S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

Concours poésie - Musique, Choixpeau !


Vous aviez peur de vous ennuyer cet été ? Tiiki vous propose un nouveau concours de poésie en vers : choisissez une année de rentrée et écrivez la chanson du Choixpeau magique !

Pour en savoir plus, c'est par ici.

Vous avez jusqu'au 1er septembre 2022 pour publier votre texte et l'ajouter à la série dédiée… juste à temps pour la Répartition !


De le 06/07/2022 16:56


Sélections du mois


Félicitations à Sifoell et Chrisjedusor, qui remportent la Sélection Fondateurs !

Ne partez pas trop vite en vacances ! En juillet, les Animaux Fantastiques (les films !) sont à l'honneur. Vous avez jusqu'au 31 juillet pour lire les 5 textes proposés par les membres et voter par ici.

Après cela, l'équipe prendra un mois de repos bien mérité. Mais elle revient en septembre sur le thème Femslash ! Vous avez deux mois (oui, deux mois !) pour proposer vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots) sur ce thème. Pour ce faire, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news.

On nous souffle dans l'oreillette que si vous voulez vous occuper en août, la Sélection Fictions longues continue. Il vous reste 6 mois pour découvrir 12 magnifiques univers ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.




De Equipe des Podiums le 04/07/2022 17:49


Concours hommage à Barbara - Ma plus belle histoire


De plus loin, que nous revienne
L’ombre de nos amours anciennes,
Du plus loin, de la première écoute…


Durant l'été 2022 (juin à août), nous, Juliette54 et Amnesie, vous proposons de déclarer votre amour à Barbara.
En un concours en trois manches, nous vous proposons de (re)découvrir ses chansons et son univers. Le premier chapitre (de 500 à 5000 mots) doit être écrit et mis en ligne d'ici le dimanche 10 juillet à 23h et doit s'inspirer d'une chanson de Barbara de ton choix et du thème Ma plus belle histoire...

Pour t'inscrire, nous donner le lien vers ton chapitre et pour plus d'info, nous t'invitons à consulter ce post sur le forum HPF !

Notre plus belle histoire d'amour, c'est toi, Barbara...


De le 03/07/2022 11:03


125éme édition des Nuits HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 125e édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 22 juillet à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Délaissez le temps d'une soirée la plage et les cocotiers,
votre clavier vous appelle, vous avez plein d'histoires à raconter !

Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.

A bientôt !
De Équipe des Nuits le 28/06/2022 07:52


Concours officiel HPFanfic


Les 25 ans de Harry Potter

 

L'équipe de modération HPFanfic vous propose un concours d'écriture afin de célébrer dignement les 25 ans de Harry Potter.

Vous avez jusqu'au 25 août 2022 pour publier votre texte ! Les votes seront lancés dans la foulée.

Laissez-vous tenter par l'aventure en suivant ce lien ! Vous y trouverez les différentes modalités de ce concours.

A bientôt !


De L'équipe de modération d'HPFanfic le 25/06/2022 17:25


Assemblée Générale Ordinaire 2022


Bonjour à toustes,

L'assemblée générale annuelle de l'association Héros de Papier Froissé est présentement ouverte sur le forum et ce jusqu'à vendredi prochain, le 24 juin 2022, à 22h.

Venez lire et discuter, et voter pour les candidats au conseil d'administration.

Bonne AG !
De Le CA le 17/06/2022 23:08


Reviews pour Nuances de Black

Laissée par : bellatrix92 le 14/05/2022 00:49 pour le chapitre Bonus : 8 moments de la vie de Narcissa Black

Et me voilà enfin pour ce dernier chapitre. 

J'ai beaucoup aimé cette évolution de Narcissa. Moi aussi je vois le début de sa relation avec Lucius comme un renouveau après la perte d'Androméda. 

En tout cas les tiens m'ont bien faite marrer parce qu'ils sont vraiment dans tous les clichés en terme de couple... Leur flirt est à mourir de rire, j'imagine mes ados du collège comme ça à se croire les rois du monde!

J'aime aussi beaucoup l'évolution de Narcissa par rapport au Seigneur des Ténèbres, la manière dont tu retranscris ses craintes, ses angoisses et le fait qu'elle en veuille malgré elle à Voldemort. C'est très réussi.

A bientôt pour d'autres lectures!



