S'identifier | | Identifiants perdus | S'enregistrer |
Lien Facebook

En savoir plus sur cette bannière

News

127ème Nuit d'écriture


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 127 édition des Nuits d'HPF se déroulera le samedi 19 novembre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire.
Profitez du nanovember pour (re)découvrir les nuits !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De Les Nuits le 15/11/2022 18:50


Journée Reviews de novembre !


Les reviews, vous aimez en écrire et en recevoir ?

Entre deux textes pour le nano, nous vous invitons à participer à la Journée Reviews de novembre qui aura lieu du vendredi 18 au lundi 21 novembre. Vous pouvez venir vous inscrire sur cette page du forum jusqu'au mercredi 16 novembre. On a hâte de vous accueillir avec une bonne tasse de thé, des gâteaux et de nouveaux textes à découvrir !

A très vite !


De Le duo des Journées Reviews le 05/11/2022 20:37


Sélections du mois


Félicitations à AliceJeanne et TeddyLunard, qui remportent la Sélection Action/Aventure !

Vous voulez revenir dans le Futur ? Lors du mois de novembre c’est possible avec la Sélection Next-Gen ! Vous avez jusqu'au 30 novembre pour lire les 10 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter ici.

Et pour le mois de décembre, le thème et les textes vous attendent déjà avec la Sélection Fanfictions longues ! Vous pouvez découvrir ces 12 histoires jusqu’à la fin de l’année et vous pourrez voter à partir de décembre. Pour en savoir plus, rendez-vous ICI !


De L'équipe des Podiums le 01/11/2022 19:00


15ème Échange de Noël


Le traditionnel Échange de fics de Noël est de retour pour sa 15ème édition !



Et cette année, vous pouvez écrire et recevoir : des fanfictions Harry Potter, des histoires originales... mais aussi des fanfictions sur d'autres fandoms ! Envie de nous rejoindre ?


Ça se passe d'ici le 31 octobre sur ce topic du forum HPF !


De L'équipe de modération le 23/10/2022 17:22


126ème Nuit d'HPF


Chers membres d'HPF,

Nous vous informons que la 126 édition des Nuits d'HPF se déroulera le vendredi 21 octobre à partir de 20h. Vous pouvez dès à présent venir vous inscrire !
Pour connaître les modalités de participation, rendez-vous sur ce topic.
A bientôt !


De L'équipe des Nuits le 16/10/2022 11:07


Sélections du mois


Félicitations à Fleur d’épine, Ella C, Eejil9 et CacheCoeur, qui remportent la Sélection Femslash !

Vous voulez de l’action ? De l’aventure ? Ce mois de Sélections est fait pour vous ! Le Jury des Aspics vous invite à lire sur ce thème en octobre avec la Sélection Aventure/Action ! Vous avez jusqu'au 31 octobre pour lire les 5 textes proposés par les lecteurs et les lectrices et voter par ici.

Et au mois de novembre, partez dans le futur avec la Next-Gen ! Vous avez jusqu’à la fin du mois d'octobre pour nous faire découvrir sur ce thème si vaste vos deux fanfictions favorites (ou votre favorite si elle fait plus de 5000 mots. Pour proposer des textes, rendez-vous ici ou bien répondez directement à cette news !

Il y a également la Sélection Fanfictions longues pour occuper vos nuits d’insomnies ! Jusqu’au mois de décembre, venez découvrir 12 histoires incroyables ! Pour en savoir plus, rendez-vous ICI.

 

 


De L'équipe des Podiums le 03/10/2022 23:05


Reviews pour Y avait des prisonniers

Laissée par : Violety le 31/08/2021 20:05 pour le chapitre 1. Y avait des prisonniers

Hello Juliette !

J'étais curieuse de retrouver ces deux personnages et de voir ce que leur vie était devenue après s'être échappée... Et bien c'est une vision plutôt intéressante, Callista m'a fait de la peine à avoir si peur - et en même temps ça fait sens. Je me suis demandée ce qu'il était advenue de son père, et comment elle avait vécu la fin de la guerre, si elle avait envie de retourner chez elle ou pas du tout...

