secret que j'adore écrire sur l'eau. Cho dans cette période de sa vie, j'avoue que c'était une première par contre...

Je suis juste trop contente que le texte ait fonctionné et que l'univers métaphorique se soit ouvert à toi, et t'es vraiment comme d'habitude beaucoup trop adorable je sais pas trop quoi te répondre si ce n'est un gros gros merci. J'ai l'impression d'arriver avec mes gros sabots souvent, mais avec toi je me découvre bébé ruisseau (où est l'emoji Pleading_Face quand on a besoin de lui ?!) Je ne sais pas si j'en ferai mille des comme ça, mais je ne m'arrêterai pas là, c'est sûr. Moi j'aimerais mille reviews comme celle-là.

Je trouve ça terriblement drôle et mignon ce petit clin d'oeil à KL, même si j'espère ne pas troooop avoir en commun avec Arnaud xD Je n'extermine pas les crabes, moi !

C'est moi qui ne te résiste pas, oui ♥♥♥ Tu me fais fondre. Encore un gros gros merci parce que je trouve que j'ai pas assez dit merci. Merci !

Laissée par : Calixto le 30/04/2021 10:21 pour le chapitre Chapitre unique

Coucou Tiiki ! Ce texte est génial ! J'adore le parallèle Charybde/Cho, qui y aurait pensé, c'est super intéressant ! Très poétique, aussi. L'eau est partout dans ce texte, elle submerge tout, et la violence du chagrin de Cho est déchirante. Tout ce passage où tu parles de l'eau qui fuit d'elle, qui s'écoule, qui inonde le reste, c'est à la fois très visuel et très frappant. Et rien que cette phrase : "À l’embouchure de ses cils, les flots se jetaient dans l’amer." c'est sublime. Bravo pour ce joli exercice de style, très réussi.

Calixto



Réponse de l'auteur: Bonjour Calixto ! Quelle belle surprise que ta review !

J'avoue que je ne serais jamais allée chercher du côté de la mythologie sans la contrainte du concours (mais je ne pouvais décidément pas me résoudre à parler de Némo ou Carapuce, non ?). Ceci étant dit : je suis vraiment contente que la lecture t'ait plu et que les images t'aient parlé. Et pour la phrase que tu cites je sautille sur place tellement je suis contente que tu la relèves. Ton retour me touche beaucoup, surtout que c'est un texte que j'ai écrit un peu dans l'urgence et dans la souffrance (il y a des périodes où écrire est plus difficile que d'autres...). Merci beaucoup pour avoir pris le temps de me lire et de laisser un si gentil commentaire !

Au plaisir de te recroiser, ici ou sur le forum !

Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.