Réponse de l'auteur:

Oui, je voulais de la guimauve pour Juliette hi hi ^^

Merci beaucoup, je suis contente que tu aies aimé découvrir ce recueil. À bientôt !

winter


Laissée par : bellatrix92 le 14/05/2022 00:40 pour le chapitre * Cette fois où Regulus a embrassé quelqu'un ou reçu un baiser, MAIS ce baiser est secret

Sympa ce rapprochement toujours entre transgression, morosité et euphorie. J'aime toujours autant la complexité de ton Regulus et les nombreuses facettes de ton Barty.

Dis-moi, quelle est ta vision de Barty Croupton Junior? Que penses-tu de lui exactement?



Réponse de l'auteur:

Le mélange de tout ça, c'est dû à Euphoria. L'énergie qui se dégage de ce show m'a beaucoup inspirée et j'adore écrire avec de la musique, ça aide beaucoup. 

Junior ? Ha ha tu as combien d'heures devant toi ?

En fait, je l'ai construit pour ma fic longue, je voulais créer une vie secrète à Reg, quelque chose qui mlagré ses croyances anti-moldus ferait qu'il finit par trahir Voldy. Junior, lui, c’est pour moi un perso qui a beaucoup évolué. Au début c’est un ado riche et doué qui a confiance en lui. Il approuve les convictions de Voldy a fond cependant il dissimule un profond mal être vis à vis de sa non-relation avec son père. Ils tombent amoureux, du genre premier amour qui ravage tout sur son passage. La violence autour d'eux les réunis encore plus. Reg devient son confident. Puis il meurt dans des circonstances étranges. Voldy tombe, Barty senior envoie son propre fils à Azkaban et il se réfugie dans une seule chose : la cause de Voldemort. Sinon il n'aurait plus rien. Je ne sais pas si c’est clair, mais c’est comme ça que je le vois se construire :)

winter


Laissée par : bellatrix92 le 13/05/2022 22:48 pour le chapitre III - Novembre 1979

Je ne comprends pas pourquoi Narcissa a peur d'aller à l'enterrement de son cousin.

Par contre, j'ai trouvé la discussion entre Barty et Sirius très intéressante. On sent le point de bascule entre les deux hommes et cela explique la réflexion que Sirius aura ensuite par rapport à Barty. C'est vrai que, comme ça, on n'en ferait pas un meurtrier.

 

A bientôt!



Réponse de l'auteur:

Hey, 

Elle a peur d'y aller, car sa mort est suspecte, que tout ce qui est suspect dans cette fin de première guerre est dangereux. Lucius lui conseille de ne pas y aller car son Maitre lui parait... étrange. Mais elle est tenue par les liens du sang alors elle y va.

On sent aussi que Barty est en train de changer complètement. Il vrille.

winter


Laissée par : bellatrix92 le 13/05/2022 22:29 pour le chapitre II - Nuit d'orage en Slovénie

Ah ben j'avais compris, c'était bien Barty!

 

On plonge en profondeur dans leur relation et je trouve le déchirement de Regulus finalement très intéressant car on comprend bien dans ta version comment il en est arrivé où il en est arrivé. 

J'aimen beaucoup le cheminement psychologique que tu lui donnes. C'est très intéressant.

A bientôt!



Réponse de l'auteur:

Oui, Reg, Barty, c'est l'amour fou de l'amour interdit. Quand Reg décède, Barty plonge et Voldemort le récupère un peu plus. C'est ça qui le fait sombrer encore plus dans la folie. Il l'était déjà un peu, c'était une douce folie nécessaire pour commettre les atrocités exigées par Voldy.

Merci :)

winter


Laissée par : bellatrix92 le 13/05/2022 22:22 pour le chapitre * Cette fois où Regulus... a désobéi / bravé l'interdit

Son copain, c'est Barty?

 

Hé ben c'est du beau mon petit Régulus!!

 

Non, sans blague, j'ai adoré la manière dont tu installes le contexte des mangemorts et autres partisans du Seigneur des Ténèbres. On imagine très bien l'ambiance à la fois euphorique et envoûtante de ce genre de soirée où les têtes tournent pour le meilleur et pour le pire.

Notre Regulus tout sage et tout frais-moulu n'a aucune chance d'entrer dans ce milieu sans se faire broyer, mais on sens que l'idée de vibrer un peu et de vivre sa vie est plus forte que tout. J'adore ton analyse de la manière dont tous les jeunes de ce milieu peuvent si facilement basculer et le contexte qui les conditionne finalement à servir le Seigneur des Ténèbres.