Je t'avoue que j'ai parfois été un peu perdue dans le récit, j'ai eu du mal à accrocher au point de vue de Callista - ça m'avait déjà un peu fait ça avec le premier chapitre, j'ai l'impression que le fait de devoir insérer des éléments précis (la musique, et ici la vie de Magritte) nous fait souvent écrire des récits plus compliqués pour si peu de mots... Ceci dit j'aime bien la manière dont tu as répondu aux contraintes, les éléments concernants Magritte sont glissés ça et là de manière élégante ! Par contre, je n'ai pas bien compris si le graff de Billie Holiday avait une importance (autre qu'un repère géographique) ou non ? Comme il est beaucoup cité je me suis demandée si j'avais raté quelque chose.

J'aime bien la relation de Callista avec Ramy, le fait qu'il ne la brusque pas, et puis ses réflexions à elle sur "les gens qui comptent". Cette phrase : "C’est être un morceau dans le nombre indéfinissable de morceaux qui constituent une vie ?" est trés belle, j'aime ta façon de formuler cette idée. Et puis la fin est très jolie, un peu douce-amère, avec cet espoir qui fait du bien ! J'espère que cette Georgia (une ancienne amie ?) l'aidera à se sentir mieux dans sa vie ! Merci pour la lecture :)


Laissée par : Xuulu le 27/08/2021 14:16 pour le chapitre 2. Ceci n'est pas encore la liberté

Coucou!!

Le sujet de l'agoraphobie me touche particulièrement (même si je sais qu'ici il s'agit plutôt d'une peur de l'inconnu) et j'ai beaucoup aimé la manière dont ton personnage parvient à surmonter sa peur pour sortir un peu!

Je trouve que tu réussis très bien à la peindre, elle ne paraît pas naïve ou bloquée dans son passé, mais elle a juste ce qu'il faut d'inquiétude pour que ce soit vraisemblable.

La fin est très réussie, très poétique, dans la description de l'apprentissage du bonheur par Callista. Vraiment, bravo!



Réponse de l'auteur:

Coucou Xuulu ! Merci < 3

C'est une peur de tout, de la foule et surtout la foule inconnue, j'ai essayé de me mettre dans sa tête donc contente que la manière dont Callista parvient à surmonter sa peur t'ait plue et que tu l'ait trouvée vraisemblable ! 

Merci (je suis toute rouge, ça y est) ! 

à bientôt,

Juliette


Laissée par : Sifoell le 21/08/2021 23:27 pour le chapitre 2. Ceci n'est pas encore la liberté

Coucou Ju',

Mais quel plaisirde retrouver Callista et Rami ! Ce coup-ci en bien meilleure posture, même si Callista porte encore en elle les stigmates de ce que lui a fait subir son père.

J'aime bien ce genre de textes, qui commencent difficilement et finissent sur une note positive. C'est vraiment un retour à la vie pour Callista, une ouverture au monde aussi, et je ne pense pas que tu aurais pu trouver un autre sujet pour cette épreuve, vu que le premier chapitre traitait déjà du graff et du hip-hop que tu as poursuivi ici :)

Tu as vraiment rendu hommage à tes personnages, aussi, et à Magritte. Les éléments de la vie de Magritte sont intégrés de manière subtile, je trouve.

Aaaaah, une romance Callista / Georgia ? Garde-toi ça sous le coude pour la prochaine épreuve, ça peut être une Callista qui va encore mieux, et encore mieux c'est encore mieux :D

Merci pour ce très beau texte, Ju'

A bientôt !



Réponse de l'auteur:

Coucou Sif ! Merci pour ta review < 3

Un retour à la vie pour Callista, c'est tout ça, pour revivre malgré toutes les stigmates du passé... J'ai essayé d'être la plus subtile possible pour intégrer les éléments de la vie de Magritte, donc merci pour ta remarque, ça fait plaisir que ça se voit ! 

Ahah, je garde la romance Callista/Georgia pour la prochaine épreuve si ça colle, carrément ! 