Réponse de l'auteur:

Hey, oui, ce n'est pas important pour l'histoire, d'où le fait que je ne le précise pas. Mais oui, c'est lui. Regulus et l'univers Euphoria (je ne sais pas si tu connais), vont tellement ensemble. Des êtres sensibles, fragiles mais pas dans le mauvais sens du terme, qui se font broyer par l'énergie autour d'eux.

Contente que ce chapitre t'ai plu :)

winter


Laissée par : bellatrix92 le 13/05/2022 22:14 pour le chapitre I - Correspondance de Narcissa Malefoy

Coucou!!

 

Me voici pour ma première review et comme j'aime beaucoup Narcissa, le titre m'a tapé dans l'oeil!

Alors je serais très curieuse de savoir comment cela se fait qu'ils vivent dans une demeure des Black, car je les ai toujours imaginés habitant au Manoir Malefoy. Quel univers as-tu mis en place autour de Narcissa et des siens?

La relation et la manière dont elle considèrer Sirius me surprend aussi beaucoup, finalement elle a pas mal de considération pour lui et je ne la voyais pas aussi proche de l'esprit familial et du sentiment d'appartenance des Black. Pour moi justement, elle s'était véritablement fondue et épanouie en temps que Malefoy.

Par contre, j'ai vraiment adoré son côté "choisis la vie" en toutes circonstances et le fait qu'elle tienne bon avec ce crédo là. On sent un personnage très pragmatique et solidement campé les pieds sur terre, ça me plaît bien! 

A bientôt!!!



Réponse de l'auteur:

Hey,

J'imagine les Black avoir différentes propriétés en fonction des branches de la famille, celle des parents de Narcissa possède donc un manoir, qui deviendra par la suite le Manoir Malefoy.

Narcissa, c'est dans ma tête, celle qui a bien tout respecté comme il faut, Bella aussi, mais ses parents avaient moins d'emprise sur elle. Narcissa, c'est celle qui a tout fait comme il faut. Elle aime profondément Lucius et apprécie de vivre sa vie parfaite avec lui. Ce chapitre relève la partie sombre de Narcissa, qui se laisse aller dans ses émotions et ses souvenirs. Elle reste les pieds sur terre pour survivre dans le milieu si dur dans lequel elle évolue.

Merci à toi,

winter


Laissée par : CacheCoeur le 04/12/2021 21:06 pour le chapitre Bonus : 8 moments de la vie de Narcissa Black

"Jamais Narcissa n’avait cru que sa grande soeur, Andromeda serait aussi sotte pour tout quitter par amour. C’était idiot, c’était faible, franchement pas malin, pas très Serpentard, ni même à la hauteur des Black. Pourtant, c’était bel et bien ce qui était écrit noir sur blanc dans sa lettre d’adieu. "


Juste ce début quoi... J'aime beaucoup ta Narcissa : hautaine, snob, narcissique par moment, très peu compatissante et très égoiste (oui, je fais partie de ces gens qui ne la pardonne pas pour ses actions quand bien même elle a sauvé Harry : elle l'a sauvé pour son propre intérêt, pour savoir si Drago était en sécurité et se portait bien, pour que son fils ait un avenir. C'est un courage d'égoïste, et donc pour moi, un courage de lâche. Mais bref, je vais pas m'étaler sur le sujet, parce que Narcissa reste pour moi l'un des personnages les plus complexes de la saga et que ce texte lui fait bien honneur !). J'aime le fait qu'elle tombe progressivement dans ce qui était une source d'incompréhension : l'amour d'Andromeda pour un né-moldu. Par contre, j'avoue ne pas adhérer au couple Lucius/Narcissa. Pour moi, s'ils ont une affection évidente l'un envers l'autre, clairement, ce n'est pas de l'amour. Ils ne sont pas "amoureux". Ils se respectent, ils s'aiment bien, mais c'est tout quoi... Donc c'était un peu désarçonnant de lire une autre vision de ce couple pour moi. Mais au final, tu arrives à rendre leur relation crédible et mimi, même. J'aime ce moment où il lui fait goûter du vin d'homme. D'ailleurs un truc que je note dans ce recueil, c'est les petits indices, ces petits trucs d'étiquettes nobles que tu places dans ton récit : je voudrais, j'adorerais lire, un recueil où tu explores plus en détail cette noblesse sorcières, ses moeurs, son étiquette, parce que tu dépeins tout ça drôlement bien. 


Et mon dieu, mon coeur qui se déchire en lisant le passage sur les fausses couches de Narcissa... Et superbe accrostiche ! Elle en a de la chance Juliette, parce que c'est un super cadeau ! 


J'ai très envie de voir Euphoria maintenant, grâce à toi ! 


J'ai pris énormément de plaisir à lire ce recueil Rowinter ! Merci pour tous ces superbes textes, emplis de douceur, de force et de beauté !



Réponse de l'auteur:

Ha ha, j'ai tellement réfléchi à chaque mot de cette intro. J'avais une pression de ouf ! Une fic cadeau pour Juliette, dans quoi m'étais-je embarquée ? Et puis je m'y étais prise en retard, sinon c'est pas drôle, bref c'était la folie dans ma tête.

Je cultive cette douce image très idéaliste de Lucius et Narcissa qui s'aiment, mais qui ont des difficultés à le faire. Là, je voulais être dans l'extrêment de la romance et écrire sur Narcissa (à la demande de Juliette). Alors j'ai été loin. Mais sinon, j'imagine plus leur couple comme deux personnes qui se sont mariés jeunes, limite c'était arrangé. Et puis ils n'ont jamais trop connu l'amour, la tendresse, alors ils tatonnent, ne savent pas comment exprimer leurs sentiments, ni même mettre des mots dessus.

Pour la noblesse sorcière, encore une fois, c'est DP qui m'influence. Honnêtement, mes autres fics, c'est cadeau, je passe mon temps à écrire DP ^^

Tu me diras comment tu as trouvé Euphoria ! La saison 2 sort bientôt, je suis trop contente !

Merci encore pour tes supers retours, pleins de gentillesse, de docueurs, tu as mis plein de détails et ça me touche beaucoup ♥︎

Je t'embrasse,

winter


Laissée par : CacheCoeur le 04/12/2021 20:46 pour le chapitre * Cette fois où Regulus a embrassé quelqu'un ou reçu un baiser, MAIS ce baiser est secret

J'ai adoré le début, avec ce Sirius en mouvement ( très symbolique vu qu'il ne rentre pas dans le moule familial) et ce Regulus statitique, presque figé (très symbolique aussi vu qu'il rentre complétement dans le moule). Et ce cheminement de pensées, qui l'amène à réaliser que lui aussi, veut bouger, mais qu'il n'y arrive pas, jusqu'au moment où il prend littéralement son envol pour aller rejoindre Ju... Tu fais vraiment de belles images Rowinter ! Je suis complétement soufflée ! Pareil, avec les contrastes froid/chaud, foyer Black/Ju. C'est très finement construit ! 


Je suis curieuse d'en lire plus sur le rapport à la mort qu'entretient Regulus avec lui-même et sa façon de l'appréhender. Comment se sent-il vraiment après avoir donné la mort ? Culpabilité ? Remise en question ? Euphorie ? Indifférence ? Au final, il ne s'attarde pas trop à décortiquer ses émotions, ses ressentis, et je me demande si c'est pas un peu pour se protéger lui-même, donc au final, c'est très intelligent de ta part d'avoir évoqué le sujet, sans l'approfondir plus que ça. L'avoir effleurer donne cet effet "voile", ce côté doux, que tous tes textes ont jusqu'à maintenant, dans ce recueil. J'aime aussi le fait que Regulus grave les armoiries des Black sur cet objet moldu : c'est très intéressant. Lui qui dit les détester, marque son nom, son noble nom, son nom de sang-pur, sur un vulgaire objet moldu : mais mon petit Regulus... Tu es pleins de paradoxes et faudrait qu'il réalise qu'il capte rien aux complexité du monde réel, qui entre en contradiction avec l'éducation de ses parents et ce qu'on lui a toujours dit. 


Ce petit moment de douceur entre Reg et Ju ❤



Réponse de l'auteur:

Merci, je suis très contente que tu aies remarqué ces détails ! 

Non, Regulus compartimente tout. S'il s'attarde sur ses sentiments, il n'y arrivera pas à tenir. Dans DP, j'illustre ça, en décrivant leur enfance : on leur apprend à ne pas faire trop. Alors Sirius et Lyra jouent à un jeu pour que Regulus respecte ces règles : jouer aux statues. Fun pour des enfants, non ?