Merci à toi de prendre le temps de lire et écrire des reviews aussi gentilles < 3

A bientôt !

Juliette


Laissée par : Tiiki le 20/08/2021 17:45 pour le chapitre 2. Ceci n'est pas encore la liberté
Hello Ju !

Je suis vraiment contente de voir que l'univers de ton précédent texte t'a inspirée et que tu as imaginé plein de nouvelles choses à partir des portes que tu avais laissées ouvertes (vraiment c'est génial). La romance entre Callista et Georgia… on dit pas non ! J'ai énormément aimé, à la fin, quand la jalousie l'enveloppe et que Georgia apparaît (huhu). Le point de bascule est intéressant. D'ailleurs j'ai aimé que cette jalousie soit plus liée à leur bonheur qu'à leur amour. Ça m'a parlé. Et puis ça faisait sens après tout ce chapitre où elle se cherche, a l'impression de ne rien faire, mais évolue dans un monde vivant et coloré (très belles descriptions de New York, de la rue, du soleil, des affiches). J'ai l'impression d'écrire ma review à rebours MDR. C'était assez esthétique, bourré de références bien amenées. J'ai vraiment eu l'impression de lire un tableau, plein d'esquisses et de touches de couleurs et de nuances.

En même temps c'était un texte assez descriptif (je suppose que c'est dû en partie à la volonté de faire des rappels à ton précédent texte, à la tentation d'inclure le plus de références possibles pour la consigne, et puis également aux répliques intercalées de Ramy) du coup le point de vue est un peu surplombant. C'est pas une mauvaise chose en soi, mais j'avoue que c'est assez particulier à appréhender. Je crois que l'émotion m'a chopée à la toute fin, quand elle arrive enfin dans le bar. Elle est totalement paumée et il y a ce point d'ancrage : Sana et Ramy qui irradient de bonheur. C'est la première fois que je la voyais vraiment, et que je pouvais ressentir ce qu'elle devait ressentir.

Merci pour cette jolie lecture, et bravo pour cette nouvelle épreuve relevée haut la main. ♥

Réponse de l'auteur:

Hello Tiiki ! Merci pour ta review < 3

Hiii moi aussi je suis contente d'avoir pu écrire une suite parce que j'avais un goût de trop peu ! Je vais réfléchir à la romance entre Callista et Georgia alors... (faut pas le dire mais j'ai déjà quelques idées ahah, peut-être au prochain tour ou plus tard, à voir) Très heureuse que cette bascule/subtilité de la jalousie dirigée vers le bonheur t'ait parlée, c'est celle qui me parle le plus aussi... Review à rebours mdr, ça me va et puis en plus c'est pour faire des compliments, que puis-je demander d'autre ? C'est la peinture de Magritte qui s'étale sur le texte ;) 

Eh bien tu sais quoi, c'est génial parce que c'était cet effet surplombant comme tu dis que je recherchais pour le long du texte : c'est seulement à la fin que Callista se comprend, retrouve qch, et se retrouve elle-même, et donc seulement à la fin qu'elle retrouve d'autres émotions que la peur, et qu'elle réussit même à revivre... (je pars dans du mélo perché là, je vais m'arrêter ici oups).

Merci à toi d'avoir lu et pris le temps de m'écrire un aussi gentil commentaire < 3

Juliette


Laissée par : Seonne le 20/08/2021 14:56 pour le chapitre 2. Ceci n'est pas encore la liberté

Coucou Ju ! Je t'avoue que je n'avais pas lu le précédent OS de ce recueil (mea culpa) mais effectivement avec tes rappels on arrive à tout comprendre de l'intrigue tout de même. J'avais un peu d'appréhension sur les premiers paragraphes mais en fait il ne s'agissait que du "rappel" : dès la suite, ton écriture se colore et devient plus vivante. J'ai vraiment aimé ce texte, au final, que j'ai trouvé empreint d'une certaine douceur ainsi que d'une jolie rythmique, avec l'alternance entre le récit et les *phrases-flash-back* (u see what i mean). J'ai trouvé ta personnage principale touchante et attachante, on peut s'y identifié et ça rajoute un côté sentimentale pour les lecteur·trice·s. Tes références à Magritte sont incorporées avec beaucoup de subtilité, ça ne fait pas forcé du tout ! Au contraire. Félicitations pour ce dernier texte de confort <3