Regulus est partagé entre ce qu'on lui a toujours appris, faire plaisir à tout le monde, ne pas faire de vagues et être lui-même. Mais c'est difficile d'être soi-même quand on ne s'est jamais posé la question ? Qu'aime t-il manger ? Lire ? Voir ? Il ne sait pas. Les passions qu'il a alimenté, c'était parce que c'était "correct". Mais ce qui est correct, il peut tout de même les apprécier ?

Mais au fond de lui, bien au fond de lui, il a déjà des réponses, et l'une d'elle est Ju.

Merci encore ♥︎

winter


Laissée par : CacheCoeur le 04/12/2021 20:32 pour le chapitre III - Novembre 1979

Y'a tellement de puissance... 

J'aime ces parallèlles entre Narcissa et Sirius. La discussion entre Ju et Sirius est aussi glaçante : ils savent tous deux qu'ils s'adressent à un ennemi, à quelqu'un du camps adverse. J'aime l'audace de Sirius, qui ne se démonte pas. Et quand il se rend compte que Regulus a laissé à Ju ce mot... Vraiment c'était bouleversant à lire. J'adore aussi que James, Remus et Peter l'accompagnent dans ce moment. Finalement, cette fraternité, amitié, de ta plume, m'intéresse beaucoup et c'est sûrement pour ça que je vais très vite craquer et aller lire Dark Paradise ! 

Cette image de cercueil vide est très cruel aussi. Ju a une forme de résilience qui est assez touchante également, quand il s'auto-persuade que Regulus est mort. Vraiment, je veux lire tout un recueil sur leur histoire. Tu as vraiment créée quelque chose de beau. Je sais pas, j'imagine Junior sombrer dans une sorte de folie, passion fanatique après la mort de Regulus, un truc qui pourrait être complétement canon au final (et c'est vraiment ce que je préfère lire en fanfiction). 

J'insiste mais j'ai vraiment aimé ce trope du parchemin qui revient, qui répond aux questions que l'on pouvait se poser dans ton chapitre précédent. Au niveau de ta construction narrative, c'est très intéressant ! Le plus intéressant au final, reste la position de Sirius, qui se trouve confronté à ses deux familles, celle de son coeur et celle du sang... le mépris de Wallburga tranche avec la chaleur de ses amis. C'était bien vu ça aussi. 



Réponse de l'auteur:

Bouleversant ? Ooooh, que dire ? Tes mots me touchent tellement et me vont droit au coeur.

Je ne sais pas si DP est dans le même esprit. La milieu/fin oui, definitely. Mais le début reste la moi d'il y a cinq ans.

Complètement. Ju s'enfonce dans une folie qui le dévaste complètement une fois que Reg n'est plus. C'était son garde-fou, l'un pour l'autre ils s'aidaient. Mais maintenant qu'il n'était plus là, Ju n'a plus de raison de rester lui-même. Tout le pousse à se tuer à petit feu. Spoiler alert : dans DP, on voit le résultat, on voit que plus rien ne compte. "La mort... La vie... Quoi ?" Surtout qu'il n'aura jamais la réponse de ce qu'il s'est passé. Dans ma version tout du moins.

Merci merci ♥︎

winter


Laissée par : CacheCoeur le 04/12/2021 19:40 pour le chapitre II - Nuit d'orage en Slovénie

"Le jeune homme savoura l’air qui entra dans la pièce, certes, il était chaud, l’atmosphère était lourde. Mais il avait toujours adoré l’avant des orages.


 


— Tu veux que je te dise pourquoi ça me fait chier de partir demain pour revenir en Angleterre ?"


 Faut que je garde ce passage parce que je l'admore. Parce que juste avant y'a un jeu de questions/questions (en mode je te la retourne parce que je veux pas répondre) qui est excellent et qui colle tellement à cette situation "environnement" orageux. On sent la tension, les non-dits, la confrontation entre plusieurs sentiments et enfin, le sarcasme qui met un peut un coup de peps et fait exploser ce schéma de questions/questions.


Ok, alors là, faut que je me pose parce que ce chapitre est magnifique et que tu as une plume juste renversante. Je crois qu'écrire des moment doux, léger, entourés de noirceurs et d'un petit quelque chose de déroutant, d'apeurant, c'est carrément ton truc.


Première chose et pardon parce que je vais sûrement extrapoler et partir dans un délire sur lequel tu n'es carrément pas obligée de me suivre : le fait que Regulus surnome Junion "Ju". Bon, passée la surprise (parce que Ju pour moi, maintenant, c'est Juliette54 x) ), j'ai adoré ça. Pourquoi ? Parce que ce pauvre Barty, déjà, il porte le nom de son père. Ce n'est même pas le "sien". Ensuite, Junior. Ca implique ce que ça implique : il n'est que le junior de son pendant senior. Ju... On est encore dans le diminutif. Ju est le diminutif d'un diminutif de dimunitif : c'est excellent, la symobolique est génial et ce que tu pourrais créer avec ce personnage est absolument infini et hyper inspirant ! Lle personnage de Ju m'intrigue énormément et il y aurait tant de choses à écrire, sur celui que tu nous présentes là... 


J'aime beaucoup le fait que tu insistes sur le fait que Regulus croit toujours en la pureté du sang mais qu'il sente, qu'il ait l'intituation qu'il y a quelque chose de malsain dans les plans de Voldemorts. Ce passage où il raconte à Ju un moment de complicité avec son frère : c'est adorable et on sent sa vulnérabilité, sa quête de quiétude dans tout ce chaos. On sent vraiment un Regulus dans l'instant présent et j'aime la dynamique de sa relation avec Ju, le fait qu'ils soient si tendres, mais parfois très violents dans leurs dialogues. J'aime vraiment beaucoup, beaucoup ! 



Réponse de l'auteur:

Ce moments, Regulus est à une impasse. Lui qui s'efforçait de ne pas trop assumer tout ce qui faisait lui... lui. Il est au pied du mur. Soit il continue et assume, soit il s'arrête là.

Oui j'adore le dark, le perso torturé profondement mélancholique, la nostalgie d'un temps perdu que de toute façon on a idéalisé. J'écoute Lana Del Rey depuis un moment, c'est sûrement pour ça ^^

Ju s'appelle Ju car il déteste son identité qui n'est pas la sienne, c'est son père. Du coup Ju, c'est le surnom que lui donne Reg, c'est la première personne qui le considère pour qui il est. Le surnom en est un symbole de ça. Et il appelle Regulus Reg. Les diminutifs, pour le privé, l'intime.

Je suis persuadée que Reg est un personnage qui a toujours été convaincu de la cause, mais pas les moyens. Il se rend bien compte que non, tuer, torturer, déjà ça lui fait du mal. Alors il questionne même ses croyances sur la vie, et en arrive même à questionner la cause. Ils ne connaissent pas la tendresse, ils ont été élevé dans des environnements violents et continue d'ailleurs d'en être. C'est ensemble qu'ils découvrent la notion d'amour. D'ailleurs Regulus ne lui dira jamais qu'il l'aimait.

Merci, merci, je suis si contente que ce texte te plaise ! ♥︎

winter


Laissée par : CacheCoeur le 04/12/2021 17:59 pour le chapitre * Cette fois où Regulus... a désobéi / bravé l'interdit

Oh woah. C'est carrément LE meilleur texte que j'ai pu lire sur Regulus. Et vraiment, de ma part (sans vouloir accorder plus de valeur à mon avis tout pourrave qui compte absolument pas), et n'aimant pas particulièrement les Black, je suis complétement soufflée. Bon déjà, y'a un truc que j'aime beaucoup dans ce chapitre, et qui ne m'a pas vraiment frappée en lisant les premiers chapitres de Dark Paradise, c'est la synesthésie que tu places dans ton récit. Je ne sais pas si c'est parce que tu étais plus jeune lorsque tu as écris ces chapitres, et que celui est plus récent, plus mature par rapport à l'évolution de ton écriture, mais tes phrases sont visuelles. Tu places énorméméent de détails et c'est tellement bien fait qu'on est complétement ancré dans le récit. J'avais l'odeur de la pluie, je visualisais les goûtes qui tombaient de son manteau, je me sentais perdre pieds moi aussi, j'avais le goût âcre de la cigarette (super bien contrastée avec la douceur des lèvres...). 

Encore une fois, y'a une sorte de douceur qui se dégage de tes mots. Tu sais décidément très bien écrire les personnages qui sont dans un entre-deux, qui tanque, qui cherche, qui se perde. J'aime énormément ta vision de Regulus, prêt à suivre les règles, qui s'y attache presque, parce que c'est rassurant, et que sortir de ses petits sentiers, c'est angoissant. J'adore le fait qu'il aime transplaner alors qu'il perd le contrôle de son corps un instant. C'est officiellement devenu canon pour moi ! Les passages en italique, les paroles du père... Tout est référencé. J'aime le passage sur les spiritueux que papa Black à fait goûter à son fils. Y'a un message dans ce texte, sur la virilité, les apparences, le paraître au profit de l'être, qui me plaît énormément et qui m'a fait me poser tout pleins de questions. Ton Regulus a une forme de naiveté très touchante d'ailleurs, en parfaite opposition avec ce monde très noir, très violent, très adulte au final... 