Laissée par : Seonne le 20/08/2021 14:56 pour le chapitre 2. Ceci n'est pas encore la liberté

Coucou Ju ! Je t'avoue que je n'avais pas lu le précédent OS de ce recueil (mea culpa) mais effectivement avec tes rappels on arrive à tout comprendre de l'intrigue tout de même. J'avais un peu d'appréhension sur les premiers paragraphes mais en fait il ne s'agissait que du "rappel" : dès la suite, ton écriture se colore et devient plus vivante. J'ai vraiment aimé ce texte, au final, que j'ai trouvé empreint d'une certaine douceur ainsi que d'une jolie rythmique, avec l'alternance entre le récit et les *phrases-flash-back* (u see what i mean). J'ai trouvé ta personnage principale touchante et attachante, on peut s'y identifié et ça rajoute un côté sentimentale pour les lecteur·trice·s. Tes références à Magritte sont incorporées avec beaucoup de subtilité, ça ne fait pas forcé du tout ! Au contraire. Félicitations pour ce dernier texte de confort <3



Réponse de l'auteur:

Coucou Seonne ! Merci pour ta review < 3 

Pas de souci ahah, c'était la course au début avec l'immense liste de textes à lire en plus ;) Je suis soulagée en tout cas que tout reste compréhensible ! C'est ça, le premier paragraphe était complètement du rappel. Merci < 3 J'ai vraiment essayé de rendre toute la douceur perdue et terrifiée de Callista donc ça me fait plaisir si ça se ressent (I see what you mean).

Des bisous

Juliette


Laissée par : Xuulu le 27/06/2021 20:31 pour le chapitre 1. Y avait des prisonniers

Coucou! Ton texte est vraiment original, c'est incroyablement bien trouvé pour lier ces deux genres musicaux si différents :O

Je regrette un peu d'avoir des explications seulement à la fin, elles ont vraiment clarifiées ton histoire donc je pense qu'elles auraient été totalement bienvenues dans le corps du texte, parce qu'au fil du texte j'ai eu un peu de mal à tout lier entre les lieux et les noms des gens que je ne connaissais pas.

J'ai beaucoup aimé les graffitis animés, la reprise de la chanson bretonne, le côté "Bonnie & Clyde" du couple, en tout cas!

Merci pour ce texte très sympa, à bientôt!



Réponse de l'auteur:

Coucou Xuulu ! Merciii < 3

Tu parles des explications de la note de fin de chapitre ou de qui est Callista, Ramy et DJ Kool Herc ? Dans les deux cas, je retiens pour la suite ! 

Merci à toi pour ta review, très contente très que tu aies aimé les graffitis animés, la reprise de la chaons et ce côté Bonnie and Clyde, à bientôt !


Laissée par : Tiiki le 16/06/2021 14:00 pour le chapitre 1. Y avait des prisonniers
Coucou Juliette !

Je finis donc la session de lecture avec toi (alors que tu étais une des premières à poster... quelle injustice !). J'espère que cette review rattrapera un peu le retard. Déjà, super contente du titre qui détourne la chanson et qui montre qu'ils sont tous les deux prisonniers de ce système à leur manière. Dans la chanson originale, la fille du geôlier est quand même d'une naïveté sans pareille, et j'avais toujours entendu le "je l'épouserai" comme un immense foutage de g*. Ici, c'est quand même assez différent.

Globalement, j'ai trouvé le texte un peu plus dense que la moyenne, tu nous donnes quand même beaucoup d'infos en peu de mots et ça mériterait à mon avis une histoire à part entière. Parce que c'était très joli. J'ai adoré l'image de la caresse de la vie au début. Et c'est marrant, le deuxième paragraphe m'a fait penser au Dormeur du val (sauf que ton personnage se réveille, lui).

J'ai beaucoup aimé aussi le clin d'œil à Gwendoline la Fantasque, on ne peut pas s'empêcher de repenser au chef d'œuvre de la première session.

Et puis finalement j'aime bien le fait que tu rappelles que le hip-hop ne se limite pas à la musique, et soit une culture à part entière. Je suis ravie l'utilisation du graffiti, c'est une super bonne idée (et je dis pas ça parce que j'avais évoqué l'idée au détour d'une conversation, je trouve vraiment que tu en as fait tout autre chose) et j'aime beaucoup l'idée que ce soit le monde ouvert par la peinture qui lui (leur) offre une échappatoire.

Merci pour cette lecture ! Et bonne chance pour cette session !

Réponse de l'auteur:

Coucou Tiiki ! Je te réponds seulement aussi, désolée (le mémoire, toujours, mais ça avance enfin pour de bon), et ce n'est pas une injustice, tu gardes juste le meilleur pour la fin héhé (c'est une blague hein)

Je suis tellement contente que tu aies vu la nuances avec le titre où ils sont tous les deux prisonniers. Ahahhhh... oui, c'est un foutage de gueule, le romantisme chevalresque bidon du condamné à mort avec la pauvre fille idiote, fille de geôlier et donc probablement exclue de la société mais blababla, mais la chanson méritait un coup de neuf ;) 

Le texte est carrément trop dense, j'en ai tout à fait conscience, mais je n'ai trouvé comment caser le hip-hop, la chanson ainsi que le graff qui fait de la musique, le tout autrement. Mais j'ai bien envie d'écrire une suite un jour avec Callista qui découvre New York (peut-être à la prochaine épreuve !). Oui, c'est vrai pour le Dormeur du val à la réflexion, j'en ai profité pour relire le poème, mais oui, il n'est pas mort aha. 

Héhé, Gwendolyn toujours dans mon coeur x) 

Pour le rappel que le hip-hop est toute une culture, comme je ne connaissais pas du tout, j'ai fait des petites recherches et ça m'a vraiment sauté aux yeux, donc très heureuse que tu aimes bien ce rappel et que ça ne fasse pas de trop ou autre. Et pour le graffiti... merci quand même, ça m'a bien aidé cette suggestion il n'empêche !

Merci à toi pour ton commentaire ! 


Laissée par : Sifoell le 11/06/2021 16:03 pour le chapitre 1. Y avait des prisonniers

Hey !!!

J'ai beaucoup aimé ce texte dis-donc, qui me donne vachement envie d'en lire plus si tu as déjà écrit sur ces perso, n'hésite pas à me le dire et j'irai te lire.

Alors, je comprends la fin, et le fait de "traverser" le tag, comme pour le tableau d'Ariana, j'ai bien compris ? Le tag est bien un moyen de s'échapper ?

J'ai trouvé touchant ce personnage de cracmol dans une famille de sang-pur qui a été obligé de s'exiler pour la protéger, jusqu'à ne plus la supporter. La pauvre...

Tu t'es vachement bien débrouillée avec les contraintes qui ne sont pas que décoratives mais contribuent à la construction de ton propos.

Bref, merci beaucoup Juliette !!!



Réponse de l'auteur:

Heyyy !! (Tu es toujours la première à commenter les fics du concours en ce moment, même si tu es en arrêt, j'ai un profond respect pour toi xD) 

Mercii ! J'ai créé les perso pour la fic, mais j'avoue que ça m'a donné envie d'écrire quelque chose sur Callista qui découvre New York... peut-être au prochain tour. Je te préviendrai dès que je réécrirai sur eux !

Le tag est clairement un moyen de s'échapper. Un peu le même principe que le tableau d'Ariana oui !

Ils ne s'exilent pas pour la protéger dans ma tête, mais pour la cacher surtout, parce que le père en a honte, mais Callista essaie de se convaincre qu'ils ont fait ça pour et non à cause d'elle... Et du coup c'est encore plus triste pour elle... 

Merci à toi !! 


Vous devez s'identifier (s'enregistrer) pour laisser une review.