Ce que j'ai remarqué aussi : ton Regulus est très effacé au début. Ses phrases sont courtes, ses pensées presques désunies, Rabastan le salue à peine... Il semble prendre consistance une fois loin du groupe. J'aime énormément l'idée d'un Junior/Regulus. Ce couple a énormément de potentiel. Y'a un petit côté malsain assez intéressant (ahem on ne me refait, j'aime les romances tordues et compliquées) et assez chouette si on cherche à développer ce qui sera amené à les séparer plus tard dans le canon : Regulus se détourne du Seigneur des Ténèbres, Junior le suit jusqu'à la mort. 

C'était vraiment, mais alors vraiment un merveilleux texte ! J'adore ta plume ❤

Cette réunion 



Réponse de l'auteur:

Mais MERCI ! J'ai tellement une attache particulière à ce recueil. Tout est si fluide dans ma tête, je me plonge dans un mood Euphoria et tout vient à moi. Je me suis permise de faire un chapitre comme ça dans ma fic longue, j'aime tellement :)

Pour ce recueil, il est tellement imprégné du mood d'Euphoria, que je devais, au delà des mots plonger dans un univers olfactif, sensoriel. Les lumières ont une grande importance, les sensations aussi. Tu connais la chanson Tu seras viril mon kid d'Eddy de Pretto ? Elle correspond tellement à l'image que je me fais de Regulus. Il est violenté par la vie. Très sensible aussi, tout ce qu'il voit, découvre est décuplé.

Regulus a appris à s'effacer, s'oublier. Mais quand on lui laisse un peu la place d'exister, il s'ouvre...

Gros bisous et merci encore ♥︎

winter


Laissée par : CacheCoeur le 04/12/2021 17:44 pour le chapitre I - Correspondance de Narcissa Malefoy

Rowinter ❤


Je suis très ravie de faire cette journée review avec toi ❤ je me réserve la suite de Dark Paradise pour quand je serai en vacances, donc j'attaque tes recueils en attendant ! 


Il y a une subtilité dans ton écriture, une sorte de vulnérabilité qui donne un rendu "effet voile", doux et presque aérien. Y'a tout un vocabulaire sur le ciel, les étoiles, mais la façon dont tu tournes tes phrases... woah tout est délicat et presque "mousseux" ? Je ne sais pas comment l'expliquer mais toutes les introspections de Narcissa sont très agréables à lire, très fluides, et vraiment, c'est encore le mot, "aériennes". Narcissa n'est pas un personnage qui engendre une grande symapthie en moi. Mais j'aime ce côté vulnérable, justement que tu lui as donné, on la sent qui tatonne un peu, qu'elle est presque hésitante à se confier à elle-même dans ses lettres. Sa relation avec Sirius paraît très ambigue également, jusqu'à cette conclusion, qui semble tellement évidente... On la sent très perdue, mais surtout très seule. Tu insistes beaucoup à décrire l'espace qui l'entoure : le grand manoir, le ciel... des environnements vastes, étendu, alors qu'en contraste, Narcissa se replie sur elle-même, s'écrit à elle-même. Les seules interractions qu'elle a dans ce texte sont indirectes : la tv, les discours rapportés ... Bref, on sent la solitude, qu'il y a d'un côté le monde, et de l'autre elle. C'est un texte assez touchant, que j'ai beaucoup aimé lire ! J'aime aussi son côté très fier, très noble, en toutes circonstances, ce nom des Black qu'elle porte comme un blason... Je serai curieuse de lire plus de Narcissa de ta plume ! 


C'est un très beau texte Rowinter ❤



Réponse de l'auteur:

Hey, je pensais avoir répondu, mais non ^^

Ne t'oblige pas à lire DP, bien sûr, ça me ferait extrêmement plaisir, je viens de finir de l'écrire en plus... snif

Je ne sais pas comment décrire ce moment où j'ai juste écrit tout d'un coup, j'étais dans un mood étrange dans le train. J'aime toujours bien décrire les lieux dans lesquels évolue les personnages, ça ajoute tellement de caractère à l'histoire, on est plongé dans un univers. Surtout que Narcissa est confuse. Que penser de tous ces événements qui surviennent ? Ce sont des personnages tellement aux antipodes !

J'ai toujours imaginé Narcissa extrêmement seule dans un grand manoir froid. Seul Drago la sort de sa solitude.

Merci infiniment pour tous tes compliments ♥︎

winter 


Laissée par : Calixto le 24/10/2021 03:14 pour le chapitre III - Novembre 1979

Super visuel, cette scène de l'enterrement ! J'imagine très bien le cercueil vide et ohh Ju est venu... Il l'aimait donc vraiment...Dans Dark Paradise donc si je comprends bien tu développes leur relation ! Il faut absolument que j'aille voir <3 même si j'avoue que ça me fait bizarre que Barty ait l'air si doux je l'imagine tellement fanatique... C'est drôle tu m'as donné envie d'explorer les possibilités de ce couple haha 

Et le détail de Reg et du parchemin !! Si seulement Sirius avait compris...

La phrase de fin m'a serré le cœur 



Réponse de l'auteur:

Oui leur relation est décrite dans ce recueil, le reste est dans Dark Paradise. Le parchemin d'ailleurs est un clin d'oeil à cette fic ^^

Pour moi la mort de Reg détruit complètement Barty. Le peut d'amour et d'espoir en la vie qui lui restait est détruit et il se réfugit dans la première chose qu'il trouve : Voldemort et sa cause. Ensuite il n'a plus rien à perdre. Reg et Ju, c'est l'histoire d'un espoir. C'est comme ça que Reg commence à découvrir de nouvelles choses, s'ouvrir, se dire que l'avenir qui lui était tracé n'est peut-être pas le seul, qu'il peut faire des choix, SES choix.

Ohhhh désolée, j'adore faire du mélo-dramatique, merci pour ton retour ♥︎

winter


Laissée par : Calixto le 24/10/2021 03:06 pour le chapitre II - Nuit d'orage en Slovénie

Oh mon dieu. J'avais pas réalisé que le "Ju" de la dernière fois c'était Barty Jr !! Wow, couple improbable ! Comment t'es venue l'idée, je n'en ai jamais lu avant de Reg/Barty il me semble... Mais ça se tient très bien et décidément j'aime beaucoup ton Régulus, le ton doux amer de ce texte : il trouve une forme de paix dans la drogue et l'amour de Barty qui est aussi dysfonctionnel que lui mais ce ne sont que des illusions, l'orage en lui ne se dissipe pas pour longtemps. J'ai aimé que tu mentionnes que Sirius lui propose de le rejoindre mais que malgré ses doutes Regulus croie toujours à la pureté du sang, aux idéaux Black. Déjà que je voulais voir Euphoria, tu me donnes encore plus envie !

Cal



Réponse de l'auteur:

Hey, oui, c'étiat volontaire que les gens ne se rendent pas compte que c'était Croupton Jr, ce n'était pas le propos de ce texte, je ne voulais pas que ça dévie l'attention du lecteur :)

J'aime que Ju soit différend des livres, en fait pour moi à cette époque, c'est juste un gamin un peu perdu, qui est en rejet de son père. Alors il se lâche un peu. C'est le contraste avec Reg qui est encore dans la retenue, lui Ju, il se cherche et lâche un peu avec les contraintes.

L'amour dysfonctionnel, le blizard, le flou amoureux parce qu'ils ne savent pas s'exprimer... J'aime exploiter ces sujets, et Euphora a tellement une atmosphère incroyable... Ohlala j'adore, si tu regardes tu me diras ce que tu en penses ;)

Merci à toi ♥︎

winter


Laissée par : Calixto le 23/10/2021 18:02 pour le chapitre * Cette fois où Regulus... a désobéi / bravé l'interdit

J'adooore (oups je commence à être redondante). La douceur fragile de Regulus, le rythme du textes avec les dialogues qui s'enchassent parfaitement, et l'ambiance un peu éthérée, et ce garçon, et l'interdit qui a l'air si innocent de la façon dont tu le décris, et cette douceur dans la fumée et ce génial Et alors ? ❤



Réponse de l'auteur:

Oooooh merci, tu sais ça fait toujours autant plaisir ♥︎

Et alors, la suite se construira au fur et à mesure des thèmes, mais j'espère garder cette ambiance dans les prochains textes, même si c'est clairement pas facile ni évident à faire ^^

Merci à toi ♥︎

winter


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.